EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 24/12/2017, 5:02 pm

EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT CHACUN DE SON COTE LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? CETTE FOIS SERA-T-ELLE LA BONNE ? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’AU MOINS ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE, TOUS SUR LA MÊME ESTRADE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

"Les chrétiens congolais marchent le 31.12.2017, voici le message"



"Marche du 31 décembre: Vital Kamerhe mobilise ses troupes "



"EYINDI? LE 31 - DECEMBE 2017 SUKUMA NA CONGO KINSHASA !"



"EYINDI : APRES UDPS, CATHOLIQUE PE BASENGI MARCHE LE 31 DEC. EST-CE QUE L'ETAT AKONDIMA ?"



"URGENT SINDIKA DOKOLO A LANCER MESSAGE FORT PONA LE 31 DECEMBRE NA BA CONGOLAIS"



"Actu Expliquée 23.12 : La thèse politiquement soutenue de Minaku + Union sacrée pour le 31 décembre"



"FELIX TSHISEKEDI, LE 31 DÉCEMBRE KABILA AKO KIMA , BA SANGO YA EGLISE CATHOLIQUE BA KO FRAPPER"



"SORT YA KABILA LE 31 OYO EKOZALA NINI??? BOYOKA MAKAMBU YA SOMO UDPS NA CENCO BABIMISI..."



"JOSEPH KABILA EN DANGER BOLANDA!!! 31 DECEMBRE POSSIBILITE YA KO SALA ELECTION EZALI..."



"MPBTVActualitéCompliquée23-12:Fin de Kabila-Revanche desCatholiques-La Fille de Koffi Olomide Pleure"



"UNISSONS NOUS POUR DEGAGER KABILA LE 31 DECEMBRE 2017"



° https://actualite.cd/2017/12/22/rdc-a-tour-mlc-appelle-a-marche-31-decembre/



Compatriotiquement!



# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 25/12/2017, 8:16 pm

"LE CŒUR AUX FÊTES…"
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14167
Ce n’est sans doute pas le moindre de paradoxes kinois. La ville, comme le pays tout entier, souffre. Volontiers braillards, les habitants de la capitale ne ratent pas la moindre occasion pour râler. Dans la plupart des cas avec raison.
Entre le pouvoir d’achat qui s’effiloche, le courant électrique et l’eau toujours aussi rares dans certaines communes ; pas facile de trouver beaucoup de raisons de garder le moral. Pas évident d’avoir le cœur à la fête.
Et pourtant…Comme les années antérieures, la ruée vers le centre-ville a déjà commencé. Les embouteillages monstres sont de saison sur les principales artères de quartiers commerçants de la Gombe. L’état chaotique voire comateux de certaines voies comme l’avenue ex-Bokassa rend la circulation extraordinairement difficile.
Pas de quoi, cependant, dissuader les Kinois d’investir l’inévitable Grand marché et l’avenue du Commerce. S’ils n’arrêtent de se plaindre de la cherté de la vie, les habitants de la capitale remplissent marchés, super marchés et autres magasins. Pas seulement pour se rincer l’œil même si il y en a qui se contentent de faire le lèche-vitrines.

De fait, depuis trois décennies, le scénario de fin d’année est archi connu de tous. Tout le monde ou presque crie à la dèche. Le fonctionnaire qui dit attendre désespérément son salaire, le commerçant qui déclare à qui veut l’entendre que les acheteurs sont à compter sur les doigts d’une main. Bref, rien qui puisse présager une espèce de réjouissances.
Mais, à l’avant-veille et à la juste veille de Noël et surtout de la Saint-Sylvestre, c’est le grand rush. Un chassé-croisé à travers les grandes artères de la capitale.
Les terrasses qui longent les rues de Kinshasa sont prises d’assaut. La bière coule à flot. Et ce qui va avec… Sans doute une des variantes du paradoxe kinois.
Alors, malgré la sempiternelle misère, joyeux Noël ! Qu’Emmanuel soit avec nous ![


"31 décembre 2017 : les catholiques dans la rue !"
° http://www.lephareonline.net/31-decembre-2017-catholiques-rue/
° http://www.latempete.info/26891-2/
° https://laprosperiteonline.net/2017/12/21/encore-une-marche-pacifique-annoncee-rdc-le-comite-laic-de-coordination-passe-aux-actes/
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14167

COMITE LAIC DE COORDINATION
CLC Comité Laïc de Coordination        
Appel à la marche du 31 décembre 2017 pour libérer l’avenir du Congo

Le 2 décembre 2017, le Comité Laïc de Coordination a pris la communauté nationale et internationale à témoin, invitant nos gouvernants à respecter les mesures de décrispation de la scène politique, telles  que décidées par l’Accord de la Saint-Sylvestre. Il ne s’agissait que de remplir des conditions préalables pour des élections réellement crédibles, notamment : la libération sans conditions des prisonniers politiques ; la fin de l’exil des opposants menacés d’arrestation à leur retour au pays ; la libération des espaces médiatiques ; la fin du dédoublement des partis politiques ; la restructuration de la CENI afin de recréer la confiance entre l’électorat et l’institution organisatrice des élections ; la confirmation de la volonté du Chef de l’Etat de ne pas briguer un troisième mandat comme l’exige la Constitution pour rassurer l’opinion. Cet appel est resté lettre morte. La volonté politique d’agir dans le sens de la paix, et du service à la communauté est totalement absente. La mauvaise foi de nos dirigeants est plus qu’évidente dans la gestion de l’alternance politique.
Aussi, fidèles aux valeurs Chrétiennes et aux idéaux pour lesquels les Pères de l’indépendance ont fait le sacrifice de leur vie, nous croyons que le temps est venu, sans haine ni rancœur, de donner à ces mêmes idéaux leurs formes concrètes par l’exigence du respect de cet Accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016, l’unique feuille de route, solidement fondée sur la Constitution de la République.

Parce que cet Accord est violé chaque jour davantage, comme l’illustre l’imposition d’une loi électorale scélérate non fondée sur le consensus national ; parce qu’à travers le pays, des millions de Congolais et de Congolaises, victimes des violences d’une ampleur sans précédent, disparaissent ou sont obligés de quitter leurs logis et leurs terres pour chercher refuge dans l’inconnu ; parce que les libertés les plus fondamentales continuent à être foulées au pied par un pouvoir qui n’hésite pas à tirer sur des manifestants sans armes ; parce que les opposants, les journalistes et leaders syndicaux indépendants ainsi que les activités de défense des droits de l’homme sont injustement emprisonnés et condamnés à l’exil ; parce que les richesses nationales, du sol et du sous-sol, demeurent confisquées par une poignée d’individus qui ont privatisé l’ensemble des services de l’Etat. Ensemble, comme le 16 février 1992, unissons nos efforts et nos forces pour dire NON à cet esclavagisme imposé par l’oligarchie au pouvoir. Nous disons trois fois : Non à la confiscation de la démocratie par une poignée d’individus ; Non au silence coupable et cynique des dirigeants face à la misère généralisée de la population alors que les richesses nationales continuent à être pillée et dilapidées ; Non aux massacres des compatriotes du Kivu, du Kasaï et du Tanganyika ; Non aux viols de nos mères, de nos sœurs et de nos filles ; Non à l’utilisation des groupes armés pour terroriser et massacrer les populations ; Non à la répression aveugle des manifestations pacifiques.
Puisque nous voulons des élections crédibles, condition indispensable pour mettre fin à la crise actuelle de légitimité ; puisque nous voulons d’un Congo libéré de la corruption, de l’impunité, de l’injustice et de la confiscation des institutions publiques et judiciaires, libérons-nous de la peur, de la résignation et de l’inertie coupable.

Levons-nous et marchons, dans la capitale, en province ou à l’étranger. Levons-nous et marchons, femmes et hommes de foi ; croyants en Dieu et Chrétiens de toute sensibilité ; toute personne éprise de justice et de paix ; de toute condition et de toute génération ; engagée ou non dans l’activité politique et associative. Levons-nous et marchons pour libérer l’avenir, et faire de notre pays une terre de paix, de dignité, d’hospitalité et de progrès pour tous.
Ce dimanche 31 décembre 2017, main dans la main, nous marcherons pour sauver le Congo, notre patrimoine commun, dans le respect sacré des personnes et des biens.

Fait à Kinshasa, ce 17 décembre 2017
LE COMITE LAIC DE COORDINATION,
Prof. Thierry NLANDU Mayamba                  
Prof. Isidore NDAYWEL e Nziem
Prof. Justin OKANA Nsiawi Lebun                
Mme Léonnie KANDOLO                    
Frère Julien LUKENGU


"DEBAT 24 : L'église Catholique demande au peule de chasser Kabila le 31 décembre 2017"





"Cardinal Monsengwo : “La grandeur de l’homme se situe dans la sagesse politique mise au service du peuple et d’un pays”"
° https://actualite.cd/2017/12/24/cardinal-monsengwo-grandeur-de-lhomme-se-situe-sagesse-politique-mise-service-peuple-dun-pays/
° https://www.radiookapi.net/2017/12/25/actualite/politique/laurent-monsengwo-pasinya-la-grandeur-de-lhomme-se-situe-dans-la

"Discours de Monsengwo : Christian Mwando soutient, André Kakwata appelle à la retenue
° https://www.radiookapi.net/2017/12/25/actualite/politique/discours-de-monsengwo-christian-mwando-soutient-andre-kakwata-appelle
Le discours du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya est diversement commenté par les acteurs politiques. Dans une interview accordée lundi 25 décembre à Radio Okapi, le député de l’opposition, Christian Mwando dit soutenir cette déclaration qui reflète la réalité actuelle que traverse le pays. Pour son collègue de la majorité présidentielle (MP), Patrick-Thierry-André Kakwata, le cardinal n’a fait que jouer son rôle de pasteur.  Toutefois, il appelle le clergé et les acteurs politiques toute tendance confondue à la retenue pour préserver la paix.

«Nous le voyons, par rapport au refus d’organiser les élections. Joseph Kabila aujourd’hui s’accapare du pouvoir, mais pourquoi faire» ? S’interroge Christian Mwando, le président de l’Union nationale des démocrates fédéralistes (UNADEF), parti membre du Rassemblement de l’opposition.
Il indique que la population a perdu cette année, 60% de son pouvoir d’achat mais les choses se passent «comme s’il n’y avait rien.»
«Aujourd’hui, comme le cardinal l’a dit, il est temps que l’homme politique prenne conscience que le pouvoir c’est au servir du peuple, c’est au service de la nation. Je tiens à soutenir ce message», affirme Christian Mwando.
Il appelle le peuple à «se tenir debout», étant donné que la République «est une chose commune.»[

Appel à la retenue

Le député de la MP, Patrick-Thiery-André Kakwata, appelle pourtant à la retenue afin de préserver la paix en République démocratique du Congo.
«Nous ne pouvons pas prôner l’alternance sans avoir la paix. Il serait souhaitable que nous appelions tout le monde, même les acteurs politiques, les hommes de Dieu à la retenue», estime-t-il.
Selon lui, le cardinal devrait prêcher et approcher les acteurs politiques «pour leur faire voir les voies de Dieu.»
Twisted Evil  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question
«Vous devez savoir que l’autorité vient de Dieu.  Twisted Evil  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing  Laughing En tant qu’homme de Dieu ou serviteur de Dieu, il [Cardinal Monsengwo] ne pouvait que collaborer avec celui que Dieu a oint comme autorité et aller de l’avant pour prêcher l’amour et non la haine», conseille le député Kakwata.
Dans son analyse du discours, il pense que le cardinal a «prêté des intentions» dans les passages où il évoque «des astuces pour conserver le pouvoir pour des intérêts personnels.»
«Même si nous parlons aujourd’hui d’une alternance, arriver à qualifier que ce sont des astuces pour conquérir le pouvoir pour ses intérêts personnels, c’est prêter des intentions. Même sur le plan biblique, on ne prête pas des intentions», indique Patrick-Thierry-André Kakwata.
Twisted Evil  Rolling Eyes  Question  Question  Laughing  Laughing  Laughing
Dans un message adressé aux fidèles de l’Eglise catholique de la RDC à l’occasion de la célébration de la fête de Noël, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a appelé la classe politique congolaise à la grandeur d’esprit et à mettre leur sagesse au service du peuple.
«La grandeur de l’homme se situe non dans les astuces politiques pour la conquête du pouvoir, mais dans la mesure où cette sagesse politique est mise au service du peuple, pour le projet de Dieu, pour un peuple et pour un pays», avait exhorté le cardinal."


"Accord de la Saint Sylvestre : «On ne parle pas seulement du processus électoral», affirme Mgr Marcel Utembi"
° https://www.radiookapi.net/2017/12/25/actualite/politique/accord-de-la-saint-sylvestre-ne-parle-pas-seulement-du-processus

"INVITÉ AFRIQUE
Mgr Fulgence Muteba: en RDC, l'accord du 31 décembre «demeure incontournable»"

° http://www.rfi.fr/emission/20171225-mgr-fulgence-muteba-rdc-accord-31-decembre-demeure-incontournable
° http://www.rfi.fr/emission/20171224-rdc-impunite-devenue-mode-gouvernement-jean-bofane



"EN PLUS DE LA FAIBLESSE DE LA STRATEGIE
L’OPPOSITION BUTÉE AU PROBLÈME D’ABSENCE DE LEADERSHIP"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14164


"Le Congo-Kinshasa et l’illusion d’une victoire sur alias Joseph Kabila"
- Par Jean-Pierre Mbelu

Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question
° http://www.ingeta.com/le-congo-kinshasa-et-lillusion-dune-victoire-sur-alias-joseph-kabila/
Depuis plus de deux décennies, le Congo-Kinshasa est en guerre. Il y a quelques semaines, des compatriotes congolais ont fait circuler une vidéo de Riccardo Petrella parlant de la guerre. Je croyais qu’il allait, plus tard, établir un lien entre cette vidéo et la guerre raciste de prédation et de basse intensité que notre pays connaît depuis les années 1990. Non. Plusieurs sont passés à autre chose… Ils disent avoir identifié le véritable ennemi du pays : alias Joseph Kabila, le kamikaze.[

Je rappelle ce que disait, entre autres, Riccardo Petrella :  »La guerre est faite, non pas contre un quelconque ennemi, mais parce qu’elle est rentable. Elle est une activité économique ». Depuis quand, un kamikaze, sûr qu’il mourra d’une balle dans la tête, peut-il mener un guerre pour lui-même ? En principe, un kamikaze fait partie d’une organisation qui le téléguide. Cette petite vérité est en train d’être oublié par plusieurs compatriotes. Ils estiment que  »le petit réseau de prédation » monté par  »le kamikaze alias Joseph Kabila » et ses mentors dans la sous-région des Grands Lacs africains est  »le système » à combattre. Non. Ce  »petit réseau » de  »voleurs de poules » est un arbre qui cache la forêt.

Le petit réseau et le système de la mondialisation néolibérale
Il serait faux de soutenir que ce  »petit réseau » ne remplit pas sa mission d’extermination des Congolais(es), de pillage, de balkanisation et d’implosion du pays. Cela étant, il est un  »sous-système » d’un système beaucoup plus large de la mondialisation néolibérale. Perdre cela de vue pourrait signifier, pour ceux et celles des Congolais(es) au front contre le petit  »sous-système » passer à côté des enjeux majeurs face auxquels le Congo-Kinshasa est placé.
Au mois de mars, plusieurs compatriotes ont suivi le documentaire intitulé  »Congo : la guerre de minerais ». Avant qu’il ne débute, un proverbe congolais défilent sur l’écran :  »Quand les éléphants se battent, c’est l’herbe qui en souffre ».

"Plusieurs compatriotes mobilisés contre « le kamikaze, alias Joseph Kabila » ont tendance à oublier ces « acteurs des coulisses ». Pourtant, ce sont eux  »les éléphants qui se battent ». Pourquoi ces compatriotes veulent-ils faire porter le chapeau au « petit réseau du kamikaze alias Joseph Kabila » ? Et ce par amnésie ? Par larbinisme ? Par peur ou par choix du camp des « pompiers-pyromanes » ?

Et tout au long de ce documentaire, la parole est accordée à certains agents de  »l’ombre » tel que Bill Richardson.  »Le film donne la parole à des acteurs qui, dans les coulisses, ont participé à la sombre histoire. Bill Richardson était ambassadeur américain aux Nations unies à la fin des années 1990. L’ancien diplomate explique comment son pays a abandonné le régime kleptocrate de Mobutu afin de favoriser en sous-main l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFLD), emmenées par Laurent-Désiré Kabila. »
(En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2017/03/15/tv-congo-la-guerre-des-minerais-le-recit-d-un-desastre_5095053_1655027.html#F71HPtBmEEIlhtxr.99)

Plusieurs compatriotes mobilisés contre  »le kamikaze, alias Joseph Kabila » ont tendance à oublier ces  »acteurs des coulisses ». Pourtant, ce sont eux  »les éléphants qui se battent ». Pourquoi ces compatriotes veulent-ils faire porter le chapeau au  »petit réseau du kamikaze alias Joseph Kabila » ? Et ce par amnésie ? Par larbinisme ? Par peur ou par choix du camp des  »pompiers-pyromanes » ?Deux lobbyings sont menés aux USA par ledit  »petit réseau » et l’un de ses  »ex-membres ». Ils engagent beaucoup d’argent. Il est possible que plusieurs compatriotes aient perdu cela de vue.

Quand deux éléphants se battent…
»Le cinéma » des rapports qui est en train d’être monté depuis quelques jours risque de cacher  »les éléphants qui se battent ». Non pas pour la souveraineté du Congo-Kinshasa et de son peuple, mais surtout parce que  »la guerre est une activité économique rentable ». Ce n’est pas tout. La guerre corrompt la culture, la civilisation, la politique et le social congolais. Elle les détruit en détruisant l’identité collective congolaise. Elle arrache le pays au contrôle souverain de ses habitants pour le livrer aux charognards de tous bords. Elle enferme les Congolais(es) dans une approche courtermiste de la vie et détruit leurs réservoirs des valeurs.
Tenu(e)s loin de l’analyse de tous ces enjeux, poussé(e)s à courir au quotidien derrière le manger et le boire, les Congolais(es) s’atomisent ; ils (elles) ne croient plus en une possible solidarité dans la lutte contre  »les maîtres du monde et ceux qui leur obéissent ». Plusieurs versent dans le fanatisme et le culte de certaines individualités coachées par  »le programme TOMIKOTISA » de la NDI.  »Le viol de l’imaginaire » aidant, ils(elles) se haïssent et s’auto-flagellent. Ils oublient leur propre sagesse :  »Quand les éléphants se battent, c’est l’herbe qui souffre »


"Plusieurs d’entre nous se sont indignés au sujet de l’esclavagisme en Libye sans comprendre que le Congo-Kinshasa est esclavagisé depuis plusieurs décennies."
Qui sont ces  »éléphants » ? Nous ne le dirons jamais assez : ce sont les Etats-Unis (et leurs alliés) contre la Chine (et des alliés). Certains articles soutiennent qu’ils le font pour le contrôle du cobalt. Moi et les miens estimons que ce réductionnisme économique cache la régression anthropologique que cette guerre provoque dans notre pays depuis 1885. Elle est perpétuelle et raciste. Les USA n’ont jamais renoncé à leur esprit et conquêtes esclavagistes à l’endroit des noirs. C’est l’un des  »péchés originels » sur lesquels ils sont fondés. ( Lire N. CHOMSKY, Requiem pour le rêve américain, Paris, Climats, 2017). Plusieurs d’entre nous se sont indignés au sujet de l’esclavagisme en Libye sans comprendre que le Congo-Kinshasa est esclavagisé depuis plusieurs décennies.
Et puis, je commence à douter même de cette fable des  »éléphants qui se battent ». Pourquoi ? Leurs multinationales ont des actionnaires américano-chino-franco-anglais. Ceux-ci coopèrent. Pourquoi les Congolais(es) doivent-ils (elles) être leur herbe qui souffre ? (à suivre)"


Compatriotiquement!


# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 26/12/2017, 6:13 am

PS

Une 'énième résidence' de notre ‘petit raïs’ près de Beni a été incendiée ; semble-t-il pour protester très légitimement contre la présence des ‘rwandais’ qui s’y pavanaient en maîtres défiant ouvertement les autochtones qui eux sont acculés à se protéger contre les attaques barbares des prétendus ADF…


Qu’importe les auteurs exacts de cet exploit, comme un symbole et bien plus heureusement dans le drame qu’ils endurent depuis trop longtemps, les victimes ont ciblé l’origine évidente de leur tragédie, un pouvoir qui par trahison ou par incompétence les a cloués à subir et à souffrir en l’absence de ceux qui sont censés les protéger…
Qui des Congolais responsables et lucides ne souhaiterait qu’après ce premier incendie contre leur principal bourreau il y’en ait beaucoup d’autres pour mieux matérialiser leur dépit et sèment demain d’autres foyers incandescents qui le consument pour toujours ?

L’ultime manifestation de contestation prévue pour le 31 décembre n’a pas d’autre objectif, vous l’imaginez bien ;
pourvu que tous, catholiques, politiques, société civile et population indiscriminée soient au rendez-vous pour les bousculer sinon plus !
Il n’y a pas d’autre sentier que la mobilisation populaire et tous ces autres artifices à un peuple opprimé et souffrant pour reconquérir un peu plus d’espoir que de prendre en mains son destin en vue du meilleur par des actions éloquentes…

A nos armes…...


"RDC : une maison de Kabila incendiée"
Twisted Evil  Evil or Very Mad  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing
° https://afrique.lalibre.be/12594/rdc-une-maison-de-kabila-incendiee/



Fêtes de Noël contrariée pour le président hors mandat Joseph Kabila.

En effet, dans la nuit du 24 au 25 décembre, des individus ont bouté le feu à la maison de Joseph Kabila installée à Musienene, à Lubero, dans le Nord Kivu
Le feu, qui a été bouté sur le coup de 1 heure du matin, a duré une bonne partie de la nuit. Il a détruit pratiquement toute la maison. Selon diverses sources, le feu aurait été allumé par des miliciens qui n’auraient pas supporté que la maison soit occupé par des invités qui étaient des militares d’origine rwandaise.
« Cela fait plusieurs jours que l’on pouvait voir ces gens aller et venir en toute tranquilité », explique un témoin, joint ce 25 décembre. « Il y avait un sentiment de colère et de révolte chez nos militaires nettement moins bien traités. Mais nous ne pensions pas qu’ils oseraient aller jusqu’à incendier la maison ».


° http://www.rfi.fr/afrique/20171225-rdc-une-propriete-joseph-kabila-attaquee-hommes-armes-nord-kivu
° https://www.radiookapi.net/2017/12/25/actualite/en-bref/nord-kivu-la-residence-de-joseph-kabila-incendiee-lubero-un-mort
° https://www.voaafrique.com/a/une-residence-de-kabila-incendiee-dans-l-est-et-un-policier-tue/4178440.html
° http://fr.africanews.com/2017/12/25/rdc-une-residence-de-kabila-incendiee-dans-l-est-un-policier-tue/
° http://www.cheikfitanews.net/2017/12/une-maison-du-pdt-kabila-a-butembo-incendiee.html
° https://www.rtbf.be/info/monde/detail_rdc-une-residence-de-kabila-incendiee-dans-l-est-un-policier-tue?id=9797789
° http://www.matininfos.net/rdc-la-demeure-du-president-kabila-de-lubero-a-ete-incendiee-ce-25-decembre/


Compatriotiquement!



# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 27/12/2017, 12:38 am

"L’APPEL DES LAÏCS POUR LE 31 DÉCEMBRE: DEBOUT CONGOLAIS, « LEVONS-NOUS ET MARCHONS »"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18415:l-appel-des-laics-pour-le-31-decembre-debout-congolais-levons-nous-et-marchons&catid=85:a-la-une&Itemid=472

"MESSAGE DE LIBÉRATION DE LA CENCO : « LE PAYS VA MAL, METTONS- NOUS DEBOUT »"
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18420:message-de-libe-ration-de-la-ce-nco-le-pays-va-mal-mettons-nous-debout&catid=85:a-la-une&Itemid=472


"Le Front pour le respect de la constitution se joint aux laïcs catholiques pour la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2017/12/26/front-respect-de-constitution-se-joint-aux-laics-catholiques-marche-31-decembre/

"Le G7 adhère également à l’appel à manifester des fidèles catholiques"
° https://actualite.cd/2017/12/26/le-g7-adhere-egalement-a-lappel-a-manifester-des-fideles-catholiques/


"RDC : Les laïcs insistent sur le côté pacifique de leur marche"
° https://afrique.lalibre.be/12612/rdc-les-laics-insistent-sur-le-cote-pacifique-de-leur-marche/

Compatriotiquement!


# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 28/12/2017, 12:44 am

"L’ÉNIGME DE LA MARCHE ANNONCÉE
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14178
Noël est derrière nous. Et la Saint-Sylvestre devant. Dans cinq jours. Le traditionnel réveillon. Mais vu de RDC, pas seulement. Car ce 31 décembre, les Cathos entendent battre le pavé. Seront-ils rejoints par d’autres confessions religieuses ? C’est l’énigme de l’entre deux fêtes.
Auquel cas, il risquerait bien de flotter comme un parfum du 16 février 1992. Parfum ? Plutôt ouragan. Avec la mise à jour à l’ère et à l’heure des réseaux sociaux, on parlerait même de tsunami. Ce jour-là, tout Kinshasa ou presque était soit dans la rue soit de cœur avec ceux qui y étaient. L’ouverture de la Conférence nationale souveraine valait bien cette ferveur.
Près de 26 ans après, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Outre les kimbanguistes, les confessions religieuses ne se réduisent plus aux deux mastodontes que furent l’Eglise catholique et l’Eglise du christ au Congo. Quantité de sectes d’hier ont gagné en notoriété et en poids démographique au point de s’inviter dans la cour des grands.

En quête de "miracle" et d’une spiritualité plus extravertie voire exhibitionniste, des Congolais grossissent par vagues successives ces "sectes" devenues églises presqu’à part entière. C’est devant des foules dignes qui s’évaluent en dizaines de milliers qu’officient certains pasteurs auto-proclamés "Evêques", "Prophètes", Evangélistes", "Bergers"…
Impossible dans ces conditions d’égaler , encore moins de pulvériser le record de l’impressionnante procession de février 1992 sans l’implication de toutes ces églises de réveil qui font florès dans les rues de Kinshasa .
Trêve de pronostic. Reste que la position d’autres confessions religieuses dont les désormais incontournables "ex-sectes" demeure l’énigme de la marche annoncée du 31 décembre 2017."



"RDC: les laïcs catholiques maintiennent leur marche du 31 décembre"
° https://www.radiookapi.net/2017/12/27/actualite/politique/rdc-les-laics-catholiques-maintiennent-leur-marche-du-31-decembre

"A PROPOS DE LA MARCHE DE CE DIMANCHE 31 DECEMBRE :
« PAS DE PNEUS BRÛLÉS, PAS DE BARRICADES, PAS D’INJURES... », EXHORTE LE CLC"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14191
"Marches du 31 décembre : mise au point des organisateurs"
° http://www.lephareonline.net/marches-31-decembre-mise-point-organisateurs/


"TENTATIVE DE SABOTAGE DE LA MARCHE DU 31 DÉCEMBRE : INFILTRATION PROGRAMMÉE DES PAROISSES CATHOLIQUES"
° https://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18426:tentative-de-sabotage-de-la-marche-du-31-decembre-infiltration-programmee-des-paroisses-catholiques&catid=85:a-la-une&Itemid=472


"« Le 31 décembre, il nous appartient de prendre notre destin en main » Moise Katumbi
° https://actualite.cd/2017/12/27/31-decembre-appartient-de-prendre-destin-main-moise-katumbi/
De son exil, Moise Katumbi, soutient la marche projetée par les fidèles catholiques le 31 décembre 2017. Dans un communiqué ce mercredi 27 décembre, candidat déclaré à la présidentielle invite les congolais à se mobiliser « pacifiquement » pour exiger le respect de l’accord de la Saint-Sylvestre.

« J’appelle tous les congolais à se mobiliser pour exiger avec force mais toujours pacifiquement l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre et que de vraies élections puissent organisées dans le pays. La marche à suivre pour y parvenir est claire. Elle a été tracée par l’accord de la Saint-Sylvestre. Il est temps de se mettre ensemble, il est temps de retrouver notre dignité », a-t-il dit.
Justifiant son absence prolongé au pays malgré les multiples annonces de retour, l’ancien gouverneur de l’ex province du Katanga explique : « Ce combat que je mène en international, loin du Congo mais proche des congolais est crucial et porte ses fruits ».
 Plusieurs partis et regroupements politiques, des mouvements citoyens ont également annoncé leur intention de prendre part à ladite marche. C’est en principe le 31 décembre prochain que devrait prendre fin la transition politique amorcée il y a une année après des pourparlers sous l’égide des évêques de la CENCO."

° https://afrique.lalibre.be/12700/rdc-moise-katumbi-soutient-la-marche-du-31-decembre/

° https://afrique.lalibre.be/12647/rdc-le-g7-a-son-tour-derriere-la-marche-du-31-decembre/
° http://www.lephareonline.net/manifestations-31-decembre-2017-g7-rejoint-catholiques/
° https://actualite.cd/2017/12/27/luda-se-joint-a-tour-a-marche-31-decembre/
° https://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18430:en-prevision-de-la-marche-du-31-decembre-felix-tshisekedi-mobilise-a-kinshasa-ce-jeudi&catid=86:politique&Itemid=473


"RDC : L’UNC également demande à ses militants de participer à la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2017/12/27/rdc-lunc-egalement-demande-a-militants-de-participer-a-marche-31-decembre/

"RDC: Le CASC soutient que la marche du 31 décembre coïncide avec “l’expiration de la transition”"
° https://actualite.cd/2017/12/27/rdc-casc-soutient-marche-31-decembre-coincide-lexpiration-de-transition/



"Actu Expliquée 27.12 - Stratégie du Kalweta : J. Kabila tenterait de négocier avec les Catholiques"





"Actu Expliquée 27.12 : Les Organisateurs de la manifestation du 31 décembre donnent des précisions"





"En Toute Vérité - Manifestation du 31 décembre : Voici les consignes"





"Unité de l'Opposition : L'Envol de Sessanga doute de la sincérité des acteurs politiques"





"RDC : L’incendie a-t-il éclairé le gouverneur du Nord-Kivu?"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question  Laughing  Laughing  Laughing
° https://afrique.lalibre.be/12642/rdc-lincendie-a-t-il-eclaire-le-gouverneur-du-nord-kivu/

Compatriotiquement!


# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 28/12/2017, 10:31 pm

"RDC : la stratégie de Kabila pour passer le cap du 31 décembre"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes   cyclops  cyclops  cyclops      
° https://afrique.lalibre.be/12741/rdc-la-strategie-de-kabila-pour-passer-le-cap-du-31-decembre/
A l’approche du 31 décembre, la tension monte en République démocratique du Congo, et en particulier dans la capitale Kinshasa. L’opposition, les mouvements citoyens et l’Eglise catholique ont en effet unanimement appelé à une mobilisation sans précédent pour pousser au départ Joseph Kabila, dont le mandat a pris fin il y a plus d’un an, le 20 décembre 2016.

Conséquence, l’entourage proche du président, hors-mandat, Joseph Kabila est actuellement concentré sur un objectif unique : passer le cap du 31 décembre 2017, considéré comme une journée à très hauts risques par le pouvoir. Pour y réfléchir et mettre sur pied une stratégie adéquate, un conseil de sécurité s’est réuni, dimanche 24 décembre à Kinshasa, au cours duquel plusieurs décisions ont été prises.
Pour le 31 décembre, jour de la Saint-Sylvestre, il a été décidé d’infiltrer les manifestations de l’opposition avec de faux manifestants – vrais casseurs afin de leur faire perdre aux yeux de l’opinion leur caractère pacifique et justifier ainsi leur répression par les forces de l’ordre. Classique mais souvent efficace.
Mais avant cela, il y a la soirée du ce jeudi 28 décembre. Pour la troisième semaine d’affilée, à 21h00 heure de Kinshasa, les cloches retentiront comme l’a souhaité l’Eglise catholique pour inviter les Congolais à un concert de casseroles, de sifflets ou de vuvuzela durant quinze minutes partout dans le pays. Ce, afin de pousser au départ Joseph Kabila. Une action hautement symbolique mais également à vertu pratique – car gage de mobilisation – dans ce pays très croyant et chrétien dans son écrasante majorité.

C’est la raison pour laquelle le pouvoir en place a déposé plainte à l’encontre de l’initiateur de cette « opération cloches », l’Abbé Vincent Tshomba, curé de la paroisse Saint-Joseph de Matonge et représentant du collège des curés de Kinshasa. Selon les termes de la plainte déposée (dont nous nous sommes procurés une copie ci dessous), cette opération aurait « déclenché une crise cardiaque » chez le dénommé Pambi Yoka et lui aurait fait perdre « ses facultés mentales ». Pour Maître Georges Kapiamba, l’avocat de l’Abbé Tshomba, il s’agit d’une plainte fantaisiste dont les motivations sont purement politiciennes. « Il s’agit d’un coup monté par un groupe de politiciens pour faire obstacle aux actions pacifiques qui sont organisées par le collège de curés des paroisses de l’Eglise catholique de Kinshasa », a-t-il rétorqué.






Il est vrai que cette plainte semble, pour le moins, cousue de fil blanc. Son auteur officiel est en effet l’Union nationale des nationalistes (UNANA), un parti proche de la majorité présidentielle, dont Pambi Yoka est le secrétaire national au Sport et dont le président n’est autre que Willy Mishiki, l’ancien vice-ministre de l’Energie et Ressources hydrauliques, qui est allé jusqu’à déclarer que l’Abbé Tshomba risquait, en l’espèce, la peine capitale (sic). 
Dans l’esprit de ses commanditaires (les autorités congolaises), l’objectif de ce dépôt de plainte est d’intimider l’Abbé Tshomba et de tenter de tempérer ses ardeurs. « C’est peine perdue car le curé est du genre déterminé. Il n’a pas froid aux yeux », confie un de ses proches. De fait, le prélat, loin de se démonter, s’est rendu le 26 décembre à la convocation du parquet, accompagné de son avocat. Mais le juge qui était censé le recevoir était, ce jour-là, absent… L’abbé et son conseil sont donc repartis, non sans avoir pris la sage précaution de faire constater par acte officiel leur présence sur place.

Autre disposition décidée lors de ce conseil de sécurité : ce jeudi 28 décembre dans la soirée, durant l’ « opération cloches », les forces de l’ordre ont pour consigne non seulement de tirer en l’air mais également à balles réelles. Le but étant d’envoyer un signal à la population en vue du 31 décembre. « En clair, voici ce qui vous attend le jour de la Saint-Sylvestre si vous descendez dans la rue. Il s’agit en quelque sorte de tirs de sommation », explique une source sécuritaire.
Enfin, si, par extraordinaire, les choses dégénéraient d’ici au dimanche 31 décembre, le pouvoir congolais pourrait dégainer l’arme suprême : décréter le couvre-feu, histoire de passer les fêtes de fin d’année en toute sérénité… ou presque."

"RDC : Marche des chrétiens, la lettre au gouverneur"
° https://afrique.lalibre.be/12748/rdc-marche-des-chretiens-la-lettre-au-gouverneur/


" RDC : Les prêtres déterminés à aller au bout de ce bras de fer"
° https://afrique.lalibre.be/12760/rdc-les-pretres-determines-a-aller-au-bout-de-ce-bras-de-fer/



Alors que le pouvoir congolais semble être frappé de panique face à l’ampleur de la mobilisation derrière la marché des catholiques, que les plans ourdis par les services de renseignements congolais sont dévoilés, les prêtres, eux, poursuivent l’organisation de cette marche de la Saint-Sylvestre pour réclamer le respect de l’Accord de la Saint-Syvestre 2016 pour permettre des élections démocratiques, crédibles et apaisés.
Ce jeudi en début de soirée, les prêtres de Kinshasa, qui ont envoyé une lettre au gouverneur de la ville-province pour demander que leur mouvement soit encadré par les forces de l’ordre, ont donné les grandes lignes de leur mouvement et les directives à suivre pour tous les « marcheurs ». Des directives qui démontrent tant leur volonté de mener une action pacifique, que leur détermination à marcher pour la démocratie.
On apprend ainsi qu’il n’y aura qu’une seule messe dans chaque paroisse de 6h30 à 8h30. Les paroissiens accompagnés de leur curé débuteront ensuite la marche selon un itinéraire qui sera donné le dimanche même lors de la messe.



Il y aura différents points de ralliement selon les paroisses et les zones géographiques.
Les consignes sont claires et démontrent la détermination des Congolais à se faire entendre.



  • Ne jamais fuir devant les forces de l’ordre , mais serrer les rangs et chanter les cantiques ou se mettre à genoux.
  • Rester solidaires et si les forces de l’ordre veulent arrêter quelqu’un, tous les marcheurs sont invités à se constituer prisonniers.
  • Face aux gaz lacrymogènes, se servir des serviettes mouillées et avoir de l’eau.
  • Etre en possession d’une Bible, de rameaux, chapelet, etc.
  • Se munir de sa carte d’identité ou autres références de son identité, etc.
  • Ne pas arborer des calicots ou autres effigies des partis politiques, mouvements citoyens, etc.
  • Pour l tenue : vêtements de l’église, « moklisto azali mwinda », Marie, etc. Ou tout simplement T-shirt blanc, chemise blanche, autre vêtement de couleur blanche."



"Samy Badibanga et Les Progressistes rejoignent l’appel à la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2017/12/28/samy-badibanga-progressistes-rejoignent-lappel-a-marche-31-decembre/

° https://actualite.cd/2017/12/28/marche-31-decembre-felix-tshisekedi-sensibilise-a-mikondo/


"RDC: Augustin Kikukama (M17) contre la machine à voter"
° https://actualite.cd/2017/12/28/rdc-augustin-kikukama-m17-contre-machine-a-voter/

Compatriotiquement!


# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 29/12/2017, 2:41 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 29/12/2017, 1:57 am

PS

Depuis trois jours, je reçois des alertres ou des rumeurs des tentatives du pouvoir de déjouer la marche du 31 décembre dont l'occurrence met la 'kanambie' dans tous les états : on a parlé des mesures précipitées de décrispation (notamment la libération entre autres de Diomi et Muyambo...), d'un remaniement gouvernemental et davantage qui accorderait des postes aux opposants, des débauchages de ceux-ci à coups de billets verts pour annoncer des revirements tendres envers 'JK' (ça avait commencé avec Kyungu qui le pauvre ne peut plus supporter la pression sur lui) et des divisions forcées dans le Rassemblement aile/Kasa Vubu notamment entre Olengankoy et Tsibala e t leus entourages..

Il y'a aussi toutes les autres tentatives d'intimider les Catholiques (plainte contre le curé de St Joseph initiateur des cloches le jeudi et semble-t-il en utilisant même Mgr Utembi...) et les infiltrations prévues des manifestants pour les rendre responsables des actes de violence, sans compter qu'ils ont dans leur diabolique plan, et ils l'ont déjà commencé, d'envoyer des escadrons des kuluna pour attaquer et détruire églises et cathédrales...
Voici qu'ils veulent maintenant mettre en scène un coup d'Etat fictif...

Jusqu'où et gagneront-ils encore et toujours ?
Une chose : ils ont grand peur que cette marche réussisse car elle pourrait produire bien des dégâts dans leur camp...
Si déjà beaucoup de leurs manœuvres sont mises au jour, ce n'est pas rien dans un éventuel échec de leurs tentatives de sabordage mais attendons voir et surtout les opposants comme les organisateurs catholiques doivent rester vigilants pour ne pas se faire piéger bêtement...


"RDC : Coup d’Etat monté par Kalev pour stopper la marche du 31/12
° https://afrique.lalibre.be/12753/rdc-coup-detat-monte-par-kalev-pour-stopper-la-marche-du-3112/



Comment arrêter la marche des chrétiens ? Telle est désormais la question centrale qui hante la majorité présidentielle.

Ce jeudi, les réunions se sont succédées pour tenter de trouver la parade. « Les Kabilistes vont annoncer que cette marche cachait en réalité une tentative de coup d’Etat », nous explique en début de soirée un diplomate en poste à Kinshasa.
Quelques minutes plus tard, autre appel. Cette fois, il vient d’un membre de la majorité qui a participé aux dernières réunions avec le chef de l’ANR, l’inévitable Kalev. « Il faut dénoncer rapidement le piège », lance notre homme. « Ils vont annoncer très prochainement l’arrestation d’un militaire du nom de Malamba, qui serait le bras armé des prêtres. Il va soi-disant passer aux aveux et dénoncer tous les prêtres qui sont les moteurs de cette marche ».

« Dites bien que c’est un piège, poursuit notre interlocuteur. Une supercherie. Un plan à la Kalev. Il faut que les prêtres et les Congolais poursuivent leur mouvement. Il faut que les Congolais se mobilisent tous massivement dimanche pour cette marche. Il faut vraiment qu’ils soient les plus nombreux possibles »."



"TENTATIVE DE SABOTAGE DE LA MARCHE DU 31 DÉCEMBRE : INFILTRATION PROGRAMMÉE DES PAROISSES CATHOLIQUES
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18426:tentative-de-sabotage-de-la-marche-du-31-decembre-infiltration-programmee-des-paroisses-catholiques&catid=85:a-la-une&Itemid=472
L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de renseignements en état d’alerte maximale. Dans les rangs de ceux-ci, on imaginerait des scenarii pour faire échec à cette initiative des chrétiens catholiques. Un projet d’infiltration des paroisses catholiques serait concocté pour imputer aux chrétiens tous les possibles débordements de la journée du 31 décembre 2017. Sans désemparer, le CLC vient de recevoir un soutien unanime de deux grandes plateformes de l’Opposition, à savoir le G7 et le Front pour le respect de la Constitution.(...)"

° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18423:de-crispation-politique-marge-de-manoeuvre-e-troite-pour-olenghankoy&catid=85:a-la-une&Itemid=472
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=18420:message-de-libe-ration-de-la-ce-nco-le-pays-va-mal-mettons-nous-debout&catid=85:a-la-une&Itemid=472


ndonzwau a écrit:
"RDC : la stratégie de Kabila pour passer le cap du 31 décembre"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes   cyclops  cyclops  cyclops      
° https://afrique.lalibre.be/12741/rdc-la-strategie-de-kabila-pour-passer-le-cap-du-31-decembre/
A l’approche du 31 décembre, la tension monte en République démocratique du Congo, et en particulier dans la capitale Kinshasa. L’opposition, les mouvements citoyens et l’Eglise catholique ont en effet unanimement appelé à une mobilisation sans précédent pour pousser au départ Joseph Kabila, dont le mandat a pris fin il y a plus d’un an, le 20 décembre 2016.

Conséquence, l’entourage proche du président, hors-mandat, Joseph Kabila est actuellement concentré sur un objectif unique : passer le cap du 31 décembre 2017, considéré comme une journée à très hauts risques par le pouvoir. Pour y réfléchir et mettre sur pied une stratégie adéquate, un conseil de sécurité s’est réuni, dimanche 24 décembre à Kinshasa, au cours duquel plusieurs décisions ont été prises.
Pour le 31 décembre, jour de la Saint-Sylvestre, il a été décidé d’infiltrer les manifestations de l’opposition avec de faux manifestants – vrais casseurs afin de leur faire perdre aux yeux de l’opinion leur caractère pacifique et justifier ainsi leur répression par les forces de l’ordre. Classique mais souvent efficace.
Mais avant cela, il y a la soirée du ce jeudi 28 décembre. Pour la troisième semaine d’affilée, à 21h00 heure de Kinshasa, les cloches retentiront comme l’a souhaité l’Eglise catholique pour inviter les Congolais à un concert de casseroles, de sifflets ou de vuvuzela durant quinze minutes partout dans le pays. Ce, afin de pousser au départ Joseph Kabila. Une action hautement symbolique mais également à vertu pratique – car gage de mobilisation – dans ce pays très croyant et chrétien dans son écrasante majorité.

C’est la raison pour laquelle le pouvoir en place a déposé plainte à l’encontre de l’initiateur de cette « opération cloches », l’Abbé Vincent Tshomba, curé de la paroisse Saint-Joseph de Matonge et représentant du collège des curés de Kinshasa. Selon les termes de la plainte déposée (dont nous nous sommes procurés une copie ci dessous), cette opération aurait « déclenché une crise cardiaque » chez le dénommé Pambi Yoka et lui aurait fait perdre « ses facultés mentales ». Pour Maître Georges Kapiamba, l’avocat de l’Abbé Tshomba, il s’agit d’une plainte fantaisiste dont les motivations sont purement politiciennes. « Il s’agit d’un coup monté par un groupe de politiciens pour faire obstacle aux actions pacifiques qui sont organisées par le collège de curés des paroisses de l’Eglise catholique de Kinshasa », a-t-il rétorqué.






Il est vrai que cette plainte semble, pour le moins, cousue de fil blanc. Son auteur officiel est en effet l’Union nationale des nationalistes (UNANA), un parti proche de la majorité présidentielle, dont Pambi Yoka est le secrétaire national au Sport et dont le président n’est autre que Willy Mishiki, l’ancien vice-ministre de l’Energie et Ressources hydrauliques, qui est allé jusqu’à déclarer que l’Abbé Tshomba risquait, en l’espèce, la peine capitale (sic). 
Dans l’esprit de ses commanditaires (les autorités congolaises), l’objectif de ce dépôt de plainte est d’intimider l’Abbé Tshomba et de tenter de tempérer ses ardeurs. « C’est peine perdue car le curé est du genre déterminé. Il n’a pas froid aux yeux », confie un de ses proches. De fait, le prélat, loin de se démonter, s’est rendu le 26 décembre à la convocation du parquet, accompagné de son avocat. Mais le juge qui était censé le recevoir était, ce jour-là, absent… L’abbé et son conseil sont donc repartis, non sans avoir pris la sage précaution de faire constater par acte officiel leur présence sur place.

Autre disposition décidée lors de ce conseil de sécurité : ce jeudi 28 décembre dans la soirée, durant l’ « opération cloches », les forces de l’ordre ont pour consigne non seulement de tirer en l’air mais également à balles réelles. Le but étant d’envoyer un signal à la population en vue du 31 décembre. « En clair, voici ce qui vous attend le jour de la Saint-Sylvestre si vous descendez dans la rue. Il s’agit en quelque sorte de tirs de sommation », explique une source sécuritaire.
Enfin, si, par extraordinaire, les choses dégénéraient d’ici au dimanche 31 décembre, le pouvoir congolais pourrait dégainer l’arme suprême : décréter le couvre-feu, histoire de passer les fêtes de fin d’année en toute sérénité… ou presque."

"RDC : Marche des chrétiens, la lettre au gouverneur"
° https://afrique.lalibre.be/12748/rdc-marche-des-chretiens-la-lettre-au-gouverneur/


" RDC : Les prêtres déterminés à aller au bout de ce bras de fer"
° https://afrique.lalibre.be/12760/rdc-les-pretres-determines-a-aller-au-bout-de-ce-bras-de-fer/



Alors que le pouvoir congolais semble être frappé de panique face à l’ampleur de la mobilisation derrière la marché des catholiques, que les plans ourdis par les services de renseignements congolais sont dévoilés, les prêtres, eux, poursuivent l’organisation de cette marche de la Saint-Sylvestre pour réclamer le respect de l’Accord de la Saint-Syvestre 2016 pour permettre des élections démocratiques, crédibles et apaisés.
Ce jeudi en début de soirée, les prêtres de Kinshasa, qui ont envoyé une lettre au gouverneur de la ville-province pour demander que leur mouvement soit encadré par les forces de l’ordre, ont donné les grandes lignes de leur mouvement et les directives à suivre pour tous les « marcheurs ». Des directives qui démontrent tant leur volonté de mener une action pacifique, que leur détermination à marcher pour la démocratie.
On apprend ainsi qu’il n’y aura qu’une seule messe dans chaque paroisse de 6h30 à 8h30. Les paroissiens accompagnés de leur curé débuteront ensuite la marche selon un itinéraire qui sera donné le dimanche même lors de la messe.



Il y aura différents points de ralliement selon les paroisses et les zones géographiques.
Les consignes sont claires et démontrent la détermination des Congolais à se faire entendre.



  • Ne jamais fuir devant les forces de l’ordre , mais serrer les rangs et chanter les cantiques ou se mettre à genoux.
  • Rester solidaires et si les forces de l’ordre veulent arrêter quelqu’un, tous les marcheurs sont invités à se constituer prisonniers.
  • Face aux gaz lacrymogènes, se servir des serviettes mouillées et avoir de l’eau.
  • Etre en possession d’une Bible, de rameaux, chapelet, etc.
  • Se munir de sa carte d’identité ou autres références de son identité, etc.
  • Ne pas arborer des calicots ou autres effigies des partis politiques, mouvements citoyens, etc.
  • Pour l tenue : vêtements de l’église, « moklisto azali mwinda », Marie, etc. Ou tout simplement T-shirt blanc, chemise blanche, autre vêtement de couleur blanche."




"Samy Badibanga et Les Progressistes rejoignent l’appel à la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2017/12/28/samy-badibanga-progressistes-rejoignent-lappel-a-marche-31-decembre/

° https://actualite.cd/2017/12/28/marche-31-decembre-felix-tshisekedi-sensibilise-a-mikondo/


"RDC: Augustin Kikukama (M17) contre la machine à voter"
° https://actualite.cd/2017/12/28/rdc-augustin-kikukama-m17-contre-machine-a-voter/
Compatriotiquement!



Compatriotiquement!






# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 30/12/2017, 5:04 am

"LE DERNIER DE 2017 !
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14214
Pour le dernier édito de 2017, nous espérions donner dans du léger, du soft. Espoir démenti et déçu. L’actualité politique congolaise charriant presqu’invariablement de la gravité. Hélas, pas dans le sens de la solennité. Mais par le côté tragique.
Cela fait que le mot "acteur politique" est à comprendre plus au figuré qu’au propre. Davantage au second degré qu’au premier. Bonjour le "Théâtre de chez nous" ? Salut le vaudeville qui fait florès sur nombre de nos chaînes de télé sevrées de pièces classiques ? Nenni. Loin de là même. A en juger par l’ordinaire des Congolais, la pièce qui se joue sur la scène congolaise relève plutôt de la tragédie. C’est ça le drame. Moins qu’un jeu de mots. Ce n’est tout de même pas moins symptomatique que ce 31 décembre, la juste veille de la fête universelle, les Congolais en soient à se demander à quoi va ressembler ce jour-là. A quelle sauce ils seront mangés.
Dans un pays où manifs "pacifiques" riment souvent avec dérapages, pillages et surtout mort d’hommes, c’est peu de dire que c’est pour certains avec la peur au ventre, pour d’autres avec anxiété, pour d’autres encore avec scepticisme, que les Kinois en particulier entrevoient la fin de l’année. Un stress de plus. A vrai dire, de trop. En proie à un climat anxiogène, les Congolais pouvaient bien se passer de cette énième échéance à forte dose eschatologique. Ah ! Mille excuses ! Mon voisin me corrige : le 31 décembre n’a rien d’une date couperet. C’est plutôt le "la" de libération du peuple. Problème, ce peuple a été libéré mille et une fois. Allez, en attendant le jour "j", bonne et heureuse année 2018. Pourvu que ce vœu se transforme en réalité. Cette fois-ci"


"Kinshasa : Kimbuta s’oppose à la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2017/12/29/kinshasa-kimbuta-soppose-a-marche-31-decembre/

"Aubin Minaku assimile la marche du 31 décembre à une « tentative de coup d’Etat »"
° http://www.congoindependant.com/aubin-minaku-assimile-la-marche-du-31-decembre-a-une-tentative-de-coup-detat/

"Marche du 31 décembre: La Dynamique recommande la vigilance de la CPI contre toute violence des forces de sécurité"
° https://actualite.cd/2017/12/29/marche-31-decembre-dynamique-recommande-vigilance-de-cpi-contre-toute-violence-forces-de-securite/

° https://actualite.cd/2017/12/29/allons-soutenir-leglise-discipline-jean-bertrand-ewanga/
° https://7sur7.cd/new/2017/12/marche-du-31-decembre-2017-110-ongs-soutiennent-les-laics-catholiques/
° https://actualite.cd/2017/12/29/mbujimayi-lucha-appelle-a-marcher-dimanche-gouverneur-promet-detouffer-toute-tentative-de-trouble-a-lordre-public/
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14225
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14201
° https://actualite.cd/2017/12/29/marche-31-decembre-ludps-mobilise-base/
° https://actualite.cd/2017/12/29/confrontation-entre-labbe-tshomba-pretendue-victime-de-loperation-jeudi-cloche-renvoyee-3-janvier/


"Manif 31 décembre : « L’enjeu est de contraindre le pouvoir au respect des engagements de l’Accord” – Molendo Sakombi (UNC)"
° https://actualite.cd/2017/12/29/manif-31-decembre-lenjeu-de-contraindre-pouvoir-respect-engagements-de-laccord-molendo-sakombi-unc/

"RDC : La MONUSCO insiste sur le caractère “pacifique” de la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2017/12/29/rdc-monusco-insiste-caractere-pacifique-de-marche-31-decembre/


" MARCHE DU 31 DECEMBRE 2017
LE CLC SAURA-T-IL DISCIPLINER RASSOP/L ET ALLIÉS ? "

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14222
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article14215
° https://actualite.cd/2017/12/29/mbikayi-on-autorise-marche-chretiens-catholiques-coalition-de-lopposition-gouvernement-marchera-soutenir-processus-electoral/
° http://www.mediacongo.net/article-actualite-33850.html
° http://www.matininfos.net/rdc-societe-civile-forces-vives-dit-non-a-marche-31-decembre/


"La « VSV » exige un encadrement policier de la marche du 31 décembre"
° http://www.congoindependant.com/la-vsv-exige-un-encadrement-policier-de-la-marche-du-31-decembre/

"RDC: La MONUSCO insiste sur le caractère “pacifique” de la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2017/12/29/rdc-monusco-insiste-caractere-pacifique-de-marche-31-decembre/

"Sindika Dokolo: « Soyons forts, fiers, unis pour attaquer le rendez-vous historique de ce 31 décembre »"
° https://actualite.cd/2017/12/29/sindika-dokolo-soyons-forts-fiers-unis-attaquer-rendez-historique-de-31-decembre/

"RDC: le prêtre à l'origine de l'«opération cloches» confronté à ses accusateurs"
° http://www.rfi.fr/afrique/20171229-rdc-abbe-pretre-operation-cloche-vincent-tshomba-kinshasa-politique
° http://www.rfi.fr/afrique/20171227-rdc-plainte-tapage-nocturne-contre-abbe-initiateur-operation-cloches

"RDC: la LUCHA demande au président de la CENCO de soutenir « une transition sans Kabila »"
° https://www.radiookapi.net/2017/12/28/actualite/politique/rdc-la-lucha-demande-au-president-de-la-cenco-de-soutenir-une


"Opinion : Trois armes pour renverser le régime ce 31 décembre 2017 – Germain Nzinga"
° http://desc-wondo.org/fr/opinion-trois-armes-renverser-regime-31-decembre-2017-germain-nzinga/

"RDC : marches des chrétiens ou comment (re)faire bloc contre Kabila"
° http://www.jeuneafrique.com/505863/politique/rdc-marches-des-chretiens-ou-comment-refaire-bloc-contre-kabila/


"Actu Expliquée 29.12 : La Kabilie désemparée, André Kimbuta aleli na monoko ya mboka"


"Analyse du 28/12/2017"


"TOKOMI WAPI 29 12 2017 BA CONGOLAIS BAZO SENGA NINI?"


"DEBAT : la marche des catholiques fait trembler Papy TAMBA et la MP"


"Aubin MINAKU appelle les forces de l’ordre de barrer la route à la marche de la CENCO"


"André Kimbuta aboyi marche ya le 31/12/2017 et asengi na ba Kinois ba zela ba élections"


"Trahison au RASSEMBLEMENT: Négociation secrète Katumbi-Kabila -Gizenga sera le Dauphin de Kabila"



Compatriotiquement!


# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 30/12/2017, 7:14 pm

"Le CLC après l’interdiction de Kimbuta : “Nous marcherons parce que c’est un droit constitutionnel”"
° https://actualite.cd/2017/12/30/clc-apres-linterdiction-de-kimbuta-marcherons-cest-droit-constitutionnel/
En dépit du message d’interdiction de la marche du 31 décembre de la part du Gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, le  Comité de Laïcs Catholiques (CLC) insiste que les fidèles catholiques marcheront ce dimanche après l’unique messe du jour. Mme Léonie Kandolo, chargée de communication du CLC réaffirme, dans une interview ce samedi 30 décembre 2017 à ACTUALITE.CD, que la loi ne donne pas au gouverneur le droit d’interdire une manifestation et qu’il est nécessaire d’apprendre le respect de la loi et de la constitution en RDC.[

Quelle est la réaction du Comité Laïc Catholique après l’interdiction de la marche par le Gouverneur de Kinshasa ?

La loi nous demande d’informer l’autorité et nous l’avons fait par écrit. La loi ne dit pas que l’autorité a le droit de refuser. De plus nous avons fait un document écrit, donc l’autorité devait nous répondre par écrit et non par un communiqué à la télévision. Les raisons qu’il (Kimbuta) évoque ne sont pas vraiment plausibles, nous faisons une marche pacifique et il nous parle de 250 000 policiers pour encadrer la marche, nous devons quand même nous dire que ce n’est pas raisonnable. Il parle de 1000 policiers par paroisse or la ville de Kinshasa ne compte que 160 paroisses. Nous sommes un peu surpris que Kimbuta, gouverneur depuis 11 ans ne connait pas le nombre des paroisses qu’il y a dans sa province.
Et donc, vous tenez à marcher ?
Oui nous marcherons parce que c’est un droit constitutionnel. Je crois que dans ce pays, nous devons tous apprendre à respecter la loi et la constitution. La marche est un droit constitutionnel.
Comment se déroulera exactement la marche ?
Nous marcherons à partir de nos paroisses.

En cas de violences, vous serez responsables ?
Nous ne serons pas responsables des violences parce que nous sommes pacifiques, nous ne sommes pas armés. Nous sommes des croyants, nous marchons au nom de l’église, au nom de la foi, au nom de l’amour parce que toute foi est basée sur l’amour. Toute religion chrétienne est basée sur l’amour. Nous ne sommes pas violents, nous n’avons pas d’armes, nous n’avons rien à la main que nos chapelets, nos bibles, nos croix et des rameaux. Donc, la violence ne viendra jamais de notre côté.
Que dit la hiérarchie de l’église au sujet de la marche ?
Mais la hiérarchie de l’église a soutenu la marche. Je crois que vous avez vu qu’il y a même une déclaration à très haut niveau pour soutenir la marche. Si l’église ne voulait pas la marche, elle aurait téléphoné, elle aurait fait la déclaration pour le dire. L’église ne dit rien. Ce n’est pas l’église qui organise, c’est les laïcs catholiques.

Parlant de la hiérarchie de l’église au plus haut niveau, vous faites allusion au Vatican ?
Entre autres.
Que retenir concrètement du message du Vatican à propos de la marche de demain ?
Il a pris acte. A partir du moment où on prend acte ça veut dire qu’on n’est pas contre.
Il y a un message clair du Pape par rapport à la marche ?
On vous l’enverra par communiqué."



"En RDC, les catholiques veulent défier Kabila
(AFP 30/12/17) "

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/en-rdc-les-catholiques-veulent-defier-kabila
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-les-autorites-interdisent-la-marche-des-catholiques-pour-defier-le-regime-kabila-5a468deacd7083db8b4566d6


"Message de Léonie Kandolo du comité laïc de coordination pour la marche de Bruxelles"
° http://www.cheikfitanews.net/2017/12/message-de-leonie-kandolo-du-comite-laic-de-coordination-pour-la-marche-de-bruxelles.html
Léonie Kandolo, membre du comité laïc de coordination de la marche du 31 décembre 2017 en RD Congo a accordé à l'Info en Ligne des Congolais de Belgique une interview à propos des préparatifs de cette marche.Elle a également lancé un message d'unité aux Congolais vivant à l'Etranger, pour la marche qui aura lieu à Bruxelles le 30 décembre 2017 de la Porte de Namur au Rond-Point Schumann, en face des Institutions Européennes.
Ci-dessous cette interview."





"Billet. Fin de règne pour le régime Kabila: flot de grêles, baffes, coups de gourdins…"
° http://www.cheikfitanews.net/2017/12/billet.fin-de-regne-pour-le-regime-kabila-flot-de-greles-baffes-coups-de-gourdins.html


"Jean-Marc Kabund approuve l’initiative du comité laïc de coordination de l’Eglise catholique"
° http://www.latempete.info/jean-marc-kabund-approuve-linitiative-du-comite-laic-de-coordination-de-leglise-catholique/
"Flash.Marche du 31 et fin mandat de J Kabila, communiqué du Rassemblement"
° http://www.cheikfitanews.net/2017/12/flash.marche-du-31-et-fin-mandat-de-j-kabila-communique-du-rassemblement.html

° https://laprosperiteonline.net/2017/12/30/marche-du-31-decembre-2017-henriette-wamu-soutient-la-demarche-du-comite-laic-de-coordination-et-mobilise-les-congolais/
° https://laprosperiteonline.net/2017/12/30/ultimes-cloches/
° https://www.radiookapi.net/2017/12/29/actualite/politique/sud-kivu-la-societe-civile-appelle-une-marche-pacifique-le-31
° https://www.radiookapi.net/2017/12/29/actualite/societe/rdc-ludps-aile-tshibala-ne-prendra-pas-part-la-marche-des-catholiques


"31 décembre: « l’heure est venue de faire échec à Mr Joseph Kabila », appelle Sindika Dokolo"
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/12/29/31-decembre-lheure-venue-de-faire-echec-a-mr-joseph-kabila-appelle-sindika-dokolo.html

"LA UNE DE LA PRESSE CETTE SEMAINE A KINSHASA
A la Une de la presse cette semaine à Kinshasa"

° http://www.rfi.fr/emission/20171230-une-presse-cette-semaine-kinshasa


"Marche du 31 décembre 2017 : la Police devant ses responsabilités"
° http://www.latempete.info/marche-31-decembre-2017-police-devant-responsabilites/


"RDC : manipulations à Goma"
° https://afrique.lalibre.be/12801/rdc-manipulations-a-goma/
Depuis jeudi, comme si le pouvoir en place à Kinshasa était soudainement sorti de sa léthargie ou avait jusque là mal apprécié la mobilisation populaire pour la marche des catholiques du 31 décembre, un seul mot d’ordre « tout faire pour empêcher cette potentielle démonstration de force hostile au régime ».

Comme lalibreafrique.be l’a annoncé jeudi soir, un des plans était de monter un faux coup d’Etat de toutes pièces. Son instigateur, un militaire répondant a nom de Malamba, devait être arrêté et devait dénoncer, dans la foulée, ses complices, à savoir tous les prêtres et les abbés qui ont pris la tête de cette marche des catholiques. Une liste de noms circule dans les rangs du pouvoir.
La stratégie éventée, il restait toujours la possibiltié de ne pas autoriser la marche à Kinshasa. C’est désormais fait suite aux sorties pathétiques du gouverneur de Kinshasa André Kimbuta et du président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku.
Deux déclarations sans surprises qui n’ont pas fait fléchir la détermination des « marcheurs » de ce dimanche.

Reste encore une autre carte, déjà évoquée jeudi après-midi par lalibreafrique.be. Celle, toujours aussi cousue de fil blanc, qui consiste à infiltrer les mouvements pacifiques par des militaires ou des kulunas dont la mission est de faire du grabuge pour jeter le discrédit sur le mouvement des laïcs catholiques et justifier un début de répression bien avant la marche.
Ce dernier scénario, aussi grossier que prévisible, fut d’application ce samedi matin à Goma quand les habitants de certains quartiers ont été réveillés par le crépitement des armes à feu. Immédiatement, les autorités locales ont laisé entendre qu’il s’agissait de manifestants qui se préparaient pour la marche… pacifique. Sans la moindre enquête, ni le moindre début de preuve. « Il faut que les Congolais répondent massivement à l’appel des curés. Tous dimanche dans les paroisses, nous explique un élu de Goma. 

Tout le monde sait que c’est le pouvoir qui a monté ces pièges. Croyez-vous sérieusement que les prêtres, les abbés et les marcheurs pacifiques – et Dieu sait si nous avons une longue tradition de l’opposition à Goma – vont descendre dans la rue la veille de la marche avec des armes à feu. C’est complètement absurde. Ceux qui ont les armes, c’est le pouvoir. Nous, nous avons la détermination, le nombre et la foi dans des lendemains forcément meilleurs que ce que nous vivons sous la dictature de Kabila. »"


"31 décembre: Goma, la ville rebelle qui inquiète le pouvoir"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/12/30/31-decembre-goma-ville-rebelle-inquiete-pouvoir.html#Xtxy7hYyhtJDA3kU.99
La capitale martyre du Nord-Kivu s'est réveillée sous haute surveillance ce matin, la veille d'une importante mobilisation des forces politiques et religieuses contre le pouvoir de Kinshasa.

Outre Kinshasa, la capitale, qui s’apprête à descendre dans la rue pour réclamer notamment le départ du président Joseph Kabila, une autre ville de la République démocratique du Congo montre de plus en plus d’hostilité au pouvoir congolais. Il s’agit de Goma, capitale meurtrie de la province du Nord-Kivu, dans l’Est du pays.
La ville, épicentre de la mobilisation citoyenne — notamment celle du mouvement de Lutte pour le Changement (LUCHA) —  s’est réveillée le matin du samedi 30 décembre marquée à la cullotte par les forces de sécurité déterminées à étouffer toute protestation.





Michel Moto@MichelMoto1
[ltr]GOMA ! #TENSIONS dans la ville suite à la présence de monsieur kabila et sa famille! Ici quartier #Ndosho#ZoneRouge ! #31Déc[/ltr]

11:34 - 30 déc. 2017

Tôt le matin, Ndosho ou encore Kyeshero, très connues des forces de l’ordre pour leur résistance, connaissent des crépitements de balles. Des tirs, selon le journaliste Andrien Sayes, contre des « faux manifestants en tenue civile devant créer des troubles afin de décrédibiliser la marche pacifique décembre« .
Selon des sources proches des autorités policières, de « manifestants » se sont attaqués à un bus, le saccageant. Pour autant, des sources de l’opposition confirment l’information, mais parlent des militaires déguisés en civil.
Goma restera tendue. Dans la journée, toute la ville vit au rythme soutenu d’un déploiement policier important. Du côté de l’opposition, on affirme mobiliser dans cette ville pour une marche strictement pacifique, mais qui vise ouvertement à obtenir le départ de Kabila.

La société civile Nord-Kivu appelle de son côté la population à plus de prudence, face à ce déploiement qui intervient à deux jours de la marche annoncée par les laïcs catholiques.
Le président de la coordination provinciale de la société civile Nord-Kivu, Tomas D’Aquin Mwiti, estime que cette présence renforcée des forces de l’ordre constitue une menace pour la population : «La population devra être intelligente et prudente, puisque ces policiers et militaires qui sont déployés ne sont pas en train de circuler avec des bâtons. Ils sont armés jusqu’aux dents. Et avec cette police infiltrée et cette ramée infiltrée […], qui tirent à bouts portants n’importe quand et sur n’importe qui…», dit-il sur Radio Okapi."



" Kinshasa, une capitale qui se prépare à l’imprévisible"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/12/30/31-decembre-goma-ville-rebelle-inquiete-pouvoir.html

"Urgent. Risque d'arrestation imminente dans les rangs des laïcs congolais"
° http://www.cheikfitanews.net/2017/12/urgent.risque-d-arrestation-imminente-dans-les-rangs-des-laics-congolais.html
"31 décembre: le pouvoir accusé de « préparer la violence »"
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/12/30/31-decembre-pouvoir-accuse-de-preparer-violence.html


"Malaise au sein du Rassop/Kasavubu : Olenghankoy veut remplacer Tshibala par Katebe"
° http://www.latempete.info/malaise-au-sein-du-rassopkasavubu/


"Aubin Minaku conscientise la population congolaise contre les dérapages inutiles et sanglants de l’appel des Laïcs Catholiques"
° https://www.digitalcongo.net/article/5a47754efb19b90004f6b16e

"Impossibilité d’encadrer la marche ce 31 déc, l’UDA qualifie Kimbuta “d’incapable"
° https://actualite.cd/2017/12/30/impossibilite-dencadrer-marche-31-dec-luda-qualifie-kimbuta-dincapable/

"31 décembre: André Kimbuta ne « prend pas acte » de la marche"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/12/30/31-decembre-andre-kimbuta-ne-prend-acte-de-marche.html

"Marche du 31 décembre: un “projet subversif” d’après le gouvernement"
° https://actualite.cd/2017/12/30/marche-31-decembre-projet-subversif-dapres-gouvernement/



"Des Congolais manifestent à Bruxelles pour « 2018 sans Kabila »"
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/12/30/congolais-manifestent-a-bruxelles-2018-kabila.html


"La guerre de palais au Rassop/Kasa-Vubu : Bruno Tshibala et Onlenghankoy à couteaux tirés"
° https://www.digitalcongo.net/article/5a4378a5f688390004c0ea08


"Du 25 juillet au 8 août 2018, date du dépôt des candidatures : C’est très tôt à Kabila de se prononcer sur sa non participation à la Présidentielle"
° https://www.digitalcongo.net/article/5a4384abf688390004c0ea09


"Bruxelles Dit Non J.Kabila"


"TOKOMI WAPI 30 12 2018 EST CE QUE EKOSIMBA LOBI?"



Compatriotiquement!


# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 31/12/2017, 1:31 am

Le pouvoir de ‘JK’ ne veut d’aucune façon que la marche de demain ait lieu, il a une peur panique que cette mobilisation citoyenne populaire et pacifique l’emporte à terme surtout si elle est massive comme elle risque d’être… Du coup il a mis toutes ses batteries en marche même les plus notoirement tyranniques pour l’empêcher…
Qu’arrivera-t-il demain ? ‘JK’ gagnera-t-il encore une fois et fera étouffer dans l’œuf la libre et légitime expression du peuple ?

Prions le Dieu des Ancêtres que les Congolais puissent s’armer d’intelligence, de détermination, de courage et de patience pour passer cette fois à travers les filets hélas de plus en plus tremblants de perversité et de folie de ce régime aux abois, pour que ce 31 décembre 2017 devienne un jour mémorable dans l’histoire de notre pays…

A nos armes, sortons nombreux demain bravant les obstacles pour dire non à la dictature…………


"RDC : 200 églises ciblées et des fausses balles à blanc"
° https://afrique.lalibre.be/12844/rdc-200-eglises-ciblees-et-des-fausses-balles-a-blanc/
Face à la détermination de la population de Kinshasa à marcher pacifiquement ce dimanche, le pouvoir de Joseph Kabila a décidé d’opter pour la carte de la répression à outrance.

« Deux cents églises ont été ciblées, nous explique un haut gradé en poste à Kinshasa. Internet a été coupé. Le réseau WhatsApp, généralement utilisé pour les échanges qui se veulent confidentiels ne passe plus. Qu’importe, le gradé veut parler. « Nos experts n’ont pas les moyens de nous écouter. Il y a beaucoup de fantasme derrière tout ça », s’amuse-t-il avant de redevenir sérieux et de continuer via la ligne téléphonique traditionnelle. 
« On a découpé les églises en trois catégories. Pour les plus chaudes, comme Lemba, Yolo, Bandal ou kingasani, ils ont déployé la garde républicaine, l’armée est sur la catégorie intermédiaire, tandis que la police est déployée sur les églises les plus calmes comme à la Gombe »,explique-t-il.
« Le scénario est d’empêcher les prêtres et les paroissiens d’entrer dans les édifices. Entre 3 et 4 heures du matin, nous devons ouvrir le feu, tirer en l’air, faire du bruit pour effrayer les gens qui voudraient se rendre dans leur paroisse. On a reçu des balles à blanc pour cet exercice. Mes hommes ont décidé de faire un essai. A dix mètres, avec ces soi-disants balles à blanc, ils ont troué une planche en bois, ils ont reculé jusqu’à 25 mètres, toujours avec le même résultat. On a essayé de nous tromper. Les gars n’ont pas apprécié, ils ne suivront plus les ordres longtemps s’ils doivent tirer sur les gens. »



"Général Sylvano Kasongo : « Tout celui qui tentera de marcher trouver la police sur son chemin »"
° https://actualite.cd/2017/12/30/general-sylvano-kasongo-celui-tentera-de-marcher-trouver-police-chemin/

"RDC : internet et SMS coupés par une décision du ministre des PT-NTIC"
° https://actualite.cd/2017/12/30/rdc-internet-sms-coupes-decision-ministre-pt-ntic/

"Marche du 31 décembre: un “projet subversif” d’après le gouvernement"
° https://actualite.cd/2017/12/30/marche-31-decembre-projet-subversif-dapres-gouvernement/
° http://www.politico.cd/actualite/2017/12/30/31-decembre-aubin-minaku-met-population-garde.html

"RDC : Le pouvoir va créer le chaos cette nuit à Kinshasa"
° https://afrique.lalibre.be/12826/rdc-le-pouvoir-va-creer-le-chaos-cette-nuit-a-knshasa/

"RDC : Kabila a choisi de lancer les chars face au peuple"
° https://afrique.lalibre.be/12835/rdc-kabila-a-choisi-de-lancer-les-chars-face-au-peuple/


"Marche des catholiques : le pouvoir de Kabila mis en garde !"
° https://afrique.lalibre.be/12820/marche-des-catholiques-le-pouvoir-de-kabila-mis-en-garde/
" L’UE met en garde et annonce qu’elle suivra »attentivement les événements de demain en RDC »"
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/12/30/lue-met-garde-annonce-suivraattentivement-evenements-de-demain-rdc.html

"Les chrétiens du Congo se préparent à descendre dans la rue"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2017/12/30/les-chretiens-du-congo-se-preparent-a-descendre-dans-la-rue/
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/12/30/31-decembre-eveque-ne-condamne-cette-marche-insiste-cenco.html


"Kinshasa: La Police a dispersé à coup de gaz lacrymogène un rassemblement de l’UDPS animé par Félix Tshisekedi "
° https://actualite.cd/2017/12/30/kinshasa-police-a-disperse-a-coup-de-gaz-lacrymogene-rassemblement-de-ludps-anime-felix-tshisekedi/

° http://www.politico.cd/encontinu/2017/12/30/a-paris-congolais-rue-2018-kabila.html
° http://www.politico.cd/encontinu/2017/12/30/congolais-manifestent-a-bruxelles-2018-kabila.html
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/12/30/rdc31-decembre-mukwege-annonce-soutien-appelle-a-ne-ne-rater-rendez-devant-lhistoire.html


"Comme un seul homme, les Congolais de Belgique disent "Bye bye la kabilie""



"Actu Expliquée du 30.12 : Apeurée, la kabilie occupe quelques églises et coupe Internet et les SMS"



"MPBTV manifestations Kabila dégage à Bruxelles"



"EN Direct de PARIS MARCHE pour SOUTENIR Le Départ de KABILA le 31 Déc"




"TOKOMI WAPI 30 12 2018 EST CE QUE EKOSIMBA LOBI?"




Compatriotiquement!



# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
[/b]

Revenir en haut Aller en bas

COMMANDOS CENCO

Message  Imperium le 31/12/2017, 6:50 am


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  djino le 31/12/2017, 2:22 pm

L'armée Et la police ont pris possession de l'église Saint sacrément à Delvaux ,

Les chrétiens dispersés par gaz lacrymogènes mais à Saint Luc la messe a bien commencer.

Plusieurs barrières dans la ville et il y a contrôle à chaque fois.

Bienvenue en République à démocratiser du Congo

Courage à Notre peuple.

De cœur avec vous

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  djino le 31/12/2017, 2:23 pm

Saint Joseph D'arimathie à Mont Ngafula un dispositif militaire mis en place empêchant les chrétiens et le curé accéder à la messe.

Bolinga bolinga te bokokende

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  djino le 31/12/2017, 2:50 pm

Marche 31déc à la Cathédrale Notre-Dame du Congo, à Lingwala,

Les forces de sécurités ont tiré des gaz lacrymogènes à l’arrivée du leader de l’opposition Félix Tshisekedi, selon AFP

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  djino le 31/12/2017, 2:53 pm

Le mot d’ordre de la marche des catholiques a aussi été largement donné et suivi à Lubumbashi, deuxième ville de RDC et poumon économique du pays.

Ici aussi, comme à Kinshasa, les forces de l’ordre ont tiré à balles réelles et utilisé des lacrymogènes pour tenter de disperser les rassemblements qui s’organisaient juste à la sortie des églises.

A la Basilique de Lubumbashi, plusieurs blessés sont à déplorer, parmi eux Juvénal Kitungwa, député national et ancien ministre de l’intérieur de la province sous Moïse Katumbi.

Les militaires, selon plusieurs témoignages téléphoniques, ont profité de leur intervention pour saccager l’intérieur du bâtiment.

Mêmes scènes de violence à la cathédrale de Lubumbashi.

Ici aussi plusieurs blessés sont à déplorer dont Madame Clotide Mutita, ancienne maire adjoint de la ville.

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  djino le 31/12/2017, 2:55 pm

REPRESSION sanglante en RDC ce dimanche 31 déc 2017 :

- Paroisse St Alphonse de Matete, 2 morts de balles tirées par la police et de nombreux blessés parmis lesquels les prêtres.

- A Bandal, les manifestants et les prêtres sont séquestrés à la paroisse St Michel

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 1/1/2018, 6:52 am

Y’a-t-il encore un humain sensé sur cette terre des hommes à douter après ce 31 décembre sanglant qu’avec ‘JK’ les Congolais ne sont pas en face d’un dictateur sanguinaire habité par sa seule obsession criminelle de se maintenir illégalement et illégitimement au prix d'une répression dans le sang de toute contestation ?

Certes il existera toujours des « aveugles volontaires » par cupidité ou par idéologie et quelques « ignorants crasses » malgré eux ou indigents malheureux de la ‘comprenette’ qui vont continuer à ignorer cette évidence mais de grâce il est plus que temps que de dedans et surtout de dehors « tout silence soit désormais interdit » pour appeler sans concession la gouvernance de ‘JK’ par son nom, une tyrannie sanguinaire !
J’ai plus d’une fois crié ici et ailleurs que « notre malheur à nous Congolais était de subir impuissants (nous ne sommes pas encore capables de tirer en notre faveur le rapport de force national, régional et international...) une indifférence coupable de dedans et de dehors de ne pas nommer le « génocide » qui est le nôtre depuis deux décennies et surtout la gestion traîtresse du régime qui le rend davantage capable »…


Plus qu’une banale dictature exotique, l’exercice du régime de ‘JK’ se nourrit de cette indifférence complice, comme d'un « silence interdit » face à la répression de ce 31 décembre appuyée non seulement de dedans par une clique autochtone cupide mais d’abord par un soutien régional combien illégal (les bourreaux des manifestants étaient commandés par des « étrangers parlant anglais ») dont « l’occupation » est l’autre nom n’empêche le légalisme désuet des puristes et des collabos de tous bords qui vont aboyer dans tous les sens (contraires)…

Les faits sont flagrants, ils le deviendront davantage avec les décryptages à venir : une population congolaise meurtrie à bout de patience, des citoyens catholiques attaqués, empêchés de manifester légitimement et pacifiquement, leurs églises profanées, au moins 10 morts, des dizaines de blessés, des églises profanées… ; le catalogue malheureux d’une répression arbitraire…

Le pouvoir de ‘JK’ bousculé et paniqué comme jamais par une contestation honnête, pacifique et populaire a sorti de façon ouverte devant l’opinion nationale et internationale sa parade la plus tyrannique, qui le caractérise pour qui en douterait encore, en la réprimant dans le sang…
Et ce n'est peut-être qu'un autre début, celui d'une contestation populaire plus déterminée face à la répression sans peur du pouvoir dès lors pour une spirale plus guerrière dont l'issue n'est pas autant acquise par le pouvoir en force : après tout d'une façon ou une autre le peuple reste le prime souverain et aujourd'hui il opte à raison pour le changement...  
Tout silence international face à une la bravade criminelle en cours ne serait davantage rien d’autre qu’une complicité de crime, tout au moins un délit de non-assistance à peuple en danger, plus question d’ergoter sur un quelconque délit ingérence !

Le régime de 'JK' n'est rien d'autre qu'une dictature occupée à se maintenir envers et contre tout, son auteur n'est légitimement  passible que d'élimination ; à bon entendeur !


"RDC : Silence interdit pour la communauté internationale
° https://afrique.lalibre.be/12881/rdc-silence-interdit-pour-la-communaute-internationale/
La marche des catholiques congolais a été réprimée dans le sang pour le pouvoir de Joseph Kabila.



Plusieurs morts, entre 6 et 11, des dizaines de blessés, des églises profanées et une population congolaise à bout de patience: tel pourrait être le premier bilan de cette journée lors de laquelle les catholiques congolais voulait marcher pacifiquement pour démontrer leur détermination à obtenir de Joseph Kabila qu’il dise enfin publiquement qu’il ne chercherait pas à briguer un troisième mandat et la mise en oeuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre, signé entre majorité et opposition sous l’égide des évêques congolais, le 31 décembre dernier, qui prévoit notamment la libération des prisonniers politiques, la fin  des poursuites contre les opposants, la fin des dédoublements des partis politiques, la réouverture des médias,…

Des demandes visiblement inacceptbales pour le régime de Joseph Kabila, président dont le dernier mandat s’est terminé le 19 décembre 2016, qui n’a pas hésité à opposer la force brutale face à ces paroissiens qui, la plupart du temps, n’ont pas pu sortir de l’édifice religieux ou ont été « chargés » sur le seuil de leur église. Car pour cette répression, la police, les militaires et la garde présidentielle n’ont pas hésité à pénétrer au sein même des églises pour tirer à balles réelles et des gaz lacrymogènes. « Un régime qui ne respecte pas les églises est un régime qui porte en lui les gènes de sa destruction », prophétisait dimanche en début d’après-midi un prêtre d’une commune populaire du nord de Kinshasa qui, comme tant d’autres, a été cloîtré dans son édifice avec ses paroissiens « pendant de longues heures sous les tirs de gaz lacrymogènes. Beaucoup de mamas âgées ont fait des malaises. La solidarité entre les paroissiens a été exemplaire », souligne le prêtre pour qui la « diabolisation du régime en place resserre les liens entre les différentes couches de la société congolaise ».

Plusieurs prêtres ont été blessés comme à Lemba ou à Limete. Ici, le père Jean a été atteint par une balle en caoutchouc en pleine tête. (Photo) La plupart des personnes blessées ou tuées l’ont été au sein même des édifices religieux.



Face à une telle barbarie, la communauté internationale qui a multiplié les mises en garde à l’intention du pouvoir ne peut demeurer silencieuse. Que ce soient les Nations unies, à travers les responsables de la Monusco, l’Union européenne, à travers son ambassadeur à Kinshasa, la Belgique, via les tweets des ministres de la Coopération et des Affaires étangères, le Canada, via son ambassadeur, etc… tous ont mis en garde le régime de Joseph Kabila l’enjoignant de laisser les Congolais jouir de leur droit de manifester pacifiquement. Tous ajoutaient qu’ils seraient attentifs à cette journée du 31 décembre, laissant clairement entendre qu’en cas de dérapage, les sanctions pourraient suivre.
LIRE AUSSI:
Marche Des Catholiques : Le Pouvoir De Kabila Mis En Garde !

Si ces ministres et diplomates n’étaient pas trop affairés aux préparatifs du réveillon du Nouvel An, ils ne peuvent que constater l’échec total de leur appel. Une fois de plus, Kabila a opté pour la fuite en avant. Une théorie kamikaze qui, à chaque épisode entraîne son lot de morts et de blessés.

Ne rien faire serait signer un chèque en blanc à tous les débordements de violences de ce pouvoir illégitime.  Alors Messieurs, que fait-on après cette répression ? Un constat ne suffit plus. Il faut des sanctions… et pas contre des lampistes de troisième zone. Personne n’ignore qui sont les vrais responsables de ces violences, de ces tueries, le clan Kabila doit être directement ciblé par les futures sanctions. La justice internationale doit aussi intervenir. Des milliers de morts, plus de 4 millions de déplacés (un chiffre qui a doublé en 2017), deux experts civils des Nations unies abattus, dix-sept casques bleus abattus et, aujourd’hui, des meurtres de paroissiens jusque dans les églises,…   Une liste non exhaustive qui démontre que les mois qui passent ne font qu’accroître la violence et l’absence de toute limite dans le chef d’un pouvoir qui a démontré qu’il entend coûte que coûte se maintenir au pouvoir."



"RDC: au moins 7 morts lors de la marche dispersée à Kinshasa"
° http://www.rfi.fr/afrique/20171231-rdc-congo-moins-sept-morts-lors-incidents-31-decembre-kinshasa
En République démocratique du Congo (RDC), un nouveau bilan fait état d’au moins sept morts après les manifestations à l'appel des laïcs catholiques de ce dimanche 31 décembre matin à Kinshasa, selon une information donnée à RFI de source onusienne.

Au moins huit personnes sont mortes en République démocratique du Congo (RDC), ce 31 décembre 2017, à Kinshasa et Kananga, dans le cadre ou en marge de manifestations organisées pour le respect de l'accord de la Saint-Sylvestre signé sous l'égide des évêques il y a tout juste un an entre le pouvoir du président Joseph Kabila et une partie de l'opposition. Et qui prévoyait l'organisation d'élections fin 2017.
Le bilan humain dans la capitale, qui est de sept décès, a été confirmé à RFI par la Monusco. Ce chiffre est toutefois contesté par le porte-parole du gouvernement, Lambert Mendé. Selon lui, il y aurait deux morts parmi les manifestants et un policier tué.

Lambert Mendé souligne par ailleurs qu’il y avait des agitateurs parmi les manifestants, ce qui explique pourquoi il y a eu des heurts : « Il y en avait qui étaient pacifiques. Mais les autorités municipales de Kinshasa les avaient prévenus : il y avait une récupération par des forces qui n’étaient pas, elles, pacifiques. On leur a demandé de ne pas organiser ces marches parce que l’évaluation de la situation de la sécurité prévoyait cette situation-là. Mais ils n’ont rien voulu entendre. Et voilà, nous en sommes maintenant à des pertes en vies humaines. »
Interrogé sur l’attitude des forces de l’ordre, le porte-parole du gouvernement n’a pas nié que certains policiers ou militaires avaient pu poursuivre des manifestants dans des édifices religieux et tirer des gaz lacrymogène : « S’ils ont eu des indications révélant que les forces non-pacifiques ont pu y entrer, je ne pense pas qu’on peut interdire à une force de police de pourchasser un terroriste parce qu’il est entré dans une église. »


On ne peut pas reprocher à la police d'envoyer des gaz lacrymogène.
Le porte parole du gouvernement de la RD Congo, Lambert Mende
31-12-2017 - Par Alexandra Brangeon
On ne peut pas reprocher à la police d'envoyer des gaz lacrymogène.

La famille de l'ancienne ministre Odette Babandoa annonce son arrestation

Le Comité laïc de coordination, à l'initiative de la marche, évoque quant à lui d'un bilan provisoire de dix morts identifiés et de plusieurs prêtres brièvement interpellés ce dimanche de la Saint-Sylvestre dans la capitale congolaise.

Nous sommes là devant une atteinte grave à la liberté de culte et de manifester.
l'abbé Donatien Nsholé, premier secrétaire général adjoint de la la Conférence épiscopale nationale du Congo
31-12-2017 - Par Jeanne Richard

Samedi déjà, police et armée avaient été déployées à Kinshasa en prévision de la marche, qui avait été interdite par les autorités de Kinshasa. Internet avait également été coupé. L’organisation catholique appelait à marcher pacifiquement à Kinshasa après les offices religieux.[
Le porte-parole de la police de Kinshasa, lui, a donné des précisions, avec deux morts dans le quartier de Matete suite à une altercation avec les forces de l’ordre. Il annonce qu’une enquête est en cours et évoque également une attaque contre la maison communale de Masina qui a fait un mort. Toujours selon le porte-parole, la situation est calme désormais à Kinshasa, mais le dispositif sécuritaire a été renforcé.
Par ailleurs, ce dimanche soir, la famille de l'ancienne ministre Odette Babandoa et présidente du parti UPR déplore l'arrestation cette dernière, à Kinshasa."

° http://www.rfi.fr/afrique/20171231-rdc-congo-moins-six-morts-lors-incidents-matin-kinshasa

"RDC: journée de protestation à Kinshasa, quadrillée par la police"
° http://www.rfi.fr/afrique/20171231-rdc-kinshasa-marche-laic-catholique-journee-protestation-police-armee

"RDC: les laïcs catholiques accusent la police d’usage disproportionné de la force"
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/securite/rdc-les-laics-catholiques-accusent-la-police-dusage-disproportionne-de

"Quand « Joseph Kabila » et ses sbires profanent des églises"
° http://www.congoindependant.com/quand-joseph-kabila-et-ses-sbires-profanent-des-eglises/

"RDC : la répression… jusque dans les églises"
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-la-repression-jusque-dans-les-eglises/
Les opposants à Joseph Kabila ont réussi à braver la répression pour répondre à l’appel de la coordination des catholiques qui réclame le départ du président congolais, dont le mandat a expiré en décembre 2016.

Une dizaine de morts et une centaine d’arrestations. Voilà le triste bilan de la mobilisation des chrétiens congolais qui manifestaient ce dimanche contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila. Un impressionnant dispositif sécuritaire avaient verrouillé les différentes paroisses qui participaient à la contestation populaire, soutenue par la l’intégralité des partis d’opposition. Eglises encerclées, fidèles molestés… la journée de manifestation pacifique s’est transformée en bain de sang après l’intervention musclée des forces de sécurité congolaises. La police a dispersé violemment les manifestants, jusque dans les églises, en utilisant des gaz lacrymogènes.
À la cathédrale Notre-Dame du Congo, où l’un des leaders de l’opposition, Félix Tshisekedi, assistait à la messe, les forces de sécurité ont bloqué la centaine de partisans qui tentaient de manifester à l’extérieur. Et le patron du Rassemblement de l’opposition a dû quitter précipitamment la cathédrale. A la paroisse Saint-Michel, c’est le chef de l’UNC, Vital Kamerhe, qui a été visé par des gaz lacrymogènes tirés par la police dans l’église, semant la panique parmi les fidèles.

Répression à huis clos

A Kinshasa, les premières images de la contestation montrent des scènes surréalistes : on y voit manifestants les mains levées, entonnant des chants religieux face à des militaires qui pointent leurs armes. Le premier bilan, encore non officielle fait état d’au moins 10 morts dont 8 à Kinshasa et de plus de 120 arrestations. Les mêmes scènes de répression se sont reproduites au quatre coins du pays : à Lubumbashi, Goma, Bukavu ou Kananga. Comme à chaque mouvement de contestation, les autorités congolaises mettent le pays sous cloche. Les services internet des mobiles et les SMS ont été coupés sur ordre du ministre des Télécommunications. Le signal de la radio onusienne Okapi a été momentanément brouillé et la correspondante de RFI dans la capitale a été brièvement interpellée.

Ce n’est qu’un début…

Contrairement aux récents appels à manifester lancés par l’opposition politique, la mobilisation du 31 décembre des catholiques a été beaucoup plus suivie. Il faut dire que dispositif mis en place par la coordination des catholiques avait multiplié les points de rassemblement, dans plus de 160 paroisses, obligeant ainsi les forces de sécurité à se diluer dans la capitale. Ensuite, la marche pacifique a été programmée après la messe, forçant ainsi la police et l’armée à laisser entrer dans les églises les fidèles pour assister à l’office. C’est le plus souvent après la cérémonie que les violences ont débuté, lorsque les fidèles sont sortis des églises. A la différence des dernières mobilisations ratée de l’opposition, qui se sont le plus souvent transformée en opérations villes, faute de troupes, la marche des chrétiens, même si elle n’a pas pu se tenir, à tout de même réuni, dans et autour des églises, des milliers de Congolais. Ce qui explique d’ailleurs les nombreuses victimes et arrestations.

Mais la mobilisation de la Saint-Sylvestre n’a pas été suffisante pour faire vaciller le pouvoir et persuader le président Kabila de quitter le pouvoir. Il faudra sans doute que la pression populaire soit encore plus forte, et que l’armée cesse de soutenir le camp présidentiel. Pour le moment, c’est loin d’être le cas. Mais cette première mobilisation n’est sans doute qu’un début."


"RDC : des blessés dans les églises à Lubumbashi"
° https://afrique.lalibre.be/12860/rdc-des-blesses-dans-les-eglises-a-lubumbashi/
"RDC : Tirs à balles réelles et de lacrymogènes dans les églises"
° https://afrique.lalibre.be/12851/rdc-des-tirs-de-lacrymogenes-dans-les-eglises/
"RDC: un policier et deux civils tués en marge des manifestations anti-Kabila"
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-un-policier-et-deux-civils-tues-en-marge-des-manifestations-anti-kabila-5a488e06cd7083db8b4c08fd

"RDC: violences à Kinshasa avant les marches contre le prolongement au pouvoir de Kabila"
° http://www.lesoir.be/131764/article/2017-12-31/rdc-violences-kinshasa-avant-les-marches-contre-le-prolongement-au-pouvoir-de

"RDC : Des civils en armes à côté de militaires qui parlent anglais"
° https://afrique.lalibre.be/12866/rdc-des-civils-en-armes-a-cote-de-militaires-qui-parlent-anglais/

"Marche du 31 décembre: « Kabila » le hors-la-loi pris de panique"
° http://www.congoindependant.com/marche-du-31-decembre-kabila-le-hors-la-loi-pris-de-panique/


"RDC – Vital Kamerhe : « Même à l’époque de Mobutu, jamais l’armée ni la police n’avaient tiré ainsi à bout portant dans une église »"
° http://www.jeuneafrique.com/506429/politique/rdc-vital-kamerhe-meme-a-lepoque-de-mobutu-jamais-larmee-ni-la-police-navaient-tire-ainsi-a-bout-portant-dans-une-eglise/

"Marche des laïcs catholiques: des fidèles de Goma déçus du silence des prêtres"
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/politique/marche-des-laics-catholiques-des-fideles-de-goma-decus-du-silence-des


"Un an après l’accord de la Saint Sylvestre, les chrétiens du Congo passeront des églises à la rue"
° http://plus.lesoir.be/131760/article/2017-12-31/un-apres-laccord-de-la-saint-sylvestre-les-chretiens-du-congo-passeront-des


"Bruxelles, incinération symbolique du « cercueil » de J. Kabila"
° http://www.congoindependant.com/bruxelles-incineration-symbolique-du-cercueil-de-j-kabila/
"Plus de 400 Congolais exigent à Bruxelles le départ du président Kabila"
° http://www.lalibre.be/actu/international/plus-de-400-congolais-exigent-a-bruxelles-le-depart-du-president-kabila-5a47aeadcd70b09cef5e6e2c

"Congo: des chapelets et des croix contre des fusils"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2017/12/31/congo-des-chapelets-et-des-croix-contre-des-fusils/

"Les chrétiens du Congo se préparent à descendre dans la rue"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2017/12/30/les-chretiens-du-congo-se-preparent-a-descendre-dans-la-rue/

"RDC: internet coupé «pour des raisons de sécurité d’État» et checks-points multiples dans Kinshasa"
° http://www.lesoir.be/131757/article/2017-12-31/rdc-internet-coupe-pour-des-raisons-de-securite-detat-et-checks-points-multiples


"Actualité Expliquée 31.12 : Bilan et dernières informations sur la marche du 31.12 à travers la RDC"



"Actu Expliquée du 31.12 : Echos de la manifestation du 31 décembre "



"Actu Expliquée 31.12 : Témoignage de Fayulu et des Kinois sur la marche 31 décembre
"




"EN DIRECT MARCHE DU 31 : Kabila défie Dieu babeti ba sango na ba lacrymogènes na kati ya ba églises"




Compatriotiquement!



# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 2/1/2018, 2:32 am

Quel bilan peuvent faire de ce 31 décembre les patriotes qui aspirent au changement ? Pas si insignifiant qu'il peut paraître au premier abord, tant bien que contrariée, la mobilisation n'en était pas moins au rdv à travers tout le pays !

La « répression sanglante » du 31 décembre révèle certes la volonté perverse du régime et postule à un piédestal de victoire mais heureusement en même temps elle témoigne de l’état de panique qui l’habite confronté qu'il est à un refus massif de sa présence par le peuple... Plus aucun Congolais n'est dupe et ‘JK’ et son camp le savent bien comme ils réalisent bel et bien la dimension funeste de leur entreprise qui ne profite qu'à leur engeance et nullement u bon avenir des Congolais...


S’il dispose encore de ressources pour attaquer tout azimut, « ce régime n'en est pas moins aux abois », (l'arrêt d'Internet n'en est pas moins le signe), le « gain politique qu’il semble avoir tiré du sang congolais versé en réussissant à étouffer la marche de ce 31 décembre et à travers la profanation des églises et toute la répression ne sera pas aussi durable »... En effet cette apparente puissance ne va nullement effacer la réussite inédite de la mobilisation des Congolais par l’Eglise Catholique et risque fort de « servir de motivation à la poursuite de la lutte jusqu’à la chute du dictateur »…
Et là-dessus au contraire des politiques de l’opposition qui y ont essuyé des demi-échecs, l’Eglise Catholique (et la Société civile en général) y a clairement redoré un blason quelque peu terni par la non-application de l’Accord dont elle a été la médiatrice, une réelle capacité de mobilisation qui fait d'elle une autorité morale qui compte au Congo…

Ce succès peut légitimement augurer d’autres actions surtout si des réponses ne sont pas données à leurs revendications citoyennes, (déjà rien dessus dans le discours des vœux pour la Nouvelle Année), d’autres initiatives de résistance, d’autres manifestations de contestation ne peuvent être écartées envers un pouvoir dont l’agitation avant pendant et après la marche trahit sa fragilité croissante…

Nous devrions aujourd’hui en profiter pour muscler notre détermination et enfoncer le clou en multipliant nos coups : comme le rappelle l’autre, « Aucun  fusil n’a jamais arrêté une vague de fond »…
Ainsi arrangeons-nous pour construire cette « vague de fond » surtout autour des « structures citoyennes » comme celle que représentent les Laïcs Catholiques et la Cenco pour y embaucher par la suite les politiques : « les Congolais en ont plus qu’assez », ils n’hésiteront plus de dire ouvertement « non » : le début d’un « réveil citoyen » ?


"Aucun fusil n’a jamais arrêté une vague de fond
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2018/01/01/aucun-fusil-na-jamais-arrete-une-vague-de-fond/
Les manifestants comptent leurs morts, leurs blessés,-une quinzaine selon les organisateurs -le pouvoir assure, refrain classique, qu’il a déjoué des manœuvres de provocation, voire d’infiltration et les forces de police ont démontré qu’elles disposaient de suffisamment de troupes pour pouvoir se déployer simultanément dans plusieurs villes, dans plusieurs provinces. Ce qui démontre que l’outil de répression est sans doute le plus rodé des rouages du pouvoir, et que rien ne l’arrête, ni le caractère sacré des églises dans lesquelles des coups de feu ont été tirés, ni l’allure pacifique des chrétiens qui défilaient derrière les croix et ne brandissaient que les chapelets et les banderoles.

Dans les salons de la Gombe, on estime que le pire est passé : l’opposition politique étant faible et divisée, c’est l’Eglise catholique qui dispose de la plus grande capacité de mobilisation et cette Eglise elle-même n’a pas parlé d’une seule voix car certains diocèses n’ont pas rejoint le mouvement…En outre, les revendications des laïcs chrétiens ont été relativement modestes : la date des élections étant fixée à décembre 2018 les manifestants ont surtout insisté sur les mesures de décrispation, comme la libération des prisonniers politiques.
Le pouvoir aurait cependant tort de célébrer trop vite sa facile victoire, car d’autres évidences s’imposent : dans cet immense pays, d’Est en Ouest et du Nord et Sud, malgré la répression, bravant la violence d’un pouvoir qui n’hésite pas à recourir à des supplétifs sans états d’âme, les citoyens ont osé sortir de chez eux. Ils réclament certes la décrispation du climat, la tenue des élections dans des conditions acceptables, mais surtout, d’abord et avant tout, le changement. Plus de moralité, plus de justice, moins de corruption, un avenir pour les jeunes…

Même si la presse s’autocontrôle et si le pouvoir n’hésite pas à suspendre Internet, le ras le bol est perceptible et pourrait prendre un jour des formes imprévisibles : ce n’est pas avec des chars et des fusils que l’on arrête un raz de marée et la manifestation des chrétiens est, peut-être, le signe précurseur des autres vagues de fond qui s’annoncent…"



"Kabila a crucifié la liberté d’expression"
° https://afrique.lalibre.be/12895/kabila-a-crucifie-la-liberte-dexpression/
Pour bien montrer leurs intentions pacifiques, ils avaient prié et étaient sortis des églises en vêtements liturgiques et porteurs de crucifix, suivis par des fidèles agitant des palmes. Mais l’impensable est arrivé: la police du président hors mandat Joseph Kabila a tiré dans les églises. Et a arrêté ceux qui réclamaient pacifiquement la démocratie, leurs prêtres et des enfants de chœur en aube blanche, coupables de leur foi et armés de leur croix.

Par dizaines de milliers des Congolais – catholiques mais aussi protestants et kimbanguistes – ont été empêchés par la force, dimanche, de marcher en faveur de la démocratie. On déplore 8 morts et une centaine d’arrestations, dont des prêtres, selon l’Onu – sans compter ceux qui succomberont à leurs blessures dans ce pays où la police ne craint pas d’achever des blessés dans les hôpitaux et d’enlever des cadavres pour cacher ses crimes.</p><p>Le régime Kabila en compte beaucoup à son actif mais ceux de dimanche sont particulièrement hideux parce que partiellement perpétrés dans des lieux de culte. Seuls les génocidaires hutus du Rwanda avaient osé pareil sacrilège ou l’escadron de la mort qui, en 1980, tua en pleine messe l’archevêque salvadorien Oscar Romero, martyr de la foi béatifié en 2015.

Ces nouveaux crimes sont aussi une faute. Car si, en raison de la désorganisation de l’opposition, Kinshasa pouvait assurer aux diplomates que le Congo, aujourd’hui, c’est “Kabila ou le chaos”, il vient de montrer que c’est, au contraire, “Kabila, donc le chaos”. Il a désormais rejoint, dans le panthéon des dictateurs, l’autre “bourreau des chrétiens”, Mobutu, qui fit tirer, en 1992, sur des croyants pacifiques qui voulaient la démocratie – crime qui amorça la descente aux enfers du Léopard. Mais, contrairement à ce dernier, à qui l’Histoire reconnaît qu’il a créé chez ses compatriotes le sentiment d’appartenir à une nation, Joseph Kabila n’a pas grand chose à placer sur l’autre plateau de la balance, pour atténuer le poids de ses crimes.

Qu’a-t-il créé au Congo, cet homme qui, par machiavélisme ou négligence, a suscité, attisé ou laissé s’étendre des conflits ethniques de plus en plus nombreux? Quels progrès pour son peuple peut présenter ce chef d’Etat qui, depuis les élections présidentielle et législative de 2011, jugées “non crédibles” par les observateurs internationaux, ne s’occupe plus que de manigances destinées à le maintenir au pouvoir et à accroître toujours plus ses richesses et celles de ses proches? Parce qu’il craint les élections, Kabila ne les organise pas. Parce qu’il craint que le monde entende à quel point les Congolais ne veulent plus de lui, il crucifie la liberté d’expression."



"Manifestations en RDC: retour au calme à Kinshasa"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180101-manifestations-rdc-kinshasa-laic-comite-kabila


"Manifestations en RDC: l'Eglise fait preuve de sa capacité à mobiliser"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180101-rdc-eglise-opposition-kabila-kinshasa-accord-saint-sylvestre-manifestation

"RDC: à la paroisse Saint-Joseph de Kinshasa, «la volonté de dire non»"
° http://www.rfi.fr/afrique/20171231-rdc-marche-paroisse-saint-joseph-sous-gaz-lacrymogenes

"RDC : Mgr Marcel Utembi appelle la classe politique «à veiller à la promotion du bien-être de la population» "
° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/rdc-mgr-marcel-utembi-appelle-la-classe-politique-veiller-la


"Vital Kamerhe : «A partir d’aujourd’hui, nous commençons le processus de départ de monsieur Kabila»"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/vital-kamerhe-partir-daujourdhui-nous-commencons-le-processus-de
° http://cas-info.ca/pour-vital-kamerhe-le-processus-de-depart-de-joseph-kabila-est-declenche/
° http://cas-info.ca/justine-mpoyo-kasavubu-sur-tv5-la-legitimite-et-la-legalite-dont-pouvait-se-prevaloir-kabila-ne-sont-plus-de-mise/
° https://actualite.cd/2018/01/01/rdc-kabila-na-support-legal-pretendre-aujourdhui-diriger-congo-martin-fayulu/


" Marche du 31 décembre: « Kabila » le hors-la-loi pris de panique"
° http://www.congoindependant.com/marche-du-31-decembre-kabila-le-hors-la-loi-pris-de-panique/

"RDC : à Kinshasa, des messes dispersées dans des églises"
° http://www.jeuneafrique.com/506414/societe/rdc-a-kinshasa-des-messes-anti-kabila-dispersees-dans-des-eglises/
"REVUE DE PRESSE AFRIQUE
A la Une: tour de vis en RDC "

° http://www.rfi.fr/emission/20180101-une-tour-vis-rdc
"RDC, le 31 décembre : Un pays verrouillé, et… violemment réprimé"
° http://cas-info.ca/rdc-le-31-decembre-un-pays-verrouille-et-violemment-reprime/
"MANIF DES LAÏCS CONGOLAIS : PAS DE CHARITÉ CHRÉTIENNE POUR LES MARCHEURS EN CHASUBLE"
° http://www.lobservateur.bf/index.php/editorial/item/7153-manif-des-laics-congolais-pas-de-charite-chretienne-pour-les-marcheurs-en-chasuble
"KINSHASA: drôle de Saint-Sylvestre"
° http://www.ledjely.com/kinshasa-drole-de-saint-sylvestre/


"RDC : bilan controversé de la marche des laïcs catholiques
° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/rdc-bilan-controverse-de-la-marche-des-laics-catholiques
Le bilan provisoire de la marche des laïcs catholiques organisée dimanche 31 décembre, fait état de trois morts, selon la police. De son côté la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO) avance un chiffre de huit personnes mortes. Les organisateurs dénoncent l’usage disproportionné de la force lors de la dispersion de cette manifestation pacifique.

Un policier et « deux jeunes gens morts lors d’une altercation avec la police à Matete», indique le porte-parole de la police nationale congolaise (PNC), le colonel Pierrot Mwanamputu.
De leur côté, les organisateurs évoquent « plusieurs morts et blessés » ainsi que de nombreuses personnes arrêtées, y compris des prêtres, sans autres précisions.
En revanche, le «bilan consolidé» de la MONUSCO fait état de huit morts parmi les manifestations, dont à un Kananga.
Les autres ont été enregistrés à Kinshasa, notamment deux à Lemba, deux à Kingabwa et deux à Matete.
Il y a eu 87 arrestations à Kinshasa, parmi lesquelles deux prêtres. Et à l’intérieur du pays, quarante-et-une personnes ont été arrêtées lors de la manifestation de ce dimanche, selon le bilan provisoire de la mission onusienne.

Grand Katanga : une vingtaine d’arrestations

Une vingtaine d’arrestations et quelques blessés ont été enregistrés dans la province du Grand Katanga, lors de la marche pacifique organisée par le comité laïc de coordination. Selon le coordonnateur intérimaire du Rassemblement dans cette partie du pays, Christian Mwando, qui dresse ce bilan, «le président n’a aucune intention de libérer la démocratie.»
«Jusqu’à présent, le bilan qui est établi fait état de vingt et une personne arrêtées. 6 ont été arrêtées au niveau de la cathédrale, plus ou moins 15 au niveau de la basilique. Il y a aussi eu des blessés. Nous avons plus ou moins 7 blessés dont la coordonnatrice interfédérale de l’Union nationale des démocrates fédéralistes (UNADEF) de la ville de Lubumbashi, Mme Mutita, qui a été arrêtée devant la cathédrale, torturée, fracturée par des agents de la police», a fait savoir Christian Mwando, au cours d’une conférence de presse tenue à Lubumbashi.
Pour sa part, le commissaire provincial de la police, le général Paulin Kyungu affirme que  quelques inciviques ont tenté de troubler l’ordre public et la police a lancé des gaz lacrymogène pour les disperser."


°  https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/securite/rdc-les-laics-catholiques-accusent-la-police-dusage-disproportionne-de
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/en-bref/le-signal-de-radio-okapi-brouille-kinshasa
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/politique/marche-des-laics-catholiques-des-fideles-de-goma-decus-du-silence-des
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/en-bref/pas-de-marche-des-laics-catholiques-kisangani
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/politique/la-marche-des-laics-catholiques-dispersee-kinshasa
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/societe/apres-la-priere-les-fideles-catholiques-duvira-fizi-et-mwenga-ont
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/securite/equateur-des-policiers-deployes-devant-les-eglises
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/societe/kinshasa-des-gaz-lacrymogenes-lances-en-plein-culte-la-paroisse-saint
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/societe/kinshasa-des-fideles-catholiques-empeches-dacceder-leur-eglise-mitendi
° https://www.radiookapi.net/2017/12/31/actualite/securite/colonel-muana-mputu-sur-les-check-points-la-police-cherche-mettre-la
° https://afrique.lalibre.be/12889/rdc-le-president-du-groupe-parlementaire-de-lopposition-roue-de-coups/
° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/marche-des-laics-mbandaka-jacques-djoli-fustige-la-repression-musclee

" RDC : “Plus que jamais, la mise en œuvre fidèle des accords de la Saint-Sylvestre s’impose” (Didier Reynders)"
° https://actualite.cd/2018/01/01/rdc-plus-jamais-mise-oeuvre-fidele-accords-de-saint-sylvestre-simpose-didier-reynders/

"Felix Tshisekedi :”Nous sommes entrain de subir une dictature. Je demande simplement à notre peuple de résister”"
° https://actualite.cd/2017/12/31/felix-tshisekedi-sommes-entrain-de-subir-dictature-demande-simplement-a-peuple-de-resister/

"Martin Fayulu : “Nous disons grand merci à monsieur l’Abbé Tshomba. Nous avons vu son courage”"
° https://actualite.cd/2017/12/31/martin-fayulu-disons-grand-merci-a-monsieur-labbe-tshomba-avons-courage/

"Kinshasa : A la cathédrale Notre Dame, le prêtre annule la marche pour “éviter un bain de sang”"
° https://actualite.cd/2017/12/31/kinshasa-a-cathedrale-dame-pretre-annule-marche-eviter-bain-de-sang/
° https://actualite.cd/2017/12/31/kinshasa-fideles-de-paroisse-saint-joseph-ont-entame-marche-detre-disperses-temoignage-martin-fayulu/


"RDC : Le Rassemblement appelle la CPI à ouvrir un enquête sur les “crimes à répétition” commis par le pouvoir"
° https://actualite.cd/2018/01/01/rdc-rassemblement-appelle-cpi-a-ouvrir-enquete-crimes-a-repetition-commis-pouvoir/


"RDC : dans ses vœux, Joseph Kabila invite à s’approprier le processus électoral"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180101-rdc-voeux-joseph-kabila-invite-s-approprier-le-processus-electoral
° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/rdc-pour-joseph-kabila-2017-ete-lannee-de-la-mise-en-oeuvre-de
"Discours de Kabila : «Il n’y a aucune garantie qu’il y aura des élections», estime Christophe Lutundula"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/discours-de-kabila-il-ny-aucune-garantie-quil-y-aura-des-elections


"Actu Expliquée 01.01 : Le Comité Laïc de Coordination s'exprime et dénonce la brutalité de la Kabila"



"TOKOMI WAPI DU 31 12 2017 NINI ELEKI NA MARCHE YA CATHOLIQUE"



"TOKOMI WAPI 01 01 2018 TO BANDI MBULA YA SIKA NDENGE NINI?"




Compatriotiquement!



# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 2/1/2018, 4:29 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 2/1/2018, 4:56 am

PS

Comme je le disais plus haut, plus un doute n'est permis, les Congolais sont en face d'un dictateur sanguinaire résolu à rester au pouvoir illégalement et illégitimement en réprimant sans le moindre scrupule toute contestation au prix des vies des Congolais...
'JK' ne quittera pas le pouvoir de gré en conformité avec la Constitution ou les Accords, il ne peut l'être que forcé d'une façon ou d'une autre : il faudra que les Congolais en soient convaincus et agissent en conséquence...


Le CLC  vient d'y souscrire à sa façon ce soir par un Communiqué : « qu'il n'y aura plus de répit au pouvoir en place », il a compris que contre cette tyrannie, les rapports de force doivent être renversés 'de force' par des actions intelligentes, déterminées, courageuses et soutenues en sa direction...

La peur a commencé à changer de camp mais une fois de plus n'oublions jamais que nous sommes en face des tyrans qui ne partiront jamais de gré, agissons en conséquence !
 

"RDC : Le CLC déclare qu’il n’y aura plus de répit au pouvoir en place"
° https://actualite.cd/2018/01/02/rdc-clc-declare-quil-ny-aura-plus-de-repit-pouvoir-place/
Le Comité laïc de coordination (CLC) a exprimé ce lundi 1er janvier son engagement à poursuivre les actions dans les prochains jours après la marche  brutalement réprimée par les  forces de sécurité dimanche 31 décembre dernier.
Dans un communiqué rendu public ce lundi 1er janvier,  le CLC a dans un premier lieu rendu hommage aux congolais pour la mobilisation à travers tout le pays, déclarant que par ce geste, les congolais ont pris rendez-vous avec l »histoire.


“Ce dimanche 31 décembre 2017, nous avons été des millions à travers notre pays à nous être mobilisés, au-delà des étiquettes politique, au-delà de la considération individuel pour dire STOP à la souffrance du peuple Congolais nous avons marché pour dire à la face du monde que nous reprenons notre destin en main”
Déplorant la violente répression réservée par les forces de l’ordre aux manifestants, le CLC a élevé le courage et la détermination des fidèles catholiques et des autres manifestants qui n’ont pas cédé à la peur. Il a évoqué « une marche d’espoir pour un  renouveau certain en RDC.  Nous avons marché pour dire à la face du monde que nous reprenons notre destin en main  « , s’inclinant devant les mémoires des congolais tombés sous les coups de balles de l’armée et de la police.

“Malgré cette violence de répression, malgré de nombreuses barricades placées pour encercler les quartiers et les paroisses de la capitale, la population a montré à la face du monde sa détermination ; elle n’a pas cédé à la peur, elle a marché avec courage et discipline. Nul ne peut se croire plus fort que nous tous réunis (…) Nous pensons à nos compatriotes qui ont perdu leur vie ainsi qu’à leurs familles, nous leur disons que leurs sacrifice ne resteront pas vains. »
Tourné vers le pouvoir, le CLC rappelle que le Congo appartient à tous et pas seulement à ceux qui “s’accrochent au pouvoir”. il annonce par dessus tout sa détermination à poursuivre des actions pour, dit-il, reprendre  en main le destin.

“Chers compatriotes, il faut que ceux qui s’accrochent au pouvoir dans notre pays sachent que le pouvoir nous appartient, que le pays nous appartient à tous. Nous sommes décidés de reprendre  notre destin en main, pour construire un avenir meilleur pour nos enfants; pour dire HALTE à la dictature (…) Nous ne pouvons plus faire marche arrière. Nous enfants nous regarde, le monde entier nous regarde, notre conscience nous interpelle. Nous nous donnons quelques jours pour enterrer dignement nos compatriotes morts pour la patrie; et pour soigner nos blessés. Les Congolaises et les congolaise  ne laisseront  plus de répit au pouvoir en place”
Enfin, le CLC exige la mise en application de bonne foi  de l’accord de la Saint-Sylvestre,ainsi que des mesures de décrispation y afférentes. Elle exige également une déclaration publique de Joseph kabila qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession."




"RDC: le gouvernement annonce le déblocage de l’internet et SMS"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/rdc-le-gouvernement-annonce-le-deblocage-de-linternet-et-sms

° https://www.radiookapi.net/2018/01/01/actualite/politique/repression-en-rdc-la-francophonie-denonce-des-attaques-inqualifiables


"RDC : La lamentable fuite de Félix Tshisekedi
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question
° https://afrique.lalibre.be/12900/rdc-la-lamentable-fuite-de-felix-tshisekedi/
“Lamentable”, regrette un de nos interlocuteurs à Kinshasa, désolé. Il était à Notre-Dame, dans le quartier de La Gombe, là où Félix Tshisekedi, président du Rassemblement d’opposition et secrétaire général adjoint de l’UDPS (le parti de feu son père) assistait à la messe de dimanche. “La police empêchait les gens de sortir s’ils étaient à plus que cinq personnes à la fois. Les femmes étaient sorties, il ne restait que des hommes. Félix Tshisekedi est sorti et est monté dans sa voiture pour partir. Les gens qui étaient dehors ont commencé à le huer, à taper sur sa voiture en criant “Tu nous abandonnes”. Beaucoup étaient des jeunes qui croyaient que Félix allait marcher avec eux”.

Une fuite qui n’est pas la première même si elle est la plus visible. Le 10 avril dernier, Félix Tshisekedi avait convoqué une manifestation – mais avait préféré partir à Addis Abeba plutôt que d’y participer, laissant ses lieutenants se débrouiller seuls, tout en assurant sur les médias sociaux : “Je suis bel et bien à Kinshasa aux côtés du peuple congolais”. Ce 30 novembre, il avait convoqué une autre manifestation mais avait quitté si tard son domicile, pour s’y rendre, que la police avait eu le temps d’encercler sa maison et de l’empêcher ainsi de sortir."



Compatriotiquement!



# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 2/1/2018, 8:40 pm

« La messe est-elle dite pour Kabila ? », lance fort à propos un journaliste burkinabè !
Personnellement je n’hésiterais plus à répondre « oui » particulièrement après le 31 décembre sanglant mais populaire : la déstitution de ‘JK’ si elle prendra encore du temps dans les faits, comme jadis avec Mobutu (marche des chrétiens réprimée le 16 février 1992 ), elle est d’ores et déjà enclenchée dans les esprits !

Les ‘Marcheurs Catholiques et autres’ de ce dimanche ont eu bien raison de décliner « qu’ils avaient rendez-vous avec l’histoire » : plus jamais le nom de ‘JK’ ne sera autrement conjugué dans la mémoire de la majorité des Congolais que comme celui d’un dictateur sanguinaire » !
Et bien au-delà de l’exploit de nos « marcheurs » dont certains ont perdu la vie et d’autres blessés, dans des mois ou même des années , ‘JK’ quittera ce pays et le pouvoir ‘la queue entre les pattes’, je ne vois pas comment d’autre les Congolais d’aujourd’hui et de demain pourront oublier que son mandat a été le plus tragique de notre histoire d'abord de son fait…

Demain nous le confirmera, j’en reste convaincu : ni le nouveau ‘Terminator’, inénarrable général Sylvano Kasongo ni son ‘petit raïs’ n'y pourront plus rien et ne resteront autrement dans notre souvenir…
En attendant qu'avons-nous d'autre pour hâter le  « changement » sinon que face à un régime qui verrouille tout comme pour s'octroyer un « mandat à vie », élections indéfiniment retardées, loi électorale et embrigadement de la Ceni pour se les approprier quand elles seront là, le tout sur fond des foyers de tension, de tueries et de multiples catastrophes humaines délibérément séméés, s'en 'référer' à la « rue » ce ‘souverain primaire’ qui comment il se présente reste l’ultime juge du destin démocratique ?

Redisons-le, notre pays a besoin d’un « changement politique » qui lui ouvre de « nouveaux espoirs » en ce marasme socio-économique et éthique ambiant, plus tôt il viendra autant il sauvera des vies, à nous de forcer plus que jamais son ‘avènement’…
Osons espérer que la CI occidentale qui à son tour n’en veut plus nous y aide et qu’en même  temps tous ces nôtres aujourd’hui autour du pouvoir, civils et surtout militaires, se réveillent pour arrêter la ruine de la Patrie…

Voilà où la mobilisation populaire réussie des Catholiques qu’a rejointe tout le reste de la population doit servir de tocsin pour le réveil citoyen salvateur…; nous n'avons plus d'autre alternative : le dialogue a échoué faute d'interlocuteur (honnête) !
Et j'ai foi que la mobilisation va se poursuivre, que la messe pour 'JK' est bel et bien dite, aujourd'hui, demain ou après-demain ; c'est un traître à notre Nation qui ne vaut pas davantage !!!
Ne nous reste qu'à nous forger intelligemment et courageusement une large unité franche de valeurs et d'actions entre Congolais au service de l'intérêt général pour solder un épisode tragique de notre histoire : A Nos Armes !!!


"RDC: Monsengwo dénonce la “barbarie” des forces de l’ordre et remet en cause la confiance aux dirigeants
° https://actualite.cd/2018/01/02/rdc-monsengwo-denonce-barbarie-forces-de-lordre-remet-cause-confiance-aux-dirigeants/
Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a énergiquement condamné les actes de répression et les dérapages survenus dimanche 31 décembre dernier en marge de la marche pacifique appelée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) de la part des forces des sécurité.

Dans son message devant la presse, le Cardinal dénonce la “barbarie” des hommes en armes qui ont entravé les accès des plusieurs paroisses pour empêcher les fidèles et se sont en plus rendus coupables des vols d’argent et d’autres objets appartement aux fidèles et aux manifestants.
“Nous ne pouvons que dénoncer, condamner et stigmatiser les agissements de nos prétendus vaillants hommes en uniforme qui traduisent malheureusement, et ni plus ni moins, la barbarie.  Nous en voulons pour preuves : le fait d’empêcher les fidèles chrétiens d’entrer dans les églises pour participer à la messe suivant l’ordre reçu d’une certaine hiérarchie militaire, le jet de gaz lacrymogène pendant la célébration eucharistique dans les différentes paroisses de Kinshasa, le vol d’argent, d’appareils téléphoniques, la poursuite, la fouille systématique des personnes et de leurs biens dans l’église et dans les rues, l’entrée des militaires dans les cures de quelques paroisses sous prétexte de rechercher les semeurs des troubles, les tueries, les tirs à balles réelles et à bout portant sur des chrétiens tenant en mains bibles, chapelets et crucifix, les arrestations des prêtres et fidèles, etc.”

Pour le Cardinal, la confiance aux dirigeants du pays est sérieusement compromise, ayant montré leur incapacité à protéger la population.
“Comment ferons-nous confiance à des dirigeants incapables de protéger la population, de garantir la paix, la justice, l’amour du peuple ?  Comment ferons-nous confiance à des dirigeants qui bafouent la liberté religieuse du peuple, liberté religieuse qui est le fondement de toutes les libertés (cf. Benoît XVI, Liberté religieuse, chemin vers la paix) ?”, S’est-il interrogé.
“Nous voulons un Congo des valeurs et non d’anti-valeurs”, a conclu le Cardinal qui a soutenu que la liberté religieuse reste une valeur fondamentale et un élément essentiel de l’État de droit.

° https://actualite.cd/2018/01/02/mgr-monsengwo-temps-mediocres-degagent-regnent-paix-justice-rdc/
"RDC: La CENCO exige une enquête sur les violences lors de la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2018/01/02/rdc-cenco-exige-enquete-violences-lors-de-marche-31-decembre/
"RDC: l’Eglise répond à la « campagne d’intoxication »"
° https://afrique.lalibre.be/12966/rdc-leglise-repond-a-la-campagne-dintoxication/
"MISE AU POINT ET INDIGNATION DE LA CENCO RELATIVES A LA MARCHE DU 31 DECEMBRE 2017 ORGANISEE PAR LE COMITE LAÏC DE COORDINATION DE L’ARCHIDIOCESE DE KINSHASA "
° http://cenco.cd/mise-point-indignation-de-cenco-relatives-a-marche-31-decembre-2017-organisee-comite-laic-de-coordination-de-larchidiocese-de-kinshasa/
° http://www.lecongolais.cd/mise-au-point-et-indignation-de-la-cenco-relatives-a-la-marche-du-31-decembre-2017/




"Le Comité laïc va poursuivre ses actions pour obtenir le départ de Kabila"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/01/02/comite-laic-va-poursuivre-actions-obtenir-depart-de-kabila.html
° http://www.congoindependant.com/declaration-du-comite-laic-de-coordination/
"REVUE DE PRESSE AFRIQUE
A la Une : plus de répit pour Kinshasa"

° http://www.rfi.fr/emission/20180102-revue-presse-afrique-plus-repit-kinshasa
"RDC: Le Comité laïc de coordination décidé à forcer le départ de Kabila"
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-le-comite-laic-de-coordination-decide-a-forcer-le-depart-de-kabila-5a4b3c0fcd7083db8b55f0d3
"Il y a 25 ans, Mobutu faisait tirer sur la Marche des Chrétiens"
° http://www.lalibre.be/actu/international/il-y-a-25-ans-mobutu-faisait-tirer-sur-la-marche-des-chretiens-5a4a7fd6cd70b09cef6879a4

"RDC: Ils voulaient marcher pour le respect de l’accord de la Saint-Sylvestre, mais ils vont affronter les balles"
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-ils-voulaient-marcher-pour-le-respect-de-l-accord-de-la-saint-sylvestre-mais-ils-vont-affronter-les-balles-5a4a81b9cd7083db8b52e654

"Des Kinois toujours mobilisables, l’hostilité à Kabila toujours grandissante…, les leçons d’un 31 décembre"
° http://cas-info.ca/des-kinois-toujours-mobilisables-lhostilite-a-kabila-toujours-grandissante-les-lecons-dun-31-decembre/


"RDC : 2018, entre colère et résignation"
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-2018-entre-colere-et-resignation/
Reportée par deux fois, l’élection présidentielle devrait se tenir fin 2018, mais le président Joseph Kabila ne donne aucun signe de vouloir quitter le pouvoir. Depuis la grande mobilisation des catholiques du 31 décembre, la contestation semble pourtant enclenchée.

Face à un président qui ne cesse de reculer les échéances électorales, la tension continue de monter en République démocratique du Congo (RDC). La dernière journée de manifestations exigeant le départ de Joseph Kabila, s’est soldée par une violente répression, faisant au moins 8 morts, des dizaines de blessés et une centaine d’arrestations. Empêché par la Constitution de briguer un nouveau mandat, Joseph Kabila n’a pas trouvé d’autre moyen pour se maintenir au pouvoir que de retarder régulièrement le processus électoral.
Fixée initialement en décembre 2016, puis reportée en 2017, l’élection présidentielle devrait finalement se tenir… fin 2018, offrant deux ans de pouvoir supplémentaire à Joseph Kabila, à la tête de RDC depuis 16 ans. Pour expliquer ces multiples reports, le gouvernement prétexte le manque de moyens financiers, mais surtout l’insécurité qui règne dans les Kasaï. Mais l’opposition accuse le président congolais d’instrumentaliser les violences dans le centre et dans l’Est du pays pour s’accrocher au pouvoir. Face à l’impasse politique imposée par Joseph Kabila, l’opposition n’a d’autres choix que de s’en remettre à la rue pour provoquer une alternance politique qui ne vient pas.

Colère !

Mais les Congolais, lassés par les atermoiements du pouvoir et les divisions de l’opposition, hésitent entre colère et résignation. Colère, parce que le président Kabila a confisqué toute possibilité de sortie de crise en ne se prononçant jamais sur son retrait de la vie politique et en verrouillant sa majorité qui ne lui a toujours pas désigné de successeur. Colère, parce que le pays continue de s’enfoncer inexorablement dans la violence depuis plus de 20 ans. A l’Est, les massacres sans fin de Beni se poursuivent et le nombre de groupes armés a doublé en une année. Dans les Kasaï, les affrontements entre milices locales et forces gouvernementales ont jeté plus d’un 1,4 million de réfugiés supplémentaires sur les routes, portant à 4 millions le nombre de déplacés au Congo… davantage qu’en Syrie ou au Yémen !
Colère, parce qu’à chaque manifestation de l’opposition, interdite par le pouvoir, la répression se fait de plus en plus féroce. Plus de 80 fosses communes ont été découvertes au Kasaï et chaque grande manifestation de l’opposition se solde par des dizaines de morts, de blessés et de arrestations. Colère enfin, parce que la crise économique condamne plus de 70% des Congolais à vivre en dessous du seuil de pauvreté, alors que la RDC, rongée par la corruption, croule sous les richesses naturelles.

Résignation

Face à un président qui ne veut pas raccrocher les gants, les Congolais sont également tenté par la résignation. A force de jouer la montre, Joseph Kabila est passé maître pour trouver les moyens de torpiller le processus électoral. De concertations nationales en dialogues politiques, de gouvernement d’union national, en débauchage de personnalités d’opposition… le président a pu continuer ainsi gagner du temps. Dernier prétexte en date : le conflit dans les Kasaï a permis de faire perdre de précieuses semaines aux opérations d’enrôlement des électeurs… et faire reculer ainsi d’une année les élections pour les reporter en décembre 2018.
Résignés, les Congolais peuvent l’être également au vue de l’attitude de la communauté internationale, qui, certes sanctionne les caciques du pouvoir pour la répression policière, mais qui ensuite valide le dernier report des élections à décembre 2018, laissant l’opposition bien seule à réclamer le respect des délais négociés dans l’accord politique de la Saint-Sylvestre.

Résignation enfin, car les Congolais s’inquiètent des risques de fraude électorale qui se préparent. Car, si un jour les élections ont lieu… et elles auront bien lieu un jour, la majorité présidentielle s’applique à tout verrouiller pour conserver le pouvoir. Une « machine à voter » a été opportunément présentée par la commission électorale (CENI) comme un moyen « d’aller plus vite aux élections ». Mais l’opposition redoute la mise en place d’une « machine à tricher » très coûteuse. Les opérations d’enregistrement des électeurs, encore en cours, sont également sujettes à caution. Dans certaines provinces, le nombre d’électeurs y est anormalement élevé (jusqu’à 90% de la population), ouvrant la voie à une possible fraude massive.

Enfin, une nouvelle loi électorale, très contestée, a été promulguée in extremis en toute fin d’année. Le texte prévoit la création d’un « seuil de représentativité » pour les législatives qui écarte de fait les petites formations politiques, confortant ainsi l’hégémonie du parti présidentielle (PPRD) sur ses partenaires, qui n’auront d’autre choix que d’y adhérer… ou de disparaître. Dans cette accumulation de mauvaises nouvelles, 2018 peut-elle apporter une lueur d’espoir au Congolais ?

La contestation en marche

Sur le plan politique, une piste de sortie de crise se dessine : la mise en place d’une nouvelle transition… sans Joseph Kabila. Seule piste qui semble faire l’unanimité dans l’opposition pour faire baisser la tension au Congo. Sur les rangs, deux personnalités se détachent. Le cardinal Laurent Monsengwo et le célèbre médecin Denis Mukwege, connu pour « réparer les femmes violées ». Mais autant le dire tout de suite, Joseph Kabila est bel et bien vissé sur son fauteuil, et ne donne aucun signe de vouloir le quitter.
Pour l’instant, ni les sanctions économiques des États-Unis et de l’Union européenne (UE), ni les manifestations de l’opposition, n’ont réussi à le persuader de quitter la présidence. Il faudra sans doute que la mobilisation populaire se fasse plus forte et que l’armée cesse de soutenir le camp présidentielle pour faire bouger les lignes. On en est encore loin, mais un processus de contestation a clairement été enclenché avec la grande mobilisation des catholiques du 31 décembre 2017. C’est l’une des rares bonnes nouvelles pour cette année 2018 à venir."



"RDC: la messe est-elle dite pour Kabila?
° https://www.wakatsera.com/rdc-la-messe-est-elle-dite-pour-kabila/
La messe est-elle dite pour Joseph Kabila? S’il est difficile de répondre par l’affirmatif à cette interrogation, c’est au moins certain que l’Eglise catholique vient de signer son retour dans la crise socio-politique congolaise provoquée par le refus du président de la République démocratique du Congo (RDC) dont le deuxième bail à la tête de son pays, permis par la Constitution a échu depuis le 20 décembre 2016, de partir. Comme une sangsue, le fils de Laurent Désiré Kabila s’accroche à ce pouvoir que lui-même a hérité de son père assassiné le 16 janvier 2001 dans des conditions floues, dans une sorte de révolution de palais. Après s’être fait une virginité à travers les urnes, en 2006 et 2011, le fils Kabila, dans une gouvernance sans partage, est résolument tourné vers l’option de la présidence à vie, replongeant inexorablement la RDC dans les années Mobutu. Mais il fera vite l’unanimité contre lui, les prétendants à sa succession se mobilisant résolument contre cet appétit sans fin. Et la RDC renoua avec les violences, qui marquent les manifestations presque au quotidien d’une opposition qui après avoir perdu son leader charismatique, Etienne Tshisekedi, ressemble de plus en plus à un troupeau sans véritable pasteur, le fils du sphinx de Limété n’arrivant pas à faire parler le langage de l’unité dans son camp. Et l’église catholique met les pieds dans le plat!

C’est dans cette atmosphère de chaos dans laquelle le sang des Congolais était devenu comme la sève nourricière de la crise sans fin que l’église catholique a pris les choses en main, arrachant au forceps, l’accord de la Saint Sylvestre aux termes duquel, Joseph Kabila devait lâcher les rênes du pays, et des élections devaient être tenues avant le 31 décembre 2017 pour désigner son successeur. Mais c’était sans compter avec la mauvaise foi du principal protagoniste de la crise. Voyant la crédibilité de leur clergé menacée, les catholiques qui ont voulu reprendre les choses en main, surtout à la lumière du dernier flop d’une opposition dont plusieurs membres lorgnent vers plutôt vers les avantages que leur font miroiter, le pouvoir, quittent le navire dont le capitaine Félix Tshisékédi ne maîtrise plus le gouvernail. Mais désormais, ceux qui pensent encore, comme les caciques du pouvoir, que les fidèles catholiques doivent se laisser conduire comme des moutons à l’abattoir, avec la complicité passive de leurs pasteurs, ont déchanté. La répression meurtrière des marches organisées dimanche 31 décembre par les catholiques du Comité laïc de coordination contre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila a sonné comme la goutte de trop. Visiblement, plus rien ne sera comme avant, dans une RDC où se jouait comme à huis-clos, le combat pour faire lâcher prise à l’apprenti à la présidence à vie. Représailles, coupure d’internet et de sms, suspension de radios, etc., sont devenues des moyens de lutte affectionnées par Kabila et ses séides pour museler les combattants de la liberté, affaiblir leur mobilisation à l’interne et empêcher leurs voix d’être entendues hors de la RDC.

Désormais, les appels de toutes les institutions comme l’Union européenne et l’Organisation internationale de la Francophonie, se joignent aux injonctions de l’Onu et surtout aux complaintes du peuple congolais pour exiger que l’accord de la Saint-Sylvestre soit respecté par toutes les parties en conflit. Ce qui sonne comme un désaveu de Joseph Kabila qui était déjà en sérieuse difficulté sur le plan international, à travers les mesures prises à l’encontre de ses proches collaborateurs, interdits de voyage ou dont les avoirs ont été gelés. Combien de morts faudra-t-il encore au pouvoir assassin de Kabila qui, malgré ses entreprises d’étouffer le peuple combattant n’arrive pas à ses fins? De quels soutiens bénéficie encore Kabila pour tenir, nonobstant les sanctions de la communauté internationale? Une chose est certaine, avec l’implication de l’église catholique dont on attend aussi la réaction ferme, et non plus les condamnations timides dans des prêches de ses autorités depuis le Vatican, c’est peut-être le début de la fin pour Joseph Kabila. Et la messe sera alors dite!"



"REPRESSION SANGLANTE DE MANIF EN RDC : Qui pour arrêter Kabila ?"
° http://lepays.bf/repression-sanglante-de-manif-rdc-arreter-kabila/

"Répression en RDC: la Francophonie dénonce des "attaques inqualifiables"
(AFP 02/01/18)"

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/repression-en-rdc-la-francophonie-denonce-des-attaques-inqualifiables
° http://www.jeuneafrique.com/506548/politique/repression-en-rdc-des-attaques-inqualifiables-selon-la-secretaire-general-de-la-francophonie/


"Félix Tshisekedi : «Joseph Kabila n’a plus qualité d’engager la RDC»"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/02/actualite/politique/felix-tshisekedi-joseph-kabila-na-plus-qualite-dengager-la-rdc
"RDC : Henri Mova qualifie les propos de Félix Tshisekedi «d’amateurisme incroyable et pernicieux»"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/02/actualite/politique/rdc-henri-mova-qualifie-les-propos-de-felix-tshisekedi-damateurisme
"Après les violences du 31 décembre, le Rassemblement décrète un deuil national le lundi 8 janvier"
° http://cas-info.ca/apres-les-violences-du-31-decembre-le-rassemblement-decrete-un-deuil-national-le-lundi-8-janvier/
"RDC : Le Rassemblement se délie du devoir d’informer qui que ce soit pour ses prochaines manifestations"
° https://actualite.cd/2018/01/02/rdc-rassemblement-se-delie-devoir-dinformer-soit-prochaines-manifestations/


"RDC : POLÉMIQUE SUR LE NOMBRE DE MORTS APRÈS DES MARCHES ANTI-KABILA"
° http://www.izf.net/afp/rdc-polemique-sur-nombre-morts-apres-des-marches-anti-kabila

"RDC: Kinshasa reprend ses esprits après la répression des marches du 31 décembre"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180102-rdc-repression-manifestation-eglise-catholique-kinshasa


"Violences du 31 décembre en RDC : Antonio Guterres indexe le gouvernement et les forces de sécurité"
°  https://actualite.cd/2018/01/02/violences-31-decembre-rdc-antonio-guterres-indexe-gouvernement-forces-de-securite/
"RDC: Marche réprimée: l’Accord de 2016 est « la seule voie » insiste l’Onu"
° https://afrique.lalibre.be/12957/rdc-marche-reprimee-laccord-de-2016-est-la-seule-voie-insiste-lonu/
° http://www.lalibre.be/actu/international/crise-politique-en-rdc-le-secretaire-general-de-l-onu-se-dit-preoccupe-par-la-violente-repression-des-manifestations-5a4a909bcd70b09cef68ba8a

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-une-crise-politique-emaillee-de-violences-0


"Marches des chrétiens en RDC : « La police a évité le pire », selon le général Sylvano Kasongo"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing
° http://www.jeuneafrique.com/506599/politique/marches-des-chretiens-en-rdc-la-police-a-evite-le-pire-selon-le-general-sylvano-kasongo/


"Kabila réprime son peuple pour se maintenir au pouvoir : Un drame congolais en neuf actes"
° http://www.lalibre.be/actu/international/kabila-reprime-son-peuple-pour-se-maintenir-au-pouvoir-un-drame-congolais-en-neuf-actes-5a4a7356cd70b09cef685c47
"Marche des Catholiques : « Nous avons rendez-vous avec l’histoire »"
° https://afrique.lalibre.be/12925/marche-des-catholiques-nous-avons-rendez-vous-avec-lhistoire/

° https://afrique.lalibre.be/12962/rdc-trois-morts-dans-des-combats-pres-dun-aeroport-au-kasai/

"Kabila fait tirer dans les églises et sur les chrétiens"
° https://afrique.lalibre.be/12904/kabila-fait-tirer-dans-les-eglises-et-sur-les-chretiens/
"Marche du 31 déc: Vatican reconnaît aux fidèles le droit de manifester"
° https://actualite.cd/2018/01/02/marche-du-31-dec-vatican-reconnait-aux-fideles-le-droit-de-manifester/
"En RDC, la contestation prend place au sein des églises"
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/01/02/en-rdc-la-contestation-prend-place-au-sein-des-eglises_5236654_3212.html


"Manifestations réprimées en RDC : retour sur les événements"
° http://www.lemonde.fr/afrique/video/2018/01/02/manifestations-reprimees-en-rdc-retour-sur-les-evenements_5236781_3212.html


"Actu Expliquée 02.01 : Monsengwo dénonce la barbarie de "Kabila" et appelle les médiocres à dégager "



"TOKOMI WAPI DU 02 01 2018 BITUMBA NA CONGO EZA PASI"



"Le Journal Afrique du mardi 02 janvier 2018 RDC Eglise catholique parle de morts"




"MANIFESTATIONS EN RD CONGO, L'ARCHEVÊQUE DE KINSHASA PARLE D'UNE RÉPRESSION "BARBARE" "




"KIOSQUE DU 02 JANVIER 2018: MARCHE DU 31 DECEMBRE + DISCOURS DE KABILA"




Compatriotiquement!



# Si haut que l'onsoit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  ndonzwau le 4/1/2018, 12:12 am

"RDC : « il y a eu beaucoup plus de morts le 31 décembre »
Evil or Very Mad Twisted Evil Embarassed Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Question Question cyclops cyclops
° https://afrique.lalibre.be/12970/rdc-il-y-a-eu-beaucoup-plus-de-morts-le-31-decembre/
Huit morts, des dizaines de blessés, des centaines de personnes arrêtées.

Le bilan de la répression de la marche des catholiques du 31 décembre en République démocratique du Congo est catastrophique. Suffsamment grave pour que la communauté internationale hausse le ton et reparle de sanctions contre le régime Kabila même si l’Europe, une fois de plus, n’est pas, elle, parvenue à parler d’une seule voix. Certaines capitales de l’ouest du vieux continent n’osent toujours pas « débrancher Kabila », pour reprendre l’expresson d’un diplomate « outré » par cette attitude. « Ils pensent encore qu’ils vont décrocher de gros contrats pour certaines majors. Mais Kabila se moque d’eux. Cela fait des années qu’il tient ces pays avec de vaines promesses. »
Malgré cette triste tiédeur européenne, le régime Kabila s’est encore un peu plus placé sur la liste des pays infréquentables en réprimant jusque dans les églises des manifestations pacifiques.
Et, à en croire deux hauts gradés, le bilan déjà trop lourd n’est pas définitif… « loin de là », nous lance un des militaires en poste à Kinshasa. « Il y a au moins une dizaine de morts en plus rien qu’à Kinshasa. » Un autre officier confirme, « j’ai vu six cadavres ce mardi au camp Kokolo. Comme à chaque fois, ces cadavres vont disparaître bien lestés dans le fleuve. Plus question pour nos supérieurs de faire creuser des fosses communes qui finissent toujours par être découvertes. »

Personne ne veut savoir

Les deux militaires partagent le même point de vue : la Monusco ne veut rien savoir. « Certains de nos militaires ont déjà dénoncé cette situation mais rien n’y fait. Des hommes de la Monusco pouvaient passer au camp Kokolo pour constater, ils ne sont pas venus alors que certains savaient », explique le premier.  « S’ils le voulaient, avec les moyens technologiques dont ils disposent, ils n’ont même pas besoin de venir physiquement au camp. Mais s’ils ne veulent rien voir… J’ai des images prises en fin de matinée chez un de nos généraux. On voit les corps, je vous en fait parvenir ». Ce qu’il fera.
« On a parfois le sentiment que la vie des jeunes congolais ne vaut pas grand-chose », lâche, en colère, le second. « Je sais que quand le régime tombera, on devra fuire parce que nous serons tous dans le même sac. Les militaires congolais sont largement en retrait par rapport aux étrangers surtout à Kinshasa (et d’évoquer « des voisins de l’est et des Suudanais, surtout ») . Le président n’a pas confiance en nous. Nous sommes mal armés, mal payés, mais nous n’avons rien d’autre pour faire vivre nos familles…«"


° http://www.latempete.info/26943-2/
(à lire dessus le détail de la description des lieux et  du récit des faits à travers les paroisses de Kinshasa)

"D’après les témoignages rapportés par Kamerhe, des “gens parlant anglais” ont été recrutés pour mater la marche du 31 décembre"
° https://actualite.cd/2018/01/03/dapres-temoignages-rapportes-kamerhe-gens-parlant-anglais-ont-ete-recrutes-mater-marche-31-decembre/
° https://actualite.cd/2018/01/03/marche-31-decembre-lunc-denonce-tendance-partisane-de-larmee-de-police/


"Violences en RDC: réaction des trois institutions de l’Eglise catholique"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180103-violences-rdc-reactions-trois-institutions-eglise-catholique

"APPELS SUR L'ACTUALITÉ
[Vos réactions] Kinshasa: après la répression, comment sortir de la crise politique en RDC?"

° http://www.rfi.fr/emission/20180103-vos-reactions-kinshasa-apres-repression-comment-sortir-crise-politique-rdc

"Violences en RDC: le cardinal Laurent Monsengwo monte au créneau"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180103-violences-rdc-le-cardinal-laurent-monsengwo-monte-creneau

"Mgr Monsengwo : « Il est temps que les médiocres dégagent et que règnent la paix, la justice en RDC »"
° https://actualite.cd/2018/01/02/mgr-monsengwo-temps-mediocres-degagent-regnent-paix-justice-rdc/
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/01/02/cardinal-mosengwo-condamne-barbarie-pretendus-vaillants-hommes-uniforme.html
° http://cas-info.ca/le-cardinal-monsengwo-condamne-la-barbarie-des-forces-de-securite-et-appelle-les-mediocres-a-degager/
° http://www.jeuneafrique.com/506884/politique/repression-en-rdc-le-cardinal-laurent-monsengwo-denonce-la-barbarie-des-forces-de-securite/
° http://www.latempete.info/26939-2/
° http://www.latempete.info/marche-pacifique-31-decembre-2017-sang-congolais-a-de-nouveau-coule/
° http://www.latempete.info/26943-2/

REVUE DE PRESSE AFRIQUE
"A la Une: l’Eglise catholique congolaise en première ligne"

° http://www.rfi.fr/emission/20180103-revue-presse-rdc-une-eglise-catholique-congolaise-premiere-ligne


"RDC: reportage auprès d'une famille de présumée victime"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180103-reportage-rdc-morgue-familles-presumees-victimes-deuil


"Marche des laïcs catholiques : l’UA exige « la lumière sur les excès des forces de l’ordre »"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/03/actualite/societe/marche-des-laics-catholiques-lua-exige-la-lumiere-sur-les-exces-des
° https://actualite.cd/2018/01/03/rdc-moussa-faki-souhaite-lumiere-soit-faite-exces-commis-forces-de-lordre-31-decembre/

"RDC : l’UE appelle les autorités congolaises à «protéger les citoyens et non de les réprimer»"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/03/actualite/politique/rdc-lue-appelle-les-autorites-congolaises-proteger-les-citoyens-et
° https://actualite.cd/2018/01/03/rdc-lue-appelle-autorites-a-proteger-citoyens-lieu-de-reprimer/

"RDC: après les actes ignobles, l'ONU recadre Kinshasa
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-apres-les-actes-ignobles-l-onu-recadre-kinshasa-5a4b9139cd70b09cef6bd515
° http://www.izf.net/afp/rdc-lue-denonce-une-atteinte-grave-liberte-dexpression
° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rdc-paris-preoccupe-par-les-violences


"Léonie Kandolo: « 2018 sera l’année des grandes victoires! »"
° http://www.congoindependant.com/leonie-kandolo-2018-sera-lannee-des-grandes-victoires/


"Lambert Mende : «Les rêves d’hécatombe se sont écroulés comme un château des cartes»"
° https://www.radiookapi.net/2018/01/03/actualite/politique/lambert-mende-les-reves-dhecatombe-se-sont-ecroules-comme-un-chateau
° https://actualite.cd/2018/01/03/rdc-meme-apres-31-decembre-kabila-reste-president-a-signature-mende/
° https://actualite.cd/2018/01/03/marche-31-decembre-forces-de-lordre-ont-agi-conformite-droit-international-humanitaire-selon-mende/


"Incertitudes sur l'avenir des manifestations anti-Kabila en RDC
(AFP 02/01/18)"

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/incertitudes-sur-lavenir-des-manifestations-anti-kabila-en-rdc

"Lors de l’ouverture de la session parlementaire extraordinaire de janvier 2018 : Aubin Minaku accusé de cracher sur les martyrs du 31 décembre 2017 "
° http://www.latempete.info/lors-de-louverture-de-la-session-parlementaire-extraordinaire-de-janvier-2018-aubin-minaku-accuse-de-cracher-sur-les-martyrs-du-31-decembre-2017/

"Olenghankoy crache sur la mémoire des victimes de la barbarie de « Kabila » "
° http://www.congoindependant.com/olenghankoy-crache-sur-la-memoire-des-victimes-de-la-barbarie-de-kabila/

"REVUE DE PRESSE AFRIQUE
A la Une: tour de vis en RDC"

° http://www.rfi.fr/emission/20180101-une-tour-vis-rdc


"RD CONGO: quand l’espoir renait avec l’église
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Exclamation
° http://www.ledjely.com/rd-congo-quand-lespoir-renait-avec-leglise/
La nature ayant horreur du vide, il était attendu qu’un autre contre-pouvoir émerge en République démocratique du Congo (RDC), pour supplanter l’inefficacité sinon la démission de l’opposition. Cependant, on était loin de penser que ce nouvel espoir viendrait de l’institution religieuse, très friande de sa neutralité classique. Encore que dans ce pays, les prélats ont l’habitude de ne pas opposer de l’indifférence à la souffrance de la population. Même si après le flop de l’accord de la Saint-Sylvestre qu’ils avaient arraché au forceps Monseigneur Monsengwo et les autres, plutôt échaudés d’avoir été instrumentalisés par Joseph Kabila et les siens, étaient méfiants ces derniers mois. Mais avec la répression dont les fidèles ont été l’objet le dimanche dernier et la profanation de quelques lieux de culte par les forces de l’ordre, en quête de manifestants, l’église sort de sa réserve. Et avec elle, renaît l’espoir contre le monstre qu’est le pouvoir congolais.  Question  Question  Question

Relance d’une lutte rendue inopérante

Sans nécessairement le vouloir, les autorités congolaises pourraient avoir relancé la contestation anti-Kabila. Rendue inopérante par les divisions et la cupidité qui minent l’opposition congolaise, la lutte contre le maintien indu du président congolais ne reposait plus que sur la société civile. Mais là aussi, la dynamique se heurtait à la déferlante répressive du pouvoir. Ainsi, en dépit de leur détermination, les jeunes de la Lucha ou de Filimbi dont les membres sont régulièrement interpellés par les autorités, n’ont jamais pu susciter les grosses mobilisations que Y’en a marre et le Balai citoyenavaient respectivement orchestrées au Sénégal et au Burkina Faso. La situation était donc des plus désespérantes, dans la mesure où la communauté internationale, elle non plus, peine à parler d’une seule et même voix. Dans un tel contexte, la nouvelle posture de l’église congolaise est de nature à susciter de l’espoir. C’est même désormais le seul espoir qui reste aux Congolais qui ont envie de poursuivre la lutte.

La lutte partira de l’intérieur

Tout d’abord, en appelant à la manifestation du dimanche dernier, le Collectif d’obédience religieuse qui avait lancé le mot d’ordre, prend les responsabilités qui sont les siennes. Membres à part entière de la société civile, les religieux ont vocation à dire la vérité et à défendre les victimes d’injustice. Or, en RDC, il est aujourd’hui aisé de situer le camp de la vérité et des opprimés. Se taire sur cette ignoble situation sous le faux prétexte de la neutralité reviendrait à se rendre complice de la dictature qui s’y exerce. Et c’est salutaire que les religieux congolais n’aient pas choisi cette voie-là. Mais ce qui distingue l’église catholique congolaise des opposants politiques, c’est l’empathie authentique à l’égard des populations. Empathie qui se traduit dans l’appel émis hier par l’Episcopat en faveur de l’ouverture d’une enquête sur les événements de dimanche. Certes, il n’est pas évident que cet appel change grand-chose dans le sort des victimes des violences politiques dans ce pays. Cependant, en manifestant ainsi de la solidarité vis-à-vis des souffrances de la population, l’église ne peut que rassurer. L’avantage étant qu’à chaque fois que ces mêmes religieux émettront un autre appel à manifester, le public répondra en masse. Quand on sait que les opposants, pour leur part, ne mobilisent plus, il y a là un autre motif d’espoir. Car c’est bien de l’intérieur que devra partir la dynamique qui fera partir Joseph Kabila. La communauté internationale, au risque de se retrouver dans un très délicat débat de souveraineté, n’aura qu’un rôle d’accompagnement. Les Congolais sont donc avertis."



"Violentes répressions de manifs en RDC : Quelle légitimité encore pour Kabila ?"
° http://lepays.bf/repression-sanglante-de-manif-rdc-arreter-kabila/
Après l’opposition et la société civile presque réduites à quia, le rouleau compresseur du président congolais, Joseph Kabila, continue son petit bonhomme de chemin. C’est la communauté chrétienne, en l’occurrence catholique qui en est devenue la cible. C’est le moins que l’on puisse dire. Car après la convocation, la semaine dernière, du doyen des curés de Kinshasa par la justice congolaise, c’est la marche populaire organisée par le Comité laïc de coordination qui a été réprimée dans le sang avec à la clé 8 morts sur le carreau. Pendant donc que les autres chefs d’Etat à travers le monde entier souhaitaient le meilleur à leur peuple, le président RD congolais, lui, envoyait ad patres ses compatriotes  dont le péché est d’avoir manifesté pacifiquement. Si fait que l’année 2017 se termine comme elle avait commencé c’est-à-dire dans la douleur. Franchement, Kabila voudrait récompenser l’Eglise catholique en monnaie de singe qu’il ne s’y prendrait pas autrement ; elle qui, faut-il le rappeler, à travers la Conférence épiscopale nationale du Congo(CENCO),s’était fortement impliquée pour que soit signé l’accord de sortie de crise qui, du reste, a permis au satrape de Kinshasa de s’octroyer un bonus d’un an et qui, mauvaise foi aidant, se trouve aujourd’hui malmené.

Tel un crustacé dans sa carapace, « le nouveau roi du Zaïre » a décidé d’en faire à sa tète, oubliant qu’en se mettant à dos l’Eglise catholique, il se tire une balle dans le pied. On se rappelle encore les événements de février 1992, ou bravant la peur et l’interdit, les laïcs catholiques avaient exigé et obtenu la réouverture de la Conférence nationale souveraine. Plutôt donc que de faire dans la répression aveugle, Kabila gagnerait à négocier les conditions de son départ à moins qu’il n’ait fait le choix de finir comme Blaise Compaoré du Burkina Faso et Robert Mugabe du Zimbabwe, pour ne citer que les deux, qui ont quitté le pouvoir sous les lazzis et les quolibets de leurs peuples respectifs. Et c’est peu dire. Car, jamais, la répression ne peut venir à bout d’un peuple déterminé. A preuve, le Comité catholique de coordination promet d’autres actions dans les jours à venir pour se faire entendre  si le pouvoir de Kinshasa ne montre pas des signes d’ouverture. Autant dire que le bras de fer est ainsi engagé, et bien malin qui pourra en prévoir l’issue. Car, c’est désormais tous contre Kabila."


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 5/1/2018, 4:17 am, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: EYINDA LE 31 DÉCEMBRE : APRES LES LAÏCS CATHOLIQUES LES LEADERS DE L'OPPOSITION CONVIENT LA POPULATION A UNE DERNIÈRE MANIFESTATION FIN DE RÈGNE !? QU’AURAIT-ON SOUHAITE QU’ILS LANCENT CET APPEL ENSEMBLE ? SOIT ! EN ATTENDANT, JOYEUSES FÊTES A TOUS !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum