congodiaspora
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-64%
Le deal à ne pas rater :
Cocotte ronde / faitout TEFAL en fonte 5 L Pierre Gagnaire Heritage ...
79 € 219 €
Voir le deal

AUX DISCUSSIONS DE PRETORIA SUR LA CANDIDATURE COMMUNE DES OPPOSANTS, FAYULU FERAIT BANDE À PART TANDIS QUE LES QUATRE AUTRES FORMERAIENT UNE COALITION NOMMÉE 'CONGO YA MAKASI......

Aller en bas

AUX DISCUSSIONS DE PRETORIA SUR LA CANDIDATURE COMMUNE DES OPPOSANTS, FAYULU FERAIT BANDE À PART TANDIS QUE LES QUATRE AUTRES FORMERAIENT UNE COALITION NOMMÉE 'CONGO YA MAKASI...... Empty AUX DISCUSSIONS DE PRETORIA SUR LA CANDIDATURE COMMUNE DES OPPOSANTS, FAYULU FERAIT BANDE À PART TANDIS QUE LES QUATRE AUTRES FORMERAIENT UNE COALITION NOMMÉE 'CONGO YA MAKASI......

Message  ndonzwau Sam 18 Nov - 4:15

AUX DISCUSSIONS DE PRETORIA SUR LA CANDIDATURE COMMUNE DES OPPOSANTS, FAYULU FERAIT BANDE À PART TANDIS QUE LES QUATRE AUTRES, MUKWEGE, KATUMBI, SESANGA, MATATA FORMERAIENT UNE COALITION NOMMÉE "CONGO YA MAKASI"...

Personnellement je loue la lucidité, le sens des responsabilités et le courage des opposants qui se sont beaucoup approché d'un programme et d'une candidature communs. Dommage que Fayulu ne semble pas avoir suffisamment mesuré que c'est dans le groupe qu'il doit trouver et prouver sa force et son leadership et pas dehors en solitaire ou en complicité avec un pouvoir qui a lamentablement échoué...
Attendons la suite...



"Présidentielle en RDC : après les discussions de Pretoria, Fayulu fera-t-il bande à part ? - 17.11.2023
= https://www.jeuneafrique.com/1505595/politique/presidentielle-en-rdc-apres-les-discussions-de-pretoria-fayulu-fera-t-il-bande-a-part/
Les tractations entre les représentants des principaux candidats de l’opposition que sont Denis Mukwege, Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Delly Sesanga et Matata Ponyo Mapon ont permis des avancées. Mais elles ont également confirmé d’importantes divergences.

AUX DISCUSSIONS DE PRETORIA SUR LA CANDIDATURE COMMUNE DES OPPOSANTS, FAYULU FERAIT BANDE À PART TANDIS QUE LES QUATRE AUTRES FORMERAIENT UNE COALITION NOMMÉE 'CONGO YA MAKASI...... Jad25601117-ass-rdc-opposition
Dans les bureaux de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), le 4 janvier 2019, à Kinshasa, en RDC. :copyright: Baz Ratner/REUTERS

Lové entre plusieurs lacs et un impeccable golf, le Silver Lakes Golf Estate est un domaine privé réservé aux « happy few ». C’est dans ce cadre confortable, situé à l’est de Pretoria, que des représentants des cinq des 26 candidats à la présidentielle – Denis Mukwege, Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Delly Sesanga et Matata Ponyo Mapon – ont planché pendant près d’une semaine sur les contours d’une éventuelle stratégie commune.

Portrait-robot du candidat
Chaque candidat était représenté par deux personnes. Entamés le 13 novembre à l’initiative d’une ONG sud-africaine fondée par d’anciens négociateurs de la fin de l’apartheid, In Transformation Initiative (ITI), les travaux ont pris fin cinq jours plus tard, ce vendredi en fin de matinée. Ils ont débouché sur la rédaction de trois documents qui seront transmis par la facilitation sud-africaine aux différents candidats.
Le premier détaille les valeurs communes partagées par les différents camps. Le deuxième est une synthèse de leurs programmes – budgétisée à hauteur de 100 milliards de dollars et organisée autour de cinq grands piliers. Le dernier dresse le portrait-robot d’un éventuel candidat commun, comprenant une dizaine de critères et élaborant différents scénarios possibles pour l’élection présidentielle, prévue le 20 décembre.
Une « lettre de confirmation » a été signée par les représentants des candidats. Ceux-ci se sont aussi accordés sur la mise en place d’une plateforme commune, qui pourrait s’appeler « Congo Ya Makasi » (« Un Congo fort », en lingala). Son but premier est de tenter de peser sur le processus électoral, que l’opposition juge défaillant.A lire : 
Présidentielle en RDC : à Pretoria, l’opposition à l’heure du choix
En parallèle de ces pourparlers, les candidats ont multiplié les échanges à plusieurs milliers de kilomètres de Pretoria. Car si les discussions ont permis des avancées, elles ont été parasitées par les querelles qui opposent certains des candidats. Selon nos informations, Denis Mukwege, Moïse Katumbi, Delly Sesanga et Matata Ponyo Mapon n’ont en effet pas digéré les dernières déclarations de Martin Fayulu et demandé quelques explications. En déplacement à Kikwit début octobre, le candidat malheureux à la dernière présidentielle avait en effet semblé se poser en candidat commun.

Fayulu en marge ?
Constatant que l’atmosphère se tendait, les médiateurs de l’ITI ont préféré prendre les devants pour ne pas parasiter l’avancée des discussions. Deux blocs se sont formés : l’un autour des représentants de Fayulu, l’autre autour de ceux des quatre autres candidats. Résultat, les premiers ont signé leur propre « lettre de confirmation ». Contactés, ni Martin Fayulu ni ses représentants n’ont répondu aux sollicitations de Jeune Afrique.
La campagne électorale débute officiellement ce dimanche 19 novembre. Elle s’étendra sur un mois. Les différents candidats parviendront-ils d’ici-là à surmonter ces querelles d’égo pour s’accorder sur une candidature commune face au président Félix Tshisekedi ? Au sein de l’opposition, certains se montrent assez pessimistes.A lire : 
Katumbi, Fayulu, Mukwege… Face à Félix Tshisekedi, un « Genève bis » est-il possible ?
« Les discussions entre candidats sont difficiles. C’est un peu comme si le traumatisme de Genève n’avait pas été soigné. On est aujourd’hui plus proche de la constitution de deux blocs que d’une grande coalition », explique l’un des participants aux travaux de Pretoria.
Réunis à Genève en novembre 2018 à l’invitation de la fondation Kofi Annan, les sept principaux leaders de l’opposition de l’époque – Martin Fayulu, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu, Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito – avaient désigné Martin Fayulu comme candidat à l’issue d’un vote controversé. L’accord n’avait tenu que 24 heures.
Pour éviter de répéter les erreurs du passé et tenter de rapprocher les points de vue, la formation d’un ticket entre deux candidats ou la mise en place d’une coalition portée par un homme a notamment été proposée. Le format du dialogue initié par l’ITI prévoyait que les cinq candidats se retrouvent après les premiers travaux de Pretoria pour un conclave de plusieurs jours. Cette rencontre n’est à ce jour pas encore actée. Mais, elle devrait, si elle venait à se concrétiser, avoir lieu sur le territoire congolais.


"Malaise à l'opposition : Une nouvelle coalition voit le jour sans Fayulu - 17.11.2023
= https://www.opinion-info.cd/politique/2023/11/17/malaise-lopposition-une-nouvelle-coalition-voit-le-jour-sans-fayulu

"Présidentielle-RDC : les délégués de l’opposition créent la coalition "Congo ya Makasi" à Pretoria - 17/11/2023
= https://www.radiookapi.net/2023/11/17/actualite/politique/presidentielle-rdc-les-delegues-de-lopposition-creent-la-coalition

"A Pretoria l'opposition achève ses discussions en adoptant un programme commun '18.11.2023
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20231118-rdc-%C3%A0-pretoria-l-opposition-ach%C3%A8ve-ses-discussions-en-adoptant-un-programme-commun

= https://7sur7.cd/2023/11/17/presidentielle-lopposition-cree-une-nouvelle-coalition-electorale-denommee-congo-ya
= https://www.honorables.info/urgent-mukwege-katumbi-sesanga-fayulu-et-matata-creent-une-nouvelle-coalition-de-lopposition/
= ttps://lequotidienrdc.com/presidentielle-de-2023-congo-ya-makasi-nouvelle-coalition-electorale-de-lopposition-mais-sans-fayulu


"
"


"ACTUALITÉ EXPLIQUÉE 17.11.2023 - COALITION CONGO YA MAKASI UN TANDEM MUKASEL
MA SANS FAYULU ? + INVITÉ SESANGA"







Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le Sam 18 Nov - 17:14, édité 2 fois

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

AUX DISCUSSIONS DE PRETORIA SUR LA CANDIDATURE COMMUNE DES OPPOSANTS, FAYULU FERAIT BANDE À PART TANDIS QUE LES QUATRE AUTRES FORMERAIENT UNE COALITION NOMMÉE 'CONGO YA MAKASI...... Empty Re: AUX DISCUSSIONS DE PRETORIA SUR LA CANDIDATURE COMMUNE DES OPPOSANTS, FAYULU FERAIT BANDE À PART TANDIS QUE LES QUATRE AUTRES FORMERAIENT UNE COALITION NOMMÉE 'CONGO YA MAKASI......

Message  ndonzwau Sam 18 Nov - 16:31

OÙ EN SOMMES-NOUS DANS CE FATRAS DE FAITS ET PROPOS FLOUS A SAISIR ALORS QUE NOTRE PAYS S'EFFONDRE PROGRESSIVEMENT A VUE D'OEIL ???

L'excellent journaliste numérique Kusuanika qui officie à partir de Bruxelles a initié dans son site un sondage sur les "chances" des candidats de l'opposition à prétendre à la candidature commune de l'opposition. Ne nous voilons d pas la face, la très large majorité de ceux qui y repondent viennent d'abord de la diaspora, la part des Congolais du Congo est marginale vu leurs conditions d'accès limitées au numérique.
Mais que nous dit ce sondage ? Viennent en tête d'abord Mukwege puis Fayulu et ensuite Katumbi.
Qu'en conclure alors à ce stade ?

Les tribulations patriotiques mais aussi politiciennes de Pretoria ne dégagent pas moins un tryptique dans leur ordre où â coté du 'soldat du peuple' aguerri et isolé Fayulu figurent le "politicien" ambitieux
doté des moyens financiers Katumbi puis le novice en politique mais combien méritant dans son activité sociale Mukwege.
Que demander alors aux opposants pour qu'ils soient décisifs dans leur objectif d'écarter le pouvoir en place sinon de se rassembler au-delà de leurs égos ? Dans ce sens ils devraient commencer à pardonner les écarts de Fayulu et de gérer ensuite l'essentiel, c'est dire le combat pour empêcher Tshisekedi de rempiler. De préférence avec un bloc uni avec Fayulu qui y a toute sa place ou alors deux blocs, d'un coté Fayulu et les siens et de l'autre Katumbi et ceux qui se rallient à lui. Matata vient de le faire et se pose la question la bonne position car ce n'est ici un menu fretin mais la grosse pêche qui conditionne le succès de l'entreprise. Mukwege non politicien d'origine mais qui représente aujourd'hui la vraie ressource du changement indispensable de notre gouvernance.
Osons espérer pour l'heure malgré nos réserves que la réaction de notre peuple pourra y apporter quelques réponses adéquates. Nous en sommes la hélas...



"Prince Epenge : « Ce n’est pas en Afrique du Sud où il fallait désigner le candidat commun et créer une plateforme » -18.11.2023
= https://infos.cd/actualite/politique/prince-epenge-ce-nest-pas-en-afrique-du-sud-ou-il-fallait-designer-le-candidat-commun-et-creer-une-plateforme/34965/

"RDC: Fayulu écarté de Congo ya Makasi, ses proches expliquent ce qui s’est passé à Pretoria - 18.11.2023f8
= https://actualite.cd/2023/11/18/rdc-fayulu-ecarte-de-congo-ya-makasi-ses-proches-expliquent-ce-qui-sest-passe-pretoria

"Voici les critères pour être désigné Candidat Commun de la Coalition Congo ya Makasi du quatuor Katumbi-Matata-Sesanga-Mukwege - 18.11.2023
= https://actualite.cd/2023/11/18/voici-les-criteres-pour-etre-designe-candidat-commun-de-la-coalition-congo-ya-makasi-du

"RDC-Sécurité: Le programme de la Coalition Congo ya Makasi du quatuor Katumbi-Mukwege-Matata-Sesanga prévoit de porter le budget de la défense à 10 % du budget national - 18.11.2023
= https://actualite.cd/2023/11/18/rdc-securite-le-programme-de-la-coalition-congo-ya-makasi-du-quatuor-katumbi-mukwege


"Présidentielle 2023 : Après Lamuka en 2018, “Congo Ya Makasi” est la nouvelle coalition électorale des leaders de l’opposition - 17.11.2023
= https://depeche.cd/2023/11/17/presidentielle-2023-apres-lamuka-en-2018-congo-ya-makasi-est-la-nouvelle-coalition-electorale-des-leaders-de-lopposition/


"Albert Moleka : « Il n’y a pas eu d’accord à Pretoria » - 19.11.2023
= https://topcongo.live/articles/il-ny-a-pas-eu-daccord-a-pretoria-moleka

"Poursuite des travaux pour un candidat commun de l’opposition : 5 critères pour être désigné - 19.11.2023
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-129635_poursuite_des_travaux_pour_un_candidat_commun_de_l_opposition_5_criteres_pour_etre_designe.html


"Présidentielle en RDC : Matata Ponyo se désiste pour soutenir Moïse Katumbi - 19/11/2023
= https://actualite.cd/2023/11/19/presidentielle-en-rdc-matata-ponyo-se-desiste-pour-soutenir-moise-katumbi
= https://7sur7.cd/index.php/2023/11/19/presidentielle-matata-ponyo-annonce-son-ralliement-moise-katumbi



"
"





Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum