RDC: L’Église catholique attend d’autres initiatives du CLC

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: RDC: L’Église catholique attend d’autres initiatives du CLC

Message  ndonzwau le 3/5/2018, 1:30 am

"RDC: les laïcs catholiques se structurent et relancent leur résistance pacifique"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180502-rdc-laics-catholiques-clc-resistance-pacifique
Les laïcs catholiques mettent fin à leur trêve et annoncent « de nouvelles actions pacifiques », sans préciser de date. En mars dernier, quelques jours après leur troisième grande manifestation réprimée dans le sang, le Comité laïc de coordination (CLC) avait donné jusqu'au 30 avril aux autorités congolaises pour prouver leur volonté d'organiser des élections crédibles, libres et transparentes. Pour évaluer la situation, le CLC a donc tenu lundi et mardi son premier congrès à Kinshasa, avec des participants venus de différentes provinces du pays. Dans leur déclaration finale, ils font le constat « amer » que la situation reste « préoccupante ».

L'avenir du pays est « plus que sombre » parce qu'il est « incertain », estime le CLC. Plusieurs points inquiètent les laïcs.
D'abord le calendrier. L'audit du fichier électoral n'a pas débuté, ni l'enrôlement des Congolais de l'étranger ce qui fait craindre des retards. Ensuite, « aucune » des  mesures annoncées pour décrisper le climat politique n'est véritablement appliquée, estiment les laïcs. Toujours pas d'« opposants emblématiques libérés » et une interdiction de manifester qui selon eux n'est pas levée.
Ils se méfient également de la Commission électorale, accusée de briller par son « opacité » et sa « partialité ». Bref, le CLC n'a pas confiance et redoute deux scénarios : soit un nouveau report des élections au-delà du 23 décembre, « en prenant prétexte des difficultés logistique », soit des élections à la date prévue mais « sans transparence ni crédibilité », mais validée par une Cour constitutionnelle à la solde du pouvoir.

Dans les deux cas prévient le CLC, « nous n'accepterons jamais et nous ne baisserons pas les bras ». Souvent accusé d'être une émanation du seul diocèse de Kinshasa, le Comité laïc a aussi profité de la trêve pour se structurer, d'où ce premier congrès qui s'est tenu en présence de six nouveaux représentants, désignés dans les six provinces ecclésiastiques du pays."



"Levant hier la trêve observée : Les laïcs catholiques relancent les actions de grandes envergures"
° http://www.latempete.info/29186-2/
A l’issue de son congrès, le CLC décide de mobiliser à travers le pays contre tout   report des élections présidentielle, législatives et provinciales[
Après un constat amer fait à quelques moments critiques conformément au calendrier électoral, les Laïcs catholiques en provenance de six provinces ecclésiastiques sont arrivés à la conclusion que le processus devant conduire aux élections est vicié.
Pour eux, l’organe attitré travaille sous le diktat du régime en place, peu soucieux des élections crédibles, démocratiques et transparentes. La CENI donc laisse la mauvaise impression d’être partiale en compliquant la situation pour obtenir un autre report. La Cour constitutionnelle est aussi un autre organe indexé pour favoriser cette cacophonie.
Le CLC qui déplore l’absence de la décrispation politique à travers la libération des prisonniers emblématiques et/ou le retour de certains exilés, a ainsi décidé de ne pas rester bras croisés.[/b]
D’où, cette remobilisation pour empêcher tout schéma suicidaire contre les intérêts de la communauté nationale. Ci-après, l’intégralité de la déclaration portant les signatures  des personnalités bien connues.

Déclaration des participants et membres du Comité laïc de Coordination en congrès

1. Nous, Laïcs catholiques provenant des six provinces ecclésiastiques que compte la RDC, réunis à Kinshasa le 30 avril et le 1er mai 2018, pour évaluer la situation générale du pays et, en particulier le processus devant conduire à la tenue d’élections présidentielle, législatives et provinciales transparentes, crédibles  et apaisées du 23 décembre.
[...]
Constat

Cinquante-trois jours après le 10 mars, la date d’annonce de notre trêve au Secrétaire Général des Nations-Unies, à huit mois des élections programmées au 23 décembre 2018, le constat unanime est le suivant:
[...]
En conclusion,

Nous, Participants et Membres du Comité Laïc de Coordination en Congrès, nous appuyant sur ces observations indicatives ainsi que le refus du pouvoir en place de mettre en œuvre les mesures de décrispation politique, constatons que le processus électoral actuel risque d’aboutir à l’un des deux scénarios suivants:
•soit le gouvernement et la CENI repoussent les échéances électorales à de nouvelles dates hypothétiques, en prenant prétexte des difficultés opérationnelles et logistiques, manipulant une fois de plus l’opinion nationale et internationale;
*soit que ces deux organes conduisent le pays aux élections sans mesures, préalables de décrispation politique, ni de garantie de transparence et de crédibilité, la Cour Constitutionnelle étant d’avance programmée pour statuer sur les litiges électoraux suivant les injonctions qui lui seront données.
Disons trois fois NON à ces deux scénarios. Le peuple congolais qui a consenti tant de sacrifices pour mettre fin à la dictature et qui a investi tant de vies humaines pour la tenue des élections crédibles, transparentes et apaisées, ne peut tolérer de nouveaux reports, encore moins la mise en scène d’une parodie électorale.[
Raison pour laquelle nous interpellons une fois de plus le Chef de l’Etat et le gouvernement. Il n’est pas encore trop tard pour changer le cours de l’histoire. Car nous n’accepterons jamais cette situation et nous ne baisserons pas les bras.
Pour ces différentes raisons, prenons, ce jour, la décision de mettre un terme à la trêve que le Comité Laïc de Coordination avait décrétée pour donner le temps nécessaire à tous les acteurs de la crise politique en RDC de trouver une solution acceptable.
A la date d’aujourd’hui 1er mai 2018, annonçons le démarrage des préparatifs de nos actions pacifiques d’envergure, de protestation et de revendication sur l’ensemble du territoire national. Demandons au peuple congolais de se mobiliser, dans l’unité, à travers toutes les provinces : villes, villages, quartiers avenues et rues.
Demeurons ensemble, prêts à affronter le pire pour arracher le meilleur, à savoir, le respect de notre dignité, la conquête de notre liberté confisquée et la protection, la préservation et la promotion de notre patrimoine commun : la République Démocratique du Congo.

Fait à Kinshasa, le 1er  mai 2018
POUR LE CONGRÈS DU COMITE LAIC DE COORDINATION
Jonas Tshiombela
Isidore Ndaywel
Justin Okana
[Les Représentants des Provinces ecclésiastiques
BUKAVU
Raphaêl Wakilongo
KANANGA 
Léonard Kalanganayi
KINSHASA 
Marc Mpongo
KISANGANI
Floribert Asiane
LUBUMBASHI 
Me Hubert Tshiswaka   
MBANDAKA 
Ivon Eanga"



"RDC : Les catholiques mettent fin à leur trève"
° https://afrique.lalibre.be/18609/rdc-les-catholiques-mettent-fin-a-leur-treve/
Les membres du Comité laïc de coordination (CLC) étaient réunis ces 30 avril et 1er mai à Kinshasa pour faire le point sur l’évolution de la situation politique en RDC.

Leur constat est sans appel. Cinquante-trois jours après avoir décrété une trève après la troisième marche pacifique du 25 février, une fois de plus réprimée dans le sang par le pouvoir du président hors mandat Joseph Kabila, les membres du CLC, tout en rendant hommage aux millions de Congolais qui se sont mobilisés pour la démocratie, aux victimes qui sont tombés sous les balles de la répression, à la communauté internationale et aux Etats de la région pour leur soutien au processus électoral, ont  examiné l’évolution des préparatifs pour permettre la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques en RDC.
Et cette évolution ne manque pas d’inquiéter les membres du CLC qui constatent la mauvaise volonté du pouvoir en place, l’absence de mise en oeuvre des mesures de décrispation, le jeu trouble de la Ceni ou encore  la confiscation de la cour constitutionnelle par le pouvoir kabiliste.

Deux scénarios inacceptables

Forts de ces constats, les responsables du CLC paraissent désormais convaincus que les élections à venir, mises en place avec la machine à voter, ne peut déboucher que sur deux scénarios.
Le premier envisage un report du passage par les urnes le 23 décembre, mesure inenvisageable pour les Congolais qui ont cette fois érigé le 23 décembre en ligne rouge qui ne peut en aucun cas être dépassé « quelles que soient les circonstances ».
Le second imagine des élections organisées sans la mise en oeuvre des mesures de décrispation, sans garantie de transparence et de crédibilité et avec une cour constitutionnelle aux ordres du pouvoir en place.
Inacceptable pour le CLC qui tente encore d’interpeller et de sensibiliser Joseph Kabila : « Il n’est pas encore trop tard pour changer le cours de l’histoire », écrivent les membres du CLC. « Car nous n’accepterons jamais cette situation et nous ne baisserons pas les bras ».

Fin de la trève 

Le CLC  annonce donc qu’il met fin à la trève qu’il avait décrétée pour donner « le temps nécessaire à tous les acteurs de la crise politique en RDC de trouver une solution acceptable. A la date d’aujourd’hui, 1er mai 2018, annonçons le démarrage des préparatifs de nos actions pacifiques d’envergure, de protestation et de revendication, sur l’ensemble du territoire national. »
Et d’ajouter : Nous « demandons au peuple congolais de se mobiliser, dans l’unité, à travers toutes les provinces : villes, villages, quartiers, avenues et rues. Demeurons ensemble, prêts à affronter le pire pour arracher le meilleur, à savoir, le respect de notre dignité, la conquête de notre liberté confisquée et la protection, la préservation et la promotion de notre patrimoine commun : la République Démocratique du Congo. »"
DECLARATION DES PARTICIPANTS ET MEMBRES DU COMITE LAIC DE COORDINATION EN CONGRES



"Décrispation : A trois mois du début de dépôt des candidatures, le CLC regrette qu’aucun opposant emblématique n’ait été libéré"
° https://actualite.cd/2018/05/01/decrispation-a-trois-mois-du-debut-de-depot-des-candidatures-le-clc-regrette-quaucun-opposant-emblematique-nait-ete-libere/
Le Comité Laïc de Coordination (CLC) constate qu’à trois mois de l’ouverture des Bureaux de réception et traitement des candidatures, aucun opposant dont les cas ont été considérés au « Dialogue » du Centre interdiocésain comme emblématiques n’a été libéré.

« Aucune mesure de décrispation politique n’a été véritablement d’application. En effet, à ce jour, à trois mois de l’ouverture des Bureaux de réception et traitement des candidatures pour l’inscription des candidats à la présidentielle et des députés nationaux, aucun opposant politique emblématique n’a été libéré ; aucun exilé politique n’a pu retourner au pays ; le contentieux du dédoublement des partis politiques n’a pas été vidé ; les espaces démocratiques et médiatiques n’ont pas été libéralisés ; les poursuites judiciaires contre les opposants n’ont pas été abandonnées ; les mesures d’interdiction des manifestations pacifiques n’ont pas été levées ; la liste des partis politiques autorisés à participer au processus électoral n’est toujours pas publiée », ont déclaré ce mardi les laïcs après leur congrès tenu à Kinshasa, les 30 avril et 1er mai 2018.
Le 10 mars, le CLC avait recommandé à Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, de « considérer le 30 avril 2018 comme date ultime où toutes les mesures de décrispation politique doivent être mises en œuvre pour que les élections se déroulent dans la paix, la tranquillité et la transparence pour l’égalité de chance à tous »."



"RDC : Le CLC redoute deux scénarii qui pourront plomber le processus électoral"
° https://actualite.cd/2018/05/01/rdc-le-clc-redoute-deux-scenarii-qui-pourront-plomber-le-processus-electoral/

"RDC: l'ONU prudente sur la décision de laisser l'opposition manifester"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180426-rdc-onu-salue-decision-autorites-laisser-opposition-manifester

"RDC : Le CLC craint que la Cour Constitutionnelle impacte négativement sur le processus électoral"
° https://actualite.cd/2018/05/01/rdc-le-clc-craint-que-la-cour-constitutionnelle-impacte-negativement-sur-le-processus-electoral/

"RDC : Le CLC annonce le démarrage des préparatifs des actions pacifiques d’envergure"
° https://actualite.cd/2018/05/01/rdc-le-clc-annonce-le-demarrage-des-preparatifs-des-actions-pacifiques-denvergure/

"RDC: les mesures de décrispation exigées pour le 30 avril"
° https://afrique.lalibre.be/18499/rdc-les-mesures-de-decrispation-exigees-pour-le-30-avril/


"RDC : vers le retour des marches de protestation
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-vers-le-retour-des-marches-de-protestation/
Devant l’incertitude du calendrier électoral et l’absence de décrispation politique, le Comité laïc de coordination (CLC) a annoncé la reprise des actions de contestation, après une trêve politique de deux

Depuis la dernière marche pacifique du 25 février, réprimée dans le sang, le Comité laïc de coordination (CLC), proche de l’Eglise catholique, avait suspendu sa mobilisation, espérant que le pouvoir donne des gages de bonne volonté dans l’organisation des prochaines élections, déjà reportées par deux fois. Le CLC avait donné aux autorités jusqu’au 30 avril pour faire avancer le dossier des prisonniers politiques et l’organisation des élections, prévues fin décembre 2018. Mais le bilan dressé par le Comité laïc ce 1er mai est cinglant.
Le CLC estime que l’actuel calendrier électoral reste « incertain ».Alors que la date de l’ouverture du dépôt des candidatures se rapproche à grand pas, « la Commission électorale (CENI) continue de gaspiller son temps, ses moyens et son énergie » estime le Comité qui dénonce l’utilisation de machines à voter « décriées et déconseillées par tous les pays ».

Second point d’achoppement : la décrispation politique, qui reste au point mort. « Aucun opposant politique n’a été libéré ». On pense à Eugène Dioma Ndongala ou Jean-Claude Muyambo. Et « aucun exilé politique n’a pu retourner au pays ». On pense bien sûr à Moïse Katumbi, en exil forcé, qui risque la prison s’il décidait de retourner en RDC. Si le meeting de l’UDPS du 24 avril dernier a été autorisé, la totalité des autres manifestations sont systématiquement interdites, comme celles organisées par le mouvement citoyen Lucha à Goma ou Lubumbashi cette semaine.

La crainte d’un nouveau report des élections

Le Comité redoute également que la Majorité présidentielle ne cherche par tous les moyens à contrôler le scrutin, afin de conserver le pouvoir. La Commission électorale reste « partiale » selon le Comité. La CENI « s’entête à vouloir imposer la machine à voter » et un fichier électoral douteux et « non transparent ». « On ne sait rien de la destination de l’argent budgétisé et décaissé pour les élections, et l’audit de la CENI se fait toujours attendre » fustigent les membres du CLC. Le budget, « trop onéreux pour les capacités réelles du pays » fait craindre, là encore, un report du scrutin.
Enfin, le pouvoir en place à Kinshasa, bien décidé à gagner les élections, chercherait à « instrumentaliser la Cour constitutionnelle ». C’est ce que craint le Comité laïc, qui dénonce les récentes nominations des gouverneurs de province en septembre 2015, ainsi que la prorogation du mandat présidentiel en octobre 2016, validant ainsi le maintien au pouvoir de Joseph Kabila après le report des élections de décembre 2016. Le CLC redoute aussi que certaines candidatures d’opposants soient rejetées par la Cour dont les membres les plus frondeurs ont quitté l’institution.

Les deux scénarios du pire

Un an et demi après la fin officielle du mandat de Joseph Kabila, le président congolais continue de manoeuvrer pour gagner du temps, rester en poste hors mandat, mais aussi pour faire gagner son camp lorsque les élections arriveront… coût que coûte. Le Comité laïc de coordination entrevoit deux scénarios à la crise congolaise. Le premier envisage un troisième report de la présidentielle à une date « hypothétique ». Un scénario à haut risque pour le pouvoir, qui devra faire face à une population excédée par les atermoiements du président Kabila. Les manifestations interdites ont déjà fait des dizaines de morts depuis fin 2017.
Enfin, le scénario le plus redouté par les opposants est celui d’élections bâclées, sans mesure de décrispation politique, sans transparence… donc sans crédibilité et sans légitimité pour le nouveau président. Un scénario chaotique, qui rappellerait les élections de 2011, mais qui pourrait malheureusement contenter la communauté internationale, puisque les élections se seraient tout de même tenues malgré tout.

Face à ces deux scénarios du pire, le Comité laïc de coordination ne désarme pas et annonce « le démarrage de préparatifs d’actions pacifiques d’envergure, de protestation et de revendication, sur l’ensemble du territoire ». Le CLC demande aux Congolais de se mobiliser « dans l’unité, à travers toutes les provinces » dans les villes, les villages et les quartiers. Et en profite pour lancer un dernier message à destination de l’actuel chef de l’Etat : « il n’est jamais trop tard pour changer le cours de l’histoire », avant de prévenir… « nous ne baisserons pas les bras »."



° http://www.rfi.fr/afrique/20180429-rdc-militants-filimbi-incarceres-carbone-beni-clc-appelle-kabila-liberation
° https://actualite.cd/2018/04/28/rdc-le-clc-demande-a-joseph-kabila-de-simpliquer-afin-de-parvenir-a-la-liberation-des-membres-de-filimbi/
° http://www.politico.cd/encontinu/2018/04/26/lactiviste-carbone-beni-filimbi-malade-a-lanr.html
° http://www.mediacongo.net/article-actualite-37863.html
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/04/28/decrispation-le-clc-annonce-une-importante-communication.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20180428-rdc-criminalite-lubumbashi-manifestation-lucha-interdite-militant-enleve
° https://afrique.lalibre.be/18544/rdc-meeting-de-ludps-le-clc-montre-le-piege/


"Actu Expliquée 01.05 : Le CLC annoncent des manifestations d'envergure"



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: RDC: L’Église catholique attend d’autres initiatives du CLC

Message  ndonzwau le 16/5/2018, 4:34 pm

"Manifestations publiques : Un rapport de la CENCO charge la police et l’armée congolaises
° http://www.kinshasatimes.cd/manifestations-publiques-un-rapport-de-la-cenco-charge-la-police-et-larmee-congolaises/
C’est un rapport sur le monitoring des “manifestations et réunions publiques” organisées en RDC entre décembre 2017 et mars 2018 que la structure paix et justice Congo, PJC, de la Conférence épiscopale nationale du Congo a mis sur la place publique. Il fait état de 15 manifestants tués par les forces de l’ordre dont 14 par balles et 1 par gaz lacrymogènes.

“Au moins 226 cas de blessés dont au moins 50 cas par balles, parmi lesquels une femme éventrée et une autre a été atteint au niveau des seins ; au moins : 2 cas par arme blanche, 40 cas par les éclats des grenades à gaz lacrymogènes et 134 autres cas de blessés pendant la dispersion”, écrivent les prêtres catholiques.
A ces cas de tueries et de blessés, la PJC ajoute ceux de 396 interpellations des manifestants et des organisateurs par la police, les FARDC et autres service spécialisés sans compter ” les extorsions des biens et d’argent par la PNC; les actes de vandalisme caractérisés par la destruction des biens liturgiques et violations des lieux de culte”.
Ces manifestations organisées à Kamina, Lubumbashi, Kisangani, Mbadaka, Bukavu, Goma, Kinshasa et Beni précise le rapport, ont toutes laissé transparaître une utilisation disproportionnée de la force par la police nationale congolaise et les FARDC pour disperser les manifestants et cela a induit ” plusieurs cas des violations des droits de l’Homme” tels qu’énumérés par les évêques catholiques."


"RDC: Au moins 15 personnes tuées pendant les manifestations  entre décembre 2017 et mars 2018 (CENCO)"
° https://actualite.cd/2018/05/16/rdc-au-moins-15-personnes-tuees-pendant-les-manifestations-entre-decembre-2017-et-mars-2018-cenco/

"La Cenco recommande au gouvernement de sécuriser la RDC"
° http://www.mediacongo.net/article-actualite-38385.html
La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) recommande vivement au gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) de remplir correctement son rôle régalien de sécuriser les parties du territoire national touchées par l'insécurité. Ce, pour éviter un nouveau report des élections attendues le 23 décembre 2018.

La Cenco a formulé cette recommandation à l'occasion de la cérémonie de publication des Rapports sur l'observation électorale et de monitoring des manifestations et réunions publiques en RDC, de décembre 2017 à mars 2018. Rapports établis par la Commission Épiscopale Justice et Paix (CEJP) de la Cenco.
Elle a également recommandé à l'exécutif central de s'abstenir de prendre des mesures restreignant la liberté des manifestations et des réunions publiques pacifiques sur l'ensemble du territoire national.
A la Ceni, il lui est demandé de publier les mesures d'application de la loi électorale afin d'en faire large diffusion auprès des électeurs, redynamiser le cadre de concertation avec les partis politiques, rassurer et apaiser le peuple congolais quant à l'usage de la machine à voter...

Le Conseil supérieur de la magistrature est quant à lui appelé à assurer le suivi de l'affection des magistrats dans les cours et tribunaux.
Les partis politiques doivent intensifier les activités d'éducation civique à l'intention de leurs membres sur les enjeux électoraux en cours.
Il est demandé aux partenaires techniques et à la Monusco d'apporter leur appui logistique et financier à la Ceni pour la tenue des élections.'



"RDC : La CENCO attend la convocation de l’électorat le 23 juin"
° https://actualite.cd/2018/05/16/rdc-la-cenco-attend-la-convocation-de-lelectorat-le-23-juin/
"RDC : « Ne pas mettre en pratique les mesures de décrispation, c’est compromettre le processus électoral » (CENCO)"
° https://www.radiookapi.net/2018/04/13/actualite/politique/rdc-ne-pas-mettre-en-pratique-les-mesures-de-decrispation-cest

"Les pistes de la Cenco pour des élections apaisées
° http://www.lephareonline.net/pistes-de-cenco-elections-apaisees/
Engagée à accompagner le processus électoral en RDC, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (Cenco), à travers la Commission Justice & Paix,  a publié hier mardi 15 mai 2018 les rapports d’observation électorale et de monitoring des manifestations et réunions publiques en RDC pour la période allant du mois de décembre 2017 à celui de mars 2018. Lesdits rapports présentent quelques statistiques sur l’environnement pré-électoral, à 7 mois de la tenue des scrutins présidentiel, législatifs nationaux et provinciaux.
C’est le 1er Secrétaire général adjoint de la Cenco, l’Abbé André Masinganda, qui a présidé la cérémonie dans la salle des conférences du Centre Interdiocésain, dans la commune de la Gombe.  Séance tenante, il a transmis au Gouvernement central et à la Centrale électorale deux rapports par l’entremise de ses délégués.

En ce premier trimestre de l’année 2018, les rapports sont inquiétants par rapport au timing qui reste pour répondre au rendez-vous du 23 décembre prochain tant attendu par plus de 40 millions d’électeurs. Au total, 97 observateurs ont été déployés dans 15 provinces à travers le pays, en se focalisant sur certaines zones à forte tension, telles que Béni et les 2 Kasai…. En vue de réaliser le monitoring, 200 personnes ont été formées puis déployées dont 90 à Kinshasa et 110 à l’intérieur.
Par rapport aux incidents, il y a eu 15 morts dont 14 par balles, 226 blessés dont 50 par balles et 396 interpellés par la police.  Comme si  cela ne suffisait pas, la Commission a révélé la destruction et le sabotage des biens liturgiques, la violation des lieux de cultes et l’extorsion des biens par des éléments de la police. Sur le terrain, la commission a évalué à 94, 84% la présence de la police lors des manifestations, et à 87,18% elle a dispersé manifestants. Quelques actes de vandalisme ont également été commis par des manifestants. Plusieurs recommandations ont été formulées à l’endroit du Gouvernement, de la Ceni, des partis politiques, de la société civile, de la population…
                                                                                                ========
1. Dans le contexte du processus électoral en cours, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), à travers son organe technique Justice et Paix Congo (JPC/CENCO), a déployé des Observateurs électoraux et des Moniteurs .des Manifestations publiques pacifiques sur l’ensemble des provinces de la RD Congo. Les rapports que vous venez de suivre découlent des données recueillies à la base et traitées par les analystes de JPC/CENCO. Ils reprennent des avancées et des faiblesses qui appellent des recommandations à plusieurs niveaux(...)"
° http://www.lephareonline.net/message-conseil-de-securite-cenco-propose-5-pistes-de-sortie-de-crise-congolaise/


"RDC : les frais funéraires en lien avec les personnes tuées lors des manifestions du CLC remboursés par le gouvernement"
° https://actualite.cd/2018/05/13/rdc-les-frais-funeraires-en-lien-avec-les-personnes-tuees-lors-des-manifestions-du-clc-rembourses-par-le-gouvernement/

° https://www.radiookapi.net/2018/03/28/actualite/politique/prorogation-du-mandat-de-la-monusco-la-resolution-tient-compte-de-la
° https://www.radiookapi.net/2018/03/21/actualite/justice/goma-liberation-de-neuf-personnes-dont-cinq-de-la-lucha-apres-60-jours
° https://www.radiookapi.net/2018/03/20/actualite/politique/drame-humanitaire-en-rdc-labbe-nshole-appelle-une-action-urgente-de
° https://www.radiookapi.net/2018/03/16/actualite/societe/goma-la-cenco-priee-de-simpliquer-pour-la-liberation-des-militants-de
° https://www.radiookapi.net/2018/04/09/actualite/securite/mbandaka-retour-de-rachel-ndjoli-la-jeune-fille-blessee-par-balle-lors

"RDC : Le CLC redoute deux scénarios qui pourront plomber le processus électoral "
° https://actualite.cd/2018/05/01/rdc-le-clc-redoute-deux-scenarii-qui-pourront-plomber-le-processus-electoral/

"RDC : huit intellectuels entrés en clandestinité"
° http://www.jeuneafrique.com/mag/558202/politique/rdc-huit-intellectuels-clandestins-sous-la-protection-de-la-monusco-et-de-leglise-catholique/


"RDC : le CLC réclame au président Kabila des «signaux» pour l’alternance pacifique "
° https://www.radiookapi.net/2018/03/19/actualite/politique/rdc-le-clc-reclame-au-president-kabila-des-signaux-pour-lalternance
° https://www.radiookapi.net/2018/03/14/actualite/politique/marches-du-clc-la-monusco-prete-soutenir-lapplication-des


"RDC : pour Emmanuel Ramazani, le CLC est un « mouvement anarchiste à label chrétien »"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question      
° https://www.radiookapi.net/2018/02/25/actualite/securite/rdc-pour-emmanuel-ramazani-le-clc-est-un-mouvement-anarchiste-label


" Blogs. La RD Congo en crise - Le gouvernement congolais est en guerre contre son peuple"
° https://www.hrw.org/fr/blog-feed/la-rd-congo-en-crise
° https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/En-RD-Congo-lONU-accuse-forces-securite-tirer-pour-tuer-2017-03-01-1200828546

° http://www.jeuneafrique.com/558918/politique/rdc-lonu-pointe-labsence-dun-plan-de-financement-clair-du-processus-electoral-par-kinshasa/
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/05/14/kabila-devant-la-mp-les-elections-ont-lieu-le-23-decembre-si-tout-se-passe-bien.html



"Le collectif d’avocats de Rossy Mukendi donne les détails sur son enterrement"
° http://www.kinshasatimes.cd/le-collectif-davocats-de-rossy-mukendi-donnent-les-details-sur-son-enterrement/#comment-6047
Un accord a été trouvé entre le collectif d’avocats de la famille Tshimanga pour la levée de la dépouille de leur fils Rossy Mukendi Tshimanga et de son inhumation qui interviendront respectivement ce 17 et 18 mai 2018, informe la sœur du défunt Nathalie Tshimanga à www.kinshasatimes.cd.

Les détails sur cet accord seront donnés tout à l’heure à 15 jeures par le collectif des avocats qui militent pour l’inhumation du corps de Rossy Mukendi, plus de deux mois après qu’il soit tombé par balle sur le champ de la manifestation du 25 février organiser par le Comité laïc de coordination pour exiger l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre.
“Il y a un point de presse prévu à 15 heures par les avocats pour donner les détails et contours de cette entente sur l’inhumation de notre frère à la presse. Nous n’en savons encore rien jusque là. Ce n’est qu’après que les avocats se rendrons à la maison pour donner des détails à la famille”, a indiqué Nathalie Tshimanga.
Contacté par kinshasatimes, le coordonnateur de la Voix des sans voix a confirmé la tenue de ce point de presse au siège de cette ONG de défense des droits de l’homme tout en précisant que son ONG n’est pas directement impliquée."


"La famille confirme les obsèques de Rossy Mukendi le 18 et 19 mai"
° http://www.kinshasatimes.cd/la-famille-confirme-les-obseques-de-rossy-mukendi-le-18-et-19-mai/

"RDC: l’activiste Rossy Mukendi, tué le 25 février, va pouvoir être enterré"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180508-rdc-activiste-rossy-mukendi-tue-25-fevrier-enterre
° https://actualite.cd/2018/05/08/rossy-mukendi-trois-policiers-presents-sur-le-lieu-du-drame-aux-arrets/


"La deuxième mort de Rossy Mukendi"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/04/24/la-deuxieme-mort-de-rossy-mukendi-tshimanga.html

° http://www.rfi.fr/afrique/20180408-rdc-rossy-mukendi-kinshasa-hotel-ville-catholiques-laics
° https://actualite.cd/2018/03/04/corps-de-rossy-mukendi-finalement-embaume-lautopsie-appliquee/
° https://www.voaafrique.com/a/indignation-apres-le-meurtre-d-un-activiste-en-rdc/4270946.html
° https://afrique.lalibre.be/15936/rdc-condamnes-a-gagner-pour-le-bonheur-du-congo/
° http://www.journaldekinshasa.com/tue-police-toile-reserve-a-rossy-mukendi-florilege-dhommages/
° https://actualite.cd/2018/05/08/rossy-mukendi-trois-policiers-presents-sur-le-lieu-du-drame-aux-arrets/
° https://afrique.lalibre.be/16104/rdc-conflit-autour-de-lautopsie-du-corps-de-rossy/

"RDC : Assassinat de M. Rossy Mukendi Tshimanga"
° https://www.fidh.org/fr/themes/defenseurs-des-droits-humains/rdc-assassinat-de-m-rossy-mukendi-tshimanga-22862

"Dépouille de Rossy Mukendi: chronique d’une prise d’otage"
° http://www.politico.cd/encontinu/2018/05/01/depouille-de-rossy-mukendi-chronique-dune-prise-dotage.html


"RDC: la ministre des Droits humains regrette la dispersion d’une marche de La Lucha"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180503-rdc-ministre-droits-humains-regrette-dispersion-une-marche-lucha


"Manifestations publiques: une ONG dénonce « la politique de deux poids et deux mesures »"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/05/02/manifestations-publiques-une-ong-denonce-la-politique-de-deux-poids-et-deux-mesures.html

° http://www.rfi.fr/afrique/20180503-rdc-militants-filimbi-detention-hospitalise-urgence
° http://www.politico.cd/encontinu/2018/05/03/carbone-beni-dans-un-etat-critique-des-voix-selevent-pour-exiger-sa-liberation.html

° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/05/03/gabriel-kyungu-encercle-dans-sa-residence-a-lubumbashi.html
° https://afrique.lalibre.be/18733/rdc-la-residence-de-kyungu-ceinturee-par-la-police/
° http://www.politico.cd/encontinu/2018/05/01/goma-les-manifestations-de-la-lucha-interdites-par-la-mairie-pour-raison-de-securite.html

° http://www.latempete.info/a-7-mois-des-elections-lopposition-congolaise-appelee-a-redoubler-de-vigilance/
° http://www.latempete.info/29359-2/
° http://www.latempete.info/elections-2018-linsecurite-fait-planer-le-doute/
° https://actualite.cd/2018/05/09/rdc-le-cnsa-veut-evaluer-le-niveau-de-la-mise-en-oeuvre-de-laccord/
° http://www.lephareonline.net/coeur-probleme-de-lamp-a-mp-bilan-peur/

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum