Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Aller en bas

Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Jim KK le Ven 5 Oct - 11:02


Félicitation à ce médecin qui honore la RDC!!!!!
______________________________


Le docteur congolais Denis Mukwege, gynécologue qui soigne les femmes violées en République démocratique du Congo, et Nadia Murad, ex-esclave sexuelle du groupe Etat islamique sont les deux lauréats du prix Nobel de la paix 2018. Tous deux sont recompensés pour leur combat contre les viols de guerre.
C'est un prix Nobel de la paix très symbolique et très fort qu'a décerné cette année l'Académie suédoise, puisqu'il récompense deux personnes très impliquées dans la lutte contre les violences faites aux femmes en temps de guerre.

Denis Mukwege, gynécologue congolais, vient en aide depuis de nombreuses années déjà aux femmes victimes de viols. En 1999, il a notamment créé un hôpital à Panzi, en République démocratique du Congo, où plus de 50 000 femmes ont été prises en charge.
Reconnu au niveau mondial comme un expert dans le domaine de la réparation des dommages physiques causés par les violences sexuelles, il tente de faire reconnaître le viol comme une arme de guerre. Denis Mukwege reçoit le prix Sakharov en 2014.

http://www.rfi.fr/afrique/20181005-prix-nobel-paix-2018-mukwege-murad-rdc-irak

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Troll le Ven 5 Oct - 11:55

Idea sunny LE PORTE PAROLE DE LA LUTTE DES CONGOLAIS sunny

Detesté par le gouvernement congolais, le docteur Mukwege sunny a toujours été la VOIX des congolais qui subissent toutes sortes d´agressions depuis 20 ans sunny C´est á dire depuis la chute de Mobutu et la prise du pouvoir par l´AFDL.. pouvoir qui continue en ce moment scratch scratch scratch

Mukwege est la solide réference de la résistance congolaise car il ne garde jamais silence et parle toujours de l´injustice dont les congolais sont victimes depuis 20 ans Ce prix Nobel est un pied au nez en direction de ceux des congolais qui continuent á défendre le regime de l´AFDL, dont un gouvernement complice et mediocre

SOUS LA PROTECTION DE LA SUEDE

S´il est resté vivant malgré les attentats contre sa vie, le dr Mukwege est sous la "protection" de la Suède, pays qui finance une grande partie du budget de l hopital de Panzi au Kivu sunny Pays qu´il visite regulièrement et où il enseignement dans une faculté de medecine sunny
Chaque fois qu´il est ici, il parle toujours du Congo, des femmes congolaises, de l absence de compassion de la part de la communauté internationale, de la très mauvaise gestion de l´État congolais par des dirigeants mediocres lol! scratch scratch

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Jim KK le Ven 5 Oct - 16:18

Félicitation encore cher compatriote!
Le Pays devra lui contruire un grand hopital (de préférence dans le Kivu) qui porte son nom!!!
Avoir un Prix Nobel n´est pas une petite histoire pour un scientifique comme notre compatriote.
C´est une reconnaissance et une référence mondiale!


Suspect  Suspect  Suspect  Suspect  Suspect  Suspect


Prix Nobel de la paix: le Congolais Denis Mukwege, l’homme qui répare les femmes

http://www.rfi.fr/afrique/20181005-prix-nobel-paix-le-congolais-denis-mukwege-homme-repare-femmes

Le prix Nobel de la paix 2018 a été décerné, ce vendredi, à deux lauréats : le gynécologue congolais Denis Mukwege et l'activiste yézidie Nadia Mourad. Ils sont récompensés pour leur combat contre les viols de guerre. Une cause que sert Denis Mukwege depuis de nombreuses années.
Ce prix Nobel de la paix tant attendu vient consacrer une vingtaine d'années passées à soigner, opérer, réparer inlassablement des femmes violées et mutilées dans la province du Sud-Kivu en RDC. Le docteur Denis Mukwege, « l'homme qui répare les femmes », comme on l'appelle, est né il y a 63 ans dans cette province de l'est du pays à Bukavu tout près de la frontière avec le Rwanda. Il fait ses études de médecine au Burundi puis en France et en Belgique.
Une fois son diplôme de gynécologue en poche, il décide de revenir travailler dans son pays. Mais la guerre est déjà là. Il y a 22 ans, le 6 octobre 1996, il est alors directeur de l'hôpital de Lemera une petite localité du Sud-Kivu. Un jour, son établissement est attaqué et brutalement détruit. Plusieurs malades et infirmiers sont assassinés, des civils sont massacrés. Denis Mukwege parvient à s'échapper et à fuir, extrêmement choqué, au Kenya. Il n'y a jamais eu de massacres de ce type au Congo. C’est en fait le premier grand crime de la première guerre au Congo, lorsque la rébellion de Kabila père entre dans l’ancien Zaïre depuis le Rwanda pour renverser Mobutu. Il revient au pays trois ans plus tard avec au départ le projet de créer une maternité.
Plus de 40 000 femmes soignées

On peut dire que le combat du Dr Mukwege démarre un jour de 1999. Ce jour-là, une Congolaise débarque dans son cabinet le regard éteint. Son sexe est une blessure béante, elle a été violée sauvagement par dix hommes. Puis c’est une autre femme qui arrive et encore des dizaines les jours suivants. Chaque fois le corps déchiqueté. Viols méthodiques, tirs au niveau de l'appareil génital, introduction d'objets et d'armes, femmes de villages entiers violées en une nuit.
Les viols de masse se répandent à tout l’est de la République démocratique du Congo. Il s’agit vraiment du viol comme arme de guerre dans cette région en conflit depuis 20 ans avec une multitude de groupes armés. Toutes les femmes le disent, il ne s’agit plus d’un viol pour assouvir un plaisir, mais d’une volonté de détruire, d’humilier la femme, sa famille, sa communauté. Un phénomène qui touche de jeunes enfants qui ont parfois tout juste quatre ou cinq ans.
le Dr Mukwege découvre une pathologie nouvelle qui va profondément marquer le restant de sa carrière : la destruction volontaire des organes génitaux des femmes. Il décide d’en faire son combat et fonde son hôpital dans le Sud-Kivu, l’hôpital de Panzi. Et il est le premier à alerter le monde sur la barbarie sexuelle dont les femmes sont victimes dans l'est. Pourtant son message a du mal à passer en RDC. Le pays commence à peine à lutter contre l’impunité dans les affaires de violences sexuelles. Sa vie a d'ailleurs plusieurs fois été menacée. Les Congolaises, elles, osent encore trop peu porter plainte.

Aujourd’hui, l’hôpital de Panzi, c’est un établissement de référence, l’un des rares dans la région des Grands Lacs, spécialisé dans la réparation vaginale. Depuis 1999, il a soigné plus de 40 000 femmes mutilées. Un travail à la mesure de l’horreur à laquelle il est confronté au quotidien. En effet, on estime qu’un demi-million de femmes ont été violées en République démocratique du Congo ces quinze dernières années. Selon le gouvernement, 40 viols par jour ont lieu dans l'est du pays. Un chiffre sous-estimé pour beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Jim KK le Ven 5 Oct - 16:36

RDC : le gouvernement et la MONUSCO saluent le Prix Nobel Dénis Mukwege

https://www.radiookapi.net/2018/10/05/actualite/politique/rdc-le-gouvernement-et-la-monusco-saluent-le-prix-nobel-denis-mukwege

Le gouvernement congolais se félicite du tout premier Prix Nobel accordé à un Congolais, le gynécologue Denis Mukwege, pour son « travail important et significatif ». De son côté, la MONUSCO salue le sacre d’une personne qui consacre sa vie à soigner les femmes victimes de violences sexuelles dans l’est de la RDC.
Tout en déplorant les « déclarations politisées » du docteur Mukwege, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, reconnait le travail impressionnant abattu en faveur des femmes victimes des violences sexuelles.

« Le gouvernement félicite Dénis Mukwege pour cette reconnaissance, par l’Académie Nobel de Suède, du travail important et significatif qu’il fait en faveur de nos compatriotes, particulièrement des femmes victimes de violences sexuelles », a déclaré Lambert Mende à radio Okapi.

…..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Troll le Ven 5 Oct - 18:58


ALAIN MABANCKOU (congolais de BZV)

L´Afrique a besoin de voix de cette envergure face au désastre causé par les dictatures du bassin du Congo et leur obstination á prendre le continent en otage

https://www.voaafrique.com/a/mukwege-a-appris-qu-il-etait-prix-nobel-au-bloc-operatoire/460102.html

ILS NE "SAVENT" PAS ET CONTINUENT DE NE PAS SAVOIR ?

https://afrique-lalibre.be/24802/denis-mukwege-personne-ne-pourra-dire-je-ne-savais-pas/

Oui, depuis 20 ans nous sommes massacrés, terrorisés, deplacés, reduit á moins que rien… Même certains d´entre nous défendent encore cet état des choses !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Troll le Ven 5 Oct - 19:19

m KK"
https://www.radiookapi.net/2018/10/05/actualite/politique/rdc-le-gouvernement-et-la-monusco-saluent-le-prix-nobel-denis-mukwege

Sad Sad Tout en déplorant les « déclarations politisées » du docteur Mukwege, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, reconnait le travail impressionnant abattu en faveur des femmes victimes des violences sexuelles. Shocked

MUKWEGE affirme avoir été TEMOIN des crimes contre l´Humanité depuis 20 ans... Razz 20 ans de pouvoir de l´AFDL-PPRD-FCC Idea [color=#ff0000]


Compte-t-il TEMOIGNER un jour devant une justice internationale en faveur des congolais massacrés par le Rwanda et l´Ouganda y compris leur proxi congolais du FCC-PPRD-AFDL Question Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

RDC : Voici le portrait du Dr Denis Mukwege, premier congolais à recevoir prix Nobel de la Paix 2018

Message  Imperium le Ven 5 Oct - 19:44

Nommé prix Nobel de la paix 2018 pour son combat contre le viol utilisé comme arme de guerre, le docteur et pasteur Denis Mukwege est une figure emblématique en RDC, en Afrique et dans le monde entier.
En RDC notamment, son hostilité au régime Kabila est de notoriété publique.
Il estime que la mauvaise gouvernance du régime actuel est l’une des causes des violences sexuelles à l’Est en RDC.
Il a échappé à un assassinat et depuis il est protégé par la Monusco.

Cette personnalité qui est appelée « l’homme qui répare les femmes », a un palmarès très rempli. Il opère les femmes violées. Une chirurgie réparatrice qui leur rend leur dignité et leur joie de vivre. Cet héros moderne, nommé prix Nobel de la paix, mène son combat à ses risques et périls dans son pays.

Jeunesse et études

Le docteur Denis Mukwege est le fils d’un pasteur pentecôtiste. Il est né le 1er Mars 1955 à Bukavu dans le Sud-Kivu en République Démocratique du Congo. Il a fait ses études secondaires à l’institut Bwindi de Bukavu où il obtient un diplôme en biochimie en 1974. Ensuite, il s’est inscrit en 1976, à la faculté de médecine du Burundi.

Puis, avec son diplôme de médecin obtenu en 1983, il obtient un an plus tard une bourse pour faire une spécialisation en gynécologie à l’université d’Angers en France.

Carrière

Le 24 septembre 2015, Denis Mukwege accède au grade de docteur en sciences médicales à l’université libre de Bruxelles à la suite de la défense de sa thèse de doctorat intitulée «Étiologie, classification et traitement des fistules traumatiques uro-génitales et génito-digestives basses dans l’Est de la RDC». (…)

Engagements

Il fait connaître au monde tous les traitements dont les femmes sont victimes en RDC où le viol collectif est utilisé comme arme de guerre. Ensuite, il s’est spécialisé dans la prise en charge des femmes victimes de viols collectifs. A ce jour, il a opéré plus de 40 000 femmes victimes de viol.

A cause de cet engagement, sa vie est sans cesse en danger. En effet, il a plusieurs fois été victime d’attaque. C’est ainsi qu’il y a quelques fois lorsque sa protection par l’ONU a été levée, des pétitions ont été signées pour la rétablir.

Distinctions

Pour son engagement à aider les autres autour de lui, le docteur Mukwege a reçu comme distinctions :

– un doctorat honoris causa de l’université d’Umeå (Suède) en octobre 2010;

– la médaille Wallenberg de l’université du Michigan;

– le prix Olof Palme en 2008;

– le prix des droits de l’homme des Nations-Unies en 2008;

– en 2009, le prix français des droits de l’homme et a été fait chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur;

– le prix Van Goedart aux Pays-Bas en 2010;

– le prix Jean-Rey, le prix Roi-Baudoin et le prix de paix de la ville d’Ypres en 2011 en Belgique;

– le German media prize en 2011;

– le grand prix de la fondation Chirac pour la prévention des conflits en 2013;

– le prix Nobel alternatif (prix Right Livelihood) en 2013.

– Le 18 janvier 2016, il reçoit au Parlement européen de Bruxelles le prix de « Héros pour l’Afrique », accompagné d’un chèque de 100 000 euros, décerné par la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique;

– Le 24 mars 2016, il reçoit le Prix Renfield de Pennsylvania University à Philadelphie, accompagné d’un chèque de 100 000 dollars américain;

– en 2014, il reçoit le prix Sakharov à 59 ans;

– En 2016, il apparaît dans le Time 100 en 2016 comme étant l’une des 100 personnes les plus influentes dans le monde.

Il est aussi pasteur chrétien évangélique de courant pentecôtiste dans une église de Bukavu.

Tiré de Happy in africa mais le titre est de 7SUR7.CD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Imperium le Ven 5 Oct - 19:49

Troll a écrit:Idea sunny LE PORTE PAROLE DE LA LUTTE DES CONGOLAIS sunny

Detesté par le gouvernement congolais, le docteur Mukwege sunny  a toujours été la VOIX des congolais qui subissent toutes sortes d´agressions depuis 20 ans sunny C´est á dire depuis la chute de Mobutu et la prise du pouvoir par l´AFDL.. pouvoir qui continue en ce moment scratch scratch scratch

Mukwege est la solide réference de la résistance congolaise car il ne garde jamais silence et parle toujours de l´injustice dont les congolais sont victimes depuis 20 ans  Ce prix Nobel est un pied au nez  en direction de ceux des congolais qui continuent á défendre le regime de l´AFDL, dont un gouvernement complice et mediocre

 SOUS LA PROTECTION DE LA SUEDE

S´il est resté vivant malgré les attentats contre sa vie, le dr Mukwege est sous la "protection" de la Suède, pays qui finance une grande partie du budget de l hopital de Panzi au Kivu sunny  Pays qu´il visite regulièrement et où il enseignement dans une faculté de medecine sunny
Chaque fois qu´il est ici, il parle toujours du Congo, des femmes congolaises, de l absence de compassion de la part de la communauté internationale, de la très mauvaise gestion de l´État congolais par des dirigeants mediocres lol! scratch scratch
Troll, Tu as oublie de mentionner que c'etait mzee Laurent Desire Kabila qui lui avait octroye le terrain ou est construit l'hopital de Panzi. pres la destruction de l'hopital de Lemera par les rwandais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Troll le Sam 6 Oct - 7:39

Sad  L´HERITAGE DU "MZEE" LDK


http://www.politico.cd/grand-angle/2018/10/05/denis-mukwege-le-paradoxal-nobel-de-la-rdc.html

Le "Mzee" qui aurait donné un "terrain" aux missionaires suèdois pour construire un hopital..devait en principe financer ce projet  Il est mort riche..et son pognon était planqué au Zimbabwe

En tout cas, les heritiers du Mzee que sont les caciques du PPRD-FCC-AFDL ne sont pas si heureux de ce prix Nobel En effet, après la liberation de JP Bemba, voici un prix Nobel pour Mukwege...comme si l´Occident a retrouvée la "memoire" et commence á se rendre compte de la souffrance des congolais qui subissent une guerre feroce depuis 20 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  piélé de dongo le Sam 6 Oct - 20:40

Oui à ceux de AFDL, PPRD et FCC qui se demandent pour quoi ce prix aujourd'hui et pourquoi lui qui a toujours raté ce même prix dans le passé, même en face Aung San Suu Kyi contesté aujourd'hui. Est ce que étant congolais, il faut s'en réjouir:?: Oui plutôt félicité Mukwege car c'est sa lutte qui est récompense, mais il faut aussi se poser des questions, surtout ce sont les mêmes qui financent les troubles qui amènent à des viols qui les mêmes le récompensent aujourd'hui. 1/Réparateur de femme violé c'est comme s'il suffit de coudre le vagin pour réparer un viol, non le viol d'une femme détruit complètement celle ci, sur le physique, sur le plan psychologique, sur le plan social, sur le plan familial, sur le plan économique… donc coudre un vagin ne répare pas une femme violé. 2/ prix Nobel de la paix est le plus politisé de prix Nobel sinon Lech Walesa le syndicaliste ne serait jamais lauréat et Obama allez être découronné après la guerre de Libye. 3/ Dr Mukwege le réparateur mais pourquoi pas madame Mabunda dont le travail sur la prévention de viol est maintenant réconnu, pourquoi pas Dr Muyembe dont le travail contre Ebola est reconnu sur le plan national et sur le plan Africain, pourquoi pas les associations des femmes violés qui aident ses femmes à se réinsérer dans la société, pourquoi les compatriotes de Mukwege qui luttent pour soulager la souffrance de cette population meurtrie.
C'est bien de récompenser un de nous lauréat de prix Nobel mais la meilleur récompense à faire à cette population c'est de trainer les véritables commanditaires de viol devant les juges, Clinton, Blair, Kagame, Museveni, les multinationaux, … et surtout de ne plus financer les viols à l'Est.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Imperium le Dim 7 Oct - 0:48

piélé de dongo a écrit:Oui à ceux de AFDL, PPRD et FCC qui se demandent pour quoi ce prix aujourd'hui et pourquoi lui qui a toujours raté ce même prix dans le passé, même en face Aung San Suu Kyi contesté aujourd'hui. Est ce que étant congolais, il faut s'en réjouir:?: Oui plutôt félicité Mukwege car c'est sa lutte qui est  récompense, mais il faut aussi se poser des questions, surtout ce sont les mêmes qui financent les troubles qui amènent à des viols qui les mêmes le récompensent aujourd'hui. 1/Réparateur de femme violé c'est comme s'il suffit de coudre le vagin pour réparer un viol, non le viol d'une femme détruit complètement celle ci, sur le physique, sur le plan psychologique, sur le plan social, sur le plan familial, sur le plan économique… donc coudre un vagin ne répare pas une femme violé. 2/ prix Nobel de la paix est le plus politisé de prix Nobel sinon Lech Walesa le syndicaliste ne serait jamais lauréat et Obama allez être découronné après la guerre de Libye. 3/ Dr Mukwege le réparateur mais pourquoi pas madame Mabunda dont le travail sur la prévention de viol est maintenant réconnu, pourquoi pas Dr Muyembe dont le travail contre Ebola est reconnu sur le plan national et sur le plan Africain, pourquoi pas les associations des femmes violés qui aident ses femmes à se réinsérer dans la société, pourquoi les compatriotes de Mukwege qui luttent pour soulager la souffrance de cette population meurtrie.
C'est bien de récompenser un de nous lauréat de prix Nobel mais la meilleur récompense à faire à cette population c'est de trainer les véritables commanditaires de viol devant les juges, Clinton, Blair, Kagame, Museveni, les multinationaux, … et surtout de ne plus financer les viols à l'Est.

Que dire de diomi dongala et de tous les pedophiles qui pillulent partout a kinshasa? Ce prix ne les concerne pas? Razz Razz Razz Il faudrait dedier ce prix a toutes les femmes congolaises et africaines en general, chosifiees, pas seulement nos mammas de l'est.
J'ai sillonner bcps de pays est-africains, le rwanda, burundi, uganda, tanzanie, kenya, sud-soudan, ect.... Je vous assure que la situation de pas meilleure pour les femmes et filles dans ces pays. Il y a un probleme tres tres serieux pour nos soeurs. MAMOU MONGO ELOMBE NE ME CONTREDIRA PAS. Rolling Eyes
MAIS VIOLARE DONGALA DEVRA PURGER TOUTE SA PEINE EN PRISON. IL EST PEDOPHILE. FRANCIS KALOMBO NE ME CONTREDIRA PAS. Shocked Shocked Shocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  ndonzwau le Dim 7 Oct - 19:24


Enfin Dr Mukwege ‘sacré’ Prix Nobel de la Paix après des années où toujours pressenti il n’ a pu l’obtenir ! Aujourd’hui il partage ce prix avec une irakienne victime et défenseure comme lui des femmes qui subissent les violences sexuelles innommables !
A l’aune du combat contre le viol et autres atrocités infligées aux femmes comme arme de guerre et bien plus, ainsi que ça se passe malheureusement à l’Est de notre pays, Dr Mukwege mérite oh combien ce prix, lui qui depuis bientôt 20 ans « répare les femmes » victimes de ce sordide crime.


Ce Prix honore son combat comme il rend quelque part justice à toutes ces femmes et filles dont la vie est détruite ainsi que leur entourage et toute notre société en même temps qu’il braque les radars sur cet Est longtemps endeuillé de notre pays. Puisse à l'occasion le monde nous aider à nous débarrasser de cette horrible tragédie !
Qu’il soit notre patriote, voilà un motif de plus de fierté et d’espoir pour notre pays qui n’a plus beaucoup de raisons d’en avoir avec ce génocide oublié, fierté et espoir que notre pays dispose encore des enfants sur lesquels il peut compter…

Néanmoins ce médecin courageux et responsable bien au-delà de son serment d'Hypocrate s'est engagé à réparer les outrages physiques et psychologiques des femmes victimes de violences, loué à raison par notre population et de par le monde et reconnu davantage à travers ce Prix ne bénéficie ni du soutien ni de la reconnaissance de notre Gouvernement. Il prend ses responsabilités pour culpabiliser notre Etat de sa démission coupable pis de sa complicité dans la persistance de ce drame.

D'où viennent tous ces horribles crimes ?
Il y’a quelques années Mukwege a lancé sa sentence de la Tribune des Nations Unies où il s’adressait au monde : l’âme en peine en patriote responsable il avait formulé un regret éloquent : « vous voilà nombreux venus m’entendre plaider la triste cause des femmes maltraitées de mon pays mais manque exprès le représentant de celui-ci à l’ONU.  
Ainsi donc depuis un moment Dr Mukwege est devenu le mal aimé de son Gouvernement et dans la région, sujet à des tentatives d’assassinat et aujourd’hui obligé d’être protégé par une garde militaire de la Monusco.

Vous aurez compris pourquoi notre impayable Tchaku National trouvait à redire à l’annonce de son Prix : au lieu d’être pleinement fier de la promotion de son citoyen, il a trouvé l’indécence d’évoquer des divergences politiques ! Quel est ce vrai patriote qui va spéculer sur des options politiques d’un courageux compatriote qui a consacré sa vie à sauver les siens ?
Les violences sexuelles sont l’œuvre des soudards de ces multiples groupes armés, les uns commandités par les pays voisins, les autres favorisés par la démission et/ou la complicité de nos autorités !

Dr Mukwege use de ce devoir patriotique de dénoncer à raison la lourde culpabilité de notre État et osons espérer que ce Prix va le couvrir d’une notoriété supplémentaire qui puisse renforcer son cri et attirer davantage des regards plus attentifs pour la résolution de la crise chronique à l’Est…



"Prix Nobel de la Paix: Denis Mukwege en haut de l’affiche!
° http://www.congoindependant.com/prix-nobel-de-la-paix-denis-mukwege-en-haut-de-laffiche/
La nouvelle a été accueillie vendredi 5 octobre à partir de 11h avec une vive satisfaction dans les milieux congolais de la diaspora: « Le Nobel de la Paix 2018 est attribué à Denis Mukwege et Nadia Murad pour leur combat contre les violences sexuelles ». Le « clan kabiliste » qui considère l’Etat congolais comme son bien personnel a préféré banaliser l’événement. Un comportement pour le moins mesquin.*


Lambert Mende Omalanga, porte-parole du Gouvernement

Contrairement aux médias d’Etat congolais, la nouvelle de la distinction de Denis Mukwege a été unanimement saluée dans les médias belges et français. La célèbre télévision américaine « CNN », mêmement. La RTBF a ouvert son JT de 19h30 par cette « info » en montrant Denis Mukwege dans son hôpital de Panzi, à Bukavu (Sud Kivu).
Dans le bulletin de l’Agence congolaise de presse daté du 5 octobre 2018, la dépêche relative au Nobel décerné à ce digne fils du pays occupe la 19ème place. Elle est reléguée dans la rubrique « Société, culture, genre ». Pire que de la mauvaise foi.
Réagissant à cette annonce du Comité Nobel norvégien, Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communication et porte-parole plus de « Joseph Kabila » que du gouvernement dissimulait à peine son déplaisir. « Le prix Nobel de la Paix n’est pas une sanctification », a-t-il grommelé en soulignant que le gouvernement « salue » cette nouvelle sans perdre de vue les points de « désaccord » avec le célèbre médecin. « Nous n’avons pas été d’accord avec lui dans le passé. Il n’est pas exclu que nous ne soyons pas d’accord à l’avenir. Il peut se tromper », ajoutait-il sur un ton amère.
Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, le constitutionnaliste André Mbata Mangu prend le contre-pied du « clan kabiliste » en félicitant « chaleureusement » le professeur Mukwege, son collègue. « Vous vous êtes battu et continuez à vous battre au mépris des menaces de mort de tout genre », écrit-il. « Ce prestigieux prix que vous avez mérité est venu s’ajouter à de nombreux autres qui vous ont été octroyés, à travers le monde, mais pas un seul dans votre pays ».

« EMPIRE DES TENEBRES »

Polémiste, le professeur Mbata d’asséner: « La démonstration vient ainsi d’être brillamment faite, à travers votre personne, que de l’ ‘Empire des ténèbres’ peut jaillir la lumière et de la médiocrité schizophrénique ambiante, l’excellence ».
Pour André Mbata, Mukwege ne doit nullement considérer l’obtention ce « Nobel » comme « la fin du combat ». Pour lui, ce « Prix » doit être l’occasion « de nous engager avec plus de détermination dans un nouveau combat qui va bien au-delà de la défense des droits de la femme (…) pour devenir le combat pour la défense des droits de tous et de chacun. C’est le combat pour la démocratie que nous devons établir et consolider dans notre pays (…)« .
Le ministre Mende n’a pas tort d’accueillir fraîchement l’honneur planétaire fait à son compatriote Mukwege, surnommé « l’homme qui répare les femmes ». Le médecin n’a jamais fait mystère de son aversion à l’égard du pouvoir en place autant que de sa colère devant l’impuissance des pouvoirs publics face aux milices qui fleurissent dans les deux provinces Kivu. L’homme a une lecture différente de la situation à l’Est: « Il n’y a pas de conflit entre les Congolais ». En revanche, estime-t-il, ce sont les membres des milices tant nationales qu’étrangères qui ont érigé le viol en « armes de guerre » pour « détruire le corps de la femme ».


Prof. André Mbata Mangu

Au mois de mai dernier, Denis Mukwege a co-animé une conférence de presse à Bruxelles en compagnie de ses collègues professeurs André Mbata Mangu et Alphonse Maindo. Les trois universitaires font partie d’un groupe de « douze intellectuels » qui militent en faveur d’une « transition citoyenne ».

« RUPTURE » AVEC LE SYSTÈME KABILISTE

Pour le directeur de l’hôpital Panzi, il est illusoire d’espérer un véritable « changement » impliquant la transformation de la société congolaise « aussi longtemps que les acteurs politiques actuels auront à régenter les affaires du pays ».
Au moment où des informations parcellaires font état des difficultés de la CENI (Commission électorale nationale indépendante) à financer la suite du processus électoral, des observateurs « rêvent » d’un régime de transition. Sans « Joseph Kabila ». Un régime qui devrait être mis en place dans le cas où les élections n’auraient pas lieu le 23 décembre prochain. Les animateurs de cette transition seront chargés d’organiser les consultations politiques.
Problème: les initiateurs de cette idée – qui semble, par ailleurs, recueillir l’assentiment d’une majorité des Congolais – peinent à aller au-delà de l’incantation. Ils se contentent d’invoquer le fameux article 64 de la Constitution qui stipule dans son premier alinéa que « tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exercice en violation des dispositions de la présente Constitution ». Pas un mot sur le mécanisme destiné à mettre en place ce régime.
Nombreux sont les Congolais qui souhaiteraient voir Denis Mukwege et le cardinal Laurent Monsengwo prendre la direction d’un pouvoir transitoire. En 2016, le médecin excluait toute ambition présidentielle en répétant à qui voulait l’entendre qu’il n’est qu’un « citoyen qui demande des comptes aux dirigeants de son pays ».
Lors de la conférence de presse tenue le 28 mai à Bruxelles, « Docteur Denis » a radicalisé son propos en martelant la nécessité d’une « rupture » avec le système en place. « Si nous ne faisons rien pour que la situation change, la mort va nous trouver dans nos lits », concluait-il."


° http://www.rfi.fr/afrique/20181005-prix-nobel-paix-le-congolais-denis-mukwege-homme-repare-femmes
° https://afrique.lalibre.be/25449/denis-mukwege-prix-nobel-de-la-paix/
° http://www.rfi.fr/emission/20181005-nobel-prix-paix-2018-mukwege-murad-crimes-guerre-violences-sexuelles
° https://www.jeuneafrique.com/640663/societe/rdc-le-prix-nobel-de-la-paix-2018-attribue-a-denis-mukewege/
° https://www.lemonde.fr/international/article/2018/10/05/nobel-de-la-paix-le-medecin-congolais-denis-mukwege-et-la-militante-yezidie-nadia-murad-recompenses_5365067_3210.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20181005-prix-nobel-paix-2018-mukwege-murad-rdc-irak
° http://afrique.lepoint.fr/actualites/le-nobel-de-la-paix-au-congolais-denis-mukwege-et-a-la-yezidie-nadia-murad-05-10-2018-2260555_2365.php
° https://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/denis-mukwege-gynecologue-anti-barbarie-l-escalade-dans-l-atrocite-m-etonne-encore_1725173.html

"Prix Nobel de la Paix 2018: les réactions des congolais à l’endroit du Dr Denis Mukwege
° https://lepotentielonline.net/2018/10/05/prix-nobel-de-la-paix-2018-les-reactions-des-congolais-a-lendroit-du-dr-denis-mukwege/
La récompense au Dr Denis Mukwege avec le Prix Nobel de la Paix 2018, n’a pas laissé indifférents les personnalités sociopolitiques de la République démocratique du Congo (RDC). Les uns se sont exprimés par la voie de la presse, les autres sur les réseaux sociaux.
Ci-dessous, la sélection de quelques réactions de certains leaders congolais.

Lambert Mende, porte-parole du Gouvernement congolais: « Nous félicitons Dénis Mukwege pour cette reconnaissance par l’académie Nobel de Suède du travail remarquable qu’il fait en faveur des femmes qui sont victimes de violence sexuelle dans le Sud-Kivu. Il est évident que nous n’avons pas été toujours d’accord avec la tendance qu’il avait prise parfois de politiser ce travail humanitaire important qui est reconnu aujourd’hui, mais nous saluons qu’un compatriote soit reconnu dans ce travail là », déclaré le porte-parole du gouvernement congolais.
Félix Tshisekedi, président de l’UDPS : « Félicitations au Dr D. Mukwege pour son Prix Nobel. Le bien, fait à autrui, finit toujours par être récompensé. Mes pensées vont à ses nombreuses patientes, victimes de la barbarie, et dont les malheurs viennent d’être reconnus. Là, je peux le dire : je suis fier d’être Congolais ».
Moise Katumbi, leader de  » Ensemble pour le changement »: « Félicitations au compatriote Denis Mukwege pour ce Prix Nobel. Quelle reconnaissance pour son travail pour les femmes et la justice !
Il met la RDC à l’honneur sur le plan international. Il est temps qu’un nouveau leadership politique mette fin à la tragédie des femmes violées. »
Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) : « Félicitations au Dr Denis Mukwege pour le Nobel. Juste récompense pour un noble combat en faveur de nos mamans, sœurs et filles violées. Avec cette distinction, la RDC est dans les projecteurs du monde de façon positive. Le savoir-faire au service de l’humanité. »
Jeanpierre Bemba, président du Mouvement de libération du Congo (MLC) : « J’exprime toute mon admiration et ma fierté envers notre compatriote et homme de distinction Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018 qui a su apporter une lueur positive et reconstructive aux femmes de la République démocratique du Congo. »
Martin Fayulu, leader de la Dynamique de l’opposition: « Mukwege: Prix Nobel de la Paix. Une reconnaissance au sommet de l’engagement de ce digne fils du Congo, en faveur de la paix et de l’humanité. Consécration méritée de son oeuvre. Ce prix représente la renaissance du Congo, un nouveau départ pour notre pays. Félicitations Docteur! »
Une sélection de la Rédaction"


"La MONUSCO félicite le Dr Mukwege pour le prix Nobel de la paix qui vient de lui être attribué"
° https://lepotentielonline.net/2018/10/05/la-monusco-felicite-le-dr-mukwege-pour-le-prix-nobel-de-la-paix-qui-vient-de-lui-etre-attribue/
"RDC : le gouvernement et la MONUSCO saluent le Prix Nobel Dénis Mukwege"
° https://www.radiookapi.net/2018/10/05/actualite/politique/rdc-le-gouvernement-et-la-monusco-saluent-le-prix-nobel-denis-mukwege


"RDC: Le gouvernement "satisfait" du prix Nobel décerné à Denis Mukwege
° https://actualite.cd/2018/10/05/rdc-le-gouvernement-satisfait-du-prix-nobel-decerne-denis-mukwege
Le gouvernement congolais félicite le docteur Denis Mukwege pour le prix Nobel de la paix lui décerné ce vendredi 5 octobre.
"Nous félicitons le Dr Mukwege pour son prix Nobel qu'il vient d'obtenir, bien que nous ne soyons pas toujours d'accord avec ses analyses mais nous nous félicitons de ce qu'un compatriote soit honoré par le parlement suédois et nous espérons qu'il va continuer son travail en faveur des femmes victimes de violences dans cette partie (Est) martyrisée de notre pays", a dit à ACTUALITE.CD, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement.
Mende affirme que le gouvernement pourra se réunir pour décider de ce qu'il faut faire par rapport au lauréat Denis Mukwege.
" Le prix Nobel est une initiative d'un pays qui est comme la RDC, le gouvernement va se réunir et va donner sa position pour décider de ce que nous pouvons faire ", a précisé Lambert Mende.
Le comité Nobel norvégien a annoncé, ce vendredi 5 octobre 2018, avoir remis le prix Nobel de la paix au gynécologue congolais Denis Mukwege et à la Yézidie Nadia Murad pour leurs travaux concernant les victimes en temps de guerre.
Le médecin congolais est reconnu comme l'un des spécialistes mondiaux du traitement des fistules. C'est à ce titre qu'il a reçu un doctorat honoris causa de l'université d'Umeå (Suède), en octobre 2010. Au cours de la même année, il avait reçu la médaille Wallenberg de l'université du Michigan (USA).
Dr Denis Mukwege a défendu sa thèse de doctorat en 2015 à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Son étude a porté sur le thème : "Etiologie, classification et traitement des fistules traumatiques uro-génitales et génito-digestives basses dans l'Est de la RDC"."


"Lambert Mende: "Le Prix Nobel n'est pas une sanctification"
° https://www.bbc.com/afrique/region-45760682
La distinction du Dr Denis Mukwege comme Prix Nobel de la Paix 2018 fait réagir Kinshasa.
Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, tr"uve que c'est une bonne chose mais ce n'est pas une sanctification.
Il est interrogé par Poly Muzalia."

" RDC - Prix Nobel de la Paix: Mabunda a présenté les félicitations de Kabila à Mukwege
° https://actualite.cd/2018/10/05/rdc-prix-nobel-de-la-paix-mabunda-presente-les-felicitations-de-kabila-mukwege
La représentante personnelle du chef de l’Etat, Jeanine Mabunda Lioko, se dit satisfaite que la République Démocratique du Congo ait été  honorée par l’octroi du Prix Nobel de la Paix 2018 à l’un de ses concitoyens, le docteur Denis Mukwege, gynécologue congolais actif dans la lutte contre les  violences sexuelles.
" Nous sommes fiers que le combat et les initiatives menées par la RDC, au travers du docteur Mukwege, pour le rétablissement de la dignité et le respect de la femme, soient ainsi reconnus internationalement ", indique un communiqué de la présidence de la République dont une copie est parvenue à  ACTUALITE.CD ce vendredi 5 octobre.
Cette année, le comité Nobel norvégien a remis le prix Nobel de la paix à Denis Mukwege Mukengere et à la Yézidie Nadia Murad pour leurs travaux concernant les victimes en temps de guerre.
Dans sa première prise de parole, le docteur Denis Mukwege a dédié ce prix à la " femme souvent meurtrie par des violences sexuelles au monde ".


"RDC: les félicitations affluent pour le Dr Mukwege, prix Nobel de la Paix"
° https://afrique.lalibre.be/25471/rdc-les-felicitations-affluent-pour-le-dr-mukwege-prix-nobel-de-la-paix/
° https://afrique.lalibre.be/app/uploads/2018/10/WhatsApp-Video-2018-10-05-at-16.54.22.mp4?_=1


"La semaine de JB Placca
Il est minuit, Dr Mukwege !

° http://www.rfi.fr/emission/20181006-il-est-minuit-dr-mukwege
Le rayonnement du docteur Denis Mukwege est, à présent, mondial, et n'a plus rien à envier au Docteur Albert Schweitzer, le seul médecin à avoir décroché le prix Nobel de la paix, pour son action en terre africaine.

C’est bien la première fois qu’un médecin africain devient prix Nobel de la paix, pour son action, son travail de médecin en faveur des populations. En l’occurrence, des femmes victimes de viols et des pires atrocités, dans l’Est de la RDC. Et pourtant, le docteur Denis Mukwege, dans son hôpital de Panzi, fait penser à un autre médecin, au service des populations au fin fond de la forêt équatoriale, et qui a fini, lui aussi, le Nobel de la paix. Dites-nous donc de qui il s’agit !
Vous ne pouvez imaginer à quel point sont grandes, les similitudes entre le parcours du Dr Mukwege et celui du médecin alsacien Albert Schweitzer, Nobel de la paix 1952, qui a servi à Lambaréné, au Gabon. A commencer par l’indignation sans bornes que tous deux éprouvent devant la souffrance humaine. Et, surtout, cette envie tenace de se mettre au service des plus fragiles. Albert Schweitzer rêvait de s’occuper d’enfants abandonnés, ou de vagabonds, ou encore d’anciens détenus. C’est finalement un article de presse qui le poussera à vouloir aller servir au fin fond de l’Afrique équatoriale. Quant à Denis Mukwege, il avait un travail bien rémunéré en France lorsqu'en 1989, il décide de rentrer au Congo, où il prend en charge un hôpital, dont il deviendra le directeur.
Albert Schweitzer se voulait « un homme au service d'autres hommes, et tourné vers l'action ». Une devise qu’aurait pu lui emprunter le Dr Mukwege. L’un et l’autre ont vu le jour dans un environnement plutôt confortable, et le Nobel alsacien de Lambaréné, pour justifier son engagement au service des autres, écrira ceci : « Par un rayonnant matin d’été, en 1896, je m’éveillai à Gunsbach, et l’idée me saisit soudain que je ne devais pas accepter mon bonheur comme une chose naturelle, et qu’il me fallait donner quelque chose en échange ». Mukwege prendra en pleine figure la violence engendrée par la guerre, verra mourir ses collègues, et s’exilera un temps, avant de revenir pour faire front, parce que toute autre option lui paraissait être une désertion ! 
                                        
Le Dr Mukwege traite, en effet, ses patientes, les femmes violées et violentées, sur le terrain même, pour ne pas dire sur la ligne de front…
« Rares sont les jours où l’actualité de ma région ne révèle pas un nouveau drame humain ». Ainsi parlait le docteur Mukwege, en novembre 2014, alors qu’il s’apprêtait à recevoir le Prix Sakharov, décerné par le Parlement européen. Les « drames humains » étaient aussi le lot quotidien du Dr Schweitzer, dans cette localité du Moyen-Ogooué, au fin fond du Gabon.
Mais, ce courage, cette envie de servir, les deux hommes le tiennent sans doute de quelque chose de plus profond, de l’ordre du sacerdoce : le Dr Schweitzer était fils de pasteur, et pasteur lui-même. Le Dr Mukwege est, lui aussi, pasteur et fils de pasteur.
C’est tout de même plaisant de voir tout le Congo, pouvoir et opposition, saluer à l’unisson la distinction obtenue par le médecin congolais, vous en convenez ?
Tant mieux ! On oubliera les petites tracasseries, et même ce que l’opinion avait perçu, en 2015, comme du harcèlement fiscal exercé sur l’hôpital de Panzi, donc sur son directeur. On oubliera aussi ces déclarations dédaigneuses, qui suggéraient que Denis Mukwege n’était qu’un médecin quelconque parmi tant d’autres, à qui les médias occidentaux accordaient une importance démesurée.
On oubliera même la promesse de ce ministre de son pays, qui prévient que le gouvernement, quoique fier de la distinction que vient de recevoir le Dr Mukwege, continuera de l’attaquer, s’il se met en tête de continuer à critiquer le pouvoir. Parce que, dit-il, la question du viol des femmes serait une affaire humanitaire, et pas politique. Si le viol des femmes, utilisé comme arme de guerre, n’est pas une affaire politique, alors, qu'est-ce donc ?
Une telle affirmation, à tout le moins, est une énormité. Mais qui s’en étonnerait ? Sauf que dans l’euphorie de ce Nobel, nul n'oserait semer la discorde, en rappelant l’injonction de cet évêque congolais qui suggérait, il y a quelques mois, aux médiocres de dégager. Sans doute parce que la médiocrité ne se soigne, hélas ! Pas à l’hôpital de Panzi..."



"Dr Mukwege: « Ce prix n’aura de signification que s’il change la situation des victimes des viols »"
° https://www.radiookapi.net/2018/10/06/actualite/politique/dr-mukwege-ce-prix-naura-de-signification-que-sil-change-la-situation
"Denis Mukwege: ce prix est «un pas important vers la question des réparations»"
° http://www.rfi.fr/afrique/20181006-entretien-mukwege-nobel-paix-medecins-femmes-victimes-violences
"Denis Mukwege: « Je dédie ce prix Nobel aux femmes de tous les pays du monde meurtris par les crimes »"
° https://lepotentielonline.net/2018/10/05/denis-mukwege-je-dedie-ce-prix-nobel-aux-femmes-de-tous-les-pays-du-monde-meurtris-par-les-crimes/
"Le Dr Mukwege, Nobel de la paix: «Le monde reconnaît notre combat»"
° http://www.rfi.fr/afrique/20181005-rdc-salue-son-prix-nobel-le-docteur-denis-mukwege


"Le prix Nobel de la paix attribué à Denis Mukwege est aussi un espoir politique pour la RDC"
° https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/10/05/le-prix-nobel-de-la-paix-attribue-a-denis-mukwege-est-aussi-un-espoir-politique-pour-la-rdc_5365178_3212.html

"Prix Nobel de la Paix à Denis Mukwege : "Une consécration" qui va lui donner "plus de poids politique""
° https://www.francetvinfo.fr/monde/prix-nobel/prix-nobel-de-la-paix-a-denis-mukwege-une-consecration-qui-va-lui-donner-plus-de-poids-politique_2972057.html  

"Un prix Nobel contre l’arme du viol"
° https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/10/06/un-prix-nobel-contre-l-arme-du-viol_5365626_3232.html

"Nobel de la paix : Denis Mukwege, un médecin dévoué à la cause des femmes violées"
° https://www.lemonde.fr/prix-nobel/article/2018/10/05/docteur-mukwege-l-homme-qui-repare-les-femmes-et-prix-nobel-de-la-paix_5365135_1772031.html

"Prix Nobel de la paix à Denis Mukwege, la consécration d’un médecin engagé"
° https://www.jeuneafrique.com/640942/societe/prix-nobel-de-la-paix-a-denis-mukwege-la-consecration-dun-medecin-engage/

"[Chronique] Nobel de la paix à Denis Mukwege, un honneur à double sens"
° https://www.jeuneafrique.com/640999/societe/nobel-de-la-paix-a-denis-mukwege-un-honneur-a-double-sens/


"Le viol comme arme de guerre, le fléau de l'est de la RDC"
° http://www.rfi.fr/afrique/20181006-viol-comme-arme-guerre-fleau-est-rdc-mukwege

"Le prix Nobel de la Paix à Denis Mukwege met "l'éclairage sur toute cette région qui est devenue un no man's land""
° https://www.francetvinfo.fr/monde/prix-nobel/le-prix-nobel-de-la-paix-a-denis-mukwege-met-l-eclairage-sur-toute-cette-region-qui-est-devenue-un-no-man-s-land_2971881.html

"Sur France 24, Denis Mukwege dédie son Nobel aux victimes de violences sexuelles"
° https://www.france24.com/fr/20181005-interview-denis-mukwege-nobel-violences-sexuelles

"Dr. Denis Mukwege Lauréat du Prix Nobel de la Paix Symbol de ce que la RDC peut être pour l’humanité: Honneur et interpellation"
° http://www.congoindependant.com/dr-denis-mukwege-laureat-du-prix-nobel-de-la-paix-symbol-de-ce-que-la-rdc-peut-etre-pour-lhumanite-honneur-et-interpellation

















"Actu Expliquée06.10 - Dr Mukwege Prix Nobel : Un couloir vers le sommet de l'Etat?





Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  ndonzwau le Dim 7 Oct - 22:12

"Dr. Denis Mukwege Prix NOBEL de la PAIX ! REDYNAMISATION du COMBAT"



"LE DOCTEUR MUKWEGE PRIX NOBEL DE LA PAIX FACE AUX ENJEUX POLITIQUES DE L'HEURE"



"Théo Francken à Propos du Prix Nobel à Mukwege = C’est un signal à Mr Kabila qui…"




"Portrait du Dr Denis Mukwege, Nobel de la paix"



"Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix"



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  ndonzwau le Lun 8 Oct - 16:48

"De la joie à la peine…
° https://www.forumdesas.org/spip.php?article17278
Un grand écart difficile à contourner. C’est celui que nous impose l’actualité. Comment ne pas saluer la reconnaissance planétaire du travail abattu par Dr Mukwege symbolisé par le prix Nobel de la Paix ? Comment être Congolais et bouder son plaisir lorsque ce prestigieux prix est décerné à un compatriote ?
D’autant que le Nobel, qui plus est, celui de la Paix, est rarement attribué à un Africain. Et lorsque cet Africain est Congolais, l’événement charrie tous les superlatifs positifs. A l’exact opposé du prisme à travers lequel des professionnels du Congo bashing présentent systématiquement voire systémiquement la RDC .C’est donc peu dire que l’attribution du Nobel au célébrissime toubib de l’hôpital de Panzi est une vraie éclaircie dans la " grisaille " congolaise.


Les Congolais auraient mille fois bien aimé célébrer sans modération le sacre de l’un de leurs si un accident terriblement meurtrier ne s’était produit quelques heures plus tard. De la fête au deuil. Du rire au grincement des dents .Des larmes de joie à celles de deuil. Des feuilles du palmier-les mandalala - qui changent subitement de signification. D’un signifié heureux à un signifié malheureux .Des Bonjour le clair-obscur.
Un oxymore anxiogène, bien plus, mortifère. Car, les images de la route Matadi près de Kisantu sont insoutenables. Le pays ne pouvait faire l’économie d’un deuil national.
Pour une fois où les médias " parlaient de trains qui partent à temps " à propos de la RDC, voilà que le sinistre du Kongo central vient d’en décider autrement. Simple hasard ou ironie du sort ? Primé pour son rôle d’antidote à la douleur humaine, Dr Mukwege voit un autre drame humain mettre un bémol à la célébration de son sacre.
Pour sûr, cet homme qui côtoie la tragédie des femmes au quotidien sait mieux que beaucoup hiérarchisé les émotions."



"RDC : Mukwege, le Nobel qui embarrasse Kinshasa
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops  cyclops
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-mukwege-le-nobel-qui-embarrasse-kinshasa/
Le célèbre gynécologue congolais vient de recevoir, avec l’Irakienne Nadia Murad, le prix
Nobel de la paix 2018. Un prix à connotation politique, qui remet en selle l’option d’une transition sans Joseph Kabila, prôné par Denis Mukwege, afin d’éviter des élections frauduleuses en décembre prochain.


« L’homme qui répare les femmes », « docteur miracle »… les surnoms ne manquent pour l’un des Congolais les plus connus et respectés de la planète. Il faut dire que cette distinction est amplement méritée. Denis Mukwege, a passé sa vie au service des femmes victimes de violences sexuelles en République démocratique du Congo (RDC). Depuis 1996, dans son hôpital de Panzi, installé dans l’Est du pays, le célèbre gynécologue opère chaque jour plusieurs femmes dont les organes génitaux ont été détruits dans des viols collectifs. Depuis la fin du génocide rwandais en 1994, l’Est du Congo est le théâtre d’un conflit sans fin. Les combattants des nombreuses milices, qui pullulent encore dans la région, ne font aucune distinction, violant aussi bien les femmes âgées que les fillettes, parfois âgées d’à peine quelques mois
voir notre article.
« La région où je vis est l’une des plus riches de la planète (…) mais où le corps des femmes est devenu un véritable champ de bataille, et le viol est utilisé comme une arme de guerre », avait déclaré le docteur Mukwege en 2014, lors de réception du Prix Sakharov devant le Parlement européen. Plusieurs fois menacé de mort, Denis Mukwege avait fui la RDC en 2012 après une tentative d’assassinat. Depuis, il est revenu poursuivre son travail à Panzi sous protection de l’ONU.

Critique envers le pouvoir

Mais si la personnalité de Denis Mukwege fait l’unanimité à travers le monde, à Kinshasa, le pouvoir reste mesuré dans le concert de louanges. « Le gouvernement félicite Denis Mukwege du travail important et significatif qu’il fait en faveur de nos compatriotes, particulièrement des femmes victimes de violences sexuelles », a déclaré le porte-parole Lambert Mende sur la radio onusienne Okapi. Avant de nuancer : « Nous avons parfois des questions à nous poser sur la tendance qu’il a eu parfois à vouloir politiser cette action humanitaire et nous l’avons à chaque fois rappeler à l’ordre ». Et d’enfoncer le clou : « Denis Mukwege est un fonctionnaire de l’hôpital de Panzi. Si nous avions des doutes sur le travail qu’il fait, cela fait longtemps qu’il aurait été dégagé de ses responsabilités ».
Le célèbre gynécologue a toujours été très engagé politiquement. Très critique, il n’a jamais mâché ses mots contre le pouvoir congolais qui l’accuse d’être instrumentalisé par l’opposition. Car même si le président Joseph Kabila a décidé de ne pas passer en force et de désigner un « dauphin » pour lui succéder, Denis Mukwege pense qu’il n’y aura pas d’élections crédibles et transparentes cette année. « Tout est mis en œuvre, soit pour ne pas organiser les élections, soit pour tricher » dénonçait déjà le médecin avant de recevoir son Nobel de paix. Une position partagée par la majorité de l’opposition, qui exige le retrait de la machine à voter (possible source de fraude), et le nettoyage du fichier électoral, dans lequel 10 millions d’électeurs seraient inscrits sans empreintes digitales.

Le retour de la transition sans Kabila

Face au spectre d’élections chaotiques, le docteur Mukwege prône une période de transitoire, sans Joseph Kabila : « Ils doivent rendre le pouvoir à une transition qui va organiser des élections réellement libres, équitables et crédibles. Cette transition doit aussi poser les bases d’une démocratie solide. » Et face aux nombreux retards déjà pris dans l’organisation du scrutin et aux manques de moyens financiers – voir notre article -, il paraît tout à fait possible que les élections de décembre soient reportées pour la troisième fois. Et en cas de nouveau « glissement » du calendrier, la communauté internationale pourrait pousser une personnalité « neutre » à la tête de la transition.
Avec son nouveau statut de Nobel de la paix, Denis Mukwege ferait office de favori. Le médecin coche en effet toutes les cases : issu de la société civile, intègre, multi récompensé pour son action en faveur des droits de l’homme, reconnu internationalement, sans compromission avec le pouvoir… Denis Mukwege se positionne désormais en recours possible en cas de nouvelle transition politique en République démocratique du Congo. En septembre 2017, le gynécologue s’était déjà déclaré « disponible » pour servir son pays. Avec son nouveau prix Nobel, Denis Mukwege remet sur le tapis l’option d’une nouvelle transition, un temps balayé pour l’opposition dans l’espoir de remporter les élections. Mais face au chaos électoral qui s’annonce, et à la disqualification de Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, les deux principaux leaders de l’opposition, le scénario d’une transition sans Kabila revient sur la table."



"Appels sur l'actualité
[Vos réactions] Double prix Nobel de la paix

° http://www.rfi.fr/emission/20181008-vos-reactions-double-prix-nobel-paix
Ils symbolisent la lutte contre les violences sexuelles en tant qu'arme de guerre. Le gynécologue congolais Denis Mukwege et l'Irakienne Yazidie Nadia Murad se sont vus attribuer le prix Nobel de la paix. Que vous inspire de ce choix ? Comment punir les auteurs de ces crimes ? Ce prix permettra-t-il de lutter contre l'impunité ?"


"APRÈS DESMOND TUTU, NELSON MANDELA, FREDERIK DE KLERK, WANGARI ...
Mukwege Prix Nobel : les réactions de Minaku, Mabunda, Bemba, Fatshi, ..."

° https://www.forumdesas.org/spip.php?article17272


"Barnabé Kikaya : « c’est à Mukwege de faire la demande s’il veut présenter son Prix Nobel au Chef de l’Etat »"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing
° https://www.politico.cd/encontinu/2018/10/08/barnabe-kikaya-cest-a-mukwege-de-faire-la-demande-sil-veut-presenter-son-prix-nobel-au-chef-de-letat.html

° https://laprosperiteonline.net/2018/10/08/kitengie-yesu-felicite-denis-mukwege/
° http://groupelavenir.org/prix-nobel-les-felicitations-de-mende-a-mukwege/
° http://groupelavenir.org/prix-nobel-de-la-paix-voici-ce-que-gagneront-mukwege-et-nadia-murad/
° http://groupelavenir.org/denis-mukwege-decroche-enfin-le-prix-nobel-de-la-paix/

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  ndonzwau le Jeu 11 Oct - 0:02

"Politique
RDC : Denis Mukwege appelle les Congolais à « lutter pacifiquement » pour libérer leur pays

° https://www.jeuneafrique.com/587118/politique/rdc-denis-mukwege-appelle-les-congolais-a-lutter-pacifiquement-pour-liberer-leur-pays/

"Denis Mukwege appelle les Congolais à « construire ensemble la paix »
° https://www.radiookapi.net/2018/10/10/actualite/politique/denis-mukwege-appelle-les-congolais-construire-ensemble-la-paix


"Droits de l’homme
[Chronique] Nobel de la paix à Denis Mukwege, un honneur à double sens

° https://www.jeuneafrique.com/640999/societe/nobel-de-la-paix-a-denis-mukwege-un-honneur-a-double-sens/

"Denis Mukwege, Nobel de la paix
° http://www.iris-france.org/120268-denis-mukwege-nobel-de-la-paix/

"«Denis MUKWEGE, un Africain Prix Nobel de la Paix» par M. Amadou Bal BA
° https://blogs.mediapart.fr/amadouba19gmailcom/blog/081018/denis-mukwege-un-africain-prix-nobel-de-la-paix-par-m-amadou-bal-ba

"Nobel de la Paix : Denis Mukwege, un protestant convaincu
° https://www.reforme.net/actualite/monde/prix-nobel-de-la-paix-denis-mukwege-un-protestant-convaincu/
° http://www.lalumieredumonde.fr/2018/10/denis-mukwege-evangelique-et-prix-nobel-de-la-paix-2018.html
° https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/Denis-Mukwege-medecin-contre-viol-2016-02-17-1200740624
° http://www.vivreici.be/article/detail_nobel-de-la-paix-le-combat-du-docteur-mukwege-reconnu?id=214038
° https://lafree.ch/a-voir-et-entendre/a-la-decouverte-des-convictions-du-dr-denis-mukwege-ciel-mon-info
° https://www.editionsarchipel.com/2018/10/08/prix-nobel-de-la-paix-pour-denis-mukwege/

"Denis Mukwege, l’homme qui répare les femmes et dénonce le pouvoir en RDC
° https://afrique.lalibre.be/25632/denis-mukwege-lhomme-qui-repare-les-femmes-et-denonce-le-pouvoir-en-rdc/

"La durée des débats et des échanges sur les réseaux sociaux. Le cas du Dr Mukwege
° http://www.ingeta.com/la-duree-des-debats-et-des-echanges-sur-les-reseaux-sociaux-le-cas-du-dr-mukwege/

"Politique
Prix Nobel décerné à Mukwege : ce qu’en pense vraiment le camp Kabila

° https://www.jeuneafrique.com/641612/politique/prix-nobel-decerne-a-mukwege-ce-quen-pense-vraiment-le-camp-kabila/

"Moment d'émotion entre Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018, et sa mère (vidéo)
° https://www.rtbf.be/info/monde/detail_moment-d-emotion-entre-denis-mukwege-prix-nobel-de-la-paix-2018-et-sa-mere-video?id=10039222

"Le Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix : "Les hommes doivent s’exprimer en faveur des femmes"
° http://www.europe1.fr/international/le-dr-mukwege-prix-nobel-de-la-paix-les-hommes-doivent-sexprimer-en-faveur-des-femmes-3772205

° https://www.jeuneafrique.com/mag/329125/politique/rd-congo-mukwege-prophete-de-pays/
° https://www.jeuneafrique.com/371532/societe/rd-congo-plaidoyer-vie-denis-mukwege-denis-mukwege/
° https://www.radiookapi.net/2018/10/06/actualite/politique/dr-mukwege-ce-prix-naura-de-signification-que-sil-change-la-situation


"RDC-Caricature: Mukwege également a les mains ensanglantées, mais pas pour les mêmes raisons
° https://actualite.cd/2018/10/05/rdc-caricature-mukwege-egalement-les-mains-ensanglantees-mais-pas-pour-les-memes-raisons


caricature ACTUALITE.CD réalisée par Kash

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  ndonzwau le Sam 13 Oct - 16:09

"DECLARATION DU DR MUKWEGE, PRIX NOBEL DE LA PAIX
° http://fondationpanzirdc.org/declaration-dr-mukwege-prix-nobel-de-paix/
"Déclaration Dr. Mukwege
À l’occasion de l’obtention du Prix Nobel de la Paix 2018


Mesdames et Messieurs les membres du comité Prix Nobel,
Mesdames et messieurs, chères amies, amis de la Paix, amis de l’humanité.
C’est avec une grande humilité que j’apprends cette nouvelle [alors que jùetais en salle d’operation].
Aujourd’hui mes pensées vont tout droit à toutes les survivantes de viols et violence sexuelles en conflits à travers le monde.
Je suis honoré d’être nommé, aux côtés de Nadia Murad avec qui depuis quelques temps nous partageons la lutte et pour qui j’ai beaucoup de respect car son courage et sa force de dénoncer cette barbarie dans les conflits va au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
Cher comité du Prix Nobel, vous avez écouté sa voix, vous avez écouté les voix de toutes les survivantes.

En effet, cet honneur est une inspiration car il démontre que le monde est effectivement en train de prêter attention à la tragédie des viols et violences sexuelles et que les femmes et les enfants qui l’ont subi trop longtemps ne sont pas ignorés.
Ce prix Nobel traduit la reconnaissance et le besoin d’une réparation juste des femmes victimes des viols et violences sexuelles sur tous les continents de l’Asie, de l’Océanie, de l’Europe, de l’Amérique et l’Afrique.
C’est un pas important vers cette réparation tant attendue que nous devons tous à ces femmes.
Je le dédie aux femmes de tous les pays du monde,  meurtries par les conflits et confrontées à la violence de tous les jours.
Pendant près de 20 ans j’ai été témoin des crimes de guerre contre les femmes non seulement en R. D. Congo mais également dans plusieurs autres pays du monde.

Je voudrais vous dire qu’à travers ce prix le monde vous écoute et refuse l’indifférence, refuse de rester les bras croisés face à votre souffrance.
Ce prix n’aura de signification que s’il joue le rôle de mobilisation pour changer la situation des femmes en zones de conflits armés.
Nous espérons que le monde  ne va plus tarder à agir avec force et détermination en votre faveur car la survie de l’humanité dépend de vous.
C’est vous, les femmes, qui portez l’humanité.
Je vous remercie."





"Mukwege Prix Nobel: la victoire d’un Congolais de base
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2018/10/05/mukwege-prix-nobel-la-victoire-dun-congolais-de-base/
Même si depuis quelques années il parcourt le monde et est écouté par les plus grands, Denis Mukwege est d’abord un enfant du village, un fils des montagnes de l’Est du Congo. Sa famille est originaire de Kaziba, au sud de Bukavu et son père sera l’un des premiers pasteurs protestants à être autorisé par le colonisateur belge à s’installer dans la périphérie de Bukavu. Lorsqu’il accompagne son père dans ses tournées pastorales, je jeune Denis estime que, face aux malades, aux mourants, les prières ne suffisent pas et il décide de devenir médecin. Puisqu’il adore les enfants, il sera pédiatre et obtiendra son diplôme de médecine à l’Université de Bujumbura. Mais lorsqu’il regagne le Sud Kivu pour effectuer son stage de jeune médecin, une autre réalité le frappe : mal nourries, épuisées par le travail des champs, enchaînant les grossesses, les jeunes mères arrivent souvent trop tard à l’hôpital, transportées sur des brancards le long des sentiers escarpés. Le jeune stagiaire décide de changer de cap et, au vu de la détresse des femmes, il reprend des études de gynécologue obstétricien à l’Université d’Angers. Il s’y révèle exceptionnellement doué pour les opérations les plus délicates et malgré la situation difficile qui prévaut dans son pays où s’achève le long règne du président Mobutu, il refuse les offres d’emploi en Europe et décide de s’installer à Lemera, dans un hôpital construit par les églises protestantes. Sa famille vit à Bukavu et chaque week end, le jeune médecin quitte sa brousse pour rejoindre le siens, en bus ou à pied à travers les collines.
Dès le début de sa carrière, Denis Mukwege est un homme qui côtoie la détresse la plus profonde tout en réussissant, sur le plan personnel, à déjouer tous les obstacles et à bénéficier de circonstances exceptionnelles, que certains appellent la chance et où lui, croyant fervent, voit la main de Dieu. C’est ainsi qu’en 1996 déjà, alors qu’il vient de quitter son hôpital de Lemera, appelé à Bukavu par une urgence, il apprend que les rebelles venus du Rwanda ont attaqué l’établissement, massacré les malades et le personnel soignant ! Son hôpital ayant été détruit, le gynécologue, durant quelque temps devient médecin de guerre. On le retrouve à Goma, et même à Kisangani où affluent les fuyards de la première guerre du Congo.

Mukwege est ainsi l’un des premiers témoins de ces immenses massacres qui se déroulent dans le secret des forêts congolaises et qui seront consignées dans le « rapport Mapping » soigneusement tenu secret dans les armoires de l’ONU. . Alors déjà il tente de rompre le silence, mais le temps d’être écouté n’est pas venu. Lorsque les églises protestantes construisent un nouvel hôpital à Panzi, qui n’est alors qu’un village au sud de Bukavu, les femmes affluent et, au début des années 2000, le gynécologue s’alarme d’un phénomène nouveau dans la région : ses patientes ne souffrent pas seulement de grossesses difficiles, elles présentent des lésions dues à des violences sexuelles qui s’apparentent à des actes de torture.

Grand, de longues mains habiles qui pourraient être celles d’un pianiste, Mukwege est un homme qui sait soigner, recoudre, panser les plaies. Il est aussi un homme qui, durant des heures, avec émotion et empathie, est capable d’écouter et de compatir. Longtemps enfermées dans le silence et la honte, les femmes, enfin, se confient.
Durant ces années de guerre et de terreur, Mukwege, dans le secret de sa salle de consultations, est l’un des seuls à recueillir des récits horrifiants, à constater, de visu, les effets d’une barbarie inouïe. Les femmes qui se présentent à lui n’ont pas seulement été violées par des hommes agissant en bandes, elles ont été mutilées avec des armes de guerre, déchirées à la baïonnette ; leurs vagins ont été brûlés avec des produits chimiques, déchiquetés par des grenades. Sous les yeux impuissants du mari humilié, des enfants traumatisés à vie, les femmes ont subi des violences extrêmes et Panzi est le dernier havre où elles peuvent se réfugier. A longueur de journée, Mukwege soigne, répare, écoute. Il prie aussi, se demande comment une telle cruauté a pu déferler sur la région, mise en œuvre par des groupes armés venus du Rwanda mais aussi, gagnés par l’épidémie de violence, par des miliciens congolais. A la fin, le médecin de Panzi, qui est aussi un pasteur protestant, décide de mettre un autre de ses talents au service des femmes de son pays : il parle aux journalistes, il prend le monde à témoin et la colère aiguise son éloquence. Inlassablement, Mukwege explique ce phénomène nouveau que représente le viol comme arme de guerre et il essaie d’en comprendre les causes, l’appétit que suscitent les ressources naturelles de l’Est du Congo et en particulier le désormais fameux « coltan », ce colombo tantalite utilisé dans la fabrication des portables et ordinateurs…
A force d’être répété, médiatisé, le témoignage du docteur finit par émouvoir le monde. Grâce à Mukwege, plus personne ne peut dire qu’il ne savait pas, nul n’ignore plus qu’une sale guerre s’est longtemps menée dans l’Est du Congo pour le contrôle des ressources naturelles. Si les actions concrètes tardent à se manifester, si la traçabilité des minerais du Congo s’avère difficile à mettre en œuvre,en revanche les hommages commencent à se multiplier, saluant l’action du docteur qui, perplexe, se demande parfois si tant de louanges ne sont pas aussi un alibi pour ne rien faire de plus concret…


Le Prix Roi Baudouin, puis le Prix Sakharov, la plus haute distinction européenne, ouvrent la voix à cette reconnaissance internationale et, frôlant plusieurs fois le prix Nobel de la Paix, jusqu’à la consécration finale, Denis Mukwege devient, avec plus de 30 distinctions internationales, le plus connu, le plus honoré de tous les Congolais. Mais dans son pays, le médecin de Panzi, avec son franc parler, son prestige, son intransigeance d’homme d’action et de témoignage, en dérange plus d’un. Le docteur échappe à une tentative d’assassinat, les jaloux sont nombreux, les medias officiels de son pays se gardent bien de lui donner la parole, le pouvoir s’offusque de ses dénonciations et souligne les efforts déployés pour améliorer la situation.
Kinshasa comprend mal que Mukwege est aussi un citoyen. Il ne se contente pas de soigner les plaies du corps, de tenter de restaurer l’intégrité physique et psychique des femmes, il veut aussi s’attaquer aux causes du « mal congolais » et débouche, fatalement, sur le terrain politique, où il plaide pour une « transition sans Kabila » exprimant toute sa défiance à l’égard du pouvoir actuel…
Ce Prix Nobel qui couronne aujourd’hui toute une vie consacrée à la lutte contre les violences sexuelles et à la dénonciation de leurs causes, accorde enfin au fils du pasteur de Kaziba, au médecin de Panzi, la reconnaissance qu’il mérite. Puisse-t-il aussi raviver l’intérêt du monde pour le peuple congolais, qui attend depuis si longtemps que justice lui soit rendue, qu’il s’agisse de son droit à la démocratie ou du bénéfice des ressources naturelles du pays…"



"Aux cotés de Mukwege, les femmes du Kivu et de partout e partout
° http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2018/10/05/aux-cotes-de-mukwege-les-femmes-du-kivu-et-de-partout-e-partout/
Lorsqu’il recevra à Oslo le Prix Nobel de la Paix, la plus haute haute distinction internationale, Denis Mukwege ne sera pas seul. A ses côtés peut-être et dans son cœur certainement, seront présentes des dizaines de milliers de femmes du Kivu. Ces femmes qu’il a passé sa vie à « réparer » physiquement et psychologiquement, à soutenir moralement, à défendre sur tous les fronts, toutes les tribunes, pour que leur souffrance ne demeure pas ignorée. Ces femmes de l’Est du Congo -et avec elles toutes les femmes du monde victimes de violences comparables- n’ont pas seulement été les bénéficiaires de l’engagement du médecin de Panzi. Elles ont été la source de son courage et de sa force. Alors qu’il fut menacé, obligé de s’exiler provisoirement, qu’il fut ignoré par un pouvoir qui redoutait son franc parler et l’accusait même d’ « exagération », c’est pour une raison très simple que le docteur a refusé les offres d’asile à l’étranger et les postes prestigieux : les femmes du Congo avaient besoin de lui ! Mais en plus, l’enfant de Kaziba, le simple citoyen congolais qu’il est resté, avait besoin de demeurer proche des siens, de partager les combats de son peuple.
Car le peuple congolais ne s’est jamais résigné à l’injustice dont il était victime : c’est de l’Est que sont partis les mouvements de rébellion contre Mobutu, c’est au Kivu qu’est née la société civile qui fut le moteur de la conférence nationale, c’est là aussi que s’organisa la résistance à l’occupation étrangère et que l’on refusa la balkanisation du pays. Aujourd’hui encore, c’est à Goma et à Bukavu que sont nés des mouvements citoyens tels que la Lucha, ainsi que les « Chemins de la paix » impulsés par le docteur Mukwege lui-même et tant d’autres associations.
Le médecin de Panzi est le produit de cette société là, d’un peuple fier qui, comme le dit l’hymne national congolais, a «eu longtemps le front courbé » mais sans jamais renoncer à se redresser. Joignant le témoignage et le plaidoyer du pasteur à l’action concrète sur le terrain, Mukwege est un digne fils du Congo et l’hommage qui lui est rendu rejaillit sur tous ses compatriotes, trop souvent caricaturés ou méconnus. La plus haute distinction que représente le Prix Nobel renforce aussi le combat pour la démocratie qui se mène en ce moment au Congo à quelques semaines des élections.


Mais la dimension du prix Nobel dépasse aussi les dimensions de l’Afrique centrale : si le docteur Mukwege est ainsi reconnu et salué, c’est aussi parce qu’il se bat pour toutes les femmes du monde. Un an après l’apparition du phénomène des « metoo », le viol n’est plus un sujet tabou et l’on s’aperçoit enfin du caractère universel de cette arme utilisée ici pour la domination et là pour la destruction massive…
La victoire de Mukwege, c’est aussi celle de toutes ces femmes qui, au Kivu et ailleurs dans le monde, ont osé parler à voix haute, nommer leurs tortionnaires ou leurs abuseurs et revendiquer leur dignité."



"Dr. Mukwege, prix Nobel de la paix: L’IRDH s’attend à ce que la RDC tire un grand bénéfice
° https://www.matininfos.net/dr-mukwege-prix-nobel-de-la-paix-lirdh-sattend-a-ce-que-la-rdc-tire-un-grand-benefice/


Dr. Denis Mukwege - Prix Nobel de la Paix 2018 (Photo Matininfos.NET/CMB)

C’est à l’instar notamment de l’Afrique du Sud et l’Egypte, où les Prix Nobel ont eu un impact positif sur leurs développements politiques respectifs que l’Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH) formule ces vœux. Dans un message de félicitation adressé au Dr. Denis Mukwege, cette institution d’appui à la démocratie indique que cette désignation arrive au meilleur moment où la RDC a besoin de mettre en œuvre des types de leçons que les Prix Nobel de Paix amènent dans leurs pays respectifs.

Ci-dessous l’intégralité de félicitation de l’IRDH au Dr. Mukwege :
Message de félicitation au docteur Mukwege,  prix Nobel de la paix
L’IRDH présente ses vives félicitations au Docteur Mukengere Mukwege Denis, pour le Prix Nobel de la Paix gagné conjointement avec madame Nadia Murad, ce vendredi 05 octobre 2018. La reconnaissance internationale couronne sa lutte contre les viols et violences sexuelles comme arme de guerre en République Démocratique du Congo (RDC). Par ailleurs, le peuple congolais, dont les victimes bénéficiaires de ses soins, ne cesse de lui témoigner sa gratitude, depuis plus de deux décennies. En tant que Président de la fondation Panzi, docteur Mukwege appartient au groupe d’intellectuels les plus actifs de la société civile.
En effet, le Prix Nobel de la Paix décerné au congolais arrive au meilleur moment où la RDC a besoin de mettre en œuvre des types de leçons que les Prix Nobel de la Paix amènent dans leurs pays respectifs. L’IRDH s’attend à ce que la nation congolaise en tire aussi le grand bénéfice, à l’instar de l’Afrique du Sud et l’Egypte où les Prix Nobel ont eu un impact positif sur leurs développements politiques respectifs."

Puisse le monde célébrer le Docteur Mukwege, qui devient ainsi le onzième Prix Nobel de la Paix africains , après les dix autres que sont : (1) l’ancien Président de l’ANC (Afrique du Sud), Albert John Luthuli; (2) l’ancien Président égyptien Anouar EL-Sadate ; (3) l’évêque sud-africain, Monseigneur Desmond Tutu; (4) l’ancien Président sud-africain, Nelson Mandela ; (5) l’ancien Président sud-africain Frederik Willem De Klerk ; (6) l’ancien Secrétaire Général de l’ONU, Kofi Annan ; (7) la biologiste kényane, Wangari Maathai ; (Cool l’ancienne Présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf ; (9) la militante pour les droits de la femme libérienne, Leymah Gbowee ; et (10) le quartet du dialogue national tunisien."
° https://www.matininfos.net/rdc-tous-les-congolais-daccord-pour-le-prix-nobel-de-la-paix-remis-a-mukwege/?relatedposts_hit=1&relatedposts_origin=45809&relatedposts_position=0
° https://www.matininfos.net/collette-breackman-denis-mukwege-est-lhomme-de-verite/


"Cinq choses à savoir sur le Dr Mukwege, prix Nobel de la paix"
° http://geopolis.francetvinfo.fr/cinq-choses-a-savoir-sur-le-dr-mukwege-prix-nobel-de-la-paix-217545

° https://afrique.tv5monde.com/information/denis-mukwege-prix-nobel-de-la-paix-explosion-de-joie-en-rdc
° https://www.afrik.com/reaction-de-l-acat-au-prix-nobel-de-la-paix-remis-au-dr-denis-mukwege
° http://fr.africanews.com/2018/10/12/rdc-cameroun-biya-felicite-kabila-pour-le-nobel-de-la-paix-decerne-a-denis/
° https://www.reforme.net/actualite/monde/denis-mukwege-prix-nobel-de-la-paix-2018-foi-et-determination/
° http://geopolis.francetvinfo.fr/thierry-michel-le-dr-mukwege-est-engage-dans-un-combat-contre-l-impunite-96565


"RDC: au Sud-Kivu, les chefs de guerre font toujours la loi"
° http://geopolis.francetvinfo.fr/rdc-au-sud-kivu-les-chefs-de-guerre-font-toujours-la-loi-217445
Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr. Denis Mukwege: Prix Nobel de la paix 2018

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum