Situation calme à Kinshasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Situation calme à Kinshasa

Message  Imperium le 21/12/2016, 2:05 am

Kinshasa 20/12/2016 Politique - Une importante frange de la population salue les mesures de sécurité mises en place par la Police nationale congolaise pour garantir le calme dans la capitale et dans les provinces.
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

La situation est demeurée calme lundi et mardi à travers la ville de Kinshasa où la population a vaqué librement à ses occupations quotidiennes, malgré la psychose créée la veille et les jours précédents par des malveillants autour de la date du 19 décembre 2016 qui marque la fin du mandat présidentiel. Après un réveil timide, marqué par l'absence de véhicules sur la voie publique aux premières heures du matin lundi, la circulation a repris progressivement et la population, rassurée, a commencé à vaquer à ses occupations.

Dès 10 heures, les bus de transport en commun, les taxis-bus et les motos-taxis ont commencé à circuler et les commerces ont peu à peu repris leur rythme normal, a constaté l'ACP.

La présence de la police, déployée pour sécuriser la population contre d'éventuels débordements d'inciviques; n'était plus que discrète, la jeunesse, principale actrice des événements des 19 et 20 septembre 2016, à l'instigation de certains hommes politiques, ayant décidé de rester chez elle à la suite de nombreux appels au calme et à la paix lancés ces dernières semaines par différentes organisations en vue d'éviter au pays le chaos.

Plusieurs personnes interrogées par l'ACP ont dit en avoir assez de ces situations qui troublent leur quiétude et les empêchent d'exercer normalement leurs activités. Elles en appellent à la bonne foi des acteurs politiques engagés dans les discussions directes sous les auspices de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) de poursuivre les négociations jusqu'à trouver un compromis autour des points qui les divisent.

Par ailleurs, une importante frange de la population salue les mesures de sécurité mises en place par la Police nationale congolaise (PNC) pour garantir le calme dans la capitale et dans les provinces où, selon son porte-parole, le commissaire supérieur Pierrot Mwana Mputu, au micro d'une chaine de radio locale, la situation est demeurée sous contrôle à part quelques incursions des Maï Maï signalées lundi dans le Nord-Kivu mais repoussées par les Forces armées de la RDC.

A Bukavu, a indiqué le porte-parole, trois jeunes qui voulaient perturber la situation en lançant des slogans invitant à la désobéissance civile et en brandissant des drapeaux de certains partis d'opposition, ont été interpellés par la police.

Le calme a été également constaté à Lubumbashi, dans la province du Haut Katanga, a-t-il dit, déplorant cependant l'attitude délinquants qui ont « caillassé » un bus de la compagnie TRANSCO sur le boulevard Kimbuta, dans la commune de N'djili, à Kinshasa-Est.

Les espoirs des 80 millions des Congolais sont maintenant tournés vers la trentaine de délégués de la majorité au pouvoir, de l'opposition toutes tendances confondues et de la société civile qui siègent au Centre interdiocésain et que tout le peuple congolais appelle à un sursaut patriotique pour privilégier l'intérêt supérieur de la nation et sauver la RDC d'un complot international visant sa déstabilisation et sa balkanisation.

ACP (Rei)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum