congodiaspora
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay Doll avec artbook
10.80 €
Voir le deal

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ?

Aller en bas

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? Empty RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ?

Message  ndonzwau 20/6/2022, 4:47 pm

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE CE 20 JUIN 2022 DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ?


"La Belgique restitue une « relique » de Patrice Lumumba à la République démocratique du Congo - 20 juin 2022
= https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/06/20/la-belgique-restitue-une-relique-de-patrice-lumumba-a-la-republique-democratique-du-congo_6131195_3212.html
Cette cérémonie intervient après un voyage du roi Philippe en RDC, au cours duquel il a répété ses « plus profonds regrets » pour les « blessures » de la période coloniale.

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? 6a1fc58_1655709072639-000-32cn4rh
Roland Lumumba, l’un des fils de Patrice Lumumba, lors d’une conférence de presse à l’ambassade congolaise à Bruxelles, le 17 juin 2022. KENZO TRIBOUILLARD / AFP  

La Belgique restitue lundi 20 juin à la République démocratique du Congo (RDC) une dent de Patrice Lumumba qui a valeur de « relique » et qui doit permettre d’offrir aux Congolais un lieu dédié à la mémoire de leur ex-premier ministre, torturé puis abattu en 1961.
Cet assassinat, suivi de l’élimination du corps, démembré et dissous dans l’acide, constitue une des pages les plus sombres de la relation entre la Belgique et son ancienne colonie, devenue indépendante le 30 juin 1960. Il fait toujours l’objet d’une enquête judiciaire à Bruxelles pour « crime de guerre » après la plainte déposée en 2011 par François Lumumba, le fils aîné du leader assassiné, qui a mis en avant les responsabilités d’une dizaine de fonctionnaires et diplomates belges.
La dent est restituée dans le cadre de cette procédure. Le dossier s’était épaissi en 2016 avec une plainte pour « recel », les proches voyant là l’unique moyen de faire saisir ce reste humain par la justice. La dent avait été conservée comme souvenir par un policier belge qui avait participé à la disparition du corps et qui s’en était vanté dans les médias.

« Les excuses du gouvernement belge »

Lundi matin, honorant son engagement de 2020, le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw a remis aux enfants de Patrice Lumumba « l’écrin contenant la dent » appartenant à leur père, lors d’une cérémonie « privée ». « Je vous remercie pour les démarches judiciaires que vous avez entreprises parce que, sans ces démarches, on n’en serait pas là aujourd’hui, cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer », a déclaré M. Van Leeuw en remettant ce coffret bleu vif qui devait ensuite être placé dans un cercueil.
Il faisait face à une dizaine de membres de la famille Lumumba, sous les ors du palais d’Egmont à Bruxelles. Un des fils s’est saisi du coffret, sans s’exprimer. Une cérémonie officielle, présidée par les premiers ministres belge et congolais, était programmée après la restitution. A l’issue de la cérémonie, l’écrin devait être transporté à l’ambassade de RDC, avant d’être acheminé vers Kinshasa mardi soir après un hommage de la communauté afrodescendante à Bruxelles.

Evoquant la procédure judiciaire en cours pour « crime de guerre », à la suite de la plainte déposée, en 2011, par la famille pour éclaircir les conditions de l’assassinat de Patrice Lumumba, Frédéric Van Leeuw a ajouté : « Je m’engage évidemment avec le juge d’instruction à continuer à essayer d’avancer (…). Cela reste un combat. »
A l’occasion de cette restitution et devant son homologue congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, le premier ministre belge, Alexander De Croo, a renouvelé lundi les « excuses » de la Belgique pour la responsabilité de certains dirigeants et fonctionnaires de l’ex-puissance coloniale dans l’assassinat du héros de l’indépendance congolais, au Katanga, en 1961. « Cette responsabilité morale du gouvernement belge, nous l’avons reconnue et je la répète à nouveau en ce jour officiel d’adieu de la Belgique à Patrice Emery Lumumba. Je souhaiterais ici, en présence de sa famille, présenter à mon tour les excuses du gouvernement belge pour la manière dont il a pesé sur la décision de mettre fin aux jours du premier ministre du pays », a affirmé M. De Croo.

Un mémorial en construction à Kinshasa

Héros de l’indépendance devenu premier ministre de l’ancien Congo belge (l’ex-Zaïre, aujourd’hui République démocratique du Congo), Patrice Lumumba a été renversé dès septembre 1960 par un coup d’Etat. Il a été exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d’armes par des séparatistes de la région du Katanga, avec l’appui de mercenaires belges.
Perçu comme prosoviétique par Washington en pleine guerre froide, considéré comme une menace pour les intérêts économiques occidentaux au Congo, il a acquis après sa mort la stature d’un champion africain de l’anti-impérialisme. « Lumumba devint en un rien de temps un martyr de la décolonisation, un héros pour tous les opprimés de la Terre », a résumé David Van Reybrouck dans son livre Congo, une histoire.
Pour sa famille, il est resté un père ou un grand-père auquel il n’a pas été possible de dire adieu. « Les années passent et notre père demeure un mort sans oraison funèbre », écrivait en 2020 sa fille Juliana dans une lettre au roi des Belges, Philippe, en réclamant « le juste retour des reliques ».

La restitution doit permettre aux proches d’achever leur deuil et au pouvoir congolais d’ériger un mémorial en cours de construction à Kinshasa, sur un grand axe où s’élève déjà une statue du héros national. De source congolaise, une cérémonie d’inhumation doit y être organisée le 30 juin, date anniversaire de l’indépendance. Tout au long de la semaine précédente, le cercueil aura marqué des haltes sur les lieux emblématiques du parcours personnel et politique de l’ancien leader.
« Nouveau moment charnière » dans la relation entre les deux pays, selon le premier ministre belge, la restitution intervient juste après un voyage de six jours du roi Philippe en RDC, début juin – son premier déplacement dans l’ex-colonie –, au cours duquel il a réitéré ses « plus profonds regrets » pour les « blessures » de la période coloniale. Lundi matin, avant la cérémonie de restitution, Philippe devait avoir une entrevue avec les enfants Lumumba au Palais royal. Une rencontre forte en symboles pour le descendant du roi Léopold II, dont la monarchie a désormais admis qu’il avait institué à la fin du XIXe siècle au Congo « un régime marqué par le paternalisme, les discriminations et le racisme ».
Le Monde avec AFP


"Une dent de Patrice Lumumba restituée à la RD Congo par la Belgique - 20/06/2022
= https://www.france24.com/fr/afrique/20220620-une-dent-de-patrice-lumumba-restitu%C3%A9e-%C3%A0-la-rd-congo-par-la-belgique

"La Belgique remet une relique de Patrice Lumumba à sa famille  - 20 juin 2022
= https://actualite.cd/2022/06/20/la-belgique-remet-une-relique-de-patrice-lumumba-sa-famille
Le chef du parquet fédéral belge Frédéric Van Leeuw a remis lundi à Bruxelles à la famille de Patrice Lumumba un coffret contenant une dent du héros congolais assassiné en 1961, lors d'une cérémonie retransmise en direct à la télévision.
Le chef du parquet fédéral belge Frédéric Van Leeuw a remis lundi à Bruxelles à la famille de Patrice Lumumba un coffret contenant une dent du héros congolais assassiné en 1961, lors d'une cérémonie retransmise en direct à la télévision.
"Je vous remercie pour les démarches judiciaires que vous avez entreprises parce que, sans ces démarches, on n'en serait pas là aujourd'hui, cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer", a déclaré M. Van Leeuw en remettant ce coffret bleu vif qui devait ensuite être placé dans un cercueil.
Il faisait face à une dizaine de membres de la famille Lumumba, sous les ors du Palais d'Egmont à Bruxelles. Un des fils s'est saisi du coffret, sans s'exprimer. Une cérémonie officielle présidée par les Premiers ministres belge et congolais était programmée après la partie "intime et privée" de la restitution.
Evoquant la procédure judiciaire en cours pour "crime de guerre", après la plainte déposée en 2011 par la famille pour éclaircir les conditions de l'assassinat, Frédéric Van Leeuw a ajouté: "je m'engage évidemment avec le juge d'instruction à continuer à essayer d'avancer (...) cela reste un combat".

La dent avait été saisie par la justice belge en 2016 chez la fille d'un policier belge ayant participé à la disparition du corps de Patrice Lumumba.
Premier Premier ministre de l'ancien Congo belge devenu indépendant le 30 juin 1960 (l'ex-Zaïre, aujourd'hui la République démocratique du Congo), Patrice Lumumba a été renversé dès la mi-septembre 1960 par un coup d'Etat.
Il a été exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d'armes par des séparatistes de la région du Katanga (sud), avec l'appui de mercenaires belges.
Perçu comme prosoviétique par Washington en pleine guerre froide, considéré comme une menace pour les intérêts économiques occidentaux au Congo, il a acquis après sa mort la stature d'un champion africain de l'anti-impérialisme.
Cette restitution qui sera suivie du retour du cercueil en RDC - prévu dans la nuit de mardi à mercredi - doit permettre d'ériger enfin un lieu à la mémoire du héros national à Kinshasa.
Trois jours de "deuil national" sont prévus en RDC du 27 au 30 juin, date prévue de la cérémonie d'inhumation à Kinshasa, jour du 62e anniversaire de l'indépendance. 
AFP avec ACTUALITE.CD

= https://information.tv5monde.com/info/la-belgique-remet-une-relique-de-patrice-lumumba-sa-famille-461273
= https://www.lepoint.fr/monde/la-belgique-remet-une-relique-de-patrice-lumumba-a-sa-famille-20-06-2022-2480262_24.php


"Lumumba: émotion et "excuses" à Bruxelles pour la remise d'une "relique" du héros congolais  - 20 juin 2022
= https://actualite.cd/2022/06/20/lumumba-emotion-et-excuses-bruxelles-pour-la-remise-dune-relique-du-heros-congolais

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? DBDA7E06-6CF6-44FC-AC5F-89AA0E37685C
Cérémonie officielle à Bruxelles

Des "excuses" réitérées et "enfin" un cercueil, 61 ans après l'assassinat: La Belgique a restitué lundi à la République démocratique du Congo (RDC), lors d'une cérémonie empreinte d'émotion, une dent du héros congolais Patrice Lumumba dont la dépouille va rejoindre un mémorial à son nom à Kinshasa.
Cette restitution ouvre une nouvelle page dans la relation entre la RDC et son ex-puissance coloniale, dont l'assassinat de 1961 constitue un des épisodes les plus sombres.

"Le lundi 20 juin 2022 entre dans les annales de notre histoire commune, le retour de Patrice Emery Lumumba permet à la RDC de recouvrer un des maillons essentiels de sa mémoire nationale fragmentée par la tragédie de sa disparition", a affirmé le Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde lors de la cérémonie à Bruxelles.
La dent avait été saisie par la justice en 2016 chez la fille d'un policier belge ayant participé à la disparition du corps, après l'assassinat du 17 janvier 1961.
Contenue dans un coffret, elle a été placée dans un cercueil qui a été remis aux autorités congolaises en présence de François, Juliana et Roland Lumumba, les enfants du leader assassiné, et de leurs familles.
"Père, nous pleurions ta disparition sans avoir fait d'oraison funèbre (...) notre devoir de descendant c'était de (t') offrir une sépulture digne", a déclaré Juliana, les larmes aux yeux.

Soulignant les zones d'ombre qui entourent encore l'assassinat, elle a rappelé avoir réclamé en 2020, dans une lettre au roi des Belges Philippe, le retour de la dent ayant valeur de "relique" aux yeux des Congolais, restituée par le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw.
Dans un discours retransmis en direct à la télévision, le Premier ministre belge Alexander De Croo a renouvelé les "excuses" déjà formulées par le gouvernement belge en 2002 pour sa "responsabilité morale" dans cette disparition.
Premier Premier ministre de l'ancien Congo belge devenu indépendant le 30 juin 1960 (l'ex-Zaïre, aujourd'hui la RDC), Patrice Lumumba a été renversé dès la mi-septembre 1960 par un coup d'Etat.
Il a été exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d'armes, Maurice Mpolo et Joseph Okito, par des séparatistes de la région du Katanga (sud), avec l'appui de mercenaires belges. Son corps, dissous dans l'acide, n'a jamais été retrouvé.
Il a fallu plusieurs décennies pour découvrir que des restes humains avaient été conservés en Belgique, quand le policier belge Gérard Soete ayant participé à la disparition a brisé le secret et s'en est vanté dans les médias.
Revenant sur les conditions de ce "terrible" assassinat, dans un Katanga sécessionniste refusant de reconnaître le nouveau pouvoir indépendant, Alexander De Croo a pointé du doigt des responsables belges qui à l'époque "ont choisi de ne pas voir", "de ne pas agir".
- "Des mensonges délibérés " - Une commission d'enquête parlementaire en 2000-2001, a-t-il rappelé, "a conclu que le gouvernement belge avait fait manifestement peu de cas de l'intégrité physique de Patrice Lumumba et qu'après son assassinat, ce même gouvernement a délibérément répandu des mensonges sur les circonstances de son décès".

"Plusieurs ministres du gouvernement belge de l'époque portent, en conséquence, une responsabilité morale quant aux circonstances qui ont conduit à ce meurtre. C'est une vérité douloureuse et désagréable. Mais elle doit être dite", a poursuivi le dirigeant libéral flamand, fustigeant un acte "indéfendable", "odieux".
Le cercueil recouvert du drapeau congolais devait rejoindre à la mi-journée l'ambassade de RDC à Bruxelles.
Il doit partir mardi soir pour Kinshasa où le pouvoir congolais est en train d'achever la construction d'un "Mémorial Patrice Lumumba" sur un grand axe où s'élève déjà une statue du héros national.
Une cérémonie d'inhumation doit y être organisée le 30 juin, date anniversaire de l'indépendance. Tout au long de la semaine précédente, le cercueil fera étape en des lieux emblématiques de son parcours personnel et politique.
La réflexion sur le passé colonial s'est brusquement accélérée en Belgique en 2020, dans le sillage du mouvement Black Lives Matter. Après des manifestations de colère d'Afro-descendants, et des déboulonnages de statues de Léopold II par plusieurs municipalités, le Parlement a mis sur pied une nouvelle commission chargée de "faire la clarté" sur ce passé.
C'est aussi cette année-là que le roi Philippe a exprimé ses "plus profonds regrets" pour les "blessures" de la période coloniale. Un propos répété début juin lors de son premier voyage en RDC.
AFP avec ACTUALITE.CD


"RDC: la dépouille de Patrice Lumumba remise officiellement à sa famille par la justice belge - 20/06/2022
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220620-la-d%C3%A9pouille-de-patrice-lumumba-remise-officiellement-%C3%A0-sa-famille

La dépouille de Patrice Lumumba dans un cercueil avec le drapeau congolais sur le parvis du palais d’Edgemont à Bruxelles. Le 20 juin 2022. :copyright: RFI/Paulina Zidi

Ce lundi 20 juin 2022, plus de 61 ans après sa mort, la dépouille de Patrice Lumumba, le Premier ministre congolais, a été restituée à sa famille et à son pays. Il s’agit d’une dent conservée toutes ces années par l'un des policiers belges qui avaient été chargés de faire disparaître toute trace du héros national.
Avec nos envoyés spéciaux à Bruxelles,

La cérémonie s’est déroulée en présence de la famille de Patrice Lumumba, mais aussi des autorités belges et congolaises. Elle a été marquée par le discours du Premier ministre belge. Alexander de Croo, devant la famille de Patrice Lumumba a « réitéré les excuses du gouvernement ». Des excuses déjà présentées en 2002 par Louis Michel, à l’époque chef de la diplomatie belge. Alexander de Croo a cette fois évoqué les regrets et la responsabilité morale des dirigeants belges dans cet assassinat.
« Un homme a été assassiné pour ses convictions politiques, ses propos, son idéal. Pour le démocrate que je suis, c'est indéfendable, pour le libéral que je suis, c'est inacceptable. Et pour l'humain que je suis, c'est odieux », a ajouté le chef du gouvernement qui a répété plusieurs fois, dans une anaphore, que cette restitution était bien trop tardive.

« L'Afrique célèbre le retour d'un fils »
Ensuite, le Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde a pris la parole pour saluer « Lumumba, notre héros national », ajoutant que la date du 20 juin 2022 « entre dans les annales de l’Histoire. C’est tout un continent, l'Afrique, qui célèbre le retour de l’un de ses dignes fils ».
À lire aussi : Patrice Lumumba, comment l'Occident s'est fabriqué un ennemi

Avant les discours, les regards étaient surtout tournés vers les enfants de Patrice Lumumba, Juliana, Roland et François. C’est à eux que la justice belge, par la main du chef du parquet fédéral, Frédéric Van Leeuw, a remis la dépouille de leur père lors d’une cérémonie intime, privée, à laquelle une vingtaine de personnes ont assisté. « Je vous remercie pour les démarches judiciaires que vous avez entreprises, parce que sans ces démarches, on n’en serait pas là aujourd’hui. Cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer », a déclaré Frédéric Van Leeuw.
Un moment important pour Juliana Lumumba : « Notre père est un homme public, mais nous souhaiterions dans cette partie intime juste que l’on dise “Papa”, après c’est le héros national et le Premier ministre. » La fille du héros de l’indépendance congolaise a aussi tenu remercier le roi Philippe, qu’elle avait rencontré en début de matinée avec ses frères. Elle a aussi salué l’action du gouvernement belge et a adressé son infinie gratitude au président congolais, Félix Tshisekedi.
La fille du natif d’Onalua a, en ce jour historique, également émis un souhait « que soit mis à l’honneur l’essentiel de ce qu’incarne Patrice Lumumba ». À savoir, a-t-elle notamment énuméré : « Le désintéressement et le patriotisme dans la gestion de la chose publique, le sens de l’intérêt général dans la conduite des affaires de l’État, la droiture et l’obsession de l’unité nationale. »
La dépouille de Patrice Lumumba, contenue dans un coffret bleu vif, a ensuite été mise dans un cercueil de bois sombre qui a été conduit à l’ambassade de RDC, première étape de son retour en terre congolaise.
RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? RQEamW_I_normal
Paulina Zidi
@paulinazidi
Le dépouille de #lumumba prend la route de l’ambassade de #RDC pour son retour en terre congolaise. @RFI @RFIAfrique
RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? 9Jtl-11hZyUav2MT


" Patrice Lumumba : la Belgique restitue à la RDC une relique du héros de l’indépendance - 20 juin 2022
= https://www.jeuneafrique.com/1355471/politique/patrice-lumumba-la-belgique-restitue-a-la-rdc-une-relique-du-heros-de-lindependance/
Les autorités belges remettent ce lundi la dent de l’ex-Premier ministre torturé puis abattu en 1961. Seule reste de sa dépouille, celle-ci devrait être exposée dans un lieu dédié à sa mémoire et permettra à la famille d’achever son deuil.

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? Jad20220620-ass-rdc-retourdepouilles-lumumba-1256x628
Patrice Lumumba, le 24 juin 1960 à New York. :copyright: Allyn Baum/The New York Times-REDUX-REA
 
Cet assassinat, suivi de l’élimination du corps, démembré et dissous dans l’acide, constitue une des pages les plus sombres de la relation entre la Belgique et son ancienne colonie, devenue indépendante le 30 juin 1960.
Il fait toujours l’objet d’une enquête judiciaire à Bruxelles pour « crime de guerre », après la plainte déposée en 2011 par François Lumumba, le fils aîné du leader assassiné, qui a pointé du doigt les responsabilités d’une dizaine de fonctionnaires et diplomates belges. La dent est restituée dans le cadre de cette procédure. Le dossier s’était épaissi en 2016 avec une plainte pour « recel », les proches voyant là l’unique moyen de faire saisir ce reste humain par la justice. La dent avait été conservée comme souvenir par un policier belge ayant participé à la disparition du corps, et qui s’en était vanté dans les médias.

Lundi matin, honorant son engagement de 2020, le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw remet aux enfants de Patrice Lumumba « l’écrin contenant la dent » attribuée à leur père, lors d’une cérémonie privée. L’écrin a été placé dans un cercueil lors d’une mise en bière programmée cette fois en présence des Premiers ministres belge et congolais, toujours au palais d’Egmont à Bruxelles, selon le programme officiel. Elle devrait s’envoler vers Kinshasa mardi soir après un hommage de la communauté afro-descendante à Bruxelles.

« Paternalisme et racisme »

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? Sipa_ap22692058_000006-scaled
Les enfants de Patrice Lumumba - Juliana, François et Laurent - aux cotés du roi Philippe, le 20 juin 2022 à Bruxelles. :copyright: Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

Héros de l’indépendance devenu le premier Premier ministre de l’ancien Congo belge (l’ex-Zaïre, aujourd’hui la RDC), Patrice Lumumba a été renversé dès septembre 1960 par un coup d’État. Il a été exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d’armes par des séparatistes de la région du Katanga, avec l’appui de mercenaires belges. Perçu comme prosoviétique par Washington en pleine guerre froide, considéré comme une menace pour les intérêts économiques occidentaux au Congo, il a acquis après sa mort la stature d’un champion africain de l’anti-impérialisme. « Lumumba devint en un rien de temps un martyr de la décolonisation, un héros pour tous les opprimés de la Terre », a résumé David Van Reybrouck dans son livre Congo, une histoire.
Pour sa famille, il est resté un père ou un grand-père auquel il n’a pas été possible de dire adieu. « Les années passent et notre père demeure un mort sans oraison funèbre », écrivait en 2020 sa fille Juliana dans une lettre au roi des Belges Philippe, réclamant « le juste retour des reliques ».

La restitution doit permettre aux proches d’achever leur deuil et au pouvoir congolais d’ériger un Mémorial Patrice Lumumba, en cours de construction à Kinshasa, sur un grand axe où s’élève déjà une statue du héros national.
De source congolaise, une cérémonie d’inhumation doit y être organisée le 30 juin, date anniversaire de l’indépendance. Tout au long de la semaine précédente, le cercueil marquera des haltes sur les lieux emblématiques du parcours personnel et politique de l’ancien leader. « Nouveau moment charnière » dans la relation bilatérale, selon le Premier ministre belge Alexander De Croo, la restitution intervient juste après un voyage de six jours du roi Philippe en RDC début juin, son premier déplacement dans l’ex-colonie au cours duquel il a réitéré ses « plus profonds regrets » pour les « blessures » de la période coloniale.
(avec AFP)
Le jour où Béchir Ben Yahmed a rencontré Patrice Lumumba


"Patrice Lumumba: 61 ans après sa mort, la Belgique restitue sa dépouille à la famille - 20/06/2022
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220619-patrice-lumumba-61-ans-apr%C3%A8s-sa-mort-la-belgique-restitue-sa-d%C3%A9pouille-%C3%A0-la-famille


"Rapatriement des restes de Lumumba : Sama Lukonde est arrivé à Bruxelles - 19 juin 2022
= https://www.politico.cd/encontinu/2022/06/19/rapatriement-des-restes-de-lumumba-sama-lukonde-est-arrive-a-bruxelles.html/110800/

"Belgique : restitution de la dent de Patrice Lumumba ce 20 juin  -  18 Juin 2022
= https://www.adiac-congo.com/content/belgique-restitution-de-la-dent-de-patrice-lumumba-ce-20-juin-138758

" La Belgique remet une relique de Patrice Lumumba à sa famille - 20/06/2022
= https://www.la-croix.com/Belgique-remet-relique-Patrice-Lumumba-famille-2022-06-20-1301220948

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? Premier-mnistre-belge-Alexander-Croo-homologue-congolais-Jean-Michel-Sama-Lukonde-assistent-ceremonie-restitution-Patrice-Lumumba-heros-independance-congolaise-20-2022-Bruxelles_0

Le chef du parquet fédéral belge Frédéric Van Leeuw a remis lundi à Bruxelles à la famille de Patrice Lumumba un coffret contenant une dent du héros congolais assassiné en 1961, lors d'une cérémonie retransmise en direct à la télévision.
"Je vous remercie pour les démarches judiciaires que vous avez entreprises parce que, sans ces démarches, on n'en serait pas là aujourd'hui, cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer", a déclaré M. Van Leeuw en remettant ce coffret bleu vif qui devait ensuite être placé dans un cercueil.
Il faisait face à une dizaine de membres de la famille Lumumba, sous les ors du Palais d'Egmont à Bruxelles.

Un des fils s'est saisi du coffret, sans s'exprimer. Une cérémonie officielle présidée par les Premiers ministres belge et congolais était programmée après la partie "intime et privée" de la restitution.
Evoquant la procédure judiciaire en cours pour "crime de guerre", après la plainte déposée en 2011 par la famille pour éclaircir les conditions de l'assassinat, Frédéric Van Leeuw a ajouté: "je m'engage évidemment avec le juge d'instruction à continuer à essayer d'avancer (...) cela reste un combat".

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? Trois-enfants-Patrice-Lumumba-Francois-Roland-Juliana-arrivee-palais-Egmont-Bruxelles-20-2022_1
Les trois enfants de Patrice Lumumba, François, Roland et Juliana, à leur arrivée au palais d'Egmont à Bruxelles, le 20 juin 2022 / POOL/AFP

La dent avait été saisie par la justice belge en 2016 chez la fille d'un policier belge ayant participé à la disparition du corps de Patrice Lumumba.
Premier Premier ministre de l'ancien Congo belge devenu indépendant le 30 juin 1960 (l'ex-Zaïre, aujourd'hui la République démocratique du Congo), Patrice Lumumba a été renversé dès la mi-septembre 1960 par un coup d'Etat.
Il a été exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d'armes par des séparatistes de la région du Katanga (sud), avec l'appui de mercenaires belges

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? Patrice-Lumumba-premier-Premier-ministre-congolais-New-York-2-1960_2
Patrice Lumumba, qui fut le premier Premier ministre congolais, à New York le 2 août 1960 / AFP/Archives

Perçu comme prosoviétique par Washington en pleine guerre froide, considéré comme une menace pour les intérêts économiques occidentaux au Congo, il a acquis après sa mort la stature d'un champion africain de l'anti-impérialisme.
Cette restitution qui sera suivie du retour du cercueil en RDC - prévu dans la nuit de mardi à mercredi - doit permettre d'ériger enfin un lieu à la mémoire du héros national à Kinshasa.
Trois jours de "deuil national" sont prévus en RDC du 27 au 30 juin, date prévue de la cérémonie d'inhumation à Kinshasa, jour du 62e anniversaire de l'indépendance.


"La Belgique remet officiellement la relique de Lumumba à sa famille à Bruxelles  - 20/06/2022
= https://www.radiookapi.net/2022/06/20/actualite/politique/la-belgique-remet-officiellement-la-relique-de-lumumba-sa-famille


" Invité Afrique
Frédéric Van Leeuw: «La dent de Patrice Lumumba est remise à sa famille et non pas à l'État congolais» - 16/06/2022

= https://www.rfi.fr/fr/podcasts/invit%C3%A9-afrique/20220616-fr%C3%A9d%C3%A9ric-van-leeuw-la-dent-de-patrice-lumumba-est-remise-%C3%A0-sa-famille-et-non-pas-%C3%A0-l-%C3%A9tat-congolais

Patrice Lumumba s'adresse au Sénat, face à son opposant Justin Bomboko, à Léopoldville, le 10 septembre 1960. :copyright: AP/H. Babout

La semaine dernière, le roi Philippe de Belgique était en RDC. Un voyage au cours duquel le souverain belge a, à nouveau, exprimé « ses plus profonds regrets » pour les blessures liées à la colonisation du pays. Le 20 juin, nouveau temps fort entre Bruxelles et Kinshasa : les autorités belges vont remettre la dépouille de Patrice Lumumba à sa famille. Une dent lui appartenant a été retrouvée il y a six ans chez la fille d’un policier belge chargé à l’époque de faire disparaître le corps. C’est cette dent qui va être rendue à ses proches. Elle sera restituée par Frédéric Van Leeuw, le procureur fédéral belge. Il est l'invité de RFI.

RFI : La dépouille de Patrick Lumumba va donc être restituée ce lundi à sa famille, un geste que ses descendants réclamaient depuis longtemps. Pourquoi cela a-t-il pris autant de temps ?
Frédéric Van Leeuw : La date avait déjà été prévue il y a quelques mois, mais ça n’allait pas pour les autorités congolaises parce qu’il fallait aussi quand même une certaine solennité. La dent n’a pas pu accompagner la mission royale, parce que c’est un dossier judiciaire et c’est une exécution d’une décision d’un juge d’instruction de remettre la dent et la dent est remise à la famille et non pas à l’État congolais. 
Cette dépouille, c’est donc une dent qui a une histoire terrible. Racontez-nous la façon dont la police, puis la justice en Belgique sont parvenues à mettre la main dessus.  
L’histoire au départ, c’est un gendarme belge, Gérard Soete, qui est là-bas au Congo, à qui on demande de faire disparaitre le corps qui avait été enterré sommairement quelques jours avant, juste au moment de l’exécution. Mais les autorités du Katanga ont eu très peur qu’à un certain moment, cet assassinat soit révélé dans la population et provoque des mouvements. Donc, il a fallu faire disparaître le corps avec une cuve d’acide. Et c’est ce que Gérard Soete avec d’autres ont fait. Gérard Soete s’est, quelques années plus tard, vanté d’avoir pris avec lui deux dents et même deux doigts. Puis ce récit est un peu tombé dans l’oubli et est remonté à la surface avec la commission parlementaire importante qui a eu lieu en 2000 suite à un livre d’un historien, Ludo de Witte [« L’assassinat de Lumumba » aux Editions Karthala]. Et dans une interview un peu plus tard, Gérard Soete a rappelé qu’il avait ces deux dents en disant qu’il s’était débarrassé d’une des dents. Et après la plainte qui a été déposée par la famille, à un certain moment la fille de Gérard Soete, qui était entretemps décédé, a montré la dent. Et à ce moment-là, la justice a été recherchée la dent lors d’une perquisition. Depuis lors, je pense que c’est depuis 2016 que cette dent est saisie. 

Cette dent est aujourd’hui dans un coffre-fort du parquet fédéral belge que vous dirigez… 
Tout à fait. Vu la valeur et le respect dû à ce qui reste finalement de la dépouille de Patrice Lumumba, il fallait que cette dent soit bien protégée. Et donc elle l’est dans un écrin qui a été fabriqué tout spécialement pour la protéger et elle se trouve dans un coffre du parquet fédéral effectivement, puisqu’on voulait éviter qu’elle soit simplement considérée comme une vulgaire pièce à conviction qui se trouverait au greffe du tribunal. 
Cette dent va donc être remise ce lundi à sa famille. Comment précisément va se dérouler cette restitution 
Au début de la cérémonie, il y aura un moment plus intime rien qu’avec la famille. C’est à ce moment-là que je remettrai la dent. Il ne s’agit pas de faire du spectacle ni quoi que ce soit. Et après il y aura une cérémonie plus officielle. 
Cette restitution ne marque tout de même pas la fin de l’histoire, car il y a toujours une enquête en cours ouverte en 2011 par la justice belge pour crime de guerre. Où en est cette enquête aujourd’hui 
L’enquête continue. J’ai justement parlé de la commission parlementaire qui avait eu lieu en 2000. Il y a eu lors de cette commission parlementaire une série d’auditions à huis clos et le juge d’instruction a décidé il y a quelques mois de faire une perquisition au Parlement pour obtenir le contenu de ces auditions qui avaient été faites à huis clos. Actuellement, il y a un tout un débat juridique qui se fait. Les pièces sont sous scellés. Nous avons soutenu, en tout cas en tant que parquet, qu’il n’était justifiable ni légalement ni moralement de garder secrètes les auditions qui ont été faites à huis clos il y a plus de 20 ans. Il y a un point de vue différent qui a été développé au niveau du Parlement et cette question-là doit être tranchée. Le dossier a été plaidé le 1er juin et l’arrêt de la cour d’appel est prévu vers le 14 septembre. 

Outre cette perquisition au Parlement fédéral, la juge en charge de l’affaire a-t-elle entrepris d’autres actes ces dernières mois 
Je ne peux évidemment pas trop m’exprimer là-dessus. Il y a effectivement d’autres devoirs d’enquête dont certains sont connus vis-à-vis des Nations unies et autres pour obtenir l’accès à certaines archives. C’est un dossier très particulier puisqu’on fait une enquête plus de 60 ans après. Quelque part, les preuves matérielles à part justement cette dent n’existent plus vraiment et encore, pour éviter de détruire complétement la dent, il n’y a pas eu d’ADN qui a été faite sur la dent. Donc, c’est un faisceau de présomptions qui fait que nous sommes sûr qu’il s’agit de la dent de Patrice Lumumba, mais il n’y a pas de certitude scientifique par rapport à cela, parce que si on avait prélevé de l’ADN, on aurait détruit complètement la dent.
► À lire aussi : Un héros littéraire nommé… Patrice Lumumba


"Roland Lumumba sur l'assassinat de son père Patrice : "On est toujours à la recherche de la vérité" (vidéo) - 20.06.2022
= https://www.france24.com/fr/%C3%A9missions/l-entretien/20220620-roland-lumumba-sur-l-assassinat-de-son-p%C3%A8re-patrice-on-est-toujours-%C3%A0-la-recherche-de-la-v%C3%A9rit%C3%A9



"Belgique: Patrice Emery Lumumba amorce son retour au pays -20.06.2022,
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-106612_belgique_patrice_emery_lumumba_amorce_son_retour_au_pays.html

"Assasinat de Lumumba : le gouvernement belge réitère ses excuses - 20.06.2022
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-106615_assasinat_de_lumumba_le_gouvernement_belge_reitere_ses_excuses.html

" Belgique-RDC : Bruxelles fait son examen de conscience  - -8 avril 2022
= https://www.jeuneafrique.com/1325955/politique/belgique-rdc-bruxelles-fait-son-examen-de-conscience/
Depuis son arrivée à la tête du gouvernement fédéral à la fin de 2020, Alexandre De Croo multiplie les gages de bonne volonté à l’égard des anciennes colonies, et en particulier de la RDC.

"RDC : un passeport diplomatique à Patrice Emery Lumumba « pour un retour vers la terre de ses ancêtres » -  12/06/2022
= https://www.radiookapi.net/2022/06/12/actualite/politique/rdc-un-passeport-diplomatique-patrice-emery-lumumba-pour-un-retour

"Lumumba, drame sans fin et deuil inachevé de la colonisation
- 2003

= https://journals.openedition.org/etudesafricaines/4605


"
=


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 20/6/2022, 8:29 pm, édité 4 fois

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? Empty Re: RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ?

Message  ndonzwau 20/6/2022, 6:09 pm


"Remise des reliques de P.E Lumumba : Enfin, le héros national rentre chez lui !
= https://depeche.cd/2022/06/20/remise-des-reliques-de-p-e-lumumba-enfin-le-heros-national-rentre-chez-lui/
Kinshasa, 20 juin 2022- Un coffret contenant une dent du héros national de la RDC, Patrice Emery Lumumba, assassiné le 17 janvier 1961 vient d’être remis à sa famille biologique, en présence du premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde.
C’est le chef du parquet fédéral belge Frédéric Van Leeuw qui a procédé à la remise de ces reliques du premier Premier ministre congolais, considéré comme père de l’indépendance.
“Je vous remercie pour les démarches judiciaires que vous avez entreprises parce que, sans ces démarches, on n’en serait pas là aujourd’hui, cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer”, a déclaré M. Van Leeuw.

Ce coffret bleu est placé dans un cercueil couvert par le drapeau de la RDC.
RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? IMG-20220620-WA0038-244x300
Plusieurs membres de la famille biologique de Lumumba, y compris ses enfants, ont pris part à cette cérémonie qui s’est tenue dans les ors du Palais d’Egmont à Bruxelles.
RESTITUTION OFFICIELLE ET SOLENNELLE DE LA RELIQUE (UNE DENT) DE PE LUMUMBA PAR LA BELGIQUE A SA FAMILLE ET AU CONGO ! QUELLE SIGNIFICATION POUR LE CONGO (ET LA BELGIQUE) ? IMG-20220620-WA0039-300x169
A en croire AFP, un des fils s’est saisi du coffret, sans s’exprimer.
Signalons que cette restitution était “intime et privée”.

C’est par la suite que la cérémonie officielle en présence des autorités politiques de ces deux pays ont eu lieu.
Évoquant la procédure judiciaire en cours pour “crime de guerre”, après la plainte déposée en 2011 par la famille pour éclaircir les conditions de l’assassinat, Frédéric Van Leeuw a ajouté : “je m’engage évidemment avec le juge d’instruction à continuer à essayer d’avancer (…) cela reste un combat”, rapporte AFP.
Rappelons également que la dent de Lumumba avait été saisie par la justice belge en 2016 chez la fille d’un policier belge ayant participé à la disparition du corps de Patrice Lumumba.


La Belgique remet une relique de Patrice Lumumba à sa famille - 20 juin 2022
= https://www.lamanchelibre.fr/amp-1002275-la-belgique-remet-une-relique-de-patrice-lumumba-a-sa-famille.html
= https://www.la-croix.com/amp/1301220928

"Remise des reliques de P.E Lumumba : Enfin, le héros national rentre chez lui !
= https://depeche.cd/2022/06/20/remise-des-reliques-de-p-e-lumumba-enfin-le-heros-national-rentre-chez-lui/
La Belgique remet une relique de Patrice Lumumba à sa famille - 20 juin 2022
= https://www.lamanchelibre.fr/amp-1002275-la-belgique-remet-une-relique-de-patrice-lumumba-a-sa-famille.html
= https://www.la-croix.com/amp/1301220928


"RDC : la fille de Lumumba réclame les "restes" de son père au roi des Belges - 21 juillet 2020
= https://www.koaci.com/article/2020/07/21/congo-rdc/politique/rdc-la-fille-de-lumumba-reclame-les-restes-de-son-pere-au-roi-des-belges_143369.html

"Alexander De Croo à propos de la restitution de la "relique" de Patrice Lumumba : "Enfin" -20 juin 2022
=  https://www.rtbf.be/article/alexander-de-croo-a-propos-de-la-restitution-de-la-relique-de-patrice-lumumba-enfin-11015969 https://www.voaafrique.com/amp/la-belgique-restitue-une-relique-de-lumumba-%C3%A0
-la-rd-congo/6624559.html

Le Premier ministre était ce matin l’invité de Thomas Gadisseux sur la Première. Lors de cet entretien, il a notamment été question de la restitution ce lundi 20 juin lors d’une cérémonie officielle à Bruxelles d’une " relique " de Patrice Lumumba, le premier chef de gouvernement de l’ancienne colonie belge, assassiné en 1961 à la République démocratique du Congo (RDC). Une cérémonie qui a déjà été reportée plusieurs fois, notamment en raison de la pandémie de Covid-19.

"Enfin"
Pour le Premier ministre, interrogé sur la portée de cet événement, le mot central est "enfin". Plus de soixante ans après ce meurtre, "il n’est pas normal qu’un pays indépendant comme la RDC doive attendre tellement longtemps pour avoir de la clarté par rapport à comment les choses se sont passées. Et la clarté absolue n’est malheureusement toujours pas là. Qu’elle doive attendre tellement longtemps avant de pouvoir récupérer la dépouille de quelqu’un qui a clairement joué un rôle très important dans la RDC. Et pas seulement en RDC en fait, sur tout le continent. Il y avait un grand esprit panafricain".
Le Premier ministre estime que la restitution de la dépouille de Patrice Lumumba est un moment important. "Je sais aussi que c’est un moment émotionnel important en RDC". Ce moment vient aussi après le discours du roi Philippe lors de sa visite officielle au Congo il y a maintenant plus de dix jours pour "regarder notre passé droit dans les yeux. Avec un objectif : c’est de tourner la page et d’entamer un futur ensemble".

Pourquoi ne pas utiliser le mot : excuses
Lors de la cérémonie de restitution, le Premier ministre devrait prononcer un discours. Alexander De Croo n’a pas détaillé ce matin la teneur de celui-ci. La question lui a été posée : pourquoi ne pas utiliser le mot "excuses".
Alexander De Croo estime que "le mot + excuses + nous délie. C’est de dire : je me suis excusé et puis c’est fini." Il précise que "c’est un passé que nous avons et c’est un passé qu’on ne va pas effacer". Selon le Premier ministre le terme "regret" est "beaucoup plus fort. + Regret +, c’est un sentiment qu’on a par rapport à quelque chose".


"La position que la Belgique a prise, si on la compare à ce que d’autres pays font par rapport à leur passé colonial, c’est quand même assez remarquable la position que nous prenons", expliquait ce matin Alexander De Croo. Et en ajoutant que le message (le discours du roi Philippe) qui a été donné en République démocratique du Congo a été très apprécié. "J’ai bien écouté le Président Tshisekedi qui a dit : pour nous, la discussion est close. Regardons comment on peut entamer un futur, parce que la population congolaise, elle souffre. Et cette population congolaise, elle a d’autres inquiétudes. Et ces inquiétudes c’est : qu’est-ce que je vais manger ce soir et est-ce que je vais pouvoir envoyer mes enfants à l’école ?"

"Restitution de la dépouille de Patrice Lumumba : un programme spécial pour comprendre les enjeux de cet évènement historique
= https://www.rtbf.be/article/restitution-de-la-depouille-de-patrice-lumumba-un-programme-special-pour-comprendre-les-enjeux-de-cet-evenement-historique-11014626


"Qui était Patrice Lumumba? - 12 septembre 2020
= https://www.voaafrique.com/a/qui-%C3%A9tait-patrice-emery-lumumba/5580213.html
Qui était Patrice Emery Lumumba, le tout premier Premier ministre congolais assassiné dans des conditions troubles après l’indépendance? Eddy Isango a joint à Kinshasa le professeur d’histoire, Isidore Ndaywel E nziem.


"Conférence de presse : Cérémonie de la restitution à la famille des restes de Patrice Emery Lumumba"


Prélude à la Cérémonie de restitution de la dépouille de Patrice Emery Lumumba"


"Rapatriement des reliques de Patrice Lumumba"


"
"
"



ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum