congodiaspora
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

En RDC, mille universités, mille misères !

Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Orduna le 10/6/2009, 5:45 am

Chers forumistes,

J'ai été très choqué en lisant l'article ci-dessous, publié par le quotidien Le Potentiel du 28 mai 2009, au sujet de la qualité des "établissements d'enseignement supérieur et universitaire" qui poussent comme des champignons en RDC Exclamation Je ne fais pas de commentaire, car le texte en est suffisamment éloquent Exclamation Quelles compétences attendre des récipiendaires de ces établissements Question Quel avenir pour l'enseignement en RDC, tous les niveaux confondus Question Depuis près de 20 ans, le niveau et la qualité de l'enseignement s'abaissaient davantage... Embarassed Voici le texte en question que je tenais à partager avec vous.


En RDC, mille universités, mille misères

Par Le Potentiel


Si les universités prolifèrent en RD Congo, c’est la plupart du temps plus pour remplir les poches de leurs promoteurs que la tête des étudiants. Quatre-vingts pour cent d’entre elles n’ont ni bâtiments, ni matériel, ni professeurs… Les jeunes y perdent leur temps et leur argent.

Mille ! C’est le nombre d’établissements d’enseignement supérieur et universitaire que compte aujourd’hui la RD Congo : quatre fois plus que la France, deux fois plus que la Chine !
« Quatre-vingts pour cent de ces établissements n’ont pas de bâtiments, d’équipements, de corps professoral requis ni de matériel didactique approprié », soulignait le 15 avril 2009 le ministre congolais de l’Enseignement supérieur et universitaire en annonçant qu’il allait en faire fermer le tiers.

Lire l'article au complet ici :
http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_edition=&id_article=81719

Bonne lecture !

Orduna


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  mongo elombe le 10/6/2009, 1:25 pm

Les seules universités valables celles des catholiques, protestants,les kimbanguistes je ne sais pas s'il y en a.

Les nationales fonctionnent façon de parler du n'importe quoi les autres c'est pour s'enrichir et le gouvernement le sait et cautionne.

Ainsi va la RDC.
mongo elombe
mongo elombe


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  El-chaman le 11/6/2009, 1:55 pm

Incroyable !
J'ai comprend parfois pourquoi les ainés regrette l'epoque coloniale.
Souvent les Mpaka disaient:
A l'epoque des Belges le congo etait meilleurs et ils vivaient mieux scratch ="comme esclave biensur dont le maitre s'occupe de lui et pourvoi a ses besoins".

El-chaman


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Tsippora le 11/6/2009, 3:56 pm

C'est tt simplement revoltant! Apres ca on vient nous parler des 5 chantiers.... Qqn peut me dire ce que fait la 50aine de ministres, vice-ministres et autres au quotidien, quand l'Etat est completement absent DANS TOUS LES DOMAINES? Ce pays n'existe plus que de nom No No No
Tsippora
Tsippora


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  mongo elombe le 11/6/2009, 4:53 pm

ils sont à la mangeoire, certains enfant à l'école Belge et les autres en Europe où ailleurs.


Le reste pas leurs problèmes.
mongo elombe
mongo elombe


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  mongo elombe le 24/4/2010, 3:55 pm

L’Université de Kinshasa et son centre nucléaire menacés de disparition





En RDC, mille universités, mille misères ! Une-tete-erosion-200x135

Une tête d'érosion à Kinshasa (Archives)

«Si l’on intervient pas maintenant, les érosions risquent d’emporter ces édifices dans un plus bref délai » C’est le cri d’alarme lancé par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, à l’issue d’une visite vendredi dernier sur le site universitaire.
Le ministre était à la tête d’une délégation composée notamment du vice-Premier ministre et président de la commission économico-financière du gouvernement, Simon Bulupi Galati. La suite sur radio okapi.
================================================================================================================

Le ministre n'a pas de budget???........ cri d'alarme..............et on lira dans quelque temps le président KABILA a donné...........Il sert à quoi le ministre????????????
mongo elombe
mongo elombe


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Tsippora le 7/3/2012, 12:47 am

Dernièrement, j'ai échangé par email avec un cousin qui cherche à venir étudier au Canada. Quand je lui ai demandé à quel cycle universitaire il voulait s'inscrire et qu'il m'a dit qu'il cherchait à faire un doctorat, j'ai failli ravaler ma langue Shocked pale silent . Il écrit comme un enfant du primaire, ne sait absolument pas accorder ses verbes, ni les conjuguer, ne semble pas connaître les règles élémentaires de grammaire, et pire, il écrit au son, donc comme il entend... Shocked Je me disais, quel courage quand même d'avoir autant d'ambition. Si j'étais responsable des admissions, je l'aurais renvoyé à l'école primaire pour qu'il apprenne au moins la base de la langue française, avant de viser le doctorat. Ata kutu! Non, ça m'a sérieusement mise en boule pcq j'ai réalisé que je perdais mon temps. Son dossier ne passera même pas le bureau de la secrétaire du registre...Le niveau est tellement bas que je me demande comment on arrivera à faire fonctionner ce pays dans les années à venir. Ezo pesa colère moko ya danger Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Tsippora
Tsippora


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  KOKO W. CANADIEN le 8/3/2012, 11:05 pm

Voici encore un problème individuel qu’on veut mettre sur le dos de la république. Ton cousin était dans un cadre précis d’une conversation privée par courriel. De ce fait, il n’avait pas besoin d’appliquer toutes les règles de base de la grammaire française car il savait que son interlocutrice avait les capacités requises pour bien saisir son message. Tangu mosusu cousin aza somo na math, chimie, et physique. Mindondo ozolukela ye ya nini kieeeeeeeeee. Oko pimela ye chance kaka po akomi français mabe ? Peut être aussi il avait un problème de clavier kieeeee. Congo eza na clavier ya monde nionso kuna kieee. Il peut aussi venir faire son cycle de doctorat en Anglais kieeeee.

Moi, personnellement je crois que c’est un monsieur à féliciter car il a déjà un diplôme de maitrise en poche. Qui plus est, il pense venir parfaire ses connaissances au Canada. C’est un monsieur ambitieux qu’il faut vraiment assister. Il est impérativement important de bien orienter ce monsieur pour qu’il puisse atteindre son but et de réaliser son rêve.

Je sais que chaque université canadienne ( Canada Anglais ) a un service d’aide qui assiste les étudiants qui ont des difficultés à bien écrire ou a bien exposer leurs pensées sur papier. Alors pourquoi kotia ye ba cales pendant que aza na volonté d’aller loin na ba etudes na ye. Directeur na ye pe ako assister ye makasi na ba corrections et autres.

Les Anglophones bazalaka na bango na ba problemes wana te, yebisa cousin ameka na ye chez les Anglophones s’il peut. Ba talaka substance et ba capacités ya mutu. Ba fautes d’horographes ou koloba avec accent moko boye bayebi que ba bongisaka na bango yango et bazuaka vraiment batu en charge pour les assister à réussir.





Tsippora a écrit:Dernièrement, j'ai échangé par email avec un cousin qui cherche à venir étudier au Canada. Quand je lui ai demandé à quel cycle universitaire il voulait s'inscrire et qu'il m'a dit qu'il cherchait à faire un doctorat, j'ai failli ravaler ma langue Shocked pale silent . Il écrit comme un enfant du primaire, ne sait absolument pas accorder ses verbes, ni les conjuguer, ne semble pas connaître les règles élémentaires de grammaire, et pire, il écrit au son, donc comme il entend... Shocked Je me disais, quel courage quand même d'avoir autant d'ambition. Si j'étais responsable des admissions, je l'aurais renvoyé à l'école primaire pour qu'il apprenne au moins la base de la langue française, avant de viser le doctorat. Ata kutu! Non, ça m'a sérieusement mise en boule pcq j'ai réalisé que je perdais mon temps. Son dossier ne passera même pas le bureau de la secrétaire du registre...Le niveau est tellement bas que je me demande comment on arrivera à faire fonctionner ce pays dans les années à venir. Ezo pesa colère moko ya danger Evil or Very Mad Evil or Very Mad

KOKO W. CANADIEN


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  mongo elombe le 8/3/2012, 11:22 pm

Tsippo, tu dis bien courriel et non sms? tu sais que moi même en sms je n'abrège pas et à mes enfants j'interdis les sms écrits n'importe comment.

Un doctorant dans la logique s'est écrire le français, qui ne sait pas comment fonctionne les universités chez nous? Si tout allait bien pourquoi tout ceux qui sont dans la mangeoire ont leurs enfants qui étudient en occident?

Ma Tsippo la faculté de médecine à Kin?? nsomo et ça sort de là ça se dit médecin, nga namona cours d'informatique sans ordinateurs.

Le privé ok mais le public ce n'est pas la priorité de kabila et les 40 voleurs.

mongo elombe
mongo elombe


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  mongo elombe le 8/3/2012, 11:27 pm

http://www.congovision.com/nouvelles/unikin_mawa.html

mongo elombe
mongo elombe


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Tsippora le 9/3/2012, 10:23 pm

Koko W. tu me fais rire! C'est un problème généralisé et ne pas le corriger maintenant ne fera que nous enfoncer encore plus. Mon cousin n'est pas seul dans cette situation. Les piètres conditions d'enseignement, le manque de matériel didactique et de ressources diverses dans le domaine de l'éducation exacèrbent cette situation qui est constatée depuis plus d'une décennie. Je n'ai même pas abordé l'aspect technique de sa formation... Non, le niveau est vraiment trop bas et le gouvernement a la responsabilité de s'y pencher sérieusement. Quand on a un primairien à la tête du pays, on ne peut s'étonner que l'éducation soit reléguée au dernier rang de leurs priorités...
KOKO W. CANADIEN a écrit:Voici encore un problème individuel qu’on veut mettre sur le dos de la république. Ton cousin était dans un cadre précis d’une conversation privée par courriel. De ce fait, il n’avait pas besoin d’appliquer toutes les règles de base de la grammaire française car il savait que son interlocutrice avait les capacités requises pour bien saisir son message. Tangu mosusu cousin aza somo na math, chimie, et physique. Mindondo ozolukela ye ya nini kieeeeeeeeee. Oko pimela ye chance kaka po akomi français mabe ? Peut être aussi il avait un problème de clavier kieeeee. Congo eza na clavier ya monde nionso kuna kieee. Il peut aussi venir faire son cycle de doctorat en Anglais kieeeee.

Moi, personnellement je crois que c’est un monsieur à féliciter car il a déjà un diplôme de maitrise en poche. Qui plus est, il pense venir parfaire ses connaissances au Canada. C’est un monsieur ambitieux qu’il faut vraiment assister. Il est impérativement important de bien orienter ce monsieur pour qu’il puisse atteindre son but et de réaliser son rêve.

Je sais que chaque université canadienne ( Canada Anglais ) a un service d’aide qui assiste les étudiants qui ont des difficultés à bien écrire ou a bien exposer leurs pensées sur papier. Alors pourquoi kotia ye ba cales pendant que aza na volonté d’aller loin na ba etudes na ye. Directeur na ye pe ako assister ye makasi na ba corrections et autres.

Les Anglophones bazalaka na bango na ba problemes wana te, yebisa cousin ameka na ye chez les Anglophones s’il peut. Ba talaka substance et ba capacités ya mutu. Ba fautes d’horographes ou koloba avec accent moko boye bayebi que ba bongisaka na bango yango et bazuaka vraiment batu en charge pour les assister à réussir.





Tsippora a écrit:Dernièrement, j'ai échangé par email avec un cousin qui cherche à venir étudier au Canada. Quand je lui ai demandé à quel cycle universitaire il voulait s'inscrire et qu'il m'a dit qu'il cherchait à faire un doctorat, j'ai failli ravaler ma langue Shocked pale silent . Il écrit comme un enfant du primaire, ne sait absolument pas accorder ses verbes, ni les conjuguer, ne semble pas connaître les règles élémentaires de grammaire, et pire, il écrit au son, donc comme il entend... Shocked Je me disais, quel courage quand même d'avoir autant d'ambition. Si j'étais responsable des admissions, je l'aurais renvoyé à l'école primaire pour qu'il apprenne au moins la base de la langue française, avant de viser le doctorat. Ata kutu! Non, ça m'a sérieusement mise en boule pcq j'ai réalisé que je perdais mon temps. Son dossier ne passera même pas le bureau de la secrétaire du registre...Le niveau est tellement bas que je me demande comment on arrivera à faire fonctionner ce pays dans les années à venir. Ezo pesa colère moko ya danger Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Tsippora
Tsippora


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Tsippora le 9/3/2012, 10:31 pm

Ma'Mongo, au Congo tout se fait de manière approximative. Le manque de rigueur et la crise économique n'ont fait qu'empirer une situation qui était déjà catastrophique. La majorité des jeunes qui sortent des universités congolaises savent à peine écrire. Ils n'ont pas accès aux livres. Les livres de médecine utilisés dans nos universités datent de quand? Qu'en est-il de l'aspect pratique de la profession?

Joseph préfère corrompre les parlementaires que de payer les salaires des enseignants et professeurs...
mongo elombe a écrit:Tsippo, tu dis bien courriel et non sms? tu sais que moi même en sms je n'abrège pas et à mes enfants j'interdis les sms écrits n'importe comment.

Un doctorant dans la logique s'est écrire le français, qui ne sait pas comment fonctionne les universités chez nous? Si tout allait bien pourquoi tout ceux qui sont dans la mangeoire ont leurs enfants qui étudient en occident?

Ma Tsippo la faculté de médecine à Kin?? nsomo et ça sort de là ça se dit médecin, nga namona cours d'informatique sans ordinateurs.

Le privé ok mais le public ce n'est pas la priorité de kabila et les 40 voleurs.

Tsippora
Tsippora


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Jim KK le 10/3/2012, 8:57 pm


C´est au cycle secondaire qu´on apprend à bien parler et écrire la langue française. On peut acquérir la perfection à l´université. Personnellement, je reste persuadé que tout celui qui a négligé le cycle secondaire (donc les 6 années avant d´obtenir le bac) ou a passé ce cycle dans des écoles de « moniato » (nous connaissons tous le niveau des ces écoles) aura des difficultés à bien parler ou écrire cette langue. Il ne lui restera seulement un effort personnel pour approfondir ces connaissances dans cette langue. Depuis Mobutu jusqu´aujourd´hui, l´enseignement dans ce pays est toujours délaissé. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités dans ce domaine très important pour notre pays.

J´ai une question aux compatriotes qui ont étudiés au Canada.

J´entends souvent dire que ceux qui font le doctorat au Canada sont appelés aussi « étudiants ». Quelles études font-ils encore ? Doivent-ils ou bien sont-ils obligés de suivre encore des cours ? Peuvent-ils faire le doctorat sans suivre ces cours ? Ecrivent-ils encore des examens ?

En RFA si tu es en train de faire un doctorat alors tu n´es pas étudiant. Tu as terminé les études et tu deviens un chercheur. Étant chercheur (qui fait un doctorat) tu peux travailler dans une université, ou par exemple dans un organisme ou une firme mais toujours en collaboration avec une université. Tu peux suivre certains cours si tu veux, mais tu n´es pas obligé des faire des examens !!! L´unique examen qui te reste c´est la soutenance de la thèse.

En principe en RFA le doctorat permet au candidat de prouver qu´il est en mesure d´effectuer un grand travail scientifique par ses propres moyens intellectuels, mais aussi et surtout de prouver qu´il est capable d´ouvrir de nouvelles perspectives dans son champs d´investigation scientifique et de contribuer par là à faire avancer la recherche.




Tsippora a écrit:Dernièrement, j'ai échangé par email avec un cousin qui cherche à venir étudier au Canada. Quand je lui ai demandé à quel cycle universitaire il voulait s'inscrire et qu'il m'a dit qu'il cherchait à faire un doctorat, j'ai failli ravaler ma langue Shocked pale silent . Il écrit comme un enfant du primaire, ne sait absolument pas accorder ses verbes, ni les conjuguer, ne semble pas connaître les règles élémentaires de grammaire, et pire, il écrit au son, donc comme il entend... Shocked Je me disais, quel courage quand même d'avoir autant d'ambition. Si j'étais responsable des admissions, je l'aurais renvoyé à l'école primaire pour qu'il apprenne au moins la base de la langue française, avant de viser le doctorat. Ata kutu! Non, ça m'a sérieusement mise en boule pcq j'ai réalisé que je perdais mon temps. Son dossier ne passera même pas le bureau de la secrétaire du registre...Le niveau est tellement bas que je me demande comment on arrivera à faire fonctionner ce pays dans les années à venir. Ezo pesa colère moko ya danger Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Jim KK


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Tsippora le 10/3/2012, 9:55 pm

Jim KK, je dirais même que c'est au primaire qu'on apprend les rudiments de la langue écrite. La prolifération d'écoles "privées" sans programme national où l'enseignement devient un commerce, une "débrouillardise" comme dans tous les secteurs d'activités économiques n'arrange pas les choses. Le pire c'est qu'on consacre seulement 6% Shocked du budget national à l'éducation alors que ça faisait partie des 5 chantiers. Avant de commencer à construire de nouvelles écoles (promesse qui n'a même été tenue), on devrait plutôt s'attarder à la formation des enseignants et à leur assurer une rémunération équitable, pour relever le niveau de l'enseignement.

Pour ce qui est du doctorat, à ma connaissance il y a certains cours obligatoires (généralement des cours de méthodologie ou des séminaires spécialisés), en plus du travail de recherche et de la thèse en tant que telle. Généralement les candidats au doctorat peuvent avoir une charge de cours au 1er ou 2è cycle en effet. Je connais qqn qui a fait un doctorat en génie mécanique en deux ans, en ayant une charge de cours. Il dormait 4 à 5 heures par nuit, 7 jours sur 7...

Bref, quand on sait que des pays comme le Sénégal consacrent 40% de leur budget national à l'éducation, il y a lieu de s'inquiéter sérieusement que chez nous, on pense s'en tirer avec seulement 6%...C'est une vraie tragédie, une bombe à retardement car la majorité des enfants aujourd'hui seront condamnés à la pauvreté et la médiocrité, par faute d'une bonne instruction.

Jim KK a écrit:
C´est au cycle secondaire qu´on apprend à bien parler et écrire la langue française. On peut acquérir la perfection à l´université. Personnellement, je reste persuadé que tout celui qui a négligé le cycle secondaire (donc les 6 années avant d´obtenir le bac) ou a passé ce cycle dans des écoles de « moniato » (nous connaissons tous le niveau des ces écoles) aura des difficultés à bien parler ou écrire cette langue. Il ne lui restera seulement un effort personnel pour approfondir ces connaissances dans cette langue. Depuis Mobutu jusqu´aujourd´hui, l´enseignement dans ce pays est toujours délaissé. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités dans ce domaine très important pour notre pays.

J´ai une question aux compatriotes qui ont étudiés au Canada.

J´entends souvent dire que ceux qui font le doctorat au Canada sont appelés aussi « étudiants ». Quelles études font-ils encore ? Doivent-ils ou bien sont-ils obligés de suivre encore des cours ? Peuvent-ils faire le doctorat sans suivre ces cours ? Ecrivent-ils encore des examens ?

En RFA si tu es en train de faire un doctorat alors tu n´es pas étudiant. Tu as terminé les études et tu deviens un chercheur. Étant chercheur (qui fait un doctorat) tu peux travailler dans une université, ou par exemple dans un organisme ou une firme mais toujours en collaboration avec une université. Tu peux suivre certains cours si tu veux, mais tu n´es pas obligé des faire des examens !!! L´unique examen qui te reste c´est la soutenance de la thèse.

En principe en RFA le doctorat permet au candidat de prouver qu´il est en mesure d´effectuer un grand travail scientifique par ses propres moyens intellectuels, mais aussi et surtout de prouver qu´il est capable d´ouvrir de nouvelles perspectives dans son champs d´investigation scientifique et de contribuer par là à faire avancer la recherche.




Tsippora a écrit:Dernièrement, j'ai échangé par email avec un cousin qui cherche à venir étudier au Canada. Quand je lui ai demandé à quel cycle universitaire il voulait s'inscrire et qu'il m'a dit qu'il cherchait à faire un doctorat, j'ai failli ravaler ma langue Shocked pale silent . Il écrit comme un enfant du primaire, ne sait absolument pas accorder ses verbes, ni les conjuguer, ne semble pas connaître les règles élémentaires de grammaire, et pire, il écrit au son, donc comme il entend... Shocked Je me disais, quel courage quand même d'avoir autant d'ambition. Si j'étais responsable des admissions, je l'aurais renvoyé à l'école primaire pour qu'il apprenne au moins la base de la langue française, avant de viser le doctorat. Ata kutu! Non, ça m'a sérieusement mise en boule pcq j'ai réalisé que je perdais mon temps. Son dossier ne passera même pas le bureau de la secrétaire du registre...Le niveau est tellement bas que je me demande comment on arrivera à faire fonctionner ce pays dans les années à venir. Ezo pesa colère moko ya danger Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Tsippora
Tsippora


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  djino le 20/7/2012, 3:48 pm

Je vous invite à écouter ce Jeune Homme qui fait 1 an an Fac de médecine
et 1 an de l'ISC.....

1200 Etudiants pour 200 Places !



djino


Revenir en haut Aller en bas

En RDC, mille universités, mille misères ! Empty Re: En RDC, mille universités, mille misères !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum