ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Aller en bas

ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Troll le 8/8/2018, 6:57 pm

RAMAZANI SHADARY

C´est le candidat qu´on attendait pas... car dans son ranch de Kingataki, Kabila a transpiré pour convaincre son gang ! Smile Smile Certains extremistes ont continuer d´insister en poussant Kabila á deposer sa candidature ...

SHADARY ?
Dèjà au Parlement, Shadary s´était distingué par des positions très extremistes What a Face What a Face Il a toujours été un faucon Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Une fois ministre de l´Interieur, il va passer á l´action avec des repressions feroces des manifestations de l´opposition dans la rue What a Face
Les sièges des partis politiques de l´opposition pillés et incendiés est son oeuvre Idea

SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES @

On raconte qu´aujourd´hui, Shadary a tenté de verser sa caution via une banque á Kin... No No mais á cause de la sanction internationale, il a amener sa caution "cash" au siège de la CENI, aucune banque n´accepte de recevoir les $ de Shadary:drunken:

lol! Ceux qui tout recement parlaient de disqualifier Bemba ou Katumbi se retrouvent avec un candidat qui ne peut pas voyager aux USA ni en Europe.... et qui ne peut pas faire des transactions en $

Qu´en pensent les lecteurs? Designer quelqu´un qui est sous sanctions internationales ... quel est le message que Kabila nous adresse au juste ?

VICTOIRE ?

Le CLC chante sa victoire quand Kabila a finalement refusé de deposer sa candidature:study: Ce mercredi 8 août commence le processus d´EXIT de Kabila:welcome:
Même si la route vers l´EXIT est longue, car il faut en finir avec la machine á voter, verifier le budget de la CENI, s´assurer que la logistique internationale est acceptée, s´assurer que 10 millions d électeurs identification fiable quittent la liste, ... la lutte continue:welcome:

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Troll le 11/8/2018, 3:28 pm

QUAND LE PRESIDENT SUD-AFRICAIN FAIT CAMPAGNE POUR LE DAUPHIN DE KABILA !

Incroyable, Cyril Ramaphosa affiche volontairement la preference de l´Afrique du Sud dans la course á la présidence au Congo Surprised Shocked
Ce que le président SudAf qui a une conversation de Razz 40 minutes á l´aéroport de N´djili.. avec Shadary Rolling Eyes s´est lancé dans la campagne présidentielle de la RDC Idea

On savait que ZUMA qui faisait des "affaires" avec Kabila lui apportait volontier son backup What a Face mais Ramaphosa qui avait permis á Katumbi á faire son "congrès" en Afrique du Sud devoile la preference de son pays pour le clan Kabila Idea Arrow

Si l´Afrique du Sud ne "corrige" pas cette bourde, en cas de victoire de l´opposition... le marché du barrage d´Inga et le marché très lucratif des équipements de l´armée nationale congolaise vont echaper á l´Afrique du Sud !

http://www.congoindependant.com/presidentielle-du-23-12-une-bourde-diplomatique-signee-cyril-ramaphosa/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  KOTA le 11/8/2018, 3:43 pm



SHADARY A DEPOSE SA CANDIDATURE EN TANT QU INDEPENDANT, NI AU NOM DU PPRD NI A CELUI DU FCC. CURIEUX..

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Troll le 11/8/2018, 8:40 pm

Sad TRES CURIEUX

Mbuta KOTA, regardez les images sur Youtube Surprised Surprised comment les ministres se bousculent pour accompagner Shadaray Question Même sa femme ne l´a pas accompagnée !
Vous allez retrouver Kimbuta entrain de bousculer avec Mova:lol:

Comment vous expliquez... cette rencontre avec le président Ramaphosa pendant 40 minutes.. á l´aéroport Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Troll le 12/8/2018, 3:58 pm

Sad LE "DAUPHIN" DISQUALIFIÉ ?

> ARTICLE 15 ¤ DE LA LOI ELECTORALE

> Alinéa 2 ¤ Le candidat indépendant qui exerce un mandat public ou un autre mandat électif ¤ pour le compte d´un parti politique doit, sous peine d´irrecevabilité ¤ de sa candidature établir la preuve de sa démossion intervenue au plus tard trois mois avant le dépôt des candidatures Very Happy

Voyons comment la loi électorale va être "interpretée" cette fois ici Razz

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Jim KK le 12/8/2018, 11:06 pm

Troll a écrit:Sad LE "DAUPHIN" DISQUALIFIÉ ?

> ARTICLE 15 ¤ DE LA LOI ELECTORALE

> Alinéa 2 ¤ Le candidat indépendant qui exerce un mandat public ou un autre mandat électif ¤ pour le compte d´un parti politique doit, sous peine d´irrecevabilité ¤ de sa candidature établir  la preuve de sa démossion intervenue au plus tard trois mois avant le dépôt des candidatures Very Happy

Voyons comment la loi électorale va être "interpretée" cette fois ici Razz


FAKE NEWS!!!!

Loi électorale 2006, article 15

Article 15 : Un parti politique, un regroupement politique ou un candidat indépendant ne peut présenter qu’une seule liste ou une seule candidature, selon le cas, dans une circonscription électorale.
Chaque liste comprend un nombre de candidats inférieur ou égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale.

Loi électorale publiée en 2017 article 15

Un parti politique, un regroupement politique ou un candidat indépendant ne peut présenter qu’une seule liste ou une seule candidature, selon le cas, dans une circonscription électorale.
Chaque liste comprend un nombre de candidats inférieur ou égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale.
La présentation d’une liste par un regroupement politique s’effectue selon les règles suivantes :
1) un parti ne peut se retrouver dans plus d’un regroupement politique ;
2) un parti politique membre d’un regroupement politique ne peut présenter une liste de candidats dans une circonscription électorale dans laquelle le regroupement a présenté une liste.


Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  NgongaEbeti le 13/8/2018, 4:02 am

Troll a écrit:QUAND LE PRESIDENT SUD-AFRICAIN FAIT CAMPAGNE POUR LE DAUPHIN DE KABILA !

Incroyable, Cyril Ramaphosa affiche volontairement la preference de l´Afrique du Sud dans la course á la présidence au Congo Surprised Shocked
Ce que le président SudAf qui a une conversation de Razz 40 minutes á l´aéroport de N´djili.. avec Shadary Rolling Eyes  s´est lancé dans la campagne présidentielle de la RDC Idea

On savait que ZUMA qui faisait des "affaires" avec Kabila lui apportait volontier son backup What a Face mais Ramaphosa qui avait permis á Katumbi á faire son "congrès" en Afrique du Sud devoile la preference de son pays pour le clan Kabila Idea Arrow

Si l´Afrique du Sud ne "corrige" pas cette bourde, en cas de victoire de l´opposition... le marché du barrage d´Inga et le marché très lucratif des équipements de l´armée nationale congolaise  vont echaper á l´Afrique du Sud !

http://www.congoindependant.com/presidentielle-du-23-12-une-bourde-diplomatique-signee-cyril-ramaphosa/

Troll,

Il ne faut pas trop t'inquieter pour les Sud-Africains. Leurs investissements au Congo dans le barrage d'Inga ne seront menacés par oersonne et ils ne prenent aucun risques car ils ont eux aussi des analystes qui étudient le Congo. Ils savent très bien que l'opposition n'a AUCUNE chance de battre le FCC ni a la présidentielle, ni aux élections législatives ou provinciales. Tu sais combien de candidats ont présentés l'UDPS et le MLC aux élections législatives et provinciales? Y'a pas match!

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  NgongaEbeti le 13/8/2018, 4:03 am

Jim KK a écrit:
Troll a écrit:Sad LE "DAUPHIN" DISQUALIFIÉ ?

> ARTICLE 15 ¤ DE LA LOI ELECTORALE

> Alinéa 2 ¤ Le candidat indépendant qui exerce un mandat public ou un autre mandat électif ¤ pour le compte d´un parti politique doit, sous peine d´irrecevabilité ¤ de sa candidature établir  la preuve de sa démossion intervenue au plus tard trois mois avant le dépôt des candidatures Very Happy

Voyons comment la loi électorale va être "interpretée" cette fois ici Razz


FAKE NEWS!!!!

Loi électorale 2006, article 15

Article 15 : Un parti politique, un regroupement politique ou un candidat indépendant ne peut présenter qu’une seule liste ou une seule candidature, selon le cas, dans une circonscription électorale.
Chaque liste comprend un nombre de candidats inférieur ou égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale.

Loi électorale publiée en 2017 article 15

Un parti politique, un regroupement politique ou un candidat indépendant ne peut présenter qu’une seule liste ou une seule candidature, selon le cas, dans une circonscription électorale.
Chaque liste comprend un nombre de candidats inférieur ou égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale.
La présentation d’une liste par un regroupement politique s’effectue selon les règles suivantes :
1) un parti ne peut se retrouver dans plus d’un regroupement politique ;
2) un parti politique membre d’un regroupement politique ne peut présenter une liste de candidats dans une circonscription électorale dans laquelle le regroupement a présenté une liste.



Ah Jim KK!
Trop content de te lire. Il y a trop de gens qui aiment mentir parmi nos opposants...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Admin le 13/8/2018, 8:49 pm

Cette histoire de l'article 15...
Il y a effectivement eu un amendement qui a changé cette disposition
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  ndonzwau le 14/8/2018, 10:32 pm

'JK' se retire en personne de la course présidentielle et se choisit un homme-lige comme dauphin (Poutine vs Medvedev ?) se prévalant entre-temps d'une plateforme faussement consensuelle et iniquement nationale !?
Qu'est-ce donc que cette bonne nouvelle lorsque l'on sait que jusqu'à la dernière minute ses faucons et lui l'apprenti-dictateur entendaient fructifier le sursis de maintenant deux ans depuis la fin constitutionnelle de son mandat (19 décembre 2016) qu'ils ont arraché avec force artifices sur le processus, tablant sur une dernière pirouette juridique pour se succéder à eux-mêmes ?


C'est clair, 'JK' n'a pas d'autre  agenda que le sien, il se moque royalement du sort des Congolais dont il est en fait étranger, son seul projet et sa mission de sont de garder par procuration aujourd'hui et demain la haute main sur les principales institutions de l'Etat y compris économiques. En passant qui peut nous détecter son moindre apport positif propre à ce pays depuis 12 ans (2016) qu'il est pleinement Chef de l'Etat et Président au Congo pour s'autoriser de telles prétentions comme si nous étions en monarchie ? Le citoyen du Nord Kivu et du Kasai central peut-il nous confirmer que sa vie est meilleure en 2018 qu'en 2006 ?

Disons de suite que son retrait représente une bataille de gagnée pour les Congolais notamment les mouvements citoyens (ie CLC) et pour la CI qui ont multiplié les pressions ( les Usa le sommaient encore il y'a 10 jours de débarrasser le plancher sous peine de graves sanctions à lui et sa famille).
N'empêche, la guerre ne fait que commencer, objectif : obtenir une réelle alternance démocratique en vidant le processus de multiples embûches y plantées par ce pouvoir, - une Ceni inféodée, une loi inique et un fichier électoral pollué (10 Millions d'enrôlés fictifs càd le quart du corps électoral), une machine à tricher, l'exclusion arbitraire d'opposants parqués en prison ou en exil, le musellement violent des droits et libertés, des nominations intéressées dans l'armée et la haute justice, un financement opaque qui peut augurer d'autres déconvenues, etc, etc... Et maintenant ce FCC, un mafieux conglomérat de corrompus...

Nous sommes certes encore loin de cette fin démocratique et l'imposition sans débat concluant au sein de son camp de Shadary, Mr Coup sur coup, témoigne des manières arbitraires de la maison et avec son statut de soldat fidèle, de sa mission toute tracée : préserver l'avenir politique de 'JK' et surtout économique (en moins de 20 ans il s'est en effet construit un immense empire financier sur le dos du pays à l'ombre de nombre de réseaux de corruption internes et extérieurs liés au régime) après s'être taillé sur mesure un statut personnel d'ancien Chef de l'Etat...

Comment faire pour tenter de contrer ce scénario machiavélique et ainsi parfaire des conditions démocratiques des scrutins, transparents et équitables dont le résultat va réellement refléter le choix souverain et libre ?
Voilà la seconde bataille qui incombe au peuple Congolais, à ses forces politiques et sociales qui luttent pour un véritable changement de gouvernance (et de gouvernants), de quoi permettre à ce peuple davantage meurtri par deux décennies d'occupation et d’arbitraire exacerbé, des meilleurs espoirs...

Ne nous en formalisons pas plus que ça, ce Shadary, tout faucon du régime soit-il, est prenable et 'JK' peut-être pris à son propre jeu ; il nous suffit d'abord de pousser plus fort la porte, que le peuple et les politiques en prennent solidement et activement conscience et la guerre deviendra gagnante...

Et encore :
[size=40]D'abord l'unité d'un combat[/size] contre leur seul adversaire sinon ennemi pour l'opposition, étape incontournable qui appelle un candidat commun. Que faut-il en effet à Bemba (sa candidature ne doit pas être excommuniée et il faut lutter pour), à Tshilombo, à Kamerhe, à Matungulu, à Fayulu et pourquoi pas à Katumbi (là aussi le combat doit continuer contre son exclusion arbitraire) et à d’autres pour comprendre qu'ils perdraient en une élection à un tour s'ils s'y présentaient en ordre dispersé chacun sous son seul étendard et gagneraient doublement, pou eux mêmes et aux yeux du peuple, auréolés de tous les mérites d'avoir réussi à se rassembler...

[size=40]Mais aussi consistance d'actions [/size]: démontrer en une campagne vigoureuse l'échec et l'inanité de l'AFDL rwando-ougando-Congolaise et de 17 ans de 'JK à la tête du pays, dénoncer activement ses manœuvres dictatoriales et criminelles en cours contre le peuple et les opposants sans oublier de s'attaquer ouvertement et même en priorité à ce FCC, instrument sous des dehors légaux uniquement  conçu pour enrôler le plus de vagabonds politiques possibles pour des fins personnelles du pouvoir en se servant des moyens de l'Etat.
Il nous faut aussi nous adresser à la communauté régionale et internationale
selon les relations mafieuses ou non de chacun avec le régime en les mettant en garde contre leurs parti-pris eventuels préjudiciables au pays comme l'a fait impunément le Sudafricain Ramaphosa qui a pris très légèrement acte de la candidature de Shadari comme un interlocuteur attitré lors d'un entretien officiel alors qu'il n'est qu'un candidat parmi d'autres...
Les Usa et l'Onu ne viennent-ils pas tout en saluant le retrait de 'JK', d'insister sur ce qui reste à faire pour que les élections soient vraiment crédibles et que l'Accord de la St Sylvestre soit pleinement respecté ?

On me rétorquera : un passage par une Transition citoyenne sans les politiques du système pour mieux baliser les institutions à venir serait une voie idéale. Assurément sauf qu'elle reste difficile à obtenir d'autant que non seulement elle contournerait le processus démocratique classique via les élections, option tant décriée par les temps qui courent, mais aussi elle exigerait au moins pour chasser l'impétrant une mobilisation populaire massive de planification imprévisible.
Pour l'heure, pourquoi ne pas tenter de jouer plus intelligemment, plus courageusement et de façon autant déterminée le jeu électoral qu'on nous impose ?

Une victoire n'est pas impossible, seulement il faut réveiller ce peuple et ses représentants devenus une masse amorphe qui subit et survit d'expédients d'où est banie la réflexion du moyen et long terme et qui ne se confond qu'en peur coupable. Et pourtant comme partout et comme toujours nous sommes toujours un peuple qui peut arrêter la marche de tout dictateur si nous sommes déterminés. Voici un dictateur par ailleurs occupant qui par subterfuge déclare s'en aller tout en restant sur place à travers une solide procuration : même face à ce processus piégé, le fretin désigné comme dauphin peut-il vraiment tenir tête face à un candidat produit par le peuple ? Les opposants ne doivent pas baisser les bras, ils doivent plutôt mieux s'organiser et notre victoire ne sera pas alors une illusion !!!

[size=40]A toutes nos armes d'ingéniosité, de courage et de détermination, peuple Congolais ; en route vers une victoire finale ; moi j'y crois encore et vous ? Agissez alors  !!![/size]


"RDC : la bataille pour des élections crédibles n’est pas gagnée"
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-la-bataille-pour-des-elections-credibles-nest-pas-gagnee/

"RDC : Kabila s’en va… pour mieux rester"!
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-kabila-sen-va-pour-mieux-rester/

"Emmanuel Shadary Ramazani, surnommé “Coup pour coup” et favori du village"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2018/08/12/emmanuel-shadary-ramazani-surnomme-coup-pour-coup-et-favori-du-village/

"Isidore Ndaywel salue la victoire du peuple congolais"
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2018/08/09/isidore-ndaywel-salue-la-victoire-du-peuple-congolais/

"Front uni de l’opposition pour un candidat unique et le retour de Katumbi"
° https://afrique.lalibre.be/23046/front-uni-de-lopposition-pour-un-candidat-unique-et-le-retour-de-katumbi/

"RDC: la Belgique « souligne l’importance d’un processus électoral crédible et inclusif »"
° https://afrique.lalibre.be/22917/rdc-la-belgique-souligne-limportance-dun-processus-electoral-credible-et-inclusif/

"Kabila se retire en RDC: une première encourageante, mais la présidentielle est encore loin"

° https://afrique.lalibre.be/22913/kabila-se-retire-en-rdc-une-premiere-encourageante-mais-la-presidentielle-est-encore-loin/

"RDC: l’opposition appelle à une candidature unique et au retour de Moïse Katumbi"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180814-rdc-opposition-appelle-une-candidature-retour-moise-katumbi

"Départ de Kabila: pour l'opposition, seulement une victoire d'étape"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180813-rdc-ensemble-changement-katumbi-lumbi-kabila-accord-saint-sylvestre

° http://www.rfi.fr/afrique/20180810-rdc-prochaines-etapes-vue-presidentielle

"RDC : le compte à rebours électoral est lancé"
° http://www.jeuneafrique.com/mag/613993/politique/rdc-le-compte-a-rebours-electoral-est-lance/

"Présidentielle en RDC : Ramazani Shadary, le Medvedev de Kabila ?"
° http://www.jeuneafrique.com/mag/614521/politique/presidentielle-en-rd-congo-ramazani-shadary-le-medvedev-de-kabila%e2%80%89/

"RDC : les ténors de l’opposition accentuent la pression et réaffirment vouloir un « candidat commun »"
° http://www.jeuneafrique.com/615668/politique/rdc-les-tenors-de-lopposition-accentuent-la-pression-et-reaffirment-vouloir-un-candidat-commun/

"Thierry Vircoulon : « Pour le pouvoir congolais, Ramazani est une défaite annoncée »"
° https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/08/09/thierry-vircoulon-pour-le-pouvoir-congolais-ramazani-est-une-defaite-annoncee_5340929_3212.html

"RDC : Joseph Kabila se retire de la course tout en préservant l’avenir"
° https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/08/09/rdc-joseph-kabila-se-retire-de-la-course-tout-en-preservant-l-avenir_5340821_3212.html

"RD Congo : comment Joseph Kabila en est-il arrivé là ?"
° http://afrique.lepoint.fr/actualites/rd-congo-comment-joseph-kabila-en-est-il-arrive-la-09-08-2018-2242591_2365.php

"Le Conseil de sécurité de l’ONU insiste sur la mise en œuvre effective, rapide et sincère de l’Accord de la Saint-Sylvestre"
° https://actualite.cd/2018/08/13/le-conseil-de-securite-de-lonu-insiste-sur-la-mise-en-oeuvre-effective-rapide-et-sincere-de-laccord-de-la-saint-sylvestre/

"Ramazani Shadary, sponsor d’une milice dans le Maniema?"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/08/13/ramazani-shadary-sponsor-dune-milice-dans-le-maniema.html

Shadary, le dernier coup de poker de Kabila
° https://www.politico.cd/actualité/


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  zobattants le 16/8/2018, 10:02 am

KOTA a écrit:

SHADARY A DEPOSE SA CANDIDATURE EN TANT QU INDEPENDANT, NI AU NOM DU PPRD NI A CELUI DU FCC. CURIEUX..


Diomi Violare Ndongala aza bien? il lui reste combien d'annee avant qu'il soit libere?? Kota??
question from a curious friend...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  ndonzwau le 21/8/2018, 4:37 am

Je ne sais (et qui peut d'ailleurs s'en assurer à travers cette forêt d'échafaudages les uns plus loufoques et diaboliques que les autres tous aussi en fait imprévisibles où le pouvoir croit et crie à sa victoire certaine ?) si cette fois les "forces du changement" seront assez responsables, intelligentes et courageuses pour avoir raison de la dictature et de l'occupation pilotées localement par 'JK' ou ce sont encore elles qui prendront une fois de plus en otage le peuple Congolais et s'assureront ainsi une succession à elles-mêmes via ce processus électoral piégé...
Je suis en revanche convaincu que 'JK' et sa clique sont des imposteurs ponctuels trop longtemps criminels pour notre pays finiront par décamper un jour ! L'arbitraire, la dictature ont toujours un temps, jamais nulle part éternels. Un intermède plus ou moins long ou plus court mais un régime dictatorial soit fait un jour un jour à un autre soit pour le meilleur à une démocratie !
Ainsi 'JK' et ses sectateurs comme beaucoup d'autres avant eux vont s'illusionner que leur pouvoir pour leur pouvoir leur est acquis pour longtemps ; que nenni leur fin est plus proche qu'ils ne croient !

En termes intelligibles à tous : 'JK' va décamper, aujourd'hui ou demain parce qu'il n'est qu'un imposteur nuisible pour le Congo, le reste n'est que détail plus douloureux pour le peuple qui en souffre et pour les patriotes qui s'en préoccupent et hélas incapacité de ses opposants à lui opposer une résistance plus efficace...
Parmi nous quelques uns, on les lit ici, s'enferrent dans des calculs personnels, idéologiques ou cupides pour défendre un régime que tout condamne quant à son fait sur le souci effectif accordé au peuple dont il a la charge et ne peuvent comprendre que d'autres soient sans chapelle politicienne, sans intérêt personnel à soutenir celui-ci et cela revendiquent non le pouvoir pour le pouvoir mais se préoccupent du seul intérêt général des pouvoirs. Que recherchons-nous alors que nous aurions pu nous satisfaire de nos conforts personnels et de nos familles le sort des Congolais nôtres plus vulnérables que nous ?


C'est tout cela qui est en débat dans nos partages et dans nos consciences et le détail comme de faire le douloureux constat que davantage chez nous dans nos « démocratures » où règne la loi du plus fort càd du ‘Président Fondateur’ et de sa camarilla plus que dans les vieilles démocraties dotées des contre-pouvoirs effectifs, toute personne aux commandes a tendance à monopoliser les moyens de l’Etat dont elle a la charge pour son 'ventre' et son camp.
Au Congo cette « bonne guerre » se double d’une fièvre pernicieuse où du plus petit au sommet, tout celui qui une parcelle du pouvoir monnaye sans le moindre scrupule « sa signature » ; c’est même devenu maintenant la règle, celui qui ne le fait pas est raillé, car ce sont ces « commissions » qui rendent nos politiciens ‘importants et riches’ le moment où ils sont là.

Cela tombe plus mal par ces temps où notre pays doit prendre des décisions qui engagent lourdement notre avenir s’agissant du processus qui doit déboucher sur la nécessaire alternance.

D’un côté dans la majorité les billets verts coulent à flot pour acheter les voix des élus et ainsi avaliser avec un soupçon de légalité leur vote là où parfois même leurs consciences les torturent dans le secret de leurs êtres ; et cela a débordé comme on a vu les débauchages des anciens (faux) opposants abonder le camp du pouvoir, devenus ministres pour leurs ventres.
De l’autre côté il y’a ce risque que ceux qui n’ont pas franchi le Rubicon et restés dans l’opposition ne succombent à leur tour aux appâts de dollars.

Nous en sommes là : à ce moment où l’on demande du courage, de la responsabilité et même des sacrifices aux leaders de l’opposition dont on attend qu’ils s’organisent et se rassemblent pour parler d’une seule voix contre le processus électoral, vont-ils tenir et nous offrir un front commun à même de bousculer ce pouvoir diabolique qui leur tend mille subterfuges ? Seront-ils capables de se dépasser pour privilégier l’intérêt général plutôt que leurs positionnements personnels, auquel cas le processus déjà pollué ne sera qu’à l’avantage de ‘JK’, son dauphin et son clan ?
Voici aujourd’hui ma crainte !

Le bilan de son régime est désastreux (voir supra et ci-dessous) mais ‘JK’ s’est trouvé sur le tard une « passion pour le Congo » qu’il ne cesse de dépecer et a l’outrecuidance de prétendre à une suite de sa fabrication comme je ne sais quel ayant droit monarchique.[/b]
Les observateurs sérieux le démontrent, l’architecture construite dans ce processus truffé d’attrape-nigauds cruels et autour de son fameux dauphin ne peut cacher la volonté illégale de ‘JK’ d’y accrocher pendante son influence personnelle directe au-delà de son fretin de dauphin malgré alors son statut nominal de Président s’il venait à être élu. Il faut être un pire aveugle volontaire pour ne pas voir que son renoncement nominal pour paraître respecter la Constitution n’empêche pas le scrutin d’être entaché d’irrégularités. Que ce énième forfait prête à une nouvelle crise politique pouvant déborder en turbulences dans la région est le dernier des soucis de ce monstre froid.

Il est plus que temps que les Congolais se réveillent et participent aux côtés des opposants à faire pression pour que les conditions des scrutins changent càd par exemple que le fichier électoral soit dépouillé de ses acteurs fictifs, que la machine à tricher en soit écartée… Et les acteurs internationaux et particulièrement l’UA et la SADC soient derrière les Congolais pour obtenir ainsi la crédibilité de ce scrutin et éviter aux Congolais et à la Région des lendemains regrettables.

Sinon répétons-le jusque cela soit entendu de tous !
‘JK’ n’a aucune légitimité à nous vendre de force via son dauphin et son FCC son projet avec la prétention que celui-ci serait meilleur pour nous et qu’au-delà lui-même aurait quelque mérite à nous dicter quoi que ce soit : personne n’ignore qu'il n'est en fait rien, installé et maintenu à la tête de notre pays soit par l’extérieur soit de force (à se rappeler simplement dans quelles circonstances il a foulé pour la première fois notre sol en 1996 – dans les bagages de ses frères rwandais, il a été parachuté PR en 2001 après l’assassinat par ses meurtriers, en 2006 grâce à L Michel et Cie et en 2011 via des scrutins truqués) ; son bilan à la tête du pays après 17 ans est globalement négatif…
Autre et essentiel écueil est rappelons-le aussi avec insistance qu’aujourd’hui il a planifié un processus électoral tout aussi pollué, a débauché avec son FCC des Congolais en puisant dans le Trésor public pour garder la main sur le pays, une alternance sans alternance sinon un Medvedev pour le Poutine qu'il est…
Voilà son démagogique agenda, voilà pourquoi nous devons le combattre jusqu’à son exclusion totale !

Et c’est encore possible malgré son processus piégé à dessein.
Des Congolais ont été et sont encore complices avec ce traître à notre Nation, les Congolais ont subi soumis sa dictature et son occupation ; il est plus que temps qu’ils se réveillent pour les repousser sinon ce sont d’autres décennies de misère sous le joug de vautours de dedans et de dehors.
Nous attendons avec impatience que les politiciens qui ont commencé à s’organiser de concert parfassent leurs stratégies sans se fatiguer ou succomber aux appels sonnants et trébuchants du pouvoir ou encore se rappeler à leurs démons égotistes de division…
De même des mouvements citoyens et des organisations de défense de droits de l’Homme. En effet la Lucha, Filimbi, les Congolais debout, Acaj Atea ont mis en place une plateforme de suivi en temps réel du processus pour nous informer sur ce qui se passe et ce qui a été fait et pas avec notamment un barème à partir de 10 points.
Vivement que toutes ses actions impriment leur impact !

N’oublions surtout pas que quelle soit la longueur et la rudesse de la nuit, le jour a vocation à se lever ; il ne tient qu’à nous peuple Congolais, à commencer par nos leaders pour qu’il en soit ainsi !
A nos armes, nous finirons bien par les vaincre tous et comme l’a dit feu Seskul et l’a éprouvé lui-même plus tard dans sa chair « Devant la tempête de l’histoire, mûr ou pas mûr, le fruit finit par tomber » Et si la tempête passait notre pays ce jour…


""RDC-Caricature : L’opposition peut-elle résister?"
° https://actualite.cd/2018/08/14/rdc-caricature-lopposition-peut-elle-resister/



Les opposants Moïse Katumbi, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu et Félix Tshisekedi ont, dans une déclaration faite ce lundi 13 août 2018, réaffirmé leur volonté de désigner un candidat commun de l’opposition à la prochaine présidentielle. Les opposants se montrent optimistes, mais Kash s’interroge…

"« Comprenez ma passion pour le Congo… », J. Kabila dixit. Libres propos autour d’un jeu de mots injurieux, mais dévoilant
° http://www.congoindependant.com/comprenez-ma-passion-pour-le-congo-j-kabila-dixit-libres-propos-autour-dun-jeu-de-mots-injurieux-mais-devoilant/
Le jeudi 19 juillet 2018, le président de la République démocratique du Congo s’est adressé aux deux chambres pour son discours sur l’état de la Nation. Afin de briser la glace, il s’est lancé dans un humour qui, tout en rappelant un discours remarqué du feu président J-D. Mobutu, dévoile l’impensée de ses projets et les contours de sa personnalité. Pour les membres de la Majorité présidentielle, il s’agit là d’une prouesse remarquable. En témoignent les applaudissements de ses laudateurs, les uns rivalisant avec les autres dans l’intensité donnée au battement des mains, pendant que d’autres tambourinaient sur les tables, d’autres encore clamaient bruyamment leur allégeance au président hors mandat, et d’autres enfin, à gorge déployée exprimaient avec délectation leur déférence indéfectible à l’homme providentiel du Front Commun pour le Congo. Triste spectacle où professeurs d’universités, diplômés de tous bords, intellectuels et autres cadres supérieurs, tous prisonniers du système et inféodés au continuisme, se sont illustrés comme des bambins éberlués ou des puérils badauds, pour ne pas dire des zélateurs d’un imposteur taciturne et suffisant.(...)"

"Le « bilan » des années « Joseph Kabila », selon Atundu Liongo
° http://www.congoindependant.com/le-bilan-des-annees-joseph-kabila-selon-atundu-liongo/
Analyse
Sous le titre « RD Congo: Le compte à rebours », l’hebdomadaire Jeune Afrique (JA) publie dans son édition n°3005-3006 datée du 12 au 25 août 2018, un dossier de 24 pages sur les consultations politiques fixées au 23 décembre prochain au Congo-Kinshasa. A la page 115, l’ex-mobutiste André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la mouvance kabiliste dite « majorité présidentielle », livre un « résumé du bilan » de « Joseph Kabila ». Un résumé pour le moins laconique et expéditif.

A quelques trois mois du lancement de la campagne électorale (si tout va bien) pour l’élection présidentielle, les législatives et les provinciales, les oligarques de la « Kabilie » crient sur tous les toits leur certitude de conserver le pouvoir en dépit d’un bilan désastreux. Certains clament que la coalition politique aux allures de « grand bazar » qu’est le « Front commun pour le Congo » (FCC) pourrait rafler la mise à tous les niveaux.
Passés maîtres dans l’art de la tricherie et de la fraude, « Kabila » et ses partisans comptent sur les gouverneurs de provinces, les bourgmestres, les maires  et les chefs coutumiers. Ceux-ci auront pour mission de bourrer les urnes et offrir  « à boire » à certains électeurs inciviques. Le « raïs » et ses affidés pourront-ils réussir leur forfait quand on sait que toute élection constitue l’occasion pour le « peuple souverain » d’exiger des comptes à la majorité sortante sur ses actions ou promesses non-tenues? Qu’a fait « Joseph Kabila » de ses dix-sept années à la tête de l’Etat congolais? Quid des « Cinq chantiers » et de la « Révolution de la modernité »? Les Congolais vivent-ils mieux qu’il y a dix-sept ans? La « Kabilie » tente d’éluder ces questions cruciales.

Invité par le journaliste Olivier Liffran de J.A. à faire le « résumé du bilan » des années « Joseph Kabila », le porte-parole de la majorité sortante s’est limité à articuler des propos évasifs qui ne résistent guère à l’examen: « D’abord la sécurité et l’intégrité du territoire. Aujourd’hui, la RDC est un pays unique où l’autorité de l’Etat s’exerce partout, même s’il subsiste ici et là des troubles. Il n’y a plus de déplacements massifs de populations. Même chose au niveau de l’effort de cohésion nationale. Le président Kabila a rendu la convivance possible. (…)« .
Sous le régime de Mobutu Sese Seko, André-Alain Atundu Liongo ne passait pas pour un vaurien. Bien au contraire. Officier de renseignements, l’homme était compté parmi les cadres les plus brillants. « Athos », comme l’appelaient les Kinois, dissimulait un cynisme certain sous les oripeaux de l’éloquence. Depuis son passage dans la mouvance kabiliste, l’intéressé a jeté le masque en mettant à nu sa véritable personnalité. Celle d’un pseudo-intellectuel, vénal qui n’a cure de la vérité.

LA SÉCURITÉ, L’INTÉGRITÉ DU TERRITOIRE ET L’AUTORITÉ DE L’ETAT(...)"



"«Je préfère vous dire à bientôt»: la petite phrase de Kabila fait réagir en RDC
° http://www.rfi.fr/afrique/20180820-rdc-kabila-presidentielle-sommet-sadc-phrase-adieu-reaction-clc-katumbi
Ce 17 août à Windhoek, en Namibie, Joseph Kabila a terminé son discours devant ses pairs, les chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats d'Afrique australe (SADC) par ces mots : « Comme je n'aime pas les adieux, je préfère vous dire à bientôt. » Cette petite phrase a évidemment fait réagir en RDC.

En République démocratique du Congo (RDC), le porte-parole du gouvernement Lambert Mende, s'étonne de la petite phrase par laquelle le président Joseph Kabila a conclu son discours du 17 août devant les chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats d'Afrique australe (SADC) : « Comme je n'aime pas les adieux, je préfère vous dire à bientôt. »
Joseph Kabila s'exprimait pour la première fois depuis la désignation de son dauphin pour les élections : Emmanuel Ramazani Shadary. Lambert Mende considère que le chef de l'Etat aura bien d'autres occasions de rencontrer les chefs d'Etats de la sous-région, même sans être président de la République - puisqu'il a annoncé son intention de ne pas briguer de troisième mandat. Et le porte-parole du gouvernement se dit « fier » de l'intérêt que porte l'opposition à l'actuel chef de l'Etat.

Ambiguïté

Selon Jonas Tshiombela, du Comité laïc de coordination (CLC), structure de l'Eglise catholique congolaise qui a appelé à des mobilisations pour le départ de Kabila, cette petite phrase est cependant problématique. « Le chef de l’Etat continue d’entretenir délibérément l’ambiguïté inutile qui sème la confusion dans l’opinion, estime-t-il. Je doute même de sa volonté politique réelle de conduire un processus électoral crédible inclusif. Le flou dans ce sens appelle à la vigilance, à la prudence et aussi à la mobilisation. »
Pour Delly Sesanga, le secrétaire général de la plateforme Ensemble pour le changement de l'opposant Moïse Katumbi, ces propos ont un goût plutôt amer. « Nous prenons cela comme de l’humour qu’il a voulu faire avec ses collègues, estime-t-il. Au-delà de cela, nous sommes plutôt préoccupés par la non prise en compte des vraies urgences du processus électoral. »

Delly Sesanga les définit comme tels : d'abord l’inclusivité, « permettre à ce que Moïse Katumbi dépose sa candidature », la machine à voter « qui doit pouvoir être exclue du processus » et enfin le nettoyage du fichier électoral et les mesures de décrispation de l'environnement politique « pour permettre à la fois une ambiance préélectorale correcte et favoriser des élections qui soient véritablement apaisées ».
Or, « ces urgences ne semblent pas prises au sérieux au niveau du président de la République et de son camp pour la suite du processus », déplore le secrétaire général d'Ensemble pour le changement."


"Félicitations au peuple congolais – Appel au dépassement de l’Opposition politique congolaise"
° http://www.congoindependant.com/felicitations-au-peuple-congolais-appel-au-depassement-de-lopposition-politique-congolaise/

"RDC : le conseil de sécurité recommande à la classe politique congolaise et à la CENI d’assurer la réussite du reste du processus électoral"
° https://www.radiookapi.net/2018/08/13/actualite/politique/rdc-le-conseil-de-securite-recommande-la-classe-politique-congolaise
° https://afrique.lalibre.be/22917/rdc-la-belgique-souligne-limportance-dun-processus-electoral-credible-et-inclusif/


"Qu’est-ce qui se cache derrière la candidature de Shadary à la présidence pour le compte du FCC?"
° http://www.congoindependant.com/quest-ce-qui-se-cache-derriere-la-candidature-de-shadary-a-la-presidence-pour-le-compte-du-fcc/

"Départ de Kabila: pour l'opposition, seulement une victoire d'étape"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180813-rdc-ensemble-changement-katumbi-lumbi-kabila-accord-saint-sylvestre

"RDC: Shadary, le candidat Etat!"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/08/18/rdc-shadary-fcc-et-le-retour-au-patrimonialisme-institutionnel.html

"Shadary, le dernier coup de poker de Kabila"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/08/13/shadary-le-dernier-coup-de-poker-de-kabila.htmlhttp://congodiaspora.forumdediscussions.com/faq?mode=bbcode

"RDC : cinq organisations de la société civile lancent une plateforme de suivi du processus électoral"
° http://www.jeuneafrique.com/615999/politique/rdc-cinq-organisations-de-la-societe-civile-lancent-une-plateforme-de-suivi-du-processus-electoral/

"RDC : les ténors de l’opposition accentuent la pression et réaffirment vouloir un « candidat commun »"
° http://www.jeuneafrique.com/615668/politique/rdc-les-tenors-de-lopposition-accentuent-la-pression-et-reaffirment-vouloir-un-candidat-commun/

"Présidentielle en RDC : Ramazani Shadary, le Medvedev de Kabila ?"
° http://www.jeuneafrique.com/mag/614521/politique/presidentielle-en-rd-congo-ramazani-shadary-le-medvedev-de-kabila%e2%80%89/

"Lettre ouverte à vous, chers frères et sœurs, membres de l’opposition!!"
° http://www.lepotentielonline.com/


"[Tribune] RDC : Antoine Gizenga, une candidature qui doit choquer la conscience collective"
° http://www.jeuneafrique.com/616429/politique/tribune-rdc-antoine-gizenga-une-candidature-qui-doit-choquer-la-conscience-collective/

"“Il est peu probable que l’opposition parvienne à se rassembler derrière un candidat unique”:International Crisis Group"
° https://www.politico.cd/encontinu/2018/08/16/il-est-peu-probable-que-lopposition-parvienne-a-se-rassembler-derriere-un-candidat-uniqueinternational-crisis-group.html

"L’architecture est construite pour que Kabila conserve une énorme influence, même en dehors de la présidence (ONG)"
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/08/16/larchitecture-est-construite-pour-que-kabila-conserve-une-enorme-influence-meme-en-dehors-de-la-presidence.html

"RDC – Ndaywel : « A ce stade, on ne devrait même plus parler de la machine à voter »"
° https://actualite.cd/2018/08/15/rdc-ndaywel-a-ce-stade-on-ne-devrait-meme-plus-parler-de-la-machine-a-voter/

"RDC : Le CLC prend l’engagement de s’occuper des familles des personnes tuées pendant les manifestations"
° https://actualite.cd/2018/08/15/rdc-le-clc-prend-lengagement-de-soccuper-des-familles-des-personnes-tuees-pendant-les-manifestations/


"Florentin Mokonda: “que ce soit Kabila ou un dauphin qui se présente à la présidentielle, c’est du pareil au même"
° https://www.politico.cd/encontinu/2018/08/14/florentin-mokonda-que-ce-soit-kabila-ou-un-dauphin-qui-se-presente-a-la-presidentielle-cest-du-pareil-au-meme.htm

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Arafat le 21/8/2018, 9:21 am

Troll a écrit:RAMAZANI SHADARY

C´est le candidat qu´on attendait pas... car dans son ranch de Kingataki, Kabila a transpiré pour convaincre son gang ! Smile Smile  Certains extremistes ont continuer d´insister en poussant Kabila á deposer sa candidature ...

SHADARY ?
Dèjà au Parlement, Shadary s´était distingué par des positions très extremistes What a Face What a Face Il a toujours été un faucon Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Une fois ministre de l´Interieur, il va passer á l´action avec des repressions feroces des manifestations de l´opposition dans la rue What a Face
Les sièges des partis politiques de l´opposition pillés et incendiés est son oeuvre Idea

 
Il semblerait que Shadary ne soit qu´un candidat de synthèse, Kabila ne voulait pas prendre le risque de faire exploser le parti en choisissant son Dauphin entre Minaku et Matata. Je pense que ce choix porté sur Shadary a longuement été muri. Lorsque Shadary avait été (à la surprise générale) debarqué du gouverment pour reprendre les rennes du parti, il avait été dit que c´était pour mettre le parti en ordre de marche pour les élections, c´était peut-être déjà une indice.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  NgongaEbeti le 21/8/2018, 8:16 pm

Arafat a écrit:
Troll a écrit:RAMAZANI SHADARY

C´est le candidat qu´on attendait pas... car dans son ranch de Kingataki, Kabila a transpiré pour convaincre son gang ! Smile Smile  Certains extremistes ont continuer d´insister en poussant Kabila á deposer sa candidature ...

SHADARY ?
Dèjà au Parlement, Shadary s´était distingué par des positions très extremistes What a Face What a Face Il a toujours été un faucon Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Une fois ministre de l´Interieur, il va passer á l´action avec des repressions feroces des manifestations de l´opposition dans la rue What a Face
Les sièges des partis politiques de l´opposition pillés et incendiés est son oeuvre Idea

 
Il semblerait que Shadary ne soit qu´un candidat de synthèse, Kabila ne voulait pas prendre le risque de faire exploser le parti en choisissant son Dauphin entre Minaku et Matata. Je pense que ce choix porté sur Shadary a longuement été muri. Lorsque Shadary avait été (à la surprise générale) debarqué du gouverment pour reprendre les rennes du parti, il avait été dit que c´était pour mettre le parti en ordre de marche pour les élections, c´était peut-être déjà une indice.

A part dans les spéculatons dans la presse, ni Matata, ni Minaku n'étaient considérés comme des probables successeurs de Kabila. Surtout dans le cas Matata, sa candidature était totalement exclue à cause de sa proximité avec les companies minières qui viennent de perdre leur bras de fer avec le gouvernement congolais lors de la promulgation du nouveau code minier. Matata est actuellement un lobbyiste, il est à la tete d'un cabinet de conseil dont les principaux clients sont les companies minières. Ces memes companies minières sont celles qui ont principalement financé son université et toutes les activités de sa fondation. Une telle personne ne pouvait JAMAIS etre candidat du PPRD.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Admin le 21/8/2018, 9:00 pm

NgongaEbeti a écrit:
Arafat a écrit:
Troll a écrit:RAMAZANI SHADARY

C´est le candidat qu´on attendait pas... car dans son ranch de Kingataki, Kabila a transpiré pour convaincre son gang ! Smile Smile  Certains extremistes ont continuer d´insister en poussant Kabila á deposer sa candidature ...

SHADARY ?
Dèjà au Parlement, Shadary s´était distingué par des positions très extremistes What a Face What a Face Il a toujours été un faucon Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Une fois ministre de l´Interieur, il va passer á l´action avec des repressions feroces des manifestations de l´opposition dans la rue What a Face
Les sièges des partis politiques de l´opposition pillés et incendiés est son oeuvre Idea

 
Il semblerait que Shadary ne soit qu´un candidat de synthèse, Kabila ne voulait pas prendre le risque de faire exploser le parti en choisissant son Dauphin entre Minaku et Matata. Je pense que ce choix porté sur Shadary a longuement été muri. Lorsque Shadary avait été (à la surprise générale) debarqué du gouverment pour reprendre les rennes du parti, il avait été dit que c´était pour mettre le parti en ordre de marche pour les élections, c´était peut-être déjà une indice.

A part dans les spéculatons dans la presse, ni Matata, ni Minaku n'étaient considérés comme des probables successeurs de Kabila. Surtout dans le cas Matata, sa candidature était totalement exclue à cause de sa proximité avec les companies minières qui viennent de perdre leur bras de fer avec le gouvernement congolais lors de la promulgation du nouveau code minier. Matata est actuellement un lobbyiste, il est à la tete d'un cabinet de conseil dont les principaux clients sont les companies minières. Ces memes companies minières sont celles qui ont principalement financé son université et toutes les activités de sa fondation. Une telle personne ne pouvait JAMAIS etre candidat du PPRD.  
Sincèrement Matata c'est seul de la "majorité" que j'aurais pu accorder mon vote
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Arafat le 22/8/2018, 9:09 am

Tout à fait Admin, moi aussi j´aurai opté pour Matata, un homme modéré, il n´est pas comme ces faucons Mova, Minaku etc...Heureusement que ce n´est pas Minaku qui est choisi, j´avais été surpris par l´attitude de ce monsieur, qui avec Mova ont fait du parti présidentiel un parti des voyous. Minaku et Mova , entourés de leur bérets rouges brandissant les poings en lançant ce message à l´opposition : "Si vous voulez descendre à la rue, nous vous accueillerons". Et dire que ce Minaku est président de l´assemblée nationale. Merde alors!!!!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  ndonzwau le 23/8/2018, 12:38 am

Candidature commune de l’Opposition !?

Belle vertu stratégique et patriotique, elle est sur le point de demeurer une arlésienne douloureuse par la faute de certains qui malgré l’aubaine d’un scrutin sans ‘JK’ continuent à jouer leur fortune personnelle en place d’une victoire qui leur tendrait les bras s’ils se présentaient de concert et non ordre dispersé.
Quel malheur pour notre pays, quelle cécité politique, quelle démission d’ambition et quelle petitesse à ne se satisfaire que de la présence de leur nom sur la liste des candidats ou s’illusionnent-ils à ce point qu’ils ont à chacun une chance à l’emporter dans une élection à un tour où l’équipe au pouvoir avec ses immenses moyens a pondu un candidat coiffé par une anarque légale mais tout aussi illégitime et démagogique appelée FCC ?


Je n’ai aucun scrupule à citer des noms, je me fie à ma conscience patriotique prêt à essuyer des sarcasmes tant que je me sais fidèle à mon entendement d’une efficace stratégie contre l’hydre autocrate de ce régime. J’aimerais plaire mais surtout convaincre.
Je comprends que certains candidats tels Badibanga s’échinent à vanter leur programme mais je ne peux pardonner qu’un FT Tshilombo, représentant d’un parti aussi populaire se limite à nous vendre le sien comme si il n'était question de prouver ses capacités dont certains douteraient car il n’a pas beaucoup d’expérience des fonctions officielles et de plus il semblait déjà douter de la faisabilité de cette candidature commune («  Si jamais ça n’arrive pas, ce ne serait pas non plus une catastrophe »). Voilà que son SG confirme ces craintes : « Candidature commune de l’Opposition. Jean-Marc Kabund : ‘’ l’Udps ne soutiendra que Félix Tshisekedi ‘’ ». Ailleurs : « Candidat commun de l’Opposition : Bemba et le MLC face au fâcheux précédent de 2011 ».

Que s’imaginent Kabund et son Udps ? Que dans un scrutin où se présentent un Tshilombo, un Bemba, un Kamerhe, un Matungulu, un Fayulu et pourquoi pas Katumbi, tous de l’Opposition contre le candidat du pouvoir, un représentant de l’Opposition fût-il le fils de Tshisekedi de la grande Udps aurait une chance de gagner alors que leurs voix devraient se partager entre plusieurs ?

A ce stade le passé ne doit pas être que ressassé mais nous donner des leçons pour ce dépassement de soi  de chaque leader, il en va de l’intérêt du pays et de sa population en ce moment. Il est vital que les opposants mettent en commun, un programme et un candidat sinon c’est un suicide volontaire !
Les opportunismes personnels au nom de je ne sais quelle histoire seraient une trahison inacceptable à notre Nation : on attend des opposants qu’ils discutent entre eux (la position de l'Udps interdit d'entrée toute discussion !) et produisent cette candidature et ce programme communs !


"RDC : à la recherche du candidat unique de l’opposition
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-a-la-recherche-du-candidat-unique-de-lopposition/
Les six principaux candidats d’opposition appellent à une candidature unique pour battre le dauphin de Joseph Kabila aux prochaines élections. Une équation délicate à résoudre face à l’incertitude de certaines candidatures et aux divisions qui règnent au sein de l'opposition.

Comment battre Emmanuel Ramazani Shadary, le candidat qui porte les couleurs de l’actuel président congolais Joseph Kabila ? C’est maintenant la question que se posent les multiples candidats de l’opposition à la présidentielle de décembre. Dans un scrutin à un seul tour, les opposants savent qu’en multipliant les candidatures, ils donnent davantage de chances au candidat du pouvoir de remporter la prochaine présidentielle de l’ère post-Kabila. Mais pour l’instant, ils sont au moins six à vouloir briguer la magistrature suprême pour le compte de l’opposition, sur les vingt-trois dossiers déposés à la Commission électorale (CENI).

Union obligatoire

Dans une déclaration commune, Félix Tshisekedi (UDPS), Vital Kamerhe (UNC), Jean-Pierre Bemba (MLC), Moïse Katumbi (Ensemble), Freddy Matungulu (Congo na Biso) et Martin Fayulu (Ecidé), se sont accordés sur un socle de revendications communes : retrait des machines à voter, nettoyage du fichier électoral, retour du corps d’Etienne Tshisekedi, libération des prisonniers politiques, retour de Moïse Katumbi pour déposer sa candidature, et validation de la candidature de Bemba… entre autres.
Mais la résolution la plus politique de la déclaration concerne « la désignation d’un candidat commun à la prochaine élection présidentielle, autour d’un programme commun ». Si pour l’heure, il s’agit d’une simple déclaration d’intention, tous les acteurs politiques semblent avoir conscience cette fois-ci qu’il va falloir s’unir pour avoir la moindre chance de remporter le scrutin. Une équation à plusieurs inconnues qu’il paraît bien difficile de résoudre pour l’instant.

Bemba trouble-fête

Le retour inattendu de Jean-Pierre Bemba sur la scène politique congolaise à quelques mois de la présidentielle a constitué le premier tsunami politique de l’été – voir notre article. La seconde surprise a été la tentative avortée du retour de l’autre poids lourd de l’opposition en exil, Moïse Katumbi, qui n’a pas pu franchir la frontière congolaise pour déposer sa candidature – voir notre article. Dans ce combat pour le leadership de l’opposition, l’avantage revient donc au candidat Jean-Pierre Bemba, même si Katumbi continue sa bataille juridique pour forcer Kinshasa à le laisser rentrer au pays.
Mais si le patron du MLC a bien déposé son dossier à la CENI, rien ne dit que la Commission valide sa candidature. Une seconde affaire judiciaire de subornation de témoins pèse encore sur le sort de Jean-Pierre Bemba devant la Cour pénale internationale (CPI). Une affaire qui, en cas de condamnation, pourrait faire invalider sa candidature. En effet, la loi congolaise prévoit que sont inéligibles les personnes condamnées pour corruption. Reste à savoir si la subornation de témoins est assimilable à la corruption ? Le débat juridique fait rage à Kinshasa. Et cet argument pourrait permettre au pouvoir d’éliminer un « gros poisson » de la présidentielle.

Deux blocs d’opposition et des contentieux

Si les candidats Katumbi et Bemba ne sont pas sûrs de concourir en décembre, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu et Martin Fayulu ont toutes les chances de participer au scrutin. Depuis le retour surprise de Bemba, l’échiquier politique s’est scindé (à minima) en deux blocs. D’un côté un axe Félix Tshisekedi-Moïse Katumbi et un autre axe Jean-Pierre Bemba-Vital Kamerhe. Dans l’hypothèse ou l’ancien gouverneur Katumbi serait non-partant, la question serait de savoir si Tshisekedi pourrait rejoindre le camp Bemba. Et là, les choses se compliquent.
En 2006, l’UDPS d’Etienne Tshisekedi, le père de Félix, n’avait pas soutenu le MLC de Bemba, après le boycott des élections par Tshisekedi. Et en 2011, le MLC lui a rendu la pareille en ne soutenant pas le Sphinx de Limete Tshisekedi, cette fois-ci candidat, alors que le patron du MLC était coincé dans sa cellule de La Haye. Ce contentieux risque de peser lourd sur une possible alliance. D’autant que Félix Tshisekedi s’est récemment épanché concernant la candidature unique sur Radio Okapi. « Je sais que ce sera difficile, mais j’y crois », a estimé le nouveau patron de l’UDPS. Avant de jeter un pavé dans la mare : «  Si jamais ça n’arrive pas, ce ne serait pas non plus une catastrophe ». Une manière mettre la pression sur le camp Bemba, car Félix sait que sans Katumbi, son poids diminue dans l’opposition.

Des opposants critiqués de toutes parts

Si la candidature de Jean-Pierre Bemba était retoquée (ce qui est tout à fait possible) le jeu serait alors plus ouvert pour Félix Tshisekedi qui devrait composer avec Vital Kamerhe… un attelage plus « baroque » et beaucoup moins « compatible ». Le rendez-vous manqué entre Kamerhe et Etienne Tshisekedi lors la présidentielle 2011 a laissé des traces. Chacun accusant l’autre d’être responsable de l’échec. Aujourd’hui, les cadres de l’UDPS considèrent toujours l’ancien président de l’Assemblée nationale comme un « poisson pilote du pouvoir » et lui reprochent sa participation au « dialogue » de l’Union africaine de 2016 qui donnait des gages à Joseph Kabila.
De son côté, Félix Tshisekedi n’est pas exempt de critiques. Certains le considère comme un simple « héritier », sans compétences particulières pour diriger un Etat si ce n’est d’être le fils de l’opposant historique Etienne Tshisekedi. Et pour être complet dans le flot de critiques sur l’opposition congolaise, Jean-Pierre Bemba est avant tout perçu comme un ex-mobustiste devenu chef de guerre avec des méthodes bien peu orthodoxes. Quant à Moïse Katumbi, aujourd’hui dans l’opposition, l’homme d’affaires a bâti sa fortune en fidèle allié de Joseph Kabila que les pratiques autoritaires du pouvoir ne semblaient pas émouvoir jusqu’en 2015… ce qui « irrite » les opposants historiques.

Derrière la présidentielle, les législatives

Dans cet imbroglio politique, bien malin celui qui peut prédire quelles alliances pourront être nouées et à quelles conditions. Car n’oublions pas qu’en même temps que la présidentielle se joue également les législatives et les élections provinciales. Un enjeu vital pour les formations politiques qui se doivent d’exister dans les assemblées provinciales et nationale. En cas de non participation de Moïse Katumbi à la présidentielle, l’ancien gouverneur pourrait monnayer son soutien au candidat unique en échange de postes de députés pour les cadres de son mouvement. Idem pour les autres grands leaders de l’opposition. En coulisses, les tractations vont bon train.
Mais sans être grand clerc, on peut supposer qu’il sera extrêmement difficile de faire converger les principaux opposants vers une candidature unique. Et on peut aussi compter sur le camp présidentiel pour ajouter de la division à la bataille des égos afin de multiplier les candidatures. Le pouvoir a ses habitudes et connait parfaitement les méthodes de débauchages qu’il a maintes fois utilisées. Sinon, le camp présidentiel peut largement compter sur une CENI acquise à sa cause et sur une Cour constitutionnelle très favorable au pouvoir pour régler les litiges électoraux : deux juges proches du chef de l’Etat y ont récemment été nommés.

Mais si la multitude des candidatures ne suffit pas à faire gagner le candidat du pouvoir, l’opposition redoute que le scrutin de 2018 soit largement frauduleux. En cause, l’utilisation de la très contestée machine à voter et un fichier électoral truffé d’électeurs fictifs (entre 8 et 10 millions !). L’opposition a donc du pain sur la planche. En attendant, nous devrions en savoir plus sur la validation des candidatures le 24 août et en cas de litiges, la décision finale sera examinée le 19 septembre. Après cette date, nous devrions au moins connaitre la liste définitives des candidats à la prochaine présidentielle… faute d’avoir le nom du candidat unique."



"Candidature commune de l’Opposition. Jean-Marc Kabund : ‘’ l’Udps ne soutiendra que Félix Tshisekedi ‘’"
° https://laprosperiteonline.net/2018/08/21/candidature-commune-de-lopposition-jean-marc-kabund-ludps-ne-soutiendra-que-felix-tshisekedi/
L’idée de la candidature commune de l’opposition devient de plus en plus une utopie. A en croire les propos de Jean-Marc Kabund-a-Kabund, l’opposition congolaise ira aux élections de décembre prochain. En fait, le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le progrès social, UDPS, n’a pas manqué d’émettre sa voix autour du débat candidature commune de l’opposition. Ce dernier a bien précisé, sans mâcher les mots, que la seule candidature que l’Udps soutiendra, pour briguer la magistrature suprême est celle de Félix Tshisekedi, pas une autre.

Une affaire qui commence à faire débat. En attendant la liste provisoire de la présidentielle au prochain scrutin qui sera publiée ce 24 août 2018, les questions ne cessent de se poser concernant le candidat commune de l’opposition. Alors qu’au sein de l’Udps, tout est bien clair. Au cas où leur candidat sera éligible à la présidentielle, pas question de céder la candidature commune à un autre parti de l’opposition. Peut-être dans le cas d’une éligibilité de Félix Tshisekedi que les choses pourront se négocier autour de cette affaire.

Ou allons-nous ?

Tout semble se dessiner déjà avant même la publication de la liste définitive. Une incompréhension totale et un désordre règnent dans l’opposition. Avec tous les dossiers qui tournent autour de l’opposition notamment, celui de Moïse Katumbi,  la probable  inéligibilité du leader du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo suite à la question de subordination des témoins et tant d’autres, la majorité semble être dans une bonne posture.
Comme pour dire qu’on s’achemine vers une élection où l’opposition sera complètement divisée."




"Candidat commun de l’Opposition : Bemba et le MLC face au fâcheux précédent de 2011"
° http://www.lephareonline.net/candidat-commun-de-lopposition-bemba-mlc-face-facheux-precedent-de-2011/

"Front uni de l’opposition pour un candidat unique et le retour de Katumbi"
° https://afrique.lalibre.be/23046/front-uni-de-lopposition-pour-un-candidat-unique-et-le-retour-de-katumbi/

"RDC: candidature unique, l’heure de vérité a sonné pour l’opposition"
° http://geopolis.francetvinfo.fr/rdc-candidature-unique-l-heure-de-verite-a-sonne-pour-l-opposition-200363

"RDC: candidature unique, l’heure de vérité a sonné pour l’opposition"
° http://geopolis.francetvinfo.fr/rdc-candidature-unique-l-heure-de-verite-a-sonne-pour-l-opposition-200363



"Candidature unique de l'opposition en RDC : la chronique de Louis Keumayou"



° http://www.rfi.fr/afrique/20180727-rdc-opposition-peut-elle-presenter-candidat-unique-presidentielle
° https://information.tv5monde.com/afrique/vers-une-candidature-unique-de-l-opposition-en-rdc-254947
° https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/08/14/rdc-l-opposition-travaille-a-une-candidature-unique_5342232_3212.html
° https://www.radiookapi.net/2018/07/25/emissions/dialogue-entre-congolais/candidature-commune-de-lopposition
° http://www.rfi.fr/afrique/20180821-rdc-congo-refus-thabo-mbeki-emissaire-envoye-special-special-afrique-sud
° http://www.rfi.fr/afrique/20180819-rdc-debat-presence-shadary-candidat-majorite-sommet-sadc


"Honoré Ngbanda Tempère l'Euphorie des Congolais qui Fêtent la Victoire sur "Kabila""








Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  ndonzwau le 23/8/2018, 4:25 pm

"#RDC : HUIT RAISONS DE CHOISIR VITAL KAMERHE COMME CANDIDAT COMMUN ET UNIQUE DE L’OPPOSITION"
° http://www.bekesson.com/2018/08/rdc-huit-raisons-de-choisir-vital-kamerhe-comme-candidat-commun-et-unique-de-l-opposition.html

"#RDC : HUIT RAISONS DE CHOISIR FÉLIX TSHISEKEDI COMME CANDIDAT COMMUN ET UNIQUE DE L’OPPOSITION"
° http://www.bekesson.com/2018/08/rdc-huit-raisons-de-choisir-felix-tshisekedi-comme-candidat-commun-et-unique-de-l-opposition.html


"RDC : « L’UDPS n’est pas opposée à l’idée d’une candidature commune de l’opposition » (Kabund)"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question  Question  Question  Exclamation
° http://actualite.cd/2018/08/23/rdc-ludps-nest-pas-opposee-a-lidee-dune-candidature-commune-de-lopposition-kabund/


"Présidentielle en RDC : les divisions de l'opposition"
° https://www.dw.com/fr/pr%C3%A9sidentielle-en-rdc-les-divisions-de-lopposition/a-45190326


"Candidature unique de l’opposition au Congo-Kinshasa"
° http://www.ingeta.com/candidature-unique-de-lopposition-au-congo-kinshasa/


"Dossiers de candidature à la présidentielle: Félix Tshisekedi a-t-il menti ?"
Evil or Very Mad  Evil or Very Mad  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://groupelavenir.org/dossiers-de-candidature-a-la-presidentielle-felix-tshisekedi-a-t-il-menti/


"Il ne faut pas que les forces de l’opposition se dispersent" (Eve Bazaiba)
° https://www.dw.com/fr/pr%C3%A9sidentielle-en-rdc-les-divisions-de-lopposition/a-45190326


° https://www.politico.cd/encontinu/2018/08/16/il-est-peu-probable-que-lopposition-parvienne-a-se-rassembler-derriere-un-candidat-uniqueinternational-crisis-group.html
° https://www.politico.cd/en-off/2018/08/01/sans-un-candidat-commun-lopposition-peut-perdre-la-presidentielle-jean-pierre-bemba.html
° https://www.politico.cd/en-off/2018/08/09/pour-herman-cohen-si-lelection-presidentielle-est-libre-et-equitable-lopposition-devrait-gagner-facilement.html
° https://www.politico.cd/grand-angle/2018/08/06/rdc-kamerhe-le-candidat-commun.html



"RDC: Kinshasa veut des élections à huis-clos"
° https://afrique.lalibre.be/23486/rdc-kinshasa-veut-des-elections-a-huis-clos/


"Malgré la non représentation de Kabila, le transfert de pouvoir est loin d’être pacifique en RDC (ONG)"
° https://www.politico.cd/grand-angle/2018/08/23/malgre-la-non-representation-de-kabila-le-transfert-de-pouvoir-est-loin-detre-pacifique-en-rdc-ong.html




"RDC: le Conseil oecuménique des Eglises exprime son inquiétude sur le processus électoral"
° https://afrique.lalibre.be/23456/rdc-le-conseil-oecumenique-des-eglises-exprime-son-inquietude-sur-le-processus-electoral/
° http://www.rfi.fr/afrique/20180822-rdc-mission-conseil-oecumenique-eglises-elections-climat-politique
° http://actualite.cd/2018/08/23/rdc-dune-seule-voix-les-eglises-reclament-des-elections-apaisees-pour-avoir-des-institutions-legitimes/
° http://actualite.cd/2018/08/23/rdc-les-catholiques-les-protestants-et-les-autres-doivent-montrer-quils-ont-un-seul-interet-olav-fykse-tveit-conseil-oecumenique/


"RDC: Lucha appelle à manifester le 3 septembre contre les machines à voter"
° https://afrique.lalibre.be/23438/rdc-lucha-appelle-a-manifester-le-3-septembre-contre-les-machines-a-voter/
° http://www.jeuneafrique.com/618389/politique/rdc-la-lucha-appelle-a-manifester-le-3-septembre-contre-les-machines-a-voter/
° http://www.rfi.fr/afrique/20180822-rdc-lucha-machine-voter-ceni-kabila-election-president
° http://www.latempete.info/usage-de-la-machine-a-voter-une-requete-en-inconstitutionnalite-bientot-devant-la-cour-constitutionnelle/
° https://www.radiookapi.net/2018/08/23/actualite/politique/rdc-lonu-preoccupee-par-labsence-du-consensus-autour-de-la-machine


"RDC: les binationaux menacés d'exclusion de la course à la présidentielle"
° http://www.rfi.fr/afrique/20180823-rdc-binationaux-menaces-exclusion-course-presidentielle



"Mike Mukebayi: Transition 1+4 ba opposant bazo négocié na kabila yako batama, ba révélations ebimi"




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: ET VOICI LE CANDIDAT DAUPHIN SOUS SANCTIONS INTERNATIONALES !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum