Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Tsippora le 31/3/2015, 9:23 pm

Le pays le plus peuplé et le plus riche d'Afrique sur subsaharienne vient d'élire un nouveau président en la personne de l'ancien général et dictateur Muhammadu Buhari, âgé de 72 ans. Goodluck Jonathan, en homme politique responsable, s'est empresse de reconnaître la victoire de son adversaire dans une élection qui s'est jouee au coude à coude et aurait pu mettre le pays à feu et à sang.

Pourquoi cette élection est importante pour les Congolais et pourquoi devrions-nous observer de plus près les changements majeurs qui se sont opérés au Nigeria durant les 20 dernières annees? Parce que c'est un modèle auquel nous devrions aspirer si nous voulons reprendre notre place sur le continent.

Au lieu de s'inspirer du Brésil comme certains candidats "incontournables" le proposent, pourquoi ne pas aspirer à égaler et ultimement devancer le Nigeria? J'envie et admire l'esprit d'entrepreneurship, ainsi que le courage des Nigérians qui aujourd'hui font partie de la diaspora africaine la plus éduquée et la mieux nantie au monde.

Il faudra d'abord se débarrasser des imposteurs et nettoyer l'espace politique de tous ces poids morts qui ne sont là que pour se remplir le ventre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Admin le 31/3/2015, 11:51 pm

Les nigérians ont démontré bcp de maturité comme par exemple être capable d'aligner un seul candidat de l'opposition face au président sortant.

Le Nigeria qui connaît par cette élection, son 1er passage "pouvoir-opposition" a réussi a montrer l'exemple et justifier en même temps sa suprématie en Afrique. En passant ... Ils viennent de racheter les parts que Total détenait chez eux!

Je ne voudrais pas trop commenter ce pic sur le politicien qui a le Brésil pour modele si ce n'est pourbdire que rien n'empêche les deux. Smile
Mais au delà de ca, les congolais doivent se prendre en main ... ils doivent démontrer qu'ils méritent ce pays si riche en ressources.
La classe politique congolaise (toute tendance confondue) est médiocre. Tel est mon constat Wink
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Jim KK le 1/4/2015, 12:47 am

Admin a écrit:Les nigérians ont démontré bcp de maturité comme par exemple être capable d'aligner un seul candidat de l'opposition face au président sortant.

Le Nigeria qui connaît par cette élection, son 1er passage "pouvoir-opposition" a réussi a montrer l'exemple et justifier en même temps sa suprématie en Afrique. En passant ... Ils viennent de racheter les parts que Total détenait chez eux!

Je ne voudrais pas trop commenter ce pic sur le politicien qui a le Brésil pour modele si ce n'est pourbdire que rien n'empêche les deux. Smile
Mais au delà de ca, les congolais doivent se prendre en main ... ils doivent démontrer qu'ils méritent ce pays si riche en ressources.
La classe politique congolaise (toute tendance confondue) est médiocre. Tel est mon constat Wink

like like

Rien à ajouter. Les politiciens congolais sont médiocres. Vous allez voir bientôt comment ils vont se faire la guerre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Libre Examen le 1/4/2015, 1:10 am

Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Les nigérians ont démontré bcp de maturité comme par exemple être capable d'aligner un seul candidat de l'opposition face au président sortant.

Le Nigeria qui connaît par cette élection, son 1er passage "pouvoir-opposition" a réussi a montrer l'exemple et justifier en même temps sa suprématie en Afrique. En passant ... Ils viennent de racheter les parts que Total détenait chez eux!

Je ne voudrais pas trop commenter ce pic sur le politicien qui a le Brésil pour modele si ce n'est pourbdire que rien n'empêche les deux. Smile
Mais au delà de ca, les congolais doivent se prendre en main ... ils doivent démontrer qu'ils méritent ce pays si riche en ressources.
La classe politique congolaise (toute tendance confondue) est médiocre. Tel est mon constat Wink

like like

Rien à ajouter. Les politiciens congolais sont médiocres. Vous allez voir bientôt comment ils vont se faire la guerre.

Se faire la "guerre" en politique, même au sein d'un même parti, de manière civile, respectueuse et démocratique n'est pas nécessairement signe de médiocrité. Ca pourrait, bien aussi, être signe de vitalité, de respect et d'attachement à certains principes et valeurs inaliénables qui font le fondement de la démocratie et ça peut être enrichissant.

La recherche de la meilleure avenue pour notre pays n'est pas à mon avis signe de médiocrité.

La médiocrité, c'est supporter un régime qui tire sur ses propres sujets et traitent ceux-ci de tous les noms; la médiocrité c'est faire traiter son peuple comme des esclaves par des Chinois, Libanais, Indiens et Pakistanais; la médiocrité c'est garantir l'infiltration de l'armée par des étrangers par des politiques de mixage; la médiocrité c'est laisser Nkunda Batware jouir de la liberté de mouvements au Rwanda; la médiocrité c'est justifier le meurtre des Congolais tels que Chebeya par le régime; la médiocrité, c'est faire du Congo la possession de Paul Kagamé et Yoweri Museveni comme le Congo était une possession de Léopold II, etc. Voilà autant des choses qu'on peut qualifier de médiocre.

La médiocrité, pour sûr, c'est dans le chef de ceux qui sont au pouvoir au Congo et ceux qui les supportent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  zobattants le 1/4/2015, 4:39 am

La mediocrite c' est toujours croire en quelqu' un qui se plait a etre opposant a vie.
Qui, au vu et au su de tous, prepare son fils pour le remplacer ...
La mediocrite c' est ce groupe de gens qui pensent reellement que Diomi est le nouveau Nelson Mandela parce qu' en prison...meme si nous savons tous qu'il est en prison pour viol de mineure...
la mediocrite c' est croire que les trahisons de fayulu, et Kamere c' est bien pour le pays!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
enfin, la mediocrite c' est croire que Lisanga Bonganga represente les interets de la population...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Tsippora le 1/4/2015, 4:54 am

cher Admin, Je vois que mon allusion a supervital n'est pas passee inapercue lol! Le Bresil selon moi n'est pas un bon exemple, surtout avec tout ce qui s'y passe en ce moment, alors que nous avons un exemple bcp plus concret et pres de nos realites tant sociales que politiques.

Tout a fait d'accord avec toi que les Congolais doivent se montrer digne de leur pays. Jusqu'ici, nous avons failli a la tache...
Admin a écrit:Les nigérians ont démontré bcp de maturité comme par exemple

être capable d'aligner un seul candidat de l'opposition face au président sortant.

Le Nigeria qui connaît par cette élection, son 1er passage "pouvoir-opposition" a réussi a montrer l'exemple et justifier en même temps sa suprématie en Afrique. En passant ... Ils viennent de racheter les parts que Total détenait chez eux!

Je ne voudrais pas trop commenter ce pic sur le politicien qui a le Brésil pour modele si ce n'est pourbdire que rien n'empêche les deux. Smile
Mais au delà de ca, les congolais doivent se prendre en main ... ils doivent démontrer qu'ils méritent ce pays si riche en ressources.
La classe politique congolaise (toute tendance confondue) est médiocre. Tel est mon constat Wink

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Tsippora le 1/4/2015, 5:03 am

Libre Examen, toujours égal à vous-même. Je suis d'accord avec vous mais je dirais même plus, la médiocrité c'est surtout le fait de justifier toutes les dérives de ce régime et de blâmer les victimes (la majorité des Congolais) qui se retrouvent pris en otage par ces imposteurs.
Libre Examen a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Les nigérians ont démontré bcp de maturité comme par exemple être capable d'aligner un seul candidat de l'opposition face au président sortant.

Le Nigeria qui connaît par cette élection, son 1er passage "pouvoir-opposition" a réussi a montrer l'exemple et justifier en même temps sa suprématie en Afrique. En passant ... Ils viennent de racheter les parts que Total détenait chez eux!

Je ne voudrais pas trop commenter ce pic sur le politicien qui a le Brésil pour modele si ce n'est pourbdire que rien n'empêche les deux. Smile
Mais au delà de ca, les congolais doivent se prendre en main ... ils doivent démontrer qu'ils méritent ce pays si riche en ressources.
La classe politique congolaise (toute tendance confondue) est médiocre. Tel est mon constat Wink

like like

Rien à ajouter. Les politiciens congolais sont médiocres. Vous allez voir bientôt comment ils vont se faire la guerre.

Se faire la "guerre" en politique, même au sein d'un même parti, de manière civile, respectueuse et démocratique n'est pas nécessairement signe de médiocrité. Ca pourrait, bien aussi, être signe de vitalité, de respect et d'attachement à certains principes et valeurs inaliénables qui font le fondement de la démocratie et ça peut être enrichissant.

La recherche de la meilleure avenue pour notre pays n'est pas à mon avis signe de médiocrité.

La médiocrité, c'est supporter un régime qui tire sur ses propres sujets et traitent ceux-ci de tous les noms; la médiocrité c'est faire traiter son peuple comme des esclaves par des Chinois, Libanais, Indiens et Pakistanais; la médiocrité c'est garantir l'infiltration de l'armée par des étrangers par des politiques de mixage; la médiocrité c'est laisser Nkunda Batware jouir de la liberté de mouvements au Rwanda; la médiocrité c'est justifier le meurtre des Congolais tels que Chebeya par le régime; la médiocrité, c'est faire du Congo la possession de Paul Kagamé et Yoweri Museveni comme le Congo était une possession de Léopold II, etc. Voilà autant des choses qu'on peut qualifier de médiocre.

La médiocrité, pour sûr, c'est dans le chef de ceux qui sont au pouvoir au Congo et ceux qui les supportent.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Jim KK le 1/4/2015, 8:30 am

Libre Examen a écrit:
Jim KK a écrit:
Admin a écrit:Les nigérians ont démontré bcp de maturité comme par exemple être capable d'aligner un seul candidat de l'opposition face au président sortant.

Le Nigeria qui connaît par cette élection, son 1er passage "pouvoir-opposition" a réussi a montrer l'exemple et justifier en même temps sa suprématie en Afrique. En passant ... Ils viennent de racheter les parts que Total détenait chez eux!

Je ne voudrais pas trop commenter ce pic sur le politicien qui a le Brésil pour modele si ce n'est pourbdire que rien n'empêche les deux. Smile
Mais au delà de ca, les congolais doivent se prendre en main ... ils doivent démontrer qu'ils méritent ce pays si riche en ressources.
La classe politique congolaise (toute tendance confondue) est médiocre. Tel est mon constat Wink

like like

Rien à ajouter. Les politiciens congolais sont médiocres. Vous allez voir bientôt comment ils vont se faire la guerre.

Se faire la "guerre" en politique, même au sein d'un même parti, de manière civile, respectueuse et démocratique n'est pas nécessairement signe de médiocrité. Ca pourrait, bien aussi, être signe de vitalité, de respect et d'attachement à certains principes et valeurs inaliénables qui font le fondement de la démocratie et ça peut être enrichissant.

La recherche de la meilleure avenue pour notre pays n'est pas à mon avis signe de médiocrité.

La médiocrité, c'est supporter un régime qui tire sur ses propres sujets et traitent ceux-ci de tous les noms; la médiocrité c'est faire traiter son peuple comme des esclaves par des Chinois, Libanais, Indiens et Pakistanais; la médiocrité c'est garantir l'infiltration de l'armée par des étrangers par des politiques de mixage; la médiocrité c'est laisser Nkunda Batware jouir de la liberté de mouvements au Rwanda; la médiocrité c'est justifier le meurtre des Congolais tels que Chebeya par le régime; la médiocrité, c'est faire du Congo la possession de Paul Kagamé et Yoweri Museveni comme le Congo était une possession de Léopold II, etc. Voilà autant des choses qu'on peut qualifier de médiocre.

La médiocrité, pour sûr, c'est dans le chef de ceux qui sont au pouvoir au Congo et ceux qui les supportent.

Nous sommes convaincus et nous reconnaissons que la classe politique congolaise dans son ensemble est médiocre. La médiocrité c´est aussi lorsqu´on croit que c´est seulement ceux qui sont au gouvernement qui sont médiocres. Si ceux qui sont au gouvernement sont médiocres c´est aussi parce que ceux qui sont dans l´opposition sont médiocres aussi. La RDC ne mérite pas une opposition républicaine aussi médiocre ni ses chefs aussi peu soucieux de principes et de vérités.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Arafat le 1/4/2015, 9:25 am

Tsippora a écrit:Le pays le plus peuplé et le plus riche d'Afrique sur subsaharienne vient d'élire un nouveau président en la personne de l'ancien général et dictateur Muhammadu Buhari, âgé de 72 ans. Goodluck Jonathan, en homme politique responsable, s'est empresse de reconnaître la victoire de son adversaire dans une élection qui s'est jouee au coude à coude et aurait pu mettre le pays à feu et à sang.

Heureusement qu´ils ont publié rapidemement les résultats malgré les contestations qui ont suscité des violences dans un état (je ne me souviens plus du nom) où l´opposition accusait la majorité des fraudes massives). Et pourtant Goodluck partait favori, je pense que c´est la fête maintenant du côté de Boko Haram. Au fait, le président élu à 72 ans et je constate que l´âge n´a pas été un handicap, cela va certainement donner des idées à d´autres notamment en RDC Wink   .......c´st la révolution des vieillards qui se met en marche. pirat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  El-Shaman le 1/4/2015, 11:49 am

Arafat a écrit:
je pense que c´est la fête maintenant du côté de Boko Haram.:
Je pense aussi...Mais je pense aussi que Goodluck Jonathan en tant que chrétien à jeter l'éponge pour l'intérêt du pays en laissant passé Mr Buhari qui est musulman.Un président musulman pourra peut-être ouvrir un dialogue avec ces fous de Boko Haram et ces derniers"pourront" l'écouter mieux qu'ils ne pourront écouter un chrétiens..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Arafat le 1/4/2015, 12:27 pm

El-Shaman a écrit:
Arafat a écrit:
je pense que c´est la fête maintenant du côté de Boko Haram.:
Je pense aussi...Mais je pense aussi que Goodluck Jonathan en tant que chrétien à jeter l'éponge pour l'intérêt du pays en laissant passé Mr Buhari qui est musulman.Un président musulman pourra peut-être ouvrir un dialogue avec ces fous de Boko Haram et ces derniers"pourront" l'écouter mieux qu'ils ne pourront écouter un chrétiens..
Je pense...certains aussi pensent que tu peux avoir raison, 2 musulmans peuvent en effet mieux se comprendre.
Comme on dit chez nous : Kindievo kagunanga n'kueno kindievo ko vedire un sorcier ne trompe pas un autre sorcier.
Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  ndonzwau le 1/4/2015, 7:04 pm

Je dois être un pitoyable médiocre, bête et naïf car je n'ai jamais compris comment à ce stade chez-nous, nous pouvions encore trouver prioritaire de nous "faire la guerre" entre rivaux...
C'est le cas de notre Opposition politique ou certains en son sein et ceux qui les suivent, en place de s'activer à créer toutes les conditions de l'unité trouvent toujours plus utile de nous épuiser en querelles idéologiques là où la stratégie la plus élémentaire nous invite à des armes autrement plus courageuses pour conquérir le pouvoir !
Jusqu'où, jusque quand à moins de me résigner à boire ma médiocrité jusqu'à la lie !
Passons !


A propos du Nigéria, première puissance économique du continent mais pas (encore) première puissance politique, cette élection est doublement historique, pour elle et pour l'Afrique dans la mesure où elle signe enfin une alternance politique longtemps(?) attendue depuis la fin des juntes militaires et où elle se donne enfin la chance de ravir la première puissance politique à la RSA si jamais le "général" Buhari, ancien homme fort des dictatures militaires réussissait le triple pari qui l'a fait gagner, càd celui de la "démocratie, de la sécurité et de la bonne gouvernance" :
 
- La démocratie effective !
Contre vents et marées passés et présents Muhammadu Buhari a fait confiance à l'intelligence de son peuple (presque partout en Afrique, le peuple en proie à sa dure réalité s'est toujours montré plus mature qu'il n'y paraît) pour réussir le changement difficile qu'il attend dans un pays où l'establishment convenu s'est toujours cru ou s'est montré tout puissant pour déjouer les voix et aspirations des populations ! Cette fois les Nigérians comme à chaque fois qu'on leur donne l'occasion, les Africains n'hésitent pas imposer une "suprématie avisée de leur électorat"...
Dans ce sens, sa stratégie de transcender les divisions dans le camp des forces qui aspirent au changement en créant des ponts au sein de leur "Opposition" politique jusqu'à rallier ses rivaux du Sud chrétien a payé...
- La bonne gouvernance !
Lutter contre la "mauvaise gouvernance", contre la corruption endémique installée depuis des lustres dans un pays où l'abondance des revenus tirés de l'or noir a davantage compromis les relations entre pouvoirs politiques et économiques que développer réellement le pays était l'une des thématiques de sa campagne...
- La sécurisation du pays !
Contre un Goodluck Jonathan qui semblait se résigner ou négliger l'ampleur de l'insécurité notamment face au sinistre Boko Haram, son challenger mise de mieux s'attaquer à cette guerre religieuse inconnue encore il y'a peu en Afrique ! C'est vrai elle est aujourd'hui quasiment mondialisée à la faveur des intégrismes notamment musulman mais elle a trouvé un terreau plus propice au Nigeria où le Nord plus musulman a été peu bénéficiaire des richesses du pays si pas oublié par rapport à un Sud chrétien plus "développé !

C'est à ce titre multiple que cette élection est aussi historique pour le continent : un Nigeria plus démocratique et possiblement moins pauvre dans sa population si la redistribution de la manne pétrolière devient plus juste et la gestion plus disciplinée, peut devenir un vrai levier en suscitant l'émulation citoyenne et économique de la bonne gouvernance en Afrique à côté de l'Afrique du Sud !
Ça sera long et laborieux mais nous sommes condamnés à l'espérer !

C'est à ce titre aussi que cette élection peut inspirer le Congo : l'alternance politique est possible même lorsque le parti au pouvoir use et abuse de sa puissance qu'il tient des moyens de l'Etat dont il s'approprie... Surtout comme souvent si son bilan est mauvais !
C'est là où l'exemple pour le Congo peut dépasser les simples clichés : G Jonathan n'a pas qu'un bilan mauvais, il a non seulement réussi à donner à son pays et à sa Commission électorale les moyens techniques d'un scrutin plus transparent avec les cartes électroniques biométriques dont les lecteurs ont posé quelques problèmes mais aussi a agi en démocrate et en homme d'Etat en acceptant sans traîner sa défaite allant jusqu'à se soucier de la violence que pouvait entraîner sa duplicité ! "Aucune ambition personnelle ne vaut le sang d'un Nigérian", a-t-il même dit à son peuple et après avoir félicité à temps le vainqueur...
Ce n'est certes pas exactement le cas chez nous : mais l'Abbé Kimalumalu (qu'on ne voit plus, parait-il parce qu'aux soins pour maladie, mais réelle maladie ou diplomatique ou alors grave maladie, mais si brusque ???) et ses collaborateurs de prendre exemple sur la Ceni nigériane... Et le pouvoir lui-même ne peut-il pas en tirer de la graine politique ?
Mais aussi et surtout, en ce qui me concerne personnellement, un leçon à notre Opposition : chasser le dictateur ou simplement gagner contre un pouvoir en place (ce qui est plus le cas de Jonathan et de son pouvoir) par la voie des urnes est possible, encore faut-il s'en donner tous les moyens à sa place !


Voilà ma petite lecture !


"Présidentielle au Nigeria : pourquoi la victoire de Muhammadu Buhari est historique
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20150401091843/muhammadu-buhari-pr-sidentielle-nigeria-2015-goodluck-joanathan-nigeria-pr-sidentielle-au-nigeria-pourquoi-la-victoire-de-muhammadu-buhari-est-historique.html


Signature d'une charte de bonne conduite entre les deux principaux candidats, le 26 mars à Abuja.

C'est une première historique : le Nigeria a connu, avec l'élection présidentielle dont Muhammadu Buhari est sorti vainqueur mardi, la première alternance démocratique de son histoire. Un scrutin qui s'est généralement déroulé dans le calme, et dont le vainqueur sera très attendu sur les thèmes de la sécurité et de la lutte contre la corruption.(...)"



"L’élection de M. Buhari suscite beaucoup d'espoir au Nigeria"
° http://www.rfi.fr/afrique/2min/20150401-election-president-muhammadu-buhari-naitre-espoir-nigerians-lagos-boko-haram/
On attendait une déclaration du nouveau président du Nigeria dès mardi soir. Finalement Muhammadu Buhari a décidé d’attendre la validation officielle des résultats par la commission électorale (Inec) pour se prononcer. Il doit s’exprimer à 11 h (heure d’Abuja) ce mercredi au siège de son parti.  Selon des résultats officiels, M. Buhari a remporté la présidentielle avec 2,57 millions de voix d'avance sur son concurrent Goodluck Jonathan.

L’élection de Muhammadu Buhari suscite énormément d’espoir, notamment chez les habitants du nord du pays, dont beaucoup se sont sentis marginalisés ces dernières années principalement à cause de Boko Haram. Les sympathisants de Muhammadu Buhari espèrent donc qu'avec son passé de général et sa connaissance du terrain, il parviendra à mettre fin aux atrocités commises par les islamistes depuis six ans. Les habitants de Lagos originaires de cette région demandent aussi des écoles, des hôpitaux, bref, des investissements dans cette zone rongée par la violence.(...)"



"Nigeria : cinq choses à savoir sur le nouveau président Muhammadu Buhari"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20150331181204/muhammadu-buhari-pr-sidentielle-nigeria-2015-lection-pr-sidentielle-nigeria-2015-lections-nig-rianes-nigeria-cinq-choses-savoir-sur-le-nouveau-pr-sident-muhammadu-buhari.html


° http://www.rfi.fr/afrique/20150401-nigeria-afrique-sud-entre-cooperation-rivalite-economie-zuma-buhari/
° http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2815p038.xml0/apc-goodluck-jonathan-muhammadu-buhari-lection-pr-sidentielle-nigeria-2015nigeria-muhammadu-buhari-l-anti-jonathan-et-son-principal-adversaire.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20150401-nigeria-afrique-sud-entre-cooperation-rivalite-economie-zuma-buhari/  







Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Admin le 1/4/2015, 9:45 pm

J'ai été un peu surpris d'une ou deux interventions mais je pense vraiment que celui ou ceux qui ne réalisent pas que pour battre le candidat proche de Kabila il faut une coalition et ben ... je crains for qu'il(s) lui(leurs) manque(nt) certaines données de la géopolitique et surtout des tendances de ces 4 dernières années qui ma foi, ne vont pas bcp changer d'ici 2016.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Libre Examen le 1/4/2015, 9:48 pm

Les convictions personnelles ne valent que pour la personne qui les a émises s’il ne fait pas l’effort de les supporter, soit par des faits soit par un argumentaire suffisamment rigoureux. Elles ne peuvent être constituées en règle. Reconnaitre une caractéristique chez quelques-uns et la généraliser à tous les autres n’est pas une forme d’argumentaire suffisamment rigoureuse.

Les désaccords et la libre expression des désaccords ne sont pas nécessairement marques de médiocrité. Croire que tout le monde doit marcher sur le même accord et que tout le monde marche en effet sur le même accord n’est certainement pas une preuve de non-médiocrité. Si ça l’était le régime Joseph Kabila gagnerait la palme d’or de l’excellence.

Quand nous soutenons que le régime Joseph Kabila fait montre de médiocrité ou est médiocre, nous indiquons en quoi il l’est. Ce n’est point une question de conviction personnelle.

Ainsi, par exemple,  reconnaitre que le régime actuel de Joseph Kabila est en place grâce à des faux penalties, et par la même occasion admettre implicitement qu’on y a participé,  c’est de la médiocrité. Et c’est même plus que de la médiocrité.

Perpétrer des massacres ou laisser faire des massacres à Beni, c’est de la médiocrité.

Déployer l’armée et la police contre son peuple, c’est de la médiocrité. C’est le propre d’un terrorisme d’Etat.

Nommer des Rwandais dans l’armée à des postes de hauts officiers, c’est de la médiocrité et c’est de la haute trahison.

Laisser les femmes congolaises se faire violer impunément, c’est de la médiocrité. Et c’est de la complicité.

Etc.

Ce sont là des faits. Peu importe nos propres convictions.  Nos propres convictions ne peuvent être la mesure pour estimer les autres. Ca montre plutôt une surestimation de soi-même.

Demander aux gens de s’aligner derrière une seule idée, un seul homme, peu importe ce qu’ils en pensent, qu’ils soient d’accord ou pas n’est pas une mesure indiscutable de la non médiocrité.


Dernière édition par Libre Examen le 2/4/2015, 12:45 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Admin le 1/4/2015, 9:59 pm

Libre Examen a écrit:Les convictions personnelles ne valent que pour la personne qui les a émises s’il ne fait pas l’effort de les supporter, soit par des faits soit par un argumentaire suffisamment rigoureux. Elles ne peuvent être constituées en règle. Reconnaitre une caractéristique chez quelques-uns et la généraliser à tous les autres n’est pas une forme d’argumentaire suffisamment rigoureuse.

Les désaccords et la libre expression des désaccords ne sont pas nécessairement marques de médiocrité. Croire que tout le monde doit marcher sur le même accord et que tout le monde marche en effet sur le même accord n’est certainement pas une preuve de non-médiocrité. Si ça l’était le régime Joseph Kabila gagnerait la palme d’or de l’excellence.

Quand nous soutenons que le régime Joseph Kabila fait montre de médiocrité ou médiocre, nous indiquons en quoi il l’est. Ce n’est point une question de conviction personnelle.

Ainsi, par exemple,  reconnaitre que le régime actuel de Joseph Kabila est en place grâce à des faux penalties, et par la même occasion admettre implicitement qu’on y a participé,  c’est de la médiocrité. Et c’est même plus que de la médiocrité.

Perpétrer des massacres ou laisser faire des massacres à Beni, c’est de la médiocrité.

Déployer l’armée et la police contre son peuple, c’est de la médiocrité. C’est le propre d’un terrorisme d’Etat.

Nommer des Rwandais dans l’armée à des postes de hauts officiers, c’est de la médiocrité et c’est de la haute trahison.

Laisser les femmes congolaises se faire violer impunément, c’est de la médiocrité. Et c’est de la complicité.

Etc.

Ce sont là des faits. Peu importe nos propres convictions.  Nos propres convictions ne peuvent être la mesure pour estimer les autres. Ca montre plutôt une surestimation de soi-même.

Demander aux gens de s’aligner derrière une seule idée, un seul homme, peu importe ce qu’ils en pensent, qu’il soit d’accord ou pas n’est une mesure indiscutable de la non médiocrité.
Au faites c'est simple ... il ne s'agit pas de demander aux gens s'aligner derrière un seul homme. Mais plutôt que ceux qui pensent honnêtement pouvoir gagner fassent ce travail qui consiste à fédérer autour d'eux une coalition sinon ils ne pourront pas. Les politiciens le savent ils connaissent très bien la situation.
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  ndonzwau le 1/4/2015, 10:19 pm

ndonzwau a écrit:Je dois être un pitoyable médiocre, bête et naïf car je n'ai jamais compris comment à ce stade chez-nous, nous pouvions encore trouver prioritaire de nous "faire la guerre" entre rivaux...
C'est le cas de notre Opposition politique ou certains en son sein et ceux qui les suivent, en place de s'activer à créer toutes les conditions de l'unité trouvent toujours plus utile de nous épuiser en querelles idéologiques là où la stratégie la plus élémentaire nous invite à des armes autrement plus courageuses pour conquérir le pouvoir !
Jusqu'où, jusque quand à moins de me résigner à boire ma médiocrité jusqu'à la lie !
Passons !


A propos du Nigéria, première puissance économique du continent mais pas (encore) première puissance politique, cette élection est doublement historique, pour elle et pour l'Afrique dans la mesure où elle signe enfin une alternance politique longtemps(?) attendue depuis la fin des juntes militaires et où elle se donne enfin la chance de ravir la première puissance politique à la RSA si jamais le "général" Buhari, ancien homme fort des dictatures militaires réussissait le triple pari qui l'a fait gagner, càd celui de la "démocratie, de la sécurité et de la bonne gouvernance" :
 
- La démocratie effective !
Contre vents et marées passés et présents Muhammadu Buhari a fait confiance à l'intelligence de son peuple (presque partout en Afrique, le peuple en proie à sa dure réalité s'est toujours montré plus mature qu'il n'y paraît) pour réussir le changement difficile qu'il attend dans un pays où l'establishment convenu s'est toujours cru ou s'est montré tout puissant pour déjouer les voix et aspirations des populations ! Cette fois les Nigérians comme à chaque fois qu'on leur donne l'occasion, les Africains n'hésitent pas imposer une "suprématie avisée de leur électorat"...
Dans ce sens, sa stratégie de transcender les divisions dans le camp des forces qui aspirent au changement en créant des ponts au sein de leur "Opposition" politique jusqu'à rallier ses rivaux du Sud chrétien a payé...
- La bonne gouvernance !
Lutter contre la "mauvaise gouvernance", contre la corruption endémique installée depuis des lustres dans un pays où l'abondance des revenus tirés de l'or noir a davantage compromis les relations entre pouvoirs politiques et économiques que développer réellement le pays était l'une des thématiques de sa campagne...
- La sécurisation du pays !
Contre un Goodluck Jonathan qui semblait se résigner ou négliger l'ampleur de l'insécurité notamment face au sinistre Boko Haram, son challenger mise de mieux s'attaquer à cette guerre religieuse inconnue encore il y'a peu en Afrique ! C'est vrai elle est aujourd'hui quasiment mondialisée à la faveur des intégrismes notamment musulman mais elle a trouvé un terreau plus propice au Nigeria où le Nord plus musulman a été peu bénéficiaire des richesses du pays si pas oublié par rapport à un Sud chrétien plus "développé !

C'est à ce titre multiple que cette élection est aussi historique pour le continent : un Nigeria plus démocratique et possiblement moins pauvre dans sa population si la redistribution de la manne pétrolière devient plus juste et la gestion plus disciplinée, peut devenir un vrai levier en suscitant l'émulation citoyenne et économique de la bonne gouvernance en Afrique à côté de l'Afrique du Sud !
Ça sera long et laborieux mais nous sommes condamnés à l'espérer !

C'est à ce titre aussi que cette élection peut inspirer le Congo : l'alternance politique est possible même lorsque le parti au pouvoir use et abuse de sa puissance qu'il tient des moyens de l'Etat dont il s'approprie... Surtout comme souvent si son bilan est mauvais !
C'est là où l'exemple pour le Congo peut dépasser les simples clichés : G Jonathan n'a pas qu'un bilan mauvais, il a non seulement réussi à donner à son pays et à sa Commission électorale les moyens techniques d'un scrutin plus transparent avec les cartes électroniques biométriques dont les lecteurs ont posé quelques problèmes mais aussi a agi en démocrate et en homme d'Etat en acceptant sans traîner sa défaite allant jusqu'à se soucier de la violence que pouvait entraîner sa duplicité ! "Aucune ambition personnelle ne vaut le sang d'un Nigérian", a-t-il même dit à son peuple et après avoir félicité à temps le vainqueur...
Ce n'est certes pas exactement le cas chez nous : mais l'Abbé Kimalumalu (qu'on ne voit plus, parait-il parce qu'aux soins pour maladie, mais réelle maladie ou diplomatique ou alors grave maladie, mais si brusque ???) et ses collaborateurs de prendre exemple sur la Ceni nigériane... Et le pouvoir lui-même ne peut-il pas en tirer de la graine politique ?
Mais aussi et surtout, en ce qui me concerne personnellement, un leçon à notre Opposition : chasser le dictateur ou simplement gagner contre un pouvoir en place (ce qui est plus le cas de Jonathan et de son pouvoir) par la voie des urnes est possible, encore faut-il s'en donner tous les moyens à sa place !


Voilà ma petite lecture !


"Présidentielle au Nigeria : pourquoi la victoire de Muhammadu Buhari est historique
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20150401091843/muhammadu-buhari-pr-sidentielle-nigeria-2015-goodluck-joanathan-nigeria-pr-sidentielle-au-nigeria-pourquoi-la-victoire-de-muhammadu-buhari-est-historique.html


Signature d'une charte de bonne conduite entre les deux principaux candidats, le 26 mars à Abuja.

C'est une première historique : le Nigeria a connu, avec l'élection présidentielle dont Muhammadu Buhari est sorti vainqueur mardi, la première alternance démocratique de son histoire. Un scrutin qui s'est généralement déroulé dans le calme, et dont le vainqueur sera très attendu sur les thèmes de la sécurité et de la lutte contre la corruption.(...)"



"L’élection de M. Buhari suscite beaucoup d'espoir au Nigeria"
° http://www.rfi.fr/afrique/2min/20150401-election-president-muhammadu-buhari-naitre-espoir-nigerians-lagos-boko-haram/
On attendait une déclaration du nouveau président du Nigeria dès mardi soir. Finalement Muhammadu Buhari a décidé d’attendre la validation officielle des résultats par la commission électorale (Inec) pour se prononcer. Il doit s’exprimer à 11 h (heure d’Abuja) ce mercredi au siège de son parti.  Selon des résultats officiels, M. Buhari a remporté la présidentielle avec 2,57 millions de voix d'avance sur son concurrent Goodluck Jonathan.

L’élection de Muhammadu Buhari suscite énormément d’espoir, notamment chez les habitants du nord du pays, dont beaucoup se sont sentis marginalisés ces dernières années principalement à cause de Boko Haram. Les sympathisants de Muhammadu Buhari espèrent donc qu'avec son passé de général et sa connaissance du terrain, il parviendra à mettre fin aux atrocités commises par les islamistes depuis six ans. Les habitants de Lagos originaires de cette région demandent aussi des écoles, des hôpitaux, bref, des investissements dans cette zone rongée par la violence.(...)"



"Nigeria : cinq choses à savoir sur le nouveau président Muhammadu Buhari"
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20150331181204/muhammadu-buhari-pr-sidentielle-nigeria-2015-lection-pr-sidentielle-nigeria-2015-lections-nig-rianes-nigeria-cinq-choses-savoir-sur-le-nouveau-pr-sident-muhammadu-buhari.html


° http://www.rfi.fr/afrique/20150401-nigeria-afrique-sud-entre-cooperation-rivalite-economie-zuma-buhari/
° http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2815p038.xml0/apc-goodluck-jonathan-muhammadu-buhari-lection-pr-sidentielle-nigeria-2015nigeria-muhammadu-buhari-l-anti-jonathan-et-son-principal-adversaire.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20150401-nigeria-afrique-sud-entre-cooperation-rivalite-economie-zuma-buhari/  



Compatriotiquement!


PS

Même si je n'y crois pas une seconde, toutes mes excuses quand même au cas où exceptionnellement cela serait vrai : pendant que je me moquais légitimement mais je me moquais quand même de Malu², je viens de lire qu'il serait décédé...
Pour moi c'est un poisson d'avril ! 
En plus l'info situe la mort en Suisse et depuis trois semaines : trop gros !


"Ceni : Abbé Malumalu décédé en Suisse?

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=9818


Abbé Apollinaire Malumalu, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI)

Selon une source médicale, Abbé Apollinaire Malumalu, président de la Commission électorale nationale indépendante "est décédé depuis trois semaines" dans un hôpital suisse. "Il a été empoisonné", dit la source assurant qu’il ne s’agit nullement d’un "poisson d’avril". Il est vrai qu’on est le 1er avril, le jour de tous les canulars. Une chose paraît sûre, le président de la CENI n’a pas été vu en public depuis plus de deux mois. Dans un premier temps, on le disait en Afrique du Sud pour subir une intervention chirurgicale. "Ce n’était qu’une diversion, il a été transféré discrètement en Suisse", souligne notre interlocutrice. Reste que l’opinion congolaise - et sans doute internationale également - ne cachait pas une certaine surprise de constater l’absence de "l’abbé-président" lors de la publication du "calendrier électoral global". La cérémonie, pour le moins solennelle, fut présidée par le vice-président de la CENI, André Mpungwe Songo. C’était le jeudi 12 février dernier. Depuis lors, "Apollinaire" n’a pas été vu en photo ou en image dans son lieu de convalescence. Quid de son état de santé? A la CENI, le discours reste serein : "Abbé Apollinaire Malumalu se porte bien. Il a subi une intervention chirurgicale", répète le vice-président Mpungwe à qui voudrait l’entendre. Qui dit vrai? Si la disparition de Malumalu venait à se confirmer, le microcosme politique kinois devient plus que jamais un univers impitoyable...

Info Congo Indépendant


Revenons au Nigeria !
Pour être correct et nous en tenir à la stricte réalité des faits en une lecture loin de l'émotion qui tenterait à coller le scénario à l'Afrique habituelle des autocrates, il faut avoir l'honnêteté de souligner que G Jonathan n'est pas vraiment un "autocrate" et son pouvoir une vraie dictature !
C'est d'abord un pouvoir faible et peu efficace sur le plan économique et sécuritaire !
La gestion en démocrate et en homme d'Etat de sa défaite en ajoute pour lui rendre les honneurs et l'erreur qui lui appartiennent !



Compatriotiquement!


Dernière édition par ndonzwau le 2/4/2015, 7:22 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Libre Examen le 1/4/2015, 11:36 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:Les convictions personnelles ne valent que pour la personne qui les a émises s’il ne fait pas l’effort de les supporter, soit par des faits soit par un argumentaire suffisamment rigoureux. Elles ne peuvent être constituées en règle. Reconnaitre une caractéristique chez quelques-uns et la généraliser à tous les autres n’est pas une forme d’argumentaire suffisamment rigoureuse.

Les désaccords et la libre expression des désaccords ne sont pas nécessairement marques de médiocrité. Croire que tout le monde doit marcher sur le même accord et que tout le monde marche en effet sur le même accord n’est certainement pas une preuve de non-médiocrité. Si ça l’était le régime Joseph Kabila gagnerait la palme d’or de l’excellence.

Quand nous soutenons que le régime Joseph Kabila fait montre de médiocrité ou médiocre, nous indiquons en quoi il l’est. Ce n’est point une question de conviction personnelle.

Ainsi, par exemple,  reconnaitre que le régime actuel de Joseph Kabila est en place grâce à des faux penalties, et par la même occasion admettre implicitement qu’on y a participé,  c’est de la médiocrité. Et c’est même plus que de la médiocrité.

Perpétrer des massacres ou laisser faire des massacres à Beni, c’est de la médiocrité.

Déployer l’armée et la police contre son peuple, c’est de la médiocrité. C’est le propre d’un terrorisme d’Etat.

Nommer des Rwandais dans l’armée à des postes de hauts officiers, c’est de la médiocrité et c’est de la haute trahison.

Laisser les femmes congolaises se faire violer impunément, c’est de la médiocrité. Et c’est de la complicité.

Etc.

Ce sont là des faits. Peu importe nos propres convictions.  Nos propres convictions ne peuvent être la mesure pour estimer les autres. Ca montre plutôt une surestimation de soi-même.

Demander aux gens de s’aligner derrière une seule idée, un seul homme, peu importe ce qu’ils en pensent, qu’il soit d’accord ou pas n’est une mesure indiscutable de la non médiocrité.
Au faites c'est simple ... il ne s'agit pas de demander aux gens s'aligner derrière un seul homme. Mais plutôt que ceux qui pensent honnêtement pouvoir gagner fassent ce travail qui consiste à fédérer autour d'eux une coalition sinon ils ne pourront pas. Les politiciens le savent ils connaissent très bien la situation.  

Admin,

Mettons-nous d'accord sur quoi on parle. L'idée d'une coalition ne pose pas problème. On ne peut pas dire ou affirmer qu'il y a d'un côté des gens qui souhaitent de tout cœur et à tout prix une coalition, et de l'autre côté des gens qui ne veulent sous aucun prétexte et à n'importe quel prix d'une coalition. L'idée d'une coalition n'a pas posé problème en 2011 et beaucoup ont fait tant d'efforts pour arriver à une large coalition mais en vain. Ce qui pose problème, c'est l'acceptation des termes d'une coalition. C'est ce qui a posé problème en 2011 et c'est ce qui posera encore problème en 2016.

De plus ce n'est pas seulement la coalition avant les élections qui importe, c'est également ce qui arrive de la coalition pendant et après les élections. Qu'est-ce qu'on fait si ce qui s'est passé en 2011 se répète en 2016 ? Qu'est-ce qui arrive si on empêche le candidat choisi par l'opposition de faire campagne ? Qu'est-ce qui arrive si le régime Joseph Kabila déploie l'armée et la police dans les rues ? Qu'est-ce qui arrive quand on bloque les communications ? Qu'est-ce qui arrive si les bulletins de vote sont jetés comme des déchets au lendemain des élections ? Qu'est-ce qui arrive si les résultats de chaque bureau de vote ne sont pas publiés les mêmes jours ? Je ne crois pas qu'on ne soit pas capable de compter manuellement un à un les votes. C'est même la méthode la plus sûre et cela ne peut prendre des heures et des heures pour être fait.

Et si l'on doit parler de médiocrité, à mon sens, l'on devrait également regarder comment vont se comporter les différentes parties d'une éventuelle coalition si ce qui s'est passé en 2006 et en 2011 se répète en 2016. Si après les élections chaque partie agit pour son propre compte, il faudra convenir qu'une coalition deviendra de plus en plus difficile à bâtir dans l'avenir. Car tout le monde tire des leçons.


Dernière édition par Libre Examen le 2/4/2015, 2:04 pm, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  ndonzwau le 2/4/2015, 12:48 am

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:Les convictions personnelles ne valent que pour la personne qui les a émises s’il ne fait pas l’effort de les supporter, soit par des faits soit par un argumentaire suffisamment rigoureux. Elles ne peuvent être constituées en règle. Reconnaitre une caractéristique chez quelques-uns et la généraliser à tous les autres n’est pas une forme d’argumentaire suffisamment rigoureuse.

Les désaccords et la libre expression des désaccords ne sont pas nécessairement marques de médiocrité. Croire que tout le monde doit marcher sur le même accord et que tout le monde marche en effet sur le même accord n’est certainement pas une preuve de non-médiocrité. Si ça l’était le régime Joseph Kabila gagnerait la palme d’or de l’excellence.

Quand nous soutenons que le régime Joseph Kabila fait montre de médiocrité ou médiocre, nous indiquons en quoi il l’est. Ce n’est point une question de conviction personnelle.

Ainsi, par exemple,  reconnaitre que le régime actuel de Joseph Kabila est en place grâce à des faux penalties, et par la même occasion admettre implicitement qu’on y a participé,  c’est de la médiocrité. Et c’est même plus que de la médiocrité.

Perpétrer des massacres ou laisser faire des massacres à Beni, c’est de la médiocrité.

Déployer l’armée et la police contre son peuple, c’est de la médiocrité. C’est le propre d’un terrorisme d’Etat.

Nommer des Rwandais dans l’armée à des postes de hauts officiers, c’est de la médiocrité et c’est de la haute trahison.

Laisser les femmes congolaises se faire violer impunément, c’est de la médiocrité. Et c’est de la complicité.

Etc.

Ce sont là des faits. Peu importe nos propres convictions.  Nos propres convictions ne peuvent être la mesure pour estimer les autres. Ca montre plutôt une surestimation de soi-même.

Demander aux gens de s’aligner derrière une seule idée, un seul homme, peu importe ce qu’ils en pensent, qu’il soit d’accord ou pas n’est une mesure indiscutable de la non médiocrité.
Au faites c'est simple ... il ne s'agit pas de demander aux gens s'aligner derrière un seul homme. Mais plutôt que ceux qui pensent honnêtement pouvoir gagner fassent ce travail qui consiste à fédérer autour d'eux une coalition sinon ils ne pourront pas. Les politiciens le savent ils connaissent très bien la situation.  

Le régime kanambiste médiocre ?
Pour moi et beaucoup d'autres et surtout pour le pays et ses populations, oui...
Mais pour lui-même aussi ? Ne faut-il pas dans ce cas d'abord s'enquérir de ses motivations et de ses objectifs ? Autrement dit en agissant à sa manière ne satisfait-il pas aux buts qu'il s'est assigné ?
Nous en le traitant de médiocre ainsi, nous sommes d'abord sur un registre "moral" et patriotique sentimental qui n'est pas tout-à-fait celui du politique... Pis, cela nous empêche de décrypter à fond les faits et partant de nous donner les bonnes clés pour sortir de l'enfer dans lequel il nous plonge !

Ce régime est médiocre ! Mais comme je viens de le dire pas dans l'absolu sur les multiples faits qu'on peut aligner... Mais médiocre aussi l'opposition politique, médiocre aussi en partie le peuple !
Tous médiocres parce tous chacun à sa place et selon ses atouts, ne mènent pas le pays vers le meilleur-être que méritent ses potentialités matérielles et humaines, gestionnaire direct, contre-pouvoir politique, citoyen ou populaire...

Pour moi un tel jugement moral n'est pas qu'une opinion, c'est une erreur d'expertise ou alors une conviction trop "idéologique" comme presque la "foi" qui limite ou oriente toute analyse et tout dialogue ! J'en ai parlé plus d'une foi ici et je n'y reviendrais pas...
En fait plus que cette analyse volontiers théorique, je veux dire ici qu'affirmer que plus unis on a plus de chances de conquérir un pouvoir ne relève pas d'une opinion mais d'une conviction que les faits attestent sans discussion où que l'on soit, hier, aujourd'hui et même demain !!! C'est si mathématique que cela nécessite tous les sacrifices et compromis, une obligation de moyens et des résultats, en somme !
Je suis peut-être médiocre en disant cela mais je voudrais comprendre à quoi tiendrait tel jugement, dans tous les cas tant pis car c'est la dure et sure vérité des faits !




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Libre Examen le 2/4/2015, 1:26 am

Si nous devrions conclure que ne pas être en mesure de former une coalition à l'image de ceux qui se pensent des bons pensants, parce que qu'on le veuille ou non, qu'on le nie ou non, il y a bien eu coalition en 2011, c'est faire montre de médiocrité, que devrions nous alors dire de ceux qui s'insultent ici sur CD parce que tout simplement ils sont d'opinions différentes.

Et c'est quoi toujours cette propension à être toujours son propre juge et juge des autres. Tous les autres sont mus par une idéologie sauf bien sûr soi-même.

Il y a de ceux qui n'en ont jamais assez de se regarder dans un miroir et de se trouver toujours plus beau, toujours plus parfait.

Au nom de quoi peut-on continuer à soutenir, sans aucune considération d'avis contraire, que seule une coalition à son image, comme on la conçoit est la seule acceptable si ce n'est pas au nom d'une idéologie.


Dernière édition par Libre Examen le 2/4/2015, 3:09 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  ndonzwau le 2/4/2015, 1:47 am

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:Les convictions personnelles ne valent que pour la personne qui les a émises s’il ne fait pas l’effort de les supporter, soit par des faits soit par un argumentaire suffisamment rigoureux. Elles ne peuvent être constituées en règle. Reconnaitre une caractéristique chez quelques-uns et la généraliser à tous les autres n’est pas une forme d’argumentaire suffisamment rigoureuse.

Les désaccords et la libre expression des désaccords ne sont pas nécessairement marques de médiocrité. Croire que tout le monde doit marcher sur le même accord et que tout le monde marche en effet sur le même accord n’est certainement pas une preuve de non-médiocrité. Si ça l’était le régime Joseph Kabila gagnerait la palme d’or de l’excellence.

Quand nous soutenons que le régime Joseph Kabila fait montre de médiocrité ou médiocre, nous indiquons en quoi il l’est. Ce n’est point une question de conviction personnelle.

Ainsi, par exemple,  reconnaitre que le régime actuel de Joseph Kabila est en place grâce à des faux penalties, et par la même occasion admettre implicitement qu’on y a participé,  c’est de la médiocrité. Et c’est même plus que de la médiocrité.

Perpétrer des massacres ou laisser faire des massacres à Beni, c’est de la médiocrité.

Déployer l’armée et la police contre son peuple, c’est de la médiocrité. C’est le propre d’un terrorisme d’Etat.

Nommer des Rwandais dans l’armée à des postes de hauts officiers, c’est de la médiocrité et c’est de la haute trahison.

Laisser les femmes congolaises se faire violer impunément, c’est de la médiocrité. Et c’est de la complicité.

Etc.

Ce sont là des faits. Peu importe nos propres convictions.  Nos propres convictions ne peuvent être la mesure pour estimer les autres. Ca montre plutôt une surestimation de soi-même.

Demander aux gens de s’aligner derrière une seule idée, un seul homme, peu importe ce qu’ils en pensent, qu’il soit d’accord ou pas n’est une mesure indiscutable de la non médiocrité.
Au faites c'est simple ... il ne s'agit pas de demander aux gens s'aligner derrière un seul homme. Mais plutôt que ceux qui pensent honnêtement pouvoir gagner fassent ce travail qui consiste à fédérer autour d'eux une coalition sinon ils ne pourront pas. Les politiciens le savent ils connaissent très bien la situation.  

Admin,

Mettons-nous d'accord sur quoi on parle. L'idée d'une coalition ne pas pose pas problème. On peut pas dire ou affirmer qu'il y a d'un côté des gens qui souhaitent de tout cœur et à tout prix une coalition, et de l'autre côté des gens qui ne veulent sous aucun prix et à n'importe quel prix d'une coalition. L'idée d'une coalition ne pose donc pas problème. Ce qui pose problème, c'est l'acceptation des termes d'une coalition. C'est ce qui a posé problème en 2011 et c'est ce qui posera encore problème en 2016.

De plus ce n'est pas seulement la coalition avant les élections qui importe, c'est également ce qui arrive de la coalition pendant et après les élections. Qu'est-ce qu'on fait si ce qui s'est passé en 2011 se répète en 2016 ? Qu'est-ce qui arrive si on empêche le candidat choisi par l'opposition de faire campagne ? Qu'est-ce qui arrive si le régime Joseph Kabila déploie l'armée et la police dans les rues ? Qu'est-ce qui arrive quand on bloque les communications ? Qu'est-ce qui arrive si les bulletins de vote sont jetés comme des déchets au lendemain des élections ? Qu'est-ce qui arrive si les résultats de chaque bureau de vote ne sont pas publiés les mêmes jours ? Je ne crois pas qu'on ne soit pas capable de compter manuellement un à un les votes. C'est même la méthode la plus sûre et cela ne peut prendre des heures et des heures pour être fait.

Et si l'on doit parler de médiocrité, à mon sens, l'on devrait également regarder comment vont se comporter les différentes parties d'une éventuelle coalition si ce qui s'est passé en 2006 et en 2011 se répète en 2016. Si après les élections chaque partie agit pour son propre compte, il faudra convenir qu'une coalition deviendra de plus en plus difficile à bâtir dans l'avenir. Car tout le monde tire des leçons.

Mais qu'est-ce que vous racontez là, LE ?
Il n'y a jamais eu de coalition, ni en 2006 ni en 2011, il n'y aurait pas eu mille candidats contre Kanambe...
Et c'est l'idée même de coalition qui a toujours posé problème, referez-vous ne fût-ce qu'aux déclarations passées des uns et des autres...
De plus la coalition se fait avant et pas après les élections sans compter que ce qu'on reproche à son échec c'est que principalement pour des mauvaises et inavouables raisons plus que recevables les protagonistes ne semblent pas ainsi s'être donné une obligation de moyens et des résultats...
Sinon qui ignore que c'est difficile à réaliser, ce serait tout reproche si c'était le contraire et surtout ceux qui y tiennent dans l'opposition ne dépenseraient pas tant leur énergie et nous on n'en gloserait même plus !

Je ne comprends donc pas toute votre prose qui passe tout ça par pertes et profits !
Bon, on en a assez causé à en redire toujours la même chose, que voulez-vous qu'on en dise de plus ?
Si on croit que l'unité ne sert à rien, et surtout qu'il n'exige aucun compromis et concession , il ne nous reste plus qu'à nous résigner à en subir encore une fois les conséquences !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  ndonzwau le 2/4/2015, 2:08 am

Libre Examen a écrit:Si nous devrions conclure que n'est pas être en mesure de former une coalition à l'image de ceux qui se pensent des bons pensants, parce que qu'on le veuille ou non, qu'on le nie ou non, il y a bien eu coalition en 2011, c'est faire montre de médiocrité, que devrions nous alors dire de ceux qui s'insultent ici sur CD parce que tout simplement ils sont d'opinions différentes.

Et c'est quoi toujours cette propension à être toujours son propre juge et juge des autres. Tous les autres sont mus par une idéologie sauf bien sûr soi-même.

Il y a de ceux qui n'en ont jamais assez de se regarder dans un miroir et de se trouvera toujours plus beau, toujours plus parfait.

Au nom de quoi peut-on continuer à soutenir, sans aucune considération d'avis contraire, que seule une coalition à son image, comme on la conçoit est la seule acceptable si ce n'est pas au nom d'une idéologie.

Assez de votre sempiternelle victimisation; on y passera encore des jours !
C'est simple : donnez-nous une raison valable pour invalider la priorité stratégique de l'unité de l'Opposition car le chapelet des méfaits du régime que vous nous alignez toujours personne ne l'ignore ni ne l'approuve et personne ne néglige non plus la difficulté à la réaliser !
Ou alors l'appel à l'unité de l'Opposition devrait-il s'adresser aux caciques de cette dictature ?



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Libre Examen le 2/4/2015, 2:38 am

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:Si nous devrions conclure que n'est pas être en mesure de former une coalition à l'image de ceux qui se pensent des bons pensants, parce que qu'on le veuille ou non, qu'on le nie ou non, il y a bien eu coalition en 2011, c'est faire montre de médiocrité, que devrions nous alors dire de ceux qui s'insultent ici sur CD parce que tout simplement ils sont d'opinions différentes.

Et c'est quoi toujours cette propension à être toujours son propre juge et juge des autres. Tous les autres sont mus par une idéologie sauf bien sûr soi-même.

Il y a de ceux qui n'en ont jamais assez de se regarder dans un miroir et de se trouvera toujours plus beau, toujours plus parfait.

Au nom de quoi peut-on continuer à soutenir, sans aucune considération d'avis contraire, que seule une coalition à son image, comme on la conçoit est la seule acceptable si ce n'est pas au nom d'une idéologie.

Assez de votre sempiternelle victimisation; on y passera encore des jours  !
C'est simple : donnez-nous une raison valable pour invalider la priorité stratégique de l'unité de l'Opposition car le chapelet des méfaits du régime que vous nous alignez toujours personne ne l'ignore ni ne l'approuve et personne ne néglige non plus la difficulté à la réaliser  !
Ou alors l'appel à l'unité de l'Opposition devrait-il s'adresser aux caciques de cette dictature ?



Compatriotiquement!

En quoi est-ce que je me présente en victime ? Je réponds à vos dérives.

Restons en sur les faits. Trouvez-moi un seul instant dans tous mes postes ici sur CD où j'ai indiqué que j'étais contre une coalition de l'opposition. J'ai toujours soutenu qu'une coalition, tout souhaitable qu'elle soit, ne peut se faire sous n'importe quelles conditions. Les termes doivent en être applicables à tous. Telle est ma position sur ce point.

Quant à vous, vous n'avez même pas assez d'ouverture d'esprit pour reconnaître qu'il y a eu bel et bien une coalition en 2011 mais que vous n'avez pas aimée. Qu'il y a une coalition d'au moins 80 partis en 2011, c'est vérifiable par tous.

Et le fait que de toutes les parties prenantes, seul Diomi Dongola est resté solidaire et a formé la MPP, lui vaut le sort qui est le sien aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Tsippora le 2/4/2015, 4:17 am

Cher Arafat, selon ce que j'ai lu les violences etaient généralement loeuvre de Boko Haram. il est clair que la question sécuritaire a ete un facteur déterminant dans l'élection de cet ancien général reconnu pour sa poigne de fer, qui pourra l'aider a vaincre Boko Haram. Espérons qu'il y arrivera. Pour ce qui est des vieux, a 91 ans Mugabe a été désigné comme candidat de son parti pour la présidentielle de 2018.. Cest pour dire!
Arafat a écrit:
Tsippora a écrit:Le pays le plus peuplé et le plus riche d'Afrique sur subsaharienne vient d'élire un nouveau président en la personne de l'ancien général et dictateur Muhammadu Buhari, âgé de 72 ans. Goodluck Jonathan, en homme politique responsable, s'est empresse de reconnaître la victoire de son adversaire dans une élection qui s'est jouee au coude à coude et aurait pu mettre le pays à feu et à sang.

Heureusement qu´ils ont publié rapidemement les résultats malgré les contestations qui ont suscité des violences dans un état (je ne me souviens plus du nom) où l´opposition accusait la majorité des fraudes massives). Et pourtant Goodluck partait favori, je pense que c´est la fête maintenant du côté de Boko Haram. Au fait, le président élu à 72 ans et je constate que l´âge n´a pas été un handicap, cela va certainement donner des idées à d´autres notamment en RDC Wink   .......c´st la révolution des vieillards qui se met en marche. pirat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Tsippora le 2/4/2015, 4:40 am

On ne va pas continuer à tourner en rond en évoquant des voeux pieux derrière lesquels des politiciens véreux se sont cachés pour justifier leur turpitudes. Excusez-moi mais il faut vraiment être de mauvaise fois pour ne pas voir ce qui saute aux yeux et se laisser convaincre par des arguments aussi démagogiques que dénués de toute logique. Devant un régime totalitaire qui est prêt au meurtre, à la torture et la tricherie, aucune coalition de l'opposition ne pourra l'empêcher de remporter les élections, surtout quand la Ceni qui est sensée etre indépendante est truffée de marionnettes au service du regime et que tout le système (fichier électoral corrompu, cartes d'électeurs frauduleuses, etc) est mis au service du regime.

Je vous rappelle que ceux qui prétendaient vouloir aligner un candidat unique ont été incapables de se fédérer eux-mêmes en une unité coherente (le groupe de Fatima). "Coalition" pour ces politiciens aveuglés par leurs ambitions personnelles, signifie qu'ils soient à la tete de l'opposition, autrement, c'est que tout le monde est médiocre et n'a pas compris comment arracher le pouvoir a ce regime d'imposture.

Je vous rappelle que malgré ces avertissements prophétiques, Etienne Tshisekedi a ete massivement élu.

Si on pouvait déjà arreter de parler du passé, ca nous permettrait d'avancer...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  ndonzwau le 2/4/2015, 8:23 pm

Tsippora a écrit:On ne va pas continuer à tourner en rond en évoquant des voeux pieux derrière lesquels des politiciens véreux se sont cachés pour justifier leur turpitudes. Excusez-moi mais il faut vraiment être de mauvaise fois pour ne pas voir ce qui saute aux yeux et se laisser convaincre par des arguments aussi démagogiques que dénués de toute logique. Devant un régime totalitaire qui est prêt au meurtre, à la torture et la tricherie, aucune coalition de l'opposition ne pourra l'empêcher de remporter les élections, surtout quand la Ceni qui est sensée etre indépendante est truffée de marionnettes au service du regime et que tout le système (fichier électoral corrompu, cartes d'électeurs frauduleuses, etc) est mis au service du regime.

Je vous rappelle que ceux qui prétendaient vouloir aligner un candidat unique ont été incapables de se fédérer eux-mêmes en une unité coherente  (le groupe de Fatima). "Coalition" pour ces politiciens aveuglés  par leurs ambitions personnelles, signifie qu'ils soient à la tete de l'opposition, autrement,  c'est que tout le monde est médiocre et n'a pas compris comment arracher le pouvoir a ce regime d'imposture.

Je vous rappelle que malgré ces avertissements prophétiques, Etienne Tshisekedi a ete massivement élu.

Si on pouvait déjà arreter de parler du passé, ca nous permettrait d'avancer...


Ma Tsippo,

Heureux de vous retrouver en Stratège en Chef, ça nous manquait; mais là vous ne nous avez rien dit ou pas assez !

Face à "un régime totalitaire prêt à la tricherie et une Ceni à sa botte quadrillant tout le système, aucune coalition ne pourra l'empêcher de remporter les élections" !
Cessons donc de "tourner en rond en invoquant des vœux pieux" surtout que des "faux-opposants" ne sont pas foutus d'avoir un Candidat Unique et que Tshisekedii malgré ou à cause de sa radicalité a été voté massivement, quelle stratégie pour l'heure nous proposez-vous pour "arracher le pouvoir à ce régime d'imposture" ?

Là nous ne parlons plus du passé mais d'aujourd'hui et aujourd'hui le même Tshisekedi sur lequel vous vous appuyez a quitté la revendication de son "Imperium pour réclamer le "dialogue" avec "JK" !
Très impatient de vous écouter et à l'avance je vous promets perso que je serai preneur si je vois quelque chance à votre stratégie !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nigeria fait le pari de l'alternance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum