LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Admin le 10/12/2013, 10:58 pm

Troll a écrit:Rolling Eyes Rolling Eyes Récusation

Mes excuses de contredire une fois de plus l´Admn..il n´est pas question de "rigeur intellectuel" mais d´une question juridique
Quand un avocat "récuse" un procureur de la CPI, cela signifie que ce procès ne peut plus continuer jusqu´á ce que la CPI DOIT designer un autre procureur Arrow Arrow 

Bo beta mwa tour na Wikipedia to na dictionaire juridique: Récusation e lakisi nini? Ba consequences na ngo ezali nini?
 Rolling Eyes 
 Very Happy Tu peux avoir raison Troll je ne suis pas juriste et n'ai aucunement l'intention d'essayer de te contredire là-dessus. Mais en regardant le procès tu constateras qu'ils étaient arrivés à la fin de le séance qui se limitait à la 1ere comparution pour identifier l'accusé. Quand tu auras regardé la vidéo tu pourras toi-même juger cher Troll  Wink 
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Hiro-Hito le 10/12/2013, 11:14 pm

Cher Ndonzwau,
Au fait, Je savais q Je serai traite d'ennemi du MLC, c'est pas la premiere fois, mais du moins cette fois-ci, Je m'etais tt simplement rendu compte que ca ne vallait pas la peine de combattre une telle assertion.
Le posting concernant JJ Mutuale et D. Sesanga etait une suite des anciennes discutions. Au fait ma position depuis le debut de cette histoire de Babale, Kilolo, Mangenda... etait (au dela des limites de la CPI) que mon avis etait qu'il y avait des erreurs de la part du MLC, et cela a engage une discussion entre moi et mon frere Troll. Ma position etait qu'etant donne q Bemba n'aurait pas du controler son parti a distance alors q c'est pour cela qu'on l'accuse des faits commis en Centre Afrique, et J'ai pris la video de Michele Kabeya, J'ai aussi ajoute q Je suspectais qu'il y ait des traitres au sein du MLC et J'ai dit q selon les indiscretions, Kimbuta a simbaka ba provinciaux kitoko, c pkoi mm ceux qui controlent l'assemblee ne l'inquiete pas. Il y avait aussi une suite sur la participation du MLC aux travaux de reconciliation nationale.
En regardant cette video de Mutuale, il reponds a cette derniere question. L'interview de Sesanga est un bonus qui explique c qui se passe au sein du MLC.
Mon dernier posting, N'a rien a avoir avec c qui se passe au sein du MLC, J'ai voulu corrige cette mauvaise interpretation, et vous vous accorderez avec moi, q la seance n'a pas ete levee a cause de l'argument de l'avocat de Mangenda coe l'article de Kinshasa soutient.

Voici un peu en gros la raison de ma derniere intervention, Je crois q l'intention d'avoir un cours internationale etait bonne, exactement coe les raisons qui ont poussees a la fondation de l'ONU, mais n'empeche q ces organisations aujourd'hui sont instrumentalisees et ont failli a leurs missions, et j'ai tjr dis q ONU il fo e kufa, et je dirais q les Africains auraient du quitter la CPI. C kmm curieux q les gens viennent ici dire, mais pkoi bazo kanga ba Americains te? yeah, ils etaient sages, ba signa te, bino nde bo signaki, deal with it. Mais Je disais q c'est pour autant qu'on doit vehiculer des FAUSSES informations tt simplement pcq on pense q'il y a des vices, Il fo kmm une dose de verite, that's all.



_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 10/12/2013, 11:14 pm

Arrow Mr l´Admn

Na tali video plus de 3 fois...surtout na suka. Avocat Flam dit ouvertement qu´il conteste la competance du procureur et n´accepte pas que le procès continue si cette accusation contre le procureur n´est pas prise en compte Rolling Eyes Rolling Eyes 

Une fois de plus, to tika mosala ya OPJ kala, plus de 20 ans...mais, même le juge dit que l´avocat porte une accusation très grâve Like a Star @ heaven 

Il faut un juge d´instruction "neutre", un "procureur neutre",,et pire, procureur na Bemba ba komi ba "accusés" sans grande difference devant la loi Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Procès e katani...tiii ba ko zwa "compromis" Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven What a Face Risque ezali ete procès e longwa na CPI pe e koma na justice ya Pays-Bas..rien que pour assurer "imparialité", mais solution ya boye e ko tia CPI na situation moko grâve What a Face What a Face 

Yango, na comprehension ya Troll, e komi lisolo ya "deal" entre CPI na Bemba: soit ba retirer accusation ya "subornation des temoins", pe ba kati procès na ye rapidement...soit..procureur a kosuka mabe..
Ce que le procureur est plus menacée par des circonstances agravantes quand elle "fabrique" des temoins..Ezali crédibilité mobimba ya CPI ezali en jeux sikoyo Surprised Surprised 

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Hiro-Hito le 10/12/2013, 11:15 pm

Tt a fait

Admin a écrit:
Troll a écrit:Rolling Eyes Rolling Eyes Récusation

Mes excuses de contredire une fois de plus l´Admn..il n´est pas question de "rigeur intellectuel" mais d´une question juridique
Quand un avocat "récuse" un procureur de la CPI, cela signifie que ce procès ne peut plus continuer jusqu´á ce que la CPI DOIT designer un autre procureur Arrow Arrow 

Bo beta mwa tour na Wikipedia to na dictionaire juridique: Récusation e lakisi nini? Ba consequences na ngo ezali nini?
 Rolling Eyes 
 Very Happy Tu peux avoir raison Troll je ne suis pas juriste et n'ai aucunement l'intention d'essayer de te contredire là-dessus. Mais en regardant le procès tu constateras qu'ils étaient arrivés à la fin de le séance qui se limitait à la 1ere comparution pour identifier l'accusé. Quand tu auras regardé la vidéo tu pourras toi-même juger cher Troll      Wink 

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Hiro-Hito le 10/12/2013, 11:17 pm

kie kie kie Troll, ecq la seance a ete levee pcq l'avocat de Bemba accuse le procureur? oui ou non

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 10/12/2013, 11:28 pm

Sad Mes excuses empereur HH

Oyebi rôle ya ba "grefiers" dans un tribunal? Soki o tali viedo lisusu, o ko mona ete ba bandaka ko présenter ba "grefiers" cyclops Po bango nde ba zwaka na notes ya deroulement ya tribunal mobimba Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Avant juge a lever "seance", avocat ya Magenda moto azalaki ko loba, pe "malaba na ye" ezali pris en compte pe ezali bien noté What a Face What a Face 
Avant juge a ko "convoquer" seance mosusu, ba juges ebele ba ko vanda pe ba ko tanga biloko ba grefiers ba komaki, pe ba ko verifier soki ezali conforme na ba lois..

Zala calme, procès e katani tiii soit ba ko changer procuruer, soit ba ko designer "juge d´instruction" special Suspect oyo mosala na ye ezali a continuer instruction pe a "entendre" procureur Bensuda pe JPBemba

Selon ngai,a na ba connaissances na ngai limitées par le temps: procès Eye mobulu, e komi lisolo ya "deal" soki o tie tembe, la prochaine fois que juge oyo a convoquer seance mosusu, ba avocats nionso ya JPBemba ba ko boya ete procès e continuer jusqu´á ce que procureur a ko zala changer too ba ko designer juge d´inetruction special..

Heureusement to zali na poto ,,,mais na Kin te..une fois de plus beta tour na google pe luka "Récusation" elakisi nini

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Hiro-Hito le 10/12/2013, 11:58 pm

lol, vraiment, e komi ya soki o tie tembe, mais on parle de koi? on parle de la levee du séance et l'article publie, pouvons nous avoir une reponse la-dessus?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 11/12/2013, 12:30 am

Arrow Arrow Levée ya seance?

Séance esilaki na ngo..mais une fois de trop na zo tinda bino na Wiki pamba te, ngai moko na kendeki ko verifier makambo na zo loba na "dictionaire juridique "

Avocat Flam soki o landi na ebandeli a zo citer principe ya droit penal oyo Ezo ko exiger procedure orale et publique contrairement na juge pe procureur oyo ba lingi procedure écrite
Ezali stratégie na ye..en lisant dictionaire juridique on comprend pour quelle raison a zo citer principe oyo.

..Quand á la forme, la recevabilité de la demande en récusation est subordonée á ce que la requête qui ne peut être demandée que par un avocat aux Conseils (juges) developpe avec précsion les motifs pour les quels cette procedure a été engagée. Like a Star @ heaven 

Au surplus la demande de récusation de renvoi pour cause de suspicion légitime doit-être formée exclusivement par un acte remis au secrétariat de la juridiction á laquelle appartient le juge (procureur?) ou par une déclaration Like a Star @ heaven  qui est consignée par le secrétaire (grefier?) Like a Star @ heaven  dans un PV


En bref, l´avocat Flamm qui est contre la procedure "écrite" a tout simplement appliqué ce le dictionaire juridique exige pour la forme juridique a respecter..en choisisant la forme verbale qui est consignée par la "greffe" de la CPI et pire en présentant avec "precision les motifs" quand il parle des 22 temoins I love you I love you 
Donc, requête ya récusation ezali légale peut Ezo respecter forme Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 

Question ya Empereur HHezali na sens ata moko te: Dans un tribunal, c´est le juge qui accorde la parole, fait commencer une séance et fait lever une séance clown clown Si simple.
Séance ezalaki "levée" après présentation ya requête de récusation par l´avocat Flam..quand au prochain séance sur l´affaire...Well, wait and see soki "récusation" e ko influencer procès oyo ou pas

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Admin le 11/12/2013, 12:40 am

Ngai naza na besoin Ya ko vérifier Wikipédia te po nazo labela sur le coté juridique te nazo loba sur le fait que journaliste alobi vérité té la vérité est que Ba komaki na suka avocat asalaki 2 fois intervention ba debadaki même sur calendrier et heure avocat alobi makambo Ya temoin payé par l'accusation on achevait la séance. La séance n'a pas ete interrompue pour ca ...
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Hiro-Hito le 11/12/2013, 1:32 am

Troll,
Mais ozo discuter na biso pkoi? yo ozo lobela ba procedures, lql procedures seront peut etre suivies au cours des seances qui vont suivre (si elles sont valables et applicables), nous nous parlons de l'article de kinshasa apporte par Djino auquel vous avez commente qui n'etait pas correcte, alors po o ndima kk que toza na raison e komi ngambu? (bon o lobi yango deja q seance esilaki n'ango) kie kie kie, ecq biso to defier yo na makambu ozo loba?

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 11/12/2013, 1:47 am

HH, je ne permettrais pas de vous déclarer "ennemi du Mlc", je dis juste comme il est en compétition avec l'Udps qui est votre choix, vous avez tendance à le condamner sur des présomptions or dans un procès surtout à ce niveau on ne peut se contenter des préjugés, des procès d'intentions mais des faits...
Invoquer la direction de son parti à distance de sa prison ne donne pas de preuves précises qui l'accusent d'avoir donné des consignes condamnables à ses soldats en Centrafrique à partir du Congo au mépris de la gestion et stratégies des locaux !
Je trouve ça léger et le prends d'abord pour un acharnement affectif...; c'est tout !

Sur la séance du procès en question, c'est certain que le Juge n'a pas mis fin à l'audience parce qu'il était acculé mais parce que la matière de cette première comparution et le délai lui impartis étaient épuisés ! Mais en même temps on note une incompréhension ou plutôt une lecture différente de la procédure entre le Président et l'Avocat de la défense, Me Flame : est-ce en cette première audience qu'il faut mettre en cause la procédure de l'accusation (Procureur) comme le prétend l'Avocat ou pas encore comme le conseille le Juge unique ?

Je suis le premier sur la Toile Congolaise à m'être indigné ou du moins à poser la question de l'impunité qui semble être accordée au Procureur de la Cpi d'écouter (espionner ?) un suspect mais aussi l'autre partie (Me Kilolo) dans une affaire qui les oppose... Me Flame l'évoque mais en ne faisant allusion qu'au matériel confisqué (portable, ipad) et en contre-accusant l'autre partie des mêmes faits ! J'attends la suite !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 11/12/2013, 12:13 pm

Surprised Empereur HH

Nous tentons de vous faire comprendre que ce journaliste a raison...même si les termes que vous utilisez comme par exemple "acculer le juge"
La raison juridique de la levée de la séance est si simple: le juge decide quand il faut lever une séance Razz Razz Une fois de pus, nous allons "simplifier les argments"

1. L´avocat Flamme possede une base juridique solide pour influencer la lever de la séance. WHY? Il récuse le procureur et apporte des precisions solides sur cette requête qui est orale (c´est conforme au droit Like a Star @ heaven selon Wiki)

2. Le juge devait faire lever la séance..á cause de cette requête qui met en cause le procureur (ou l´accusation pour les étudiants en droit qui lisent ceci)...for to make it easy: La récusation est si grâve qu´on ne peut pas confier au procureur le droit de pariciper aux preuves qu´apporte l´avocat Flamme sur les 22 temoins.
Si simple, le procureur étant accusé publiquement lors d´un procès ne peu plus participer au procès Arrow  What a Face Si non, elle sera "juge et parti".

3. Le calendrier presentée par le juge est remis en cause..Rien n´est plus jamais comme avant. Le procureur ne peut pas en oute logique être chargé par a CPI d´examiner une accusation qui est portée contre lui même clown drunken  d´où soit on designe un ouveau procureur, soit la CPI se "desaisie" du dossier et fait appel á la justice Hollandaise où un Batônier de l ordre des avocats et un juge d´instruction independant vont reprendre l´affaire   

Une fois de plus, le journaliste kinois a raison pour la forme et le fond..même si les termes utilisés dans son article ne sont pas juridique.
Na mukuse: Juge a kokaki lisusu ko continuer séance te, tango procureur ye moko ba fundi ye comme etant auteur ya subornation des temoins, accusation oyo..epanzi makita, pe CPI azui k.o albino albino albino 


Ba oyo ba lingi ko akisa mayele,  like  Ba oyo ba lingi Wiki te    Ba zali na moto    

WAT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 11/12/2013, 4:32 pm

Ne nous trompons pas de cible : à mon avis l'important n'est pas de discuter de la justesse du regard de notre journaliste Congolais ni d'ailleurs de celle de Me Flame qui veut récuser le Procureur dès la première comparution ni de celle non plus de son contradicteur du jour (par ricochet le Juge et pas le représentant du Procureur)...

Ce qui nous importe c'est l'issue, j'espère immédiate (et à la limite à moyen terme et non à long terme) de la contestation dont l'Avocat prend à juste titre l'initiative, de la toute-puissance de cette Cour qui se permet tout et à qui on permet tout !
Il faut qu'au delà de tout effet de manche elle réussisse, c'est l'essentiel; et cela dépasse assurément nos petites querelles que je lis ici !




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Hiro-Hito le 12/12/2013, 6:40 pm

Encore une fois, JJ Mutuale accuse




_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36
avatar
Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 17/12/2013, 1:14 am

"16.12.13 CongoNews - Affaire Babala, Djoli juge dangereuse l’administration de la justice CPI
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=196758&Actualiteit=selected
Le sénateur Jacques Djoli fustige la gestion des dossiers judiciaires de Fidèle Babala et consorts à la CPI. La Cour pénale internationale a violé le mécanisme et le respect des lois en matière d’arrestation et de transfèrement du député national, Fidèle Babala, a-t-il affirmé dans une interview accordée à CONGONEWS le jeudi 12 décembre au restaurant du Palais du peuple.
Dans cet entretien, il évoque la stratégie de mise à l’écoute par les services du procureur des membres de la défense de Jean-Pierre Bemba. L’avocat conseil du secrétaire général adjoint du MLC confirme son voyage incessant pour la Haye dans le cadre de ce procès. Il reconnait que les révélations sur la subornation des témoins ont été déjà connues dans le chef du procureur. La défense a eu à dénoncer cela à maintes reprises.

Vous vous déplacez pour la Haye la semaine prochaine dans le cadre du procès de Fidèle Balala. Où en êtes-vous avec les préparatifs de ce voyage?

Je ne fais pas le déplacement la semaine prochaine. Mais c’est un peu plus tard que je me rendrais à la Haye. Nous, nous avons assuré la défense de Fidèle Babala dans la phase interne du processus. C’est-à-dire, au niveau du mécanisme et du respect des lois en matière d’arrestation et de transfèrement de l’honorable Babala devant la CPI, Cour pénale internationale. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur les articles 59 et 70 du statut de Rome et, sur les dispositions pertinentes du code de procédure pénale congolaise.
Votre travail ne s’est arrêté qu’à Kinshasa?
Au moment où le dossier a été transféré à la CPI, notre travail s’est arrêté immédiatement. Ce sont d’autres confrères qui assurent la défense de Babala et de nos trois autres amis.

Comment réagissez-vous aux dernières révélations de subornation des témoins mises à la charge de la procureure de la CPI?
Nous suivons avec un grand intérêt ce dossier, d’abord étant que citoyen congolais et membre du MLC. Vous savez que notre président est incarcéré à la Haye et aujourd’hui, le secrétaire général adjoint du MLC est poursuivi.
Les accusations sur la procureure ne sont donc pas des révélations pour nous. La défense de Jean-Pierre Bemba avait déjà soulevé cette question de subornation des témoins du procureur et de ses services. Nous saluons le professionnalisme des avocats de Jean-Jacques Mangenda Kasongo qui ont dénoncé cette fuite en avant.
Que dites-vous de la mise à l’écoute des collaborateurs de Bemba votre président?
En tout état de cause, la stratégie de mise à l’écoute de la défense de Bemba au procès par l’accusation, cette pratique nous semble très éloignée d’une bonne administration de la justice et surtout des principes d’accès et d’égalité à la justice.

Quel issu pour ce procès, déjà que la Cour refuse la liberté provisoire à Babala et consorts?
Le droit de demander la liberté provisoire est garanti par les instruments internationaux de droit de l’homme.
De même qu’il est par le statut de Rome et règlements en matière de procédure devant cette institution.
Même pendant la confirmation des charges, nos amis ont le droit de valoir leur droit à la liberté provisoire. Ce qui devrait déjà se faire devant les juridictions congolaises.
L’affaire a été renvoyée au mois d’avril prochain, vous ne voyez pas qu’il y a là l’intension de la Cour à vouloir tirer les choses à longueur?
Tout à fait ! Nous avons toujours réfuté le délai prolongé dans la gestion des affaires devant cette Cour. C’est une forme de dérive judiciaire et de souffrance interminable imposé aux personnes poursuivies devant la CPI. Nous espérons que non seulement l’affaire principale à savoir : Affaire procureur contre Jean-Pierre Bemba, mais surtout cette prétendue affaire périphérique de subornation à l’administration de la justice, qui devrait d’ailleurs être jugée devant les juridictions nationales, vont prendre fin en 2014.
L’affaire doit se régler dans la sérénité pour garantir une bonne justice.

JOHN TSHINGOMBE"


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Libre Examen le 17/12/2013, 10:23 pm

Voyons ! Où en sont les choses ? Essayons de les exprimer le plus simplement possible dans la mesure du possible.

Etienne Tshisekedi ! On compte, on espéré, on table et on a toujours table sur le fait qu'il va casser la pipe sous peu. Telle est leur espérance. C'est cela qu'ils entretiennent. Ca sera enfin un bon débarras.

Jean Pierre Bemba ! C'est un poisson facile. Il suffit de lui jeter l'hameçon, il le mord tout de suite. Son appétit est sans fin. On l'a mis sous réserve, à l'abri, pour des futurs services. Au moment opportun, il sera remis en liberté.

Eugène Diomi Donegal ! C'était l'imprévu ! On n'avait pas pensé qu'il n'allait pas agir comme tous les autres Congolais. Erreur ! Il devenait un danger d'autant plus qu'il justifiait sa prise de position en la croyance en certaines exigences morales sur lesquelles se fonde toute société à la recherche la justice plutôt qu'en l'appui à un individu. Il fallait donc le mettre à l'écart avant qu'il ne devienne trop dangereux, avant que le peuple ne commence à croire en lui. C'est chose faite. Reste maintenant à le briser. C'est en cours.

Qui restent-ils en vue ? Joseph Kabila, Vital Kamerhe, Léon Lubicz ! Des personnes qui ont, au moins, en commun d'avoir des origines réelles ou inventées avec le Rwanda.

Et le grand gagnant est...

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 19/12/2013, 2:58 am

"(Procès Bemba: la cour d'appel de Paris ordonne la remise d'un témoin à la CPI (source judiciaire)
(AFP 18/12/13)

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/proces-bemba-la-cour-dappel-de-paris-ordonne-la-remise-dun-temoin-la-cpi-source-judiciaire
PARIS, 18 décembre 2013 (AFP) - La cour d'appel de Paris a ordonné mercredi la remise à la Cour pénale internationale de Narcisse Arido, que la CPI soupçonne de subornation de témoins en marge du procès de l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, a indiqué à l'AFP une source judiciaire. M. Arido ne sera toutefois pas transféré dans l'immédiat à La Haye, où siège la Cour pénale internationale, car il a formé un pourvoi en cassation contre la décision de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris, selon la même source. La haute juridiction française doit statuer sur ce recours dans un délai de deux mois.(...)"



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  regarder et bien voir le 19/12/2013, 5:51 am

Après la rupture avec Bemba, Jean Lucien Busa confirme son parti- le Courant des démocrates rénovateurs


Mercredi, 18 Décembre 2013 18:20

(KINSHASA)- Six mois après sa rupture avec Jean-Pierre Bemba, l’ex-secrétaire général du Mlc, Jean Lucien Busa a obtenu l’agrément de son nouveau parti- le Courant des Démocrates Rénovateurs. ‘‘ L’arrêté-ministériel n°100 du 17 décembre 2013 a mis fin aux débats parce qu’il confirme l’agrément officiel du Courant démocrates rénovateurs parmi les partis politiques autorisés à exercer leurs activités sur l’ensemble du territoire national’’, s’est félicité Jean Lucien Busa, son président national.

Avant, le CDR était un mouvement interne au sein du Mlc. Il exigeait des profondes reformes mais aussi le départ de l’actuel secrétaire général-Thomas Luhaka et l’instauration d’un vrai débat démocratique. La création de ce courant a conduit Jean Pierre Bemba à décider de la révocation de Jean Lucien Busa du parti mais aussi sa déchéance à la tête du groupe parlementaire Mlc à l’assemblée nationale. Alors que les démarches pour l’agrément de son parti étaient en cours, l’élu de Bujala abattait un travail de titan à l’Equateur où toute la base du Mlc s’est presque déversée au CDR. Des cadres locaux de premier rang ont tourné casaque à Jean Pierre Bemba. Des divergences au sein du Mlc ont fait perdre à ce parti tout le rayonnement qu’il avait à l’Equateur-son principal fief, a déploré un analyste politique de la région. Le Courant des démocrates rénovateurs annonce déjà qu’il va aligner les candidats aux prochaines provinciales. Le président de ce parti, Jean Lucien Busa a promis de présenter un candidat à la présidentielle de 2016. ‘‘Notre parti va compétir à tous les niveaux même à la magistrature suprême’’, a averti Jean Lucien Busa. L’arrivée du CDR suscite la jalousie de ses potentiels concurrents à l’Equateur.

A Kinshasa, Jean-Lucien Busa avait été empêché par la police de tenir un meeting avec ses militants à Kasavubu. Le commandant de la police dépêché sur le lieu avait prié tous les militants du CDR à déguerpir le lieu avant que ses éléments ne les bastonnent. Pourtant, le parti avait reçu toutes les autorisations. A cette occasion, l’opposant Jean Lucien Busa avait dénoncé les manœuvres du pouvoir Kabiliste tendant toujours à bayonner la liberté d’expression mais surtout la liberté de tenir les manifestations publiques. Meilleur élu Mlc- le plus grand score aux législatives de 2011, le talentueux Jean Lucien Busa veut aller plus loin. Il veut que son parti joue les premiers rôles au sein de l’opposition. Il sera un pion majeur dans cette opposition appelée à être redynamisée pour crédibiliser l’alternance en 2016, a martelé un de ses proches lieutenants.

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Troll le 19/12/2013, 7:15 pm

Mr Djino

Pas si simple..
i

Ceux qui comptent sur la mort de Tshitshi se trompent, Tshitshi sera vivant Durant ces deux ans..et risque de se pointer une fois de plus comme candidat..
Avec tous les respects pour votre opiion sur Bemba, son procès est entrain de se transformer en "cauchemar juridiue" où la CPI est entrain de perdre la face et la crédibiluté What a Face 
Ceux qui croyaient qu´il était facile d´enfermer Bemba pour le reste de sa vie..risquent d´être contraint de le liberer l´an prochain What a Face Razz Il est facile de l´accuser de toutes sortes d´actes de corruption,mais la réalité á la CPI est entrain de tourner en sa faveur Arrow 
Il n´ya pas si longtemps que certains intervenants le traitait de "naif".jusqu´á ce que l´avocat Flamme a laché la bombe dont la detonation continue á secouer les juges de la CPI..et surtout le procureur  albino albino drunken 

WAIT AND SEE, nous ne sommes pas au bout des surprises,,mauvaises et bonnes sunny 

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 20/12/2013, 2:27 am

"Kenya: la procureure de la CPI demande le report du procès du président Kenyatta
° http://www.jeuneafrique.com/actu/20131219T191936Z20131219T191909Z/kenya-la-procureure-de-la-cpi-demande-le-report-du-proces-du-president-kenyatta.html
La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a demandé jeudi le report du procès du président kényan Uhuru Kenyatta pour crimes contre l'humanité, affirmant ne plus avoir suffisamment de preuves après le retrait de deux témoins.(...)"

Voilà jusqu'où peut aller un Etat africain qui se veut fort pour résister à la loi de la justice internationale à deux vitesses !
C'est sans doute à la limite de la moralité mais c'est légal et même légitime qu'un accusé et surtout un symbole de l'Etat inculpé se donne tous les moyens juridiques de se défendre car je m'imagine mal qu'il n'y ait pas eu des pressions "supérieures" à l'origine de ces retraits !
Bemba lui, déjà c'est un rival encombrant et le Congo un Etat faible !



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  ndonzwau le 13/1/2014, 7:48 pm

"Le Barreau Penal International s’inquiète au sujet de l’arrestation des avocats de Bemba.
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8590

Barcelone, 7 Janvier 2014

Le Barreau Pénal International dès qu’il a eu connaissance de l’arrestation de M. Aimé Kilolo Musamba, avocat principal de Jean-Pierre Bemba Gombo, ainsi que de M. Jean-Jacques Magenda Kabongo, membre de son équipe de défense et son case manager, a exprimé sa surprise et sa profonde inquiétude.
L’avocat jouit d’un seul privilège : celui de garantir les droits de la défense.
D’autre part, l’arrestation de ces deux confrères n’apparaissait pas nécessaire. On ne doit jamais oublier que, dans n’importe quelle procédure pénale, la liberté est la situation privilégié de tout sujet poursuivi par la justice. La détention est une situation exceptionnelle, sauf dans des circonstances extrêmes qui ne semblent pas réunies dans le cas de nos confrères. En effet, il ne saurait exister de le risque de fuite, puisque Me. Kilolo et Me. Magenda ont leur domiciles professionnels respectifs à Bruxelles et à La Haye et disposent de bureaux au sein même du bâtiment de la Cour pénale internationale, devant laquelle ils plaident actuellement. La mise en liberté immédiate de nos deux confrères s’impose.

Le caractère confidentiel des rapports entre avocat et client ne peut être ignoré et doit être garanti en toute circonstance. En toute hypothèse, les perquisitions menées contre de Me. Kilolo et Me. Magenda peuvent avoir des conséquences au-delà de la procédure en cours, notamment en ce qui concerne la procédure principale dirigée contre Jean-Pierre Bemba Gombo.
Cette situation, dans laquelle aucun Bâtonnier n’est à même d’assurer le respect des garanties fondamentales de la profession d’avocat, soit notamment le respect du secret professionnel, démontre le manque d’un organe de la défense devant la Cour pénale internationale.
Finalement, le Barreau pénal international relève que la publicité mondiale qui a été donnée à cette procédure porte particulièrement préjudice à la personnalité et au crédit professionnel des avocats concernés. Il ne faut pas oublier que toutes les mesures adoptées contre Me. Kilolo et Me. Magenda ont été prises, à la demande du Bureau du Procureur, par une Cour Pénale Internationale, qui pour nous tous avocats et citoyens de bonne volonté du monde, a pour but la défense, les droits de l’homme, et le jugement des responsables des crimes définis dans le Statut de Rome de 1998.

Le Barreau pénal international exprime le légitime souhait de revenir à un état de droit, sans la moindre intention d’intervenir ou préjuger les faits qui battent derrière cette indésirable situation.

Barreau Pénal
Criminal Bar Secretariat
Avenida Diagonal 529, 1º2ª 08029 Barcelona, Spain Tel.Fax. +34 93 405 14 24
E-mail: lauravericat@bpi-icb.com; nuriaclarimon@bpi-icb.com; josergonzalez@bpi-icb.com   "



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA SERIE NOIRE DANS LES RANGS DU MLC CONTINUE ALORS QU’AUCUN ASSASSINAT N’A ETE ELUCIDE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum