anipassion.com

Voici le poids politique de 26 provinces de la RDC dans la future Assemblée nationale (2019)

Aller en bas

Voici le poids politique de 26 provinces de la RDC dans la future Assemblée nationale (2019)

Message  Imperium le 21/2/2018, 2:56 am

Il y a 46 millions de personnes inscrites sur les listes électorales ce contenues dans le fichier brut rendu public par la CENI. Sur base de ce fichier brut, on peut d’ores et déjà faire des projections pour voir le poids politique de chacune de 26 provinces que compte la RDC après le découpage territorial de 2015.
À partir des données brutes de la CENI, on peut déjà savoir quelle est la province qui va envoyer le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale en 2019. Et laquelle en enverra le moins que toutes les autres ?
Le trio de tête
Selon les statistiques brutes de la Centrale électorale, avec près de 5 millions des personnes enrôlées (4.800.000 exactement) c’est la ville de Kinshasa qui enverra plus de députés à la Chambre basse plus que toutes les autres provinces.
Kinshasa enverra 52 députés sur une chambre qui en compte 500. 10% des députés seront donc des Kinois.
Après Kinshasa, c’est le Nord-Kivu, avec plus de 4 millions de personnes enrôlées (4.100.000 exactement) qui expédiera le 2è contingent le plus important avec 44 députés.
C’est le Kwilu, avec 2.7 millions d’enrôlés, qui clôture le podium. Le fief historique du Palu enverra 29 élus à l’hémicycle.
Percée spectaculaire du Sankuru dans le groupe de plus de 2 millions
Juste après le Kwilu vient le Sud-Kivu en 4è position. Le bastion de Vital Kamerhe, avec 2.6 millions d’enrôlés fournir un lot de 29 députés. Même quota que le Kwilu.
En 5è position arrive le Haut-Katanga. Avec 2.5 millions de personnes inscrites sur les listes électorales, le fief de Katumbi, donnera 27 Honorables.
En 6è position, vient l’Ituri, avec 2.3 millions d’inscrits. 25 députés nationaux y seront issus.
En 7è position vient le Sankuru. C’est la plus grande progression enregistrée en termes d’enrôlés depuis 2006. En 2017, le Sankuru c’est 2 millions d’inscrits contre 400 mille en 2006 et 600 mille en 2011. Avec ce bond spectaculaire, la province Anamongo enverra un groupe de 22 élus à l’assemblée nationale.
En 8è place, vient le Kongo Central avec 2 millions d’inscrits aussi. L’ex Bas-Congo offrira 21 députés à la nation.
Le peloton de plus d’un million
La 9è position est occupée par le Kasaï Central avec 1.8 million d’enrôlés. Quota virtuel à l’A.N : 20 députés.
La 10è place revient au Kasaï avec 1.7 million d’électeurs potentiels. Quota à l’AN : 18 élus.
La Lomami, avec les électeurs de Luilu et Kamiji, arrive en 11è position avec 1.7 million d’inscrits. Son quota à l’A.N: 18 députés.
À la 12è place on retrouve le Haut-Lomami fort de ses 1.5 million d’électeurs probables.
Quota à l’A.N: 16 députés.
La 13è place revient au Sud-Ubangi : 1.5 million d’électeurs potentiels. Quota à l’A.N, 16 élus.
La 14è place à la province de la Tshopo avec aussi 1.4 million d’électeurs. Elle a droit également à 15 élus.
La 15è position va a la province du Kasaï-Oriental, plus petite province de la RDC, avec 1.307 million d’électeurs. 14 élus comme quota à l’A.N.
Presque exaequo avec le Kasaï Oriental, le Tanganika arrive à la 16è place avec 1.306 million d’enrôlés. 14 élus à l’A.N.
En 17è position, arrive le Kwango avec 1.235 million d’électeurs. Son quota à la chambre basse : 13 élus.
En 18è position c’est le Maniema avec 1.204 million d’électeurs. Ses élus directs seront au nombre de 13.
En 19è posture, vient l’Équateur avec 1.166 million d’électeurs. 12 élus son contingent à l’Hémicycle.
En 20è position, vient la Mongala avec 1.145 million d’électeurs. Quota : 12 élus.
À la 21è place arrive la Tshuapa avec 1.110 million d’enrôlés. Quota députés nationaux : 12.
Le 22è rang est occupé par le Maï-Ndombe avec 1.068 million d’électeurs. La province a droit à 11 députés.
Au 23è rang arrive le Lualaba, plus riche province de la RDC grâce à la concentration de plus grands gisements miniers, avec 1.090 million d’électeurs. Quota A.N: 11 députés.
La 24è position est occupée par le Haut-Uele avec 1.015 million d’enrôlés. Quota : 11 députés.
La queue
À la 25è place arrive le Nord-Ubangi, moins d’un million avec 800 mille électeurs inscrits. Quota : 8 députés.
Enfin, la 26è place est occupée par le Bas-Uele avec 527 mille électeurs. Quota : 5 députés seulement.
Ainsi donc Kinshasa aura le plus grand nombre d’élus et le Bas-Uele Le plus petit nombre.
Bien entendu à condition que les élections se tiennent réellement en décembre 2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum