DEBOUT CONGOLAIS

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  Hiro-Hito le 22/8/2017, 8:28 pm


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  Troll le 22/8/2017, 9:28 pm

pale affraid Empereur HH

Sango oyo, LUKELU a yebanaka na ba années ´80 tango to zo longwa na Kin...Sango na ye ekende tiii na Vatican comme "exorciste"
Kutu Bobila Dawa azalaka ko kende ko sambela epayi na ye vers la fin ya Mobutu pale alien alien alien

Tango na moni ye a zo loba lisolo ya DEBOUT CONGOLAIS affraid Benda film

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  Hiro-Hito le 22/8/2017, 10:23 pm

Critique na nga ya message na ye eza q j'ai l'impression que ce message cible l'elite, plutot que la masse (grassroot oyo ezo former eglise catholique), ba Francais ebele ebele.

Par contre, il a parle avec autorite coe s'il engageait l'eglise toute entiere, c qui est dangereux pour Kabila



Troll a écrit:pale affraid Empereur HH

Sango oyo, LUKELU a yebanaka na ba années ´80 tango to zo longwa na Kin...Sango na ye ekende tiii na Vatican comme "exorciste"
Kutu Bobila Dawa azalaka ko kende ko sambela epayi na ye vers la fin ya Mobutu pale alien alien alien

Tango na moni ye a zo loba lisolo ya DEBOUT CONGOLAIS affraid  Benda film  

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  Troll le 22/8/2017, 11:01 pm

Smile Empereur HH

La force de la fondation de Kabila..c´est l´élite "mercenaire" capable de défendre n´importe quoi et de rouler les simples citoyens dans la farine**

L´abbé Lukelo possede une solide reputation de thematurge au sein de l´Église Catholique au Congo What a Face @ Troll a été surpris de le voir dans le spot de Dokolo pale silent

Le travail doit-être partagé: que ceux qui parle le langage de l´élite travaillent pour atteindre l´élite, tandis que ceux qui sont capables de s´adresser au "roots" le fasse aussi @

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  Troll le 23/8/2017, 12:13 am

Razz silent LA DECLARATION DE GUERRE DE LA CENCO ?

"DEBOUT CONGOLAIS" était á l´orgine un message de la Cenco pale bounce Quand on connait le rôle très important de la Cenco..pour éviter la "carte rouge" au mois de decembre 2016 affraid le message de ce prêtre est une declaration de guerre contre Kabila tout simplement bounce

Nous avons affirmé á propos de DOKOLO ..qu´il avait un marge de manoeuvre plus vaste au sein de la societé civile par rapport aux partis politiques du Rassemblement drunken

Ce que..avoir avec soi l´Église Catholique est une force de frappe respectable..Souvenons-nous que KODJO avait plongé avec son dialogue une fois que la Cenco l´avait quitté drunken et forcée Kabila á aller suplier le Pape de l´aider á obtenir une transition Basketball

Mobutu avait eu le sang des Chrétiens sur ses mains..une malediction qu´il a eu le temps de bien analyser pendant ses derniers jours en exil au Maroc

Comme l´Empereur HH le souligne, ce prêtre parle au nom de l´Église Catholique et le message est plus qu´explicite: Kabila quitte via les élections ou sans élection..Tandis que sa fameuse "majorité" est "disqualifiée d´office" en cas de "transition" drunken

Contrairement á l´accord de la Cenco, ceux qui vont animer la transition ne peuvent pas être candidats aux élections Basketball Basketball Tout comme ceux des partis politiques qui ne partagent pas l´approche de la societé civile seront aussi EXIT du processus sunny

LE TEMPS ? sunny

Cette "manifeste" fait peur dans le camp de Kabila...quand ATUNDU parle d´insurrection et KABILA himself fait venir son gang á Kingataki, ce que le message est passé.

albino WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  ndonzwau le 23/8/2017, 4:23 am

"NEGOCIATIONS DE COULISSES OU BALON D’ESSAI ?
GOUVERNEMENT : LES EXIGENCES ATTRIBUÉES AU RASSOP/LIMETE

° http://forumdesas.org/spip.php?article12812
* Selon certaines sources, cette méga plateforme serait favorable à l’avènement de Félix Tshisekedi à la Primature sous certaines conditions.
* Au regard des discours de ses ténors, cette aile de l’Opposition serait traversée par deux courants : l’un attaché au schéma de la CENCO et l’autre, à une transition sans l’actuel Chef de l’Etat, constatent des observateurs.(...)"


"Primature à Félix Tshisekedi: “Je ne suis pas au courant de telles dispositions au niveau de la MP” – (Mende)"
° https://actualite.cd/2017/08/22/primature-a-felix-tshisekedi-ne-suis-courant-de-telles-dispositions-niveau-de-mp-mende/

"Terminus pour Bruno Tshibala ?
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/08/21/terminus-bruno-tshibala.html
Au moment où il représentait le président Kabila au 37ème sommet de la SADC en Afrique du Sud, le Premier ministre Bruno Tshibala vivrait, à en croire la situation au pays, ses dernières heures en tant que Chef du gouvernement de transition.(...)"


"Moise Katumbi – Félix Tshisekedi : « Le 31 déccembre, Kabila partira »"
Evil or Very Mad  Twisted Evil  Embarassed  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° https://afrique.lalibre.be/7584/moise-katumbi-felix-tshisekedi-le-31-deccembre-kabila-partira/



La guerre des nerfs et de la communication bat son plein en République démocratique du Congo. La majorité présidentielle de Joseph Kabila ne désespère pas de parvenir à remettre une nouvelle fois la classe politique autour d’une table des nagociation.

La dernière rumeur colportée par les tenants de la majorité veut que Félix Tshisekedi soit en négociation avec le clan présidentiel pour accepter un poste de Premier ministre. Un poste qui, selon l’accord de la Saint-Sylvestre (qui n’a jamais été appliqué jusqu’ici), doit revenir au Rassemblement de l’opposition dirigé par le duo Félix Tshisekedi – Pierre Lumbi.
« Pas question », explique Félix Tshisekedi joint ce soir même à New York où il se trouve en compagnie de Moïse Katumbi pour « une séance de travail ». 

« Nous sommes ensemble et nous sommes avec le peuple », lancent les deux poids lourds de l’opposition, avant d’ajouter : « aujourd’hui, comprenez-nous bien, que tout le monde nous entende clairement, il n’est plus question d’aller à un quelconque dialogue. L’accord de la Saint-Sylvestre, obtenu grâce au travail des évêques de la Cenco est la seule voie à suivre. Si Kabila n’applique pas cet accord, il y aura une transition qui se fera sans lui », poursuit Moïse Katumbi.
[url=https://afrique.lalibre.be/2412/felix-tshisekedi-kabila-ne-peut-etre-larbitre/]

Et les deux hommes de mettre en garde contre les rumeurs.  « Que le peuple ne se fie pas à ce que font dire les gens de la majorité. Ils sont aux abois, ils sentent que la pression monte chaque jour un peu plus. Plus personne ne veut de ce pouvoir illégal et illégitime. Nous savons que le peuple conglais ne veut plus de Kabila, il doit rester vigilant et ne pas se laisser duper par les mensonges de la majorité présidentielle ». 
Et de conclure, en choeur, « Si Kabila n’organise pas les élections, il part. Il ne peut plus espérer rester un jour de plus ». "



"Floribert Anzuluni (Filimbi) : « Le départ de Kabila est maintenant un préalable à toute élection crédible » "
° http://www.jeuneafrique.com/467548/politique/floribert-anzuluni-filimbi-le-depart-de-kabila-est-maintenant-un-prealable-a-toute-election-credible/


"Lambert Mende : « Nous avons encore besoin de Kabila pour longtemps »"
° http://www.politico.cd/grand-angle/2017/08/22/lambert-mende-avons-besoin-de-kabila-longtemps.html
° http://www.politico.cd/grand-angle/2017/08/21/lambert-mende-congo-aura-beaucoup-de-chance-davoir-joseph-kabila.html

"Roger Lumbala ; « l’opposition est responsable du glissement annoncé en 2017 »"
° http://www.politico.cd/en-off/2017/08/22/roger-lumbala-lopposition-responsable-glissement-annonce-2017.html

"Quand le Congo fait son Rond-point"
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2017/08/21/congo-rond-point.html

Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  Hiro-Hito le 5/9/2017, 9:51 pm

Dans la video (To komi Wapi) de la rencontre du prof Mbata avec les gens de la Dynamique est interessante, selon eux, parler de la transition en ce moment sera accepter q'il n'y aura pas election, il fo exiger election d'ici le 31 Dec

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  El-Shaman le 7/9/2017, 9:35 am

Je fais juste un Hors Sujet :
J'ai constante qu'il y a une haine vis-à-vis des métis qui commence à se répandre dans notre communauté.Ce qui n'était pas le cas tangu biso tozalaki kokola na kin.Je trouve cela très dangereux surtout lorsque ce genre d'idée commence à pénétré notre univers politique. Hier j'avais lu sur Oeil d'Afrique que le ministre de Kabila, monsieur Kikaya Bin Karubi avait qualifier notre pays d'une RÉPUBLIQUE DES MÉTIS ???
Peut-être qu'ils (le gouvernement) cherchent à mettre hors circuit des opposants comme Katumbi ou Sindika Dokolo.Mais le problème en est que de tel idées lorsqu'il est mal compris par la population peut crée encore d'autres problèmes et la population risque d'exercer une véritable vendetta contre les métis.

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  El-Shaman le 5/1/2018, 7:03 pm

Je me rappel dans le passé sur ce fil même Troll m'avait dit : "El-Shaman, SINDIKA est le candidat idéal pour tous Congolais, toutes factions politiques...même les extrémistes du genre Apareco...ne peuvent pas le contester..."
Moi-même aussi,même si je n'ai jamais adhérer à ce mouvement "DEBOUT CONGOLAIS", je ne voyais aucun mal que Sindika Dokolo
en tant que compatriote Congolais asala politique na mboka naye du moment ou il peut apporter quelque chose pour son pays. Mais après avoir lu ce document, cette article écrit par monsieur ERIC MULALU un politicien Congolais de la diaspora. Je me suis posé beaucoup des questions,et je ne peux que partager ce document dans le forum,parce que il faut toyeba ba nani tozo landa. Le document est long,mais cela mérite que l'on jette un coup d'oeil.



Ce document vise à éclairer l’opinion par la contextualisation de FAITS (connus).
SINDIKA DOKOLO OU L’AFDL LIGHT ?
(Par Eric Mulalu)

Il faut revenir DIX ANS en arrière.
Revenons à l’Assemblé Nationale et à la Déclaration politique des députés du Kwango relative à l’invasion et l’occupation d’une portion de la RDC dans le territoire de Kahemba, district de Kwango, province du Bandundu... Laquelle fut déposée au bureau de l’Assemblée nationale le 29 janvier 2007.

Vous vous souviendrez que cette déclaration procède de l’indignation du Peuple congolais concernant la présence du drapeau angolais flottant sur plusieurs carrières et pistes d’atterrissage pour petits-porteurs et hélicos dans 11 villages du territoire de Kahemba, parmi lesquelles : Kabengele, Kalumbandi, Kambangunzi, Shahidi, Shahingi, Shahono, Shakadiata, Shamufuka, Shayimbwanda, Shashindingi et Tsakala. Ceux-ci signalaient la présence d’éléments de l’armée angolaise équipés d’un impressionnant matériel militaire. Ils décrivaient un incroyable scénario où s’affairaient des hommes et des machines effectuant de grands travaux d’aménagements. A l’instar de ce qui se passe aujourd’hui dans les Kivu et les Kasaï, les congolais de Kahemba furent déplacés de force et éparpillés voire massacrés pour laisser place aux nouveaux maitres des lieux. (C’était l’une des rares fois où nos parlementaires allaient mériter tant leur salaire, que toute notre gratitude).
Et au moment meme où ce spectacle de désolation est décrit par les députés du Kwango et les témoins prélevés dans le lot des déplacés, à des milliers de kilomètres de là, de l’autre coté de l’Atlantique, un congolais d’Angola, à priori loin de ce décor funeste, présente à la 52ème biennale de Venise en Italie, l’importante collection d'art contemporain qu’il se targue d’avoir réuni au 1er pavillon africain dont il obtint un commissariat fortement controversé.
Sindika dokolo serait donc un dandy businessman millionnaire, loin de tout soupçon dans les conflits qui touchent les 2 Républiques soeurs... A priori...

2008/2009, je commence un long périple qui va m’amener dans différentes métropoles du monde pour dénoncer les grandes puissances, leurs multinationales, leurs officines mafieuses, leurs sous-traitants et leurs marionnettes. Lesquelles grandes puissances dans leurs visées expansionnistes, ont envahi le Congo qu’ils mettent sans pitié à feu et à sang, le dilapidant sans état d’âme.
Au sein de la diaspora, nous sommes une poignée qui avons pris le relai des députés du Kwango pour crier STOP À LA BALKANISATION CROISÉE EST/OUEST (voir mes conférences vidéo dès 2009).
Ci-après La déclaration intégrale intitulée :
« Déclaration politique relative à l’invasion et à l’occupation d’une portion de la RDC dans le territoire de Kahemba, district de Kwango, province du Bandundu » déposée au bureau de l’Assemblée nationale le 29 janvier 2007. Il en ressort ce qui suit :
Cette mission est allée à Dundo, chef-lieu de la province de Lunda Norte en Angola pour s'enquérir de cette situation et s'est ensuite rendue dans le territoire de Kahemba sur le site concerné par les événements. Au terme de cette mission, les députés concernés, après en avoir fait rapport à la hiérarchie parlementaire, ont rapporté SIX ELEMENTS D’INFORMATIONS ci-après à même d’édifier notre population et de l’assurer de l’attention que portent sur elle, les institutions de la République :
– 1er élément : les villages occupés sont Shakadiata ; Shahono ; Shahingi ; Kabengele ; Shamufuka ; Kambangunzi ; Tshakala ; Shayimbwanda ; Shahidi ; Kalumbandi et Shashindingi.
– 2ème élément : des éléments lourdement armés de la police angolaise y sont présents avec des matériels militaires de transmission autour des bivouacs militaires également à côté d’une borne datée de 1972.
– 3ème élément : une piste d'atterrissage pour hélicoptères y est aménagée, le drapeau angolais est hissé.
– 4ème élément : Le terrain en lui-même offre le spectacle d'avoir été le théâtre d'intenses activités et de grands travaux de déblayage récents.
– 5ème élément : Les occupants des villages sus-évoqués ont été déplacés de force pour être repoussés davantage à l'intérieur du territoire congolais, abandonnant derrière eux leurs biens et en s'exposant à la famine, à des maladies diverses, à la déperdition scolaire et à toutes sortes de calamités dans la brousse ou la forêt où ils vivent apeurés.
– 6ème élément : Des hommes et des femmes déplacés de leurs villages sont sorties de brousse pour se confier à la mission conjointe et ont déclaré :
a) ils sont et ont été de tous les temps des Congolais et la portion du territoire où sont implantés leurs villages d'où ils ont été déplacés de force, est également Congolaise ;
b) La borne observée sur le site était implantée seulement en 1972 par un géologue américain dans le seul but des recherches minières.
c) Toutes ces informations ont été corroborées par les services publics congolais sur terrain dont le Commandant local de la police et le Chef de poste d'encadrement administratif qui, comme les autres habitants, ont été déplacés et errent dans la brousse. Face à cette situation déplorable, nous, députés nationaux originaires du District du Kwango, conscients de notre devoir d'élus et de défenseurs d’intérêts des populations, forts de l'Article 1er de notre Constitution qui dispose que «la République Démocratique du Congo est, dans ses frontières du 30 juin 1960, un Etat de droit, indépendant, souverain, uni et indivisible…»
– Primo : dénonçons et condamnons cette occupation des villages de Kahemba et le déplacement des populations au sein de leur pays, les obligeant à vivre dans des conditions infrahumaines ;
– Secundo : exigeons du Gouvernement congolais : premièrement, de prendre, sans délai, toutes les mesures que requiert la situation en vue de libérer cette portion du territoire national et d'éviter la récidive de pareille situation ; deuxièmement, d'arrêter toute tentative d'exploitation illégale des ressources naturelles du Kwango, donc de la République Démocratique du Congo ;
– Tertio : sollicitons de la Communauté nationale et internationale :
a) à se mobiliser en conséquence pour assister les populations déplacées en vue de leur prise en charge
b) d’œuvrer pour l'intangibilité des frontières fixées en 1885 à la Conférence de Berlin et le retour des populations dans leurs villages respectifs ;
– Quarto : Nous nous engageons à soutenir le Gouvernement de la République dans toute initiative en faveur de la solution rapide et heureuse à ce problème ;
– Quinto : Remercions la hiérarchie de l'Assemblée Nationale pour la dextérité avec laquelle elle a autorisé et facilité le déplacement de la délégation et l'invitons à suivre attentivement l'évolution de cette situation conformément aux mécanismes parlementaires.
Fait à Kinshasa, le 10 mars 2007
Les Députés Nationaux originaires du District du Kwango, les Honorables :
1. Bata Kiala Ngangu Séraphin 2. Bieto Kutoma Silumbanza R. 3. Fono Makiasi Fulgence 4. Kaditanga Kikwanza Toussaint 5. Kutekala Kaawa Albert 6. Kutonda Kolami Kiala 7. Masala Loka Mutombo Hubert 8. Mavungu Mbunga André 9. Mazunda Zanda Marcel 10. Mbemba Fundu Théophile 11. Mboso N'Kodia P. C. 12. Mbuya Mukiewa Daniel 13. Mitendo Mwadi Yinda Luseela 14. Nkenda Kaslema Célestin 15. Pasi Za Pamba Buka JP

Seulement après les événements de Kahemba, c’est au tour de Mbanza Ngungu d’avoir été occupé par l’Angola dans les villes de Sava ina et Kuzi. Et que dire des frontières maritimes sur l’Océan Atlantique où le pétrole congolais est impunément pompé par l’Angola depuis des décennies ; privant ainsi la RDC de richesses considérables. Il s’agit notamment des gisements pétroliers congolais des Blocs 14 et 15... En dépit des revendications de Kinshasa, Luanda a toujours refusé de se retirer du prolongement du territoire congolais sous l’Océan Atlantique ou de lui rétrocéder les royalties résultant de l’exploitation de son pétrole. La question de l’occupation anarchique, par l’Angola, sur tout le littoral congolais n’est meme pas une question relevant de la diplomatie mais de la Défense car s’agissant d’une violation territoriale dont les occupants devraient etre délogés manu militari sans autre forme de procès. Mais avec un kabila qui n’est efficace que dans la répression à l’égard des congolais, que pouvons-nous franchement espérer ? Eza ba cops na bango. Ba yébani... Saviez-vous par exemple, qu’après des années en pôle position, ce sont 300.000 barils jour, appartenant à la RDC qui permettent en 2016 à l’Angola d’éclipser le Nigeria ? L’Angola atteignant désormais une production moyenne de 1,8 million de bpj contre 1,5 millions de barils pour le Nigeria... Oui, C’est la RDC qui, une fois de plus, est dépossédée de ses richesses au profit de l’Angola. Laquelle, après des années au coude à coude contre le Nigeria, devient, L’ANNEE OU LA FEMME DE SINDIKA EST PATRONNE DE SONANGOL (compagnie nationale), le plus gros producteur de pétrole du continent...

Chers Compatriotes, le démembrement du Congo par l’Angola EST UN FAIT REEL que l’Angola arrive à camoufler, se servant de la carte de protecteur et partenaire privilégié oeuvrant au rétablissement de la sécurité en RDC qu’elle brandit le jour ; pour mieux controler et s’offrir le Congo, de nuit.
Comment d’ailleurs nier des faits corroborés par la mission conjointe des 2 gouvernements, finalement obtenue au forceps par nos braves députés du Kwango ?
C’est la borne implantée en 1972 par un géologue américain aux seules fins de recherches minières qui est à l’origine de tout ce branle-bas de combat observé de Dundo (Angola) à Kahemba, Kingwangala, Tembo et ces 11 autres villages en RDC... C’est par ailleurs un groupe de diamantaires américains qui est à l’origine de cet hallucinant tour de force pour avoir reçu en haut lieu depuis Luanda, LES AUTORISATIONS DE PILLER. Il faut savoir que les VILLAGES en question sont des réservoirs diamantifères réputés pour la quantité et la grande qualité de leurs gemmes. Moi Eric MULALU, j’affirme connaitre personnellement ce territoire pour y avoir travaillé avec ma famille. ET VOUS SAVEZ QUOI ?
C’est aussi à Dundo que sindika dokolo se vante d’avoir créé un musée d’œuvre d’art africain !!!
VENONS-EN A SINDIKA DOKOLO...
Après s’être longtemps caché derrière la couverture immaculée et bon-enfant de grand collectionneur d'art contemporain, c’est justement sa présence à la 52ème biennale de Venise dont il aime tant s’enorgueillir qui crucifie notre dandy... En effet, un article accablant de la revue Artnet intitulé Art & corruption à Venise, vient écorcher le gentil gendre, faire sauter ladite couverture et tomber les masques...
Derrière l’art se cache en effet les dents longues du trafiquant, prete-nom utilisé par sa femme Isabel qui, dans l’ombre, tient, à l’instar du pétrole, le secteur du diamant en Angola.
C’est elle (et lui) qui tire les ficelles et obtient de JES ce qu’ils veulent... Meme lorsqu’il faut violer la souveraineté de la RDC pour satisfaire aux appétits insatiables d’amis milliardaires américains qui ont mis le paquet pour retourner tout le sous-sol du territoire de Kahemba et le vider de toutes ses ressources au détriment DE LA VIE ET DU CONFORT DES CONGOLAIS.
Pure aliénation... On reconnait dans la méthodologie, la main du système, cheville-ouvrière du chaos congolais, que d’ailleurs, jamais vous n’entendez sindika dénoncer... c’est du système kabila dont monsieur parle désormais mezza voce... C’est l’inamovible système AU DESSUS de kabila qui constitue pourtant la grande préoccupation d'un congolais éclairé... le Phénomène davantage que les épiphénomènes...
C’est le meme sindika qui plus tard servira de véhicule à une opération de 100 millions de francs suisses tirés des deniers angolais et congolais pour l’achat du joaillier suisse de Grisogono, devenu le bijoutier branché des stars américaines. De Grisogono, dont la SODIAM (Société publique angolaise de commercialisation des diamants) détenait encore jusqu’en novembre 2017, des actions au capital du bijoutier suisse dont sindika dokolo est présenté, malgré lui, comme l’actionnaire majoritaire.
Il en est exactement de meme de Nemesis à Dubaï, lequel s’était, conjointement à De grisogono, offert le « 404 » de la Sodiam. La plus grosse pierre sortie des carrières angolaises d’un poids de 404 carats.
Vous aurez compris que le petit sindika est en réalité l'homme de paille mouillé jusqu'au cou dont s'est servit la famille dos santos pour l’exportation, à leur compte, des réserves de diamants angolais (Vous pouvez retrouver l’intégralité de cet article dans le journal le monde du 29 juillet 2016).
Je tiens à préciser chers Compatriotes, que je ne fais pas ici le procès du beau-fils de Dos Santos, mais celui d'un malfaiteur beau-fils de dos santos... Dans mon ouvrage Ostracismes en page 73, j’insiste sur le fait que devant la commission des crimes et des biens mal acquis le jour «J», se côtoieront du père au fils, de la mère à la fille au ban des accusés, des familles entières coupables, MAIS COUPABLES, NON PAR FILIATION, mais par association de malfaiteurs... Ce qui, ici, est le cas ! Oui, ASSOCIATION DE MALFAITEURS, je pèse mes mots !
sindika dokolo au centre de tous les complots en lien avec l’exploitation du diamant tant en Angola que dans les villages congolais balkanisés par l’Angola pour leur diamant, pouvait-il ignorer l’enjeu et l’horreur autour de Kahemba alors qu’il jouait au collectionneur à Venise ? Secouez donc vos neurones pour établir ou non un lien entre le territoire de Kahemba balkanisé par l’Angola pour son diamant et le joaillier de Grisogono à Genève et Nemesis à Dubaï, dont l’actionnaire, officiellement collectionneur d’art, cache le juteux trafic des MEMES DIAMANTS ANGOLAIS... Idem du pétrole des blocs 14 et 15 dont SINDIKA DOKOLO n’a pu ignorer l’aliénation par la politique de domination de son beau-père...
Aussi, ne trouvez-vous pas étrange qu’à une époque où sindika jouissait du tout puissant appareil derrière son beau-père, il se soit gardé de se jeter dans l’arène fort de l’étiquette de gendre du président voisin ? Pourquoi curieusement attendre le débarquement du beau-père pour entrer en politique, prétextant s’indigner aujourd’hui plus qu’avant du sort des congolais à son paroxysme ? Ce paroxysme du marasme congolais est-il une nouveauté ? Quelles sont les motivations à cette soudaine agitation ? Sindika a léki bino na ngayi na mayélé pour avoir perçu, du chaos congolais, un volet illisible depuis nos prismes respectifs ? Pourquoi avancer ces pions à un moment où s’amenuisent privilèges et passe-droits, lui qui n’a connu que facilité ? Lui à qui l’inconditionnel soutien d’un puissant président de beau-père en exercice aurait donné tant de crédit à l’action, pourquoi s’en est-il, ou plutôt, s’en sont-ils privés ? MOI JE VAIS VOUS DIRE POURQUOI...
C’est un choix hautement stratégique. C’est une affaire de qui perd gagne ! Aujourd’hui, en garçon intelligent, sindika peut librement se prêter à l’exercice consistant à endormir les Congolais lorsque vient l’heure des comptes à rendre et des questions accablantes autour de l’occupation du Congo par une Angola délestée de JES. Il peut en effet, DORÉNAVANT, par de savantes pirouettes rhétoriques, oser du bout des lèvres mettre en cause une politique angolaise qu’il dira n’avoir pas toujours cautionné ; le beau-père et l’épouse n’étant plus aux affaires... Voilà pourquoi ce petit malin s’est abstenu d’afficher cette ambition durant le règne du beau-père. Voilà pourquoi sur la balance - désabusé par le désaveu d’un kabila dans l’affaire dauphin - il devient préférable de tirer un trait sur toutes facilités auxquelles il aurait pu prétendre... Un sindika officiellement adoubé par son beau-père eut été de facto disqualifié, car ne pouvant nier une probable implication dans les crimes et les crises sous-jacentes qui opposent les 2 pays. Dans ce cas de figure, affronter l’opinion et la presse congolaise aurait-été suicidaire car c’est là son talon d’Achille !
Ils ont auquel cas, opté pour une pause stratégique jusqu’au départ de JES pour alléger le poids de l’embarras consécutifs à ces indissolubles dossiers épineux.

Vous comprendrez mieux pourquoi le sindika, lors de son interwiew par Mme Vuanga, a été incapable de répondre à la pertinente question s’agissant de justifier ce soudain élan de solidarité, faisant livrer fin mai 2017, deux-cents tonnes de vivres aux déplacés congolais, alors que jamais auparavant, il n’avait, durant ces 15 dernières années, manifesté pour ses frères humiliés et maltraités en Angola, le moindre geste de compassion ou de générosité. Simple opération de comm... Comment le pouvait-il ? Il est une partie du problème. A l’affut du moindre colis de diamant dont il est informé de l’apparition, tel un loup affamé, sindika déploie les moyens militaires à sa disposition, et marche sur tout ce qu’il y a sur son passage jusqu’à serrer dans ses mains le colis qu’il s’empressera dans la valise diplomatique, d’exporter vers new-york, geneve ou dubai. NON ! sindika aza na motéma té ! Bo landa élongi wana ya anzélou té, c’est le diable en personne !!! Soki o moni ndoki béléla !!!
C’est ce que j’ai fait lors de mes conférences de Dallas et Washington en 2009, 2010, 2011...
Et donc lorsque récemment je compilais dans une seule vidéo, tout mon parcours politique que je voulais présenter en condensé aux congolais, je reprenais tout naturellement, ces incontournables séquences.
Sans la moindre arrière-pensée, obéissant à la hiérarchie de la chronologie par date, c’est par la balkanisation du Congo par l’Angola – meme si l’actualité est aux événements des Kivu et des Kasai - que commence ce documentaire intitulé BALKANISATION (que vous pouvez trouver sur facebook-vidéo).

Il est important de noter, que dans « notre milieu social », la question rébarbative de l’invasion du Congo par l’Angola reste d’ailleurs assez taboue au regard justement des relations directes ou indirectes qu’entretiennent certains avec la famille dokolo, voire sindika lui-meme.

J’ai donc tout à fait compris que sindika - lequel est non seulement mon petit frère à la faveur de l’un de mes meilleurs potes décédé Erik Dokolo, mais aussi ex-meilleur ami de l’un de mes proches en la personne de Vincent Efomi - se soit senti viser et agresser... D’où l’option unilatérale de me combattre tel qu’il le fait !!! Nous sommes des gens qui nous connaissons suffisamment pour privilégier à la logique de l’affrontement, celle du désamorçage d’une crise qui n’épargnera personne. A moins, bien entendu, qu’en amont, une haine viscérale ne justifie tant l’animosité que l’hostilité qu’il affiche à mon endroit (alors qu’il dit paradoxalement tendre la main à TOUS les congolais).
Mais franchement, que vaut sindika ou ma dérisoire relation avec lui face aux enjeux et AUX INTERETS SUPERIEURS DE LA NATION KONGO ??? JAMAIS je ne rougirai d’avoir, en son temps, fait ce que j’ai fait, tel que je l’ai fait que je referais volontiers lorsque j’aurais à le faire...

RESULTAT DES COURSES, Sindika a compris que je ne serai pas du lot des congolais manipulables. Il a compris que je sais qu’il est un petit maillon de la chaine que j’appelle tantot système, tantot aliénation. Comment, par conséquent, pourrait-il, DE LA DESALIENATION, être la solution ? Seuls les naifs, tombent en masse dans la supercherie dokolo... KIDIBA GRAND KOLO !!!
Et bien stupides sont les gens qui - dans une approche partisane - condamnent ma REaction sous prétexte qu'il faudrait privilégier l’unité pour voler au chevet d’un pays qui se meurt...
MAIS POURQUOI DONC SE MEURT-IL, CE PAYS ? N'est-ce pas par la promotion et la préférence à la culture institutionnalisée des antivaleurs, de la médiocrité, l'impunité, le laxisme, LE RACCOURCI FACILE ? Par le chèque en blanc signé aux imposteurs, aux usurpateurs, aux voleurs et aux menteurs ??? EKOKI TE ??? IL VOUS EN FAUT DONC PLUS ENCORE, POUVU QU'ILS S'APPELLENT, CETTE FOIS, DOKOLO ??? Finalement que veut le peuple ? Lorsque se lève - à l'instar de MULALU - un Leader inconnu au bataillon, le peuple, en toute légitimité, est le premier à se montrer suspicieux, questionnant sur son parcours, son projet de société, sa vision... C'est en effet ce que LE PEUPLE est en droit de réclamer, et SON PRÉTENDANT, dans l'obligation d'y répondre. C'est là, l'examen d'entrée, la condition sine qua non pour être ou non, reçu... l’étape ultime, en somme... Alors dites-moi, comment après des années de travail acharné et de préparation en bon élève pour plaire au souverain primaire et espérer la qualification par sa bénédiction, peut-on accepter qu'un individu sorti du clan des coupables de la RAZZIA que subit le Congo à l’OUEST, parce qu’il s’appelle dokolo et a des dollars plein les poches, vienne s'accaparer du résultat de tant d'années de constance et de loyauté au Congo ? Au nom de quel soi-disant objectif, doit-on accepter qu'un petit plaisantin - parce qu'il prétend venir libérer le Congo après l’avoir ignoré et participé à sa perte, durant près de 2 décennies - vienne tranquillement s'approprier l’identité politique d’autrui ??? Au nom de quel pseudo-cause, faut-il accepter que l'on viole votre propriété intellectuelle par l’emprunt d’extraits de votre pensée (dans ou hors de leur contexte), sans que ça ne constitue un crime, une contrefaçon au droit de paternité et d’intégrité de votre œuvre ? Ba Ndéko na Ngayi ya Solo ? Ici, en l’occurrence, si le grave préjudice subit dans mes droits patrimoniaux et moraux de créateur et d’auteur peut, lui, encore attendre, le détournement et l’exploitation de mon label et mes idées au préjudice du Leader et de son combat, et par ricochet, de toute une famille politique, de tout un mouvement, d’un collectif, un courant, un projet, un pays, ne peut faire l’objet du moindre compromis !!!
Je plains sérieusement ceux qui soutiennent une telle tricherie dont le tricheur se distingue par des comportements peu orthodoxes constituant des actes de concurrence déloyale, donc de CRIME !!! Ne pas agir en toute impartialité serait faire injure à tous les congolais ayant participé à l’élaboration de cette œuvre de l’esprit. Cela reviendrait à cautionner - au nom d’une pseudo-libération dont vous n’avez pas pris la peine d’examiner à la loupe celui qui se réclame en porter la nouvelle dynamique - ces transgressions assassines tant décriées sous les 3 précédents régimes !!!
Pourtant, Dieu sait que nous avons religieusement respecté toutes les règles de courtoisie et de diplomatie pour convier le frère incorrect à l’aplanissement et au dialogue. Sa réticence voire son mépris mettent en relief une préméditation de l’acte délictuel qui cause un évident grief à notre action, surtout que nous ne nous reconnaissons nullement en ce singulier combattant embryonnaire et son combat saugrenu...
Lequel, selon les données en notre possession, n’est qu’une approche insidieuse dont le travestissement cache un agenda contrôlé par des marionnettistes à la manoeuvre dans l’ombre qui, en lui, ont trouvé la nouvelle marionnette pour remplacer l’actuelle.
Il convient aussi de dire que le comportement incriminé obéit à une stratégie savamment orchestrée. En effet, face à l’urgence de devoir se reconstituer une citadelle après la perte des immunités inhérentes aux privilèges confisqués par le nouveau régime en Angola, il ne restait plus qu’à sindika de se présenter aux congolais, coiffé de la casquette du libérateur hors normes. En opportuniste il a dans un premier temps tenté une percée par la stratégie du cheval de Troie via une alliance avec les patrons du rassemblement. En garçon intelligent, il a vite opté pour la démarcation face à la dépréciation d’un rassemblement se disloquant à vue d’œil en cette meme période. Il lui fallait un autre moyen. Un accès et un style hors des sentiers battus. Une carte que personne jusqu’ici n’avait joué dans les sphères politiques tant nationales, qu’internationales... Une piste idéologique vierge, inexplorée...LA CARTE MULALU, qu’il connait depuis l’enfance... MULALU dont il a entendu parler de la vision par l’ami commun Guy décédé... MULALU dont il a entendu parler du Livre, du Combat, de l’axe décalé. Mais MULALU qui, ne disposant à première vue d’aucune assise solide, n’est populaire qu’au sein d’un petit cercle dans la diaspora. LA CARTE MULALU ayant tous les critères de la parfaite opportunité, plagier MULALU était certes risqué, mais défendable en avançant le prétexte du livre de papa dokolo dont le titre correspond au label du mouvement citoyen que Mulalu pilote depuis 2009... La propriété MULALU était donc aliénable... Et puis d’ailleurs, en pesant le pour et le contre, n’y a-t-il pas davantage à gagner qu’à perdre en se mettant à dos un MULALU, qu’à tort ou à raison, ON VEUT vulnérable, inoffensif et anonyme ??? Et puis, ne dit-on pas que la raison du plus fort est toujours la meilleure ? (plus fort car disposant des moyens détournés de l’état)... Habitué à la ruse, à la prise de risque, à la culture du combat par la prédation, l’usurpation, l’occupation, l’imposture, sindika dokolo a frappé sans aucun scrupule !!! Surtout qu’au fur et à mesure que les jours passent, la menace s’amplifie du coté de la citadelle assiégée du beau-père à la retraire… la montre tourne... l’heure est à la poudre d’escampette.
Pour autant, le coup de théâtre auquel nous assistons a laissé tout le monde perplexe... sindika le premier...
Cela se vérifie par son curieux revirement stratégique, dont certains s’étonnent encore de la soudaine mollesse !!! Mais qu’en est-il du ton martial, de l’arrogance et l’orgueil affiché ces 3 derniers mois ? Mais où donc est passé ce super-sindika ? Qu’arrive-t-il à celui qui désormais recommande vivement les sifflets, les vuvuzelas, les klaxons, les trompettes et insiste sur l’action non-violente ?
Pourquoi celui dont le beau-père lors de son voyage à Kinshasa en 2015 a obtenu de kabila qu’il en soit le dauphin, s’évertue-t-il à raconter à tout bout de champs qu’il n’a aucune ambition politique ??? Lui qui, nuit et jour, caresse, jusqu’à en faire des cauchemars, le reve de conquérir le Mont-Ngaliema ? Lui qui avait acquis la certitude de reconstituer LE ROYAUME KONGO en unifiant - selon le principe de la désormais monarchisation du pouvoir en Afrique - l’Angola d’isabel au sud et la RDC de sindika au Nord, quitte à marcher sur des cadavres de part et d’autre... La réponse à ce revirement est dans le revirement de LA CARTE qui dame le pion à princesse isabel : « JL » comme Le « Joker de Luanda », JL comme Joao Lourenço... En effet, à la surprise générale, Mr Lourenço a décidé de prendre sa revanche sur des années d’humiliations subies à titre personnel lors du règne sans partage de celui qu’on appelle JES, José Edouardo dos Santos... C’est la réhabilitation de CARLOS SATURNINO, meilleur ami de JL - autrefois débarqué du secrétariat d’Etat au pétrole pour incompétence par la même Isabel – qui en est LE SIGNE PRECURSEUR !!!
Ce projet ne figurait nulle part dans la feuille de route conjointe du successeur désigné de Dos Santos !!!
Les plus avertis, à cet instant-là, ont su qu’il y aurait du sport dans l’air !
Un tsunami interne dont la violence échappe encore à l’opinion, allait s’abattre sur Luanda pour un nettoyage en profondeur. Et celui-ci allait avoir un effet immédiat sur le calendrier et le comportement de sindika. Lequel, avait pourtant reçu de Lourenço les garanties qu’une fois au pouvoir, il passerait outre les convenances et les atermoiements diplomatiques de JES, pour marcher sur Kinshasa y écraser kabila, non pas au nom du Congo dont il incarne la faillite, mais au nom du beau-père dont il a trahi le « contrat-dauphin »... Sindika pouvait bomber le torse, jurant qu’il disposerait d’un soutien militaire de Lourenço qu’il pensait tenir via la complexité tentaculaire des complicités d’antan, des affinités avec la belle-famille, du riche carnet d’adresses et des lobbies devant lesquels s’extasiait le futur Président, idem des entrées mondaines du gendre, son charme naturel, son habileté à nager dans les eaux troubles et à magouiller dans les affaires, ses connexions mafieuses...
C’était sans compter avec LE PATRIOTISME ET LA PRISE DE CONSCIENCE à la base de la stupéfiante transfiguration d’un Homme qui a déjoué tous les pronostics, coupant le souffle à tous les observateurs...
Puis il y a désormais dans l’échiquier, un certain Emmanuel Macron... C’est du côté d’Uvira que sonnera le tocsin ! Le général français Bernard Commins, commandant-adjoint des forces de la MONUSCO - bien connu des congolais via ses sorties médiatiques sur radio-okapi, et qui, en tant que président de la planification de la coalition et à la tete de CENTCOM, s’était distingué lors des frappes sur Daesh en Syrie en 2015 - en violation des consignes sur la feuille de route consistant à ne jamais engager les troupes de la MONUSCO dans une opération militaire, donne l’ordre de stopper les maï-maï de Yakutumba le 28 septembre 2017. Lesquels avaient pourtant attaqué les positions des FARDC non pour terroriser les populations civiles, mais pour prendre Uvira et y revendiquer le départ de kabila uniquement. Depuis - en dépit des levées de bouclier du conseil de sécurité - équipée de matériels lourds, l’armée française roule des mécaniques sur le terrain.
C’est ici qu’il faut remonter, d’abord au mois de juillet 2017, lorsque Joao Lourenço, alors Ministre de la Défense en Angola, est reçu à Paris, à l’Elysée par le Président français Emmanuel Macron. Le 26 septembre 2017, soit 2 jours avant l’assaut français de la monusco, Lourenço nouveau Président angolais, vient de prêter serment et suit de très près les événements des KIVU... Cette opération insolite lancée par la France est le signe qu’il reçoit de l’Elysée sur l’intention de la France de soutenir un kabila que finalement Lourenço renonce à attaquer... Le bruit des bottes angolaises qui s’éloigne de Kinshasa, est l’aboutissement de plusieurs contacts entre les 2 hommes qui vont se revoir ensuite en novembre dernier lors du Sommet de l’Union Africaine/Union Européenne qui s’est tenue à Abidjan. Cet inopportun rapprochement vu à travers le prisme des amis de JES, donne des sueurs froides à Lisbonne... Entre ces dates, celui qu’on appelle EXONERADOR IMPLACAVEL, va consolider la rupture du pacte sacré. Et y en a un qui va lourdement en payer le prix. Douche froide et désillusion, Sindika est parti pour dormir avec l’angoisse du condamné qui ne sait à quel sort il sera voué au réveil. l’homme redevient un enfant déboussolé en ce début novembre où il est impuissant lorsque sont vandalisés à Kinshasa les bureaux de sa mère... Ha s’il avait su que ce début novembre allait être son BLACK NOVEMBER, monsieur n’orait oser s’offrir le luxe de snober de braves congolais de Bruxelles à l’initiative d’une association dénommée « Les amis de Dokolo » dont il disait avec dédain ne rien savoir... Du coté de Luanda, de la fonction publique aux chefs de police et de renseignements proches de JES, JL limoge sans sourciller. Il va complètement revoir sa copie... S’en suivra le démantèlement de tout le réseau mafieux lié à JES, au milieu duquel, isabel, épouse de sindika. Les mises en place de commissions d’enquête interne, les restructurations, les évictions en catastrophe de tous ceux qui, proches de l’oligarchie JES, étaient soupçonnés d’avoir trempé dans quelques arnaques que ce soit, allaient de facto ébranler un sindika en panique... Ce séisme - dont les effets sur sindika restent assez peu perceptibles de l’opinion - a pourtant une incidence immédiate sur les calculs d’un mortel forcé de revoir ses ambitions à la baisse... Comment rivaliser avec une France qui, à la surprise générale, prête main forte à kabila simultanément à la volte-face d’un ex-allié qui, lui aussi, vous met à l’index ?
CERNEZ-VOUS MIEUX LES CONTOURS, COMPATRIOTES, des motivations du maladroit demi-tour de cet individu qui, pour le plus grand malheur des peuples du Congo et d’Angola, était supposé remplacer kabila en douceur, plan A ; par les armes, plan B, non par patriotisme, mais par rancoeur...
Voilà désormais notre dandy devant naviguer entre 2 contradictions : UNE ACCELERATION DU CALENDRIER (31 décembre) vs UNE DECELARTION DE LA METHODE (la force/pas la force)... Comment faire pour tenir ses engagements et poursuivre le combat dans le but non pas de sauver la RDC, mais s’y refaire un statut d’aristo, tout en désavouant la promesse fallacieuse faite au peuple, d’un kabila K.O au 1er round ???
Après la spoliation de mon label TOTELEMA.COM CONGOLAIS DEBOUT, rebaptisé « congolais debout telema » le fanfaron n’avait plus qu’à s’approprier la Vision et la ligne idéologique MULALU après en avoir percé la quintessence. MULALU aboierait certes, mais pour quelle résonnance ? Quelles conséquences ? Qui l’entendrait ? Tout compte fait, ça valait le coup !!! Le comportement de sindika face au Congo ayant toujours été rythmé par l’impact géopolitique régionale sur les choix, les alliances et les divergences de son beau-père, là, il était livré à lui-meme. Ce garçon malhonnête, espiègle ne vous avouera jamais qu’il est complètement largué et, par ricochet, forcé d’improviser, lui qui se voyait tout en haut de l’affiche d’un claquement de doigt... Le voilà obligé de devoir se battre et élaborer de vraies stratégies auxquelles il n’était nullement préparé... Parmi lesquelles son discours, totalement adapté au contexte, consistant à nous raconter qu’il ne vise pas le pouvoir mais le respect de la constitution et l’alternance... et il y a des gens pour avaler les couleuvres d’un sindika aux abois !!! le peuple restera-t-il encore longtemps sourd à cet inexorable glas qui sonne l’impasse de sindika ?

Chers Compatriotes, votre libérateur de pacotille n’est qu’une version plus raffinée de l’afdl. Après avoir lamentablement échoué du coté de l’appui de l’Angola qu’il espérait tant pour se venger d’une trahison de son ami kabila dont les patrons n’ont pu unanimement valider l’option d’un sindika trop bling-bling, désappointé, affaibli, le petit est à l’affut de tout moyen - je dis bien TOUT MOYEN - jusqu’à la compromission avec le meme-kabila, pour participer au débat politique et retrouver l’apanage de l’impunité à laquelle il a pris gout... Mutu ya boyé ya solo a koki ko yéba valeurs na principes universels ? Lui ? On ne respecte ces choses que lorsqu’on a connu la soumission devant le pouvoir de coercition des institutions... Certainement pas lorsque, à l’africaine, flanqué de l’auréole présidentielle, on a, non pas subit, mais usé et abusé de leur exercice... Mais kala mingi té, ba ko lukisa mpé yé ba cotés ya Luanda !!! Avec la plainte au pénal déposée par la Sonangol il y a 10 jours contre isabel sa moitié pour malversations et détournements de fonds allant jusqu’à 400 millions d’euros rien qu’en 2016, vous ne me direz pas que cet individu a les mains propres... La place de sindika et son épouse est à côté de joseph kabila certes, mais à la CPI, et certainement pas la plus haute magistrature d’un Congo qu’ils ont saigné par procuration... MAKILA YA BA PEUPLES EZO TUMBA BANGO MOTO... L’épée de Damoclès ne le quittera plus !
C’est pourquoi il vous faut prendre en compte la dimension historico-politique de ce document. Il mérite d’etre examiné avec une froide objectivité. Pas de 2 poids 2 mesures, pas d’indignation au faciès, pas d’amnésie sélective, un crime est un crime. Un crime d’état contre le Congo depuis Luanda n’est pas différent d’un crime d’état contre le Congo commis à Kinshasa, à Paris, New York, Tel-Aviv, Pekin, Kigali ou Bruxelles... Le loup est dans la bergerie. Ya mbala oyo, affranchissons-nous du syndrome de Stockholm et neutralisons la bete dans l’oeuf. Pour ma part, vous l’aurez compris, Congolais, je n’ai pas été choisi par sindika simplement parce qu’il convoitait mon projet de société ou ma vision. J’ai été choisi par sindika parce que je figure, à l’instar de celle de son ami kabila, sur la liste des hommes à abattre. LISUMU NA NGAYI : SINZILI YA CONGO DE LA TETE AUX PIEDS, DES TRIPES A L’ESPRIT, 24 H SUR 24, 7 JOURS SUR 7. Avoir, dans l’affaire Angola, été impitoyablement franc est mon péché. Et dire que je fus injustement traité de tous les noms d’oiseaux, diabolisé, chahuté, ostracisé par cette diaspora dont j’avais gagné le plébiscite pour avoir davantage placé le curseur sur les facteurs exogènes, « le système à la base de l’aliénation du Congo », que sur l’individu kabila dont j’étais pourtant à la base du « kabila dégage » (obsolète dès 2011 de mon point de vue). Oui à une époque où PERSONNE ne voulait s’hasarder ou plutôt s’attarder sur ce périlleux exercice, je m’étais levé pour dire STOP aux mécanismes de domination hourdis par le système pour perpétuer de l’extérieur, le contrôle du Congo. OUI NA MONAKI NDOKI MPE NA BELELAKI. Ingeta
(Le premier commentaire à la suite de cette publication, est le lien de la vidéo en question)

( Eric MULALU )

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBOUT CONGOLAIS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum