congodiaspora
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-62%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et Chromecast intégré
23.07 € 60.16 €
Voir le deal

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Troll 12/11/2021, 2:40 pm

LES FONDAMENTAUX D´UNE INNOVATION

Suite logique de nos recherches sur les approches capables d´optimiser les capacités opérationnelles de l´armée nationale congolaise. Ici nous allons tenter d´explorer la notion de LEADER NATION qui est absente de toutes les réformes militaires depuis 1960 au Congo. Idea
Ce concept n´est que l´un des fondamentaux que nous souhaitons partager avec les congolais.

LEADER NATION Idea

Ecclésiastes: 3:1-8

"To everything there is a season, and a time to every purpose under the heaven: A time to be born, and time to die, a time to plant, and a time to pluck up that which is planted. A time to get, and time to lose.."

La notion de LEADER NATION est fondamentale dans l´innovation des réformes de la politique en matière de défense au Congo, car le centre de gravité de tous les échecs dans toutes les précedentes réformes est constitué des approches fragmentaires par absence d´une LEADER NATION.sunny
Quand les congolais sont en train de lire avec lucidité l´histoire militaire de leur pays, ils découvrent comment l´option d´une approche fragmentaire avec une mosaique des doctrines militaires:study: scratch influence négativement les performances de notre armée nationale.
study Quand Mobutu commence á réorganiser l´ANC, les militaires congolais se retrouvent paradoxalement avec deux pays de réference: La Belgique puissance coloniale qui n´a jamais formée un seul officier militaire congolais depuis 1885 et Israel, pays qui n´est pas membre de l´OTAN et qui possède une doctrine militaire aux antipodes de celle de la Belgique.
Les débâcles des FAZ lors de deux guerres du SHABA résultent aussi de cette capproche où la Division Kamanyola était formée avec la doctrine des pays membres du Pacte de Varsovie (Corée du Nord) et l´infanterie par la Belgique, tandis que les parachutistes de CETA par la France et les forces spéciales de Kisangani par la Chine:drunken: study
Ces débâcles étaient un prélude aux invasions du territoire congolais par les pays voisins de l´Est qui continuent de déstabiliser le Congo en ce moment.sunny
Depuis 1960, l option "fragmentaire" a eu pour conséquence une armée dont les troupes étaient équipées des fusils de guerre ayant des calibres differents: M16 calibre 5,56 mm pour les parachutistes de CETA, AK-46 calibre 7,62 x 39 mm pour la Division Kamanyola et les commando de Kisangani, tandis que l´infanterie et la Gendarmerie avaient le fusil FN FAL 7,62 mm. Les lecteurs peuvent imaginer le chaos logistique et pire le chaos opérationnel á cause des formations militaires hétéroclites où la doctrine militaire des pays membres du Pacte de Varsovie pouvait cohabiter avec celle des pays membres de l´OTAN☀ drunken
Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty Re: COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Troll 14/11/2021, 8:53 pm

Idea silent EINSTEIN

Einstein disait que "la force de l´univers la plus difficile á surmonter est la force de l´habitude" study Malheureusement, 60 ans après l´indépendance cette approche fragmentaire de la politique en matière de défense nationale continue.
Depuis drunken 1960, un temps considérable a été perdu, tant pour la sécurisation du Congo que pour l´édification cohérente de ses forces militaires drunken
sunny Les efforts sont dispersés par manque de coordination entre les étrangers qui participent aux réformes de notre armée cherry
La superposition de coopérations militaires corrélée á des luttes d´influence joue un rôle dans la stagnation de l´armée nationale cherry Sans concertation entre partenaires géopolitiquement rivaux, les outils militaires et sécuritaires congolaises sont indigents.
study COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC 375270

study En faisant un RETEX (Retour d´expérience) de l´histoire militaire du Congo depuis l´indépendance, on peut convenir avec Eeben Barlow (le fondateur d´EXECUTIVE OUTCOMES) study qui affirme ceci: "Many modern-day African armies are clones of the armies established by their once colonial master, Cold war allies, or new international allies. many of the principles and tactics, techniques, and procedures they were - and are still being - taught relate to fighting in Europe and the Middle East and not in Africa. Some of these concepts are not even relevant to Africa as Africa does not posses nuclear rocket forces, strategic air forces, or large naval fleets. Indeed, Africa is currently the dumping ground for bad advice, and old and sometines obsolete weapons from both the East and the West lol! COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC 170322
Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty Re: COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Troll 14/11/2021, 9:06 pm

EEBEN BARLOW Idea Suspect

Que les lecteurs congolais observent une chose étrange. Pendant plus de 20 ans de guerre constante á l´Est du Congo, la configuration des infrastructures militaires (grandes bases et casernes) est restée celle de la Force Publique.. KITONA, KIN et KAMINA restent la réference en matière des bases militaires et pourtant la menace la plus permanente et urgente se trouve á l´Est Idea mais les congolais n´ont pas encore eu l´idée de construire ne fis qu´une seule grande base militaire de la taille de Kamina ou Kitona á l´Est afin de racourcir le temps d´intervention en cas d´attaque ou de faciliter les rotations des troupes deployées pendant l´état de siège ou les opérations Sokola Sad

PATRICK BURENSTEINAS

L´alchimiste P Burensteinas affirme que " Les découvertes de la physique quantique démontrent que le fait d´observer un phénomène le modifie" sunny sunny
Les congolais ont suffisament observé les insufisances opérationnelles de l´armée qui résultent de l´approche fragmentaire depuis 60 ans pour modifier (enfin) la politique de la défense du Congo
sunny

Un rapport de la commission défense et sécurité ne fait que confirmer ce que nous disons sur les insufisances de notre politique en matière de défense. cherry
Nous devons faire le choix d´une NATION LEADER, il est temps de nous decider de faire ce choix afin de garantir l´existence du Congo comme État study
Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty Re: COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Troll 18/11/2021, 12:14 pm

FAIRE LE CHOIX D´UNE NATION LEADER

L´évolution de la situation sécuritaire depuis l´instauration de l´état de siège démontre avec suffisance que la RDC doit choisir une "Nation Leader" afin d´optimiser les capacités offensive des FARDC.

Le colonel MICHEL GOYA ( Blog la voie de l´épée 2 décembre 2019) affirme que "une bonne stratégie recherche le centre de gravité de l´ennemi, ce qui fait sa force, et s´efforce ensuite de le détruire ou moins de la réduire au maximun" Idea
Le centre de gravité de tous les échecs et toutes les défaites militaires au Congo est constitué des approches fragmentaires dans la formation et l´entrainement de l´armée. Idea Sad
Afin de "détruire" ce centre de gravité, il est impératif d´unifier la doctrine et les théories militaires en usage dans les FARDC en faisant le choix d´une leader nation. Cette leader nation devrait être capable d´apporter les innovations dont les FARDC ont grandement besoin pour vaincre les milices á l´est:suspect:

study Si après 60 ans, aucune doctrine militaire n´a émergé, il est temps d´adopter les standards de l´OTAN pour tous les programmes destinés aux forces armées congolaises sunny
Les USA est la seule puissance militaire occidentale capable d´assumer le rôle de "Nation Leader". En effet, aux promesses difficile á tenir par les autres puissances militaires occidentales, les congolais devraient study préferer les capacités démontrées par les USA en matière de formation des armées étrangères.
sunny

Les congolais doivent être lucides et avoir une vision claire de ce qu´ils attendent des USA. study sunny Dans le contexte de la guerre pendant l´état de siège, tous les congolais constatent les insufisances de nos généraux en matière de planification.
En lisant l´article "BREACKING THE RULES: THE CIA AND COUNTERINSURGENCY IN THE CONGO" de Jeffrey H. Michaels publié dans "International Journal of Intelligence and CounterIntelligence" study on apprend comment la CIA (USA sunny ) avait apportée plusieures formes de "supériorité" militaire en faveur de l´ANC afin de vaincre les rebellions pro-communistes sunny
Ce que les congolais recherchent. c´est avant tout une "supériorité" informationnelle.. Nous allons prendre l´exemple d´Angola où l´entreprise militaire EXECUTIVE OUTCOMES avait (comme la CIA au Congo) démontrée l´importance de cette supériorité informationnelle pour vaincre l´UNITA.study
Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty Re: COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Troll 22/11/2021, 10:34 pm

Idea LES USA LEADER NATION Idea

Parmi les alliés du Congo, seuls les USA sont aptes á déployer en peu de temps des centaines d´avions, de construire les terrains d´aviation nécessaires et d´y installer toute la logistique requise pour mener á bien une opération donnée. ( RAM page 179)Idea

Faire des USA le LEADER NATION est l´expression de nos ambitions en matière de défense pour le présent et le futur. Une ambition absente depuis 60 ans
Mais ce que les congolais recherchent auprès des USA c´est avant tout cette capacité qu´ils avaient démontrés dans les années ´60 avec "INTELLIGENCE COLLECTION AND ANALYSIS Idea

INFORMATION SUPERIORITY sunny

L´information est arme de guerre affirment T BALZACQ & A DE NÈVE ( La Révolution dans les Affaires Militaires page 107) Depuis 6 mois, tous les congolais constatent comment les FARDC ont du mal á atteindre les objectifs de l´état de siège scratch study Notre armée semble se battre á l´aveuglette cherry drunken ne sachant pas où se trouve exactement les ADF et pire quel est le général ou l´officier qui vend informe les milices sur les planifications offensives des troupes congolaises.

Ainsi, atteindre l´INFORMATION SUPERIORITY - la supériorité informationnelle est la cause principale que nous recherchons auprés des USA comme LEADER NATION☀
Il s´agit d´obtenir la capacité de collecter, traiter et disséminer uun flux continu d´informations qui doivent être déniée á l´adversaire. Pour les FARDC, cette supériorité est aussi une sorte de "diagnostique interne" study jocolor où nous apprenons nos limites, nos insufisances et mieux jocolor comment nettoyer l´état-major général de tous les traitres et tous les espions sunny
Une fois de plus, nous devons faire la promotion d´une guerre dite de la "connaissance".. qui consiste á afficher notre volonté de collecter l´information, de la contrôler tout en empêchant les milices de faire de même.

Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty Re: COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Troll 23/11/2021, 12:56 am

Idea INFORMATION SUPERIORITY, L´EXEMPLE D´EXECUTIVE OUTCOMES EN ANGOLA

La guerre en Angola nous apprend beaucoup sur les approches pratiques et tactiques. Quand les généraux du MPLA vont venir l´entreprise militaire privée Sud-Africaine EO Idea ils se sont rendu compte qu´ils ne possedaient pas une supériorité informationnelle par rapport á l´UNITA Arrow @ Nous voyons la même chose au Kivu et en Ituri où les FARDC se battent á l´aveuglette, sans planification fiable comme le démontre le recent rapport de la Commission Défense et Sécurité du Parlement No What a Face
Or, seule une supériorité informationnelle rend possible une bonne planification logistique, une solide et fiable planification opérationnelle en fonction des capacités militaires des adversaires.
Voici une illustration de l´expérience angolaise tirée de l´ouvrage "BLOOD SONG. FIRST-HAND ACCOUNTS OF A MODERN PRIVATE ARMY IN ACTION" ( JIM HOOPER)

* Operational Planning pages 71-72
Like a Star @ heaven We began joint intelligence and operational planning in Luanda with the Angolan high command. .. silent We started off very much in the dark pale There were not even details avaible regarding enemy strenghs bounce locations or capabilities, no order of battle, no intelligence assesments bounce Not even details of FAA´s own forces were immediately to hand. pale What a Face
We realy had to squeeze everything we could out of the generals to bring everything together and come with a workable plan Idea To give them a credit, they gave us their total co-operation and ensured that we had more than enough space and equipement to do our task.
sunny
To the surprise of the EO management team, a crucial asset not available to the Angolan planners was a dedicated photo-reconnaissance unit. sunny drunken Deciding that it was a must-have arrows to their bow, Carlos was tasked with briefing General de Matos and Sonangol´s managing director Joachim David. Using examples from the previous war to illustrate the concept, he explained that SADF (SANDF) sunny alomost never embarked on operation without the crucial intelligence provided by aerial reconnaissance
The proposal he put forward was to modify a Beechcarft King Air 200 by installing stills camera, a high resolution coulour television camera, is well as a Forward Looking Infra-red (FLIR) system jocolor jocolor That would be capable of penetrating the very hazy conditions caused by the slash and burn farming method in Angola, and locating target at night. sunny
Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty Re: COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Troll 23/11/2021, 1:29 am

Idea SUPERIORITE INFORMATIONNELLE: EXECUTIVE OUTCOMES EN ANGOLA (SUITE)

In order to have a solid foundation from which to work, the South African spent long days putting together an Idea  armed strategic appreciation complete with maps, graphs, intelligence summaries, levels of threat and a list of priority counter-measures. Idea

Suspect The astonished generals admitted it was the first time they fully understood the problem they faced, not even their former Soviet or Cuban advisor What a Face No had come close to giving them a similar assesment of the war. @

Beginning with an analysis of the threat, EO was a pains to point out that, whereas Unita were well established within their traditional areas Like a Star @ heaven  of Jamba, Huambo, Kuito, Bailundo and Andulo, and held isolated areas of less strategic significance, they did not control the two-thirds of the country they like to claim.
The fact was, that government forces held more cities and ground than their enemy, but were constantly reacting to Unita´s more aggressive hit-and-run guerrilla tactics No

EXECUTIVE OUTCOMES nous apprend qu´il est toujours question de supériorité informationnelle pour vaincre les milices á l´Est. En partant de cette planification, avec les technologies actuelles qui n´existaient pas il ya 30 ans Idea  commes les drones de surveillance, de reconnaissance capables de collecter les signatures électroniques des communications des milices, capables de rester sur une zone plus de 12 heures et ainsi sont capable de suivre á la trace les mouvements des milices Idea les FARDC ont besoin d´un LEADER NATION que sont les USA.

Imaginez une planification du genre d´EO où avec Power Point et en 3 D Idea une appréciation stratégique est présentée avec des cartes où on trouve les noms des milices, les noms de leurs leaders,leur nombre, les équipements qu´ils possedent, leurs capacités en terme de menace, les signatures électroniques de leurs communications, les positions précises sur le terrain, la liste des "contre-mesures".. Idea même sans avoir été dans une école d´état-major, les généraux congolais vont non seulement mieux planifier la logistique, mais surtout le format des troupes qu´il faut engager spécifiquement dans chaque opération militaire:idea:

L´autre avantage d´une telle planification est aussi un "diagnostique" interne, où on trouve sur les cartes la position précise des FARDC, les noms des officiers qui commandent chaque unité, le "profil" de chaque général et ses officiers, leurs états de service en plus d´un fichier pour les services de contre-espionage militaire sunny
FICTION ?  

Ceux des lecteurs qui pensent que nos affirmations c´est de la fiction devraient lire plusieures fois deux articles qui concernent les activités de la CIA entre 1960-1967 au Congo. Les deux articles se trouvent sur Google Scholar
BREACKING THE RULES: THE CIA AND COUNTERINSURGENCY IN THE CONGO 1964-1965
CIA´S COVERT OPERATIONS IN THE CONGO, 1960-1968: INSIGHTS FROM NEWLY DECLASSIFIED DOCUMENTS
Troll
Troll


Revenir en haut Aller en bas

COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC Empty Re: COMBATTRE LES MILICES: LE CONCEPT "LEADER NATION" POUR OPTIMISER LES FARDC

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum