QU'EST VENUE FAIRE FATOU BENSOUDA PROCUREURE DE LA CPI AU CONGO ? QUEL SERVICE UTILE CETTE COUR PEUT-ELLE VRAIMENT AUJOURD’HUI RENDRE A UN CONGO SOUVERAIN, PATRIOTE ET VOULU EFFICIENT ?

Aller en bas

QU'EST VENUE FAIRE FATOU BENSOUDA PROCUREURE DE LA CPI AU CONGO ? QUEL SERVICE UTILE CETTE COUR PEUT-ELLE VRAIMENT AUJOURD’HUI RENDRE A UN CONGO SOUVERAIN, PATRIOTE ET VOULU EFFICIENT ?

Message  ndonzwau le 8/5/2018, 9:35 pm

QU'EST VENUE FAIRE FATOU BENSOUDA PROCUREURE DE LA CPI AU CONGO ? QUEL SERVICE UTILE CETTE COUR PEUT-ELLE VRAIMENT AUJOURD’HUI RENDRE A UN CONGO SOUVERAIN, PATRIOTE ET VOULU EFFICIENT ?

Le Congo, plus personne ne l’ignore plus aujourd’hui, est hélas l’objet, le terreau d’une foultitude de malheurs qui frappent sans discontinuer depuis deux décennies ses citoyens, leurs biens, leurs terres.
Personne non plus n’a trop de mal à deviner les coupables, des nationaux pour la plupart au pouvoir et des étrangers occupants qu’on s’obstine à ne pas voir, tous laissés impunis par un Etat complice et ‘génocidaire’ comme PAR une CI expressément indifférente à leurs souffrances et malade de sa mauvaise conscience sur son passé mais décidée elle aussi à profiter de la faiblesse conjoncturelle du Congo pour mettre main basse sur ses richesses et ses espaces…

La CPI participe de cette justice internationale censée suppléer les diverses faiblesses des juridictions nationales pour instruire et sanctionner les crimes graves ‘personnels’ de la planète, ‘crimes contre l’humanité, de génocide, de guerre et d’agression’… mais quel est son bilan, quels sont ses états de service depuis 2002 que sa compétence est en cours ?
Où l'on découvre que la CPI n’a eu vraiment à juger que des cas africains et dont trois ont concerné des Congolais : certes l’Afrique a le malheur de concentrer les raisons et les occasions de ces graves forfaits favorisés par leur impunité locale, n’empêche qu’on en trouve quelques cas bien documentés dans d’autres continents qui eux semblent épargnés d'enquêtes et pour cause…

Lorsque Bensouda souligne à raison la responsabilité première des autorités Congolaises à traquer les coupables, cela relève de quelque inconséquence car elle fait fi exprès des faiblesses des administrations africaines qui justifient ses nombreux comme elle oublie trop vite qu'ailleurs comme au Kenya, c'est justement la CPI qui s’est précipitée à se saisir des dossiers même avant la justice locale ! Deux poids deux mesures ?
Pourtant les violences quasi certainement commises par les forces de défense et de sécurité au Kasaï par exemple nécessite que la CPI s'en saisisse sans tarder en se basant sur le rapport bien documenté de la FIDH.  
Le cadre de principe de complémentarité du Statut de Rome n'interdit d'ancticiper sinon prévenir des retards et des omissions qui ont laisse sans justice de nombreuses victimes....

D’où donc le juste soupçon d’une justice des puissants et des vainqueurs : au Congo, en Centrafrique comme en Côte d’Ivoire ce sont les vaincus qui sont poursuivis, les vainqueurs alliés des puissants occidentaux sont épargnés…
Au Congo, nonobstant le principe de complémentarité, les Procureurs successifs de la CPI,  Moreno Ocampo et Mme Bensouda, piliers personnels de cette justice autant personnalisée que politique (dont d'ailleurs certaines révélations - le 'morenogate' - aggravent le soupçon d’une partialité dont il faudra bien un jour s’occuper) ne se sont jamais activés d'enquêter sur le pouvoir et ses annexes (tout comme ailleurs ) pourtant logiquement suspects coupables de maintes atrocités laissées impunies : massacres des BDK et destructions de leurs biens , multiples assassinats planifiés à l’Est opérés par des escadrons alliés et néanmoins officiels, le Kasai victime des règlements de compte exterminateurs par les mêmes troupes officielles ou para-officielles manipulant des pauvres citoyens.
Bien des raisons d'être moins complaisants envers le pouvoir de 'JK'...

Bref si certains attendent un quelconque bienfait de cette visite de Bensouda au Congo moi contrairement à ceux qui lisent de la fermeté dans ses propos, je ne crois pas à sa diligence et attends bien peu de la CPI et encore moins de Mme Bensouda qui reste une Procureure de commande incapable de dire le droit partialement et indépendamment des puissants, qui dans son état et son parti-pris trop conventionnel n'a aucun intérêt aujourd’hui à débarquer un ‘JK’ quelque part encore allié des puissants contrairement à un Bemba (ou à un Gbagbo) dont ceux-ci avaient décidé un moment la déchéance…
Le patriote Congolais attend face à un pouvoir arbitraire et mortifère que la CPI oblige ou aide que des enquêtes contre tous les itératifs crimes commis au Congo soient effectivement entreprises et les coupables d'où qu'ils viennent sanctionnés au lieu d'entendre sa Procureure des consignes convenues de responsabilités des Etats dont elle sait bien qu'elle en a davantage les moyens que les Congolais...
Les nombreux crimes du Congo qui ont coûté des millions des morts ne doivent pas rester impunis comme il s'annonce faute des réels censeurs des bourreaux plutôt épargnés ici pour appartenance au camp des vainqueurs et des puissants que représente assidûment Mme Bensouda !


"CPI : Le chaud et le froid de la Procureure à Kinshasa"
° http://www.cheikfitanews.net/2018/05/cpi-le-chaud-et-le-froid-de-la-procureure-a-kinshasa.html



Mme Fatou Bensouda, Procureure de la CPI, Cour Pénale Internationale, a séjourné à Kinshasa du 1erau 3 mai 2018.Visite cosmétique ? Visite protocolaire ?
La réponse est à chercher dans sa communication lors de la conférence de presse qu’elle a tenue au bureau de la CPI à Kinshasa le jeudi 3 mai 2018, après avoir rencontré les principaux officiels du pays, la société civile, les politiques…
Voici un extrait de sa communication dans laquelle peuvent être épinglés certains mots clés :

« J’ai fait part de mes inquiétudes quant à la situation critique et aux épisodes de violence me rapportés en particulier à Kinshasa, à Beni, dans les provinces des Kasaï et dans d’autres parties du terri1toire.
« J’ai également fait part de mespréoccupations quant aux actes observés à ces occasions, dont il est allégué qu’ils pourraient constituer des crimes relevant de la compétence de la Cour pénale internationale (CPI).
J’ai alors demandé aux autorités congolaises de prendre toutes les mesures nécessaires pour que desenquêtes véritables soient menées afin de faire la lumière sur les violences alléguées et de traduire enjustice tous les acteurs impliqués dans leur perpétration. C’est en effet la responsabilité première des autorités nationales de mener des  enquêtes véritables pour faire la lumière sur ces allégations, comme cela est prévu dans le Statut de Rome ratifié par la RDC.

La lutte contre l’impunité et la nécessaire prévention de crimes graves relevant du Statut de Rome de la CPI, sont primordiales pour la stabilité sociale ». Il est essentiel que des procédures nationales effectives soient menées contre les responsables de tels crimes qui ont troublé cette stabilité. Les appels de nombreuses victimespour que justice leur soit rendue, doivent être entendus.
]J’ai longuement échangé avec les autorités nationales sur la situation actuelle dans le pays, ainsi que surl’état d’avancement des enquêtes et des poursuites nationales contre les auteurs présumés des actes criminels commis en RDC. »

Et plus loin, la procureure est plus incisive :
« , Il est de mon devoir de le rappeler sans équivoque : toute personne qui commet ou ordonne que soient commis des crimes relevant de la compétence de la CPI ou encore incite, encourage ou contribue à la commission de tels crimes, est passible de poursuites.  »
La réflexion à haute voix sur cette phrase donne ceci :


  • à Beni, au Kasaï, à Kinshasa, lieux qu’elle cite, y a-t-il eu des crimes relevant de la compétence de la CPI ?
  • Si oui, y a-t-il des auteurs ?
  • S’il y a des auteurs, y a-t-il eu des personnes qui ont ordonné la commission de ces crimes ?
  • La procureure est-elle suffisamment informée ?
  • Si non, finira-t-elle par être suffisamment informée ?
  • Un fois suffisamment informée et possédant tous les éléments des dossiers, la Procureure mettra-t-elle en marche la machine judiciaire de la CPI?


Et pour l’avenir ? Sous-entendu, la période électorale qui approche à grands pas ?
La procureure dit :
« Il est impératif que toute action,  toute activité sur l’étendue du territoire de la RDC, quels qu’en soient l’auteur, la nature et la forme, se fasse avec retenue et sens de responsabilité. »
Autrement dit, à ce jour, il est des compatriotes qui n’ont pas encore franchi la ligne rouge tracée par la CPI.
Mais lors de la campagne électorale, certains, par euphorie ou excès de zèle pourraient être tentés de franchir cette ligne rouge…
« De la retenue et de la responsabilité » a averti la procureure.
Cela n’est pas entré dans l’oreille des sourds, espérons-le. Il y a bel et bien une épée de Damoclès au dessus de certaines têtes.
Mais Mme Fatou Bensouda n’a rien laissé transpirer. Elle a peut-être été cordiale , mais ferme.
Bruxelles, le 4 mai 2018
Cheik FITA



"L’avertissement de Fatou Bensouda : Kinshasa dans le viseur de la CPI – Le Potentiel"
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=210558&Actualiteit=selected
Fatou Bensouda a bouclé son séjour de 72 heures dans la capitale congolaise jeudi. Ce quotidien trouve que l’arrivée de la procureure de la CPI à Kinshasa n’est pas un fait isolé, car son message concerne particulièrement « ceux qui ont pris tout un peuple en otage, le privant de toutes les libertés fondamentales » 
Le Potentiel semble jeter des flèches aux autorités congolaises, estimant que la RDC continuera à être dans le viseur de la CPI tant que « la majorité au pouvoir ne fera pas amende honorable en s’inscrivant dans la voie de la paix par la tenue d’élections libres et démocratiques ». 
A ces personnes-là souvent responsables d’atrocités en RDC, poursuit ce quotidien, Mme Bensouda a promis lors d’une conférence de presse jeudi «. Ce journal pense au regard de cet avertissement que la CPI « n’entend pas lâcher la pression sur les auteurs de violations des droits humains en RDC »."



"La CPI confirme : ‘‘la RDC est dans le viseur’’"
° https://laprosperiteonline.net/2018/05/03/la-cpi-confirme-la-rdc-est-dans-le-viseur/

"RDC : ce que la classe politique attend de la CPI
° https://www.radiookapi.net/2018/05/04/actualite/justice/rdc-ce-que-la-classe-politique-attend-de-la-cpi
Apres le passage à Kinshasa de Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale, l’opposition affirme attendre les résultats des enquêtes que mène la Cour pénale internationale (CPI) en RDC depuis 2004, estimant que les crimes contre l’humanité commis dans ce pays ne devraient pas rester impunis. De son côté, le pouvoir en place souhaite qu’on puisse « responsabiliser d’abord les Etats » en cette matière des crimes internationaux.

Il est inadmissible que les crimes contre l’humanité commis en RDC restent impunis, ont signifié les partis politiques de l’opposition à la Procureure de la CPI, jeudi 3 mai ici à Kinshasa. Parmi ces partis figurent l’UDPS/Tshisekedi, l’UNC et alliés et les partis membres de la dynamique de l’opposition. 
Ces partis ont insisté pour la nécessité de poursuivre les auteurs de ces crimes imprescriptibles, comme l’affirme Martin Fayulu, président de l’Engagement citoyen pour le développement (Ecidé), dans cet extrait sonore :



  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
00:56

  • repeat


Télécharger

De son côté, la représentante personnelle du chef de l’état en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d’enfants, Jeannine Mabunda, estime que la demande de Mme Bensouda de condamner les crimes internationaux commis en RDC ne fait qu’enfoncer une porte déjà ouverte.
«La RDC n’est pas une mauvaise élève en ce qui concerne la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d’enfants. Elle a déjà jugé et condamné plusieurs hommes en uniforme y compris un général et un député national», fait-elle valoir.



  • play

  • stop

  • mute

  • max volume


00:00
00:54

  • repeat


Télécharger
 


"La CPI à Kinshasa : un goût d’inachevé – Le Phare
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=210558&Actualiteit=selected
Le Phare fait remarquer que « celle qui a la charge d’enquêter sur les allégations de massacres et autres actes de violence de nature à conduire leurs auteurs devant sa juridiction, s’est arrêtée seulement à Kinshasa, loin des foyers où l’on enregistre au quotidien des atrocités dont les auteurs et commanditaires restent impunis ».  
De l’avis du Phare, le Congolais moyen aurait voulu la voir marquer ne serait-ce qu’une présence symbolique dans le Grand Kasaï où avaient été massacrés deux experts onusiens, en Ituri, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et au Tanganyika.  
Par ailleurs, le journal s’étonne d’entendre la Procureure de la CPI inviter la justice congolaise à approfondir les enquêtes sur les allégations des crimes de guerre et crimes contre l’humanité, « sachant très bien que le pays connaît deux types de justice, celle des faibles et celle des intouchables ». 
Mme Bensouda s’en va donc, laissant de nombreux criminels impunis et leurs parrains dans la confortable position d’intouchables, écrit ce journal."



"Après une visite de quelques jours : Fin de la villégiature de Fatou Bensouda de la CPI à Kinshasa »"
° http://www.latempete.info/29257-2/

" AU TERME D’UN SEJOUR DE TRAVAIL DE 72 HEURES A KINSHASA
FATOU BENSOUDA :VIVEMENT LA LUMIÈRE SUR LES VIOLENCES ALLÉGUÉES"

Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article15552

"Fatou Bensouda: « La CPI Ne Remplace Pas Les Institutions De L’Etat »"
° http://capsud.net/2018/05/04/fatou-bensouda-la-cpi-ne-remplace-pas-les-institutions-de-letat/

° https://www.radiookapi.net/2018/05/03/actualite/justice/fatouma-bensouda-nous-nhesiterons-pas-poursuivre-les-responsables
° https://www.radiookapi.net/2018/05/03/actualite/justice/rdc-la-cpi-prete-enqueter-sur-les-violations-des-droits-humains-si-les
° https://www.radiookapi.net/2018/05/03/actualite/politique/beni-la-societe-civile-appelle-la-procureur-de-la-cpi-ouvrir-une
° https://www.radiookapi.net/2018/04/28/actualite/justice/ituri-la-cpi-encourage-les-juridictions-congolaises-poursuivre-les
° https://www.radiookapi.net/2018/04/26/actualite/justice/la-cpi-pourra-entamer-des-poursuites-contre-des-crimes-detat-partir-de


" AU COURS D’UN FACE-A-FACE HIER AVEC FATOU BENSOUDA
LA CENCO IGNORE UN 3ÈME DIALOGUE EN RDC"

° https://forumdesas.org/spip.php?article15568

"INVITÉ AFRIQUE SOIR
«J’ai dit au président Kabila que j’étais inquiète du niveau de violence en RDC»"

° http://www.rfi.fr/emission/20180503-j-ai-dit-president-kabila-j-etais-inquiete-niveau-violence-rdc
La procureure de la CPI Fatou Bensouda a achevé sa visite en RDC ce jeudi 3 mai 2018. En 48 heures,  elle a rencontré le chef de l'Etat, les autorités judiciaires, la majorité, l'opposition, la société civile et la Cenco, la conférence épiscopale. Elle dit être venue pour évaluer la coopération entre la RDC et la CPI et évaluer si le Congo fait tout ce qui est en son devoir en interne pour juger les crimes les plus graves relevant du statut de Rome. Beaucoup, dans l'opposition et la société civile espéraient que la CPI annoncerait l'ouverture de nouvelles enquêtes. Finalement, il n'en est rien. On écoute Fatou Bensouda."

° https://actualite.cd/2018/05/04/rdc-la-cpi-solution-ultime-pour-faire-la-lumiere-sur-les-massacres-a-beni-societe-civile/
° http://www.rfi.fr/afrique/20180502-onu-rdc-kasai-fosses-communes-enquetes-judiciaires-experts
° https://actualite.cd/2018/05/03/rdc-la-cpi-pourrait-enqueter-sur-les-violences-a-beni-et-aux-kasai/
° https://actualite.cd/2018/05/03/rdc-fatou-bensouda-a-rencontre-kabila/
° https://actualite.cd/2018/05/03/rdc-bensouda-appelle-au-calme-et-a-la-retenue/
° https://actualite.cd/2018/05/03/rdc-sil-y-a-des-gens-qui-ont-commis-des-crimes-ils-seront-poursuivis-par-la-cpi-bensouda/
° https://actualite.cd/2018/05/02/cpi-fatou-bensouda-revele-les-contours-de-sa-mission-en-rdc/
° https://actualite.cd/2018/05/02/rdc-la-dynamique-de-lopposition-demande-a-fatou-bensouda-de-se-pencher-notamment-sur-le-cas-de-rossy-mukendi/
° http://www.politico.cd/encontinu/2018/05/04/a-kinshasa-fatou-bensouda-remercie-les-autorites-pour-leur-soutien-a-la-cpi.html
° http://www.rfi.fr/afrique/20180502-violences-rdc-est-societe-civile-appel-gouvernement-butembo-beni-lubero


"Thambwe: « La RDC est disposée à accueillir les condamnés congolais de la CPI »"
° http://www.congoindependant.com/thambwe-la-rdc-est-disposee-a-accueillir-les-condamnes-congolais-de-la-cpi/

"Beni : la société civile appelle la Procureur de la CPI à ouvrir une enquête sur les massacres des civils"
° https://www.radiookapi.net/2018/05/03/actualite/politique/beni-la-societe-civile-appelle-la-procureur-de-la-cpi-ouvrir-une

"La Cour pénale internationale promet de rendre justice en RDC – Dialogue entre Congolais, Radio Okapi"
° https://www.radiookapi.net/2018/05/07/emissions/dialogue-entre-congolais/la-cour-penale-internationale-promet-de-rendre-justice

"À Kinshasa, Fatou Bensouda remercie les autorités pour leur soutien à la CPI"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.politico.cd/encontinu/2018/05/04/a-kinshasa-fatou-bensouda-remercie-les-autorites-pour-leur-soutien-a-la-cpi.html


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QU'EST VENUE FAIRE FATOU BENSOUDA PROCUREURE DE LA CPI AU CONGO ? QUEL SERVICE UTILE CETTE COUR PEUT-ELLE VRAIMENT AUJOURD’HUI RENDRE A UN CONGO SOUVERAIN, PATRIOTE ET VOULU EFFICIENT ?

Message  ndonzwau le 9/5/2018, 7:02 pm


"Analyse du weekend du 05/05/2018 sur la visite de Fatou Bensouda ( procureure cpi à Kinshasa)"



"DEBAT : la promenade de santé de la procureure de la CPI + Crise au PALU"



"CLUB 50 DU 5 MAI 2018:LE DOUBLE JEU DE LA CPI FACE A KABILA , KATUMBI PIEGE PAR PAUL KAGAME A KIGALI"



"Fatou Bensouda prend position pour Kabila et met en garde l'opposition- le CLC menace la Kabilie"



"Actualité 04 05 2018 Urgent KABILA BIENTÔT A LA CPI ? GLISSEMENT TO AVERTISSEMENT ??"




Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum