A MA MERE (Camara Laye)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A MA MERE (Camara Laye)

Message  Invité le 6/2/2009, 1:17 am

A MA MERE
Femme noire, femme africaine,
ô toi ma mère je pense à toi...

O Dâman, ô ma mère,
toi qui me portas sur le dos,
toi qui m'allaitas,
toi qui gouvernas mes premiers pas,
toi qui la première m'ouvris les yeux
aux prodiges de la terre, je pense à toi...

Femme des champs, femme des rivières, femme du grand fleuve,
ô toi, ma mère, je pense à toi...

O toi Dâman, ô ma mère,
toi qui essuyais mes larmes,
toi qui me réjouissais le coeur,
toi qui, patiemment supportais mes caprices,
comme j'aimerais encore être près de toi,
être enfant près de toi...

O Dâman,
Dâman de la grande famille des forgerons,
ma pensée toujours se tourne vers toi,
la tienne à chaque pas m'accompagne,
ô Dâman, ma mère,
comme j'aimerais encore être dans ta chaleur,
être enfant près de toi...

Femme noire, femme africaine,
ô toi, ma mère, merci ;
merci pour tout ce que tu fis pour moi,
ton fils, si loin, si près de toi !

Camara Laye. 1928-1980



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A MA MERE (Camara Laye)

Message  Invité le 6/2/2009, 1:21 am

L'enfant Noir (Roman)



Récompensé en 1954 du prix Charles Veillon, L’Enfant Noir fait partie de ces œuvres africaines qui ont échappé au thème de la colonisation vue comme acculturation (volontaire ou forcée) par de nombreux auteurs. L'auteur, Camara Laye, nous livre tout simplement la vie d’un enfant africain qui, un peu malgré lui, s’éloigne peu à peu des valeurs, des traditions séculaires du peuple auquel il appartient.

ici le livre: http://www.amazon.fr/Lenfant-noir-Camara-Laye/dp/2259204317



Dramouss (Roman)

Après "L'enfant noir", Camara Laye continue de nous raconter sa jeunesse. Les temps ont changé, l'auteur part en France pour y poursuivre ses études. C'est là que les difficltés commencent. L'enfant insouciant va être plongé sans ménagement dans le monde des adultes en même temps que dans une réalité qu'il n'imaginait pas. Néanmoins, la vie d'imigré décrite ici, même si elle commence à dater est toujours intéressante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A MA MERE (Camara Laye)

Message  El-chaman le 14/3/2009, 11:34 am

Ho!lala!!!bcp des souvenirs

J'etais remplis de joie lorsque je lisais A MA MERE de Camara LAYE ainsi que:PREMIERE SEPARATION...(je ne sais plus l'auteur ???)
Je pense que ce Monsieur Camara LAYE inconsciemment m'avait influencer
Je ne suis pas raciste,mais j n'ose pas sortir avec une fille blanche.
Pour moi une femme se resume a une femme noire.
Ah...Kinshasa!!!!!
G me rappelle à 7 époque g volé 2 ou 3 cuillere de Cerelac de mon neveu,c'etait tellement bon.
Etant jeune,g me promener sans soucis dans les rues et je mangé mon cerelac en faisant des projets d'avenir:
"Tiens!!!lorsque je serais grand et riche cheers je veux remplir ma maison de cerelac et g pourrais me servir comme bon me semble." Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy sans rendre des comptes a personne
Ah..les reves d'enfance

Revenir en haut Aller en bas

Re: A MA MERE (Camara Laye)

Message  mongo elombe le 14/3/2009, 11:55 am

Moi aussi j'étais une bouffeuse de cérélac et du nido souvenir souvenir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: A MA MERE (Camara Laye)

Message  Mathilde le 14/3/2009, 1:52 pm

My Big Sista,

Ngai mpe kieeeeeeeeee Very Happy Very Happy Very Happy

quote="mongo elombe"]Moi aussi j'étais une bouffeuse de cérélac et du nido souvenir souvenir.[/quote]

Revenir en haut Aller en bas

Re: A MA MERE (Camara Laye)

Message  El-chaman le 14/3/2009, 2:10 pm

Tant mieux nazalaki ngai moko té pona ko s'empiffré na cerelac na nido.
Ebandaki kozala kitoko moyen té,sikoyo namonaka biloko yaba bebe ezalaka lisusu gout té.
Peut-etre ko kola.

Revenir en haut Aller en bas

Re: A MA MERE (Camara Laye)

Message  micheal le 3/7/2009, 11:09 am

<BLOCKQUOTE id=165f3387>

chaman a écrit:Ho!lala!!!bcp des souvenirs

J'etais remplis de joie lorsque je lisais A MA MERE de Camara LAYE ainsi que:PREMIERE SEPARATION...(je ne sais plus l'auteur ???)
Je pense que ce Monsieur Camara LAYE inconsciemment m'avait influencer
Je ne suis pas raciste,mais j n'ose pas sortir avec une fille blanche.
Pour moi une femme se resume a une femme noire.
Ah...Kinshasa!!!!!
G me rappelle à 7 époque g volé 2 ou 3 cuillere de Cerelac de mon neveu,c'etait tellement bon.
Etant jeune,g me promener sans soucis dans les rues et je mangé mon cerelac en faisant des projets d'avenir:
"Tiens!!!lorsque je serais grand et riche cheers je veux remplir ma maison de cerelac et g pourrais me servir comme bon me semble." Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy sans rendre des comptes a personne
Ah..les reves d'enfance

C'était toujours Camara Laye dans "Première Séparation". Je crois que c'était en 3e Secondaire dans le livre "Au fil du temps". Camara quittait son village natal pour aller étudier à Bouaké, Guinée Conakry. Sa maman était inconsolable.


Micheal</BLOCKQUOTE>

Revenir en haut Aller en bas

Re: A MA MERE (Camara Laye)

Message  Vieux Bord le 4/8/2009, 8:59 am

mwana mobali alelaka teeeeee lol! camara tika kolela Laughing
j`aime ma mere, elle est une puissance pour moi Laughing

mais dites a camara mwana mobali alelaka teeeeee Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum