LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE

Aller en bas

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Empty LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE

Message  Troll le 22/9/2018, 6:25 pm

Razz UN PIEGE MONTE DEPUIS LONGTEMPS ?

Nous nous souvenons tous...ou presque Smile comment le calendrier électoral avait été obtenue après la visite de l´ambassadrice Nikki à Kin.
Quand l´opposition refuse de tomber dans le piège du BOYCOTT des élections, certaines analyses indiquent que Nangaa aura du mal á respecter ce calendrier qu´il a lui même publié Sad


https://www.desc-wondo.org/fr/le-piege-se-referme-sur-kabila-et-nangaa-le-potentiel/ Idea Arrow

No CALENDRIER ET IMPRESSION DES BULLETINS DE VOTE Like a Star @ heaven

Nous avons tentés de lancer un débat en nous basant sur les propos de Francis Kalombo qui cite la "loi électorale"...dommage, des considerations sans lien avec le sujet avaient fait deborder notre option Evil or Very Mad

Quand vous allez lire le journal Le Potentiel cité sur le site de JJ Wondo, essayez de vous poser ces questions que Francis Kalombo était entrain de soulever face á "Mboloko" Arrow

Le 20 septembre devait être la date á laquelle ( Arrow selon le calendrier de Nangaa) la CENI devrait commencer les operations d´impression des bulletins de vote Arrow

Les lecteurs vont sans doute se dire qu´il s´agit d´une "violation de la loi électorale" Idea mais il ya pire que cela, car même ces fameuses machines á voter ne sont pas toujours á Kin en ce moment.
Pire No La logistique constituée des avions et des hélicoptères dont Nangaa parlait si bien ne sont pas visibles silent à Kin pirat

¤ PAS D´ELECTION LE 23 DECEMBRE ? LES CONSEQUENCES D´UN FAIT ACCOMPLI No

Cette fois ici, il n´ya ni la CENCO pour rafistoler un "accord", ni les USA avec une ambassadrice qui viendrait aider Kabila á depasser le deadline du mois de decembre clown @

La suite de cette histoire confused confused Mais, les archives de CD seront disponibles... dans 3 mois...WAIT AND SEE Basketball
Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Empty Re: LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE

Message  ndonzwau le 24/9/2018, 12:22 am

« Le piège se referme sur Kabila et Nangaa" !?
C’est là une tentative louable de qualifier conventionnellement nos dérives mais qui ignore que le mépris de la loi et du calendrier électoraux par ce pouvoir qui a entrepris, nous vend et exécute avec ses « machines à voler et autres artifices » en place de nous apprêter les bulletins de vote comme le fixent les textes, participe d’un plan qu’il a les moyens d’atteindre quelle que soit la loi ?

Nous revoilà sur un diagnostic idéaliste qui ignore comme disait l’autre que sur la Terre des Hommes « l’existence précède l’essence » et notre réalité n'est pas notre 'essence' d"une démocratie de nos espoirs mais l''existence' d’une « démocrature », les ‘apparences d’une démocratie dans une dictature’…

C’est donc là une lecture légaliste et volontiers optimiste supposant qu’à terme la loi rattrapera les coupables et que le pouvoir violeur sera douloureusement ramené à ses propres turpitudes. Qui peut se porter garant de cette sanction dans l'immédiat et encore ?
Encore que le piège manifeste du pouvoir avec ses violations récurrentes n’est hélas pas une exception mais sa règle qui jusque-là n’a pas vraiment souffert d’une quelconque riposte politique ou juridique. On peut douter qu'il en sera autrement dans l'immédiat.

Du coup la question qui se pose n’est pas non pas de s’ébaubir de « quelque piège qui se referme sur le pouvoir » mais de rechercher « comment le déjouer » tant plus qu’il ne se referme sur lui, le terrorisme de notre État en fait un négateur de la loi, pas de quoi lui laisser une introuvable latitude à se remettre en question et à voir se refermer sur lui ses méfaits selon la loi !
Et pour qui sait lire et j’espère que l’opposition saura en convaincre, si les élections n’ont pas lieu, ce ne sera pas sa faute mais que le pouvoir en aura décidé par sa démagogie arbitraire plutôt que de s’attarder sur un légalisme que le système ne peut incarner ; en se confortant d'opérer avec ses mêmes voies tyranniques qu'en cas de 'force majeure', de 'légitime défense'...

Bref, à mon sens le « fait sera accompli » non en assistant passifs et satisfaits le pouvoir défaillir mais en lui opposant de quoi le lui interdire ! On voit telles que j'ai tenté de les souligner les nuances entre ces deux positions !  


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Empty Re: LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE

Message  ndonzwau le 14/8/2019, 1:56 am

L'expression "fait accompli"est définie comme une "chose réalisée sur laquelle on ne peut plus revenir" mais souvent elle se conjugue en "être mis devant le fait accompli", insistant ainsi sur la notion d'une chose déjà réalisée pour laquelle il n'est plus possible d'agir et plus encore dans le sens où la personne mise devant le fait accompli est prise au dépourvu ou plutôt impuissant à agir tant elle s'est vu imposer une défaite.
Avec cette assertion je veux ici reprocher aux Congolais d'être plus souvent réduits à s’incliner devant bien des 'faits accomplis' que les fumeuses autorités morales et autres fossoyeurs politiques du pays leur imposent au lieu de (ré)agir.


En effet, je constate avec regret que les Congolais ont pris la mauvaise habitude ou plus exactement se sont résignés défaits à s'accommoder de tout même de l'inacceptable. Et ce n'est pas seulement dans les cas des violations flagrantes de leurs droits et libertés qui leur sont douloureusement infligées mais même s'agissant des cas où les logiques les plus élémentaires sont ignorées ; tout le monde se tait ou répète les éléments de langage qui lui sont dictés. Journalistes, politiques, forces sociales... sont pour la plupart réduits à accepter le fait accompli.

Les illustrations sont légions mais la plus visible c'est sans doute le silence autour de la dictature de l'autorité morale de ce fumeux FCC qui n'est qu'un fait privé qui n'a aucun tire pour imposer son omniprésence dans les affaires de l’État. Même pas un constitutionnaliste ne vient relever cette grave forfaiture jusqu'à lui porter plainte. Un deal inique lui a offert une majorité législative frauduleuse et lui a fourni l'occasion de nommer un PR. Et face à cela nos réactions sont timides, verbales sans impact là où ailleurs c'est toute la population qui se serait mobilisée pour le refuser décisivement.

JC Katende, Président d'ASADHO (Association Africaine de Défense des Droits de l'Homme) a pris la bonne habitude de nous donner régulièrement ses avis utiles même en dehors de son domaine. Il venait ainsi entre autres de dénoncer l'illégalité de la requête que veut faire à l'ancien président le PM pour lui soumettre la mouture de son gouvernement alors que c'est au seuil Chef d’État qu'il doit légalement s'enquérir.

Voici dessous son dernier cri d'alarme qui a comme titre "Nous ne devons pas nous contenter du Congo tel qu'il est aujourd'hui" comme un refus criant du fait accompli". Il oriente son analyse vers la fonction du vrai leader : "Un leader est celui qui rêve et qui fait rêver ses contemporains pour un monde meilleur. Par ses paroles et actes, il est le modèle à suivre pour créer ledit monde. ... Un leader ne peut jamais se  contenter du monde tel qu'il est. Il puise dans son rêve l'énergie pour transformer son pays/ le monde, pas a son profit, mais au profit de la majorité. ... Le Congo est aujourd'hui un pays mis par terre par nous mêmes et par les autres peuples avec notre complicité. ... Notre peuple a besoin des leaders qui peuvent faire de ce pays un paradis pour nous et pour le monde."

Ces propos ressemblent à des banals bons sentiments mais moi je les prends comme un appel à notre peuple à se réveiller, à se battre et à cesser de s'incliner devant le "fait accompli" qui nous est imposé.
Voilà, chers Compatriotes, à bon entendeur..............



"Nous ne devons pas nous contenter du Congo tel qu'il est aujourd'hui" (Jean Claude Katende)
° https://actualite.cd/2019/08/13/nous-ne-devons-pas-nous-contenter-du-congo-tel-quil-est-aujourdhui-jean-claude-katende
Tout le monde peut devenir chef d'une institution ou d'un groupe de gens. Mais tout le monde ne peut pas être un leader. Un leader ne vise pas un poste, il vise la transformation du monde des souffrances vers un monde meilleur. Un leader est celui qui rêve et qui fait rêver ses contemporains pour un monde meilleur. Par ses paroles et actes, il est le modèle à suivre pour créer ledit monde.

Les grandes oeuvres qui ont fait entrer certains leaders comme Lumumba. Gandhi, Charles De Gaule, Martin Luther King, Mandela... dans l'histoire étaient le fruit de leur rêve pour leur pays et pour le monde. Un leader ne peut jamais se  contenter du monde tel qu'il est. Il puise dans son rêve l'énergie pour transformer son pays/ le monde, pas a son profit, mais au profit de la majorité. La réussite personnelle n'est jamais la préoccupation d'un leader transformateur. Il est prêt à mourir pauvre à condition que son peuple, le monde  tire profit de son engagement. Voilà , le type des leaders que je rêve pour le Congo.

Au vu des potentialités humaines  et naturelles dont dispose le Congo, tous les acteurs  sociaux et politiques ne doivent pas se contenter du Congo tel qu'il est aujourd'hui.Ils doivent rêver et travailler pour la naissance d'un Congo transformé et où chaque congolais peut trouver sa place et son compte. Un pays plus beau comme le  rêvaient les pères fondateurs.
Le malheur pour nous est que nous avons des chefs politiques, religieux et sociaux qui sont très préoccupés par leur devenir personnel que par le devenir du pays ou des institutions qu'ils dirigent.  D'où la course vers l'acquisition des maisons, fermes, voitures de luxe...qui sont, en fait, la préoccupation des chefs médiocres.

Le Congo est aujourd'hui un pays mis par terre par nous mêmes et par les autres peuples avec notre complicité. Un pays où on tue à Béni chaque jour mais à Kinshasa, on danse et bois comme si tout était normal. Un  pays où un petit groupe d'individus s'est accaparé de toutes les richesses alors que la grande partie du peuple manque de tout. Un pays où faire la politique est devenu la seule activité qui fait enrichir vite et facilement. Un pays où le pauvre ne reçoit aucun soutien de l'État. Un pays où les pauvres deviennent de plus en plus pauvres et les riches deviennent de plus en plus riches. Voilà ce que le Congo est aujourd'hui.
Nous avons besoin des leaders qui peuvent travailler pour faire du Congo, ce qu'il doit être selon sa vocation et sa position : un pays où il fait beau vivre pour tous.

Pour y arriver, les leaders doivent cesser de se préoccuper de leur réussite personnelle tournée vers l'enrichissement personnel et familial.
Notre peuple a besoin des leaders qui peuvent faire de ce pays un paradis pour nous et pour le monde.
Nous pouvons tous devenir ce type de leader visionnaire. Mais il y a un prix à payer.
Que Dieu bénisse le Congo.
Kinshasa, le 12/ 08/ 2019
Me Jean Claude Katende ( whatsap +243 811729908)
Le Gardien du temple."



"RDC : "Pour quelle raison le 1er ministre fera le rapport des listes lui remises à l'autorité morale du FCC?", (JC Katende)"
° https://www.7sur7.cd/2019/08/12/rdc-pour-quelle-raison-le-1er-ministre-fera-le-rapport-des-listes-lui-remises-lautorite

"RDC-Gouvernement : Pour JC Katende, les membres devraient être de “bonne morale”, non cités dans la corruption"
° https://actualite.cd/2019/08/12/rdc-gouvernement-pour-jc-katende-les-membres-devraient-etre-de-bonne-morale-non-cites


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Empty Re: LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE

Message  ndonzwau le 14/8/2019, 4:51 pm

Comme par hasard, Noël Tshiani, ancien candidat à la Présidence et surtout économiste mondialement reconnu, loin de démentir mon diagnostic vient plutôt m'emboîter le pas en tentant de "déconstruire un autre fait accompli" dont le pays est victime : une lecture trop légaliste de notre système nous imposée par la dictature et sa logique opportuniste qui justifierait d'exclure du gouvernement tout celui qui ne ferait pas partie de la fameuse majorité législative alors que partout dans le monde un système présidentiel ou semi-présidentiel n'a jamais interdit la participation des hommes convaincants et compétents venant d'ailleurs notamment de la société civile.

Au risque de voir les mêmes revenir et attendre bêtement que la gouvernance change dans notre pays comme tous les Congolais l'attendent légitimement. Cela pour le seul juteux partage du gâteau national entre les mêmes politicailleurs qui ont échoué lamentablement dans le passé !
Voilà le "réel piège du fait accompli" chez nous, un désastre annoncé en raison de notre impuissance effective : que faire de plus pour nous désenvoûter de ce maudit mauvais œil qui fait de notre pays une humiliante exception et notamment quelle place au nouveau PR Tshisekedi dans cette indispensable entreprise ?

Voici son plaidoyer qui tient oh combien la route :



"Gouvernement Ilunga : Noël Tshiani insiste sur l’inclusivité !
° https://laprosperiteonline.net/2019/08/14/gouvernement-ilunga-noel-tshiani-insiste-sur-linclusivite/

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Image001-9-394p0kvnqv6ip9vr7vah3e

*Certes, le Cap pour le changement et le Front Commun pour le Congo forment la principale, mieux la seule coalition au pouvoir, mais se fiant au respect des valeurs démocratiques qui, en principe, devraient caractériser la RDC, tout le monde a sa place dans la construction de cet édifice, du haut de ses 59 ans. Comme de nombreux congolais, lorgnant d’un œil patriotique l’avenir du pays et soucieux de le voir luire de mille feux, c’est aussi ce que pense Noël Tshiani. Docteur en sciences économiques et concepteur du Plan Marshall pour la reconstruction de la RDC, il souhaite, de vive voix, ‘’que le gouvernement à venir soit inclusif et représentatif, et tienne compte non seulement des vainqueurs, mais aussi et surtout, des vaincus qui ont de bonnes idées pour l’émergence de la RDC‘’.

Il insiste, lui, sur le fait que chaque congolais est capable d’apporter sa pierre, minime soit-elle, aux différents projets de développement de ce pays. Bien qu’idéologiquement, les plateformes politiques propres aux ancien et actuel chefs d’Etat soient les seules à pouvoir faire partie du gouvernement de la République, il est important que les autres forces vives que constitue la Nation puissent également y être incluses.
Des éminences grises du pays ne sont évidemment pas renfermées uniquement chez les vainqueurs des scrutins du 30 décembre 2018 ainsi que leurs désormais partenaires. Quoi de plus normal que d’intégrer d’autres regroupements politiques, la société civile, les indépendants, et pourquoi pas les personnes vivant avec handicap, les jeunes et les femmes.

Cela éviterait à la RD. Congo de passer cinq ans sous la gouvernance d’un groupe de personnes, tel un kidnapping institutionnel à ciel ouvert. Surtout que très souvent, les plus grands cerveaux de l’humanité ne se trouvent pas dans le microcosme politique.
Noël Tshiani qui, d’ailleurs, a été candidat président de la République lors de la présidentielle de décembre 2018, propose depuis très longtemps un projet étalé sur 15 ans et qui, une fois mis en pratique, permettrait à la RDC de s’affirmer en tant que véritable puissance de l’Afrique et même du monde. Cet ancien fonctionnaire de la Banque mondiale se dit ouvert et disponible à toute proposition et idée du Chef de l’Etat, quant à la formation du prochain gouvernement.
Plus d’un demi-siècle après son accession à l’indépendance, la République Démocratique du Congo a beaucoup vieilli, alors qu’elle n’a que trop peu grandi. Elle a acquis une pincée de sagesse et un semblant de maturité avec à la clé, la première alternance pacifique et civilisée du pouvoir au sommet de l’Etat. N’est-il pas temps de voir grand, de voir loin ?

Un schéma idéal vers l’émergence

Face aux innombrables défis dont fait face la RDC, Noël Tshiani propose une autre vision de développement.  La comparant à une Bible, il reste confiant au fait que sa vision demeure la meilleure pour l’émergence du Congo. «Mon schéma vers l’émergence de la RDC » est un nouveau plan pour un Congo développé. Il s’agit ici d’une actualisation du Plan Marshall publié, il y a 2 ans, dans un livre intitulé : «La force du changement », et dans un autre : « aux grands maux, les grands remèdes ».
Constatant que ces ouvrages n’ont pas été vulgarisés suffisamment auprès du peuple congolais, car ce dernier était préoccupé par la tenue des élections, Noël Tshiani pense qu’il est important à présent  d’actualiser et vulgariser ce schéma développeur qu’il qualifie d’une vision partagée du développement du pays. ‘’L’objectif est de montrer au peuple congolais que nous sommes un pays sous-développé et que nous pouvons nous développer et devenir un pays émergent, en l’espace de 15 ans‘’, affirme ce spécialiste des questions de  développement dans des pays en crise. ‘’Amener tout le monde à intérioriser le plan, à connaître les axes prioritaires et à savoir ce que nous pouvons faire pour nous développer, tel est le but de ce schéma‘’, a-t-il ajouté.
A l’en croire, la RDC peut se développer si et seulement si ses dirigeants mettent en pratique ce plan. ‘’J’ai la responsabilité, en tant que congolais, d’aider mon pays à se développer‘’.

Main experte

Plusieurs fois, Noël Tshiani a rencontré le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi afin de lui remettre les 4 ouvrages déjà publiés afin qu’il tire quelques idées pour les mettre en œuvre. Pour lui, sa vision reste la meilleure pour développer la RDC car, elle est écrite par une main experte. ‘’Il appartient donc au Président de la République d’utiliser certaines idées ou de les ignorer s’il estime qu’il a une autre vision meilleure‘’. Le plus important, pense-t-il, est de voir la RDC aller de l’avant.
Les idées principales du plan Marshall actualisé sont la cohésion nationale car, après les élections du 30 décembre 2018, les congolais étaient divisés et ne regardaient plus dans la même direction, avance-t-il.  On ne peut pas développer un pays si une portion de la population va en avant et une autre regarde en arrière. Ce schéma vient rassembler la population. Au-delà de la cohésion nationale, il y a le capital humain qui inclut l’éducation, la santé, l’autosuffisance alimentaire, l’industrialisation et le tourisme.

Plan Marshall, une Bible pour les congolais

La procédure pour le développement de cette vision commune passera par l’Assemblée nationale, le Sénat, le Président de la République ainsi que le Premier ministre. ‘’Nous voulons venir présenter au congrès réuni ce Plan Marshall actualisé pour l’émergence de la RDC, de façon à susciter une discussion autour des idées. Apres discussion, nous pourrons sortir de là avec un plan approuvé par la majorité et ce plan deviendra une bible que les congolais suivront pour faire émerger la RDC‘’, a-t-il conclu."


"RDC-Gouvernement : Voici la répartition des postes par regroupements politiques au sein du FCC
 
° https://7sur7.cd/2019/08/13/rdc-gouvernement-voici-la-repartition-des-postes-par-regroupements-politiques-au-sein-du

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE 20190813_142140

Le Front Commun pour le Congo (FCC), coalition majoritaire à l'assemblée nationale qui revendique près de 330 députés nationaux sur 500,  a défini une clé de répartition pour le partage des responsabilités au sein du gouvernement, entre les 21 regroupements et parti politiques qui le composent. 
Ainsi pour prétendre à un poste ministériel dans le gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba qui en comptera 65 dont 42 pour FCC et 23 pour CACH, il faudra pour le regroupement ou le parti membre du FCC, avoir au moins 8 députés pour un poste de ministre. Initialement, c'était 10 élus nationaux. Mais pour rendre éligibles certains regroupements, le seuil a été abaissé à 8 députés,  confie mardi un cadre du FCC à 7SUR7.CD. 
Pour le poste de vice-ministre, c'est 6 députés mais ce seuil aussi à été abaissé à 4 pour des raisons d'inclusivité et de cohésion au sein du FCC.

Sur base du seuil de 8 députés, la réparation des postes au gouvernement (ministres et vice-ministres) entre les 21 regroupements du FCC se présente  comme suite :
1. le PPRD (118 députés) : 11 ministres et 3 vice-ministres ; 
2. AAB de Balamage (27 députés) : 3 ministres et 1 vice-ministre ; 
3. AABC de l'ex gouverneur Paluku (19 députés) : 2 ministres 
4. AAA/a de Puis Muabilu  (21 députés) : 2 ministres
5. ADRP de François Rubota (21 députés) : 2 ministres
6. Palu et Alliés (17 députés) : 2 ministres ; 
7. ACO de P. Bologna (12 députés) : 1 ministre et 1 vice-ministre ; 
8. ATIC de l'ex PM Matata (11 députés) : 1 ministre 
9. ABCE de Matenda (10 députés) : 1 ministre 
10. AAAC de G.  Mikulu (10 députés) : 1  ministre ; 
11. Alliance de L. Mende (8 députés) : 1 ministre 
12. ADU de T. Luhaka (8 députés) : 1 ministre ; 
13. CODE de JL Mbusa (8 députés ) : 1 ministre 
14. G18 de Makila et Ruberwa (4 députés) : 1 vice-ministre 
15. RIA de M. Bongongo (4 députés) : 1 vice ministre ; 
16. APCO du PM Tshibala (4 députés) : 1 vice-ministre ; 
17. PRP de Janeyt Kabila (1 député) : 1 vice- ministre
18. Le Centre de Kambinga (0 député) : 0 poste ; 
19. NOGEC de C. Mutamba (0 député) : 0 poste ; 
20. FUPA de Juliette Mughole (0 député) : 0 poste. 
21. Dissidence AFDC-A (20 députés environ) : cas réservé à la discrétion des instances du FCC.


Toutefois, même les regroupements non éligibles peuvent intégrer le gouvernement au nom du principe de la solidarité entre sociétaires du FCC,  a précisé notre source. 
Il a aussi ajouté que l'autorité morale du FCC Joseph Kabila Kabange a droit à 10% sur le quota réservé à sa plateforme : il désignera d'autorité 2 ministres et 2 vice-ministres.
Le président honoraire de la RDC est aussi le président du PPRD qui a la part du lion avec 14 postes dans le futur gouvernement.
Avec ses deux casquettes, Joseph Kabila usant de son pouvoir discrétionnaire sur le FCC et le PPRD peut faire ministre qui il veut, a souligné une autre source proche de l'ex président de la République.
Selon le chronogramme du Premier ministre, la liste des ministrables doit être transmise ce mardi au président de la République. 
En prévision, une session extraordinaire de l'assemblée nationale est prévue avant le 15 août. Le gouvernement pourra sortir avant ou après la convocation de la session extraordinaire de la chambre basse."


° http://www.latempete.info/gouvernement-ilunkamba-2/
° https://7sur7.cd/2019/08/13/rdc-gouvernement-ilunga-outre-les-14-postes-attribues-au-pprd-le-fcc-reserve-10-de-son
° https://www.forumdesas.org/spip.php?article21248
° http://www.rfi.fr/afrique/20190814-rdc-le-premier-ministre-doit-transmettre-liste-composition-nouveau-gouvernement


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Empty Re: LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE

Message  ndonzwau le 15/8/2019, 1:55 pm

PS

"RDC-gouvernement : En dehors des listes du FCC et de CACH, plusieurs demandes de participation sur la table de Tshisekedi
° https://actualite.cd/2019/08/15/rdc-gouvernement-en-dehors-des-listes-du-fcc-et-de-cach-plusieurs-demandes-de

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Liste%20tjrs

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga avait reçu, dimanche dernier, les listes des ministrables de la coalition FCC-CACH. Mais, en dehors de la coalition au pouvoir, l’AFDC-A a aussi remis sa liste au chef du gouvernement et au chef de l’Etat.
La commission électorale permanente de l’UDPS, qui était aux manœuvres pendant le processus électoral, réclame aussi trois ministères. La CEP déplore que l’UDPS l’ait « écartée » dans les discussions de partage des responsabilités en prélude de la mise en place du gouvernement issu des élections.
« Dans le processus du partage des responsabilités de l’Etat, la CEP bien qu’à 100% constituée des personnes qualifiées n’a été ni de près ni de loin associée de sorte que l’exécutif du parti s’est partagé seul les 14 postes de conseillers principaux du chef de l’Etat ayant rangs des ministres et une centaine de conseillers sans l’associer et personne au parti ne s’en est indigné », dit une correspondance de la CEP adressée à Félix Tshisekedi, authentifié à ACTUALITE.CD par Jacquemin Shabani, président de ladite structure.

En plus, les alliés du PALU aussi dénoncent la « gourmandise » du parti de Gizenga qui n’a transmis que les noms de ses membres pour faire partie du gouvernement. Les trois principaux alliés du PALU, Henri-Thomas Lokondo, Elvis Mutiri et Yaceinte Lumumba ont été suspendus par Lugi Gizenga du regroupement PALU et Alliés pour avoir demandé au coordonnateur du FCC de ne pas considérer la liste transmise par le PALU."


"Gouvernement: faute de parité, Tshisekedi « rejette » la première mouture de Sylvestre Ilunga
° https://congosynthese.com/gouvernement-faute-de-parite-tshisekedi-rejette-la-premiere-mouture-de-sylvestre-ilunga/
Candidats ministrables et populations congolaises devront encore prendre leur mal en patience avant de connaitre le premier gouvernement de Félix Tshisekedi.
Mercredi, le chef de l’État a rejeté la première mouture proposée par le premier ministre.
Selon une source de la présidence citée par l’Afp, la liste de Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne prenait pas suffisamment en compte le genre.


« Le chef de l’État a invité le Premier ministre à revisiter la liste de l’équipe gouvernementale qu’il lui a présentée ».
Selon la même source, « Le président Tshisekedi a fait observer au Premier ministre que la liste ne respecte pas la recommandation sur la représentativité des femmes et qu’elle ne tient pas compte de l’équilibre entre les vielles figures de la politique de notre pays et les jeunes ».
La présidence  de la République n’a pas souhaité commenter cette information.
Pour rappel, les négociations entre le FCC de l’ancien président Joseph Kabila et la coalition CACH de Félix Tshisekedi ont pris plus de sept mois. Les deux parties ont formalisé leur accord de gouvernement fin juillet. Le compromis prévoit une équipe de 65 membres dont 42 viendront du Front Commun pour le Congo. Le clan de Joseph Kabila garde selon cet accord, le contrôle des ministères clés comme les finances, la défense, la justice alors que Félix Tshisekedi va gérer la diplomatie et l’intérieur."

"RDC – Formation du gouvernement : la liste rejetée faute de femmes
° https://fr.africanews.com/2019/08/15/rdc-formation-du-gouvernement-la-liste-rejetee-faute-de-femmes//
° https://cas-info.ca/2019/08/gouvernement-faute-de-parite-tshisekedi-rejette-la-premiere-mouture-de-sylvestre-ilunga/

"A l’issue des tractations politiques : La publication du Gouvernement de nouveau retardée"

° http://www.latempete.info/38552-2/
° https://lepotentielonline.net/2019/08/15/rdc-gouvernement-retour-a-lexpediteur-de-la-1ere-mouture/
° https://congosynthese.com/gouvernement-fatshi-prolonge-le-suspense/



"RDC : ASADHO presse le procureur général d’instruire la plainte de Lukwebo contre cinq cadres du FCC dont Mwilanya, Néné Nkulu et Mbikayi"
° http://www.rfi.fr/afrique/20190813-rdc-formation-gouvernement-dernier-arbitrage

"UDPS : Le peuple, le parti ou les copains d’abord ?"

° https://afrique.lalibre.be/39838/udps-le-peuple-ou-les-copains-dabord/


"RDC : « Le système de nomination dans les ETD est à la base de la corruption » (André Masinganda)"
° https://actualite.cd/2019/08/10/rdc-le-systeme-de-nomination-dans-les-etd-est-la-base-de-la-corruption-andre-masinganda


° https://afrique.lalibre.be/33169/rdc-qui-est-le-vrai-boss-tshisekedi-ou-kabila/


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE Empty Re: LE PIEGE DU "FAIT ACCOMPLI" SE REFERME...DEPUIS LE 20 SEPTEMBRE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum