Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  ndonzwau le 16/4/2018, 11:48 pm

"Kabila aux députés MP-PALU : « Sur la double nationalité, j’ai le devoir de défendre la constitution »"
Evil or Very Mad Twisted Evil Embarassed Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Question Question Question
° https://actualite.cd/2018/04/16/kabila-aux-deputes-mp-palu-sur-la-double-nationalite-jai-le-devoir-de-defendre-la-constitution/

"RDC : sécurité, élections, double nationalité… Joseph Kabila devant des députés de la majorité"
° http://www.jeuneafrique.com/551939/politique/rdc-securite-elections-double-nationalite-joseph-kabila-devant-des-deputes-de-la-majorite/

"RDC – Affaires Katumbi : Me Dupond-Moretti va saisir de nouveau le Comité des droits de l’homme de l’ONU"
° http://www.jeuneafrique.com/551741/societe/rdc-affaires-katumbi-me-dupond-moretti-va-saisir-de-nouveau-le-comite-des-droits-de-lhomme-de-lonu/

"Manifestations publiques : «Ensemble» accuse le pouvoir de favoriser la MP"
° http://www.lephareonline.net/manifestations-publiques-ensemble-accuse-pouvoir-de-favoriser-mp/

"Double nationalité : la CENCO redoute un règlement de comptes politiques"
° https://actualite.cd/2018/04/13/double-nationalite-la-cenco-redoute-un-reglement-des-comptes-politiques/

"Cas Moïse Katumbi : le retour improbable du challenger"
° https://actualite.cd/2018/04/12/cas-moise-katumbi-le-retour-improbable-du-challenger/

" LE RENDEZ-VOUS DE MOÏSE KATUMBI AVEC LE DROIT "
° http://congovirtuel.org/rendez-de-moise-katumbi-droit/

° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2018/04/04/lopposition-congolaise-se-met-en-ordre-de-marche/
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/04/13/joseph-kabila-sous-pression-de-ses-parrains_5285290_3212.html
° http://www.tv5monde.com/cms/chaine-francophone/Revoir-nos-emissions/Afrique-Presse/Episodes/p-33779-La-candidature-de-Moise-Katumbi-a-l-election-presidentielle-en-RDC.htm
° http://www.mediacongo.net/article-actualite-37407.html
° https://actualite.cd/2018/04/02/moise-katumbi-denonce-cabale-pouvoir-de-nationalite/
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/03/23/justice-de-rdc-atteste-moise-katumbi-congolais.html
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/03/01/presidentielle-sondage-donne-moise-katumbi-largement-victorieux-devant-felix-tshisekedi.html

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  KOTA le 17/4/2018, 12:47 pm

Ce n est pas nécessaire de changer la Constitution pour résoudre ce problème de nationalité, qui touche plus le pouvoir que l'opposition: il suffirait d'amender la loi sur la nationalité, rendant plus simple la re-acquisition de la nationalité d origine, surtout pour les fils de père ou mère congolais (congolais d origine). Une simple déclaration de renonciation, pour ces citoyens, devrait suffire pour retrouver leur nationalité d origine, même exclusive... Twisted Evil

On ne touche pas à la Constitution

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  ndonzwau le 17/4/2018, 5:14 pm

Dans notre 'République bananière' nous sommes acculés hélas tantôt à 'choisir(?) entre la peste et le choléra' tantôt à nous contenter momentanément du peu, du rien que nous avons...
Ainsi en va par exemple du cas de Katumbi, les uns ne veulent le voir qu'« italien » alors que la mairie italienne d'où nous vient la fameuse révélation confirme bien qu'il y annoncé tandis que les autres minimisent trop vite son forfait à cause que ceux d'en face le commettent sans en répondre...


Là-dessus où que je me situe en réalité on m'‘accusera’ de le défendre alors que sa 'candidature à la Magistrature Suprême ' nécessiterait pour le moins davantage examen en 'droit' comme en 'politique' au suffrage : en effet personnellement je m'étais résigné auparavant de m'en contenter selon un « principe de réalité » qui suppose que je l'adopte comme le moins mauvais de présents mais aussi parce qu'il est là, conscient que nous Congolais n'avions pas encore la capacité(???) de refuser celui qui nous était imposé par les 'puissants', Katumbi étant vu ici à tort ou à raison comme 'leur' candidat...  Etc, etc...

Les choses sont moins sûres aujourd’hui avec la révélation publique de sa nationalité italienne pendant un moment, n’empêche que même dans ce dernier cas, la sanction contre Katumbi dépendra dans les faits (la réalité ‘bananière’ de notre gouvernance) non moins du « droit dans l’absolu » que dans la « moralité publique » qui hélas chez nous a à avoir avec « l’interprétation du droit » que les uns et les autres vont en faire… Au nom de quoi et de qui allons-nous faire confiance à celui-ci plutôt qu’à celui-là…

Plus clairement « question droit », aujourd’hui Katumbi a quasiment récupéré sa « nationalité Congolaise d’origine » ayant renoncé à sa nationalité italienne momentanée, à moins que l’Etat Congolais assume la lourde responsabilité de le rendre « apatride », dans la mesure où à ma pauvre connaissance autrement que l’on entend le chanter, le recouvrement de cette dernière n’exige « aucune autorisation » mais simplement un « accusé de réception » de la part du pouvoir administratif…

« Question moralité publique » : il est conseillé qu’un prochain ‘Magistrat Suprême’ ne souffre d’aucun soupçon d’’immoralité’, d’un ‘délit’ encore moins d’un ‘crime’…

Mais ici qui va en juger sinon le pouvoir en place gravement compromis d’arbitraire, il s’empressera de condamner Katumbi d’« usurpation de nationalité ou de faux et usage de faux » alors qu’en son sein plusieurs à commencer par le sommet sont suspects de la même forfaiture : cela n’autorise de laver personne de son erreur ou de sa faute mais voilà où le fameux « moratoire » avait quelque chance d’avoir un ‘sens’ pour autant qu’on l’aurait encadré et assuré légalement ou administrativement son suivi…

Voilà encore selon moi non pas tant ma défense de Katumbi mais une explication objective de son cas : dans tous les cas je refuse de prendre aujourd’hui ‘JK’ comme un ‘Garant légitime de la Constitution’ comme il ose le déclarer publiquement à ses ouailles à Kingakati…


"DOUBLE NATIONALITÉ : ENFIN KABILA SE PRONONCE"
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article15357
° http://cas-info.ca/joseph-kabila-se-prononce-sur-la-double-nationalite-jai-le-devoir-de-defendre-la-constitution-ou-bien-changeons-la-constitution/


"INVITÉ AFRIQUE
RDC: le dossier Moïse Katumbi est «bidon, c'est une mascarade»"

° http://www.rfi.fr/emission/20180417-rdc-dossier-moise-katumbi-bidon-mascarade
Quelle est la vraie nationalité de l’opposant congolais Moïse Katumbi ? Le 27 mars, la justice de Kinshasa a ouvert une information judiciaire pour « usurpation de nationalité ». Aujourd’hui, Eric Dupond-Moretti, l’avocat français de l’ancien gouverneur du Katanga, contre-attaque. « Acquittator », comme le surnomme la presse française, répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

RFI: Présumée spoliation immobilière, présumé recrutement de mercenaires, présumée nationalité italienne, votre client Moïse Katumbi est visé par trois actions judiciaires. N’est-ce pas beaucoup pour un candidat qui veut déposer un dossier de candidature à la présidentielle
 ?
Eric Dupond-Moretti Ce sont trois dossiers dont on peut dire qu’ils sont totalement bidonnés. Le premier dossier : une juge [Chantal Ramazani Wazuri] qui a prononcé la décision est venue se réfugier en France et a raconté devant un huissier de justice qu’elle avait été menacée, une arme sur la tempe, pour faire condamner Moïse Katumbi.
Pour spoliation immobilière.
Pour une histoire de spoliation immobilière totalement inventée. En appel, un autre juge [Jacques Mbuyi] s’est fait tirer dessus et s’est réfugié en Afrique du Sud. Comment disiez-vous tout à l’heure : est-ce que ça ne fait pas un peu beaucoup ? Ensuite l’histoire des mercenaires : là aussi, on a une espèce de tour de passe-passe qui est fabuleux. On a décalé dans le temps cette histoire. On l’a fait remonter à l’époque où Moïse Katumbi était gouverneur du Katanga de telle sorte qu’il doit être alors directement jugé par la Cour suprême, ce qui a pour le pouvoir un seul avantage, c’est de le faire condamner définitivement avant le dépôt des candidatures. La manipulation est claire comme de l’eau de roche. Ça ne résiste à aucun examen sérieux, c’est une instrumentalisation du pouvoir judiciaire à des fins politiques, voire politiciennes.

Sur cette affaire de présumé recrutement de mercenaires, la justice congolaise explique que, comme il a été gouverneur et comme les faits imputés remontent à l’époque où il était gouverneur, Moïse Katumbi doit être jugé devant la Cour suprême…
Mais la manipulation, elle est là. A l’origine, la justice disait que cette histoire de mercenaires, c’était une affaire qui se « serait » déroulée postérieurement au moment où Moïse Katumbi était gouverneur.
Vous faites référence aux documents des services de l’Agence nationale de renseignements (ANR) ?
Il n’y a pas que cela. Donc on disait, cette histoire de mercenaires, c’est 2015. Ils ont concocté la manipulation suivante : ils ont replacé ces faits, qui d’ailleurs n’ont pas existé, en 2014. Et c’est ce que je vous ai expliqué tout à l’heure, Moïse Katumbi étant alors gouverneur, il doit être jugé devant la Cour suprême, comme ça on squeeze un degré de juridiction, mais surtout on rend une décision dans les semaines à venir avant le dépôt des candidatures. CQFD.
Alors en effet, selon le greffe du tribunal de Kinshasa, l’audience sur cette affaire de mercenaires est fixée au 26 ou au 27 juin…
Parce que c’est une date parfaite pour le pouvoir. Comme ça, le 26 ou 27 juin, il sera condamné définitivement, parce que moi, je peux vous l’écrire, c’est une condamnation, c’est clair, c’est net et c’est précis. C’est le but de la manœuvre. Et alors à ce moment-là, on dira : mais monsieur Katumbi ne peut plus se présenter à l’élection présidentielle.

Est-ce que vous irez à cette audience du 26 juin à Kinshasa ?
Si on m’accorde un visa, pourquoi pas. C’est intéressant de pouvoir regarder comment fonctionne la justice. C’est une garantie de la justice démocratique, le fait qu’elle soit publique. Maintenant, je ne sais pas si on m’autorisera à y aller. Moi j’aimerais beaucoup m’y rendre, avec des observateurs internationaux. Et on verra que ce dossier, comme le précédent d’ailleurs, est un dossier totalement bidon. Je reprends le mot des évêques, c’est une « mascarade ».
La troisième action judiciaire qui est lancée contre Moïse Katumbi, c’est celle qui concernerait une éventuelle nationalité italienne de votre client. Sur la foi d’un document administratif, produit par une commune italienne, le procureur général de la République vient d’ouvrir une information judiciaire à charge contre Moïse Katumbi…
D’abord, je veux dire quelque chose : si c’était si simple que cela, si Moïse Katumbi était Italien, ce n’est pas la peine d’aller monter deux affaires complètement bidon.
Sauf que l’affaire de la nationalité italienne, elle est activée par la justice congolaise depuis seulement quelques semaines…
Non, non, non. On en parle depuis bien plus longtemps. Vous savez, on essaie tout : on essaie la nationalité, l’histoire immobilière, l’histoire des mercenaires. L’histoire des mercenaires, on sait que c’est totalement bidon. L’histoire immobilière, on le sait également parce que, sinon ce n’est pas la peine d’aller mettre un pistolet sur la tempe du juge.

Vous parlez de la juge Chantal Ramazani Wazuri.
Exactement. Maintenan,t les autorités judiciaires ont une troisième piste, c’est cette histoire de nationalité. Et c’est ridicule et je vais vous dire pourquoi c’est ridicule, parce que Moïse Katumbi a gagné trois élections. C’est clair, net et précis. Et il aurait donc gagné ces élections en étant Italien. Cela fait rire la communauté internationale dans son ensemble.
Vous parlez des élections aux postes de député provincial, député national et gouverneur du Katanga, c’est ça ?
Exactement. Qui ont été avalisées par la présidence. Cela fait sourire aujourd’hui qu’on essaie… Vous avez compris, la chose est extrêmement simple : tout sera fait pour ne pas que Katumbi puisse se présenter.

Cela dit, notre confrère Jeune Afrique a produit un document d’une commune italienne de la province des Pouilles qui atteste que Moïse Katumbi a été Italien de 2000 à 2017.
Je vais vous communiquer dans les semaines à venir un certain nombre de documents qui établissent très clairement que la nationalité de Moïse Katumbi, sans contestation possible, est la nationalité congolaise. Maintenant, il y a tout un tas de faux, de faux témoignages, de juges menacés, de juges sur qui l’on tire, etc. Tout cela, je le redis, c’est à des fins politiques. J’ajoute d’ailleurs que l’ONU, le comité [des droits de l’homme] de l’ONU nous avait rendu une décision qui faisait obligation à l’Etat d’assurer la sécurité de Moïse Katumbi, de ne pas l’incarcérer de façon arbitraire, de le protéger en vue d’un processus démocratique à venir. Et la RDC a jeté ce document à la poubelle. Je ne peux pas dire autre chose. Donc nous allons, dans les jours à venir, ressaisir, dans le cadre d’un complément de communication, le Comité de l’ONU. Et nous allons faire mieux, nous allons saisir la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples. Je sais que la RDC n’a pas ratifié la charte africaine des droits de l’homme. Mais tout de même, il faut que la communauté internationale sache comment on instrumentalise une justice aux ordres pour que Moïse Katumbi ne participe pas au processus démocratique qui doit normalement s’ouvrir, qui d’ailleurs aurait dû s’ouvrir depuis belle lurette.
Ce document produit par l’administration italienne, il est authentique ou il est faux ?
Je n’en sais rien. Moi, je vais vous donner un certain nombre de documents dans les semaines à venir qui règlent définitivement cette question. Et les documents que je vais fournir, je pense que la RDC les connait déjà.

Mais concrètement, entre 2000 et 2017, votre client était Congolais ou Italien ?
Il était Congolais, il a été élu en tant que Congolais. Ces élections ont été validées parce qu’il était Congolais. Si moi, je me pointe en RDC, est-ce que vous pensez sérieusement que je peux me faire élire ? Et s’il y avait cette question de la nationalité italienne aussi claire que cela, est-ce que vous pensez qu’on aurait besoin d’inventer deux affaires judiciaires bidon ?
Mais simplement en voyageant, peut-être certaines fois, avec un passeport italien, est-ce que votre client n’a pas donné des verges pour se faire battre ?
Je vous dis, mais vous ne voulez pas l’entendre, que, dans les semaines à venir, cette question sera définitivement réglée.
Vous produirez de nouveaux documents ?
Bien sûr."



"RDC – Affaires Katumbi : Me Dupond-Moretti va saisir de nouveau le Comité des droits de l’homme de l’ONU"
° http://www.jeuneafrique.com/551741/societe/rdc-affaires-katumbi-me-dupond-moretti-va-saisir-de-nouveau-le-comite-des-droits-de-lhomme-de-lonu/
Me Éric Dupond-Moretti, avocat de l’opposant Moïse Katumbi, a indiqué lundi à JA qu'il s’apprêtait à ressaisir « dans les jours qui viennent » le Comité des droits de l’homme des Nations unies. Objectif : « dénoncer les nouvelles persécutions judiciaires » à l'encontre de son client.

Me Éric Dupond-Moretti en est convaincu : « Le pouvoir de M. [Joseph] Kabila veut exclure à tout prix Moïse Katumbi du processus électoral en RDC. » Mais pour ce redoutable avocat français qui a rejoint la défense de l’opposant congolais en mai 2016, il n’est pas question de rendre les armes.
Lors d’un mini-briefing organisé ce lundi 16 avril dans son cabinet du 8e arrondissement parisien, Me Dupond-Moretti a annoncé l’offensive imminente de la défense. « Nous allons ressaisir le Comité des droits de l’homme des Nations unies mais aussi la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples », a-t-il confié aux journalistes présents.
Pour l’instant, aucune date de cette double saisine n’a été communiquée. Cela interviendra « dans les jours qui viennent », s’est contenté d’avancer l’avocat de Moïse Katumbi. Il s’agira, pour la défense du candidat déclaré à la présidentielle congolaise à venir, de faire un « complément de communications » pour « dénoncer les nouvelles persécutions judiciaires » à l’encontre de son client.


'Kabila cherche des poux dans la tête de Katumbi », affirme l’avocat'
Début juin 2016, Moïse Katumbi avait déposé une plainte contre l’État congolais devant le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme. Deux semaines plus tard, celui-ci avait alors demandé aux autorités congolaises de « prendre toutes les mesures nécessaires en vue d’assurer que [Moïse Katumbi] puisse rentrer en RDC et puisse participer librement et en toute sécurité, en tant que candidat, à l’élection présidentielle ».

Me Dupond-Moretti à Kinshasa ?

Près d’une année plus tard, la recommandation du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, à travers son Comité des droits de l’homme, basé à Genève, est restée lettre morte. « Une décision importante jetée à la poubelle par le régime de M. Kabila », dénonce aujourd’hui Me Dupond-Moretti. « Mais le droit international est avec Moïse Katumbi », maintient-il avant de qualifier de « bidouillages », voire de « mascarades », toutes les affaires auxquelles son client est confronté en RDC : de la condamnation au premier degré à trois ans de prison pour spoliation immobilière, à l’ouverture d’une information judiciaire pour usurpation de la nationalité congolaise, en passant par l’affaire dite des mercenaires.
« La vérité est simple, croit-il savoir. Le pouvoir a peur de Katumbi : c’est pourquoi il ne cesse de lui chercher des poux dans la tête. » Allusion entre autres à la récente demande de fixation de la date d’audience dans le dossier du recrutement de présumés mercenaires étrangers. Le procès pourrait intervenir le 26 ou le 27 juin devant la Cour suprême de justice. « Ils sont en train de griller un degré de juridiction, en voulant replaçer l’affaire du moment où M. Katumbi était gouverneur, pour le condamner sans possibilité de faire appel et ainsi l’écarter du scrutin présidentiel », poursuit Me Dupond-Moretti.
L’avocat français n’exclut pas de se rendre « avec des observateurs étrangers » à Kinshasa, pour assister à l’instruction de cette affaire. Et « espère » que les autorités congolaises lui délivreront un Visa.

« Katumbi n’a jamais perdu la nationalité congolaise », selon son avocat

Quant à l’ouverture d’une information judiciaire fin mars à l’encontre de son client, intervenue après les révélations de Jeune Afrique sur la détention de la nationalité italienne par l’opposant Katumbi entre 2000 et 2017, Me Dupond-Moretti promet d’apporter « tous les éclaircissements au moment opportun ». En attendant, « le droit dit que Moïse Katumbi est Congolais, le régime de Kinshasa dit qu’il ne l’est pas », soutient-il.
En RDC, la législation en vigueur interdit de détenir « concurremment » la nationalité congolaise avec une autre. Mais « Katumbi n’a jamais perdu la nationalité congolaise », conclut Me Dupond-Moretti, promettant des « documents » pour soutenir sa thèse."


"Face à la persistance de la menace judiciaire sur son client, l’avocat de Moïse Katumbi va à nouveau saisir le comité de droits de l’homme"
° http://cas-info.ca/face-a-la-persistance-de-la-menace-judiciaire-sur-son-client-lavocat-de-moise-katumbi-va-a-nouveau-saisir-le-comite-de-droits-de-lhomme/

"Double nationalité : « préoccupée », la CENCO redoute « la montée des tensions identitaires »"
° http://cas-info.ca/double-nationalite-preoccupee-la-cenco-redoute-la-montee-des-tensions-identitaires/



" PRENANT LA DEFENSE DU LEADER DE « ENSEMBLE »
MOÏSE MONI DELLA : « A LA MAJORITÉ, ON VOIT KATUMBI PARTOUT ! »"

° http://www.forumdesas.org/spip.php?article15350

° http://www.rfi.fr/emission/20180417-une-rdc-grand-menage-sein-magistrature
° http://www.jeuneafrique.com/546571/societe/rdc-une-information-judiciaire-ouverte-contre-katumbi-son-entourage-denonce-une-reaction-excessive/
° http://www.ledjely.com/rdc-que-cache-la-revocation-des-magistrats/
° http://www.jeuneafrique.com/448395/politique/rdc-kinshasa-permettre-a-katumbi-de-participer-a-presidentielle-selon-lonu/
° http://www.jeuneafrique.com/549734/societe/rdc-katumbi-et-l-affaire-des-mercenaires-justice-et-services-de-renseignements-se-contredisent/


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 17/4/2018, 5:53 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  ndonzwau le 17/4/2018, 5:37 pm

KOTA a écrit:Ce n est pas nécessaire de changer la Constitution pour résoudre ce problème de nationalité, qui touche plus le pouvoir que l'opposition: il suffirait d'amender la loi sur la nationalité, rendant plus simple la re-acquisition de la nationalité d origine, surtout pour les fils de père ou mère congolais (congolais d origine). Une simple déclaration de renonciation, pour ces citoyens, devrait suffire pour retrouver leur nationalité d origine, même exclusive... Twisted Evil

On ne touche pas à la Constitution

Comme je l'avance ci-dessus il semble bien que jusque-là il n'y avait pas de texte (organique) qui exige une autorisation à 'solliciter' par le requérant ou à "accorder' par l'administration pour qu'un 'Congolais d'origine' recouvre sa nationalité après avoir renoncé à l'étrangère qu'il avait adoptée un moment, la simple déclaration de renonciation aux deux suffisait sans besoin d'une autorisation découlant d'un jugement, oui à celui-ci non à celui-là mais simplement d'un accusé de réception...

Renseignez-vous et donnez-nous des nouvelles, Mfumu Kota, pour savoir si la loi exigeait cet accord ou alors celui-ci vient simplement de s'inviter dans le cas de Katumbi, sinon lisez mon laïus ci-dessus avec les différents liens...
A plus...


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  Admin le 17/4/2018, 7:30 pm

ndonzwau a écrit:
KOTA a écrit:Ce n est pas nécessaire de changer la Constitution pour résoudre ce problème de nationalité, qui touche plus le pouvoir que l'opposition: il suffirait d'amender la loi sur la nationalité, rendant plus simple la re-acquisition de la nationalité d origine, surtout pour les fils de père ou mère congolais (congolais d origine). Une simple déclaration de renonciation, pour ces citoyens, devrait suffire pour retrouver leur nationalité d origine, même exclusive... Twisted Evil

On ne touche pas à la Constitution

Comme je l'avance ci-dessus il semble bien que jusque-là il n'y avait pas de texte (organique) qui exige une autorisation à 'solliciter' par le requérant ou à "accorder' par l'administration pour qu'un 'Congolais d'origine' recouvre sa nationalité après avoir renoncé à l'étrangère qu'il avait adoptée un moment, la simple déclaration de renonciation aux deux suffisait sans besoin d'une autorisation découlant d'un jugement, oui à celui-ci non à celui-là mais simplement d'un accusé de réception...

Renseignez-vous et donnez-nous des nouvelles, Mfumu Kota, pour savoir si la loi exigeait cet accord ou alors celui-ci vient simplement de s'inviter dans le cas de Katumbi, sinon lisez mon laïus ci-dessus avec les différents liens...
A plus...


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
Donc si je comprends bien ... concrètement on ne perds jamais la nationalité d'origine?
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  ndonzwau le 18/4/2018, 6:20 am

Admin a écrit:
ndonzwau a écrit:
KOTA a écrit:Ce n est pas nécessaire de changer la Constitution pour résoudre ce problème de nationalité, qui touche plus le pouvoir que l'opposition: il suffirait d'amender la loi sur la nationalité, rendant plus simple la re-acquisition de la nationalité d origine, surtout pour les fils de père ou mère congolais (congolais d origine). Une simple déclaration de renonciation, pour ces citoyens, devrait suffire pour retrouver leur nationalité d origine, même exclusive... Twisted Evil

On ne touche pas à la Constitution

Comme je l'avance ci-dessus il semble bien que jusque-là il n'y avait pas de texte (organique) qui exige une autorisation à 'solliciter' par le requérant ou à "accorder' par l'administration pour qu'un 'Congolais d'origine' recouvre sa nationalité après avoir renoncé à l'étrangère qu'il avait adoptée un moment, la simple déclaration de renonciation aux deux suffisait sans besoin d'une autorisation découlant d'un jugement, oui à celui-ci non à celui-là mais simplement d'un accusé de réception...

Renseignez-vous et donnez-nous des nouvelles, Mfumu Kota, pour savoir si la loi exigeait cet accord ou alors celui-ci vient simplement de s'inviter dans le cas de Katumbi, sinon lisez mon laïus ci-dessus avec les différents liens...
A plus...
Compatriotiquement!

Donc si je comprends bien ... concrètement on ne perds jamais la nationalité d'origine?

« On ne perd jamais la 'nationalité d'origine' », ce serait personnellement mon vœu et celui plus 'honnête et plus utile pour notre pays dont on souhaiterait que notre Constitution l'institue mais ne l'est pas dans l'état de notre droit aujourd'hui où la nationalité reste constitutionnellement exclusive, on la perd qu'elle soit d'origine ou acquise lorsque l'on adopte une autre...
J'avoue comme je le dis ci-dessus ne pas être au fait des éventuelles 'lois organiques' qui disposent de tous les aspects pratiques sur le recouvrement de la nationalité si elles existent. Je crains donc qu'on les 'invente' exprès aujourd'hui pour des intérêts orientés face aux adversaires ciblés comme Katumbi...

Au-delà de l"épisode émotionnel et donc conflictuel de l'heure sur ce problème de nationalité et des exigences indispensables à des postes régaliens comme d'abord celui du Chef de l'Etat, la problématique de la nationalité doit cesser la légèreté inacceptable actuelle pour nécessiter un débat responsable qui prend notamment en compte la réalité de notre émigration et donc d'une 'double nationalité' utile pour les Congolais d'origine (et de leurs descendants) mais aussi du rejet sans ménagement des voisins étrangers venus exprès pour voler nos terres et notre souveraineté pour leurs desseins de balkanisation de notre pays à leurs profits...

Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  Arafat le 18/4/2018, 9:05 am

Lorsque la constitution stipule que, je cite :"Est Congolais d’origine, toute personne appartenant aux groupes ethniques dont les personnes et le territoire constituaient ce qui est devenu le Congo (présentement la République Démocratique du Congo) à l’indépendance." Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir opté pour autre nationalité changerait vos origines. Il est clair qu'on veut à tout prix empêcher Katumbi de se présenter, maître Dupond Moretti serait-il en mesure de renverser la vapeur? Les gesticulations de la MP ne prendront pas le dessus sur la realité.
Comme on dit chez nous : Mataku ma ntoma nkweno, ka mabueta nsuku ko vedire même si les fesses grossissent, elles n'étouffent pas l'anus.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  Troll le 18/4/2018, 1:03 pm

Sad Mbuta ARAFAT

http://www.politico.cd/2018/04/17/double-nationalite-la-cenco-appelle-a-ce-que-la-justice-soit-applique-de-maniere-impartiale.html

Very Happy Ba JURISTES pe ya ba congolais bazali... Ndenge biso to zwa ba nationalités misusu... mokolo to ko linga ko zongela nationalité d´orgine na biso ya Congo... Il suffit d´une declaration tout simplement selon constitution ya Congo

To zali na besoin ya "DECRET" ya ministre de justice te...ndenge ba lingi ba zoba Katumbi Laughing Laughing

JEUNE AFRIQUE

Bo kende na site ja Jeune Afrique Surprised Surprised Tango Kabila ...semble-t-il a lingi a pesa directeur ya cabinet na ye lupemba Shocked Shocked ba bimisi ndenge Direcab a botama na TABORA na Tanzanie @ @

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  ndonzwau Hier à 2:33 am

"« Ensemble tiendra un grand meeting à la fin du mois d’Avril » Sesanga"
° https://actualite.cd/2018/04/19/ensemble-tiendra-un-grand-meeting-a-la-fin-du-mois-davril-sesanga/


"RDC : (Vidéo) Moïse Katumbi face à un report des élections…"
° https://afrique.lalibre.be/18065/rdc-video-moise-katumbi-face-a-un-report-des-elections/


" La coalition de Katumbi n’est pas intéressée par le poste de Premier ministre"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/04/18/la-coalition-de-katumbi-nest-pas-interessee-par-le-poste-de-premier-ministre.html
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/04/18/moise-katumbi-si-quelquun-traverse-de-lautre-il-faut-lappeler-judas.html

" J’ai parlé à Vital Kamerhe, à Félix Tshisekedi,  personne n’entrera au gouvernement, affirme Moïse Katumbi"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/04/18/jai-parle-a-vital-kamerhe-a-felix-tshisekedi-personne-nentrera-au-gouvernement-affirme-moise-katumbi.html


" Moïse Katumbi rentrera en RDC en juin pour déposer sa candidature à la Présidentielle (JB Ewanga) "
° http://www.politico.cd/encontinu/2018/04/18/moise-katumbi-rentrera-en-rdc-en-juin-pour-deposer-sa-candidature-a-la-presidentielle-jb-ewanga.html


"RDC : L’opposition ne veut plus « prolonger » Kabila"
° https://afrique.lalibre.be/17943/rdc-lopposition-ne-veut-plus-prolonger-kabila/


"RDC: la répartition des circonscriptions électorales suscite encore le débat"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180418-rdc-repartition-circonscriptions-electorales-suscite-encore-le-debat

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moise Katumbi futur président de la RDC???: Il avait la nationalité italienne jusqu´en janvier 2017!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum