Samy Badibanga 1er Ministre

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Admin le 17/11/2016, 5:44 pm

Samy Badibanga est nommé 1er ministre

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Ricky Gabrino le 17/11/2016, 5:46 pm

Admin a écrit:Samy Badibanga est nommé 1er ministre

J'aimerais bien voir la tête de Kamerhe en ce moment. Lui qui s'est tant battu Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Arafat le 17/11/2016, 6:22 pm

Le président ne voulait pas d´un premier ministre qui lui ferait de l´ombre, Jean Lucien Busa partait favori vu que pour sauvergarder l´equilibre, le 1er ministre devrait venir de l´ouest du pays. Je suis surpris par la nommination de Sammy Badibangi, un homme très discret. Serait-ce un clin d´oeil envers l´UDPS? Le nouveau premier ministre servira alors de rélai entre le président et Etienne Tshisekedi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Troll le 17/11/2016, 6:23 pm

Sad Mr l´Admn

"SAMMY BADIBANGA, UN TAUPE DEPUIS LONGTEMPS OU SIMPLE CIRCONSTANCE POLITIQUE ?"
Surprised

Contrairement aux autres parlementaires de l´UDPS, l´ex "président du groupe parlementaire" de l´UDPS n´a jamais été frappé par le "fatwa" de Tshitshi No No

Au contraire, Sammy si proche de Felix Like a Star @ heaven était l´homme de la diplomatie secrète, parlementaire de l´UDPS Like a Star @ heaven Pour preuve, quand l´ONU désigne l´algerien DJINNIT, c´est Sammy qui l´amene rendre visite á Tshitshi "exilé" á Bruxelles Idea

Sammy ..s´il était une "taupe" connait les stratégies de Tshitshi de l´interieur car la rupture avec Tshitshi a commencé avec l´affaire des negociations á Venise et Ibiza*

Vous allez retrouver les propos de Sammy sur le site de Jeune Afrique quand il s´opposait activement á la présence de l´UDPS dans le comité de preparation du dialogue de Kodjo
No

Sammy qui semble avoir pris la distance de Felix..a fait une grande surprise en se retrouvant "embauché" par Kamerhe Laughing EWANGA raconte que Kodjo aurait dit tout haut qu´il fallait "recruter les parlementaires de l´UDPS" quand Tshitshi et son Rassemblement What a Face avait refusé le dialogue Laughing


¤ LA VIELLE STRATEGIE DES EXPERTS MOBUTISTES


Quand on prend du recul..en relisant l´histoire de la fin de Mobutu, vous allez retrouver une stratégie efficace (pour Mobutu) qui avait consistée á "retarder" les choses en changeant les PM..durant la "transition" @
Recruter les PM dans l´alliance politique de l´opposition était la face visible de cette stratégie What a Face Vous vous souvenez de BIRINDWA? Like a Star @ heaven


Dèjà l´UDPS était l´un des partis qui avait fournie un PM..pour aider Mobutu á allonger son pouvoir, ensuite..NGUZ, MUNGUL, ect... No
Est-il possible de refaire la même chose á l´âge de l´Internet et des technologies de l´information? WAIT AND SEE
Like a Star @ heaven

What a Face CAPACITE DE NUISANCE DE SAMMY BADIBANGA Question


Sammy qui commence á prendre une posture d´un "dur" ..Dans un tweet sur VOA, il affirme "L´État de droit commence par l´exemplarité et le respect des institutions" cyclops

Maintenant qu´il est á la tête de l´institution executive..Sammy va sans doute passer par le destin d´un NGUNZ contraint de reprimer les manifestations á Kin @

Sa premier mission ne sera sans doute pas de s´impliquer dans la médiation de la CENCO No No mais plus la preparation du choc du mois de decembre où comme PM, il sera en première ligne pour reprimer la CARTE ROUGE affraid drunken

Même si Sammy connaissait les options de Tshitshi et Felix, en ce moment le Rassemblement est une "machine politique" qui depasse l´UDPS..ce que rien que ceux du G7¤ possedent des ressources intellectuelles et politiques interieures si pas exterieures qui depassent largement celle de l´UDPS drunken Basketball

WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Admin le 17/11/2016, 6:41 pm

Ricky Gabrino a écrit:
Admin a écrit:Samy Badibanga est nommé 1er ministre

J'aimerais bien voir la tête de Kamerhe en ce moment. Lui qui s'est tant battu Laughing Laughing
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  ndonzwau le 17/11/2016, 6:57 pm

Plus que la nomination pure et simpletion de Badibanga au poste de Premier Ministre d’un « gouvernement d’union nationale » conduit par l’opposition, il[url=#41620805] importe[/url] de sonder les coulisses de sa nomination, les plans et les non-dits non seulement de la majorité au pouvoir mais aussi de toute l’opposition, alliée à « JK » comme du côté du « Rassemblement »…

Il[url=#7916156] importe[/url] notamment de savoir la signification de cette nomination chez JK non seulement en termes de message à tout le pays et à sa majorité mais aussi ce qu’il veut dire à Tshisekedi en nommant un (ancien) membre de l’Udps, proche dans le civil, on le sait de F Tshisekedi et en choisissant après tout un représentant et même le chef du premier groupe parlementaire de l’AN, UDPS et Alliés…
A partir de quel moment « JK » s’est-il résolu à choisir Badibanga et par quelles tractations (internes de la majorité et externes de l’opposition jusqu’à l’Udps) est-on passé pour en arriver là ?

Quid de Kamerhe par qui tout a été possible, quid des capacités du nommé pour mener un gouvernement et pour continuer à représenter quelque part l’opposition, quid de la composition de ce gouvernement et de son équilibre entre majorité de souche et opposition ?
Bref, les dessous de cette nomination si nous ne pouvons les décrypter de suite en disent beaucoup sur ce que peut-être la suite mais ils indiquent déjà qu’hélas encore une fois c’est « JK » qui a la pleine maîtrise des[url=#1664385] agendas[/url], pourquoi et jusque quand ?


" RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre dans le cadre d'un accord politique
(AFP 17/11/16) "

° http://fr.africatime.com/republique_democratique_du_congo/articles/rd-congo-lopposant-samy-badibanga-nomme-premier-ministre-dans-le-cadre-dun-accord-politique
Le président congolais Joseph Kabila a nommé jeudi le député de l'opposition Samy Badibanga au poste du Premier ministre dans le cadre d'un accord politique signé en octobre entre la majorité et une frange minoritaire de l'opposition en République démocratique du Congo.
"Est nommé Premier ministre, Badibanga Ntita Samy", président du premier groupe parlementaire de l'opposition à l'Assemblée nationale, indique une ordonnance présidentielle lue à la télévision publique.


Les signataires de l'accord politique avaient convenu du report des élections à une date indéterminée et de la mise en[url=#13809182] place[/url] d'un gouvernement d'union nationale dirigé par un Premier ministre issu de l'opposition, à l'issue d'un "dialogue national".
Cet accord est rejeté par le "Rassemblement", la majeure partie de l'opposition réunie autour du parti de l'opposant historique Étienne Tshisekedi, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qui avait boycotté le "dialogue national".
M. Badibanga est le président du groupe parlementaire UDPS à la[url=#44167699] chambre[/url] basse du parlement, dont les 42 membres ont été radiés de ce parti en février 2012 par M. Tshisekedi, arrivé deuxième à la présidentielle de novembre 2011 remporté par M.Kabila.

La RDC traverse une crise politique profonde depuis cette réélection dont les résultats ont été contestés. La crise a été aggravée par le report à une date indéterminée de la présidentielle qui devait avoir lieu avant la fin 2016.
La nomination de M. Badibanga intervient 48 heures après un discours de M. Kabila devant le congrès au cours duquel il avait dit avoir assigné au gouvernement qui sera dirigé par le nouveau Premier ministre la mission principale d'organiser les prochaines élections.
M. Kabila est au pouvoir depuis 2001, son mandat prend fin le 20 décembre et la constitution lui interdit de se représenter."



" RDC : Joseph Kabila nomme Samy Badibanga Premier ministre"
° http://www.radiookapi.net/2016/11/17/actualite/politique/rdc-joseph-kabila-nomme-samy-badibanga-premier-ministre
Le président Kabila a nommé jeudi Samy Badibanga Premier ministre. L'ordonnance présidentielle annonçant cette nomination a été lue à la télévision publique.
La nomination de M. Badibanga fait suite à la signature de l’accord politique à l'issue du dialogue où il a notamment été décidé qu’un gouvernement d’union nationale dirigé par une personnalité de l’opposition allait être mis en[url=#29759197] place[/url].
Dans son discours à la nation devant le congrès, le président Kabila avait annoncé mardi qu’il allait nommer « incessamment » un nouveau Premier ministre qui aura notamment la tâche de « conduire le peuple aux élections ».
Samy Badibanga est l’un des opposants qui ont participé au dialogue.

Ancien conseiller spécial d’Etienne Tshisekedi, Samy Badibanga a joué un rôle majeur dans la campagne pour l’élection présidentielle de M. Tshisekedi en 2011. Elu député national sur la liste de l’UDPS, Samy Badibanga occupait les fonctions de président du groupe parlementaire UDPS & Alliés et siégeait au Parlement congolais en violation de la consigne du parti qui avait demandé à tous ses élus de ne siéger dans aucune institution.
Etienne Tshisekedi, arrivé en deuxième position à la présidentielle de 2011 avait contesté la réélection de Joseph Kabila pour son deuxième et dernier mandat avant de s’autoproclamer président de la République et prêter serment sur la bible dans sa résidence de Limete, dans le centre de Kinshasa.

Etienne Tshisekedi dirige le « Rassemblement », une coalition des opposants radicaux créée après un conclave tenu en juin dernier à Genval près de Bruxelles, pour demander à Joseph Kabila de quitter son poste à la fin de son mandat qui arrive à terme le 19 décembre 2016. Dans deux arrêts distincts, la Cour constitutionnelle a autorisé le président Kabila à rester en fonction au-delà de cette échéance et à la CENI de publier un nouveau calendrier électoral. L’accord issu du dialogue politique prévoit l’organisation de la présidentielle en avril 2018."



"RDC: le député d'opposition Samy Badibanga nommé Premier ministre "
° http://www.rfi.fr/afrique/20161117-rdc-le-depute-opposition-samy-badibanga-nomme-premier-ministre

"RDC : l’opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre "
° http://www.lalibre.be/actu/international/rdc-l-opposant-samy-badibanga-nomme-premier-ministre-582daeb7cd70735194a2f35f

" RDC : l’opposant Samy Badibanga nommé premier ministre dans le cadre d’un accord politique"
° http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/11/17/rdc-l-opposant-samy-badibanga-nomme-premier-ministre-dans-le-cadre-d-un-accord-politique_5032889_3212.html

" RD Congo : Joseph Kabila nomme Samy Badibanga au poste de Premier ministre "
° http://www.jeuneafrique.com/375243/politique/rd-congo-joseph-kabila-nomme-samy-badibanga-poste-de-premier-ministre/

" RDC : l’opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre "
° http://www.lesoir.be/1370137/article/actualite/monde/2016-11-17/rdc-l-opposant-samy-badibanga-nomme-premier-ministre

"Samy Badibanga nommé Premier ministre en RDC "
° http://www.voaafrique.com/a/samy-badibanga-nomme-premier-monistre-du-gouvernement-d-union-en-rdc/3600728.html



Samy-Badibanga nommé Premier ministre de la RDC.




Print
Voir les commentaires
[/size]

Le président congolais Joseph Kabila a nommé jeudi le député de l'opposition Samy Badibanga au poste du Premier ministre dans le cadre d'un accord politique signé en octobre entre la majorité et une frange minoritaire de l'opposition en République démocratique du Congo.

[ltr]
View image on Twitter
[/ltr]









 Follow
Charly Kasereka @charlyxons
[ltr]Il est connu 1er ministre #SAMMY BADIBANGA l'ancien de l'UDPS.@actualité.cd.@VOAFrench #RDC.#VOA[/ltr]








2:15 PM - 17 Nov 2016


Samy Badibanga, président du groupe parlementaire de l'UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) de l'opposant historique Etienne Tshisekdi, remplace Augustin Matata Ponyo suite à l'accord conclu au dialogue national.
​Dans un tweet du 14 octobre dernier, le nouveau Premier ministre demandait le respect de l'État de droit :


 Follow
Samy Badibanga @SamyBadibanga
[ltr]L'état de droit commence par l'exemplarité et le respect des institutions #RDC #desparolesetdesacteshttp://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=11521 …[/ltr]








9:21 PM - 14 Oct 2016

(size=12]Annoncée sur les chaînes télévisées et les ondes radio, la nouvelle a entraîné de nombreuses les réactions sur Twitter :[/size]

[ltr]
View image on Twitter
[/ltr]









 Follow
Hristo de Jesus @Hristo79
[ltr]Tshibala ayant refusé l'offre hier soir, Kabila nomme 1er ministre un ancien de l'UDPS: @SamyBadibanga . Caillou jeté à Tshisekedi. #RDC[/ltr]








2:35 PM - 17 Nov 2016

(quote]
[ltr]

[/ltr]









 Follow
Patrick Kabuya @patrickmutambay
[ltr]Je veux pas être rabat-joie mais avec la nomination de @SamyBadibanga il se pourrait que cela consacre le début de la fin pour @uncrdc[/ltr]








2:42 PM - 17 Nov 2016

M. Badibanga est le président du groupe parlementaire UDPS à la chambre basse du parlement, dont les 42 membres ont été radiés de ce parti en février 2012 par M. Tshisekedi, arrivé deuxième à la présidentielle de novembre 2011 remporté par M.Kabila.
Jean Marc Kabund, secrétaire général de l'UDPS joint par Eddy ISango (0:00:58)

 Télécharger 

 Pop-out player

Son parti, l'UDPS se déclare ne pas être concernée par cette nomination, affirmant que le président Kabila était encore dans ses prérogatives de nommer des membres du gouvernement jusqu'à la fin de son mandat, le 19 décembre 2016.
L'UDPS indique aussi que la personne nommée ne représente ni elle ni la plate-forme le Rassemblement, regroupant le plus grand nombre de forces vives opposées au prolongement du mandat de Joseph Kabila.
"Pour nous à l'UDPS et au Rassemblement, cette nomination est un non-événement. Le président Kabila est encore dans ses prérogatives de nommer qui il veut jusqu'au 19 décembre. Nous, nous voyons ce que nous allons faire après cette date et pour cela, il faut un dialogue inclusif", a affirmé dans une interview avec VOA Afrique le secrétaire général du parti d'Etienne Tshisekedi, Jean Marc Kabund.
En septembre, l'UDPS avait dénoncé le débauchage par M. Kabila et annoncé l'auto-exclusion de ses membres qui avaient rejoint le dialogue politique avec la majorité. Samy Badibanga, à la tête du groupe parlementaire, était de leur nombre.

La RDC traverse une crise politique profonde depuis cette réélection dont les résultats ont été contestés. La crise a été aggravée par le report à une date indéterminée de la présidentielle qui devait avoir lieu avant la fin 2016.
La nomination de M. Badibanga intervient 48 heures après un discours de M. Kabila devant le congrès au cours duquel il avait dit avoir assigné au gouvernement qui sera dirigé par le nouveau Premier ministre la mission principale d'organiser les prochaines élections.
M. Kabila est au pouvoir depuis 2001, son mandat prend fin le 20 décembre et la constitution lui interdit de se représenter."



RD Congo: Kabila nomme un opposant, Premier ministre
° http://information.tv5monde.com/en-continu/rd-congo-l-opposant-samy-badibanga-nomme-premier-ministre-139537
Le président congolais Joseph Kabila a créé la surprise en nommant jeudi Samy Badibanga comme Premier ministre, un député issu de l'opposition mais radié depuis plusieurs années par son parti, ce qui pourrait diviser encore un peu plus l'opposition.
"Est nommé Premier ministre Badibanga Ntita Samy", président du premier groupe parlementaire de l'opposition à l'Assemblée nationale, indique une ordonnance présidentielle lue à la télévision publique.


Âgé de 54 ans et élu de Kinshasa, M. Badibanga était l'adjoint de Vital Kamerhe, modérateur de l'opposition au "dialogue national" et initialement donné favori à ce poste de Premier ministre.
A l'issue de ce dialogue, un accord politique a été signé le 18 octobre entre la majorité et une frange minoritaire de l'opposition en République démocratique du Congo. Les signataires ont convenu du report des élections à une date indéterminée et de la mise en place d'un gouvernement d'union nationale dirigé par un Premier ministre de l'opposition.
Mais cet accord est rejeté par le "Rassemblement", qui représente la majeure partie de l'opposition réunie autour du parti de l'opposant historique Étienne Tshisekedi, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), qui avait boycotté ce forum.
M. Badibanga est originaire de la province du Kasaï-Oriental (centre) comme M. Tshisekedi.

Homme d'affaires actif dans le secteur du diamant, M. Badibanga est le président du groupe parlementaire UDPS à l'Assemblée. En février 2012, les 42 membres de ce groupe avaient été radiés par M. Tshisekedi, pour n'avoir pas respecté son mot d'ordre interdisant aux élus UDPS de siéger.
Ainsi, pour le politologue congolais Justin Kankwenda Mbaya, "Samy Badibanga est une solution cosmétique" parce que "le choix de ce renégat de l'UDPS vise à diviser ce parti", a-t-il commenté jeudi auprès de l'AFP. Ce choix vise aussi, selon lui, à "séduire les militants de l'espace kasaïen" historiquement acquis à la cause de l'opposition.

- 'Juguler la crise ' -

La RDC traverse une crise politique profonde depuis la réélection contestée de Joseph Kabila en 2011, exacerbée par le récent report de la présidentielle à une date indéterminée.
La nomination de M. Badibanga intervient 48 heures après le discours de M. Kabila devant le congrès, au cours duquel il a assigné au gouvernement dirigé par ce nouveau Premier ministre la mission d'organiser les prochaines élections.
A cette occasion, le chef de l’État a affiché sa détermination, refusant de s'écarter de "l'accord politique" qu'il considère comme "la seule feuille de route mise au point par les Congolais eux-mêmes" pour résoudre la crise née du report de la présidentielle.
Selon une source proche de la direction de l'UDPS, la nomination de M. Badibanga "est un non-événement" pour ce parti d'opposition. "Ca fait longtemps que Samy Badibanga ne fait plus partie de l'UDPS", a lancé cette source à l'AFP.
M. Badibanga a cependant gardé de bonnes relations avec la famille du vieil opposant. Il est notamment proche de Félix Tshisekedi, un des fils de l'opposant historique.
La semaine dernière, M. Kabila avait demandé aux évêques catholiques de mener une médiation entre les signataires de l'accord et le "Rassemblement" en vue d'un compromis politique, pour éviter un retour au chaos dans ce pays, qui a déjà été ravagé par deux guerres entre 1996 et 2003.

En septembre, des violences très meurtrières ont éclaté à Kinshasa en marge d'une manifestation du "Rassemblement" contre M. Kabila pour exiger son départ du pouvoir le 20 décembre. Cinquante-trois personnes ont été tuées en l'espace de deux jours, selon l'ONU, pour qui les forces de l'ordre ont fait un usage disproportionné de la force à cette occasion.
Jeudi, le président de la conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), Mgr Marcel Utembi, a indiqué à la presse que "la Cenco poursuit normalement sa mission de bons offices auprès de différents acteurs politiques", soulignant que "son souci (...) est de voir tout le monde conjuguer les efforts pour juguler la crise socio-politique que connaît notre pays"."



"Urgent: Samy Badibanga nommé premier ministre"
° https://actualite.cd/2016/11/17/urgent-sammy-badibanga-nomme-premier-ministre/

"Ce qu’il faut savoir sur Samy Badibanga, le nouveau Premier ministre! "
° http://www.politico.cd/actualite/la-une/2016/11/17/quil-faut-savoir-samy-badibanga-nouveau-premier-ministre.html

° http://www.france24.com/fr/20161117-rd-congo-opposant-samy-badibanga-nouveau-premier-ministre-kabila-election
° http://information.tv5monde.com/en-continu/rd-congo-l-opposant-samy-badibanga-nomme-premier-ministre-139537
° http://oeildafrique.com/rdc-joseph-kabila-nomme-samy-badibanga-premier-ministre/
° https://fr.news.yahoo.com/rdc-l-opposant-samy-badibanga-nomm%C3%A9-premier-ministre-135638594.html



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit[url=#5834807] placé[/url], on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 17/11/2016, 10:37 pm, édité 8 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Admin le 17/11/2016, 7:05 pm

Troll a écrit:Sad Mr l´Admn

"SAMMY BADIBANGA, UN TAUPE DEPUIS LONGTEMPS OU SIMPLE CIRCONSTANCE POLITIQUE ?"
Surprised

Contrairement aux autres parlementaires de l´UDPS, l´ex "président du groupe parlementaire" de l´UDPS n´a jamais été frappé par le "fatwa" de Tshitshi No No

Au contraire, Sammy si proche de Felix Like a Star @ heaven  était l´homme de la diplomatie secrète, parlementaire de l´UDPS Like a Star @ heaven Pour preuve, quand l´ONU désigne l´algerien  DJINNIT, c´est Sammy qui l´amene rendre visite á Tshitshi "exilé" á Bruxelles Idea

Sammy ..s´il était une "taupe" connait les stratégies de Tshitshi de l´interieur car la rupture avec Tshitshi a commencé avec l´affaire des negociations á Venise et Ibiza*

Vous allez retrouver les propos de Sammy sur le site de Jeune Afrique quand il s´opposait activement á la présence de l´UDPS dans le comité de preparation du dialogue de Kodjo
No

Sammy qui semble avoir pris la distance de Felix..a fait une grande surprise en se retrouvant "embauché" par Kamerhe Laughing EWANGA raconte que Kodjo aurait dit tout haut qu´il fallait "recruter les parlementaires de l´UDPS" quand Tshitshi et son Rassemblement What a Face avait refusé le dialogue Laughing


¤ LA VIELLE STRATEGIE DES EXPERTS MOBUTISTES


Quand on prend du recul..en relisant l´histoire de la fin de Mobutu, vous allez retrouver une stratégie efficace (pour Mobutu) qui avait consistée á "retarder" les choses en changeant les PM..durant la "transition" @
Recruter les PM dans l´alliance politique de l´opposition était la face visible de cette stratégie What a Face Vous vous souvenez de BIRINDWA? Like a Star @ heaven


Dèjà l´UDPS était l´un des partis qui avait fournie un PM..pour aider Mobutu á allonger son pouvoir, ensuite..NGUZ, MUNGUL, ect... No
Est-il possible de refaire la même chose á l´âge de l´Internet et des technologies de l´information? WAIT AND SEE
Like a Star @ heaven

What a Face CAPACITE DE NUISANCE DE SAMMY BADIBANGA Question


Sammy qui commence á prendre une posture d´un "dur" ..Dans un tweet sur VOA, il affirme "L´État de droit commence par l´exemplarité et le respect des institutions" cyclops

Maintenant qu´il est á la tête de l´institution executive..Sammy va sans doute passer par le destin d´un NGUNZ contraint de reprimer les manifestations á Kin @

Sa premier mission ne sera sans doute pas de s´impliquer dans la médiation de la CENCO No No mais plus la preparation du choc du mois de decembre où comme PM, il sera en première ligne pour reprimer la CARTE ROUGE affraid drunken

Même si Sammy connaissait les options de Tshitshi et Felix, en ce moment le Rassemblement est une "machine politique" qui depasse l´UDPS..ce que rien que ceux du G7¤ possedent des ressources intellectuelles et politiques interieures si pas exterieures qui depassent largement celle de l´UDPS drunken Basketball

WAIT AND SEE

C'est quelqu'un que je connais un peu personnellement. Il a une qualité que tout le monde lui reconnait, c'est un homme simple et tres conciliant. Idéologiquement très à gauche, j'ai eu qlq échanges intéressantes avec lui sur le financement participatif "crowdfunding" .... Même si j'en fais pas un critère, mais comme le dit Arafat, il fallait que ce poste revienne à qlqn de l'ouest. Un autre de l'est ca faisait vraiment trop.  

Finalement, je pense que ça sera un de gouvernement le plus court dans l'histoire. Je prédis qu'ils ne vont pas durer plus de 3 mois.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  djino le 17/11/2016, 7:26 pm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  djino le 17/11/2016, 7:29 pm



Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  ndonzwau le 17/11/2016, 8:49 pm

Admin a écrit:
Troll a écrit:Sad Mr l´Admn

"SAMMY BADIBANGA, UN TAUPE DEPUIS LONGTEMPS OU SIMPLE CIRCONSTANCE POLITIQUE ?"
Surprised

Contrairement aux autres parlementaires de l´UDPS, l´ex "président du groupe parlementaire" de l´UDPS n´a jamais été frappé par le "fatwa" de Tshitshi No No

Au contraire, Sammy si proche de Felix Like a Star @ heaven  était l´homme de la diplomatie secrète, parlementaire de l´UDPS Like a Star @ heaven Pour preuve, quand l´ONU désigne l´algerien  DJINNIT, c´est Sammy qui l´amene rendre visite á Tshitshi "exilé" á Bruxelles Idea

Sammy ..s´il était une "taupe" connait les stratégies de Tshitshi de l´interieur car la rupture avec Tshitshi a commencé avec l´affaire des negociations á Venise et Ibiza*

Vous allez retrouver les propos de Sammy sur le site de Jeune Afrique quand il s´opposait activement á la présence de l´UDPS dans le comité de preparation du dialogue de Kodjo
No

Sammy qui semble avoir pris la distance de Felix..a fait une grande surprise en se retrouvant "embauché" par Kamerhe Laughing EWANGA raconte que Kodjo aurait dit tout haut qu´il fallait "recruter les parlementaires de l´UDPS" quand Tshitshi et son Rassemblement What a Face avait refusé le dialogue Laughing


¤ LA VIELLE STRATEGIE DES EXPERTS MOBUTISTES


Quand on prend du recul..en relisant l´histoire de la fin de Mobutu, vous allez retrouver une stratégie efficace (pour Mobutu) qui avait consistée á "retarder" les choses en changeant les PM..durant la "transition" @
Recruter les PM dans l´alliance politique de l´opposition était la face visible de cette stratégie What a Face Vous vous souvenez de BIRINDWA? Like a Star @ heaven


Dèjà l´UDPS était l´un des partis qui avait fournie un PM..pour aider Mobutu á allonger son pouvoir, ensuite..NGUZ, MUNGUL, ect... No
Est-il possible de refaire la même chose á l´âge de l´Internet et des technologies de l´information? WAIT AND SEE
Like a Star @ heaven

What a Face CAPACITE DE NUISANCE DE SAMMY BADIBANGA Question


Sammy qui commence á prendre une posture d´un "dur" ..Dans un tweet sur VOA, il affirme "L´État de droit commence par l´exemplarité et le respect des institutions" cyclops

Maintenant qu´il est á la tête de l´institution executive..Sammy va sans doute passer par le destin d´un NGUNZ contraint de reprimer les manifestations á Kin @

Sa premier mission ne sera sans doute pas de s´impliquer dans la médiation de la CENCO No No mais plus la preparation du choc du mois de decembre où comme PM, il sera en première ligne pour reprimer la CARTE ROUGE affraid drunken

Même si Sammy connaissait les options de Tshitshi et Felix, en ce moment le Rassemblement est une "machine politique" qui depasse l´UDPS..ce que rien que ceux du G7¤ possedent des ressources intellectuelles et politiques interieures si pas exterieures qui depassent largement celle de l´UDPS drunken Basketball

WAIT AND SEE

C'est quelqu'un que je connais un peu personnellement. Il a une qualité que tout le monde lui reconnait, c'est un homme simple et tres conciliant. Idéologiquement très à gauche, j'ai eu qlq échanges intéressantes avec lui sur le financement participatif "crowdfunding" .... Même si j'en fais pas un critère, mais comme le dit Arafat, il fallait que ce poste revienne à qlqn de l'ouest. Un autre de l'est ca faisait vraiment trop.  

Finalement, je pense que ça sera un de gouvernement le plus court dans l'histoire. Je prédis qu'ils ne vont pas durer plus de 3 mois.

Moi je l’ai croisé à Paris dans le XVème il y’a deux ans à une rencontre diplomatique discrète donc plutôt informelle où un vieil ami retraité français des Services mais bien à droite m’avait invité ! Pour tout vous dire il m’avait quelque peu surpris parce que j’ai appris à mes dépens qu’il n’était pas le personnage opportuniste manœuvrier pour lequel je le prenais mais plutôt un homme réfléchi et très discret quasi-hostile aux conflits violents, très à l’aise dans les approches diplomatiques officieuses (et sans doute pas un inconnu des Services secrets de chez-nous et de l’Occident) et le commerce et surtout toujours soucieux de l’efficacité…

Tenez à une de mes questions sur le silence public des politiques Congolais sur l’« occupation rwandaise » qu’ils attestent pourtant en privé, il m’avait répondu : à quoi vous attendez-vous par exemple si un Tshisekedi proclame publiquement que « JK » est lié au lobby tutsi rwandais ?
Il aura encore toute la CI occidentale et régionale à ses trousses et affaiblira encore ses chances d’être reconnu et promu leader car ne vous méprenez pas, m’avait-il dit, si aujourd’hui « JK » reconnait en Kagame son parrain et soutien, beaucoup de ses complices au Congo ne l’ignorent pas et acceptent ainsi quelque part Kagame et Museveni comme leurs patrons, mais tous, Congolais comme rwandais avons aussi comme « partenaires et maîtres » la CI occidentale qui soutient aussi le camp ougando-rwandais surtout pour les Usa  ; quel changement croyez-vous possible si nous les affrontons tous ouvertement ?
Il faut arriver de façon rusée et pragmatique soi-même au plus haut niveau pour penser changer un jour de l’intérieur, avait-il conclu…

Et honnêtement lorsque j’ai appris il y a quelques mois qu’il avait rejoint Kamerhe au dialogue j’ai pensé à cette rencontre et me suis posé des questions : n’y aurait-il pas été incité en raison de sa proximité avec F Tshisekedi et que ce dernier était en fait le butin visé qui devait arriver par lui ; etc, etc… Soit…
Dispose-t-il d’un savoir-faire technique, intellectuel, psychologique bref politique pour conduire un Gouvernement surtout en ce moment et dans ces conditions ; saura-t-il obtenir assez de soutiens pour travailler librement et justement, etc, etc… ?
Voilà les questions qui vaillent à ce stade; attendons donc de voir comment il va composer son gouvernement et comment vont réagir les uns et les autres à sa nomination ?



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 17/11/2016, 10:09 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Troll le 17/11/2016, 10:06 pm

Shocked KAMERHE...RISQUE DE REFUSER LA PARTICIPATION AU GOUVERNEMENT Question What a Face


http://www.africa243.com/2016/11/vital-kamerhe-mes-ambitions-ont-toujours-ete-au-dessus-du-poste-de-premier-ministre/ Rolling Eyes What a Face


..la participation au gouvernement ? Rien d´automatique, rien d´épidermique...
Idea Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Kamerhe compte-t-il "negocier" son implication active dans un gouvernement Like a Star @ heaven qui va avoir une lourde responsabilité face aux millions des congolais Like a Star @ heaven Idea
No

WAIT...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Hiro-Hito le 17/11/2016, 10:19 pm

Na zongi, j'avais dit que j'allais revenir après nomination de Vital Kamerhe, et voila que mobini ya zoba n'a merite q le kwanga ya pamba, a zangi biloko ya ko liela.


_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Troll le 17/11/2016, 10:31 pm

Shocked Empereur HH

TSHIBALA ?

Mais kombo ya Tshibala ewuti wapi? Ils ont envoyés Tshibala á Makala sous pretexte qu´il avait incité les manifestants á tuer les policiers et brûller le siège du PPRD Very Happy

Donc, ba lingaki ko kende ko zwa ye na Makala pe ba komisa ye PM? Bazwaki MAVUNGU, ba memi ye na Dialogue, soki ba lingaki ko zwa Tshibala lisusu Shocked ?

Empereur HH, malembe, to zela to talela soki Kamerhe a ko boya ko tota na gouvernement pe ba "postes" nini a zo senga Surprised

¤ PERCEPTION

Troll a l´impression que si les stratèges de Mobutu...souhaitent refaire les mêmes idioties, le PPRD va garder * la Défense * le ministère de l´Interieur * les Affaires Étrangères *la "communication" (radio tv, poste et télécommunication) Evil or Very Mad Po ba ko continuer ko contrôler ba prisons nionso, ba ko tikela moto moko te espace na radio pe TV, kutu ba ko koka ko kata Internet tango ba lingi Exclamation

To tala soki ba "traîtres" ya MLC ba ko tikala ba ministres Laughing No WAIT..tala ku tseki, tala ku mamba Embarassed

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Hiro-Hito le 17/11/2016, 11:12 pm

Ndeko Troll,
J'ai l'habitude de suivre TV Tshangu avec Fabien qui dit tjr "tala ku nseki, tala ku mamba" curieusement c c que Vital n'a pas fait. Deja il y a trop de defis pour ce gouvernement, et tt celui qui s'est engage ds cette cohabitation va en payer le prix.
Tenez, juste un jour après le discours de Kabila, une resolution qui a ete introduite depuis qlq mois passe au congres Americain, qcq cette resolution dit? S'il faille s'en tenir a l'esprit de la letter, c que le 19 Decembre, sanction e ko kweya, cette fois ci, fimbu ezwi ezwi, donc mm ce Badibanga qui y va, y laissera sa peau. Deja ce Samedi eza test ya liboso, Rassopp veut faire un meeting, au Katanga, Kyungu lui ne cesse de tester la democratie, et le 19 Dec e kozala yombe, les gens vont surement mourrir, Badibanga est il pret a porter cette lourde charge? lui a qui on rappele ses dires qd on a decouvert des corps a Maluku.
Tte les violations qu'on fustige, s'associer a Kabila serait un suicide.
Badibanga ne sera pas libre ds sa gestion, et qu'on le veuille ou pas, mm si il est rejette par l'opposition, la MP ne va jamais l'accepter coe le leur, donc qd ca barde, il sera obliger de se sauver soi-mm.

Kamerhe, lui c'est fini, en tt cas, il doit admettre qu'en fin stratege, cette fois-ci, il a ratter la marque, il comptait sur la mort du Sphinx pour etre le seul maître ds l'opposition, tt a coup, le vieux revient avec force, et un autre acteur majeur sort, c Katumbi, Kamerhe decide de ne pas aller a Genval, et finallement aller ds les bras de Kabila et aider mm le dialogue, car ce faux dialogue n'aurait pas eu lieu si Kamerhe ne s'y etait pas rendu, il y est alle avec espoire d'attraper la premature, Je me dis, soit il sait q Kabila va modifier la constitution et rester eternellement au pouvoir, donc Kamerhe mm en tant que son premier minister sera du cote ou coule le lait et le miel, ou Kabila ne sera pas a mesure de modifier la constitution, et qu'en fin de compte, lui pourra quitter la barque qlq mois avant pour tenter sa chance coe candidat, again, du bon cote, mais coe on dit, en voulant tt gagner on risque de perdre tt, en tt realite, que gagne Kamerhe maintenant que Kabila a choisi Badibanga?

Mm si on prennait Tshibala (on salue d'ailleurs ses convictions, de mm que Ewanga et Lubaya qui ont aussi refuser de trahir) qcq cela va changer?
Kabila et sa cohorte semblent oublier mm leurs objectifs, ils veulent avoir l'accord des gros poissons pour empecher les pressions de la population et de la communaute internationale, donc chercher a prendre les Mishiki, Mushobekwa, Badibanga, fils de Kyungu, Tshibala...ne leur rapproche pas de leurs objectifs

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Hiro-Hito le 17/11/2016, 11:26 pm

Dans l'entre tps, la deception continue du cote de l'UNC, après une reunion urgente aujourd'hui, ils ne savent plus sur ql pieds danser

Gouvernement de cohésion: l’UNC s’interroge sur sa participation, l’option sera levée demain

https://actualite.cd/2016/11/17/gouvernement-de-cohesion-lunc-sinterroge-participation-loption-sera-levee-demain/

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  ndonzwau le 18/11/2016, 12:03 am

Admin a écrit:
Ricky Gabrino a écrit:
Admin a écrit:Samy Badibanga est nommé 1er ministre

J'aimerais bien voir la tête de Kamerhe en ce moment. Lui qui s'est tant battu Laughing Laughing
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Franchement pour moi, le problème n’est pas Kamerhe ou du moins pas autant : nous aurions tort de nous focaliser ou de nous satisfaire de la tuile méritée qu’il a subie, c’est à la limite la rançon de son opportunisme forcené mais quid des principaux défis qui doivent se conjuguer avec un Gouvernement plus responsable ?
Kamerhe personnellement se dépatouillera comme il peut et faisons lui confiance il le peut et pourquoi pas avec un ministère important et peut-être déjà avec dans son compte quelques millions de dollars comme rétribution de son aide à « JK », sa trahison( ?) à la cause du pays mais celui-ci à ce stade a d’autres priorités et notamment comment avec la nomination de Badibanga quelque part et à maints égards toujours proche de l’Udps et des Tshisekedi, le « Rassemblement » qui est l’opposition la plus représentative et le digne héraut du changement indispensable, va-t-il continuer à jouer sa partie pour la défense du pays ?

Et puis, méfiez-vous, le fait que Kamerhe ne soit pas nommé peut aussi lui profiter et qui sait si lui-même ne s'est pas quelque part délesté d'une charge assez risquée... Dans tous les cas le problème pour moi est donc moins Kamerhe mais plutôt Badibanga comme PM de cette transition, plutôt Tshisekedi et son « Rassemblement » appelés à jouer la souveraineté efficace de notre pays à côté ou contre un pouvoir qui a prouvé sa nuisance manifeste pendant au moins une décennie…
Et croyez-moi dans la situation imprévisible et sombre qui est la nôtre, nous avons besoin d’un réel Gouvernement de combat capable à même de garantir des lendemains moins risqués au pays plutôt que perdre notre temps ou nous consoler des déconvenues des personnes si méritées soient-elles…
Quel Badibanga comme chef de gouvernement nous faut-il ; quel « Rassemblement » qui puisse assurer le contre-pouvoir à construire, quelles mesures prioritaires à adopter à ce stade ?

Voilà mon petit bémol à propos de l’attitude envers Kamerhe, voilà où se situent mes préoccupations et mes craintes !
Et aussi merci de lire le billet de Rigaud (Afrikarabia) ci-dessous qui ne manque pas de nous livrer un certain éclairage sur le choix de Badibanga et qui pour moi en rajoute sur le défi qui le concerne et nous concerne que j'évoque ici !


" RDC : la surprise Badibanga
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-la-surprise-badibanga/
Le président Joseph Kabila a nommé Samy Badibanga au poste de Premier ministre ce jeudi. Issu de l’opposition présente au dialogue national, Samy Badibanga a été préféré au favori, Vital Kamerhe. Pour quelles raisons ?


A 54 ans, Samy Badibanga est le nouveau Premier ministre congolais chargé de mener la RDC aux élections

C’est la surprise du chef ! Contre toute attente, Joseph Kabila a placé Samy Badibanga à la tête d’un nouveau gouvernement congolais. Une nomination qui intervient à l’issu du dialogue national censé régler la crise politique. Mi-octobre, un accord avait fini par être signé entre la majorité présidentielle et une partie de l’opposition. Un accord prévoyant le report des élections mi-2018, le maintient au pouvoir de Joseph Kabila pendant la période transitoire et la nomination d’un gouvernement dont le Premier ministre serait issu de l’opposition. C’est désormais chose faite, sauf que la nomination de Samy Badibanga constitue plutôt une surprise. Le chef de la délégation de l’opposition pendant le dialogue, Vital Kamerhe, semblait avoir toute la légitimité et le poids politique pour occuper la Primature. Seulement voilà, au Congo, les atermoiements et les revirements politiques de Joseph Kabila sont devenus une habitude, voir un mode de gouvernance.

Une personnalité de second plan

En convoquant un dialogue national pour régler la crise en République démocratique du Congo (RDC), nous étions nombreux à croire (à juste titre) que Joseph Kabila cherchait un moyen de légitimer le « glissement » du calendrier électoral et son maintien au pouvoir au-delà de la fin de son dernier mandat. Seule la présence de Vital Kamerhe au dialogue a donné un semblant de crédibilité au forum, alors que le reste de l’opposition le boycottait. Alors pourquoi ne pas lui confier la mission de piloter le nouveau gouvernement censé conduire le pays aux élections ? Joseph Kabila a préféré choisir une personnalité de second plan, moins rompu à l’exercice du pouvoir et sans doute plus malléable que son ancien allié politique Vital Kamerhe. Car il faut dire que les intentions de Joseph Kabila pendant la longue période transitoire avant les élections sont loin d’être claires. L’opposition radicale l’accuse notamment de vouloir profiter des 18 mois de rallonge de son mandat pour modifier la Constitution ou organiser un référendum afin de pouvoir briguer un nouveau mandat.

Fragiliser Tshisekedi

Vital Kamerhe faisait-il peur à Joseph Kabila ? Au président peut-être pas, mais à son entourage, sans doute. Le retour de l’ancien directeur de campagne de Joseph Kabila aux commandes passait très mal au sein de la majorité présidentielle. Les caciques du PPRD, le parti présidentiel, voyaient d’un très mauvais oeil le come back d’un concurrent potentiel dans le galaxie Kabila. La personnalité de Samy Badibanga, beaucoup moins clivante au sein de la majorité, possède d’autres atouts. A 54 ans, Samy Badibanga préside le groupe UDPS au parlement. Un groupe qui a aussitôt été exclu en 2011 par Etienne Tshisekedi, qui avait interdit à ses candidats de siéger après la réélection contestée de Joseph Kabila. Mais en nommant un ancien membre de l’UDPS à la Primature, Joseph Kabila tente de fragiliser Etienne Tshisekedi. Badibanga, originaire du Kasaï, comme Tshisekedi, est également très proche de son fils Félix. Le nouveau Premier ministre pourrait ainsi faire entrer au gouvernement des membres du Rassemblement de l’opposition de Tshisekedi. Des ministres qui constitueraient de belles prises pour Joseph Kabila qui tente de montrer aux yeux de la communauté internationale que son nouveau gouvernement est le plus ouvert possible à l’opposition. Quand à l’UNC de Kamerhe, elle réfléchit encore sur sa possible participation à l’équipe gouvernementale. Mais pour cela, il faudra encore un peu de patience avant d’avoir la composition finale du gouvernement."



"Actu Expliquée : S. Badibanga nommé Premier ministre. Qui se cache derrière?"




 


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  ndonzwau le 18/11/2016, 4:11 am

" Samy Bandidanga nommé premier ministre en RDC"



"JMK explique le choix de Kabila de nommer Samy Badibanga premier ministre ! "



"Réaction de Vital Kamerhe sur la nomination de Samy Badibanga comme premier ministre "





"Nini ebombami na sima ya nomination ya Samy Badibanga comme premier ministre? "



"Rejet de Samy Badibanga nommé 1er Ministre comme opposant en TSHILUBA"




" RDC : un PM pour diviser l’opposition
° http://www.ledjely.com/2016/11/18/rdc-un-pm-pour-diviser-lopposition/
(...)Car de ce premier flottement dans les rangs de l’opposition, peut naître une division qui risque de ruiner tous les efforts destinés à contrecarrer le projet de Joseph Kabila. Ancien membre de l’UDPS et à la tête d’un groupe parlementaire fort de 42 députés, Samy Badibanga saura bien entendu entretenir cette division. A la tête du futur gouvernement dans un pays où les politiques ne savent pas toujours dire non au pouvoir et aux privilèges auxquels il donne accès, il saura retourner plus d’un opposant. Originaire comme Tshisekedi de la région du Kasai, le nouveau premier ministre pourrait même servir d’antidote contre la puissante capacité de mobilisation de l’UDPS. Surtout que les moyens financiers et médiatiques de l’Etat pourraient être mis à sa disposition à cette fin.

L’opposition congolaise qui n’avait visiblement pas vu venir ce choix, n’est donc pas au bout de ses peines. Pour venir à bout de Joseph Kabila, elle devra mieux s’outiller et se montrer plus imaginative. Car en face, elle a un adversaire dont la détermination à l’emporter n’est plus à démontrer."



"Nomination du nouveau Premier ministre en RDC: les pour et les contre"
° http://www.rfi.fr/afrique/20161117-nomination-samy-badibanga-nouveau-premier-ministre-rdc-contre
[]En République démocratique du Congo, le nouveau Premier ministre s’appelle Samy Badibanga. Député d’opposition, sa nomination s’inscrit dans le cadre de l’accord politique signé entre la majorité et une frange de l’opposition. Samy Badibanga en est signataire et c’est pour avoir participé au dialogue national qu’il avait été radié de l’UDPS, sa formation politique avec laquelle il avait déjà pris quelques distances en 2011, en violant la consigne de son leader Etienne Tshisekedi et en allant siéger à l’Assemblée nationale. Mais c’est pourtant sans doute ce qui a joué en sa faveur.

La majorité et l’opposition qui ont participé au dialogue insistent : c’est un très proche d’Etienne Tshisekedi, assurant même que l’entourage du président de l’UDPS a été consulté et avait même donné son accord. C’est faux, rétorque-t-on au sein de ce parti. Samy Badibanga n’est plus de l’UDPS et le rassemblement de l’opposition réclame toujours un nouveau dialogue et le départ de Joseph Kabila le 19 décembre. Et c’est pourtant bel et bien pour passer ce cap délicat que Samy Badibanga a été choisi comme Premier ministre.
Autre point qui a pu jouer en sa faveur : son origine géographique. Samy Badibanga est originaire du Kasai, dans le centre du pays, comme le vieux leader de l’UDPS. Un atout face à son rival malheureux, pourtant présumé favori, Vital Kamerhe, originaire du Sud-Kivu.


C’est depuis 2011 que Samy Badibanga s’était auto-exclu du parti, en violant les consignes du parti…
Le secrétaire général de l'UDPS, Jean-Marc Kabund-a-Kabund, dément que l'arrivée de Badibanga à la primature puisse avoir un quelconque impact sur le parti d'Etienne Tshisekedi.
17-11-2016 - Par Sonia Rolley
00:00
 size=11]00:00[/size]

Au sein de la majorité comme de l’opposition représentée au dialogue, certains cadres originaires de l’Ouest et du Centre se plaignaient d’ores et déjà de voir les postes à responsabilité tombés entre les mains des gens de l’Est. Reste à savoir quelle marge de manœuvre le nouveau Premier ministre aura pour former son gouvernement. Majorité, opposition et société civile se bousculent déjà. Et de quels moyens il pourra bénéficier pour mener sa politique quand dans la majorité comme dans l’opposition, on note qu’avant de partir son prédécesseur en accord avec le chef de l’Etat a nommé des proches à la tête des principales régies financières."

On est en train de désorienter le focus des enjeux en RDC...
Pour Eve Bazaïba, secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo, avec ce nouveau gouvernement, le président Joseph Kabila cherche à détourner les Congolais des vrais problèmes.
17-11-2016 - Par Sonia Rolley
00:00
00:00

° http://www.lalibre.be/actu/international/reynders-prend-acte-de-la-designation-de-m-badibanga-comme-premier-ministre-582e136dcd70d913edcdc950


Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Arafat le 18/11/2016, 9:38 am

Hiro-Hito a écrit: Dans l'entre tps, la deception continue du cote de l'UNC, après une reunion urgente aujourd'hui, ils ne savent plus sur ql pieds danser

Gouvernement de cohésion: l’UNC s’interroge sur sa participation, l’option sera levée demain

https://actualite.cd/2016/11/17/gouvernement-de-cohesion-lunc-sinterroge-participation-loption-sera-levee-demain/
Kamerhe a toujours dit que seule la présidence l´intéressait, vous l´avez tous accusé de traître pour avoir accepter d´aller au dialogue et ce, en échange de la primature, et voilà que les circonstances démontrent le contraire. Kamerhe soigne son image d´homme de paix, cela lui servira pour sa campagne présidentielle, il ne fera certainement pas partie de ce gouvernement bien que certains analystes disent qu´on le verra bien comme vice-premier ministre & ministre de l´intérieur mais je ne crois pas à cette hypothèse, il avait déjà annoncé la couleur au début du dialogue, je ne suis pas venu ici pour mon intérêt personnel mais plutôt pour l´intérêt du peuple congolais. Je le verrai plutôt au comité de suivie mais par contre, je pense que l´UNC va participer au gouvernement de cohésion vu le travail abattu par son président lors du dialogue. Je verrai bien le porte-parole de l´UNC, le deputé provincial kinois Jolino Makelele qui a été omniprésent aux côtés de Kamerhe pendant le dialogue occupé un poste dans ce gouvernement. Mes pronostics pour les ministres Jean-Lucien Busa qu´on qualifie comme un expert en matière budgetaire occupera aussi un poste intéressant, il sera sûrement vice-premier ministre avec un super ministère regroupant l´économie, les finances et le budget. She Okitundu, vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères (poste desiré aussi par Alexis Mwamba).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Ricky Gabrino le 18/11/2016, 12:27 pm

Jusque là je ne vois vraiment pas comment cette nomination profiterais à Kamerhe à long terme. Ce Mr a réussi à se faire une réputation d'homme politique de caractère qui finallement n'a pas hésité à changer de langage par rapport au dialogue pour en devenir un grand défenseur. Ce revirement n'a pratiquement surpris personne car on sait tous qu'il ne se positionne que par rapport à ses intérets - Je ne serais pas opposant éternel a-t-il déclaré un jour-. Ce dialogue devait lui profiter dans un certain sens, or là, avec la nomination de S. Badibanga, il y a un malaise réel.
Qu'on me me dise que Kamhere n'a jamais été aussi ambitieux que cela car depuis tout ce temps, il a tjrs bossé pour les intérets de Kabila, alors je dirais, OK, Good Job! mission accomplie. Mais qu'on me parle d'un Kamerhe super ambitieux, alors lá, je dirais qu'il s'est vraiment fait avoir. Car il aurait mieux fait de rester lá où il était, sa réputation n'en soufrirait pas. Sa défense n'est que dissonance cognitive.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  ndonzwau le 18/11/2016, 2:28 pm

Ricky Gabrino a écrit:Jusque là je ne vois vraiment pas comment cette nomination profiterais à Kamerhe à long terme. Ce Mr a réussi à se faire une réputation d'homme politique de caractère qui finallement n'a pas hésité à changer de langage par rapport au dialogue pour en devenir un grand défenseur. Ce revirement n'a pratiquement surpris personne car on sait tous qu'il ne se positionne que par rapport à ses intérets - Je ne serais pas opposant éternel a-t-il déclaré un jour-. Ce dialogue devait lui profiter dans un certain sens, or là, avec la nomination de S. Badibanga, il y a un malaise réel.
Qu'on me me dise que Kamhere n'a jamais été aussi ambitieux que cela car depuis tout ce temps, il a tjrs bossé pour les intérets de Kabila, alors je dirais, OK, Good Job! mission accomplie. Mais qu'on me parle d'un Kamerhe super ambitieux, alors lá, je dirais qu'il s'est vraiment fait avoir. Car il aurait mieux fait de rester lá où il était, sa réputation n'en soufrirait pas. Sa défense n'est que dissonance cognitive.

Essayons d’analyser la situation sereinement et objectivement sans trop d’aprioris avouables ou non avouables !
Bien peu d’entre nous approuvent, et combien à raison, le vagabondage cupide de Kamerhe mais il nous faut peut-être regarder au-delà si nous voulons mieux décrypter les faits…

Personnellement comme j’ai eu à le dire clairement ou entre les lignes, j’aurais souhaité que ce soit Kamerhe plutôt que Badibanga qui soit nommé PM, déjà pour la raison principale de clarté entre les forces en présence : perdu pour perdu pour cause de « trahison à l’opposition » Kamerhe représentait quelque part un soldat sinon un allié objectif de « JK » prêt à l’emploi pour ce poste ingrat à ce stade tandis que Badibanga transfuge mais toujours proche de l’Udps brouille les cartes et risque d’être utilisé par le pouvoir comme jadis Birindwa presque dans les mêmes conditions et surtout risque davantage de semer encore quelque division et confusion dans l’opposition autour du « Rassemblement » !

Kamerhe aurait assurément souhaité être nommé et sa folle ambition comme son opportunisme inacceptable en ont reçu, tant mieux, une bonne gifle mais peut-être dira-t-il demain au vu des difficultés inévitables que rencontrera Badibanga qu’après tout : « à toute chose malheur était bon »…
Ainsi à contrario je dirais donc que sa non-nomination peut quelque part lui profiter surtout si en plus personnellement il ne participe pas directement au gouvernement…
Badibanga, lui, je ne me permettrais surtout pas de le prendre comme un "traître" comme osent le décréter certains "idéologues" bien extrêmes, je ne me réjouirais pas non plus de sa promotion même si je sais qu'il en tirera, et il a raison, des bénéfices matériels et sociaux mais moi j'aurais tendance volontiers à le plaindre ou plutôt je compatis quelque peu à l'avance aux douleurs de sa lourde tâche...


En effet il n’y a guère de doute : la tâche de Badibanga sera difficile sinon très difficile pour beaucoup de raisons évidentes :
- Pas d’expérience à ce niveau…
- La conduite d’un Gouvernement à ce stade où les tâches sont immenses et complexes et les ressources y allouées précaires mais aussi où les attentes des populations sont exacerbées dans ce contexte de fin de mandat disputée et au bilan peu glorieux sera laborieuse…
- Le pouvoir qui entend rester maître des agendas ne lui laissera pas toute liberté et ne pourra lui accorder, disais-je, tous les moyens d’agir et de réussir dans les missions qui seront les siennes, préparer les élections, répondre aux attentes socio-économiques mais aussi politiques des populations ; il lui mettra même au besoin des bâtons dans les roues d’abord via ses représentants au gouvernement qui y seront aussi comme en mission commandée parce que sa bonne gestion sonnerait davantage le glas d’un pouvoir toujours autocrate et mortifère largement honni du peuple…
- Comme à son tour « allié objectif » de « JK » à ce poste, il ne manquera pas, parfois malgré lui, de déstabiliser sinon de diviser l’opposition d’où il vient, ce qui sera à terme un handicap de plus à sa réussite et à l’apaisement de la crise…
- Etc, etc, etc………….

Voyons déjà voir la composition de son gouvernement et ses premiers pas et nous aurons les premiers indicateurs mais il est presqu’évident que son mandat rencontrera bien des obstacles qui risquent de vite l’obliger à abandonner (de gré ou de force) le tablier en cours de route…


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 18/11/2016, 7:01 pm, édité 5 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Arafat le 18/11/2016, 2:43 pm

Ricky Gabrino a écrit:Jusque là je ne vois vraiment pas comment cette nomination profiterais à Kamerhe à long terme. Ce Mr a réussi à se faire une réputation d'homme politique de caractère qui finallement n'a pas hésité à changer de langage par rapport au dialogue pour en devenir un grand défenseur. Ce revirement n'a pratiquement surpris personne car on sait tous qu'il ne se positionne que par rapport à ses intérets - Je ne serais pas opposant éternel a-t-il déclaré un jour-. Ce dialogue devait lui profiter dans un certain sens, or là, avec la nomination de S. Badibanga, il y a un malaise réel.
Combien des revirements de Tshisekedi avions-nous vécu lors de la période pré-dialogue (bikenda bizonga)? Tout le monde a changé de position par rapport au développement de la situation. On connaissait tous la position de la CENCO, elle n´était pas pour ce dialogue mais dès lors que le pape avait pris position pour le dialogue, la CENCO a immédiatement suivi la volonté du pape. C´est ce qu´a aussi fait Kamerhe, qui a changé de position suite à la résolution 2277 du conseil de securité et surtout face à la menace de la communauté internationale qui obligeait tout le monde à participer à ce dialogue.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  djino le 18/11/2016, 3:27 pm



Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  ndonzwau le 18/11/2016, 6:35 pm

" RDC: Ban Ki-moon «prend note» de la désignation de Samy Badibanga comme Premier ministre "
° http://www.radiookapi.net/2016/11/18/actualite/politique/rdc-ban-ki-moon-prend-note-de-la-designation-de-samy-badibanga-comme

" Primature: Samy Badibanga, le joker qu’on n’attendait pas - Le Phare"
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=206201&Actualiteit=selected

" "SAMY" OU LA SURPRISE DU CHEF "
° http://forumdesas.org/spip.php?article9472

"Primature : C’est Samy Badibanga "
° http://groupelavenir.org/primature-cest-samy-badibanga/

" COMME FAUSTIN BIRINDWA À L’ÉPOQUE DE MOBUTU: SAMY BADIBANGA, PREMIER MINISTRE "
° http://lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=15763:comme-faustin-birindwa-a-l-epoque-de-mobutu-samy-badibanga-premier-ministre&catid=85&Itemid=472

"Samy Badibanga face à une délicate mission  "
° http://www.latempete.info/


"REVUE DE PRESSE AFRIQUE
A la Une : RDC, le « lago » de « Tshitshi » "

° http://www.rfi.fr/emission/20161118-rdc-etienne-tshisekedi-burkina-kabila-constitution-justice-cpi-cpa-ua-algerie
A Kinshasa, le quotidien Le Potentiel voit tout à la fois dans la nomination d’un nouveau Premier ministre ce qu’il appelle « une page d’histoire » mais aussi, en l’espèce, dans celle de Samy Badibanga, « le prix de la traitrise ». En acceptant le poste de Premier ministre, « cet ancien homme de confiance de “Tshitshi”, c’est-à-dire le leader de l’UDPS Etienne Tshisekedi aura, une fois de plus, porté un coup d’estocade à son maître » , fulmine ce quotidien congolais. Et Le Potentiel de prévenir : « qui a trahi trahira » , en estimant « pas étonnant que cet adage s’applique sur ce nouveau Premier ministre, dont la nomination intervient à un mois de la fin du mandat du président de la République » .

Au Burkina-Faso, 
 L’Observateur Paalga reprend à son compte les critiques de ses « détracteurs » pour décerner au nouveau Premier ministre congolais le « prix de la trahison » .Evoquant les études de ce dernier, effectuées notamment à l’Ecole du haut conseil du diamant d’Anvers, ce quotidien ouagalais compare Samy Badibanga, non pas à un oiseau rare, mais à un « gemme rare » dont il ignore toutefois la « pureté propre à la pierre précieuse » qu’est le diamant. Mais au-delà de la métaphore adamantine, L’Observateur Paalg  évoque aussi ce que ce journal appelle « la volonté que l’on prête au président Kabila de tripatouiller la Constitution pour s’offrir la cerise sur le gâteau, un troisième mandat » . Et ce quotidien burkinabè d’estimer qu’on « peut lire une forme de cynisme dans le choix » de ce Premier ministre par Joseph Kabila.

De son côté, le quotidien  Le Pays estime qu’on n’est pas « sorti de l’auberge. Bien au contraire, cette nomination sonne comme un acte de provocation » . Et Le Pays reprend à son compte les craintes de ceux qui pensent que Kabila « fera autant » que d’autres présidents africains. « Pour eux, c’est donc clair : le non-respect d’une Constitution n’a pas commencé par Kabila. Ils sont nombreux qui l’ont fait avant lui, sans que le ciel ne leur tombe dessus » .(…)"



Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Jim KK le 18/11/2016, 9:19 pm

Félicitation à Samy Badibanga un ancien de la diaspora congolaise de Suisse et Belgique.
C´ est un homme vraiment honnête et paisible. Un homme qui n’est pas conflictuel, ou extravagant. Je l´ai rencontré au milieu des années 90, deux fois en Belgique et une fois à Genève au cours des réunions des associations lubas Katanga/lubas Kasaï suites au conflit kasaiens/katangais au Katanga.

Nos compatriotes de l´espace grand Kasaï en ébullition après la nomination de Samy Badibanga Ntita comme premier ministre. Même les 2 anciens gouverneurs de l´espace grand Kasaï jubilent avec la population après la nomination de Samy Badibanga comme premier ministre de la RDC. Un fils du grand Kasaï.





En principe, depuis 1960 aucun autre espace de notre grand pays n’a produit beaucoup de premiers ministres et vices premiers ministres que l´espace grand Kasaï de nos compatriotes kasaiens.

Les premiers ministres kasaiens de la RDC :

• Patrice E. Lumumba
• General Léonard Mulamba wa Kadima
• Mpinga Kasenda
• Ngunza Kalala wa Bondo alias Ngunz Karl I Bond
• Evariste Mabi Mulumba
• Mulumba Lukoji
• E. Tshisekedi wa Mulumba
• Samy Badibanga Ntita

Les vices premiers ministres kasaiens de la RDC :

• Bwana Kalemba
• Malumba Mbangula
• Malu Biakalua
• Mutombo Nsenda
• Adolphe Lumanu Bwana
• Evariste Boshab Mabudj

Je souhaite au nouveau premier ministre bonne chance dans son travail. Je souhaite qu´il réussisse !          

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  ndonzwau le 19/11/2016, 11:36 pm

En liminaire de ce post et à côté de faits et gestes autour de la nomination de notre nouveau PM, permettez-moi, chers amis cdforumeurs, une parenthèse que je conjugue en quelques questions bien innocentes, je veux dire que vous les pose pour en avoir vos réponses, perso je n’en ai pas de définitive là-dessus :

1° Chaque Congolais ou groupe de Congolais a légitimement le droit de féliciter et de célébrer même publiquement la promotion d’un « frère », d’un « ami », n’empêche qu’une telle manifestation publique peut parfois servir l’exacerbation d’un ethno-régionalisme nuisible au sentiment national…
Pensez-vous qu’il faille légiférer ou encadrer ce genre de manifestations en public et sur son caractère « officiel » càd autrement que cela se fait aujourd’hui pour minorer ce risque ?
(Je viens de lire qu’une résolution des fameuses « Concertations » concernait ce point !)

2° Jusqu’où est-il acceptable que par exemple pour célébrer la nomination de Badibanga comme PM, un mouvement, semble--il, spontané(!) de la population au Kasai marche triomphant dans la rue pour en remercier le PR qui l’a choisi, somme toute une population quasiment enrôlée (malgré elle !?) via la célébration de leur « frère » originaire du Kasai en « mopap » derrière « JK » ?

Je referme aussitôt ma parenthèse en attendant vos réponses !



L’impartialité de l’Etat écorné :
"Kananga : Marche de soutien à " Kabila" suite à la nomination du "Premier"

° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=11320
mauvaises habitudes du monopartisme ont la peau dure. Des députés provinciaux du Kasaï Central avec à leur tête Augustin Kamuitu Lubadile, président de l’organe délibérant de cette région, ont participé, jeudi 17 novembre, à Kananga, à une "marche de soutien" à "Joseph Kabila". Et ce suite à... la nomination de Samy Badibanga, un natif du Kasaï, au poste de Premier ministre.

Par cette manifestation, les responsables politiques de cette Région ont voulu manifester leur gratitude" au locataire du Palais de la nation.
Les marcheurs ont battu le pavé sur une partie du boulevard Patrice-Emery Lumumba dans la commune de Kananga. Ils ont rejoint par la suite le gouverneur Alex Kande Mupompa et ses ministres au bâtiment administratif. Sans oublier des délégués des forces vives.
Dans une brève adresse, le premier magistrat de cette province a "remercié Joseph Kabila pour cette nomination" qui, selon lui, "honore le Grand Kasaï".

Depuis la nuit des temps, les Zaïro-Congolais originaires de tel ou tel autre coin de la République ont pris la fâcheuse habitude de "célébrer" la nomination d’un des leurs. A cette occasion, on mange et on boit. La cérémonie se termine généralement par quelques pas de danse du terroir. L’exercice d’une quelconque responsabilité dans l’appareil d’Etat est ainsi assimilé à un privilège alors qu’il s’agit d’une charge.
Quelques faits. En décembre 2014, la "communauté du territoire de Luebo vivant à Kananga", a transmis ses remerciements à "Joseph Kabila" suite à la nomination d’un natif de cette partie du pays au poste de ministre de l’Intérieur et de la sécurité. Son nom : Evariste Boshab. Au cours de la même période, une obscure association des habitants de Lodja, au Sankuru, a exprimé sa "gratitude" au chef de l’Etat suite à la reconduction de Lambert Mende Omalanga au poste de ministre de la Communication et Médias.
Nommé à la tête du très stratégique cabinet présidentiel le 26 mai 2015, Néhémie Mwilanya Wilondja, natif de Fizi au Sud Kivu, a été "reçu" le 14 juin de cette même année par les ressortissants du "Grand Kivu" (Entendez : Nord Kivu, Sud Kivu et Maniema).

Peut-on franchement servir l’intérêt général tout en restant l’homme d’un parti ou d’une coterie? 
Dans les "100 recommandations prioritaires" transmises à "Joseph Kabila" à la fin de l’année 2013, les participants aux "Concertations nationales" avaient jugé impérieux de prévoir au point "73" une résolution interdisant "les manifestations publiques à caractère tribal, ethnique et provincial à la suite des nominations aux fonctions publiques". 
Une chose paraît sûre : les marches organisées en faveur de "Joseph Kabila" par des responsables politico-administratifs ébrèchent l’idée d’un Etat impartial."


° http://www.radiookapi.net/2016/11/18/actualite/en-bref/kananga-marche-de-soutien-au-premier-ministre-samy-badibanga


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samy Badibanga 1er Ministre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:56 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum