Guerre larvée entre le G7 et l’UNC : Kamerhe désavoue Moïse Katumbi ! WANA ANZA KULANA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guerre larvée entre le G7 et l’UNC : Kamerhe désavoue Moïse Katumbi ! WANA ANZA KULANA

Message  Imperium le 9/4/2016, 12:51 am

WANA ANZA KULANA... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy ILS COMMENCENT A S'ENTRE-MANGER Suspect Suspect

Le Palmarès a vu juste dans son édition d’hier où il annonçait que l’Opposition Rd congolaise était mal partie pour une candidature unique à la prochaine présidentielle attendue au pays avec beaucoup de ferveur.



En effet, à la suite de la proposition de Moïse Katumbi comme candidat du G7 à la présidentielle et de la démarche de ce dernier vers Tshisekedi à Bruxelles, Vital Kamerhe a réagi avec une certaine virulence, mettant en cause la gourmandise de l’ex-gouverneur du Katanga et dénonçant des manœuvres visant à fragiliser l’Opposition.



Décidément, la course à la présidentielle en RDC menace terriblement l’unité de l’Opposition. Le patron de l’Unc alerte ses pairs sur les ondes de TV5. C’était le mardi 5 avril courant. Au cours du journal Afrique, Kamerhe a mis en garde le président du TP Mazembe contre la division de l’Opposition, situation qui risque de profiter à la Majorité. L’essentiel, assène l’ex-secrétaire général du Pprd, dans le contexte politique actuel, c’est d’abord le combat du processus électoral et non celui de la course à l’investiture à la présidentielle. Procéder autrement, affirme celui-ci, reviendrait à vouloir partager le gibier que l’on’ n’a pas encore tué. Pour le moment, crie le président national de l’Unc, le plus important est de lutter pour obtenir l’organisation de l’élection présidentielle dans les délais constitutionnels. La victoire dans ce combat se trouve encore loin de portée, car les signaux en provenance du camp adverse indiquent que l’alternance n’est pas pour demain, poursuit-il.



Seul le combat autour de l’idéal électoral doit cristalliser l’attention des leaders de l’Opposition. Le tout dans le but manifeste d’aboutir à la mobilisation de la population dénonce l’élu honoraire de Bukavu; Qui dénonce par la suite le fait que les questions de personnes vont diviser l’Opposition et servir de lit au pouvoir. Démarche légitime dans le fond, Kamerhe estime cependant que le moment n’est pas encore venu pour le positionnement  personnel. De là, à comprendre pourquoi le speaker honoraire de la Chambre basse a été le grand absent de Bruxelles lors du face-à-face Tshisekedi-Katumbi, il n’y a aucun effort à fournir.



Moïse Katumbi est ouvertement accusé d’avoir placé la charrue avant le bœuf. A l’Unc, on stigmatise son appétit pour le fauteuil présidentiel ainsi que le risque d’affaiblissement total de l’Opposition. S’agissant de sa propre candidature à la magistrature suprême, Kamerhe s’en remet à son parti et à sa plate-forme politique : la Dynamique de l’Opposition. Cette dernière, rappelons-le, avait instruit ses membres de taire leurs ambitions politiques au profit de l’unité et de la cohésion. Eléments jugés indispensables pour maintenir la pression sur le camp présidentiel. Pour l’y contraindre, Kamerhe brandit la menace de la rue. Comment la gifle de Kamerhe a-t-elle été reçue dans le camp Katumbi?



Du berger …

La réplique du G7 ne s’est pas fait attendre. Dans les minutes ayant suivi l’intervention de Vital Kamerhe sur TV5, le G7 est monté au créneau. C’est Christopher Lutundula qui s’est chargé de la besogne. D’entrée de jeu, il a soutenu que l’investiture de Moïse Katumbi comme candidat du G7 à la présidentielle de 2016 ne remet pas en cause le combat des forces du changement pour la tenue des élections dans le délai constitutionnel. Lutundula estime qu’au même moment que l’ensemble de l’Opposition se mobilise contre le glissement, les ambitions pour la course à la magistrature suprême doivent s’exprimer. Agir autrement, c’est jouer le jeu de la Mouvance kabiliste qui multiplie les stratégies pour conserver le pouvoir en contournant les élections, surtout présidentielle fixée par la Constitution, a-t-il poursuivi. Néanmoins, ce membre influent du G7 a fait savoir que son regroupement politique reste ouvert aux discussions avec les autres forces de l’Opposition pour aboutir à la désignation d’un candidat commun de l’Opposition pour la présidentielle. Le débat ne fait que commencer sur fond de guerre larvée entre les deux camps.

Par LP

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre larvée entre le G7 et l’UNC : Kamerhe désavoue Moïse Katumbi ! WANA ANZA KULANA

Message  Imperium le 9/4/2016, 1:00 am

Le prochain president du congo c'est?
RUBERWA (NDA) Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre larvée entre le G7 et l’UNC : Kamerhe désavoue Moïse Katumbi ! WANA ANZA KULANA

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:39 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum