MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Libre Examen le Jeu 15 Jan - 11:50

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Troll a écrit:
Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:Entre-temps Félix et Bruno attendent le dialogue. Y'a-t-il au Congo deux individus plus déconnectés de la réalité que ces deux là ?
Libre Examen je reviens de Kinshasa, je peux te dire mon frère que personne comprends la position récente de ces 2 là.
Sad


Mr l´Admn

Tshitshi a fait un message sur la Net..où on trouve presque la ligne de conduite de l´UDPS...Comme lors de sa victoire, le vieux s´oppose á ce que la rue passe á l´action et..recherche un "dialogue" selon la resolution de l´ONU Cool Cool A-t-il RAISON? Wait and see Cool

Sans aborder le contenu même du message, Ya Tshitshi a paru avoir de la difficulté à prononcer certains mots qu’il aurait normalement prononcés sans problème.

J'ai vu ça et ai ressenti un malaise... à plusieurs moments les propos semblaient confus.
Tshisekedi est un monument... Qu'on laisse se reposer, il a bcp fait déjà.


Quel effort ne lui a-t-on pas imposé pour livre ce message ? Si ce n'est pas criminel, c'est en tout cas moralement condamnable.

Ce message aurait pu bien passer si l'on avait tout simplement reconnu qu'il n'a plus la santé qu'il avait, que la maladie et le poids de l'âge l'ont beaucoup diminué. Y'a-t-il une honte à reconnaître qu'un octogénaire perde de ses capacités ? Pourtant avec ce qui se passe à Kinshasa, c'était l'occasion de le célébrer, de lui rendre hommage. Car, c'est grâce à lui que les hommes politiques aujourd'hui dans la rue et braver le gouvernement.

Au lieu de cela, on nous faire à un dialogue qui sous l'égide de la communauté internationale lui permettrait d'exercer l'impérium. On dirait que l'UDPS croît que la communauté internationale n'a pas de notions de temps et de la réalité puisque tout porte à croire que dans l'UDPS, on n'a pas ces notions.

Quelle est cette communauté internationale qui accepterait de laisser Ya Tshitshi prendre le pouvoir avec son état de santé actuel ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  KOTA le Jeu 15 Jan - 18:01

LE BILAN DE LA FRONDE A KINSHASA ET A LUBUMBASHI: Blessés à balles réelles, arrestations et détentions arbitraires, obstruction à l’exercice des libertés d’expression et d’opinion et au droit de manifestation publique et pacifique des membres de l’opposition politique par des éléments de police et de la garde républicaine


par FreeDiomi le 14 janvier 2015


*
*
*
*
*
*
*





KUDURA EVACUE









KUDURA AUI RECOIT PREMIERES SOINS

















#gallery-10507-6-slideshow .slideshow-slide img { max-height: 410px; /* Emulate max-height in IE 6 */ _height: expres​sion(this.scrollHeight >= 410 ? '410px' : 'auto'); }

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

Blessés à balles réelles, arrestations et détentions arbitraires, obstruction à l’exercice des libertés d’expression et d’opinion et au droit de manifestation publique et pacifique des membres de l’opposition politique par des éléments de police et de la garde républicaine

Kinshasa, le 14 janvier 2015, l’Association Congolaise pour la Justice (ACAJ), la Ligue Contre la Fraude, la Corruption (LICOF), JUSTICIA Asbl, la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) et la plateforme Concertation des ONG pour la Bonne gouvernance, toutes des organisations spécialisées dans la promotion et la défense des droits de l’Homme en République Démocratique du Congo, sont très inquiètes au sujet de la recrudescence des violations des droits et libertés fondamentaux reconnus aux citoyens et plus spécialement le droit à la sécurité humaine, le droit à la manifestation publique et pacifique et les libertés d’expression et d’opinion et la liberté de mouvement à Kinshasa et Lubumbashi.
• A Kinshasa
Le dimanche 11 janvier 2015, des militants de la plateforme « Sauvons la RDC » qui envisageaient organiser un meeting sur le boulevard triomphal, non loin du Palais du Peuple, ont été violemment dispersés par la police à coup de balles réelles, gaz lacrymogène, des balles à caoutchouc. Il y a eu plusieurs blessés dont M. KANZA MUKUY, Mme Mi-Claire KABEYA, le cameraman de CKTV Chaumy KASSIAMA, M. KONDE Héritier, M. Doudou KABEYA, M. Floribert MUNDEKE, M. Serge MUKUTU et M. MALALA NTAMBWE. Une trentaine des personnes furent arrêtées, brutalisés et détenus dans plusieurs cachots avant d’être relâchés.
Le Lundi 12 janvier 2015, les membres de l’opposition politique congolaise s’étaient rassemblés dans leurs sièges respectifs sur l’avenue de l’enseignement, commune de Kasa-Vubu à Kinshasa, en vue de se diriger au Palais du peuple, siège du Parlement, où les députés nationaux devaient examiner le projet de loi portant modification de la loi électorale. L’article 8 de ce projet de loi conditionne  la tenue des élections présidentielles et législatives par l’organisation d’un recensement général de la population.
Constatant que les membres de la majorité présidentielle voudraient retarder l’organisation de ces élections et ainsi prolonger le mandat du Président Joseph KABILA qui prend fin constitutionnellement au mois de décembre 2016, les partis politiques de l’opposition ont choisi le jour de la présentation officielle du projet de loi susmentionné à l’Assemblée nationale pour manifester leur opposition à son examen.
Déjà, tôt le matin du lundi 12 janvier 2015, un dispositif important des éléments de la police nationale a été déployé sur les grands artères menant au Palais du Peuple et sur l’avenue de l’Enseignement dans la commune de Kasa-Vubu où se trouvent les sièges de plusieurs partis politiques de l’opposition pour empêcher leurs membres à se regrouper. Des jeeps de la police et des troupes d’élite de la Garde Républicaine ont tenté de disperser les manifestants. Face à la résistance des membres de l’opposition, les policiers ont tiré sur eux et en direction  des sièges des partis politiques des balles réelles, des balles en caoutchouc et de gaz
lacrymogènes sans sommation préalable. Plusieurs personnes blessées ont été enregistrées et admises pour des soins intensifs dans certaines formations médicales dont l’hôpital général Mama Yemo, l’hôpital Saint-Joseph, Clinique Ngaliema et Cliniques SOS médecins. Parmi ces victimes nous citons M. KUDURA KASONGO,  M. Olivier IGWANGOZI, M. Guy BITUMBA, Mme MBUYI Helene, Mme MBONGO Carmel, M. Bruno KONGO.
Environ 51 personnes ont été arrêtées, dont 44 ont été acheminées à l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) et 7 au camp Lufungula. La plupart d’entre elles ont été relâchées tard dans la nuit de la même journée. Des défenseurs des droits de l’homme qui observaient ces manifestations dont Messieurs Timothée MBUYA et Amédée BOBOTOBI ont été maltraités par les éléments de la police, alors qu’ils revenaient de la permanence de l’UNC où se trouvaient séquestrés plusieurs leaders de l’opposition et trois blessés asphyxiés par le gaz lacrymogène et sans possibilité de recevoir l’évacuation médicale.
Le dimanche 11 comme le lundi 12 janvier 2014, les téléphones, documents et argent trouvés sur ces victimes ont été extorqués par les policiers.
• A Lubumbashi
Nos organisations ont noté la répression des manifestations pacifiques, l’arrestation et le mauvais traitement des personnes soupçonnées s’opposer à la révision de la constitution ou au troisième mandat du Président Joseph KABILA ou encore à sa prolongation au-delà du terme constitutionnel depuis la déclaration du Gouverneur de province du Katanga Moïse KATUMBI sur les trois faux penaltys faite le 23 décembre 2014 à Lubumbashi. C’est le cas du député horaire, Président de l’association socio-culturelle Lwanzo Lwa Mikuba et membre de la majorité présidentielle Vano KIBOKO, arrêté et est détenu à la prison de Makala pour s’être opposé à la révision constitutionnelle et avoir soutenu la candidature de Moîse KATUMBI à l’élection présidentielle. Il en est aussi celui de M. Georges MAWINE, ancien membre du PPRD, qui a été enlevé et ligoté par des personnes non autrement identifiées avant d’être jeté dans un canal d’eau à Lubumbashi. Nous mentionnons enfin le cas du Bâtonnier Jean-Claude MUYAMBO, président de SCODE et ancien membre de la majorité présidentielle, qui a reçu plusieurs menaces de mort pour s’être opposé à la révision constitutionnelle, au troisième mandat du Président Joseph KABILA et au projet de loi électorale en discussion à l’Assemblée nationale.
A Lubumbashi, des personnes habillées en T-shirt de l’équipe Tout puissant Mazembe (appartenant au Gouverneur Moïse KATUMBI), de Saint Eloi Lupopo ou du parti politique UNAFEC du président de l’Assemblée provincial M. Gabriel KYUNGU WA KUMWANZA, sont assimilées à une milice et font l’objet d’enlèvements et de mauvais traitements de la part des militaires identifiés comme de la garde républicaine. A titre d’exemples, nous citons les cas des M. MBUTA MADIAKUDIAKU, artiste comédien enlevé et tabassé le 31 décembre 2014; M. KIBAMBE SALUMU; M. Gabin MIJI; M. NGOIE DJEMO; M. LEMALE; M. Augy KABELU; M. KAYEMBE Jacques (hospitalisé à ce jour à l’hôpital Sendwe) et M. KASONGO LUYOYO (hospitalisé à ce jour à l’hôpital Sendwe).
Plusieurs missions d’enquête de gestion décidées par le Gouvernement central et ciblant principalement le Gouverneur Moïse KATUMBI depuis qu’il a fait connaitre son opposition à la révision constitutionnelle et au troisième mandat du Président Joseph KABILA y sont envoyées. La dernière en date est celle que le Premier Ministre Matata en personne y a conduit avec le Ministre des finances, et à l’issue de laquelle nous avons noté plusieurs suspensions responsables provinciaux des services générateurs de recettes dont la DGDA, l’OCC, DGRAD.

Nos organisations condamnent fermement ces violations des droits de l’homme commises à Kinshasa et à Lubumbashi, et demandent vivement au Président de la République de faire poursuivre en justice leurs auteurs ;


Nos organisations demandent au Président de la République de faire retirer le projet de la loi électorale actuellement en examen à l’Assemblée Nationale pour mettre fin à la vive tension qui règne dans le pays et prévenir d’autres violations des droits de l’homme ;


Nos organisations dénoncent toutes les pratiques de corruption en cours au Parlement en vue d’obtenir le vote dudit projet de loi ;


Nos organisations recommandant aux commandants de la police et de l’armée de cesser toutes les attaques dirigées contre les manifestants pour ne pas engager leur responsabilité pénale individuelle au niveau national ou international ;


Nos organisations prennent leurs dispositions afin de s’associer aux autres mouvements de forces vives de la Nation afin de faire respecter les droits et libertés fondamentaux des citoyens, contribuer à faire échec au projet de loi électorale et au troisième mandat du Président Joseph KABILA, et faire poursuivre tous les plus hauts responsables des violations des droits de l’homme  devant la justice internationale.

Fait à Kinshasa, le 14 janvier 2015.
Pour tout contact presse :
-ACAJ: Me Georges KAPIAMBA, telephone: +243 81 404 36 41, kapiambag@gmail.com
-LICOF: Oscar RACHIDI, telephone: +243 81 60 57 319, rashidiyuma@gmail.com
-JUSTICIA: Me Timothée MBUYA, telephone:+243 81 470 91 84, timmbuya11@gmail.com
-NSCC: Robert KABAKELE, téléphone: +243 99 99 14 958
-Plateforme des ONG pour la Bonne gouvernance: Jean-Luc KAYOKO, téléphone: +243 99 70 40 0950, jlkayoko@gamail.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Mathilde le Ven 16 Jan - 2:18

La répression s’étend aux vendeurs de journaux à Kinshasa ! Tension Politique!



Des kilos de tabloïdes paraissant dans la capitale ont été détruits hier par des policiers. Objectif : empêcher la circulation des informations sur la résistance contre le complot visant la modification de loi électorale par la MP.On a tort en croyant naïvement que la répression sanglante orchestrée lundi dernier contre l’opposition à l’initiative du pouvoir en place arrêtée aux différentes artères conduisant au Palais du Peuple !Il nous revient que hier mardi en fin de matinée, des escouades de policiers armés des pieds en cop ont fait la ronde des 24 communes de la ville de Kinshasa pour, mettre la main sur tout écrit publié par la plate-forme regroupant les forces politiques et sociales acquises au changement en rapport avec les grandes ‘ questions d’actualité immédiate en RDC.Au cours de ce déplacement téléguidé par les responsables haut placés du pays, lesdites escouades de policiers se sont évertuées à détruire systématiquement plusieurs kilos de journaux étalés sur la place publique à l’intention de la population.

Même les intérêts du pouvoir ont été frappés !En frappant ces cibles, les policiers chargés d’accomplir l’ingrate mission n’ont fait malheureusement aucune distinction entre les journaux et périodiques censés défendre les intérêts du pouvoir en place et ceux évoluant autour de forces politiques et sociales acquises au changement !Mais quel a été l’objectif de cette mission antidémocratique effectuée par la police en désaccord avec la constitution qui consacre sans équivoque la neutralité des Forces armées, de la Police et des, services de sécurité ?D’après des indiscrétions enregistrées dans différents milieux à Kinshasa, l’objectif de la mission effectuée hier par la police à travers la capitale était d’empêcher la circulation des informations sur les victimes de la répression ainsi menée et le complot relatif à la modification de la loi électorale par la Majorité présidentielle, mais de quelle manière ?

De nombreux témoins affirment avoir été scandalisés mardi par la hargne avec laquelle des policiers foulaient à leurs pieds des journaux et périodiques qu’ils avaient violemment arrachés des mains des vendeurs de même que par la férocité avec laquelle ils ont maltraité la veille leur cible visée Kudura Kasongo et ses nombreux compagnons d’infortune non autrement identifiés !Or, d’après certaines confidences recueillies ça et là, la répression sanglante orchestrée lundi dernier contre l’opposition se poursuit et doit se poursuivre, mais à qui le prochain tour ?La communauté internationale a du pain sur la planche face à la situation ainsi créée.
Par KAMBALE MUTOGHERWA

http://www.congofrance.com/ecrite-journauxh.html


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Troll le Ven 16 Jan - 3:08

Cool Cool ..MARCHE PACIFIQUE Á GOMA

Selon Radio Okapi..l´opposition a fait une manif pacifique...encadrée par la police..sans incident...aujourd ´hui...En attendant toutes les villes du Congo Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  KOTA le Ven 16 Jan - 21:48

COMMUNIQUE DE MOBILISATION DES CONGOLAIS ET CONGOLAISES SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONALE POUR LE 19/01/2015 A PARTIR DE 8H00
par FreeDiomi le 16 janvier 2015

 
COMMUNIQUE DE MOBILISATION DES CONGOLAIS ET CONGOLAISES SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONALE POUR LE 19/01/2015 A PARTIR DE 8H000 :
DECLARATION DES PARTIS ET REGROUPEMENTS POLITIQUES, DES GROUPES PARLEMENTAIRES DE L’OPPOSITION AINSI QUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE DU JEUDI 15 JANVIER 2015
Les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile, se sont réunis à Kinshasa, ce jeudi 15 janvier 2015, au centre Béthanie dans la Commune de la Gombe, en vue d’évaluer la situation politique du pays et arrêter les dispositions nécessaires à cet effet.
A l’issue de cette réunion, les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile constatent ce qui suit :
- Monsieur Kabila a décidé d’opérer un passage en force pour demeurer au pouvoir au-delà du terme de son second et dernier mandat constitutionnel, qui expire le 19 décembre 2016 à minuit, et ce, par l’utilisation de sa majorité mécanique à l’Assemblée nationale, pour le vote d’une loi électorale faisant du recensement une condition préalable à l’organisation des élections présidentielle et législatives à venir ;
- Monsieur Kabila est conscient que le recensement dont question nécessitera au moins 4 ans. Et les experts en la matière ne cessent de le rappeler. Malgré cela, Monsieur Kabila veut demeurer de fait au pouvoir et par défi en violation flagrante de la Constitution. Ce qui constitue un coup d’Etat constitutionnel et une infraction de haute trahison vis-à-vis de la Nation conformément à l’article 165 de la Constitution.

De ce qui précède, les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile déclarent ce qui suit :

• La population de la RDC a le devoir de défendre la Constitution du pays conformément à l’article 64 de la Constitution, en empêchant le vote de la loi susvisée au Parlement ;
De ce fait, la population de Kinshasa est appelée, à occuper massivement le Palais du peuple ce lundi 19 janvier 2015 à partir de 8 heures, pour empêcher aux Députés véreux et téméraires de siéger ;
A la même date, la population est appelée, à faire des manifestations dans toutes les provinces pour dire non à toute manœuvre visant le glissement du mandat de Monsieur Kabila au-delà du 19 décembre 2016.
Pour ce faire, les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile demandent :
- aux parents de garder leurs enfants à la maison et de ne pas les envoyer à l’école ;
- aux personnes de troisième âge de ne pas quitter leur maison ;
- aux opérateurs économiques de fermer leurs boutiques et magasins ;

Les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile lancent un appel à tous les étudiants de toutes les universités, à tous les jeunes, à toutes les mamans à descendre au Palais du peuple ce lundi 19 janvier à 8 heures pour défendre la démocratie.

La Nation est en danger.

Fait à Kinshasa, le 15 janvier 2015.
TOUS LES LEADERS DE L OPPOSITION POLITIQUE EN RDC

http://democratiechretienne.org/2015/01/16/communique-de-mobilisation-des-congolais-et-congolaises-sur-lensemble-du-territoire-nationale-pour-le-19012015-a-partir-de-8h00/

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Troll le Ven 16 Jan - 22:52

FINAL


Si...cette loi passe... Tous ceux qui sont morts, blessés dans des guerres, toutes les Marches que nous avons fait en Occident en plein hiver, toutes ces demonstrations à Paris, Londre, Washington, Bruxelles, Stockholm...l´embargo contre les musiciens Tous nos efforts, toutes nos prières, NADA..


Nous serons obligés de recommencer á zéro cette année C´est comme si la graine que nous nous sommes donnés la peine de planter est morte


Alors, ce message de l´opposition a grandement besoin d´un back up ici en Occident...et l´Église Catholique si puissante ne peut rester en silence ce weekend quand la DICTATURE s´installe une fois de trop...avec une loi qui allonge le mandat volé de Kanambe

C´est la finale dont parlait si bien M Katumbi..3ème penaltie yango oyo ce lundi na Palais du Peuple

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  djino le Ven 16 Jan - 22:59

Prenons nos téléphone appelons nos amis, familles, mobilisons nous de la diaspora ... Pour qu'il SORTENT DEHAORS qu'il se rendent au Palais du Peuple !!!

Ecoutez cette extrait s'il vous plait !

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Troll le Sam 17 Jan - 2:58

FRANCE 24....L´ELECTION PRESIDENTIELLE RETARDÉE D´UN AN AU CONGO Surprised Rolling Eyes

Sur la chaîne France24, une "bande" en provenance d´AFP annonce que le gouvernement de la RDC envisage de retarde d´un an l´élection présidentielle.. Shocked

LACHER DU LEST?

En prevision de la confrontation de Lundi prochain, le gouvernement "lache du lest"..Ce que la Loi électorale...va "annuler" tout simplement les élections au Congo pendant 5 ans ou..plus..
Même Malu Malu va affirmer "attendre" les chiffres des recensements ...avant de publier un calendrier global Very Happy Very Happy Alors, cette info en provenance du gouvernement de la RDC..qui annonce des élections pour l´an 2017...au lieu de 2016..se base sur quoi exactement Shocked Razz quand le responsable de l´ONIP affirme avoir besoin de 4 á 5 ans...avant de présenter le resultat des recensements Razz Razz

Si Matata tente de "calmer" la situation..en reduisant le temps..par rappport á l´ONIP Non, les congolais seraient contents d´une reduction d´un an..c´est á dire l´élection présidentielle cette année 2015 est la bienvenue
lol!

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Libre Examen le Sam 17 Jan - 12:41

KOTA a écrit:COMMUNIQUE DE MOBILISATION DES CONGOLAIS ET CONGOLAISES SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONALE POUR LE 19/01/2015 A PARTIR DE 8H00
par FreeDiomi le 16 janvier 2015

[...]

De ce fait, la population de Kinshasa est appelée, à occuper massivement le Palais du peuple ce lundi 19 janvier 2015 à partir de 8 heures, pour empêcher aux Députés véreux et téméraires de siéger ;
A la même date, la population est appelée, à faire des manifestations dans toutes les provinces pour dire non à toute manœuvre visant le glissement du mandat de Monsieur Kabila au-delà du 19 décembre 2016.
Pour ce faire, les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile demandent :
- aux parents de garder leurs enfants à la maison et de ne pas les envoyer à l’école ;
- aux personnes de troisième âge de ne pas quitter leur maison ;
- aux opérateurs économiques de fermer leurs boutiques et magasins ;

Les partis et regroupements politiques, des groupes parlementaires de l’opposition ainsi que les organisations de la Société civile lancent un appel à tous les étudiants de toutes les universités, à tous les jeunes, à toutes les mamans à descendre au Palais du peuple ce lundi 19 janvier à 8 heures pour défendre la démocratie.

La Nation est en danger.



Fait à Kinshasa, le 15 janvier 2015.
TOUS LES LEADERS DE L OPPOSITION POLITIQUE EN RDC
[...]

Et vous-mêmes, Très Chers Honorables, que promettez-vous à ce peuple ? Ne vous avez-t-on pas prévenu de ne pas entrer dans ce parlement ?

Ce peuple que vous appelez, aujourd'hui, à la mobilisation, à aller empêcher le vote d'une loi, a le droit de savoir ce que vous aller faire après ce lundi 19 janvier 2015. Allez-vous continuer à aller siéger dans ce parlement après lui avoir demandé d'empêcher les députés qui veulent voter de voter ?

D'ailleurs ne convenait-il pas, Très Chers Honorables, n'est-ce pas ici l'occasion de vous montrer digne de confiance, de dire à cette population que vous n'alliez plus siéger dans ce parlement

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Troll le Sam 17 Jan - 16:04

Embarassed Embarassed Mr Librexamen

Une fois le peuple dans la rue, le fameux "Parlement"va cesser d´exister What a Face What a Face Il n´y aura plus de "parlement" où sièger Like a Star @ heaven Le peuple va reprendre son pouvoir...afin de designer des nouveaux parlementaires Like a Star @ heaven

Ainsi, au lieu de faire comme "KERWIN" de Congo Mikili qui passe son temps á demolir l´opposition, les congolais devraient se concentrer pour occuper le Parlement lundi prochain Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Libre Examen le Sam 17 Jan - 16:38

Troll a écrit:Embarassed Embarassed Mr Librexamen

Une fois le peuple dans la rue, le fameux "Parlement"va cesser d´exister What a Face What a Face Il n´y aura plus de "parlement" où sièger Like a Star @ heaven Le peuple va reprendre son pouvoir...afin de designer des nouveaux parlementaires Like a Star @ heaven

Ainsi, au lieu de faire comme "KERWIN" de Congo Mikili qui passe son temps á demolir l´opposition, les congolais devraient se concentrer pour occuper le Parlement lundi prochain Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Je concède que vous avez raison sur toute la ligne. Mais juste par curiosité, vous l'ont-ils dit ? L'ont-ils promis au peuple ? Ont-ils dit au peuple q'une fois qu'il sera dans la rue le parlement n'existera plus ? Et pourquoi alors attendre seulement que le peuple soit dans la rue ? Pourquoi ne quittent-ils pas alors ce parlement dès maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  KOTA le Sam 17 Jan - 20:28

FLASH: DECLARATION POLITIQUE DU 16/01/2015 PAR RAPPORT A LA CONVOCATIOND DE LA PLENIERE DE L’AN CE 17/01/2015 JOUR DE LA COMMEMORATION DE LA MORT DE PATRICE EMERY LUMUMBA
par FreeDiomi le 17 janvier 2015
    

http://democratiechretienne.org/2015/01/17/flash-declaration-politique-du-16012015-par-rapport-a-la-convocationd-de-la-pleniere-de-lan-ce-17012015-jour-de-la-commemoration-de-la-mort-de-patrice-emery-lumumba/

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Troll le Sam 17 Jan - 20:46

Cool Mr Librexamen

Juste un peu de..bon sens..Si vous demandez aux kinois d´envahir et d´occuper le siège du Parlement, il n´y a plus de "parlement" ni des "parlementaires" finito 8) Cool

Ceux de l´opposition qui sont encore "parlementaires" vont perdre leur mandat en compagnie de ceux de la majorité..Une révolution au siège du Parlement entraine de facto la fin de Kanambe et son gouvernement..ainsi que le parlement.

[color=#0033cc]C´est la simple logik..Le jour où le peule du Burkina avait pris d assaut le Parlement, le gouvernement et le Président ce pays avaient cessés d´exister....ainsi que le Parlement[/color]

Ceux qui lancent l´ordre de la révolution devraient s´attendre á toutes les formes possibles des scenarios...pour le meilleur et le pire @ @

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  KOTA le Dim 18 Jan - 22:37

INVITATION AU PEUPLE CONGOLAIS CE 19/01/2015
par FreeDiomi le 18 janvier 2015
    

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Hiro-Hito le Lun 19 Jan - 0:08

Mais est-ce la l'objectif q ceux qui veulent mettre les gens ds les rues?

Troll a écrit:Cool Mr Librexamen

Juste un peu de..bon sens..Si vous demandez aux kinois d´envahir et d´occuper le siège du Parlement, il n´y a plus de "parlement" ni des "parlementaires" finito 8) Cool

Ceux de l´opposition qui sont encore "parlementaires" vont perdre leur mandat en compagnie de ceux de la majorité..Une révolution au siège du Parlement entraine de facto la fin de Kanambe et son gouvernement..ainsi que le parlement.

[color=#0033cc]C´est la simple logik..Le jour où le peule du Burkina avait pris d assaut le Parlement, le gouvernement et le Président ce pays avaient cessés d´exister....ainsi que le Parlement[/color]

Ceux qui lancent l´ordre de la révolution devraient s´attendre á toutes les formes possibles des scenarios...pour le meilleur et le pire @ @

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Troll le Lun 19 Jan - 1:09

@ Cool Empereur HH

Quand vous demandez aux gens de "defendre" la démocratie et s´emparer du Parlement...les effets risquent de surprendre ceux qui lancent le mot d´ordre Cool Surprised

Dans la capitale où nous avons vu la première pillage...avec tant des gens pauvres, si pauvres qu´ils ne possedent pas de quoi á manger, la "révoloution" signifie aussi des "pillages" des résidences de ceux detienent le pouvoir Mad Cool

Si l´opposition peut reussir la tour de force de sortir les kinois dans la rue demain..et de les amener au Palais du Peuple @ Wait and see la suite ne sera pas celle que les leaders de l´opposition pensent-être

WAIT AND SEE What a Face

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGE DE TOUTE L OPPOSITION A LA POPULATION CONGOLAISE, DANS LE 4 LANGUES NATIONALES ET EN FRANCAIS - DECLARATION DE BETHANIE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum