DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Aller en bas

DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Message  KOTA le 3/11/2018, 1:33 am

DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQUE



 
 
 

Les signataires:

































DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR LA MACHINE A VOTER ET SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
1. Ce 02 novembre 2018, les forces politiques acquises à l’alternance par des élections crédibles se sont réunis à Kinshasa afin d’évaluer la situation qui prévaut en RDCongo à la veille du lancement de la campagne électorale et dresser ensemble la marche à suivre jusqu’à la tenue des élections libres, démocratiques, transparentes et inclusives en République Démocratique du Congo.
2. Pour la première fois, depuis notre accession à l’indépendance, des élections combinées mettront près de 40.000 candidats face à 40 millions d’électeurs.
3. Malheureusement, depuis la signature de l’accord de la Saint-Sylvestre, le régime n’a eu de cesse de violer ses engagements. Le non-respect des libertés civiles et politiques des citoyens et la répression aveugle ont pris le dessus sur la volonté de maintenir l’esprit du pacte républicain négocié lors de la Table ronde de 1960, de la Conférence Nationale Souveraine et du Dialogue Intercongolais de Sun City qui forgent l’unité et la force de la Nation.
4. Après s’être moqué de l’Eglise catholique à qui il avait confié la facilitation du dialogue de la Saint Sylvestre, le régime se moque désormais des appels de la Société Civile, de l’Opposition Politique et de la majorité des candidats à l’élection présidentielle qui exigent la révision du fichier électoral et le retrait de la machine à voter. Le maintien des prisonniers politiques Eugène Diomi Ndongala, Jean Claude Muyambo, Franck Diongo, Carbone Beni et tant d’autres en détention, l’arrestation des membres des mouvements citoyens Lucha, Filimbi et des Congolais Debout, l’organisation de procès expéditifs assortis de jugements iniques, la poursuite des actions judiciaires motivées politiquement contre certains hommes politiques, la mise à l’écart de certains candidats Présidents de la république par l’instrumentalisation des contentieux des candidatures d’une part et par la fermeture des frontières de l’Etat à l’encontre d’un autre candidat d’autre part, l’interdiction des manifestations pacifiques et l’invalidation de plusieurs candidats montrent que ce régime se moque des Congolais et de leur droit sacré de choisir librement leurs dirigeants.
5. Sous la dictée du pouvoir, la Commission Électorale Nationale Indépendante oppose le plus grand mépris aux appels répétés de la Société Civile et de l’Opposition politique pour des élections crédibles et transparentes. Elle veut ignorer l’existence de plus de 7 millions d’électeurs enregistrés sans empreintes digitales ainsi que la disparition inopinée de plusieurs centaines de milliers de cartes d’électeurs. Par une passation de marché opaque et violant tous les prescrits en la matière, la CENI a acquis des machines à voter à prix d’or pour conduire les Congolais à un vote électronique que la loi électorale ne reconnaît pas 1. En prenant
1 – Loi électorale, Art. 237 Ter.
(Loi n° 11/003 du 25 juin 2011, modifiant la loi numéro 6/006 du 09 mars 2006 portant organisation des élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales).
2
fait et cause pour le régime dans sa stratégie de se maintenir au pouvoir à tout prix, la CENI de Monsieur Nangaa a perdu son indépendance et sa crédibilité.
6. Outre son illégalité, la machine à voter ne réunit aucun consensus. Son imposition affectera la crédibilité des résultats du scrutin et la légitimité des institutions qui en seront issues. Elle ouvrira la porte à d’innombrables contestations qui, c’est à craindre, pourraient conduire à des violences et à un affaiblissement général de l’Etat.
De ce qui précède, et au nom des combattants de la liberté tombés pour que le peuple congolais reprenne en main son destin, notamment Floribert Chebeya, Armand Tungulu, Luc Nkulula, Rossy Tshimanga, Thérèse Kapangala, ainsi que toutes les autres victimes tombées pendant les marches pacifiques du CLC, et en la mémoire d’Etienne Tshisekedi, illustre figure du combat pour l’émergence d’un Etat de Droit, Nous, Représentants des Forces Politiques et Sociales réunis ce jour :
I. Appelons les leaders de la Société Civile et des Forces Politiques acquises au Changement à poursuivre de façon concertée, sans faillir et jusqu’à la victoire, le combat pour lequel nos martyrs sont tombés ;
II. Saluons et félicitons le peuple congolais qui s’est mobilisé ce vendredi 26 octobre 2018 sur toute l’étendue du territoire national pour refuser catégoriquement la machine à voter, instrument non prévu par la loi électorale que le régime de Kinshasa veut imposer pour confisquer au souverain primaire le pouvoir de choisir ses dirigeants ;
III. Réitérons notre adhésion au mémorandum déposé par les leaders politiques auprès de la CENI ;
IV. Invitons la population congolaise à signer massivement la pétition initiée par le Comité Laïc de Coordination pour rejeter la machine à voter ;
V. Exigeons de la CENI de retirer la machine à voter non prévue par la loi électorale, de nettoyer le fichier électoral corrompu et de rechercher activement le consensus entre toutes les parties prenantes pour un processus électoral apaisé, crédible et responsable ;
VI. Rappelons que seules des élections libres, démocratiques, transparentes, crédibles et inclusives donnent la légitimité aux dirigeants politiques ;
VII. Rappelons notre refus de tout report dilatoire des élections du 23 décembre 2018 ;
VIII. Invitons par conséquent la population à la mobilisation et à la vigilance et lui demandons de se tenir prête à répondre à toutes les actions que nous engagerons pour qu’elle se réapproprie son destin ;
3
IX. Affirmons solennellement à notre peuple que nous ferons échec à tout projet
du pouvoir de s’éterniser par une parodie d’élections, en nous privant ainsi
du droit de désigner librement nos dirigeants légitimes, et annonçons la
reprise incessante des actions de masse pour exiger l’application de nos
droits fondamentaux.
SALLE REINE DE PAIX , GOMBE
Fait à Kinshasa, le 02 novembre 2018


  • TELEMA EKOKI ET D’AUTRES MOUVEMENT CITOYENS, 

  • LES CANDIDATS PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE


 






https://telemaekoki.com/2018/11/02/declaration-commune-des-forces-vives-et-politiques-sur-la-machine-a-voter-et-sur-un-scrutin-credible-et-transparent-en-republique-democratique-du-congo-telema-ekoki-mouvements-citoyens-et-candidats/

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Message  Troll le 3/11/2018, 2:28 pm

ENTRE LES HESITATIONS DE L´UE... ET LA NOUVELLE POSTURE DE L´UDPS

L´UE et ses 28 pays membres ne semble pas croire á la tenue des élections… Ainsi, les sanctions contre le gang de Kabila...et surtout Shadary restent… jusqu´au 10 decembre.
>Ces hesitations de l´UE semblent confirmer le scepticisme sur la capacité de la CENI á organiser les élections.

> Même si le "vice-president" de la RDC, directeur du cabinet de Kabila... continue de negocier avec l´UE via l´Espagne qui a mis son veto contre les sanctions… le doute persiste.. L´admnistration Trump n´a pas l´hypocrisie de l´UE, pour les USA... les sanctions continuent >

10 decembre? La campagne électorale sera dèjà lancée… Imaginez un candidat sous sanctions internationales.. ?l Very Happy


¤ L´ETRANGE POSTURE DE L´UDPS Shocked

Comment compte faire Felix pour gagner la confiance de l´opposition et obtenir la candidature "commune" si la "signature" de l´UDPS continue á être "invisible" sur les documents des actions de l´opposition ? Razz

Que les lecteurs nous explique… le but de la posture étrange de l´UDPS.. même si certaines analyses font état de la même comprehension que l´UE: Ceux de l´UDPS ont la conviction que la CENI est incapable d´organiser les élections… machine ou sans machine, il n´y aura pas élection!


¤ LA POLITIQUE DU FAIT ACCOMPLIE ET LA TRANSITION SANS KABILA

Une autre comprehension des "reserves" de l´UE est que les 28 pays membres s´attendent á une repression "feroce" de Kabila si les élections sont retardées.. Alors mieux vaut attendre et lancer d´autres sanctions plus massives... au cas où...afin de contraindre Kabila de quitter le pouvoir au mois de decembre***

Nous sommes au mois de novembre > la grande stratégie de l´opposition qui refuse de "boycoter" consiste á mettre Kabila le dos contre le mur !
Si Kabila et Nangaa ne peuvent pas organiser les élections… le mois de decembre sera la fin... Ce que Kabila n´a plus la CENCO ou l´admnistration Trump pour negocier un nouveau report des élections.. ni un nouveau glissement..

> Si les analystes de l´UDPS pensent que Felix sera le prochain "premier ministre" de Kabila Very Happy afin de l´aider á obtenir une autre transition.. la stratégie de la "TRANSITION SANS KABILA" sera sans doute la base de la confrontation dans la rue au Congo

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Message  Troll le 3/11/2018, 2:47 pm

Razz GRANDE STRATEGIE...AFIN D´OBTENIR LA TRANSITION SANS KABILA ?

Les doutes sur la tenue des élections au mois de decembre.. sont de plus en plus visibles…

> https://www.jeuneafrique.com/657536/politique/tibor-nagy-le-nouveau-monsieur-afrique-americain-entame-sa-premiere-tournee-sur-le-continent/

Lisez attentivement les propos de ce diplomate US... même les USA qui pourtant avaient accordés à Kabila ce ralonge sont pessimistes sur la tenue des élections..

D´où une fois de plus, Felix et ses amis de l´UDPS sont-ils en "phase" avec le reste de l´opposition qui semble continuer á faire pression sur Nangaa afin d´obtenir la "TRANSITION SANS KABILA" ?

Nous allons poster les propos de JP Bemba > Lisez attentivement ses propos sur "un mandat court" du futur président de la république silent

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Message  ndonzwau le 3/11/2018, 11:17 pm

Je n'épouse pas la position de l'Udps qui boude sa participation au camp de l'opposition pour des raisons, selon moi, trop partisanes et quelque peu suspectes, n'empêche que je m'interroge sur la nouveauté de cette déclaration à part le fait qu'on s'approche de plus en plus de la date prévue pour les élections et encore plus du début de leur campagne.
En quoi cet "ultimatum" vaut-il davantage que beaucoup d'autres déclarations de ce genre faites avant ?
En quoi nous convaincre qu'il fera davantage pression sur le pouvoir au point de l'acculer à répondre à ses revendications ? Sinon où place-t-on dans cette stratégie les actions du CLC qui jadis bousculaient le terrain ?

Vous l'aurez compris : pour moi on en a assez des paroles si menaçantes soient-elles, nous avons besoin d'actions à impact immédiat.
Bon, attendons la suite...

Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Message  Troll le 4/11/2018, 2:56 pm

Razz DOUTE MÊME AU COEUR DE LA KABILIE


https://www.poltico.cd/actualite/la-une/2018/11/03/rdc-la-majorite-au-pouvoir-divisee-sur-le-processus-electoral.html

@ Sans surprise, KABILA et son gang sont très bien informés que NANGAA serait entrain de saborder leur planing No et le risque de se retrouver sans élection au mois de decembre est un fait logique @ @

Une fois de plus, la strategie de la TRANSITION SANS KABILA cyclops est un cauchemar... silent

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Message  ndonzwau le 4/11/2018, 8:29 pm

Il ne faut surtout pas que l'opposition se trompe de stratégie comme ce dangereux dérapage de l'Udps qui au lieu de démultiplier la pression sur le pouvoir choisit une voie à terme inopérante qui affaiblit et démobilise son camp, à moins d'avoir opté en douce de "collaborer" avec le régime, prendre à la légère la "machine à tricher et autres artifices de fraude" (le nouvel Archevêque de Kinshasa Mgr Ambongo a ainsi tort d'emboiter le pas à l'Udps en affirmant que "la machine ne peut pas devenir un obstacle aux élections", ce n'est pas le moment) est une grave erreur selon moi.
On voit aujourd'hui des sectateurs de l'Udps défendre leur parti qui clame quand même dangereusement à qu'elle irait aux élections même avec la "machine" à ce stade où il faut plutôt, selon moi,  condamner avec virulence et lutter contre celle-ci, la question d'un éventuel boycottage des élections ne peut intervenir qu'après avoir épuisé toutes les actions qui visent son retrait.
C'est dans ce sens que personnellement je ne me satisfait pas des paroles de menaces et attend des actions, encore des actions pour revendiquer le retrait de la machine.

La fameuse "transition citoyenne sans 'JK'"
est certes un idéal mais pour le moment elle n'est qu'une vue d'esprit dans la mesure où l'obtenir, càd "dégager" 'JK', est un préalable quasi impossible à réussir.
Aujourd'hui le FCC et cette machine sont les puissantes armes de fraude massive au service du régime pour se succéder à lui-même : si on n'en prend pas suffisamment conscience ce qu'on n'a rien compris du plan malicieux de ce pouvoir...

Le FCC, on le voit encore mieux aujourd'hui, est cette imposture juridique et politique planifiée pour faire gagner le dauphin. Imposture parce que sous des dehors légaux de liberté d'expression et de choix des embauchés; de principe en démocratie, 'JK' et son régime ont une fois de plus pris en otages des citoyens Congolais qu'ils embrigadent d'autorité sans solliciter leur libre approbation. Politiques, gouverneurs, administratifs fonctionnaires ou pas, artistes et autres notables ont été embauché de force dont certains se retrouvent même dans l'équipe de Ramazani sans jamais avoir été consultés au préalable. Un véritable conglomérat de corrompus et une hideuse mafia au profit du pouvoir d'autant qu'il est demandé à la plupart d'animateurs de l’État d'être apolitiques, dans tous les cas sans aucune loyauté sectaire !
Ainsi donc pour moi, le FCC devrait figurer dans le tableau de chasse des opposants. C'est de plus une négation flagrante de la séparation démocratique des pouvoirs où le pouvoir plus fort abuse à son profit des richesses du pays pour acheter sans scrupules les consciences. Au-delà des pauvres démentis de maintes personnalités incorporées dans l'équipe du dauphin, le FCC, son Autorité morale et son âme damnée Mwilanya qui pilote tout, nécessitent de la part des opposants et du peuple patriote une virulente condamnation et une solide campagne qui met à jour leur imposture, cela doit participer expressément des tactiques de campagne...

Quant à la "machine à voler",
ceux qui doutent encore de son potentiel de fraude massive, découvriront sa malice dans les conclusions de Shekomba, candidat à la présidentielle mais aussi informaticien de son état, après avoir exploré cette machine puissant ordinateur ambulant : "...Pour lui, même si les partis politiques de l’opposition mettaient les témoins dans chaque bureau de vote, rien n’empêcherait la tricherie. Car, celle-ci ne se fera pas lors de comptage de bulletins ou le dépouillement des urnes, elle interviendra en amont dans la machine, avec un système de programmation préétabli, qui fait que, si l’on vote par exemple A, la machine vote B, ou C, selon que les choses ont été programmées..."  Tout est dit !


"Politique-RDC : Quand Daniel Shekomba et Yves Mpunga se tirent dessus au sujet de la machine à voter !
° https://scooprdc.net/2018/11/04/politique-rdc-quand-daniel-shekomba-et-yves-mpunga-se-tirent-dessus-au-sujet-de-la-machine-a-voter/



Il ne faut pas chercher loin, quand on observe comment les uns et les autres parmi les candidats présidents de la République se rentrent dedans pour de questions techniques, administratives et politiques pour comprendre comment les opposants sont en voie de décevoir leur électorat et prépare le lit au candidat FCC. Le dernier cas en date, c’est la réaction du candidat Yves Mpunga aux déclarations de Daniel Shekomba qui, lors de l’émission télévisée “Kiosque” de notre confrère Serge Kabongo sur Canal Congo Télévision (CCtv), n’a pas aménagé, en qualité avérée d’informaticien, la machine à voter de la CENI après l’avoir checkée. Yves Mpunga, un autre informaticien qui, visiblement défend cette machine, n’a pas hésiter de dénigrer, mieux vilipender son challenger. 

En effet, en sa qualité de candidat président de la république, Daniel Shekomba, physicien et technicien en informatique de son état, avait sollicité de Corneille Nangaa le checking total de la machine à voter. Chose qu’il a obtenue jeudi 1ernovembre dernier. Mais la CENI ne lui a pas facilité la tâche, a-t-il dénoncé au cours de l’émission Kiosque. Sans mâcher les mots, il a révélé beaucoup des réalités techniques sur cette machine à voter. Pour lui, même si les partis politiques de l’opposition mettaient les témoins dans chaque bureau de vote, rien n’empêcherait la tricherie. Car, celle-ci ne se fera pas lors de comptage de bulletins ou le dépouillement des urnes, elle interviendra en amont dans la machine, avec un système de programmation préétabli, qui fait que, si l’on vote par exemple A, la machine vote B, ou C, selon que les choses ont été programmées.
A en croire Daniel Shekomba, devant Corneille Nangaa, il a fait remarquer comment cette machine ne fait pas apparaître clairement la photo du candidat et le logo des partis politiques lors de l’impression. Ce qui fait qu’il sera difficile même lors de dépouillement des bulletins dans l’urne, pour que les témoins des candidats découvrent les figures de leurs candidats et les logos de leurs partis. Mais les vraies préoccupations techniques de Daniel Shekomba n’ont pas eu des réponses attendues de la part des techniciens de la CENI mis à sa disposition, notamment en ce qui concerne le checking du logiciel, du code source et du capot. L’accès lui a été interdit sous prétexte de ne pas violer la loi (sic !).

D’après le candidat président de la République Daniel Shekomba, si les congolais partaient aux élections avec ce décor planté par la CENI, c’est un accompagnement du FCC à une victoire écrasante. Son expertise a été appréciée par Corneille Nangaa qui, malheureusement a estimé que les propositions de Shekomba de recourir aux bulletins papiers sont arrivées tardivement et risquent de repousser les élections et violer ainsi la loi électorale.
Alors que les experts de la CENI et leur président n’ont pas mis en doute l’expertise de Daniel Shekomba, c’est plutôt un autre candidat président de la République, Yves Mpunga, qui se fait avocat de la machine à voter. Sur son compte WhatsApp, cet ancien étudiant de l’Université Protestante au Congo (UPC) devenu professeur, écrit : « Le constat qu’il a fait ne favoriserait qu’au pouvoir.  Comment peut-on voter avec du papier écrit sur un stylo ? Savez -vous comment Kabila avait gagné les élections en 2011 ? Avec cette solution, tout le monde pourra voter à partir de la maison en écrivant sur le papier de la CENI.  En nouvelles technologies, il faut éviter les solutions qui requièrent l’intervention humaine.  Ouvrir une machine ne signifie rien, on peut voir tous les dispositifs à partir de l’ordinateur (avec une connexion comme administrateur).  Quand un informaticien ouvre l’ordinateur cela signifie : 1. Qu’il ne sait pas entrer dans la configuration du système de l’ordinateur à partir du système d’exploitation ; 2. Qu’il est maintenancier et non un expert en software, base de données, programmation et réseaux ; 3. Qu’il ne maîtrise pas le système d’exploitation utilisé par la CENI et la machine à voter : LINUX ; 4. Qu’il n’a jamais créé un virus, malware ou Worm ; 5. Qu’il n’a jamais appris la sécurité informatique et les moyens de détecter un virus à partir de la programmation en Java ; 6. Qu’il ne sait pas qu’on ne détecte pas un virus ou un code espion en ouvrant un ordinateur ; 7. Demandez à cette personne de vous donner son CV et vous allez tout comprendre ».
Telle est la réaction du professeur Yves Mpunga aux propos de Daniel Shekomba sur Kiosque."



"Politique
Présidentielle en RDC : le camp au pouvoir dévoile son équipe

° https://www.jeuneafrique.com/657848/politique/presidentielle-en-rdc-le-camp-au-pouvoir-devoile-son-equipe-de-campagne/

Militaires retraités, ministres en fonction, nouveaux adhérents et anciens proches, le camp au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) a dévoilé le 3 novembre son équipe devant battre pour Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin du président Joseph Kabila.

À cinquante jours de l’élection présidentielle, le Front commun pour le Congo (FCC), qui porte la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary, a mobilisé ses cadres et militants au chapiteau de Pullman Grand Hôtel de Kinshasa pour dévoiler une vaste équipe de campagne.
En chemise blanche, coiffé d’une casquette estampillée « FCC », M. Shadary a assisté à la cérémonie sans lâcher un seul mot en public, se contentent de saluer les membres de son équipe. Les invités étaient si nombreux que certains sont restés coincés à l’extérieur, devant un podium monté pour l’orchestre de Félix Wazekwa.  Sous un impressionnant dispositif sécuritaire, des militants arboraient des banderoles et des effigies du président Kabila et de son dauphin.
L’équipe de campagne du dauphin de Kabila est composée de 48 cellules comprenant 15 personnes au minimum. Dans la composition, quelques généraux retraités ont été placés dans d’importantes cellules.

Le candidat en personne aux manettes

La campagne sera dirigée par Ramazani Shadary en personne, a tenu à préciser à Jeune Afrique Néhémie Mwilanya, le directeur de cabinet du président sortant Joseph Kabila et chargé des questions juridiques de la campagne. L’ancien ministre de l’Intérieur Evariste Boshab – sous le coup des sanctions de l’Union européenne (UE) – présidera la cellule chargée du programme commun du gouvernement.
Le Premier ministre Bruno Tshibala, issu des rangs de l’opposition a été choisi comme rapporteur. Retraité depuis six mois, le général d’armée Didier Etumba Longila, a été bombardé « rapporteur » de la cellule chargée de la sécurité et du processus électoral des candidats de la coalition.
Chapeautée par le ministre de l’Intérieur, Henry Mova Sakanyi, la cellule rassemble le ministre de la Défense, Crispin Atama Tabe , l’ancien chef de la police de Kinshasa le général Jean-de-Dieu Oleko ou encore le vice-ministre de l’Intérieur, Basile Olongo.

Lambert Mende à la communication

La sœur jumelle du président sortant, la députée Jeannette Kabila a été placée dans la cellule en charge des finances et la logistique, une cellule dirigée par Moise Ekanga.  Le frère cadet du Rais, Zoé Kabila va s’occuper de la jeunesse. Le ministre Azarias Ruberwa coordonnera la concurrence.
Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, se chargera de la coordination des recrutements. Le ministre du Plan est à la tête de la deuxième force politique de la majorité présidentielle (AFDC) Bahati Lukwebo a été placé à la tête de la cellule chargée des relations avec les partenaires intérieurs. Le garde des Sceaux Alexis Ntambwe, a été nommé à la centralisation des résultats.
Sans surprise, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, n’a pas été déboulonné de son domaine de prédilection : il chapeautera la cellule de communication de la campagne, où l’on retrouve le diplomate Kikaya Bin Karubi, Alain Atundu et plusieurs journalistes de la presse nationale.

Cellule des artistes

Le FCC a aussi recruté des figures populaires de la musique congolaise notamment Werranson , JB Mpiana, Tchala Mwana et Barbara Kanam. Le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, a été désigné coordonnateur de la cellule des artistes.
« Toutes les couches de la population congolaise sont représentées dans cette équipe de campagne (…) elles seront prises en charge », a lancé Néhémie Mwilanya, affirmant qu’il « s’agit d’un grand filet jeté pour mobiliser tout l’électorat congolais au cours des scrutins de décembre »."



"RDC: les fantômes de l’équipe de campagne de Ramazani Shadary"
° https://afrique.lalibre.be/26715/rdc-des-contestations-sur-la-composition-de-lequipe-de-campagne-du-dauphin-de-m-kabila/
Le dauphin a présenté son équipe de campagne. De Matata à Bahati en passant par Minaku mais aussi la soeur et le frère Kabila, ils sont tous dans cette équipe de 670 noms… qui comprend même des personnes qui l’ignoraient.(...)"

"L’heure est critique pour l’avenir de la RDCongo"
° http://www.congoindependant.com/lheure-est-critique-pour-lavenir-de-la-rdcongo/
Le Réseau National des ONG des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo en sigle le RENADHOC-RDC continue à suivre très près l’évolution du processus électoral en RD. Congo.
Grande a été notre surprise de constater que le Candidat Président de la République de la Plateforme FCC dont Monsieur Joseph Kabila est l’autorité morale se distingue des autre Candidats Présidents de la République or dans un état des droits, les 21 Candidats Présidents de la République devraient tous bénéficier d’un même traitement, malheureusement cela ne pas le cas.

Le RENADHOC-RDC demande aux ONG tant Nationales et internationales de mener un Plaidoyer au niveau National et International pour la création d’un mécanisme National de Surveillance et de Communication de l’information sur les Droits de l’Homme en République Démocratique du Congo.
Pour notre étonnement, l’équipe de Campagne de Monsieur Emmanuel Shadari n’est composée que des Membres du Gouvernement de la République Démocratique du Congo qui doivent utiliser leurs fonctions en jouant les mêmes rôles dans une Campagne d’une Plateforme électorale qui n’est qu’un fait privé.
La nomination des membres de la Campagne de Monsieur Emmanuel Shadari prouve à suffisance que le FCC utilisera l’argent du Contribuable Congolais et les moyens de l’état pour battre Campagne, c’est qui est INACCEPTABLE  dans un pays où on doit respecter l’état des droits et la Démocratie sous toutes ses formes.
Le RENADHOC-RDC dénonce cette attitude et demande aux Peuples Congolais de l’ensemble du Territoire National de ne pas céder devant l’argent ou tricot car vaut mieux mourir pauvre, mais en état digne (la dignité d’une personne ne s’achète jamais); mais également à la CENCO pour ne pas abandonner les brebis en situation difficile, cela est le devoir d’un bon Pasteur. 
Pour le RENADHOC-RDC
Me William Wenga
Avocat à la Cour et Directeur National en Charge des Plaidoyers
Monitorings et Enquêtes
00243 813788710
00243 9 98906684
Mewilliamwenga71@gmail.com "


"RDC: le GEC dénonce la politisation de la Céni et de la Cour constitutionnelle"
° http://www.rfi.fr/afrique/20181103-rdc-gec-denonce-politisation-ceni-cour-constitutionnelle

"RDC : aucune liste d’observateurs ni de témoins transmise à la CENI
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° https://www.radiookapi.net/2018/11/03/actualite/politique/rdc-aucune-liste-dobservateurs-ni-de-temoins-transmise-la-ceni

A quelques semaines du lancement de la campagne électorale, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dit n’avoir reçu aucune liste d’observateurs, ni de témoins des partis politiques. Son vice-président Norbert Basengezi, l’a affirmé vendredi 2 novembre à Lubumbashi (Haut-Katanga), lors de la rencontre qu’il a eue avec les candidats députés provinciaux, nationaux, la société civile ainsi que les acteurs politiques.
Norbert Basengezi a appelé tous les candidats députés provinciaux et nationaux « à ne pas se laisser distraire, parce que les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre prochain.


Selon lui, son institution a déjà publié et clôturé les listes des candidatures à ce scrutin, notamment la présidentielle et les législatives.
« Comment dans un pays sérieux, vous avez plus de 19 000 candidats, mais aucun des 601 partis politiques n’a envoyé la liste des témoins », s’étonne le vice-président de la CENI.
Mais quelques partis politiques de l’opposition accusent les autorités provinciales de les empêcher à former des témoins et observateurs dans leurs états-majors. Nombreux d’entre eux sont chaque fois arrêtés par la police, a indiqué le président de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC), Gabriel Kyungu wa Kumwanza.
« Les témoins, on devra les former. Mais il y a des gens qu’on vient d’arrêter arbitrairement, alors qu’il y a des gens que j’étais en train de former ici chez moi », a-t-il décrié.
Ces accusations sont rejetées par certaines sources proches du gouvernement provincial."



"Néhémie Mwilanya : "les listes qui circulent sur les réseaux sociaux n'engagent pas le FCC""
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/11/04/nehemie-mwilanya-les-listes-qui-circulent-sur-les-reseaux-sociaux-nengagent-le-fcc.html

"Félix Tshisekedi ou rien : bras de fer entre l'UDPS et les autres opposants"
Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question
° https://www.politico.cd/en-clair/2018/11/03/felix-tshisekedi-ou-rien-bas-de-fer-entre-ludps-et-les-autres-opposants.html
"Les organisateurs du dernier sondage plébiscitant Félix Tshisekedi ont-ils des liens avec des lobbyistesde l'UDPS ?"
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question  Question  Question  Question
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/11/03/les-organisateurs-du-dernier-sondage-plebiscitant-felix-tshisekedi-ont-ils-des-liens-avec-des-lobbyistes-de-ludps.html
"Contrat de lobbying de l'UDPS aux Etats-Unis
Uploadé par Litsani Choukran
ACCORD DE CONSULTATION SUR LA CAMPAGNE D'ÉLECTION DE L'UDPS"

° https://fr.scribd.com/document/392273868/Contrat-de-lobbying-de-l-UDPS-aux-Etats-Unis#from_embed


"V. Kamerhe : « 1er ministre, président de l’Assemblée nationale… nommés par le dauphin, le FCC aux abois. L’opposition fait un travail de fourmis pour la victoire du peuple »"
Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question  Question
° http://7sur7.cd/new/v-kamerhe-1er-ministre-president-de-lassemblee-nationale-nommes-par-le-dauphin-le-fcc-aux-abois-lopposition-fait-un-travail-de-fourmis-pour-la-victoire-du-peuple/

"Martin Fayulu : « L’équipe de campagne de monsieur Shadary, l’État au service d’un clan prédateur contre la population. Inacceptable"
° http://7sur7.cd/new/martin-fayulu-lequipe-de-campagne-de-monsieur-shadary-letat-au-service-dun-clan-predateur-contre-la-population-inacceptable/

° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/11/04/les-officiels-membres-de-lequipe-de-campagne-de-shadary-appeles-a-demissionner.html
° https://actualite.cd/2018/11/03/rdc-kin-kiey-attend-que-les-ministres-membres-de-lequipe-de-campagne-de-shadary
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/11/04/plusieurs-personnes-nommees-dans-lequipe-de-campagne-de-shadary-sans-etre-consultees.html
° https://actualite.cd/2018/11/04/equipe-de-shadary-il-est-possible-que-certains-naient-pas-ete-consultes-faute-de-temps
° http://7sur7.cd/new/equipe-de-campagne-de-r-shadary-cest-larche-de-noe-tout-le-monde-devait-y-entrer-pour-etre-sauve-nehemie-mwilanya/
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/11/03/rdc-la-majorite-au-pouvoir-divisee-sur-le-processus-electoral.html
° https://www.politico.cd/grand-angle/2018/10/28/la-fin-du-dauphin-pour-des-elections-inclusive-et-sans-machine-a-voter.html
° https://www.politico.cd/actualite/la-une/2018/11/04/pour-fridolin-ambongo-la-machine-a-voter-ne-peut-pas-devenir-un-obstacle-aux-elections.html


° https://www.politico.cd/desintox/2018/11/04/cacophonie-au-pouvoir-autour-des-listes-de-lequipe-de-shadary.html
° https://www.radiookapi.net/2018/11/03/actualite/politique/presidentielle-en-rdc-le-fcc-publie-son-equipe-de-campagne  
° https://www.radiookapi.net/2018/11/03/actualite/politique/processus-electoral-en-rdc-le-fcc-appelle-la-communaute
° https://scooprdc.net/2018/11/03/politique-rdc-le-fcc-plante-le-decor-dune-campagne-agressive/
° https://politiquerdc.net/candidature-commune-de-lopposition-lufoc-adresse-une-lettre-ouverte-aux-candidats-presidents/
° https://politiquerdc.net/elections-apaisees-rdc-face-a-lentetement-de-la-ceni-lopposition-sera-a-nouveau-dans-la-rue/
° https://www.politico.cd/actualite/2018/11/03/vers-une-reintegration-de-la-monusco-dans-le-processus-electoral-en-rdc.html
° http://afrikarabia.com/wordpress/elections-en-rdc-les-medias-dans-le-viseur-du-pouvoir/
° https://www.izf.net/afp/rdc-lopposition-historique-dit-douter-tenue-des-scrutins-decembre
° https://www.info-apareco.com/2018/11/01/urgent-kagame-et-kabila-plantent-en-rdc-le-decor-de-la-guerre-froide-entre-les-etats-unis-et-la-russie/


"Alain Atundu : « Lorsqu'on fait partie du FCC, on est à la disposition de l’autorité morale »"
Twisted Evil  Evil or Very Mad  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Question  Question  Question  silent  silent  silent    
° https://www.radiookapi.net/2018/11/04/actualite/politique/alain-atundu-lorsquon-fait-partie-du-fcc-est-la-disposition-de


"Le nouvel Archevêque de Kinshasa, F. Ambongo se prononce sur la machine à voter"



"Actu Expliquée 04.11 : Des fantômes dans la liste de Congolais de service de Shadary"



"MIKE MUKEBAY :Felix Tshisekedi akomi esclave ya Kabila ,Udps ba trahir population"




Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: DECLARATION COMMUNE DES FORCES VIVES ET POLITIQUES SUR UN SCRUTIN CREDIBLE ET TRANSPARENT EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO / TELEMA EKOKI, MOUVEMENTS CITOYENS ET CANDIDATS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQ

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum