ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  King David le 30/12/2013, 12:48 am

Libre Examen a écrit: Il faudrait aussi souligner le fait que les appels à la population n'ont pas toujours été couronnés de succès.

Et ce serait irresponsable de continuer à envoyer les Congolais à la boucherie en espérant qu'un soulèvement populaire réussirait à renverser le pouvoir.


C'est justement ce que «Don Juan» demande: Que faudrait-il faire alors?
Puisse que les appels au soulèvement populaire n'est pas un succès, d'une part et envoyer les congolais à la boucherie serait irresponsable, d'autre part, que préconisez-vous alors? Le statu quo? Qu'une fois les occidentaux repus, viendraient à notre secours?
Mon cher, lorsqu'on veut manger une omelette, il faut avoir le courage de casser son œuf. Toutes les révolutions ont toujours versé le sang et je ne pense pas que pour cette opération, qu'on parle de boucherie. Les français se sont battus pour leur indépendance. Au Québec les «patriotes» se sont battus presque partout. Les roumains ont vaincu Ceacescu dans le sang. Les tunisiens, égyptiens, syriens, irakiens, américains, canadiens, belges, ect... se sont battus ou se battent pour être libres. Personne d'autre que le congolais lui-même ne se battra pour la RDC.

Mr Ndo, vous ne me décevez nullement et sincèrement, je ne pense pas entonner ici quelques refrains pour me satisfaire d'une manière ou d'une autre. Si j'ai chanté, alors il faudrait revoir le contexte: Vous m'avez demandé ce que (moi KD) je conseillerais pour faire chuter ce pouvoir. Et ma réponse, le gouvernement est ébranlé, blessé...
Tout comme vous, j'ai aussi parlé de l'Unité dans l'Opposition. Mais pas de toute l'Opposition. En France par exemple, vous n'allez pas demander à l'UMP à s'unir avec le FN ou avec les Communistes; de même, le PS ne s'unira pas avec Divers droites. En RDC, nous devons nous unir selon nos convictions : UDPS (gauche), Kamerhe (Centre-droit) et ces unions peuvent créer une plateforme de l'Opposition plurielle. Le lien nous unissant sera la chute du pouvoir actuel.
C'est dans cette perspective que je cite la victoire des combattants comme un plus, chacun de nous pouvant apporter sa pierre. Le cas de Maître Hamuli est à considérer dans cet effort, lui et ses marraines qui ont rencontré Hollande il y a peu.
J'avais fort apprécié Mr Ndo votre initiative nous demandant de contacter différentes chancelleries en vue de faire mousser notre demande de TPIC. C'est cette solidarité qui fera avancer notre cause.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  ndonzwau le 30/12/2013, 1:13 am

Libre Examen a écrit:L'union de l'opposition est sans doute souhaitable mais n'est ni nécessaire ni suffisante et ne doit pas être imposable à tous pour toujours la brandir comme la raison principale de l'incapacité de l'opposition à au moins forcer le pouvoir à s'engager à instaurer des réformes nécessaires au bon fonctionnement de l'État et l'établissement d'un Etat de droit.

L'union, tout souhaitable, qu'elle soit peut se heurter à des ambitions personnelles, des intérêts personnels et des divergences de vues profondes. C'est humain. Le manque d'union n'est pas le propre de l'opposition congolaise ou des Congolais.

La cause est plus importante que l'union.

Il n'y avait pas d'union de tous autour de l'ANC. Il y a eu des dissidences. Les dissidences peuvent même surgir au sein d'une même famille. Par exemple, un neveu de Mandela a préféré régner sur un bantoustan et y a même nommé comme un de ses ministres le père de Winnie Mandela qui n'épousait pas la ligne politique adoptée par Mandela.

Et l'on peut même prétendre que Mandela a redonné vie à l'ANC en en appelant publiquement au recours à la lutte armée contre la politique officielle de la non violence de l'ANC. Il faudrait aussi souligner le fait que les appels à la population n'ont pas toujours été couronnés de succès.

Pour réunir plus de chances de succès, l'opposition doit adapter ses méthodes aux méthodes utilisées par le pouvoir. Nous connaissons les méthodes utilisées par le pouvoir pour se maintenir au pouvoir. Nous les avons vécues en 2006 et en 2011. La seule union de l'opposition n'y pourra rien. Et ce serait irresponsable de continuer à envoyer les Congolais à la boucherie en espérant qu'un soulèvement populaire réussirait à renverser le pouvoir.

LE, j'ai annoncé que je n' y reviendrai pas mais juste pour vous dire que je suis complètement en désaccord avec votre lecture !

La cause est connue et à moins qu'il y'ait des agendas cachés ou des motivations inconscientes de la part des certains, elle est commune à tous : le pouvoir pour un changement de gouvernance et des gouvernants !
La large et solide union de ceux qui veulent le changement est la première marche pour moi incontournable : aucun opposant dans ce système ne gagnera seul et partout dans le monde pour la conquête du pouvoir dans un système non-bipartisant l'union des opposants sans gommer leurs personnalités et les rivalités s'est toujours révélé être un ingrédient décisif !

Ailleurs, votre lecture de l'Afrique du Sud est quelque peu inexacte sur ce point : avant ou en même temps qu'il bataillait contre le pouvoir blanc, Mandela a passé des mois entre 1990-1994 pour obtenir l'union de ses frères Noirs autour de lui ! Son exploit le plus retentissant c'est notamment d'avoir réussi à rallier Buthelezi et son zoulou Inkatha...



Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Libre Examen le 30/12/2013, 2:45 am

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:L'union de l'opposition est sans doute souhaitable mais n'est ni nécessaire ni suffisante et ne doit pas être imposable à tous pour toujours la brandir comme la raison principale de l'incapacité de l'opposition à au moins forcer le pouvoir à s'engager à instaurer des réformes nécessaires au bon fonctionnement de l'État et l'établissement d'un Etat de droit.

L'union, tout souhaitable, qu'elle soit peut se heurter à des ambitions personnelles, des intérêts personnels et des divergences de vues profondes. C'est humain. Le manque d'union n'est pas le propre de l'opposition congolaise ou des Congolais.

La cause est plus importante que l'union.

Il n'y avait pas d'union de tous autour de l'ANC. Il y a eu des dissidences. Les dissidences peuvent même surgir au sein d'une même famille. Par exemple, un neveu de Mandela a préféré régner sur un bantoustan et y a même nommé comme un de ses ministres le père de Winnie Mandela qui n'épousait pas la ligne politique adoptée par Mandela.

Et l'on peut même prétendre que Mandela a redonné vie à l'ANC en en appelant publiquement au recours à la lutte armée contre la politique officielle de la non violence de l'ANC. Il faudrait aussi souligner le fait que les appels à la population n'ont pas toujours été couronnés de succès.

Pour réunir plus de chances de succès, l'opposition doit adapter ses méthodes aux méthodes utilisées par le pouvoir. Nous connaissons les méthodes utilisées par le pouvoir pour se maintenir au pouvoir. Nous les avons vécues en 2006 et en 2011. La seule union de l'opposition n'y pourra rien. Et ce serait irresponsable de continuer à envoyer les Congolais à la boucherie en espérant qu'un soulèvement populaire réussirait à renverser le pouvoir.

LE, j'ai annoncé que je n' y reviendrai pas mais juste pour vous dire que je suis complètement en désaccord avec votre lecture !

La cause est connue et à moins qu'il y'ait des agendas cachés ou des motivations inconscientes de la part des certains, elle est commune à tous : le pouvoir pour un changement de gouvernance et des gouvernants !
La large et solide union de ceux qui veulent le changement est la première marche pour moi incontournable : aucun opposant dans ce système ne gagnera seul et partout dans le monde pour la conquête du pouvoir dans un système non-bipartisant l'union des opposants sans gommer leurs personnalités et les rivalités s'est toujours révélé être un ingrédient décisif !

Ailleurs, votre lecture de l'Afrique du Sud est quelque peu inexacte sur ce point : avant ou en même temps qu'il bataillait contre le pouvoir blanc, Mandela a passé des mois entre 1990-1994 pour obtenir l'union de ses frères Noirs autour de lui ! Son exploit le plus retentissant c'est notamment d'avoir réussi à rallier Buthelezi et son zoulou Inkatha...



Compatriotiquement!

En fait Dom, le vrai mérite de Mandela au cours de la période 1990-1994 est d'avoir convaincu la population à ne pas répondre aux provocations. Mandela n'a jamais vraiment réussi à rallier Buthelezi. Buthelezi défendait une cause perdue. Avec ou sans lui, le processus allait se poursuivre. Buthelezi s'en est tout simplement rendu compte.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Libre Examen le 30/12/2013, 2:52 am

King David a écrit:
Libre Examen a écrit: Il faudrait aussi souligner le fait que les appels à la population n'ont pas toujours été couronnés de succès.

Et ce serait irresponsable de continuer à envoyer les Congolais à la boucherie en espérant qu'un soulèvement populaire réussirait à renverser le pouvoir.


C'est justement ce que «Don Juan» demande: Que faudrait-il faire alors?
Puisse que les appels au soulèvement populaire n'est pas un succès, d'une part et envoyer les congolais à la boucherie serait irresponsable, d'autre part, que préconisez-vous alors? Le statu quo? Qu'une fois les occidentaux repus, viendraient à notre secours?
Mon cher, lorsqu'on veut manger une omelette, il faut avoir le courage de casser son œuf. Toutes les révolutions ont toujours versé le sang et je ne pense pas que pour cette opération, qu'on parle de boucherie. Les français se sont battus pour leur indépendance. Au Québec les «patriotes» se sont battus presque partout. Les roumains ont vaincu Ceacescu dans le sang. Les tunisiens, égyptiens, syriens, irakiens, américains, canadiens, belges, ect... se sont battus ou se battent pour être libres. Personne d'autre que le congolais lui-même ne se battra pour la RDC.

[...]

Je n'en disconviens pas. Ce qu'il nous faut à présent, c'est de voir quels types d'actions entreprendre et comment les mener de façon intelligente et efficace.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  ndonzwau le 31/12/2013, 12:35 am

Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:L'union de l'opposition est sans doute souhaitable mais n'est ni nécessaire ni suffisante et ne doit pas être imposable à tous (...)

LE, j'ai annoncé que je n' y reviendrai pas mais juste pour vous dire que je suis complètement en désaccord avec votre lecture !
(...)
Ailleurs, votre lecture de l'Afrique du Sud est quelque peu inexacte sur ce point : avant ou en même temps qu'il bataillait contre le pouvoir blanc, Mandela a passé des mois entre 1990-1994 pour obtenir l'union de ses frères Noirs autour de lui ! Son exploit le plus retentissant c'est notamment d'avoir réussi à rallier Buthelezi et son zoulou Inkatha...

Compatriotiquement!

En fait Dom, le vrai mérite de Mandela au cours de la période 1990-1994 est d'avoir convaincu la population à ne pas répondre aux provocations. Mandela n'a jamais vraiment réussi à rallier Buthelezi. Buthelezi défendait une cause perdue. Avec ou sans lui, le processus allait se poursuivre. Buthelezi s'en est tout simplement rendu compte.

LE, n’allez-vous pas trop vite en besogne ?!?
Voici rapidement pour ne pas trop polluer le sujet de base et en finir pour ma part avec cette parenthèse :


1° La période de négociations 1990-1994 a vu la violence bondir en Afrique du Sud notamment parce les oppositions de toutes parts au leadership de Mandela ou à sa ligne de conduite ont convaincu et/ou instrumentalisé les populations pour réagir par des troubles ! Et cela beaucoup de la part du pouvoir blanc (ou plus exactement par sa fraction extrémiste (i e le fameux Vlakplaas)) qui s'appliqua à utiliser les rivalités personnelles entre les leaders noirs ! Cette violence faillit hypothéquer l'issue des négociations et surtout à enterrer à jamais l'avènement d'une Afrique du Sud démocratique multiraciale et à pérenniser celle ethniquement et géographiquement divisée prônée par les tenants de l'apartheid !

C'est là tout le crédit de la sagesse managériale de Mandela (et de De Klerk) et le grand mérite de Mandela d’avoir réussi à convaincre la population noire de ne pas toujours répondre aux provocations; ce qui suppose ainsi son appel et sa capacité à l’union, à rallier à sa ligne ces nombreux opposants spontanés ou instrumentalisés !

2° L’Inkatha de Buthelezi (et avant lui ses ascendants) a cohabité longtemps avec l’ANC ; (ce que sa ligne plus tribale, séparatiste était distincte rejoignant parfois cette dernière mais souvent la combattait jusqu’à jouer à l’alliée du pouvoir blanc, le "collabo" et cela jusqu’à la veille des élections de 1994 ! Et d’ailleurs bien après aussi même jusqu’à aujourd’hui dans le KwaZulu Natal et dans les ghettos où dans sa rivalité avec l'ANC il a provoqué une violence très meurtrière parfois en armée de supplétifs du pouvoir blanc dans la répression des habitants des ghettos en révolte...

Alors dire que sa cause était perdue d’avance est pour le moins excessif : Buthelezi et son Inkatha "zoulou" bien qu’ayant aujourd’hui perdu un peu de leurs forces ont représenté et représentent sinon une épine au moins un poil à gratter irritant de l’ANC...
Ce n’est pas en vain que Mandela et ses successeurs furent obligés presque à un compromis intelligent en nommant et en gardant Buthelezi au Ministère de l’Intérieur pendant 10 ans malgré ses casseroles et ses faibles aptitudes à ce poste après que l’ANC eût envisagé une option militaire pour faire plier l’Inkatha qui n’avait pas hésité de son côté dans le passé de l'utiliser pour faire valoir ses revendications !

On parlait de la nécessité de l'union dans la conquête du pouvoir dont usa aussi Mandela...



Compatriotiquement !

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  regarder et bien voir le 31/12/2013, 12:46 am

Je reviendrais après lire d'autres intervenants pour encaisser d'autres informations ou details. Ce que je peux dire pour l'instant dans le sens actuel des discussions ci-haut est que:

1) les militaires ou les policiers sont les mieux places' pour faire un soulevement et ouster le regime de Kabila, par rapport au peuple. Les militaires par exemple sont formes', sont armes', savent un peu plus sur le deplacement de Kabila et autres details sur lui. Ils peuvent mieux faire un soulevement ou une revolte avec tres peu de sacrifices humaines. Parce que le soulevement des militaires est cense' etre chirugical: ils savent exactement ou` viser et qui neutraliser. Tandis qu'un soulevement populaire est possible mais fait un grand nombre de degat de vies humaines parce que ceux-ci ne sont pas mieux equipes' a` se defendre ou a` effectivement attaquer. Donc ce sont les militaires et policiers patriotes qui sont dans la plus proche proximite' de Kabila qui peuvent mieux se sacrifier pour les autres. On a vu comment certains militaires allemands tentaient de neutralizer Hitler. D'ailleurs un soldat n'a que deux buts, celui de gagner un combat et celui de rien que venger son sang ou celui de son voisin. Si reellement Kabila est un tyran et tue les innocents, il va de l'obligation d'un vrai soldat patriote de mourir pour terasser ce tyran peu importe la victoire ou pas sur la tyranie en general (c'est ce qu'on m'a appris d'un vrai militaire).

2) Mecaniquement, le peuple congolais n'est pas encore tres pres a` un soulevement de grandes envergures pour plusieurs raisons dont nous savons tous. Mais est-il que le soulevement ne demande pas tout le peuple en general sur la rue. Car on ne me dira pas que dans la revolution francaise c'etait tout Paris sur la rue.
Mais tout ce que j'aurais a` suggerer pour un soulevement populaire est qu'il doit etre prepare', analyse', decisif et avoir des dispositions contre-offensives. Il ne faut pas se laisser dans le carnage, mais il faut infliger le malheur et frappe continuelle a` vos cibles. Et la derniere suggestion est qu'il faut que tout ceci propose' ci-haut dans ce meme paragraphe soit fait par un groupe de gens seulement et non au su de tout le monde. La discretion et autres facteurs de victoire sont exiges' meme dans le soulevement populaire pour que ca reussisse. Ne croyez pas que comme c'est du soulevement populaire, il faut faire de l'improvisation sans preparation, wana bakosasa bino sans resultat, et le monde s'enfouttra.

3) Pour moi j'avais dit aux gens que realistiquement nous sommes incapables de recuperer le pays a` 100% pour l'instant du point de vue souverainete' et gestion quotidienne de l'Appareil de l'Etat par de vrais congolais. Ce qu'il faut faire c'est de composer avec les occidentaux: acceptons qu'il nous chasse Kabila en 2016 (en acceptant le resultat reel d'une election), en meme temps que eux passent leur nouvel homme peut-etre un Katumbi, un Minaku ou autre. Comme ca nous serons tous 50-50. Eux les occidentaux auront encore quelqu'un qui ne va pas secouer leur interet en RDC et nous aurons une personne autre que Kabila mais cette personne etant quand-meme intellectuel pour la premiere fois, il sera de loin mieux que le regime de Kabila et aura quand-meme certaines initiatives personnelles en tant que chef de l'Etat. Voila` comment avec le temps on pourra recuperer notre pays peti a` petit, tout dependra de nouveaux hommes comment ils pourront contourner les blancs des` qu'assis au pouvoir car tout est possible. Mais demeurer pur nationaliste en esperant un changement total soudain sans passer par les blancs, est un irrealisme total et on en sortira mains bredouilles.
Franchement c'est ce que moi je pense, oublions oh Mfumu Ntoto, oh Diomi, Tshisekedi Fayulu et autres, la meme histoire de 2011 se repetera. Composons avec les blancs et que nous et eux recoivent 50-50 en premier lieu et avec le temps nous verrons comment emerger et recuper. Des` lors qu'on a un nouvel homme intellectuel au sommet de l'Etat pour la premiere fois, moi je crois que les choses seront differentes meme a` 25 % par rapport avec l'illetre' Kabila.

Regarder et bien voir
Technology-polytechnique

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Libre Examen le 7/1/2014, 3:40 am

ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:
ndonzwau a écrit:
Libre Examen a écrit:L'union de l'opposition est sans doute souhaitable mais n'est ni nécessaire ni suffisante et ne doit pas être imposable à tous (...)

LE, j'ai annoncé que je n' y reviendrai pas mais juste pour vous dire que je suis complètement en désaccord avec votre lecture !
(...)
Ailleurs, votre lecture de l'Afrique du Sud est quelque peu inexacte sur ce point : avant ou en même temps qu'il bataillait contre le pouvoir blanc, Mandela a passé des mois entre 1990-1994 pour obtenir l'union de ses frères Noirs autour de lui ! Son exploit le plus retentissant c'est notamment d'avoir réussi à rallier Buthelezi et son zoulou Inkatha...

Compatriotiquement!

En fait Dom, le vrai mérite de Mandela au cours de la période 1990-1994 est d'avoir convaincu la population à ne pas répondre aux provocations. Mandela n'a jamais vraiment réussi à rallier Buthelezi. Buthelezi défendait une cause perdue. Avec ou sans lui, le processus allait se poursuivre. Buthelezi s'en est tout simplement rendu compte.

LE, n’allez-vous pas trop vite en besogne ?!?
Voici rapidement pour ne pas trop polluer le sujet de base et en finir pour ma part avec cette parenthèse :


1° La période de négociations 1990-1994 a vu la violence bondir en Afrique du Sud notamment parce les oppositions de toutes parts au leadership de Mandela ou à sa ligne de conduite ont convaincu et/ou instrumentalisé les populations pour réagir par des troubles ! Et cela beaucoup de la part du pouvoir blanc (ou plus exactement par sa fraction extrémiste (i e le fameux Vlakplaas)) qui s'appliqua à utiliser les rivalités personnelles entre les leaders noirs ! Cette violence faillit hypothéquer l'issue des négociations et surtout à enterrer à jamais l'avènement d'une Afrique du Sud démocratique multiraciale et à pérenniser celle ethniquement et géographiquement divisée prônée par les tenants de l'apartheid !

C'est là tout le crédit de la sagesse managériale de Mandela (et de De Klerk) et le grand mérite de Mandela d’avoir réussi à convaincre la population noire de ne pas toujours répondre aux provocations; ce qui suppose ainsi son appel et sa capacité à l’union, à rallier à sa ligne ces nombreux opposants spontanés ou instrumentalisés !

2° L’Inkatha de Buthelezi (et avant lui ses ascendants) a cohabité longtemps avec l’ANC ; (ce que sa ligne plus tribale, séparatiste était distincte rejoignant parfois cette dernière mais souvent la combattait jusqu’à jouer à l’alliée du pouvoir blanc, le "collabo" et cela jusqu’à la veille des élections de 1994 ! Et d’ailleurs bien après aussi même jusqu’à aujourd’hui dans le KwaZulu Natal et dans les ghettos où dans sa rivalité avec l'ANC il a provoqué une violence très meurtrière parfois en armée de supplétifs du pouvoir blanc dans la répression des habitants des ghettos en révolte...

Alors dire que sa cause était perdue d’avance est pour le moins excessif : Buthelezi et son Inkatha "zoulou" bien qu’ayant aujourd’hui perdu un peu de leurs forces ont représenté et représentent sinon une épine au moins un poil à gratter irritant de l’ANC...
Ce n’est pas en vain que Mandela et ses successeurs furent obligés presque à un compromis intelligent en nommant et en gardant Buthelezi au Ministère de l’Intérieur pendant 10 ans malgré ses casseroles et ses faibles aptitudes à ce poste après que l’ANC eût envisagé une option militaire pour faire plier l’Inkatha qui n’avait pas hésité de son côté dans le passé de l'utiliser pour faire valoir ses revendications !

On parlait de la nécessité de l'union dans la conquête du pouvoir dont usa aussi Mandela...



Compatriotiquement !

Voici d'après Mandela lui-même comment il a réussi à rallier Chef Buthelezi :

"On March 28, thousands of Inkatha members brandishing spears and knobkerries, marched through Johannesburg to a rally in the center of town. At the same time, an armed Inkatha group attempted to enter Shell House, the ANC headquarters, but were repulsed by armed guards. Shots by unidentified gunmen were also fired in the city center, and altogether fifty-thee people died. It was a grisly spectacle that made South Africa appear as if it was on the brink of internal war. Inkatha was attempting to postpone the election, but neither Mr. De Klerk nor I would budge. The day was sacrosanct.

I had agreed to international mediation, and on April 13 a delegation arrived led by Lord Carrington, the former  British foreign secretary, and Henry Kissinger, the former American secretary of State. But when Inkatha was informed that the election date was not subject to mediation, they refused to see the mediators, who left without talking to anyone. Now Chief Buthelezi knew the election would take place no matter what. On April, barely a week before the election, Chief Buthelezi accepted the offer of constitutional role for the Zulu monarchy and agreed to participate." Nelson Mandela, The Long Walk to Freedom


Le processus a finalement réussi parce que Mandela et l'ANC avaient l'appui d'une forte majorité des Sud-Africains et que Mandela a réussi à contenir la population. Mandela tout au long de son combat n'a jamais recherché des récompenses personnelles. Il n'a pas cherché à être le président de l'ANC et il n'a pas cherché à être le président de l'Afrique du Sud. L'union, pour ceux qu'y ont adhéré, a été bâtie autour de la recherche d'une société juste et non en l'attribution ou en la promesse des récompenses individuelles.


Dernière édition par Libre Examen le 7/1/2014, 4:28 am, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 7/1/2014, 4:05 am

L'ONU rebaptise les rebelles du M23 en ADF Nalu...mais les congolais ne sont plus dupes !



De peur de perdre la face le gouvernement Congolais s'acharne à parler des ADF Nalu face à toutes les attaques meurtrières menées par les rebelles sur la population ces derniers jours.
Cet acte de traîtrise contre la nation permet au gouvernement de la RDC de ne pas justifier à son opinion publique l'échec des accords de Nairobi.
Ainsi malgré les premiers rapports de l'ONU qui pointaient  le M23 dans les incursions meurtrières dans les villages du Kivu, qui a vu la mort de plus de 60 villageois en deux semaines.
Après l'accord de paix de Nairobi entre le gouvernement Congolais et  le M23, le ministre de la désinformation Tshaku Mende alias  «le perroquet » du gouvernement de Joseph Kabila, la marionnette de Kagame et Museveni persistait à accuser les ADF Nalu.
On se demande comment les ADF-Nalu, une rébellion opposé à Museveni a pu se réarmer, sachant que depuis des années sa force de nuisance avait été fortement réduite au point de la rendre insignifiante.
Après avoir fait exécuter Mamadou Ndala qui par ses victoires sur le M23, gênait les plans hégémonistes, de ses parrains  Rwando-Ougandais, Kabila vient de donner le feu vert aux ennemis du Congo, de voir ce pays Balkanisé.
Le désarmement piège des Maï Maï qui résistaient à la Balkanisation et protégeaient les populations du Kivu contre les attaques des militaires Rwandais sous le dénomination de M23, ont été  dupés par une  fausse annonce de fin de guerre.
Toujours une même stratégie qui consiste à des attaques sur des villages sans défense et à la repopulation des citoyens Rwandais des territoires abandonnés par les Congolais.


Article manipulé:
Le Rwanda et l'Ouganda accusés de soutien au M23 par un nouveau rapport de l'ONU

RFI s'est procurée une copie de la version définitive du rapport annuel du groupe d'experts des Nations unies qui enquête sur la situation à l'est de la RDC. Ce document, qui date du 12 décembre dernier, doit être présenté officiellement dans les semaines qui viennent. Comme les précédents rapports, il pointe notamment l'existence d'un soutien du Rwanda et de l'Ouganda aux rebelles du M23.
Les experts des Nations unies évoquent un soutien « constant » du Rwanda aux rebelles du M23, renforcé en période de combats. Ils parlent d'aide au recrutement, de fourniture d'armes et même, ponctuellement, d'une participation directe de l'armée rwandaise aux côtés des rebelles du M23.
C'est ainsi qu'en août dernier, des soldats de Kagame « ont traversé la frontière » pendant de courtes périodes, écrivent les experts. « Des chars rwandais ont [même] tiré en RDC pour appuyer le M23 », en octobre dernier, selon ce document. On y lit également que les recrutements au Rwanda n'ont pas cessé depuis la défaite du M23, d'après des témoignages jugés « crédibles ».
Ce n'est pas la première fois que les experts de l'ONU accusent le Rwanda voisin d'appuyer la rébellion du M23. Le gouvernement de Kigali a toujours démenti.

Les FARDC pas épargnées


L'armée congolaise n'est pas épargnée : les experts ont notamment mis en évidence « des cas de collaboration » au niveau local entre les Forces démocratiques de libération du Rwanda, les FDLR et l'armée congolaise. Ils n'ont en revanche pas pu établir que des membres de ce groupe armé aient directement servi dans l'armée régulière. L'Ouganda est également pointé du doigt. Les experts l'accusent entre autres d'avoir laissé circuler librement sur son territoire des leaders recherchés du M23.
Si la défaite du mouvement rebelle a convaincu plusieurs groupes armés de se rendre ou de négocier leur réintégration dans l'armée congolaise, les experts insistent sur la menace grandissante que représentent les ADF-Nalu pour l'est du Congo. Les rebelles ougandais se sont renforcés en 2013 et ont adopté des méthodes plus « agressives ».
Ce nouveau rapport de l'ONU fait par ailleurs état de « graves violations du droit humanitaire international », notamment l'enrôlement et l'utilisation d'enfants soldats, ou des attaques ciblées contre la population civile. Si les groupes armés ont commis nombre de ces crimes, les FARDC ont été identifiées par les experts des Nations unies comme « partie prenante » de nombreuses violations.

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  ndonzwau le 7/1/2014, 6:08 am

Mathilde a écrit:L'ONU rebaptise les rebelles du M23 en ADF Nalu...mais les congolais ne sont plus dupes !



De peur de perdre la face le gouvernement Congolais s'acharne à parler des ADF Nalu face à toutes les attaques meurtrières menées par les rebelles sur la population ces derniers jours.
Cet acte de traîtrise contre la nation permet au gouvernement de la RDC de ne pas justifier à son opinion publique l'échec des accords de Nairobi.
Ainsi malgré les premiers rapports de l'ONU qui pointaient  le M23 dans les incursions meurtrières dans les villages du Kivu, qui a vu la mort de plus de 60 villageois en deux semaines.
Après l'accord de paix de Nairobi entre le gouvernement Congolais et  le M23, le ministre de la désinformation Tshaku Mende alias  «le perroquet » du gouvernement de Joseph Kabila, la marionnette de Kagame et Museveni persistait à accuser les ADF Nalu.
On se demande comment les ADF-Nalu, une rébellion opposé à Museveni a pu se réarmer, sachant que depuis des années sa force de nuisance avait été fortement réduite au point de la rendre insignifiante.
Après avoir fait exécuter Mamadou Ndala qui par ses victoires sur le M23, gênait les plans hégémonistes, de ses parrains  Rwando-Ougandais, Kabila vient de donner le feu vert aux ennemis du Congo, de voir ce pays Balkanisé.
Le désarmement piège des Maï Maï qui résistaient à la Balkanisation et protégeaient les populations du Kivu contre les attaques des militaires Rwandais sous le dénomination de M23, ont été  dupés par une  fausse annonce de fin de guerre.
Toujours une même stratégie qui consiste à des attaques sur des villages sans défense et à la repopulation des citoyens Rwandais des territoires abandonnés par les Congolais.


Article manipulé:
Le Rwanda et l'Ouganda accusés de soutien au M23 par un nouveau rapport de l'ONU

RFI s'est procurée une copie de la version définitive du rapport annuel du groupe d'experts des Nations unies qui enquête sur la situation à l'est de la RDC. Ce document, qui date du 12 décembre dernier, doit être présenté officiellement dans les semaines qui viennent. Comme les précédents rapports, il pointe notamment l'existence d'un soutien du Rwanda et de l'Ouganda aux rebelles du M23.
Les experts des Nations unies évoquent un soutien « constant » du Rwanda aux rebelles du M23, renforcé en période de combats. Ils parlent d'aide au recrutement, de fourniture d'armes et même, ponctuellement, d'une participation directe de l'armée rwandaise aux côtés des rebelles du M23.
C'est ainsi qu'en août dernier, des soldats de Kagame « ont traversé la frontière » pendant de courtes périodes, écrivent les experts. « Des chars rwandais ont [même] tiré en RDC pour appuyer le M23 », en octobre dernier, selon ce document. On y lit également que les recrutements au Rwanda n'ont pas cessé depuis la défaite du M23, d'après des témoignages jugés « crédibles ».
Ce n'est pas la première fois que les experts de l'ONU accusent le Rwanda voisin d'appuyer la rébellion du M23. Le gouvernement de Kigali a toujours démenti.

Les FARDC pas épargnées


L'armée congolaise n'est pas épargnée : les experts ont notamment mis en évidence « des cas de collaboration » au niveau local entre les Forces démocratiques de libération du Rwanda, les FDLR et l'armée congolaise. Ils n'ont en revanche pas pu établir que des membres de ce groupe armé aient directement servi dans l'armée régulière. L'Ouganda est également pointé du doigt. Les experts l'accusent entre autres d'avoir laissé circuler librement sur son territoire des leaders recherchés du M23.
Si la défaite du mouvement rebelle a convaincu plusieurs groupes armés de se rendre ou de négocier leur réintégration dans l'armée congolaise, les experts insistent sur la menace grandissante que représentent les ADF-Nalu pour l'est du Congo. Les rebelles ougandais se sont renforcés en 2013 et ont adopté des méthodes plus « agressives ».
Ce nouveau rapport de l'ONU fait par ailleurs état de « graves violations du droit humanitaire international », notamment l'enrôlement et l'utilisation d'enfants soldats, ou des attaques ciblées contre la population civile. Si les groupes armés ont commis nombre de ces crimes, les FARDC ont été identifiées par les experts des Nations unies comme « partie prenante » de nombreuses violations.

J'avais déjà affiché ici le lien sur ce rapport ! Afrikarabia a été le premier à le mettre en ligne !
Le revoici : ceux qui sont curieux et cherchent à  comprendre les tenants et les aboutissants de la situation du pays peuvent accéder à cette version anglaise qui se lit d'ailleurs aisément !

ndonzwau a écrit: le Ven 3 Jan - 15.15
(...)
Rapport final du Groupe d’Experts des NU sur la RDC, décembre 2013 (version anglaise)
COMITÉ DES SANCTIONS DU CONSEIL DE SÉCURITÉ MIS EN PLACE PAR LA RÉSOLUTION 1533 CONCERNANT LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

° https://docs.google.com/file/d/0B5l_TQdxpzjSWm84Q21KbGk0bkE/edit?pli=1

° http://www.franceonu.org/la-france-a-l-onu/dossiers-geographiques/afrique/republique-democratique-du-congo/article/republique-democratique-du-congo
° https://www.un.org/french/sc/committees/1533/annualreports.shtml
° http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131217175519/
° http://afrikarabia.com/wordpress/la-piste-katangaise-derriere-les-attaques-en-rdc/

° http://www.rfi.fr/afrique/20140106-rdc-rwanda-ouganda-soutien-m23-nouveau-rapport-onu
Compatriotiquement



Commpatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 10/1/2014, 7:52 pm

Declaration de l'insertion de m23 comme parti polique avec celestin bioli kadite pdt y'en a marre


certains osent, bravo !!!
flower flower 


 like

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  King David le 10/1/2014, 8:39 pm

À tous les Kabilistes Pprdiens, vous qui vous des patriotes, vous qui dites que le M23 est rwandais, que dites-vous alors quand votre Raïs décide d'inclure ce mouvement dans les institutions congolaises? Êtes-vous à l'aise avec cette décision ou la combattez-vous? Votre conscience vous jugera

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  King David le 10/1/2014, 8:41 pm

À tous les Kabilistes Pprdiens, vous qui vous des patriotes, vous qui dites que le M23 est rwandais, que dites-vous alors quand votre Raïs décide d'inclure ce mouvement dans les institutions congolaises? Êtes-vous à l'aise avec cette décision ou la combattez-vous? Votre conscience vous jugera

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 13/1/2014, 2:26 pm

KABUHANGA: LES TROUPES RWANDAISES S’AMASSENT À LA FRONTIÈRE DE NYIRAGONGO.

Des renforts de l’armée rwandaise débarquent depuis trois jours à la localité rwandaise voisine de Kabuhanga dans le territoire de Nyiragongo à la frontière entre le Congo-Kinshasa et le Rwanda.



Les habitants de cette localité congolaise s’inquiètent de la présence en masse des militaires rwandais alors que rien, selon eux, n’explique un tel déploiement. Des informations ayant filtré les rangs de l’armée rwandaise indiquent que le verrou est en train d’être constitué pour empêcher les infiltrations sur le territoire des rebelles hutu des Fdlr.

Kigali n’a jamais digéré la défaite du M23 et depuis trois semaines, le recrutement a repris pour renforcer la défunte rébellion congolaise. Le rapporteur de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Sylvestre Nkuba Kahombo a appelé les habitants de Kabuhunga à la vigilance. Il a demandé également aux éléments de l’armée nationale à être prêts à toute éventualité. ‘‘Je sais que l’ennemi est en train de jouer à la manipulation et à la provocation.

Nous espérons que les choses ne vont pas se dégrader parce que le moral des Fardc est au zénith et les agresseurs seront surpris s’ils tentent une nouvelle aventure’’, a assuré Sylvestre Nkuba Kahombo. Sachez que le rapport définitif du groupe d’experts de l’Onu qui sera publié très prochainement, confirme que le régime de Paul Kagame continue à soutenir le mouvement rebelle même après sa défaite. Plus de détails dans le breafing hebdomadaire de la monusco qu’on pourra avoir demain.




Source:Congo24.net

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 14/1/2014, 10:42 am

RDC: l’ONU craint une résurgence du M23 dans l’Est
Par RFI


La Monusco ne laissera pas les rebelles du M23 reprendre leurs opérations et va poursuivre son offensive contre deux autres groupes armés, a affirmé ce lundi 13 janvier le représentant spécial de l'ONU en RDC devant le Conseil de sécurité. Selon le dernier rapport du groupe d'experts de l'ONU sur le Congo, les recrutements se seraient poursuivis en faveur du M23 après sa défaite militaire.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour


Depuis le mois de décembre, l’ONU s’est beaucoup félicitée de la défaite du M23. Mais le rapport d’étape de la Monusco laisse entendre que ce succès militaire n’est pas aussi complet qu’il y paraît. Ce lundi 13 janvier, devant le Conseil de sécurité, Martin Kobler, le chef de la mission de l’ONU en RDC, a fait état d’informations « crédibles » selon lesquelles le M23 continue de recruter et redevient actif dans l’est du Congo :

« Des sources crédibles font état de la poursuite du recrutement militaire après la signature de cette déclaration. Il y a aussi des sources crédibles qui font état d'une résurgence d'activités du M23 en Ituri, dans le nord-est du Congo.

J'en appelle au gouvernement congolais pour qu'il mette en application la déclaration de Nairobi et qu'il accélère le processus de désarmement et de démobilisation des ex-combattants du M23.

Et j'en appelle également aux gouvernements du Rwanda et de l'Ouganda pour qu'ils fassent tout pour empêcher le M23 de se réfugier et de s'entraîner sur leur territoire. Nous n'allons pas tolérer une reprise des opérations du M23. »

L’ambassadeur rwandais a vivement réagi à ces déclarations en dénonçant devant le Conseil de sécurité des « allégations non vérifiées » et accusé la Monusco de négliger les opérations contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Martin Kobler a répondu que le démantèlement des FDLR est toujours une priorité, mais que ces petits groupes dissimulés dans une épaisse forêt vierge sont plus difficiles à traquer que le M23 qui s’apparentait à une petite armée, très structurée et très visible.

→ A (RE)LIRE : Le Rwanda et l’Ouganda accusés de soutien au M23 par un nouveau rapport de l’ONU

Nouvelle attaque des FDLR dans le parc des Virunga

En RDC, un garde-parc et trois rebelles ont été tués samedi 11 janvier dans une attaque de rebelles des FDLR, une rébellion active depuis près de 20 ans dans l’est du Congo. L’incident a eu lieu à une dizaine de kilomètres au nord de Goma dans le parc naturel des Virunga.

Les rangers du parc effectuaient une simple patrouille au pied du volcan Nyaragongo. À leur approche, des rebelles des FDLR ont lancé l’attaque. Pour la direction du parc des Virunga, cette attaque devait servir à empêcher les gardes de contrôler et sécuriser une zone où vivent des gorilles des montagnes. Une zone qui, pour les rebelles, sert avant tout de site clandestin de production de charbon.

Ce trafic, extrêmement lucratif, sert à financer les groupes armés de la région. Selon les gardes du parc, la vente de charbon rapporte plus de 30 millions de dollars par an.

Reste que cet incident rappelle l’extrême fragilité de la sécurité dans cette zone. Depuis 1996, 140 rangers sont morts en tentant de protéger le parc et ses habitants. Il montre également l’incapacité des Nations unies et de l’armée congolaise à neutraliser pour le moment cette rébellion présente dans la région depuis 20 ans.

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 14/1/2014, 8:02 pm

Nord-Kivu: Nouvelle attaque des FDLR dans le parc Virunga



fdlrNouvelle attaque des FDLR dans le parc des Virunga

En RDC, un garde-parc et trois rebelles ont été tués samedi 11 janvier dans une attaque de rebelles des FDLR, une rébellion active depuis près de 20 ans dans l’est du Congo. L’incident a eu lieu à une dizaine de kilomètres au nord de Goma dans le parc naturel des Virunga.

Les rangers du parc effectuaient une simple patrouille au pied du volcan Nyaragongo. À leur approche, des rebelles des FDLR ont lancé l’attaque. Pour la direction du parc des Virunga, cette attaque devait servir à empêcher les gardes de contrôler et sécuriser une zone où vivent des gorilles des montagnes. Une zone qui, pour les rebelles, sert avant tout de site clandestin de production de charbon.

Ce trafic, extrêmement lucratif, sert à financer les groupes armés de la région. Selon les gardes du parc, la vente de charbon rapporte plus de 30 millions de dollars par an.

Reste que cet incident rappelle l’extrême fragilité de la sécurité dans cette zone. Depuis 1996, 140 rangers sont morts en tentant de protéger le parc et ses habitants. Il montre également l’incapacité des Nations unies et de l’armée congolaise à neutraliser pour le moment cette rébellion présente dans la région depuis 20 ans.

RFI

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 14/1/2014, 10:14 pm

FLASH: AU RWANDA LE M23 SE RÉORGANISE,ET EN RDC ON CHERCHE A LES INTEGRÉS DANS L'ARMÉE



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 21/1/2014, 8:25 pm

LA RDC UN PAYS DE NON DROIT, UNE TERRE SANS FRONTIÈRE.


LA RDC UN PAYS DE NON DROIT, UNE TERRE SANS FRONTIERE.
L'offensive de l'armée contre les ADF-Nalu s'enlise

En RDC, au cinquième jour de l'opération Sokola («nettoyez» en lingala) de l'armée congolaise contre la rébellion des ADF-Nalu, les choses se compliquent. Des sources locales évoquent un mouvement des rebelles de l'est vers l'ouest, ainsi que des problèmes de coordination du côté de l'armée congolaise.
Depuis samedi 18 janvier, l'armée congolaise contrôle le sanctuaire de Mwalika, un lieu de ravitaillement des ADF en nourriture, tout


comme le village de Mamundioma. Il s'agit de la plus grosse position conquise par l'armée à ce jour. Situé à 45 kilomètres au nord-est de la ville de Beni, ce bourg était occupé depuis deux ans par la rébellion ougandaise.
Ce lundi 20 janvier, de nouveau accrochages ont eu lieu au nord de Beni, selon plusieurs sources. Mais toujours aucun bilan. Depuis le début de l'offensive, l'armée reste silencieuse sur ce point.
Surtout, au cinquième jour de l'opération militaire, différentes sources commencent à évoquer des difficultés sur le terrain. Depuis le début, les ADF fuient les affrontements et semblent manœuvrer en souplesse. Derrière, l'armée congolaise à du mal à suivre. A cela s'ajoutent des problèmes de coordination des différents bataillons et d'entente sur le terrain, affirme la société civile.
Résultat : depuis dimanche les FARDC pressent la Monusco à s'engager davantage sur le terrain des opérations. Certes, la mission de l'ONU au Congo fournit de l'essence et des rations. Certes, 200 casques bleus sécurisent l'aéroport et l'axe Beni-Nerengeti. Mais c'est bien tout. L'armée congolaise est pour le moment la seule engagée dans cette opération.
Le commandant de la force de la Monusco est attendu ce mardi à Beni, sans doute pour assurer l'armée congolaise de son soutien. Sans doute aussi pour rappeler l'ampleur de son appui logistique et en renseignements. Même si dans l'immédiat, les bataillons de la force restent mobilisés contre un autre groupe rebelle : les FDLR.

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 21/1/2014, 8:32 pm

Nord-Kivu: (Triste) Voici ce qui se passe au sein de l’armée congolaise à Beni "avant l’attaque des Adf/Nalu


LE SUCCES ET LES INTERETS DIVISENT

A Beni où une opération doit être menée contre les rebelles ougandais et d’autres groupes armés qui sèment la terreur en tuant et en enlevant les habitants, des colonnes de militaires surarmées sont visibles au cœur de la ville. Annoncée pour début décembre dernier, la traque n’a pas toujours débuté. Les périmètres des quartiers près des hôtels où logent ces militaires sont quadrillés. Certains hauts gardés racontent que leurs premiers ennemis sont leurs collègues d’armes. Chaque unité contrôle ainsi son périmètre.

Trois chefs, qui se préparent à combattre les mêmes ennemis, travaillent chacun de leur côté. Des militaires formés par les Américains en provenance de Kisangani, sous la conduite d’un général installé à Beni, ont leur campement à Mambango tout près de la ville.

D’autres venus de Kindu formés par les Belges sont installés aux alentours de l’aéroport et les derniers issus de l’ancien brassage ont leur base au camp militaire de l’Ozacaf au cœur de la ville. Chacune de ces unités dépend de son commandant. Non seulement, ils ne coopèrent pas vraiment mais ils se regardent avec méfiance. Ils sont identifiés par leurs drapelets rouges suspendus sur les camions, d’autres par des brassards jaunes ou verts.

Selon certains d’entre eux, leur victoire dans les territoires de Nyiragongo et Rutchuru leur attirent des ennuis et les exposent à la mort. Notre unité commando n’a aucun compte à rendre au commandant local d’ici car nous sommes une unité d’intervention mobile qui frappe l’ennemi partout.

Mais nos amis ne jurent que par notre mort, déclare un militaire dans un débit de boisson autour d’un verre avec ses camarades d’armes. Un officier grince les dents : Nous ne serons pas prêts à engager nos troupes sur la ligne de front tant que nous ne connaissons pas le commandant qui va gérer les opérations sur le plan tactique, militaire et financier .

Pour un économiste de la région, les guerres à l’Est du pays sont un grand business qui enrichit beaucoup de gens dont des gradés de l’armée. Une opération militaire, c’est l’occasion rêvée pour eux de se remplir les poches en gérant les fonds mis à leur disposition, voire en vendant des armes aux rebelles ou en détournant la solde ou la ration des hommes de troupe.

Selon un rapport de la société civile de Beni plus de 800 personnes ont déjà été enlevées par les ADF/NALU et des villages entiers dévastés. Mettre fin à ces exactions ne semble pas être aujourd’hui la priorité des forces armées.


http://emiradamo.com/2014/01/21/nord-kivu-triste-voici-ce-qui-se-passe-au-sein-de-larmee-congolaise-a-beni-avant-lattaque-des-adfnalu/

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Troll le 21/1/2014, 11:23 pm

  :yawn: Militairement parlant....

Les "Forces Spéciales" dependent...toujours ou presque de l´état-majo général dans une armée classique..Aux USA, il exite une organisation "SOCOM" (si le nom n´a pas changé depuis) qui depend directement de la Pentagone..On y retrouve toutes le forces spéciales de la Navy, Marine, ou Army..y compris la force aérienne, la France possede le "COS". la RFA l " Division Speziele Operationen", la Russie avec les "OMON" du ministère de l´Interieur ou les Spetnaz de l´armée ect...

La RDC ne possede pas encore une telle structure et dans l´avenir proche....on va s´inspirer des USA sans doute. C´est normal que les commando formés par les Belges, les USA...ne soient pas sous les ordres du commandant de la région militaire..ou du chef d´EM de la Force Terrestre...ce qu´ils dependent plus de l´EMG (Etumba) qui les utilisent via les services de renseignement militaire..Exceptionelement, ces forces peuvent se retrouver sous les ordres du chef des operations militaires (comme Bahuma, le responsable de la région nilitaire du Nord Kivu..avec Ndala..)..mais c´est une exception car ces forces devraient se battre sur tout le territoire congolais sans être limitées par les "frontières admnistratives" des provinces.


ASPECT TECHNIQUE


Le plus important pour les FARDC en ce moment, c´est de posseder une mobiité via l´usage des hélicoptères de transport, d´un superiorité logistique où les hommes possedent assez des munitions et des rations alimentaires,...en plus de la superiorté informationelle que peut apporter les drones qui suivent en temps réel les deplacements des ADF ou FDLR.  

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Mathilde le 13/2/2014, 12:46 am

LE RETOUR DU M 23 AU CONGO = LE RETOUR DE LA GUERRE A L' EST


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  ndonzwau le 18/2/2014, 2:45 pm

"DEC Radio Okapi
Les performances des FARDC sur les rebelles ougandais des ADF"

°http://radiookapi.net/emissions-2/dialogue-entre-congolais/2014/02/17/ce-soir-les-performances-des-fardc-sur-les-rebelles-ougandais-des-adf/

"RDC: les ADF-Nalu auraient subi de lourdes pertes face à l’armée"
° http://www.rfi.fr/afrique/20140215-rdc-serieux-revers-rebelles-adf-nalu-selon-armee/

"RDC: 22 militaires et 230 rebelles ougandais tués depuis le 16 janvier
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8679
Le gouvernement congolais a annoncé vendredi 14 février que 22 militaires congolais et 230 rebelles ougandais avaient été tués depuis le début d’une offensive de l’armée le 16 janvier contre la rébellion de l’ADF-Nalu, active dans l’Est(...)"

"Nord-Kivu: les défis à relever après les dernières victoires des FARDC sur les ADF"
° http://radiookapi.net/actualite/2014/02/17/nord-kivu-les-defis-relever-apres-la-victoire-sur-les-adf/

"Nord-Kivu : les FARDC déclenchent des combats contre les APCLS à Nyabiondo"
° http://radiookapi.net/actualite/2014/02/17/nord-kivu-les-fardc-declenchent-des-combats-contre-les-apcls-nyabiondo/

° http://radiookapi.net/actualite/2014/02/17/nord-kivu-la-societe-civile-de-masisi-appelle-larmee-se-deployer-mwima/
° http://www.rfi.fr/afrique/20140217-presse-congolaise-une-nouvelle-fois-endeuillee/
° http://radiookapi.net/actualite/2014/02/16/beni-journaliste-succombe-de-ses-blessures-apres-une-attaque-des-rebelles-de-ladf/


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADF NALU ETAIT SERIEUX ALORS ? OU LA RÉSURRECTION M23 ÉTAIT SÉRIEUSE ? la Guerre est de retour à l'Est du pays après le passage de J.Kabila. Beni occupée par le adf nalu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum