Sommet USA – Afrique, MOISSON ABONDANTE POUR KABILA A WASHINGTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommet USA – Afrique, MOISSON ABONDANTE POUR KABILA A WASHINGTON

Message  Imperium le 8/8/2014, 8:23 pm

 Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy PAS DE POLEMIQUES S.V.P LE RAIS TRAVAILLE POUR LE BIEN ETRE DE TOUS LES CONGOLAIS ET CONGOLAISES. IL N Y PAS UN CONGO DE LA MAJORITE NI DE L'OPPOSITION NI DE LA SOCIETE CIVILE. IL Y A UN CONGO POUR TOUS. Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy SI VOUS NE CROYEZ PAS A LA PAROLE DU RAIS, CROYEZ AU MOIN A SES OEUVRES. Very Happy  Very Happy  Very Happy MAMOU ELOMBE, NAFINGI? Very Happy  Very Happy  Very Happy 

C’est dans une ambiance bien congolaise que le Président de la République a clôturé, mercredi 6 août 2014, son séjour à Washington où il s’était rendu pour participer au premier sommet USA – Afrique. Sa dernière soirée américaine a été marquée par une affluence aussi bien des membres de sa délégation que d’autres Congolais de la diaspora à son hôtel pour un dîner mémorable.

Les Congolais étaient en droit de se réjouir ainsi au regard de la moisson récoltée en marge de ce sommet. En effet, outre les nombreux contacts et accords de principe pour des investissements américains en RDC, Joseph Kabila et sa délégation ont tiré une satisfaction morale bien méritée au regard de la reconnaissance des efforts fournis pour la pacification, la relance, la reconstruction et l’émergence multisectorielle de la RDC. Dès son premier rendez-vous avec le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, Kabila a été congratulé pour ses efforts de pacification et de stabilisation de l’Est de la RDC et de l’ensemble de la région des Grands Lacs. La RDC est, aujourd’hui, reconnue comme le fer de lance de la recherche de la paix dans le cadre de l’Accord-cadre d’Addis Abeba.

Dans le même ordre d’idées, les participants aux différentes rencontres tenues dans le cadre du sommet de Washington ont également félicité le Chef de l’Etat congolais pour le programme mise en place afin de booster l’agriculture reconnue aujourd’hui comme un secteur porteur de croissance économique.

L’enjeu du sommet USA – Afrique, qui fait profiler à l’horizon un accroissement des échanges commerciaux aussi bien entre le continent et le pays de l’Oncle Sam qu’entre pays africains, se jouera, à n’en point douter, autour de la RDC en raison de sa position stratégique qui en fait le carrefour de la coopération et du trafic économique. Raison pour laquelle les participants ont également salué les avancées de la RDC dans l’assainissement du climat des affaires et l’amélioration du cadre macroéconomique pour offrir les meilleures conditions aux investisseurs.

Quant sommet proprement dit, on retiendra qu’il s’est dégagé, au terme de trois jours de travaux un large consensus pour la mise sur pied d’un nouveau modèle de partenariat mutuellement bénéfique entre les Etats-Unis et l’Afrique. L’acte final de ce forum aura été le sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement qui avait mis face à face Barack Obama et ses homologues africains. Trois thèmes ont été développés au cours de cette réunion, à savoir : investir dans l’avenir de l’Afrique, paix et stabilité régionale, et gouvernance pour les générations futures. Les participants ont conclu sur la nécessité de renforcer les échanges commerciaux dans l’optique d’un profit commun.

Si les USA se sont engagés à accroître leurs flux économiques, en termes d’investissements, vers l’Afrique à hauteur de 33 milliards Usd, Washington, pour sa part, s’est engagé à faire proroger l’AGOA (loi qui permet aux pays africains d’accéder au marché américain) au-delà de 2015. Pour leur part, les Africains ont insisté sur la nécessité d’assainir l’environnement sécuritaire de leurs pays et de consolider la stabilité multisectorielle afin de garantir une meilleure prospérité des investissements annoncés, et cela au profit des peuples d’Afrique. Ils ont estimé, en effet, qu’il faut promouvoir la paix et la sécurité avant de penser au développement. Les Africains ont également plaidé pour une coopération gagnant-gagnant entre les USA et l'Afrique. Ils ont stigmatisé toute tendance à l’imposition d’une démocratie à l’occidentale, tout en étant d’accord quant à l’observance des valeurs républicaines universelles.

Outre l’aspect économique, marqué particulièrement par le forum d’affaires USA – Afrique tenu le mardi 5 août 2014, le sommet de Washington a aussi connu des moments d’échanges et de réflexion sur les questions de gouvernance, de démocratie et des droits de l’homme. Loin d’entrer dans la polémique autour des mandats présidentiels et des révisions des constitutions, la délégation congolaise, à travers notamment l’Honorable Evariste Boshab, s’est distinguée par des interventions profondes qui ont, entre autres, démontré l’absurdité de la rigidité d’une constitution. Les Congolais ont ainsi plaidé pour la libre expression du peuple souverain sur son propre désir afin de mettre fin à la dictature d’une certaine classe politique.

Yvon Ramazani

Envoyé spécial BSC à Washington

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet USA – Afrique, MOISSON ABONDANTE POUR KABILA A WASHINGTON

Message  ndonzwau le 10/8/2014, 11:10 pm

Il vaudrait mieux, chers aboyeurs kanambistes, que vous vous accordiez entre vous !

D'un côté, certains proclament sans rire que ce Sommet ne servait rien, tout à fait à somme nulle, sans importance sans conséquences; auquel cas il y a des soucis à se faire de ce régime, obligé d'y participer alors qu'il était inutile pour eux; quelle piteuse preuve de sa faiblesse et de sa dépendance !
De l'autre, vous vous précipitez pour nous en vanter la moisson abondante !
Quelle cacophonie, quelle catastrophe pour les pauvres Congolais de pâtir d'un pouvoir maître de rien sinon de les enfoncer davantage dans le vide meurtrier de tout leadership !

Sérieusement; il faut être bouché aux entournures abyssales d'un aveuglement idéologique, fanatique, cupide et idiot pour ignorer que d'une rencontre initiée par la superpuissance mondiale les Congolais avaient de s'armer de toute intelligence pour en tirer le plus qu'ils devaient !
Dieu merci, le bilan de la participation Congolaise ne semble pas nul, félicitons-nous en tous pour l'intérêt de la Nation !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum