SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Message  KOTA le 3/11/2011, 11:35 am

VOICI LA PREUVE DE L ECHEC ECONOMIQUE ET SOCIAL DE 10 ANS DE KABILISME AU CONGO.

LE PEUPLE CONGOLAIS EST CELUI QUI SOUFFRE LE PLUS AU MONDE



LISEZ







SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Publié le 3 novembre 2011 par http://dc-kin.net

Chaque année depuis 1990 le Rapport sur le développement humain a publié l’Indice de développement humain (IDH) qui a été lancé comme alternative aux mesures conventionnelles de développement, telles que le niveau de revenus et le taux de croissance économique. L’IDH représente une volonté de définition plus large du bien-être et fournit une mesure composite de trois dimensions de base du développement humain : la santé, l’éducation et le revenu. L’IDH de l’Afrique subsaharienne en tant que région a passé de 0.365 en 1980 à 0.463 aujourd’hui , plaçant Congo, Rép. dém. du Congo au-dessus de la moyenne régionale.

LA R.D.CONGO EST PLACEE A LA 187 PLACE DE 187 PAYS !!!

LE NIVEAU DE DEVELOPPEMENT HUMAIN ACTUEL EST PLUS BAS QUE CELUI DE 1980 AU CONGO-ZAIRE

2/11/2011

<TABLE border=0 cellSpacing=0 cellPadding=0 width="100%">


<TR>
<td vAlign=bottom rowSpan=2 width=150 align=middle></TD>
<td height=90 vAlign=center align=left>Communiqué de presse
Conférence de presse
</TD></TR>
<TR>
<td vAlign=top noWrap align=middle>


</TD></TR></TABLE>
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York
<BLOCKQUOTE>
CONFÉRENCE DE PRESSE: RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN
LANCÉ AUJOURD’HUI PAR LE PNUD AU DANEMARK

« Plusieurs décennies de progrès en matière de développement pourraient être inversées si des mesures audacieuses ne sont pas prises à l’échelle mondiale pour ralentir l’évolution climatique, empêcher une dégradation de l’environnement accrue et réduire les profondes inégalités dans et entre les nations. » C’est une des principales conclusions du Rapport sur le développement humain 2011, intitulé « Durabilité et équité: Un meilleur avenir pour tous », a déclaré ce matin au cours d’une conférence de presse au Siège des Nations Unies à New York,M. William Orme, Chef de la communication et des publications du Bureau du Rapport sur le développement humain.

</BLOCKQUOTE>
De son côté, M. Milorad Kovačević, Statisticien en chef du Bureau du Rapport sur le développement humain, a indiqué que la Norvège arrivait en tête et la République démocratique du Congo (RDC) à la dernière position d’un classement de 187 pays et territoires suivant l’indice de développement humain (IDH) pour 2011.


<BLOCKQUOTE>
L’IDH ajusté aux inégalités (IDHI) a été introduit avec l’indice d’inégalité de genre (IIG) et l’indice de pauvreté multidimensionnelle (IPM) dans le Rapport sur le développement humain 2011 afin de compléter l’IDH qui, en tant que mesure composite des moyennes nationales, ne permet pas de refléter les inégalités internes à chaque pays.
M. Kovačević a indiqué que d’après les calculs de l’IPM, sur la période 2000-2010, quelque 1,7 milliard de personnes réparties dans 109 pays vivaient dans une pauvreté « multidimensionnelle », soit presque un tiers de la population totale de ces pays. Une mesure, a-t-il ajouté, qui permet aussi d’évaluer à 1,3 milliard le nombre de personnes vivant avec 1,25 dollar ou moins par jour. Il a précisé que cet indice abordait aussi des problèmes liés à la pauvreté comme par exemple la pollution dans les habitations et les maladies liées à la pollution de l’eau de consommation.
Répondant à une question d’un journaliste sur l’utilité de ce Rapport qui voit peu évoluer le classement des pays, M. Kovačević a cité l’inclusion de nouveaux indicateurs dans le souci de mieux distinguer les différences entre les pays du haut et du bas du classement. Sur le même ton, M. Orme a dit l’importance de détenir des données sur le long terme en matière de changements sociaux, que les changements économiques à court terme ne permettent pas de distinguer.
M. Orme a également mis l’accent sur l’importance de promouvoir les énergies renouvelables et le développement durable en général en insistant qu’il n’était plus possible de parler de développement humain sans prendre en compte la dimension de la préservation de l’environnement et de la protection des écosystèmes.
Répondant à une question de journalistes, il a insisté qu’aucun développement n’était durable s’il mettait en péril l’existence de notre espèce. Répondant à une question de journaliste sur l’indépendance éditoriale de ce Rapport, M. Orme a assuré que les avis, analyses et statistiques publiés reflétaient uniquement les avis des auteurs, non pas celles du Programme des Nations Unies pour le développement(PNUD) ou du système des Nations Unies dans son ensemble.
Précisant que ce Rapport a été présenté aujourd’hui à Copenhague par le PNUD, M. Orme a invité les journalistes à consulter le lien www.undp.org pour de plus amples précisions. Le Rapport en français est disponible sur la page Internet suivante: http://www.beta.undp.org/undp/fr/home/presscenter/pressreleases/2011/11/02/2011-human-development-report-environmental-trends-threaten-global-progress-for-the-poor.html.

LA R.D.CONGO EST PLACEE A LA 187 PLACE DE 187 PAYS !!!Embarassed Embarassed Embarassed

LE NIVEAU DE DEVELOPPEMENT HUMAIN ACTUEL EST PLUS BAS QUE CELUI DE 1980 AU CONGO-ZAIRE😢 Exclamation

"la République démocratique du Congo (RDC) à la dernière position d’un classement de 187 pays et territoires suivant l’indice de développement humain (IDH) pour 2011."....
...
VOILA DEMASQUE PAR UN INDICE FONDAMENTAL DES NATIONS UNIES LA SUPERCHERIE DE LA DEGRADANTE POLITIQUE ECONOMIQUE ET SOCIALE DU GOUVERNEMENT DE 10 ANS DE KABILISME EN RDC...Evil or Very Mad
LE TENEUR DE VIE DES CONGOLAIS RECULE ET FAIT EN 2011 LA RDC LE PAYS OU LA POPULATION SOUFFRE LE PLUS AU MONDE...affraid

LISEZ ET FAITES CIRCULER L INFORMATION...




</BLOCKQUOTE>

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Message  KOTA le 3/11/2011, 9:48 pm


El Kamar Jonal Pendant que notre Pays perds sa place au grand concert des nations. Ces affairistes politiques vont se procurer des rues qui comportent leurs noms en Afrique du Sud. A l'occurrence KATUMBA MUAKE le plus proche et influent de KANAMBE. Cette ...rue contient plus de centaine des villas avec des concessions. Mon Dieu avec quel salaire et quel 'argent? Si ce monsieur peut faire une folie pareille combien à de forte raison KANAMBE peut disposer dans ses comptes dissimilés partout au monde? Ces gens n'ont honte de briguer un autre mandat? On peut à aucun cas faire confiances à ces affairistes politiques qui sont là pour ruiner notre Pays et entretenir leurs besognes . Un Pays comme le notre ne peut pas sombrer jusqu'à ce niveau si l'on avait la volonté politique et les hommes sérieux pas cette mafia de KANAMBE. Il sera traduit au tribunal pour crime contre l'humanité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Message  KOTA le 8/11/2011, 8:55 pm

SI ON LUI DONNE UN AUTRE MANDAT, LES CONGOLAIS VONT DISPARAITRE ET JE SUIS SERIEUX...




LISEZ







Développement humain : le Congo est le dernier AU MONDE !

Publié le 8 novembre 2011 par http://dc-kin.net





Le chiffre est tombé la semaine dernière :

<BLOCKQUOTE>
Selon le Programme de l’Onu pour le développement (Pnud), l’indice de développement humain (IDH) fondé sur l’espérance de vie, le niveau d’éducation et le niveau de vie des pays étudiés classe la RDC au dernier rang de ceux-ci, le 187ème.
</BLOCKQUOTE>


Ce classement avait été précédé, il y a un an, par celui de l’institut international de recherche sur les politiques alimentaires, à Washington, dont «l’indice de la faim dans le monde» classait en 2010 le Congo comme le pays le plus mal loti.

Et par une étude sur le poids publiée en février 2011 dans la revue médicale « The Lancet», qui classait les hommes congolais comme ayant le plus bas niveau moyen de masse corporelle: 19,9 (contre 26,8 en Belgique; l’obésité commence à 30).

Depuis l’élection de Joseph Kabila à la Présidence, il y a cinq ans, la croissance économique moyenne a été de 5,7%, mais l’indice de pauvreté est passé, dans le même temps, de 71% à 70% selon les chiffres officiels congolais — soit une croissance sans réduction de la pauvreté.


Des «cinq chantiers» (emploi, santé/éducation, eau/électricité, logement et infrastructures) annoncés comme le programme électoral du candidat Joseph Kabila en 2006, seul le dernier a vu un commencement de mise en oeuvre, les travaux pour la réfection des routes ayant commencé sérieusement à mi- mandat. Dans les autres secteurs, la situation a stagné – voire s’est aggravée.


Hausse des prix et pénurie de courant et d’eau dans des endroits qui en étaient jusqu’alors pourvus ont créé de la tension, ces derniers mois, alors que le pays doit faire face, depuis un an, à une multiplication d’épidémies (polio, rougeole, choiera) en raison de la dégradation des conditions d’hygiène et de la santé publique. Le commerce informel croît, parce qu’il assure la survie de plus en plus de gens.


Depuis l’arrivée au pouvoir de Joseph Kabila, il y a dix ans (il a succédé à son père assassiné lors d’un étrange ballet dynastique, non prévu en république), il a été mis fin à la guerre - mais pas à l’insécurité, due à l’armée congolaise et à la persistance de milices à l’est du pays – et la circulation des biens et personnes s’est grandement améliorée. Mais la corruption reste omniprésente à tous les niveaux, malgré une campagne officielle « Tolérance zéro», tandis que les «tracasseries» (rançonnement des civils et entreprises par les agents de l’Etat) s’accroissent à chaque chute du niveau de vie, les fonctionnaires étant sous-payés.


Le mécontentement face au peu de réalisations de son premier mandat est si grand que le régime est sur la défensive pour les présidentielles et législatives du 28 novembre, tandis que l’opposition croit le fruit prêt à tomber, alors que ses divisions gardent toutes ses chances au Président sortant.
Frustrations énormes, appétits voraces, folle incertitude du lendemain : autant de raisons pour que les tensions soient particulièrement fortes. Majorité présidentielle comme opposition craignent que leur adversaire ait recours à la violence en cas de défaite électorale et chacun prête à l’autre des projets de «scénario à l’ivoirienne». De quoi accroître l’inquiétude dans un pays où tant d’armes circulent encore.
Marie-France Cros/LCT

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Message  KOTA le 9/11/2011, 10:01 pm

SI NOUS DONNONS ENCORE 5 ANS A KANAMBE, LES CONGOLAIS VONT DISPARAITRE COMME PEUPLE:

1. DERNIER PAYS AU MONDE SELON L INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN Shocked
2. DERNIER PAYS AU MONDE, SELON L INDICE DE LA PROPAGATION DE LA PAUVRETE Embarassed
3. DERNIER AU MONDE MEME POUR LA MESURE DE MASSE CORPORELLE C.A.D. POUR LA PROPAGATION DE LA FAMINE. Shocked Embarassed What a Face

PIRE QUE SA , KANAMBE NE POUVAIT PAS FAIRE. et dire qu il est meme satisfait de son bilan...il a vraiment le gout du macabre....

IL MERITE L OSCAR DU PLUS NEFASTE DIRIGEANT AU MONDE POUR "SON" PEUPLE...

ET L ON POURRAIT AJOUTER L INDICE SUR L INSECURITE Crying or Very sad AINSI QUE CELUI SUR LE CLIMAT DES AFFAIRES Twisted Evil ....OU BIEN LA LISTE DES ETATS EN FAILLITE No

SAUVONS LE CONGO: KUTHINO AVAIT TOUT COMPRIS cyclops

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Message  regarder et bien voir. le 9/11/2011, 11:15 pm

C'est tout simplement la mediocratie, les gens se contentent dans la medocrite'. Parce qu'ils disent que le bilan est positif. Pire, le dernier discours de kabila a` Kingakati prouve qu'on ecrit pour lui de discours et il ne le relit meme pas lui meme avant de passer en publique. Parce qu'il y a trop de contradictions entre la realite' economique du pays et ce discours. Apres ca il y a le Mende et tant d'autres de Pprd qui defilent dans les media pour affirmer que le discour etait bel et bien reel. Congolais ayokaka soni te vraiment, c'est ca le plus grand mal.

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Message  KOTA le 21/7/2015, 6:06 pm

En engloutissant +de 41 millions $US dans la construction d’un hôtel du Gouvernement : Les logements sociaux oubliés !

par FreeDiomi le 21 juillet 2015

21 juillet 2015
En engloutissant de 41 millions $US dans la construction d’un hôtel du Gouvernement : Les logements sociaux oubliés !

[img(197.8px,197.8px)]http://7sur7.cd/new/wp-content/uploads/2015/07/hotelgouv-200x200.jpg[/img]
 Pourtant avec les fonds engloutis, le régime Kabila aurait pu construire plus de quatre mille logements sociaux à Kinshasa et les donner à crédit à un prix acceptable aux Congolais gagne-petit. Ce qui pouvait soulager, tant soit peu, la misère de la population

Il était très difficile de se présenter au lieu de travail hier lundi 20 juillet 2015 dans la matinée, pour les travailleurs dont les bureaux sont situés au centre-ville de Kinshasa, particulièrement dans le périmètre proche de laplace Royale.
Le tronçon situé entre les ronds-points Socimat et Mandela était inutilement inaccessibles. Pour cause, Joseph Kabila inaugurait le nouvel hôtel du gouvernement, un luxueux immeuble de neuf niveaux, construit en moins de deux ans et qui aurait englouti 41 millions de dollars Us.
Plus de 14 ans après son accession au pouvoir, le chef de l’Etat congolais peut être fier de doter une partie de l’exécutif central de cabinets dignes.
8 ministères travailleront, désormais, dans cette bâtisse moderne, pour diminuer le nombre d’institutions de l’Etat qui sont encore locataires dans la ville de Kinshasa. Si une telle volonté politique était manifestée depuis 2001, la République démocratique du Congo serait loin sur le plan des infrastructures.
Des sources indiquent que même le président de la République a également un bureau dans cette nouvelle adresse.
Si les uns applaudissent cette nouvelle réalisation à 16 mois de la fin du mandat de Joseph Kabila, plusieurs Congolais regrettent que le gouvernement ait préféré s’offrir un édifice de 41 millions $US (construction et meubles compris) en lieu et place de logements sociaux que la population continue à attendre.
Tenez ! Avec seulement 10 000 $US (dix mille dollars), on peut construire une modeste maison de 2 chambres + salon + cuisine pour un Congolais gagne-petit et la lui donner crédit.
Donc, les 41 millions $US dépensés pour construire le fameux immeuble inauguré hier représentent plus de 4 000 maisons qu’on pouvait offrir à crédit à autant de familles. Ce qui pouvait soulager, tant soit peu, la misère des fonctionnaires, enseignants, infirmiers, et des militaires par exemple.
La nouvelle aérogare modulaire de l’aéroport international de N’djili ayant coûté 36 millions $US, cela fait aussi plus de 3 000 logements sociaux qu’on pouvait bien offrir au petit peuple !
Dans la commune de Bandalungwa, ex Pépinière, on prétend avoir construit des » logements sociaux « , alors qu’il faut débourser 180 000 $US pour s’offrir un des appartements construits sur ce site. Comment un enseignant qui touche mensuellement 80 000 FC, soit 90$US, doit-il faire pour se taper un tel appartement à Bandal ? Logiquement, il doit travailler pendant 2 000 mois, soit 16 ans et demi, pour atteindre cet objectif.
En plus, il doit serrer la ceinture pour ne rien dépenser : il ne doit pas manger, ni s’habiller, ni payer le loyer, encore moins s’acquitter des factures de la Snel et de la Régideso. Donc, c’est la dépouille d’un enseignant en décomposition qui peut habiter les appartements construits à Bandalungwa, ex Pépinière. Une très bonne manière de se moquer du peuple congolais.
41 millions de dollars, c’est aussi de l’argent qui aurait pu servir à améliorer les conditions de vie de la population à travers une bonne desserte en électricité.
Dans la ville de Kinshasa par exemple, toutes les communes, sauf celle de la Gombe et quelques quartiers, sont soumises au régime de délestage, outre les coupures intempestives dues à la mauvaise qualité des câbles. Sous d’autres cieux, toute la direction de la Société nationale d’électricité (Snel) démissionnerait. A l’intérieur du pays, la qualité de la desserte est encore pire.
Que dire du projet d’électrification dans la périphérie de la ville de Kinshasa qui est à l’arrêt depuis plusieurs mois. Les quartiers Bibwa et Mpasa sont ainsi toujours dans le noir, alors que les câbles mères sont déjà placés, exposés à la merci des voleurs.
Au même moment que le peuple congolais souffre, ses dirigeants tiennent un discours de l’ » émergence « , de la » croissance « , de la » stabilité du cadre macro-économique « … l’invitant à patienter encore pour voir le fruit des chiffres en augmentation. Patienter jusqu’à quand ?
Que dire aussi de la première récolte du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo qui n’a toujours produit d’effets sur le marché congolais ? Au contraire, apprend-on, ce sont les Sud-africains qui en tirent bénéfice pendant que nos compatriotes vivant au pays de Nelson Mandela sont malmenés et tués !
Que dire aussi de l’état actuel de la plupart des routes de la ville de Kinshasa qui sont dans un état de délabrement tel qu’elles sont devenues impraticables, alors qu’elles peuvent désengorger des quartiers entiers. Cet argent pouvait aussi servir à retaper ces routes, ou carrément à construire de nouvelles.
Dans le même ordre d’idées, la RD Congo a besoin de moyens suffisants pour que les provinces démembrées puissent bien fonctionner. Ces provinces n’ayant pas d’infrastructures adéquates pour leur autonomie.
L’immeuble inauguré est une bonne initiative, mais ce n’est pas une priorité pour les Congolais sous-payés et donc incapables de se procurer un logis pour leurs progénitures.
Par Lefils Matady

http://democratiechretienne.org/2015/07/21/en-engloutissant-de-41-millions-us-dans-la-construction-dun-hotel-du-gouvernement-les-logements-sociaux-oublies/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SCANDALEUX: LA RDC DESCEND A LA DERNIERE PLACE AU MONDE DE L’INDICE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN 2011; LA DEGRADATION DU SOCIAL EN R.D.CONGO EST SANS PAREIL MESURE. VOILA LE RESULTAT DE 10 ANS DE KABILISME!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum