LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Cavalier le 11/7/2016, 4:19 am

LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER


Suivez cette video calmement si vous avez du temps...

Il y a quelques jours  j'avais juste commente sur Un sujet initie par
mikatedans La Rubrique Spiritualites, sur Le Kindoki & Magie en tant que Croyances Africaines.

J'avais declare QUE LE PROBLEME EN AFRIQUE CE N'EST PAS QUE LES GENS ONT PEUR DES SORCIERS MAIS PLUTOT LES GENS(
LE PEUPLE AFRICAIN) A PEUR DE LA SORCELLERIE.  Et un peu plutard j'avais declare que La Sorcellerie est UN POUVOIR, POWER, qui se trouve en ce moment entre les mains des malveillants...Certains ont cru & assume que lorsque je disais Malaveillants, Je me referais aux Occidentaux...Ce qui n'etait pas du TOUT LE CAS.

Maintenant, j'invite quiconque le veut a suivre cette video...

Ce Professeur Beninois, pratiquant du VODOU, declare que Le VODOU AU FAIT N'EST PAS LA POUR DETRUIRE, MAIS C'EST L'INTENTION DU PRATIQUANT par rapport au VODOU qui compte...C'EST UN POUVOIR QUI N'EST NI BON NI MAUVAIS...

Il declare que En Matiere de Controle Les Astres Gouvenent Les Ignorants, mais Les Inities gouvernenet Les Astres...C'est La meme chose dans La Tradition, Les Dignitaires Gouvernent LE VODOUN, MAIS LES NEOPHYTES, LE VODOUN LE GOUVERNE C'EST CA LA REALITE...VERY DEEP Cool  Exclamation

Pourquoi l'on utilise leVodou pour faire le bien, Pourquoi, l'on utilise pas Le Vodou POUR DEVELOPPER L'AFRIQUE DE FACON EXPONENTIELLE Question

He La c'est une VOLONTE POLITIQUE.  Vs savez La Chine l'a demontre, La Thailande mm recemment encore, la Birmanie l'a demontre.

Vous voulez ns dire que La Chine & La Thailand ont utilise Le Vodou Question

Ils ont utilise Leur VODOU Pour se developper, ils ont utilise Leurs traditions.

Et Pourquoi nous on ne peut utiliser Le vodou pour nous developper Question

MAIS C'EST PARCE QUE EN AFRIQUE IL Y A UNE CERTAINE HYPOCRISIE & depuis Les Annees 80(4-20-10) il y a une Christianisation a outrance de nos Etats au point ou nous avons de plus en plus des etats theocratiques...

Donc C'EST PPOSSIBLE DEVELOPPER L'AFRIQUE A PARTIR DU VODOU Question

OUI, BIENSUR C'EST POSSIBLE DEVELOPPER L'AFRIQUE A PARTIR DU VODOU...
NOUS L'AVONS TOUJOURS DEMONTRE ICI AU BENIN...

C'eait la entre autre quelques echanges entre L'interviewer et L'Interviewe...


OH, Juste au debut, Celui qui pose des questions a declare que du moment qu'il etait arrive au Benin pour enfin parler du VODOU, quelqu'un lui avait dit comme ca que On ne parle du VODOU si on est pas initie...Le Professeur en face de lui a dit PAS FORCEMENT...

Voila ca repond a la pre-occupation de
FIDO qui disait comme ca que l'on ne pouvait pas parler de La Sorcellerie de facon superficielle...

C'est ce qui arrive souvent aux gens lorsuq'ils ont l'esprit embourbe d'une certaine logique, du coup ils ferment toutes les portes possibles.


_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Emancipation et retour à la tradition africaine

Message  Shade le 14/7/2016, 4:31 pm

Bonjour Cavalier,

Je fais parti des lecteurs silencieux de la discution entamée avec Mikate. C'est vrai que ce n'est pas toujours facile de comprendre à travers vos métaphores mais j'ai tout de même fait l'effort de regarder deux des films qui ont été proposé, à savoir Avatar et Krabat, et c'est vrai qu'avec les quelques connaissances que j'ai pu piocher par ci, par là j'ai pu mettre en évidence certains aspects pouvant éclairer le sujet.
Cette vidéo-ci sur le Vodou, je la connaissais car je l'ai déjà visionné il y a de ça quelques années.
Une des phrase que je retiens, parmi tant d'autres, dans cette émission, et qui me fait vibrer est : " Pour nous, quitter sa religion fondamentale pour aller vers une autre religion c'est comme dire à Dieu ' Tu t'es trompé en me faisant naitre dans cette religion', or Dieu sait pourquoi...si il nous fait naître dans cette tradition ça veut dire qu'on a une mission dans cette tradition-là ...mais l'homme peut se tromper en opérant un choix, en choissant une autre religion...si il fallait être musulman, alors on serait né dans une famille en Arabie Saoudite".
La difficulté est maintenant de savoir comment faire un retour à cette tradition, alors même que nous avons été élevé dans une autre religion, et qu'il est difficile de parler de tradition sans qu'on nous soupçonne d'une "sorcellerie malveillante". Vers qui se tourner alors qu'on vit en Occident, et que les seuls bribes de connaissance qu'on peut avoir sont sur internet....Je ne peux pas vivre sans ma spiritualité et j'aimerais vraiment la développer pour la pratiquer au quotidien, mais sans repères c'est très difficile.
Dans tous les cas, je suis persuadée également que l'Afrique renaîtra de ses cendres par le retour à sa spiritualité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Cavalier le 19/7/2016, 8:50 am

Sade a écrit:Bonjour Cavalier,

Je fais parti des lecteurs silencieux de la discution entamée avec Mikate. C'est vrai que ce n'est pas toujours facile de comprendre à travers vos métaphores mais j'ai tout de même fait l'effort de regarder deux des films qui ont été proposé, à savoir Avatar et Krabat, et c'est vrai qu'avec les quelques connaissances que j'ai pu piocher par ci, par là j'ai pu mettre en évidence certains aspects pouvant éclairer le sujet.
Cette vidéo-ci sur le Vodou, je la connaissais car je l'ai déjà visionné il y a de ça quelques années.
Une des phrase que je retiens, parmi tant d'autres, dans cette émission, et qui me fait vibrer est : " Pour nous, quitter sa religion fondamentale pour aller vers une autre religion c'est comme dire à Dieu ' Tu t'es trompé en me faisant naitre dans cette religion', or Dieu sait pourquoi...si il nous fait naître dans cette tradition ça veut dire qu'on a une mission dans cette tradition-là ...mais l'homme peut se tromper en opérant un choix, en choissant une autre religion...si il fallait être musulman, alors on serait né dans une famille en Arabie Saoudite".
La difficulté est maintenant de savoir comment faire un retour à cette tradition, alors même que nous avons été élevé dans une autre religion, et qu'il est difficile de parler de tradition sans qu'on nous soupçonne d'une "sorcellerie malveillante". Vers qui se tourner alors qu'on vit en Occident, et que les seuls bribes de connaissance qu'on peut avoir sont sur internet....Je ne peux pas vivre sans ma spiritualité et j'aimerais vraiment la développer pour la pratiquer au quotidien, mais sans repères c'est très difficile.
Dans tous les cas, je suis persuadée également que l'Afrique renaîtra de ses cendres par le retour à sa spiritualité.
Bonjour Sade

Tres Ravi, de te voir te joindre a Nous.

Suis surtout content de te lire d'abord parce que Nous avons Besoin de Nous pour Nous Faire Rennaitre...L'AFRIQUE RENNAITRA A TRAVERS SES FILS & SES FILLES...

Tu as souleve quelques points assez importants...

La Je te reponds un petit peu en la hate...Mais Je reviendrais pour developper d'ici peu...

Merci encore une fois
Sade Suspect

_________________
L'originalité est un des grands principes du romantisme.

ALPHA DOG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Admin le 19/7/2016, 2:24 pm

J'ai pas encore visionné la vidéo mais je crois savoir que les religions africaines comme le vodou ou sont plutôt orientées vers l'immatériel. Alors comment concevoir le concept de développement qui est plutôt matériel à une notion immatérielle ! ?


Dernière édition par Admin le 19/7/2016, 11:08 pm, édité 1 fois

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Shade le 19/7/2016, 2:36 pm

Cavalier a écrit:
Sade a écrit:Bonjour Cavalier,

Je fais parti des lecteurs silencieux de la discution entamée avec Mikate. C'est vrai que ce n'est pas toujours facile de comprendre à travers vos métaphores mais j'ai tout de même fait l'effort de regarder deux des films qui ont été proposé, à savoir Avatar et Krabat, et c'est vrai qu'avec les quelques connaissances que j'ai pu piocher par ci, par là j'ai pu mettre en évidence certains aspects pouvant éclairer le sujet.
Cette vidéo-ci sur le Vodou, je la connaissais car je l'ai déjà visionné il y a de ça quelques années.
Une des phrase que je retiens, parmi tant d'autres, dans cette émission, et qui me fait vibrer est : " Pour nous, quitter sa religion fondamentale pour aller vers une autre religion c'est comme dire à Dieu ' Tu t'es trompé en me faisant naitre dans cette religion', or Dieu sait pourquoi...si il nous fait naître dans cette tradition ça veut dire qu'on a une mission dans cette tradition-là ...mais l'homme peut se tromper en opérant un choix, en choissant une autre religion...si il fallait être musulman, alors on serait né dans une famille en Arabie Saoudite".
La difficulté est maintenant de savoir comment faire un retour à cette tradition, alors même que nous avons été élevé dans une autre religion, et qu'il est difficile de parler de tradition sans qu'on nous soupçonne d'une "sorcellerie malveillante". Vers qui se tourner alors qu'on vit en Occident, et que les seuls bribes de connaissance qu'on peut avoir sont sur internet....Je ne peux pas vivre sans ma spiritualité et j'aimerais vraiment la développer pour la pratiquer au quotidien, mais sans repères c'est très difficile.
Dans tous les cas, je suis persuadée également que l'Afrique renaîtra de ses cendres par le retour à sa spiritualité.
Bonjour Sade

Tres Ravi, de te voir te joindre a Nous.

Suis surtout content de te lire d'abord parce que Nous avons Besoin de Nous pour Nous Faire Rennaitre...L'AFRIQUE RENNAITRA A TRAVERS SES FILS & SES FILLES...

Tu as souleve quelques points assez importants...

La Je te reponds un petit peu en la hate...Mais Je reviendrais pour developper d'ici peu...

Merci encore une fois
Sade Suspect

C'est moi qui te remercie. J'ai scruté tous les jours en attente de ta réponse, donc je suis ravie de savoir que tu reviendras pour développer ce sujet. Je suis une fille d'Afrique qui a soif du retour aux origines.
Je pense qu'il est nécessaire de démystifier la spiritualité africaine. Il y a quelques années, un amie m'expliquait qu'un de ses ancêtres était une sorte de chef coutumier et qu'il savait faire tomber le tonnerre sur commande,avant l'arrivée des colons, mais qu'au final il a fait le choix d'accepter le changement de religion, il a abandonné son pouvoir. Je me suis dit "mais comment pouvons-nous passer d'une personne qui a une certaine maitrise sur la nature, à une personne qui prie et supplie des divinités qui ne l'ont jamais aidé".
J'en choquerais peut-être plus d'un mais selon moi si vraiment Jésus était le sauveur de l'Afrique, avec toutes les prières et supplications, sans parler des nombreux jeunes, que les Africains font alors notre continent serait même détaché de la Terre pour être déposé directement au Paradis Very Happy Very Happy Même les mundele qui eux-même vous ont apporté cette religion ne la pratique PLUSSSSS ! Au contraire ils utilisent, je pense, nos pratiques dans leurs sociétés secrètes, ce qui leur accorde un certain pouvoir sur cette Terre. En gros, on s'est fait avoir puisque c'est eux qui dirigent le monde aujourd’hui grâce à notre savoir.
Le jour où on reviendra tous à notre spiritualité, nous africain, on vivra enfin !! Car la situation des noirs, partout dans le monde, actuellement est déplorable. On est respecté nul part, on survit, plus qu'on ne vit.
Quelle est votre mission sur Terre ? Moi je pense que tous ceux qui sont revenus en noirs Africains ont le devoir de reconstruire l'Afrique, sur des bases Africaines.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Shade le 19/7/2016, 2:57 pm

Admin a écrit:J'ai pas encore visionné la vidéo mais je crois savoir que les religions africaines comme le vol ou sont plutôt orientées vers l'immatériel. Alors comment concevoir le concept de développement qui est plutôt matériel à une notion immatérielle ! ?

Sans prétention de vérité, je pense que le développement n'est que le produit, le résultat de ce qui se passe dans l'immatériel. Autrement dit, c'est par la maîtrise de l'immatériel que nous pourrons avoir un impact sur le matériel. Le monde réel est immatériel, le matériel n'est que ce que l'immatériel veut bien nous montrer.

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo interessante

Message  Shade le 19/7/2016, 3:50 pm



A visionner...le discours de Leopold Roi des Belges à ses missionnaires au Congo belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  ndonzwau le 19/7/2016, 9:36 pm

Sade a écrit:

A visionner...le discours de Leopold Roi des Belges à ses missionnaires au Congo belge

Sans entrer dans le fond de ce message, il a été prouvé que ce document est un faux, Léopold II n’a jamais écrit ni transmis ce message à ses colons missionnaires au Congo (certains parlent d'un discours de Léopold II en 1883 aux missionnaires en partance pour le Congo, d'autres l'attribuent au Ministre des Colonies Renkin et d'autres encore d'une sorte de "feuille de route" à leur endroit)...
C’est une création rétrospective de ses adversaires tapis dans le Cercle des anticolonialistes quand l’ambiance était à la dénonciation des méthodes barbares et ségrégationnistes de l’Etat Indépendant du Congo et plus tard du Congo belge (ou s'inspirant de cette époque car certains donnent la paternité du discours aux Africains, aux Congolais bien plus tard alors que le pays était déjà devenu indépendant…)...

Comprenez-moi bien, je ne parle pas ici de la réalité de la colonisation barbare dès l’entrée des Belges au Congo mais du document qui avait été agité comme transmis expressément aux colons sur place par Léopold II !  Donc de l'authenticité historienne que ce discours ait été prononcé ou transmis par Léopold II ou son Ministre des Colonies dans ses conditions et selon ses termes aussi crus...
Pour ceux que cela intéresse, ils peuvent consulter les différents dossiers développés sur ce prétendu message ; à l’occasion je vous en fournirais les liens, si j’arrive y avoir accès assez rapidement et chacun tranchera selon son entendement !


Compatriotiquement!

PS


Document Léopold II et les missionnaires
Les circulations contemporaines d’un faux
par Kalala Ngalamulume
° https://www.cairn.info/revue-politique-africaine-2006-2-page-128.htm
Dans les années 1970, un texte dactylographié anonyme de deux à trois pages circulait au Zaïre (actuelle République démocratique du Congo), tantôt présenté comme un « Discours du Roi Léopold II à l’arrivée des premiers missionnaires au Congo en 1883 », tantôt comme un « Extrait de la causerie du ministre des Colonies, M. Jules Renquin, en 1920 aux premiers missionnaires catholiques du Congo Belge », ou encore comme un « Extrait du message du ministre... ». Le texte existait en plusieurs versions, mais les variations étaient mineures et le propos toujours le même : les missionnaires catholiques avaient été des pions du projet colonial léopoldien et ils avaient utilisé la Bible pour aliéner mentalement les Congolais et faciliter leur exploitation.
En 1984, dans le journal jésuite Zaïre-Afrique, le prêtre et historien François Bontinck démontrait, par une critique interne et externe, que ce document était un faux [2][2] F. Bontinck, « En marge du centenaire de la Conférence.... Bontinck faisait l’hypothèse que le texte était d’origine relativement récente et probablement congolaise, même s’il avait pu s’inspirer, de plus ou moins près, de l’abondante littérature critique qui, au début du xxe siècle, en Belgique, en Grande-Bretagne et aux États-Unis, s’était attaquée à Léopold II et à son projet colonial. Cette mise au point scientifique n’a pas eu d’effet et le texte a continué à circuler, dépassant les frontières du Congo, notamment grâce au réseau Internet où il vient alimenter les mémoires contemporaines de la colonie.(…)


"Un faux qui a la vie dure
par Guy De Boeck"

° http://www.congoforum.be/fr/congodetail.asp?subitem=21&id=204191&Congofiche=selected

° http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2010/09/27/19185793.html
° http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewtopic.php?f=10&t=577
° http://afrikhepri.org/heureux-les-pauvres-car-le-royaume-des-cieux-est-a-eux-il-est-difficile-au-riche-dentrer-au-ciel/
° https://books.google.fr/books?id=YHCuunUI5pIC&pg=PA132&lpg=PA132&dq=un+faux+discours+de+L%C3%A9opold+II+(1883)&source=bl&ots=uZi-OWUft5&sig=XnQm-MZZojG9_vm0R1R5R1pjTn8&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj647Tmo4DOAhVmB8AKHRDiDtI4ChDoAQgdMAE#v=onepage&q=un%20faux%20discours%20de%20L%C3%A9opold%20II%20(1883)&f=false
° https://books.google.fr/books?id=kbImEp_nNWAC&pg=PA13&lpg=PA13&dq=un+faux+discours+de+L%C3%A9opold+II+(1883)&source=bl&ots=aSsG1BKp0l&sig=UpvKEury_tOkqoM_rcB0Ons45GU&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj647Tmo4DOAhVmB8AKHRDiDtI4ChDoAQgtMAQ#v=onepage&q=un%20faux%20discours%20de%20L%C3%A9opold%20II%20(1883)&f=false



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Shade le 20/7/2016, 11:18 am

ndonzwau a écrit:
Sade a écrit:

A visionner...le discours de Leopold Roi des Belges à ses missionnaires au Congo belge

[color=indigo]Sans entrer dans le fond de ce message, il a été prouvé que ce document est un faux, Léopold II n’a jamais écrit ni transmis ce message à ses colons missionnaires au Congo (certains parlent d'un discours de Léopold II en 1883 aux missionnaires en partance pour le Congo, d'autres l'attribuent au Ministre des Colonies Renkin et d'autres encore d'une sorte de "feuille de route" à leur endroit)...
C’est une création rétrospective de ses adversaires tapis dans le Cercle des anticolonialistes quand l’ambiance était à la dénonciation des méthodes barbares et ségrégationnistes de l’Etat Indépendant du Congo et plus tard du Congo belge (ou s'inspirant de cette époque car certains donnent la paternité du discours aux Africains, aux Congolais bien plus tard alors que le pays était déjà devenu indépendant…)...

Comprenez-moi bien, je ne parle pas ici de la réalité de la colonisation barbare dès l’entrée des Belges au Congo mais du document qui avait été agité comme transmis expressément aux colons sur place par Léopold II !  Donc de l'authenticité historienne que ce discours ait été prononcé ou transmis par Léopold II ou son Ministre des Colonies dans ses conditions et selon ses termes aussi crus...
Pour ceux que cela intéresse, ils peuvent consulter les différents dossiers développés sur ce prétendu message ; à l’occasion je vous en fournirais les liens, si j’arrive y avoir accès assez rapidement et chacun tranchera selon son entendement !


Compatriotiquement!





[i]# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #
[/quote]

Merci de nous éclairer sur l'authenticité de ce document. Il faut reconnaitre que le message qui y est transmis relate tellement bien les faits qu'on pourrait alors le prendre en compte au moins comme un bon résumé de la situation. Léopold II était loin d'être un saint, il n'a peut-être jamais écrit ce discours mais dans le fait tout cela s'est concrétisé, et bien au-delà car on ne parle même pas des mains coupés, des chefs de village humiliés et destitués, etc.

Revenir en haut Aller en bas

Documentaire ARTE sur l'ethnocide, pire qu'un génocide, au Royaume Kongo sous Léopold II

Message  Shade le 20/7/2016, 12:25 pm



2h de documentaire, mais ce n'est qu'un aperçu de ce qu'on a vécu depuis la colonisation jusqu'à aujourd’hui. Car même aujourd'hui, nous sommes colonisés, c'est juste que le nom a changé, on parle désormais de "co-développement", "pays en voie de développement", etc.
Bien que l'authenticité du discours publié plus haut soit peut-être un faux, ce documentaire mettra en évidence la véracité des faits relayés dans le discours.

Ca c'est le pan historique, et c'est important. Car on regarde ça parfois d'un air détaché comme si on nous contait une histoire, mais ces "noirs" que vous voyez sont nos ancêtres, c'est grâce à eux que nous sommes là et nous ne les mettons pas à l'honneur.

Faites un test, sur vos écrans de télévision, ou à la radio, bref sur n'importe quel média, on vous parlera de la seconde guerre mondiale au moins 1 fois par semaine. Ils trouveront toujours un moyen de vous en parler même pour un rien. Il y a des milliers de films sur la seconde guerre mondiale, et il y en a encore qui sortent cette année. On en parle TOUS LES JOURS. Et pourtant c'est le passé non ?? Pourquoi en parler ? Parce que c'est leur manière d'honorer leurs ancêtres, et de faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais.
Mais alors pourquoi quand nous les africains on veut parler de notre histoire, on nous lance toujours des : c'est le passé, il faut oublier, il ne faut pas ressasser le passé, il faut construire l'avenir, etc.    Deux poids, deux mesures ! Soit on oublie l'histoire de tous les peuples, soit on raconte celle de tous les peuples.
La Bible elle-même écrit la généalogie des juifs. En effet, sur des pages et des pages on peut lire le nom de leurs ancêtres.
Mais nous, on nous interdit d'en parler, sinon c'est de la "sorcellerie". Dans la tradition juive, c'est très important, ils savent remonter très très loin dans leur arbre généalogique. Et ils ont bien raison ! Donc au final, même nous, les Africains on connait leurs ancêtres et on les honore, là où les notre on les met de côté.
J'ai du mal à comprendre...
On porte des prénoms qui ne sont pas les notres...avez vous déjà entendu une blanche s'appeler Fatou ?? Une asiatique s'appeler Fatou ? Pourquoi est-ce qu'ils le feraient ? Ca n'a aucun sens. Mais pour nous Africains, je ne sais pas comment, mais ça a du sens.

J'aimerais vraiment comprendre...Pourquoi suis-je née noire alors si c'était pour simuler une vie de blanche/juive ? Il fallait alors directement que Dieu me fasse naître occidentale, ça aurait été plus simple même. Est-ce que Dieu s'est trompé ? Je ne pense pas.

C'est pour ça que je dis, et la vidéo sur le vodou l'atteste que nous avons une mission, c'est pour cela que notre esprit est dans un corps noir. On doit réhabiliter la culture africaine sur tous ses aspects. Regarder dans le passé, les erreurs qui ont été commises pour ne plus les refaire, et vivre dans le présent en étant nous même.
Ne rêvez-vous pas d'un Continent africain ou il fait bon de vivre pour un Africain ? Ou nous avons notre mot à dire sur la manière de diriger ? Franchement, vivre dans cette Afrique-là, je n'aurais même pas besoin d'aller ailleurs. Nous avons tous les paysages, bien assez à manger avec nos fleuves, lacs, agriculture, etc. Ce sont les autres continents qui ont besoin de nous et pas le contraire. On pourrait même vivre en autarcie sans problème.
En fait, on doit repenser l'Afrique avec notre paradigme africain. Pourquoi s'infliger une démocratie qui ne fonctionne pas par exemple ?? Nous sommes créatifs, on peut élaborer notre propre système, sans toujours copier-coller ceux des autres sans réfléchir.
Preuve en est, à la fin du documentaire, la chaine arte fais une petite bande annonce de son prochain documentaire dont le sujet porte sur....la seconde guerre mondiale. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  ndonzwau le 20/7/2016, 7:56 pm

Sade a écrit:

2h de documentaire, mais ce n'est qu'un aperçu de ce qu'on a vécu depuis la colonisation jusqu'à aujourd’hui. Car même aujourd'hui, nous sommes colonisés, c'est juste que le nom a changé, on parle désormais de "co-développement", "pays en voie de développement", etc.
Bien que l'authenticité du discours publié plus haut soit peut-être un faux, ce documentaire mettra en évidence la véracité des faits relayés dans le discours.

Ca c'est le pan historique, et c'est important. Car on regarde ça parfois d'un air détaché comme si on nous contait une histoire, mais ces "noirs" que vous voyez sont nos ancêtres, c'est grâce à eux que nous sommes là et nous ne les mettons pas à l'honneur.

Faites un test, sur vos écrans de télévision, ou à la radio, bref sur n'importe quel média, on vous parlera de la seconde guerre mondiale au moins 1 fois par semaine. Ils trouveront toujours un moyen de vous en parler même pour un rien. Il y a des milliers de films sur la seconde guerre mondiale, et il y en a encore qui sortent cette année. On en parle TOUS LES JOURS. Et pourtant c'est le passé non ?? Pourquoi en parler ? Parce que c'est leur manière d'honorer leurs ancêtres, et de faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais.
Mais alors pourquoi quand nous les africains on veut parler de notre histoire, on nous lance toujours des : c'est le passé, il faut oublier, il ne faut pas ressasser le passé, il faut construire l'avenir, etc.    Deux poids, deux mesures ! Soit on oublie l'histoire de tous les peuples, soit on raconte celle de tous les peuples.
La Bible elle-même écrit la généalogie des juifs. En effet, sur des pages et des pages on peut lire le nom de leurs ancêtres.
Mais nous, on nous interdit d'en parler, sinon c'est de la "sorcellerie". Dans la tradition juive, c'est très important, ils savent remonter très très loin dans leur arbre généalogique. Et ils ont bien raison ! Donc au final, même nous, les Africains on connait leurs ancêtres et on les honore, là où les notre on les met de côté.
J'ai du mal à comprendre...
On porte des prénoms qui ne sont pas les notres...avez vous déjà entendu une blanche s'appeler Fatou ?? Une asiatique s'appeler Fatou ? Pourquoi est-ce qu'ils le feraient ? Ca n'a aucun sens. Mais pour nous Africains, je ne sais pas comment, mais ça a du sens.

J'aimerais vraiment comprendre...Pourquoi suis-je née noire alors si c'était pour simuler une vie de blanche/juive ? Il fallait alors directement que Dieu me fasse naître occidentale, ça aurait été plus simple même. Est-ce que Dieu s'est trompé ? Je ne pense pas.

C'est pour ça que je dis, et la vidéo sur le vodou l'atteste que nous avons une mission, c'est pour cela que notre esprit est dans un corps noir. On doit réhabiliter la culture africaine sur tous ses aspects. Regarder dans le passé, les erreurs qui ont été commises pour ne plus les refaire, et vivre dans le présent en étant nous même.
Ne rêvez-vous pas d'un Continent africain ou il fait bon de vivre pour un Africain ? Ou nous avons notre mot à dire sur la manière de diriger ? Franchement, vivre dans cette Afrique-là, je n'aurais même pas besoin d'aller ailleurs. Nous avons tous les paysages, bien assez à manger avec nos fleuves, lacs, agriculture, etc. Ce sont les autres continents qui ont besoin de nous et pas le contraire. On pourrait même vivre en autarcie sans problème.
En fait, on doit repenser l'Afrique avec notre paradigme africain. Pourquoi s'infliger une démocratie qui ne fonctionne pas par exemple ?? Nous sommes créatifs, on peut élaborer notre propre système, sans toujours copier-coller ceux des autres sans réfléchir.
Preuve en est, à la fin du documentaire, la chaine arte fais une petite bande annonce de son prochain documentaire dont le sujet porte sur....la seconde guerre mondiale. Very Happy

Mme Sade,

Je n’ai encore pu visionner vos vidéos et sur l'histoire de la colonisation et ailleurs sur la sorcellerie mais je me permets de m'attarder ici sur un aspect de vos propos : vos "on"...
Votre discours est pour moi intéressant du moins en ce que paradoxalement il affirme une chose mais aussi son contraire parce que selon moi il n’appréhende pas la réalité jusqu’au bout, il oublie de faire un simple constat logique que c’est dans l’obscurité qu’il décrit qu’il importe de trouver l’étincelle qui doit allumer la source lumineuse qui doit nous éclairer !
« On, on, on, on nous interdit de parler de notre passé » mais qui est donc ce « on » ? En fait il n’existe que dans notre impuissance !
A trop s’occuper de « on », nous oublions le « nous » : c’est à nous d’en parler, et de bien en parler, à nous d’investir notre passé et de l’explorer !
Lorsque nous l’aurons compris, nous l’aurons exploité nous réaliserons alors qu’il n’y a pas de « on » qui tienne !


C’est en gros selon moi la source de notre misère intellectuelle et pratique en Afrique : soit nous laissons aux autres le soin de parler de nous en place d’exploiter efficacement dans notre passé, dans notre identité, dans notre culture ce qui l’élève au niveau d’une donnée universelle qui sera notre fonds propre au pot commun de toute l’humanité et fera de l’Africain non un oublié atavique sur cette Terre des Hommes mais son contributeur comme les autres; soit nous nous complaisons dans un particularisme stérile sur une planète de plus en plus mondialisée !

C’est donc d’abord dans ce sens que je vois bénéfique notre « mission » et non à l’isoler indéfiniment du reste de l’humanité ! L’Homme est d’abord Homme avant d’être "noir, blanc, jaune, rouge, africain, européen, américain, asiatique, océanique…"
Comme la technologie qui sert aujourd’hui toute l’humanité n’est en fait ni noire ni blanche mais un pot commun de l’humanité quelle que soit l’origine propre de telle ou telle technique, notre mission propre ne réussira vraiment que lorsqu’elle aura atteint ce pot commun à notre humanité !
A quoi servirait de perdre notre temps à réinventer une roue qui l'a déjà été ?
Ainsi on ne s’attardera pas à ergoter en quoi un Africain qui s’épanouit spirituellement dans un monothéisme ou une fraternité d’origine étrangère aurait à s’en reprocher, le jour où il y’aura des européens et autres à s’épanouir avec une spiritualité d’origine africaine, nous aurons pleinement réussi notre mission propre…

La spiritualité est d'abord une pratique personnelle quel que soit le bain dans lequel nous évoluons; c'est d'abord l'affaire d'un Homme qui prend en main son destin propre, c'est alors qu'elle servira mieux au destin collectif...
Paradoxalement c'est peut-être là la meilleure voie de faire évoluer notre Afrique collectivement ! Pourquoi tant des réussites personnelles n'ont pas encore abouti à une émulation de réussite collective ?
Un déficit de valeurs de compétition et d'excellence dans notre culture intellectuelle, politique, sociale ? Vaste programme mais c'est peut-être là où nous avons à interpeller notre société et pas seulement à l'isoler dans une mission propre alors que notre mission est humaine, universelle; regardez comment s'est construite celle de l'Occident qui lui aussi a eu son moyen-âge obscurantiste...

Voilà mon pauvre avis là-dessus; à plus, peut-être pour apporter des commentaires aux autres aspects de votre exposé ...



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Shade le 21/7/2016, 4:03 pm

Bonjour cher compatriote,
Tout d’abord, merci pour votre partage, car c’est dans la confrontation des opinions que naissent souvent les grandes idées.
Il est vrai que j’utilise beaucoup le pronom « on », soit à la place du « nous », dans certains cas ou des « autres », dans d’autre cas. Les « autres » étant ici, en particulier, « les autres peuples, en dehors des Africains ».
Tout comme vous, cher compatriote, je suis d’accord que le « nous » est important puisque les Africains sont les seuls à pouvoir se sauver eux-mêmes. Il n’y a pas de « fraternité » entre les peuples que des intérêts. La mondialisation, pareil, c’est très bien, mais il s’agit encore une fois de savoir protéger ses intérêts. Pour ce faire, il est primordial d’avoir déjà une identité solide, et c’est là que se trouve notre faiblesse. Nous nous faisons manger tout cru par tous les autres, et nous ne bénéficions d’aucun intérêt. Ne me parlez pas de l’autoroute construite par les Chinois, qui n’est qu’une goutte d’eau dans la mer par rapport au rendement qu’ils se font dans nos mines.
La mondialisation n’est possible que si chacun apporte sa contribution à l’humanité, tout en préservant ses intérêts. Donc encore une fois, nous ne sommes pas prêts pour ça. L’Africain aujourd’hui est un « bouffon » aux yeux des autres peuples : chanter, danser, faire du sport.
Et nos dirigeants dans tout ça ? Des nègres de maisons bien dociles et bien obéissants, doués pour fouetter avec hargne tous les nègres des champs. Donc démocratie ou pas, peu importe le terme, c’est juste une appellation pour faire joli.
Pourquoi est-ce que la spiritualité est importante selon moi ? Parce que de tout temps, elle a été et reste le moteur de développement des peuples. Les missionnaires, les loges, l’islam, etc. Au plus il y a d’adepte, au mieux on peut coloniser spirituellement les autres, pour une meilleure expansion du pouvoir (ceux qui sont au sommet). Bien que beaucoup d’Africains soient chrétiens, musulmans…avoir un pape noir ou un imam noir n’est pas une chose naturelle. Pourquoi ?? Parce que religion et tradition ne font qu’un. Un pape noir ne représenterait pas la tradition occidentale. Un Imam noir ne représenterait pas la tradition orientale. Ils ne peuvent pas nous mettre au sommet, mais cela ne les dérange pas qu’on soit juste 1 chiffre en plus au niveau des statistique de leurs expansions, et qu’on renfloue leur caisse ou qu’on aille se faire exploser en leur nom.
Les Asiatiques, à ce que je sache, ne font pas du forcing avec leurs croyances, ils ne s’en servent pas comme une arme de destruction massive, sur ce point je les respecte énormément. Mais ils honorent leurs ancêtres.
Tous les peuples honorent leurs ancêtres sauf nous. Nous honorons les ancêtres des autres, mais renions les notre. C’est pour cela qu’on n’avance pas. Honorer les ancêtres c’est permettre aussi de renouer avec ses racines, de reconnaitre qu’on est une famille et qu’on doit s’entraider pour arriver à nos objectifs. C’est aussi se dire qu’un jour nous serons nous aussi des ancêtres et qu’il est de notre devoir de laisser notre pierre à l’édifice pour qu’on se souvienne de nous en des termes positifs. C’est une manière de vivre, ce sont des actes de tous les jours et non simplement aller le dimanche à l’Eglise et puis faire le zozo toute la semaine, pour se repentir hypocritement de nouveau le dimanche.
Pour pouvoir parler de manière égale avec les autres peuples, il faut se faire respecter, il faut avoir une identité solide.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  ndonzwau le 22/7/2016, 2:29 am

Sade a écrit:"(…)Nous nous faisons manger tout cru par tous les autres, et nous ne bénéficions d’aucun intérêt.
(…)
(La mondialisation) nous ne sommes pas prêts pour ça. L’Africain aujourd’hui est un « bouffon » aux yeux des autres peuples : chanter, danser, faire du sport.
Et nos dirigeants dans tout ça ? Des nègres de maisons bien dociles et bien obéissants, doués pour fouetter avec hargne tous les nègres des champs.
(…)
Tous les peuples honorent leurs ancêtres sauf nous. Nous honorons les ancêtres des autres, mais renions les notre. C’est pour cela qu’on n’avance pas. Honorer les ancêtres c’est permettre aussi de renouer avec ses racines, de reconnaitre qu’on est une famille et qu’on doit s’entraider pour arriver à nos objectifs. C’est aussi se dire qu’un jour nous serons nous aussi des ancêtres et qu’il est de notre devoir de laisser notre pierre à l’édifice pour qu’on se souvienne de nous en des termes positifs. C’est une manière de vivre, ce sont des actes de tous les jours et non simplement aller le dimanche à l’Eglise et puis faire le zozo toute la semaine, pour se repentir hypocritement de nouveau le dimanche.
Pour pouvoir parler de manière égale avec les autres peuples, il faut se faire respecter, il faut avoir une identité solide."

Après ce cinglant néanmoins autorisé coup de pied à nos derrières d’incapables, il ne vous reste plus qu’à nous préparer une consciencieuse feuille de route qui puisse proposer les voies et moyens concrets de nous sortir de ce tête-à-queue qui n’a que trop duré, aucun d'entre-nous n'en doute…

Selon vous, que doit faire concrètement et précisément l'Afrique pour acquérir une "identité solide" et ainsi "se faire respecter"; comment et que devons-nous faire exactement pour "honorer nos ancêtres", mériter à notre tour d'en "être des dignes" pour notre postérité et ainsi produire enfin une Afrique gagnante ?
C'est complexe et laborieux, j'en doute, en même temps c'est peut-être quand chacun ou la majorité en aura une petite idée ou se la créera de façon volontariste que nous aurons plus de chances d'en créer les conditions...  



Compatriotiquement et spirituellement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE VODOU COMME MOTEUR DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN! A FAIRE CIRCULER

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:57 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum