Fardc peacekeepers a Bangui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fardc peacekeepers a Bangui

Message  Imperium le Dim 8 Déc - 18:49

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Chers senateurs de l'opposition et de la majorite patriotique nationaliste....notre pays commence a se relever.Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 


Crise en Centrafrique : Kabila autorise l’envoi de 850 militaires et policiers congolais à Bangui



PARIS)- Le Congo-Kinshasa va envoyer dans les prochains jours entre 750 et 850 militaires et policiers en Centrafrique dans le cadre de l’effort régional de pacification pour mettre fin au conflit qui déchire ce pays. Le président Joseph Kabila a annoncé cette décision à son homologue français et d’autres dirigeants de la région au cours d’un mini-sommet sur la Centrafrique tenu au palais de l’Elysée à Paris en marge du sommet Afrique-France. ‘‘La République centrafricaine est à la porte de notre pays. Ce qui se passe à Bnagui, a des conséquences chez nous. La RDC a donné son accord pour participer à l’effort du rétablissement de la paix et la sécurité en Centrafrique dans le cadre des efforts qui sont menés par l’ensemble des états d’Afrique centrale. On va envoyer entre 750 ou 850 militaires et policiers compris’’, a indiqué Raymond Tshibanda, le ministre congolais des Affaires étrangères. Près de 70 mille réfugiés centrafricains sont arrivés à l’Equateur du coté congolais suite à la flambée des violences de ces derniers temps. Pour le chef de la diplomatie congolaise, cette situation risque de se retourner contre la RDC si des dispositions sécuritaires ne sont pas prises pour mettre fin à ce regain des violences à Bangui. ‘‘Nous ne pouvons pas rester indifférent face à la détérioration de la situation sécuritaire en Centrafrique. On doit agir aux cotés des autres pays de la région’’, a ajouté Tshibanda. Le gouvernement congolais a instruit l’ambassadeur de Kinshasa à Bangui de suivre de très près la situation sécuritaire de ressortissants congolais. ‘‘ Jusque-là, on n’a reçu aucune indication sur la perte d’un de nos concitoyens habitant à Bangui ou ailleurs en Centrafrique. Nous espérons qu’il en sera ainsi jusqu’à la stabilisation de la situation. Sinon les instructions ont été données à notre mission diplomatique sur place pour suivre de très près la situation de nos frères et sœurs’’, a précisé le chef de la diplomatie congolaise. A Zongo, la cité jumelle de Bangui, la situation économique devient difficile avec l’arrivée massive des réfugiés centrafricains. ‘‘Déjà, les congolais qui vivent dans cette partie, ont difficile à nouer les deux bouts du mois et l’arrivée des réfugiés perturbe toujours la vie. Nous nous sentons interpeller. Nous ne pouvons que prendre de précautions pour sécuriser nos frontières et éviter que ca déborde coté congolais parce que cela risque de répercussions négatives sur notre pays’’, a conclu le ministre congolais des Affaires étrangères.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum