congodiaspora
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 14/3/2021, 12:08 am

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...


"De retour en RD Congo, l'opposant Martin Fayulu réclame réformes et élections anticipées - 23/08/2020
= https://www.france24.com/fr/20200823-de-retour-en-rd-congo-l-opposant-martin-fayulu-r%C3%A9clame-r%C3%A9formes-et-%C3%A9lections-anticip%C3%A9es

Muzito-Fayulu : vers de nouvelles batailles pour 2023 ! -14 AOÛT 2020
= https://laprosperiteonline.net/2020/08/14/a-la-une/muzito-fayulu-vers-de-nouvelles-batailles-pour-2023/

"RDC: seuls Fayulu et Muzito assumeront désormais la coordination de Lamuka, (communiqué) - 26 février, 2021
= https://cas-info.ca/2021/02/rdc-seuls-fayulu-et-muzito-assumeront-desormais-la-coordination-de-lamuka-communique/

"Fayulu et Muzito présentent la proposition de Lamuka sur la révision du fonctionnement de la Ceni - 09.03.2021
= https://www.forumdesas.org/spip.php?article30011

RDC : Fayulu et Muzito proposent une CENI à 23 membres avec une présidence rotative de trois mois entre les confessions religieuses - 12 mars 2021
= https://actualite.cd/index.php/2021/03/12/rdc-fayulu-et-muzito-proposent-une-ceni-23-membres-avec-une-presidence-rotative-de-trois

RDC-CENI : Fayulu et Muzito plaident pour la mise en place d’un secrétariat technique national _12 mars 2021
= https://actualite.cd/index.php/2021/03/12/rdc-ceni-fayulu-et-muzito-plaident-pour-la-mise-en-place-dun-secretariat-technique

"CONTRAIREMENT A L’OPTION DE L’UDPS
LAMUKA REJETTE TOUT RECENSEMENT AVANT LES ÉLECTIONS !- 12 mars 2021

= http://www.forumdesas.org/spip.php?article30089

"RDC – Election : la coalition LAMUKA propose la révision de la loi organique sur le fonctionnement de la CENI  - 10mars 2021
= https://scooprdc.net/2021/03/10/rdc-election-la-coalition-lamuka-propose-la-revision-de-la-loi-organique-sur-le-fonctionnement-de-la-ceni/

"RDC: Fayulu et Muzito révisent la convention de Lamuka pour l'adapter aux circonstances politiques actuelles - 11 mars 2021
= https://actualite.cd/2021/03/11/rdc-fayulu-et-muzito-revisent-la-convention-de-lamuka-pour-ladapter-aux-circonstances
= https://acturdc.com/rdc-fayulu-et-muzito-modifient-certains-articles-de-la-convention-creant-lamuka/

"RDC: Lamuka présente 16 propositions pour améliorer l’organisation des élections en 2023  - 12 mars 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/03/12/rdc-lamuka-presente-16-propositions-pour-ameliorer-lorganisation-des-elections-en-2023.html/79061/


"
=

"RDC/Réformes institutionnelles :”La CENI n’est pas un endroit où on doit aller pour s’enrichir (Martin Fayulu) - 12 mars 202
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/03/12/rdc-reformes-institutionnelles-la-ceni-nest-pas-un-endroit-ou-on-doit-aller-pour-senrichir-martin-fayulu.html/79065/

"Martin Fayulu insiste sur la tenue des élections en 2023 : « Jamais de la vie, il n’y aura un glissement » - 11/02/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/02/11/actualite/politique/martin-fayulu-insiste-sur-la-tenue-des-elections-en-2023-jamais-de-la

"
=
"
=


"RDC : Fayulu et Muzito insistent sur les réformes électorales en dehors « des institutions illégitimes actuelles » - 26 février 2021
= https://actualite.cd/2021/02/26/rdc-fayulu-et-muzito-insistent-sur-les-reformes-electorales-en-dehors-des-institutions

"Muzito-Fayulu : vers de nouvelles batailles pour 2023 ! - 14 août 2020
= https://www.diaspordc.com/muzito-fayulu-vers-de-nouvelles-batailles-pour-2023/



"LAMUKA : M. FAYULU ET A. MUZITO REJETTENT LE PROJET DE RECENSEMENT DE L'UDPS"




"CRITIK INFOS 13.03.21 LAMUKA SIGNE ET PERSISTE : ÉLECTION EN 2023 OU RIEN"




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 12/7/2021, 3:09 am

FAYULU ET LE TRIBALISME AU CONGO AUJOURD'HUI !

Ce n'est pas un scoop de ma part, l'élémentaire observateur et le citoyoen Congolais lambda vous énumeront sans palabre les fléaux qui minent notre pays. Il s'agit entre autres  d'une gouvernance à vue  non planifiée avec des animateurs sans conscience de redevabilité et une mal-gouvernance, une  corruption à tous les niveaux de notre société et d'abord à celui de ceux qui ont une parcelle du pouvoir qui le monnaient comme à celui de la population qui semble s'y  résigner, l'impunité et une justice corrompue chez ceux qui ont le rôle d'arbitre et de justice, le tribalisme qui au haut sommet de l'Etat crée un clientélisme spécifique qui sape le vivre-ensemble et l'Etat de droit, etc, etc. : l'argent coule partout et des milliards de dollars sont perdus par le pays chaque année...

Revenons au dernier point à l'occasion des propos de Fayulu tenus le 10 jullet à Top Congo !
« Le Congo n'a pas une vocation tribale » , a dit Martin Fayulu : dans sa position d'opposant attitré au pouvoir en place, il commente et critique bien sûr ce qu'il s'y passe en ce moment.
"Il se dit kinois et et le revendique, il ne peut être  tribal ; alors il ne comprend pas qu'aujourd'hui on installe des milices tribales dans le pays,
il ne comprend qu'à la tête du pays on devienne un Chef de clan, sous entendu comme le fait Tshisekedi.  Quelle est la réalité de cette information ?
On avait rapporté le cas d'une milice de l'Udps qui s'entraînait à Kingabwa, l'information s'est ébruitée sans qu'aucun démenti n'intervienne, sauf qu'on a rapporté que cette même milice s'était déportée ou s'était reproduite au Katanga. Qu'en dire sinon qu'en pleine République, le camp présidentiel serait impunément coupable de créer un Etat dans l'Etat.

Question tribalisme, Fayulu ajoute que s'il y'a eu quelques épiphénomènes périphériques dans son camp qu'il dit de suite avoir fermement condamnés, la présence des cadres de toutes les origines géographiques au Congo y démontre l'absence de tribalisme.
Fayulu revient  aussi sur une déclaration publique du Président Tshisekedi selon laquelle les communautés Luba auraient été tuées à Kikwit au plus fort de la contestation de son élection, il la déclare infondée . Après vérification sur place jusqu"auprès des communautés kasaiennes, aucun luba n'a été tué à Kikwit.
Brel Fayulu signifie en face que lui n'est pas un Chef de clan mais bien le Président élu de tous les Congolais qui doit  travailler pour tous les Congolais. Et lorsque le plus simple observateur regarde le décompte d'attributions dans les  postes importants dans nos institutions, il fait le constat implacable qu'elles sont détenues en très large majorité aux originaires du Kasai. Tout cela sent fort le tribalisme qui est par ailleurs dénoncé partout sur les panneaux à Kinshasa. Qu'en dire sinon que ce n'est peut-être pas les affidés tshisekedistes qui reprochent  à ceux qui le disent d'avoir de la haine et de la jalousie.  L'unité mobutiente, tata bo moko, dans les oubliettes ? La suite ...
[/size]



"« Le Congo n'a pas une vocation tribale » (Martin Fayulu)10.07.2021,
=  https://www.mediacongo.net/article-actualite-89974_le_congo_n_a_pas_une_vocation_tribale_martin_fayulu.html
"Je suis kinois, je le revendique. Je ne suis pas tribal (de ce fait), je ne peux pas comprendre qu'aujourd'hui, on installe des milices tribales dans ce pays, qu'on devienne un Chef de clan: clan financier (d'un côté) et clan tribal (de l'autre). Ce n'est pas le Congo, le Congo n'a pas cette vocation", lance Martin Fayulu, invité de l'édition spéciale sur Top Congo fm.

Silence coupable des leaders


Questionné sur le silence qu'on peut aisément qualifier de coupable de la part des leaders politiques qui ferment littéralement les yeux face à ce un mal rampant qui risque de causer des dégâts insoupçonnés dans un État nation encore à bâtir, Martin Fayulu déclare que dans son camp, il n'y a pas de tribalisme en donnant pour exemple son parti dont les cadres sont de toutes les origines, mais aussi ses amis intimes qui viennent d'un peu partout au Congo.
Il ne reconnaît, cependant que, quelques épiphénomènes qu'il dit, par ailleurs, condamner.
"Vous n'avez pas suivi dans mes meetings, où j'ai même récité : ekolo be moko (un seul peuple, une seule nation en Français, cri de ralliement du Maréchal Mobutu, dont le nationalisme est aujourd'hui vanté)", lance-t-il.
Et de reprendre  : "le Congo, c'est toutes ses tribus. Je condamne ces gens qui ne peuvent pas sortir de leur carcan tribal parce qu'il n'a pas d'autres ressources. Quelq'un qui a des ressources ne peut se livrer a un repli identitaire inutile, qui fait croire qu'on est protégé par les siens", estime le leader de Lamuka
Martin Fayulu refute le massacre des communautés Kasaïennes mieu Luba dans son fief de l'ex-Bandundu, au plus fort de la contestation de l'élection controversée de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême.

Aucun Luba tué à Kikwit

"Je suis allé à Kikwit, j'ai vu mes frères et soeurs Luba qui m'ont dit Président Fayulu, qui vous a dit qu'on a tué des Luba ici ? J'ai demandé (aussi) à la Monusco qui a dit qu'on a tué mes frères Luba à Kikwit, la Monusco y est allée, zéro Luba tué", affirme-t-il
"Si on est Chef de clan, (tant pis). Moi, je suis le Président élu de tous les Congolais et je travaillerai pour tous les Congolais", lance-t-il encore."



"MARTIN FAYULU | CHRISTIAN LUSAKUENO | TRIBALISMES AU CONGO FACE A FACE - 10 juil. 202"1




"Martin FAYULU MADIDI President dt Élu s'exprime  - 10 juil. 2021"




"Analyse du 10 juillet 2021: Martin Fayulu donne la charge contre F.Tshisekedi sur Top Congo FM. - 10 juil. 2021"



=  https://www.mediacongo.net/article-actualite-89933_etat_de_siege_losqu_il_y_avait_les_autorites_civiles_a_beni_les_rebelles_n_etaient_jamais_entres_au_centre_ville_mais_maintenant_ils_le_font_fayulu.html
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-89811_promulgation_de_la_loi_sur_la_ceni_nous_nous_battons_pour_la_depolitisation_de_cette_institution_devos_kitoko.html


"Tribalisme en RDC: bien comprendre les causes profondes
IN CONGO PROFOND

= https://www.congodurable.net/2020/09/12/tribalisme-en-rdc-bien-comprendre-les-causes-profondes/


"Tribalisme en RDC: bien comprendre les causes profondes
IN CONGO PROFOND

= https://www.congodurable.net/2020/09/12/tribalisme-en-rdc-bien-comprendre-les-causes-profondes/


Le tribalisme face au droit pénal en RDC : état des lieux et perspectives -  22 SEPTEMBER 2020"
=  https://www.leganews.cd/index.php/analyses-et-opinions/2144-le-tribalisme-face-au-droit-penal-en-rdc-etat-des-lieux-et-perspectives


"RDC Le tribalisme se porte bien à la présidence de la République :
=  http://www.rcongonews.com/2020/09/16/rdc-le-tribalisme-se-porte-bien-a-la-presidence-de-la-republique/
"



Débat Houleux sur les Enjeux du Tribalisme à la Présidence de la RDC- 17 juin 2020"




"Le tribalisme Luba dans son apogée en RDC · 26/09/2019"




"
=




Compatriotiquement! 




# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 14/9/2021, 5:53 pm

QUE DIRE DE LA MARCHE DU 15 SEPTEMBRE PREVUE PAR LAMUKA ?
La coalition Lamuka formée par Fayulu & Muzitu a prévu une marche le 15 septembre sur toute l'étendue du territoire national,  pour la dépolitisation de le Commission Électorale Nationale Indépendance CENI, le refus de la fraude électorale et du glissement des élection prévues en 2023... Mais encore ?


Lamuka est une force politique et populaire qui a droit en démocratie à la libre expression et en l'occurrence ici le droit d'appeler à une journée d'action pour dénoncer la loi qui régit la Céni qu'elle juge inique - elle fait de celle-ci un organe politisé -, mettre en garde contre la tentative du pouvoir d’organiser une fraude électorale et même de reporter des scrutins prévus en 2023. L'autorité provinciale le lui refuse, semble-t-il pour raison d'entrave aux mesures barrières contre le Covid-19. Question : comment alors ont-ils fini par autoriser la manifestation pour deux jours plus tard le 17 au lieu du 15 septembre, en deux jours la pandémie n'aura pas changé de visage. Cette raison vaut donc tripette d'où penser à une interdiction politicienne contre l'opposition. Attendons la suite ; c'est déjà demain la marche...



"MESSAGE DE MARTIN FAYULU : MARCHE LAMUKA DU 15 SEPTEMBRE - 13 sept. 2021"



"RDC: Lamuka appelle à une journée d'action (le 15/09) contre la loi «inique» qui régit la Céni - 25/08/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210825-rdc-lamuka-appelle-%C3%A0-une-journ%C3%A9e-d-action-le-15-09-contre-la-loi-inique-qui-r%C3%A9git-la-c%C3%A9ni
En République démocratique du Congo, après les mouvements citoyens, l’opposition prend le relais de la contestation active de la loi qui régit la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et pour mettre en garde contre toute tentative d’organiser la fraude ou de reporter des scrutins en 2023. Lamuka appelle à une journée d'action le 15 septembre prochain.

Le tandem de la coalition Lamuka, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, appelle à des manifestations de contestation, le 15 septembre prochain, à travers le pays.
Ils accusent le président Félix Tshisekedi de faire blocage du processus électoral alors que les chefs des confessions religieuses peinent à trouver un consensus sur le nom de la personnalité qui doit diriger la Ceni. 
« Le pays est au bord du chaos ! Le peuple doit décider, lui le souverain primaire, insiste Martin Fayulu au micro de notre correspondant Pascal Mulegwa

C’est pour cela que nous disons qu’il n’y a pas d’autre solution. Le peuple doit s’engager pour barrer la route à monsieur Félix Tshisekedi.
Cette marche-là, sur toute l’étendue de la République, notamment dans les grandes villes est prévue le 15 septembre. La Céni est au point mort, On marche à cause de cela : parce que quelqu’un a décidé de provoquer des glissements... et entre-temps on s’organise pour tricher...
"La loi ou les lois doivent être discutées, élaborées d’un commun accord. On doit trouver un consensus. Pourquoi les gens cherchent à tout prix à s’accaparer de la Céni. La loi qui a été promulguée, loi inique, doit être retoquée. La Céni doit être totalement dépolitisée..."
 «Monsieur Tshisekedi veut que la Céni soit à sa solde» (Lamuka)

LE COMMUNIQUE DE LAMUKA
"Mesdames et Messieurs,
L'heure est grave !
Au regard de la situation politique, économique, sociale et sécuritaire dramatique qui
règne dans notre pays et face à d’autres enjeux, beaucoup plus complexes, qui menacent le pays, le Présidium de LAMUKA demande au peuple congolais de se lever pour contrer les velléités dictatoriales de Monsieur Félix Tshisekedi. En effet, M. Félix Tshisekedi prépare à la fois le glissement du calendrier électoral et la fraude électorale.
LAMUKA réaffirme haut et fort son attachement au respect de la Constitution de la
République et exige sa stricte application, notamment de son article 73 qui stipule que :
« le scrutin pour l’élection du Président de la République est convoqué par la Commission électorale nationale indépendante, quatre-vingt-dix jours avant l’expiration du mandat du Président en exercice », même si, en l'espèce, celui qui est en place, l'est de fait.

Il doit, par conséquent, être entendu que LAMUKA et le peuple congolais n’accepteront
aucun glissement ni aucune fraude lors des élections de 2023. Le respect de la
souveraineté du peuple n'est pas négociable;
Pour ce faire LAMUKA projette une marche dans les grandes villes du territoire national
le mercredi 15 septembre 2021 prochain.
Congolaises et Congolais,
Sortons massivement dans les rues et avenues de la République pour dire trois choses:
1. Pas de CENI politisée
2. Pas de glissement
3. Pas de fraude électorale ;

Avant la marche du 15 septembre prochain, le Présidium de LAMUKA va prendre
l’opinion nationale et internationale à témoin pour démontrer que les élections peuvent
et doivent être organisées conformément à la Constitution de la République, si toutes les parties prenantes s’y engagent résolument.
Ainsi, LAMUKA présentera le vendredi 3 septembre 2021 au CEPAS, sa proposition de
calendrier électoral pour les élections de 2023 et le vendredi 10 septembre, la même
proposition de calendrier sera présentée à la communauté estudiantine au collège
Boboto.
Le Présidium de LAMUKA demande donc à toutes les forces politiques et sociales acquises au changement démocratique de se montrer à la hauteur des attentes du peuple dans le sens de trouver urgemment un consensus sur la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI et sur les règles du jeu qui présideront à l'organisation des élections véritablement démocratiques et apaisées.

LAMUKA prie instamment les responsables des confessions religieuses qui poursuivent
d’autres intérêts que le salut du peuple de se ressaisir et d'avoir la crainte de Dieu ainsi
que l'amour de notre peuple, s'ils sont réellement des hommes de Dieu. Ils doivent cesser de semer et d'entretenir la confusion mais plutôt de nourrir la noble idée de l'intérêt général.
Mesdames et messieurs,
Notre pays, la République Démocratique du Congo, saigne de partout. Il est au bord du
chaos. Il n’y a que ses enfants qui peuvent le sauver. "


"Kinshasa : Gentiny Ngobila interdit la marche de LAMUKA prévue ce 15 septembre - septembre 10
= https://actu30.cd/2021/09/kinshasa-gentiny-ngobila-interdit-la-marche-de-lamuka-prevue-ce-15-septembre/
À travers une correspondance adressée au secrétaire général du parti de Martin Fayulu et parvenue à Actu30.cd, ce vendredi 10 septembre 2021, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a refusé de prendre acte de la marche de la coalition LAMUKA, prévue le 15 septembre 2021.
« Tout en louant le mérite de votre démarche, je ne saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des instructions de l’autorité suprême ainsi que les restrictions édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé, est susceptible d’entraîner une contamination massive de la Covid-19 », a souligné Gentiny Ngobila dans sa lettre.


Le patron de la ville de Kinshasa appelle, par ailleurs, le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise, ville de Kinshasa, ainsi que les bourgmestres des communes concernées, de veiller à l’exécution de sa décision.
Il faut rappeler que la coalition LAMUKA, précisément le tandem Adolphe Muzito et Martin Fayulu, prévoit d’organiser cette marche, le 15 septembre 2021, pour dire non à une Commission électorale nationale indépendante (CENI) politisée et refuser également le glissement du calendrier électoral ainsi que la fraude électorale."
= https://actualite.cd/2021/09/14/ceni-le-policier-maire-de-goma-interdit-egalement-la-marche

"Lamuka : Enfin, la marche autorisée mais décalée au 17 septembre 2021 - 14 SEPTEMBRE 2021
= https://laprosperiteonline.net/2021/09/14/a-la-une/lamuka-enfin-la-marche-autorisee-mais-decalee-au-17-septembre-2021/
"Kinshasa: Ngobila renvoie au 17 septembre la marche de Lamuka mais Fayulu insiste sur le 15 septembre - 13 septembre 2021
= https://latribuneplus.net/2021/09/13/kinshasa-ngobila-renvoie-au-17-septembre-la-marche-de-lamuka-mais-fayulu-insiste-sur-le-15-septembre/


"CENI-Marche du 15 septembre : la coalition Lamuka maintient son agenda - 13 septembre 2021
= https://www.journaldekinshasa.com/ceni-marche-du-15-septembre-la-coalition-lamuka-maintient-son-agenda/

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Marche-13-780x440
La marche de la coalition Lamuka

Malgré l’interdiction du gouverneur Gentiny Ngobila, le duo Fayulu-Muzito maintient la marche du 15 septembre, pour dire non à la fraude électorale et au glissement des élections prévus en 2023.
Un mercredi 15 septembre, qui s’annonce comme un jour pas très ordinaire sur le calendrier civil en République Démocratique du Congo.  A Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, la formation politique de Martin Fayulu Madidi, l’ECiDe,  mobilise en dépit de l’Etat de siège  en vigueur dans cette partie du pays.
Il sied de signaler deux évènements majeurs et spécifiques, le mercredi 15 septembre prochain en RDC.  L’un majeur et  institutionnel, à savoir la rentrée parlementaire pour la session ordinaire de septembre. L’autre, considéré comme circonstanciel.

Cependant, si la rentrée parlementaire reste un acquis, la marche de la plateforme Lamuka, annoncée depuis plusieurs semaines, reste sujet à controverse. Bien en illustre, la réaction du vendredi 10 septembre du Gouverneur de la ville de Kinshasa qui a interdit cette manifestation dans les rues de la capitale. Sans y aller avec le dos de la cuillère, Gentiny Ngobila a renseigné aux organisateurs de la marche que sa décision  a été motivée par le souci de mettre les manifestants à l’abri de toute contamination massive.
Pour rappel, la coalition Lamuka a prévu une marche le 15 septembre sur toutes Étendue du territoire nationale,  pour la dépolitisation de le Commission Électorale Nationale Indépendance CENI, et dire non, à la fraude électorale et au glissement des élection prévu en 2023.

= https://www.24critiques.com/rdc-lamuka-maintient-sa-marche-le-15-septembre-2021-malgre-la-decision-de-gentiny-ngobila-devos-kitoko/
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/13/interdiction-de-la-marche-de-lamuka-devos-kitoko-confirme-la-tenue-de-la-marche-du-15-septembre-prochain.html/92430/
= https://actualite.cd/2021/09/14/ceni-malgre-linterdiction-des-autorites-fayulu-confirme-la-tenue-de-la-marche-ce


"RDC-CENI : LUCHA annonce sa participation à la marche de Lamuka prévue ce mercredi - 14/09/2021
= https://actualite.cd/2021/09/14/rdc-ceni-lucha-annonce-sa-participation-la-marche-de-lamuka-prevue-ce-mercredi
= https://linterview.cd/marche-du-15-septembre-la-lucha-se-joint-a-la-coalition-lamuka-pour-exiger-la-depolitisation-de-la-ceni/



"Marche du 15 Septembre : Lamuka dépose un mémo à la CPI en vue de prévenir toute répression - Sep 10, 2021
= https://www.lehautpanel.com/marche-du-15-septembre-lamuka-depose-un-memo-a-la-cpi-en-vue-de-prevenir-toute-repression/
"CPI : Lamuka dépose un mémo en prévision de la marche du 15 septembre -10/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/11/actualite/politique/cpi-lamuka-depose-un-memo-en-prevision-de-la-marche-du-15-septembre
= http://yabisonews.cd/2021/09/11/rdc-lamuka-alerte-le-procureur-general-de-la-cpi-en-prevision-de-la-marche-du-15-septembre/
= https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2021/09/10/ceni-lamuka-saisit-la-cpi-et-lhotel-de-ville-pour-sa-marche-prevue-ce-15-septembre.html/92216/


"Kinshasa/LAMUKA : L’ECIDé saisit de nouveau Ngobila pour confirmer la marche du 15 septembre - septembre 13
= https://actu30.cd/2021/09/kinshasa-lamuka-lecide-saisit-de-nouveau-ngobila-pour-confirmer-la-marche-du-15-septembre/
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/13/interdiction-de-la-marche-de-lamuka-devos-kitoko-confirme-la-tenue-de-la-marche-du-15-septembre-prochain.html/92430/
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93165_lamuka_maintient_sa_marche_de_ce_mercredi_malgre_le_report_decide_par_gentiny_ngobila.html
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93205_martin_fayulu_invite_la_police_a_encadrer_la_marche_de_ce_mercredi_15_septembre.html
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/13/notre-determination-et-notre-volonte-de-marcher-le-15-est-inebranlable-et-personne-ne-pourra-nous-empecher-devos-kitoko-s-g-ecide.html/92438/


"RDC : LE PPRD ENCOURAGE LA MARCHE DE LAMUKA PRÉVUE CE 15 SEPTEMBRE - septembre 13, 2021
= https://www.24critiques.com/rdc-lamuka-maintient-sa-marche-le-15-septembre-2021-malgre-la-decision-de-gentiny-ngobila-devos-kitoko/
= https://actualite.cd/2021/09/14/kinshasa-nogecfcc-va-marcher-malgre-la-decision-de-ngobila

"Le PPRD prendra part à la marche de Lamuka pour « encourager la lutte contre toute dérive dictatoriale » - 13 septembre 2021
= https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2021/09/13/le-pprd-prendra-part-a-la-marche-de-lamuka-pour-encourager-la-lutte-contre-toute-derive-dictatoriale.html/92443/


Processus électoral : À son tour, l’UDPS accuse Lamuka de vouloir politiser la Ceni - 25 août 2021"
= https://24h.cd/2021/08/25/processus-electoral-a-son-tour-ludps-accuse-lamuka-de-vouloir-politiser-la-ceni/

"Marche de LAMUKA du 15 septembre : «Martin Fayulu est en panne de stratégie»( FRC/ PPRD) - 13 septembre 2021
= https://iwebrdc.com/marche-de-lamuka-du-15-septembre-martin-fayulu-est-en-panne-de-strategie-frc-pprd/
L’opposition a cessé d’être corrosive depuis que l’UDPS et l’UNC ont pris le pouvoir au lendemain des élections controversées du 30 décembre 2018.[...]"


"«Le pouvoir corrompt, l’opposition assagit », tacle Steve Kivwata - 13 septembre 2021
= https://iwebrdc.com/le-pouvoir-corrompt-lopposition-assagit-tacle-steve-kivwata/
"Kinshasa : "laissez Lamuka faire sa marche", Jean Claude Katende à Ngobila
= https://www.election-net.com/kinshasa-laissez-lamuka-faire-sa-marche-jean-claude-katende-a-ngobila/


"RDC: Le CRD de Christophe Mboso annonce une marche de soutien aux institutions le 15 septembre - 07 septembre 2021
= https://lapressenews.net/2021/09/07/rdc-le-crd-de-christophe-mboso-annonce-une-marche-de-soutien-aux-institutions-le-15-septembre/


"Kinshasa : pour Lamuka, l’hôtel de ville a dépassé le délai nécessaire pour répondre à sa requête, la marche du 15 septembre est maintenue - 13 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/13/kinshasa-pour-lamuka-lhotel-de-ville-depasse-le-delai-necessaire-pour-repondre-sa


"Marche de Lamuka : « Nous serons des millions à marcher sur toute l’étendue du pays qu’il pleuve ou qu’il neige », (Seth Kikuni)-13.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93161_marche_de_lamuka_nous_serons_des_millions_a_marcher_sur_toute_l_etendue_du_pays_qu_il_pleuve_ou_qu_il_neige_seth_kikuni.html

"Marche Lamuka à Goma : une mobilisation annoncée pour exiger la dépolitisation de la CENI - 13.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93124_marche_lamuka_a_goma_une_mobilisation_annoncee_pour_exiger_la_depolitisation_de_la_ceni.html

"ACTU EXPLIQUEE 14.09 : FAYULU IGNORE NGOBILA ET MAINTIENT LA MARCHE DU 15.09 - MATATA JUGE LE 25 OCT"



"Analyse du 14 septembre 2021:M.FAYULU entame un bras de fer contre le pouvoir pour ce 15 septembre!"



Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 16/9/2021, 12:04 am, édité 1 fois

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 15/9/2021, 4:26 pm

LA MARCHE LAMUKA DU 15 SEPTEMBRE 2021, DERNIERES NOUVELLES !?
Répression annoncée, la marche a été étouffée avant d’avoir débuté ! Fayulu et Muzitu neutralisés brutalement avant même de débuter leur marche, leurs sièges assiégés, leurs troupes empêchées avec les gaz lacrymogènes, les journalistes muselés et coffrés comme un certain Ligodi, etc, etc


C'est un musèlement violent déjà vu avec l'ancien régime, l'interdiction elle-même de la marche en fait partie, Fayulu veut en prendre à témoins la CPI, l'ONU et toute la CI. Sera-t-il entendu à cette hauteur surtout que ça se répète chez lui toujours dans l'opposition, hier contre 'JK', aujourd'hui contre Tshisekedi ?



"RDC : Marche de Lamuka réprimée avant d’avoir débuté - 15 septembre 2021
= https://afrique.lalibre.be/63641/rdc-marche-de-lamuka-reprimee-avoir-davoir-debute/
Des images que l’on pensait appartenir résolument au passé sont revenues dans l’actualité ce mercredi 15 septembre à Kinshasa, à l’occasion de la marche organisée par Lamuka sous la conduite de Martin Fayulu.
Dès avant la mise en marche de cette manifestation, les forces de l’ordre sont intervenues avec des tirs de gaz lacrymogène et des pluies de coups pour bloquer notamment le véhicule du candidat malheureux à la présidentielle et le séquestrer à l’intérieur de l’habitacle. Des faits qui se sont produits dans la commune de Masina où la tension était palpable. Les manifestants répliquant aux tirs des grenades lacrymogène des forces de l’ordre par des jets de pierre."
Martin Fayulu pris pour cible par des forces de l’ordre lors d’une manifestation qui se veut pacifiste, cela rappelle le mandat précédent. L’ère tshisekediste marche-t-elle dans les pas de celle de son prédécesseur malgré le divorce acté entre les deux camps en novembre dernier ?
Cette fois, plus question pour le nouveau pouvoir de se décharger de la responsabilité des faits sur un éventuel partenaire."


"Kinshasa : avant même le début de la marche de Lamuka, coups de gaz lacrymogène, Fayulu brutalisé et coffré par la police dans son véhicule à Masina - 15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/kinshasa-avant-meme-le-debut-de-la-marche-de-lamuka-coups-de-gaz-lacrymogene-fayulu
La marche de Lamuka est réprimée par la police à coups de gaz lacrymogène à la place Pascal dans la commune de Masina (dans l’est de la capitale). Martin Fayulu a été brutalisé par des policiers et embarqué de force dans son véhicule et accompagné par la police en destination du centre ville.

Plusieurs militants ont été aussi traités de façon brutale par des policiers qui se sont montrés brutaux comparativement à d’autres, a constaté ACTUALITE.CD.
Des jets de pierre entre les manifestants et les policiers ont éclaté à la suite de l’intervention de la police.


"Des gaz lacrymogènes et quelques interpellations, la Police empêche Muzito et Fayulu de poursuivre la marche - 15 septembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/15/des-gaz-lacrymogenes-et-quelques-interpellations-la-police-empeche-muzito-et-fayulu-de-poursuivre-la-marche.html/92549/
Les éléments de la Police Nationale Congolaise ont fait usage des gazs lacrymogènes et quelques arrestations pour tenter de disperser les manifestants de la coalition LAMUKA accompagnant Adolphe Muzito et Martin Fayulu.  
Quelques arrestations à signaler du côté des manifestants. Malgré cette pression de la police, Fayulu essaye de faire quelques pas à pieds accompagné par la population.


LAMUKA marche pour dire non à l’instrumentalisation et la politisation de la commission électorale nationale indépendante. Les leaders de la coalition LAMUKA, Fayulu et Muzito dénoncent également une tentative de glissement de Félix Tshisekedi.
La Police avant prévenu de disperser tout attroupement de plus de 5 personnes.


"Marche de Lamuka : le siège de l’Ecide assiégé - 15.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93244_marche_de_lamuka_le_siege_de_l_ecide_assiege.html
La situation est tendue dans plusieurs coins chauds de Kinshasa, ce mercredi 15 septembre. Les éléments de la police comme prévenu par le général kasongo ont quadrillé ces coins pour empêcher les militants de Lamuka de manifester contre la politisation de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).
Le siège de l’Ecide, parti de Martin Fayulu est assiégé par la police.


Martin Fayulu, accompagné de son allié Muzito, est empêché de descendre de sa voiture pour manifester avec ses partisans au niveau de Debonhomme. Pendant ce temps, les militants de Lamuka sont dispersés par la police. On signale déjà, quelques cas d’arrestations.

"Kinshasa : Constant Mutamba dénonce la répression de la marche de Lamuka et NOGEC - 15/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/15/actualite/politique/kinshasa-constant-mutamba-denonce-la-repression-de-la-marche-de
"La marche de Lamuka n’a pas fait long feu - 15 septembre 2021
= http://www.congoindependant.com/la-marche-de-lamuka-na-pas-fait-long-feu/


"RDC-15 Septembre 2021 : Déroulé complet des temps forts de la marche de Lamuka et la réaction véhémente de Martin Fayulu devant la presse sur terrain à Masina
= https://rbifm.radio/news/rdc-15-septembre-2021-deroule-complet-des-temps-forts-de-la-marche-de-lamuka-et-la-reaction-vehemente-de-martin-fayulu-devant-la-presse-sur-terrain-a-masina-488
"Kinshasa : Fayulu et Muzito maîtrisés par la Police qui les contraint à quitter le district de la Tshangu (Situation à 9h20) - 15 septembre2021
= https://7sur7.cd/2021/09/15/kinshasa-fayulu-et-muzito-maitrises-par-la-police-qui-les-contraint-quitter-le-district
"Kinshasa : Dispositif sécuritaire renforcé aux alentours du Palais du Peuple, point de chute de la marche de LAMUKA (Situation à 8h00) - 15 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/15/kinshasa-dispositif-securitaire-renforce-aux-alentours-du-palais-du-peuple-point-de
"Marche de LAMUKA : Le siège de l'ECIDé de Fayulu sur Triomphal assiégé par la Police (Situation à 8h15) - 15 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/15/marche-de-lamuka-le-siege-de-lecide-de-fayulu-sur-triomphal-assiege-par-la-police
"Kinshasa : Fayulu et Muzito maîtrisés par la Police qui les contraint à quitter le district de la Tshangu (Situation à 9h20) - 15 septembre2021
= https://7sur7.cd/2021/09/15/kinshasa-fayulu-et-muzito-maitrises-par-la-police-qui-les-contraint-quitter-le-district

"Kinshasa : Étouffée par la Police, la marche de LAMUKA n'a pas vécu - 15 septembre 2021
= https://7sur7.cd/index.php/2021/09/15/kinshasa-etouffee-par-la-police-la-marche-de-lamuka-na-pas-vecu

"Kinshasa : Gaz lacrymogènes à Bitabe pour disperser les Kinois qui veulent accompagner Fayulu et Muzito - 15 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/15/kinshasa-gaz-lacrymogenes-bitabe-pour-disperser-les-kinois-qui-veulent-accompagner


"Répression violente de la marche de Lamuka : Martin Fayulu prend à témoins la CPI et l'ONU " J'ai été brutalisé" - 15.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93262_repression_violente_de_la_marche_de_lamuka_martin_fayulu_prend_a_temoins_la_cpi_et_l_onu_j_ai_ete_brutalise.html
Martin Fayulu hausse le ton contre la police suite aux bavures observées, ce mercredi 15 septembre 2021, lors de la marche de Lamuka à Kinshasa. Dans une interview accordée à la presse après l'altércation avec les éléments de la police, Fayulu dit prendre à témoins la CPI et l'ONU.

"On m'a fait tout ce qu'on peut faire, on m'a mis les doigts partout. J'ai été brutalisé vous l'avez vu. Ils ont cru qu'ils étaient plus forts que moi, tous ils n'ont pas pu. Ils voulaient que j'aille dans leur véhicule. J'ai dit vous arriverez pas. Ils n'arriveront jamais", a condamné Martin Fayulu.
Visiblement abattu par le comportement de la police, l'opposant congolais a, aussi, condamné la brutalité avec laquelle la police a réagi à l'endroit de plusieurs militants et sympathisants de Lamuka. Présent dans le cadre de l'exercice de sa profession, le journaliste Patient Ligodi a été brutalisé par quelques éléments de police.
Il convient de signaler que la veille de cette manifestation interdite par l'autorité urbaine, la police avait annoncé le déploiement de ses éléments dans tous les points chauds de la capitale. " Tout rassemblement de plus de cinq personnes est interdit, ce mercredi 15 septembre", avait prévenu le Général Sylvano.

"Fayulu : "Certains dirigeants du monde sont trop tolérants à l'égard de quelqu'un qui n'a pas gagné, qui passe son temps à draguer les jeunes filles et à voyager" - 15 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/15/fayulu-certains-dirigeants-du-monde-sont-trop-tolerants-legard-de-quelquun-qui-na-pas
= https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2021/09/15/fayulu-les-democraties-sont-en-baisse-en-afrique-a-cause-de-certains-dirigeants-du-monde-parce-quils-sont-trop-tolerants-a-legard-de-quelquun-qui-passe-son-temps-a-voyager.html/92597/
"Martin Fayulu : "On m'a mis les doigts partout, j'ai été brutalisé" - 15 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/15/martin-fayulu-ma-mis-les-doigts-partout-jai-ete-brutalise
"Martin Fayulu : « comment déployer cette force policière pour nous détruire alors que la population congolaise en a besoin en Ituri et au Nord-Kivu »  - 15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/martin-fayulu-comment-deployer-cette-force-policiere-pour-nous-detruire-alors-que-la


"L’association des médias d’information en ligne (MILRDC) condamne l’interpellation brutale de Patient Ligodi et exige sa libération (Communiqué) - 15 septembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/15/lassociation-des-medias-dinformation-en-ligne-milrdc-condamne-linterpellation-brutale-de-patient-ligodi-et-exige-sa-liberation-communique.html/92558/
= https://actualite.cd/2021/09/15/lassociation-des-medias-dinformation-en-ligne-milrdc-condamne-linterpellation-brutale-de
"Communiqué : ACTUALITE.CD exige la libération de son directeur de publication - 15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/communique-actualitecd-exige-la-liberation-de-son-directeur-de-publication


"RDC : Marche pacifique du 15 septembre : traquenard ? - 14 septembre 2021 - Opinon par Fred Bacossy Yemey,
Groupe Elonga RDC

= https://afrique.lalibre.be/63614/rdc-marche-pacifique-du-15-septembre-traquenard/
Pour la première fois dans l’histoire de la lutte politique en RDC, une délégation de l’opposition, sous la bannière de la plateforme politique « LAMUKA », a osé se déplacer jusqu’à la Cour Pénale Internationale, à La Haye, pour y déposer officiellement un mémorandum documenté, reprenant des atteintes graves aux libertés individuelles et aux droits humains imputées au pouvoir en place.

Selon M. Albert Mukulubundu, Chargé des Relations Extérieures de « LAMUKA » qui livre l’information à Radio Okapi, l’objectif du dépôt de ce memo est d’alerter le Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), afin qu’il daigne documenter de manière exhaustive toutes les violations des droits de l’homme qui pourraient être relevées au cours de la marche nationale du 15 septembre 2021, en vue de pouvoir amorcer des éventuelles poursuites contre leurs auteurs.
Cette démarche jusqu’ici inédite a été initiée par l’Aile Extérieure de « LAMUKA », afin de prévenir des réactions disproportionnées malheureusement devenues habituelles de la part des forces de maintien de l’ordre lors de cette marche, organisée à l’appel du Présidium de « LAMUKA ». Elle se fonde sur les craintes dont ce dernier dit détenir des preuves, en l’occurrence :[...]"


"Marche du 15 septembre : le PPRD se désolidarise de Lamuka - sept 15, 2021
= https://www.congo-press.com/marche-du-15-septembre-le-pprd-se-desolidarise-de-lamuka/

"Marche de LAMUKA : malgré l’interdiction, Adolphe Muzito déjà sur terrain- 15 septembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/15/marche-de-lamuka-malgre-linterdiction-adolphe-muzito-deja-sur-terrain.html/92544/

"Marche de Lamuka à Goma : le dispositif sécuritaire renforcé, les activités socio-économiques tournent normalement - 15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/marche-de-lamuka-goma-le-dispositif-securitaire-renforce-les-activites-socio-economiques

"Marche de Lamuka : la police a renforcé sa présence autour du Palais du Peuple - 15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/marche-de-lamuka-la-police-renforce-sa-presence-autour-du-palais-du-peuple
"Marche Lamuka : les bus Transco circulent normalement, la société espère que ses véhicules ne seront pas attaqués - 15 septembre 2021 -
= https://actualite.cd/2021/09/15/marche-lamuka-les-bus-transco-circulent-normalement-la-societe-espere-que-ses-vehicules


"MARCHE LAMUKA: MUZITO ET FAYULU BRUTALISÉS, JOURNALISTES ET COMMUNICATEURS LAMUKA ARRÊTÉS - 15 sept. 2021"



Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 16/9/2021, 12:54 am, édité 2 fois

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 15/9/2021, 8:50 pm

PS


"RDC: une marche de l'opposition réprimée à Kinshasa - 15/09/20211
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210915-rdc-une-marche-de-l-opposition-r%C3%A9prim%C3%A9e-%C3%A0-kinshasa
La coalition de l'opposition Lamuka avait prévu de se rassembler pour dénoncer la politisation de la Commission électorale, alors que le bras de fer perdure sur la nomination du président de la Céni. Cette marche avait été interdite par les autorités, et ce mercredi matin, les policiers ont empêché le rassemblement.

Il y avait du monde tôt ce mercredi 15 septembre sur la place Pascal, dans le quartier de Masina, dans l'est de la capitale. Peu avant 8 heures, à son arrivée, Martin Fayulu a été empêché de rejoindre ses partisans. Le leader de Lamuka affirme avoir subi des violences, que les policiers ont tenté de l'emmener, avant qu'il puise remonter dans son véhicule et prendre le boulevard Lumumba, suivi d'une cohorte de militants.
Dans le même temps, des gaz lacrymogènes ont été tirés sur les manifestants. Les forces de l'ordre s'en sont aussi pris aux journalistes présents : vol de matériel, coups de matraque. Des violences qui plus particulièrement visé notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi, qui allait justement interviewer Martin Fayulu. Interpellé, il a été frappé, molesté, plusieurs policiers se sont assis sur lui à l'arrière de leur véhicule avant de l'emmener.
Mis au courant de la situation, le chef de la police Sylvano Kasongo et le ministre de la Communication Patrick Muyaya ont mis fin à cette situation. Patient Ligodi a été libéré avant de se rendre à l'hôpital pour des examens.
#RDC #Kinshasa : tout mon soutien à mon collègue @ligodipatient. C’est très grave. Le patron de la police, Sylvano Kasongo, promet que les officiers impliqués seront sanctionnés et parle d’un sérieux problème d’éducation. @RFI et @actualitecd ne manqueront pas de suivre https://t.co/Vub3DM1h2R
— Sonia Rolley (@soniarolley) September 15, 2021

De nombreuses condamnations

Le ministre de la Communication est ensuite intervenu un peu plus tard pour évoquer la situation. Il est apparu dans une vidéo dans laquelle il reconnaît et condamne des « bavures policières », promet des enquêtes et des sanctions contre les fautifs.
RFI bien sûr dénonce ces actes, de même que le site actualité.cd dont Patient Ligodi est l'un des fondateurs. Condamnation également de la part de Reporters sans frontières (RSF), de l’Association des médias d’information en ligne de la RDC, de l'organisation Journalistes en danger (JED), de la mission de l’ONU dans le pays (Monusco), du bureau conjoint des Nations unies à Kinshasa ou encore des ambassadeurs de l'Union européenne et des États-Unis en RDC.
La répression des manifestations de Lamuka a donné lieu à des arrestations dans plusieurs villes du pays ce mercredi. Selon un des porte-paroles du mouvement, une vingtaine de militants ont été interpellés à Kinshasa, Mbandaka, Mbuji-Mayi et Bumba."


"RDC: la manifestation d'opposition, interdite, réprimée à Kinshasa - 15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/rdc-la-manifestation-dopposition-interdite-reprimee-kinshasa
Une manifestation d'opposition, interdite par les autorités, a été rapidement réprimée mercredi à Kinshasa par la police, qui a procédé à des interpellations, ont constaté de journalistes de l'AFP.
Sur le long de la route, un important dispositif policier était visible sur plusieurs kilomètres, du Palais du peuple (siège du parlement, dans le nord de la capitale) jusque dans le district populaire de la Tshangu.


Au moins huit personnes ont été interpellées et d'autres malmenées par des policiers.
Des photos et vidéos montrant l'interpellation brutale d'un journaliste congolais correspondant de Radio France Internationale (RFI), Patient Ligodi, ont été publiées sur les réseaux sociaux.
Des policiers à bord de deux jeeps ont rapidement dispersé une vingtaine de personnes qui tentaient de marcher dans un quartier de la commune populaire de Ndjili (Est). Les manifestants brandissaient une banderole exigeant "la dépolitisation de la Ceni (Commission électorale nationale indépendante)".

Un peu plus loin, plusieurs groupes de policiers anti-émeute et d'autres armés ont interdit aux vendeurs d'un marché au bord du boulevard Lumumba d'étaler leurs marchandises et demandé aux autres personnes présentes de se disperser.
L'appel à manifester avait été lancé par la plateforme politique Lamuka. L'ancien Premier ministre Adolphe Muzito, un des leaders de Lamuka, a accusé "la soldatesque de Tshisekedi d'avoir réprimé (...) une marche pacifique".
La manifestation avait été interdite pour ce mercredi par la mairie qui l'avait renvoyée à vendredi.
"Les manifestants ont été empêchés de se rassembler. C'est dommage de voir ça pour un pouvoir qui est pourtant animé par des gens qui avaient lutté pendant de nombreuses années pour un Etat de droit. C'est dommage que nous puissions recevoir de M. Tshisekedi et ses amis une telle répression", a-t-il déploré dans une interview à l'AFP.

La marche visait à dire non à une "Ceni politisée", au "glissement" (report de la présidentielle) et "à la fraude électorale en 2023", a ajouté M. Muzito.
L'appel à manifester avait également été lancé dans d'autres provinces. A Lubumbashi, deuxième ville du pays, dans le sud-est, la manifestation a été dispersée par la police à coup de gaz lacrymogène. Une dizaine de manifestants ont déposé un "mémorandum" au consulat de la Belgique, a constaté un correspondant de l'AFP.
Ancien opposant, le président Félix Tshisekedi est arrivé au pouvoir en janvier 2019, en succédant à Joseph Kabila (2001-2019). La prochaine présidentielle est prévue en décembre 2023. La nommination des animateurs de la commission électorale est au point mort depuis plusieurs semaines.
ACTUALITE.CD avec AFP


"Marche réprimée, Fayulu s’en prend à Tshisekedi - 15 septembre 202
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/15/marche-reprimee-fayulu-sen-prend-a-tshisekedi.html/92601/


"Interpellation violente de Patient Ligodi par la police : MONUSCO, BCNUDH, UE, USA, France…l’heure est à la dénonciation - 15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/interpellation-violente-de-patient-ligodi-par-la-police-monusco-bcnudh-ue-usa


"RDC : Des journalistes ciblés ! - 15 septembre 2021
= https://afrique.lalibre.be/63669/rdc-des-journalistes-cibles/
"Marche de Lamuka : La police gaze les journalistes au sein de la chaîne de télévision RTVS1 de Muzito - 15 septembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/15/marche-de-lamuka-la-police-gaze-les-journalistes-au-sein-de-la-chaine-de-television-rtvs1-de-muzito.html/92557/
" “La sécurité et l’intégrité physique des journalistes est une priorité” (Patrick Muyaya) - 15 septembre 2021- 15 septembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/15/la-securite-et-lintegrite-physique-des-journalistes-est-une-priorite-patrick-muyaya.html/92654/
"Kinshasa : JED exige des excuses officielles du chef de la police après l’agression très brutale d’un journaliste lors d’une manifestation de l’opposition  -15 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/15/kinshasa-jed-exige-des-excuses-officielles-du-chef-de-la-police-apres-lagression-tres

= https://www.radiookapi.net/2021/09/15/actualite/securite/marche-de-lamuka-et-nogec-kinshasa-le-journaliste-patient-ligodi-0
= https://www.radiookapi.net/2021/09/15/actualite/politique/marche-de-lamuka-et-nogec-kinshasa-martin-fayulu-et-adolphe-muzito
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93285_marche_lamuka_la_garde_republicaine_lourdement_armee_garde_tous_les_coins_nevralgiques_de_lubumbashi_katende.html


"Répression contre "Etat de droit" en RDC - 15 septembre
= http://afrikarabia.com/wordpress/repression-contre-etat-de-droit-en-rdc/
Une manifestation interdite de l'opposition a été violemment réprimée à Kinshasa et des journalistes délibérément agressés. Une entorse inquiétante à "l'Etat de droit" vanté par le président Félix Tshisekedi.

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Manifestation-lamuka-journalistes-1024x576
Les journalistes Patient Ligodi et Louange Vangu ont été violemment molestés par la police congolaise mercredi 15 septembre 2021 à Kinshasa :copyright: DR

Les mauvaises habitudes de la police congolaise ont visiblement la vie dure. Lors de la manifestation pour « la dépolitisation de la CENI », organisée ce mercredi par l’opposition congolaise, les forces de sécurité ont violemment dispersé les participants de la marche à Kinshasa. Dès le début de la matinée, Martin Fayulu, à l’initiative de la marche, a été empêché de se rendre sur le lieu de la manifestation. Le candidat malheureux à la présidentielle affirme avoir été malmené par la police. Mais c’est autour du cortège, à Masina, que les forces de sécurité sont violemment intervenus pour disperser les manifestants en tirant des gaz lacrymogènes.

Des journalistes « ciblés »

Au moins deux journalistes ont alors été la cible d’agressions des forces de l’ordre. Le patron d’Actualité.cd et correspondant de RFI, Patient Ligodi a été « traîné par terre, brutalisé, battu, piétiné et insulté », selon son propre témoignage. Mais la scène a été entièrement filmée et postée sur les réseaux, suscitant l’indignation. « Ils m’ont mis à terre, m’ont pris mon téléphone, mon dictaphone et ma montre. Martin Fayulu a insisté pour qu’ils puissent me rendre mes biens. Ils m’ont rendu mon téléphone et mon dictaphone, mais ils ont continué à me battre et sont partis avec ma montre ». Patient Ligodi a eu l’impression d’être « ciblé » par la police. Dans une interview à Top Congo, le journaliste a raconté : « Il y a un responsable de la police qui a donné l’ordre qu’on me prenne moi, et moi seul. Je crois qu’il m’avait déjà identifié[/size] ».
Un autre journaliste, Louange Vangu, d’Actu24, a lui aussi été brutalisé par la police nationale. Son téléphone, son argent… et ses chaussures lui ont été volés. Journaliste en danger (JED) a condamné fermement l’agression du correspondant de RFI, et « exigé des explications du commissaire provincial de la police nationale congolaise de Kinshasa sur cet acte intolérable ». JED affirme que le correspondant de RFI « n’avait commis aucune infraction en couvrant cette manifestation ». La radio internationale a elle aussi apporté son soutien à son correspondant. « Le chef de la police de Kinshasa a d’ores et déjà assuré qu’une investigation serait menée et des sanctions prises à l’encontre des responsables de cette agression » indique le communiqué de RFI.

Des interdictions de manifester à géométrie variable

Les scènes de brutalités policières qui se sont déroulées dans les rues de Kinshasa ce mercredi interrogent. Tout d’abord parce que la présidence de la République est aujourd’hui occupée pour un ancien opposant politique, qui a, lui-même, toujours condamné fermement la répression menée par son prédécesseur, Joseph Kabila. Ensuite parce qu’il paraît étonnant que les manifestations d’opposition soient systématiquement interdites par les autorités sous un prétexte sanitaire, alors que des concerts de musique et des meetings politiques sont autorisés. Notamment ceux de l’UDPS, le parti de Félix Tshisekedi, et ceux du CRD, le mouvement du président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso. Là encore, du temps de Joseph Kabila, Tshisekedi père et fils, dénonçaient ses pratiques du « deux poids deux mesures ».
Gentiny Ngobila, le gouverneur de Kinshasa, a condamné les violences contre Patient Ligodi, mais reconnaît que la manifestation, pourtant interdite, s’était déroulée « sans mort ni blessé du côté de la population », mais avec « 7 policiers blessés ». Conscient de l’image désastreuse de l’agression de Patient Ligodi pour les autorités congolaises, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya a pris les devants en dénonçant clairement « une bavure policière » et en promettant que « les auteurs seront sévèrement sanctionnés ». Le policier qui a maltraité Patient Ligodi a été interpellé très rapidement dans l’après-midi.

Changer les pratiques policières

Le porte-parole du gouvernement veut « changer le narratif » à propos de la RDC. Que ce pays ait… une « meilleure image ». Il faut surtout changer les mauvaises pratiques, pour que l’Etat de droit, prôner par Félix Tshisekedi, ne sonne pas creux. La refonte de la police congolaise apparaît comme un chantier des plus urgents. A commencer par la rémunération des forces de sécurité, qui pillent et rançonnent davantage la population qu’elles ne la protègent. Il y a surtout l’encadrement de ces mêmes policiers, qui laisse à désirer. Qu’attendre en effet d’une majorité d’officiers supérieurs, qui étaient déjà tous en poste sous Joseph Kabila, alors que la répression et la corruption battaient son plein. Mais pour commencer, ne faudrait-il pas commencer par le principal : laisser l’opposition exercer son droit constitutionnel le plus élémentaire : celui de manifester librement, et pacifiquement."

"L'Événement du 15/09 à Kinshasa, FAYULU et LAMUKA bloqué (1) - 15 sept. 2021"



"LIBÉRATION DE LA RDC: passera-t'elle par les MARCHES PACIFIQUES ou par LES ARMES ? LIBRE PAROLE - 16 septembre 2021"



"2eme PARTIE /LIBÉRATION DE LA RDC: passera-t'elle par les MARCHES PACIFIQUES ou par LES ARMES ? - 15 septembre 2021"




Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 18/9/2021, 10:01 pm

Revenons encore à la marche de Lamuka réprimée et étouffée dans l'œuf ! Un bilan à faire et une exigence d'enquête pour trouver les coupables à soumettre à la justice mais aussi la réaction à des paroles querellées de Fayulu. Ailleurs c'est l'annonce d'une nouvelle marche fixée au 29 septembre !


"Lutte contre la politisation de la CENI : Lamuka projette une nouvelle marche le 29 septembre 17/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/17/actualite/politique/lutte-contre-la-politisation-de-la-ceni-lamuka-projette-une-nouvelle
La coalition Lamuka va de nouveau marcher dans les principales artères de Kinshasa et d’autres villes de la RDC pour « faire échec » à toute tentative de politisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à la fraude électorale et au glissement en 2023.
L'annonce a été faite ce vendredi 17 septembre  par le présidium de Lamuka composé de  Martin Fayulu et Adolphe Muzito.


Faisant le bilan de la marche du 15 septembre, la coalition Lamuka estime que le régime actuel fait reculer la République démocratique du Congo en matière du respect des droits de l’homme.
Martin Fayulu et Adolphe Muzito exigent l'ouverture d'une enquête neutre afin de découvrir et sanctionner les responsables de cette répression :
« Le présidium de Lamuka exige une enquête neutre pour déterminer les responsabilités à tous les niveaux, de sorte que les auteurs, co-auteurs et commanditaires répondent de leurs actes devant les tribunaux ».
Le 15 septembre, la coalition Lamuka avait planifié une marche pour dénoncer la tentative de politisation de la CENI. L’Hôtel de ville de Kinshasa avait interdit cette marche et les agents de l’ordre étaient déployés pour empêcher le déroulement de cette marche.

Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont été embarqués de force par la police et leurs sympathisants dispersés à coups de gaz lacrymogènes, avant même le début de la marche initiée par la coalition Lamuka et le regroupement NOGEC.
A Tshangu, des militants qui ont bravé l’interdiction de la police ont été brutalisés et dispersés. Selon le bilan partiel dressé par les organisateurs de cette manifestation, plusieurs militants ont été interpellés, dont Prince Epenge, cadre de Lamuka."


"Kinshasa : LAMUKA saisit G. Ngobila pour sa nouvelle marche du 29 septembre - 18 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/18/kinshasa-lamuka-saisit-g-ngobila-pour-sa-nouvelle-marche-du-29-septembre
= https://7sur7.cd/2021/09/17/rdc-lamuka-annonce-une-autre-marche-le-29-septembre-prochain
= https://actualite.cd/2021/09/17/rdc-ceni-fayulu-et-muzito-appellent-une-nouvelle-marche-le-29-septembre-prochain


"Marche du 15 septembre : Le pouvoir illégitime a révélé à la face du monde sa nature dictatoriale, brutale et son insensibilité au respect de la Constitution (LAMUKA) - 17 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/17/marche-du-15-septembre-le-pouvoir-illegitime-revele-la-face-du-monde-sa-nature


"RDC: après les manifestations de l'opposition et la répression, l'heure des bilans - 18/09/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210918-rdc-apr%C3%A8s-les-manifestations-de-l-opposition-et-la-r%C3%A9pression-l-heure-des-bilans

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Thumbnail_image001-2
Adolphe Muzito et Martin Fayulu devant la presse à Kinshasa le 17 septembre 2021. :copyright: Pascal Mulegwa / RFI

En République démocratique du Congo (RDC), après la répression de la première mobilisation de l’opposition pour réclamer la « dépolitisation » de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et dénoncer la préparation de la fraude électorale, l’heure est au bilan. Hier, vendredi 17 septembre, à Kinshasa, première prise de parole du tandem, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, à la tête de la coalition Lamuka. Ils ont affirmé qu’il y a encore des militants en détention même si la police assure que tous les manifestants interpellés ont été relâchés le même jour. 
Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Au total, selon Lamuka, les manifestations ont eu lieu dans 42 provinces du pays, mais seules 16 d’entre elles n’enregistrent aucun incident majeur. À Kinshasa, deux membres sont introuvables et quatre sont détenus dans le camp de la police, d’après le communiqué. À Mbuji Mayi au Kasaï-Oriental, toujours selon Lamuka, quatre autres manifestants sont encore en prison. D’autres cas de répression ont été rapportés dans la ville de Mbandaka. 

Brimades, extorsions, coups et blessures

Un animateur du parti politique Nouvel élan d’Adolphe Muzito aurait été poignardé et le siège du parti vandalisé. Brimades, extorsions, coups et blessures ou encore tirs de gaz lacrymogènes. Le tandem Martin Fayulu et Adolphe Muzito exige des sanctions. Pour le porte-parole Jean–Claude Mwalimu,  « ce régime de fait se distingue par un despotisme dégradant et honteux qui remet le pays au point de départ à travers les violations massives des droits humains, des libertés publiques et le muselage de la presse, ces violences délibérées ne doivent en aucun cas rester impunies et le Présidium exige qu'une enquête neutre soit diligentée pour déterminer les responsabilités à tous les niveaux de sorte que les auteurs, co-auteurs et les commanditaires de cette barbarie répondent de leurs actes devant les tribunaux ».

Les ennemis d'hier se rapprochent ?

Une nouvelle marche est annoncée pour le 29 septembre. La première marche semblait déjà rapprocher les ennemis d’hier. La Nouvelle génération pour l'émergence du Congo (Nogec), un regroupement de la coalition pro-Kabila, le FCC, a lui aussi appelé à manifester de nouveau. Pour Constant Mutamba, son président, il est plus qu’urgent de lancer un front commun : « Nous avons de notre côté, appelé à manifester le 6 octobre prochain,  nous allons mener des démarches pour parvenir à l'harmonisation de la date. Il y a nécessité d'harmoniser les vues autour des actions que l'opposition en général devrait mener contre le pouvoir en place, Nogec lance un vibrant appel pour la mise en place urgente du front de l’opposition congolaise pour des élections crédibles et transparentes en 2023. Cette coalition devrait en principe réunir, nous FCC fidèle au president honoraire Joseph Kabila, Lamuka de Fayulu et Muzito ainsi que toutes les autres forces sociales acquises au changement ».  Une option que Lamuka n'exclut pas pour des enjeux autour de la Céni."

=https://www.forumdesas.net/2021/09/le-general-kasongo-fait-etat-de-7-personnes-blessees/ 


"RDC : Martin Fayulu traduit en justice - 17 septembre 2021
= https://7sur7.cd/index.php/2021/09/17/rdc-martin-fayulu-traduit-en-justice
"Angèle Makombo à Fayulu : "Quand on vise la magistrature suprême, on ne peut pas aller jusqu'à glisser des propos des caniveaux" - 16 septembre 2021
= https://7sur7.cd/index.php/2021/09/16/angele-makombo-fayulu-quand-vise-la-magistrature-supreme-ne-peut-pas-aller-jusqua


"Climat malsain !- 17/09/2021
= https://laprosperiteonline.net/2021/09/17/rasoir/climat-malsain/

"RDC : une manifestation de l’opposition réprimée à Kinshasa, un journaliste brutalement interpellé - 16 septembre 2021
= https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/09/16/rdc-une-manifestation-de-l-opposition-reprimee-a-kinshasa-un-journaliste-brutalement-interpelle_6094884_3212.html
La marche, qui appelait notamment à une commission électorale « dépolitisée », n’avait pas été autorisée par la mairie.[...]"

"Info plus fustige la brutalité policière exercée sur les journalistes - 16/09/2021
= https://www.forumdesas.net/2021/09/info-plus-fustige-la-brutalite-policiere-exercee-sur-les-journalistes/
= https://www.forumdesas.net/2021/09/marche-de-lamuka-jed-exige-des-sanctions-contre-les-pourfendeurs-de-patient-ligodi/
= https://www.forumdesas.net/2021/09/communique-de-presse-des-correspondants-congolais-de-la-presse-internationale/


"De la police de JKK à celle de… Fatshi  - 17/09/2021
= https://www.forumdesas.net/2021/09/de-la-police-de-jkk-a-celle-de-fatshi/
Avec le début en 1990 du laborieux, cabossé et chaotique processus de démocratisation, une métonymie dévastatrice s’est développée. Celle qui consiste à associer invariablement le nom du Président de la république en exercice à toute bavure de la Police et de l’Armée. Ainsi, des concepts comme la soldatesque de Mobutu et, plus récemment, la police ou l’Armée de Kabila ont fait florès.

A l’ère et à l’heure des NTIC, la mise à jour s’invite et s’impose. Mutatis mutandis, la police qui s’est illustrée, mercredi 15 septembre dernier, est celle de… Fatshi. Sacré client de ce que la planète Terre compte d’activistes des droits de l’homme, Joseph Kabila s’étant retranché , tel un ermite , dans sa ferme de Kingakati . Hier heureux bénéficiaire des dérapages des forces de sécurité,  Félix-Antoine Tshisekedi en devient comptable !
Matraque, gaz lacrymogène, eau chaude, tirs de sommation, tirs à balle réelle…Bref l’usage disproportionné de la force lors des manifestations publiques  a  changé de visage. Et donc de nom. Ainsi va la chronique de la répression sous les tropiques zaïro-congolaises.

Blanchi sous le harnais respectivement de feus Gizenga et de Tshisekedi-père,  Adolphe Muzito et Martin Fayulu auront beau jeu de multiplier des appels à marcher. Comme au « qui perd, gagne« , ces deux mollahs de l’opposition -résistance à Fatshi savent que toute bavure  policière  sera mise sur le dos de leur ex-partenaire de Genève. Même si ce dernier se trouve à mille lieues de Kinshasa !
En prenant à témoin la MONUSCO et la…CPI, le tandem Fayulu-Muzito mise sur cette jurisprudence mortifère qui précipita la dévaluation suivie de la démonétisation  du Maréchal-Président. Cette métonymie  destructrice – réductrice dans certains cas- qui  a fait de JKK et de certains de ses proches les « damnés » de l’Occident. Sanctions et autres restrictions ciblées  faisant foi.

Fort de son tropisme occidental  et du soutien très tropicalisé incarné par notre « Nzita » national, Fatshi bénéficie encore d’une sympathie en béton-armé ?- des partenaires « traditionnels » de la RDC. En témoigne le service minimum post-répression de la marche du 15 septembre.
Loin d’être un chèque en blanc, cet état de grâce obéit à des logiques géopolitiques qui,  par définition, sont aussi fluctuantes qu’évanescentes. Du cimetière chrétien de Rabat où il gît, le Président Mobutu en sait quelque chose.  

= https://afrique.lalibre.be/63669/rdc-des-journalistes-cibles/


"APPELS SUR L'ACTUALITÉ
[Vos réactions] RDC : les revendications de Lamuka sont-elles légitimes ? -  16/09/2021

= https://www.rfi.fr/fr/podcasts/appels-sur-l-actualit%C3%A9/20210916-vos-r%C3%A9actions-rdc-les-revendications-de-lamuka-sont-elles-l%C3%A9gitimes

"Marche de Lamuka: Fayulu perd son pari mais réussit son « coup » -  15 septembre 2021
= http://www.congoindependant.com/marche-de-lamuka-fayulu-perd-son-pari-mais-reussit-son-coup/
"La marche de Lamuka étouffée et des traitements inhumains ou dégradants infligés aux manifestants et aux journalistes -  17 septembre 2021
= http://www.congoindependant.com/la-marche-de-lamuka-etouffee-et-des-traitements-inhumains-ou-degradants-infliges-aux-manifestants-et-aux-journalistes/
"La marche de Lamuka n’a pas fait long feu -  15 septembre 2021
= http://www.congoindependant.com/la-marche-de-lamuka-na-pas-fait-long-feu/
"La marche de Lamuka coincée pour une question de date ! -  17 septembre 2021
= http://www.congoindependant.com/la-marche-de-lamuka-coincee-pour-une-question-de-date/
= https://laprosperiteonline.net/2021/09/08/politique/pour-un-calendrier-electoral-tenable/


"ACTU EXPLIQUEE 17.09 - FAYULU : ENTRE REUSSITE ET ECHEC + LA MENACE DE KATUMBI FAIT PLIER MBOSO"



"Analyse du 16 septembre 2021 : Manifestations de Lamuka, quelles retombées pour Martin FAYULU ?"




Compatriotiquement!


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 20/9/2021, 12:53 am, édité 1 fois

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 20/9/2021, 12:49 am

Sans doute parce que le journaliste Ligodi est correspondant d'un média étranger et par dessus le marché un bon journaliste à qui on ne peut rien reprocher et que les images flagrantes de sa bastonnade ont tourné, la vérité de la répression policière de la marche a viré vers la répression des journalistes. Ainsi une brochette des membres de la société a livré une tribune " Les journalistes congolais ne sont pas des criminels". Les signataires y assurent que "les violences envers les journalistes témoignent d'une dérive autoritaire qu'il faut stopper en sanctionnant sévèrement les auteurs et notent que ces violences contre les journalistes et la société civile qui se multiplient en toute impunité sont le signe d'une démocratie congolaise en péril !"

Que dire de plus sinon que contrairement aux pro-tshisekedistes inconditionnels et certains objecteurs qui s'attardent sur le passé et les propos de Fayulu, l'interdiction et la répression de cette marche sont synonymes d'un non-Etat de droit qu'on nous a promis. Non seulement les journalistes ne sont pas des criminels mais non plus les politiques et les manifestants de Lamuka, ils n'ont fait qu'exercer leurs droits et libertés en manifestant contre la politisation de la Ceni. Le pouvoir de Kinshasa doit le reconnaître et changer si il veut rester crédible ne pas se cacher derrière des bavures policières qui ne sont que des épiphénomènes.



"RDC : « Les journalistes congolais ne sont pas des criminels » - 18 septembre 2021
= https://www.jeuneafrique.com/1235481/politique/rdc-les-journalistes-congolais-ne-sont-pas-des-criminels/ 

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Jad20210917-tribune-rdc-journalistes-patientligodi-592x296-1631895648
Patient Ligodi est correspondant de RFI. :copyright: Gwenn Dubourthoumieu pour JA

Les violences policières subies ce 15 septembre par Patient Ligodi, correspondant de RFI, et quelques-uns de ses confrères témoignent d’une dérive autoritaire qu’il faut stopper en sanctionnant sévèrement tous leurs auteurs.

Tribune. 
Les faits se sont déroulés le mercredi 15 septembre dans le district de la Tshangu, à Kinshasa. Alors qu’ils couvraient la marche de Lamuka, des journalistes ont été arrêtés et brutalisés par les forces de l’ordre. Des policiers visiblement dépêchés sur les lieux dans le seul but de réprimer violemment la manifestation.

Bavures à répétition

Ainsi, alors qu’il réalisait une interview de Martin Fayulu, Patient Ligodi, directeur général d’Actualité.CD et correspondant de RFI, a été tabassé avant d’être traîné sur le sol et emmené dans une jeep vers le centre-ville. Après cette brutale et sauvage interpellation, le journaliste a été relâché.
Cette bavure policière n’est pas un acte isolé. Elle intervient après une série d’actes similaires dirigés non seulement contre la presse, mais aussi contre les militants des droits humains et les membres de mouvements citoyens. Elle rappelle amèrement toutes celles qui ont récemment eu lieu à Kinshasa et à travers le pays et met en lumière une volonté de répression systématique des Congolais. Certaines ont même entraîné la mort de citoyens dont le seul crime aura été le non-respect des gestes barrières.
"MANIFESTER POUR SE FAIRE ENTENDRE DANS LE RESPECT DES RÈGLES N’EST EN AUCUN CAS UN CRIME !
Cela est en contradiction avec le discours sur l’État de droit tant prôné par le président Félix Tshisekedi à son arrivée au pouvoir, en 2019.

Démocratie en péril

La liberté de la presse est le baromètre idéal pour mesurer la démocratie dans un pays. Au regard de ce qui se passe actuellement en RDC, tout porte à croire que la démocratie est en péril, ce qui laisse présager une aggravation de la situation à l’approche des prochaines élections, prévues en 2023.
Ce qui s’est passé ce 15 septembre devrait interpeller tous les citoyens que nous sommes et rappeler à nos politiques – ainsi qu’à nos forces de l’ordre – que manifester est un droit fondamental. Réprimer, tabasser, agresser, voler, insulter sont des comportements inadmissibles et contraires à nos lois.
"NOUS APPELONS LE GOUVERNEMENT À PUNIR TOUTE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT QUI A CONTRIBUÉ À LA RÉPRESSION
Il y a moins de deux ans, le pouvoir actuellement en place était de l’autre côté de la barrière. Comment comprendre qu’il tolère ces comportements violents ? Être dans l’opposition, manifester pour se faire entendre dans le respect des règles n’est en aucun cas un crime ! Empêcher un journaliste de faire son travail, s’en prendre aux activistes qui dénoncent les actes illégaux ou à la population qui manifeste pacifiquement constituent des comportements propres à un régime autoritaire. Les autorités de la République ne doivent pas cautionner et encourager de tels actes. Le président, le gouvernement, les forces de l’ordre sont chacun comptables de leurs comportements et devront tôt ou tard en répondre.

Acte de trahison

Il est temps que ces actes cessent définitivement. C’est pourquoi, tout comme les correspondants congolais de la presse internationale, nous appelons le gouvernement à punir, pour l’exemple, toute la chaîne de commandement qui a contribué à la répression du 15 septembre. La politique du bouc émissaire n’est plus acceptable. Les policiers doivent être formés à la protection des civils et à l’encadrement des manifestations pour préserver l’ordre public. Les biens volés doivent être restitués, les préjudices causés à toutes les victimes de cette manifestation, réparés.
Il est essentiel que notre pays et nos autorités respectent les droits humains et la liberté de la presse. C’est le minimum que l’on espère d’un régime qui, dans un passé proche, a été victime de l’arbitraire. Le contraire constitue un acte de trahison non seulement envers le peuple mais aussi à l’égard de ses propres valeurs. La RDC mérite mieux et nos journalistes doivent être respectés et protégés.
LISTE DES SIGNATAIRES[...]"


"RDC: la société civile s'insurge face aux violences contre les journalistes - 19/09/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210919-rdc-la-soci%C3%A9t%C3%A9-civile-s-insurge-face-aux-violences-contre-les-journalistes
Le correspondant de RFI à Kinshasa Patient Ligodi a subi des violences policières, mercredi 15 septembre, lors d'une manifestation de l'opposition. Une vingtaine d'intellectuels, journalistes et activistes de la société civile de ce pays signent une tribune intitulée « RDC : les journalistes ne sont pas des criminels » dans Jeune Afrique.

Les signataires de la tribune publiée dans Jeune Afrique assurent que les violences envers les journalistes témoignent d'une dérive autoritaire qu'il faut stopper en sanctionnant sévèrement les auteurs. Ils dénoncent des violences contre les journalistes et la société civile qui se multiplient en toute impunité. C'est le signe que « la démocratie congolaise est en péril », selon les signataires.
Bienvenu Matumano, signataire au nom du mouvement citoyen La Lucha, craint que ces répressions prennent une tournure autoritaire : « Les violences policières à répétition contre les journalistes montre que notre démocratie connaît un recul parce que la liberté de la presse, c'est l'oxygène d'une démocratie. À partir du moment où les journalistes ne peuvent pas faire librement leur travail et où les manifestants ne peuvent pas faire leurs activités librement, cela montre que le pouvoir en place est en train d'appliquer des méthodes autoritaires. »

Crainte d'une intensification des violences

Le membre de la Lucha, rappelle le contexte électoral qui s'approche dans le pays et craint une année chaotique en 2023 : « Nous sommes très inquiets d'autant plus que d’ici à quelques mois, il y a un processus électoral qui va être important dans notre pays. Et si aujourd'hui, on commence à réprimer les manifestants et si maintenant, on commence à réduire les journalistes au silence. Cela risque d'annoncer un processus chaotique. Déjà qu'on est en train de verrouiller ou en tout cas de vouloir contrôler la Céni, on est très inquiets. » 
Ils appellent les autorités à garantir la sécurité des journalistes. Bienvenu Bakumanya, signataire de la tribune au nom des correspondants des médias internationaux en RDC, craint que l'approche de la date du scrutin signifie une augmentation des violences envers les journalistes : « Nous craignons que les répressions brutales puissent s'intensifier. [...] Il faut vraiment que les autorités puissent donner des instructions claires de protection des journalistes et de protection des défenseurs des droits de l'homme. »

« Ce que nous avons dit à travers cette tribune et à travers l'audience que nous a accordé le ministre congolais des médias, Patrick Muyaya : "Ne considérez pas les journalistes comme vos adversaires ou vos amis. Nous ne le sommes pas. Nous sommes là pour faire notre travail en toute indépendance et en toute liberté. Vous, pouvoir public, vous nous garantissez la sécurité dont nous avons besoin." »


Marche de "Lamuka" : le gouvernement a raté l'occasion de faire changer le narratif sur la RDC (Tribune)
https://actualite.cd/index.php/2021/09/17/marche-de-lamuka-le-gouvernement-rate-loccasion-de-faire-changer-le-narratif-sur-la-rdc
Mercredi 15 septembre 2021, redouté par d’aucuns, relève désormais du passé. A Kinshasa, particulièrement, la journée n’était pas si conforme à l’ordre habituel. Quand bien même l’appel à la mobilisation populaire contre le pouvoir lancé par Martin Fayulu et Adolphe Muzito, figures emblématiques de ce qui reste de « Lamuka », n’aurait pas produit, du point de vue matériel, des résultats escomptés. Rien de commune mesure avec les manifestations citoyennes d’autrefois initiées par l’opposition politique et marquées par la mobilisation de plusieurs milliers, voire des millions de Congolais sur tout, ou presque, le territoire national.
Dans la stratégie du tandem à la tête de « Lamuka », l’enjeu ne consistait certainement pas, faute de machine adéquate, à drainer des foules importantes. Mais plutôt à susciter des perceptions négatives dans le chef des observateurs au détriment de l’image voulue par les Gouvernants dont l’action est placée sous le signe du changement. En fin de journée, les « jumeaux » étaient certainement disposés de sabler champagne. Car, dès l’avant-midi, c’est la répression policière, dont le journaliste Patient Ligodi (d’actualité.cd et RFI) a notamment fait les frais, qui a le plus marqué l’opinion publique non sans le concours des médias nationaux et internationaux. Ce, aux dépens de l’ambition du Gouvernement, portée par son Porte-parole, engagé, oralement pour l’heure, dans la lutte pour le changement du narratif sur le pays. Occasion ratée !

Au-delà du vouloir …

Dès sa prise de fonction à la tête du ministère de la communication et médias, Patrick Muyaya, manifestement ambitieux, s’est résolu de relever un grand défi dans la guerre de communication que subit le pays à l’international. Ce, en prônant le changement de narratif comme nouveau paradigme de communication sur le pays. « Le changement de narratif est simple. (…)  La RDC est aujourd’hui présentée comme un pays à problème. Nous avons des problèmes, comme dans tous les autres pays, mais nous sommes aussi un pays solution. (…) Aujourd’hui, nous voulons présenter la RDC comme un pays solution et non pas seulement comme un pays où on viole les femmes ou encore où se déroulent les mauvaises choses que l’on dépeint. », a-t-il expliqué à Vaticanews.
Comme l’explique Gustave Le Bon, « Pour progresser, il ne suffit pas de vouloir agir, il faut d’abord savoir dans quel sens agir ». Ceci est nécessaire pour capitaliser au mieux les opportunités de faire changer le narratif, relevant d’un double processus : d’une part, déconstruire les perceptions négatives suscitées et nourries, entre autres, par des postures discursives ayant présenté la RDC comme un « trou noir », et, d’autre part, élaborer des récits susceptibles de susciter des perceptions positives eu égard aux dynamiques sociétales dans le pays. La stratégie qui s’impose à cet effet est le développement de l’aptitude du Gouvernement à anticiper sur les événements, notamment sur le plan communicationnel, plutôt que de s’attarder le plus souvent à réagir. Comme jadis !

La marche de « Lamuka » n’était pas annoncée la veille. Le Gouvernement disposait d’une bonne marge de temps pour élaborer des modes opératoires dans le but non seulement d’imposer le strict respect de la décision du Gouverneur de Kinshasa l’ayant interdite (je n’en questionne pas ici la pertinence), mais surtout, censé prévoir les imprévus, de saisir cette opportunité afin de faire changer le narratif sur le pays en matière notamment de respect de la liberté de la presse. L’anticipation aurait suggéré aux services publics compétents de prendre en amont des dispositions d’encadrement des professionnels des médias, témoins oculaires des faits à la base des récits justificatifs de la pertinence ou non d’un changement de narratif sur la RDC.
Comme l’explique Isabelle Mahy (« "Il était une fois  …" ou la force du récit dans la conduite du changement », 2008), « La démarche narrative nécessite d’abord de préfigurer l’action en posant les référents symboliques et le caractère temporel, en identifiant les buts de l’action qui sera relatée dans le récit et en dévoilant les motifs et les intentions. » Ceci atteste les lacunes dans les préparatifs, par les services publics habilités, du volet communicationnel de la marche de « Lamuka ». La réaction du Porte-parole du Gouvernement, ayant préconisé des sanctions contre les bourreaux de Patient Ligodi, tend à relever de l’« empathie professionnelle » qui ne participe pas, en dépit de l’intelligence émotionnelle ainsi exprimée, de la persuasion pour le changement de narratif sur la RDC. Bien au contraire, ça accuse un défaut de prévision stratégique ou des difficultés de faire bouger les lignes.

Défi de scénarisation persuasive

Le changement de narratif requiert du Gouvernement, entre autres, de se définir, de se construire une identité et de se fixer un cap clairement déclinable en termes de conversions de pratiques de gouvernance. Les membres de l’équipe gouvernementale devraient avoir une convergence des pratiques communicationnelles dont la coordination permettrait d’en affirmer la cohérence. A cet effet, l’instance de coordination, qui pourrait relever du Ministère de la communication et médias, sera tenue de se déployer de façon structurelle, et non pas conjoncturelle comme c’est souvent le cas, dans différents champs. Ce pour d’abord penser rigoureusement et préparer les récits qui doivent aller au-delà des informations de type institutionnel aux accents dithyrambiques souvent proposées à la consommation du public, et, ensuite, fixer, à l’aune de la réalité palpable, la portée des actions concrètes menées et non pas seulement envisagées par le Gouvernement.
En clair, il s’agit de changer de perspective communicationnelle jusqu’alors axée sur la propagande des Gouvernants. Il s’agit de régénérer la communication du Gouvernement. Ceci permet de favoriser la transparence et de renforcer la confiance entre gouvernants et gouvernés ; ces derniers maîtrisant la réalité du terrain. A cet effet, il est stratégiquement utile pour le Gouvernement de procéder, au regard des enjeux en cours et à venir, à un investissement suffisant dans le but de relever le défi d’une scénarisation persuasive.

Somme toute, le Gouvernement aura tort de ne pas capitaliser au mieux chaque opportunité de faire avancer le chantier du changement du narratif sur la RDC. Le mercredi 15 septembre 2021, il en a raté l’occasion.
Martin Ziakwau
Ancien journaliste
Docteur en Relations internationales
Enseignant à l’IFASIC



"A la suite des agressions subies par quelques journalistes, Mike Hammer a visité ACTUALITE.CD - 18 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/18/la-suite-des-agressions-subies-par-quelques-journalistes-mike-hammer-visite-actualitecd


= https://www.lephareonline.net/hammer-moise-katumbi-ce-que-nous-ne-savons-pas-%ef%bb%bf/
= https://actualite.cd/2021/09/15/rsf-jed-milrdc-internews-indignes-suite-linterpellation-violente-du-directeur-de


"RDC-CENI : NOGEC annonce une marche le 6 octobre prochain, et plaide pour la mise en place du " front de l'opposition congolaise pour des élections crédibles" - 19 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/19/rdc-ceni-nogec-annonce-une-marche-le-6-octobre-prochain-et-plaide-pour-la-mise-en-place


= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93518_l_opposant_lisanga_bonganga_convoque_ce_lundi_au_parquet_de_matete.html
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93511_lisanga_decouvre_sur_les_reseaux_sociaux_une_invitation_lui_adressee_par_le_parquet_general_pres_la_cour_d_appel_de_kinshasa_matete.html


"FCC-Lamuka: les ennemis d'hier se rapprochent-ils ?
20.09.2021

= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93517_fcc_lamuka_les_ennemis_d_hier_se_rapprochent_ils.html

"Patrick Muyaya et l’ambassadeur de Belgique en RDC font le point sur la situation de la presse congolaise
= http://www.lepotentiel.cd/g?post=2506


"Congolité, élections… : F. Diongo s’en va-t-en guerre contre ceux qui dévient la vision d’Étienne Tshisekedi
= http://www.lepotentiel.cd/g?post=2513
= = https://www.mediacongo.net/article-actualite-93469_franck_diongo_pret_a_rejoindre_la_rue_et_s_eloigner_de_tshisekedi.html


"
=


Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 26/9/2021, 6:50 pm

Au lendemain de sa marche du 15 septembre étouffée violemment, Lamuka a informé l'autorité provinciale d'une autre marche pour le 29 septembre. Mais voici alors que Mboso se taille sur mesure sans jamais être inquiété des meetings à travers la ville dont une aujourd'hui à Masina, exactement dans la zone neutre que Ngobila veut imposer. Base-t-il déjà sur une legislation existante son décret, en respecte-t-il les délais, a-t-il des arguments crédibles pour avoir choisi son trajet et Lamuka est-il autorisé et argumenté pour y obéir ou pas ?

D'ores et déjà Lamuka aurait fait part de son refus d'obéir à l'oukase de Ngobila ; qu'en penser et quoi en attendre. Entre-temps !e bureau  de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), - une sorte d'organe d'appui à la démocratie - s'était fendu d'un avis critique sur la marche du 15 septembre et lui comme beaucoup d'autres observateurs en ont fait un bilan négatif avec de graves violations des droits de l'homme ! Qu'en penser et quoi en attendre pour la marche du 29 septembre ?

En attendant nous devons noter qu'il est factice d'avoir jugé comme l'ont fait certains la marche du 15 septembre à l'aune de la faible mobilisation qu'elle aurait ameutée étant donné le contexte de peur et de répression imposée par l'interdiction et la répression effective qui ont été de cours mais plutôt au niveau de l'intention et du symbole qu'elle représentait. Il est indubitable qu'il n'y aurait pas eu ce climat de peur instillé par toutes ses pressions plus de Congolais se seraient engagés dans cette marche, les Congolais sont des patriotes militants ils ont déjà eu à le prouver, n'empêche qu'ils ne sont pas pour autant plus suicidaires qu'ailleurs ;personne ne peut donc venir nous dire que seuls les quelques Congolais qui ont manifesté ont compris et approuvé le bien-fondé d'une contestation d'une Ceni politisée. Dommage donc qu'un camp hostile à Lamuka pour ses raisons ait propagé un jugement hors-sol déconnecté des conditions dans lesquelles la marche a eu lieu parlant d'un bilan négatif, l'avenir nous le confirmera sans doute...



"Kinshasa : interdiction des manifestations politiques entre l’aéroport international de N’djili et le pont Matete - 26/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/26/actualite/politique/kinshasa-interdiction-des-manifestations-politiques-entre-laeroport
Le tronçon compris entre l’aéroport international de N’djili et le pont Matete constitue désormais une zone neutre, a décidé samedi 25 septembre, le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila. Cet axe ne devra donc pas faire l’objet des manifestations politiques, a-t-il précisé, à l’issue d’une rencontre avec les responsables de différents partis politiques.

Parmi les partis politiques qui ont pris part à cette rencontre, la Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (NOGEC).
Son président Constant Mutamba, promet « de rendre compte à la base » sur le maintien ou le report des marches sur cette zone.
« Il revient à l’autorité urbaine d’interagir assez régulièrement avec les différents acteurs politiques qui interviennent dans sa juridiction », a-t-il répondu à la question de savoir s’il était d’accord ou pas avec cette mesure.

De son côté, Francis Kalombo d’Ensemble pour la République, de Moise Katumbi, parle, lui, plutôt de la sécurisation des manifestants par la police.
« Nous voulons qu’on laisse les gens s’expriment, marchent lorsqu’ils en font la demande et que la police sécurise les paisibles citoyens, et veiller à dénicher les infiltrés », a conseillé M. Kalombo.

Selon Constant Mutamba, Gentiny Ngobila rendra publiques, dans 48heures, les mesures d’accompagnement de toutes les décisions issues de cette rencontre.
La plateforme politique LAMUKA n’a pas participé à cette réunion. A entendre le secrétaire général de Nouvel Elan d’Adolphe Muzito, Blanchard Mongomba, LAMUKA a proposé au gouverneur de la ville, bien avant cette rencontre, une réunion technique pour lundi 27 septembre, en vue de préparer la marche du mercredi 29 septembre prochain."

"http://critikinfo.net/actualites/446-marche-lamuka-le-bilan-largement-negatif- - 16 septembre 2021
= http://critikinfo.net/actualites/446-marche-lamuka-le-bilan-largement-negatif

"Kinshasa: le gouverneur Gentiny Ngobila interdit toute marche sur l’axe pont Matete - aéroport de N'Djili - 25.09.2021,
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93823_kinshasa_le_gouverneur_gentiny_ngobila_interdit_toute_marche_sur_l_axe_pont_matete_aeroport_de_n_djili.html
A l’issue d’une réunion avec les forces politiques, ce samedi 25 septembre 2021, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila a pris la décision d’interdire toute marche sur l’axe pont Matete - aéroport de N'Djili, décrété "Zone neutre.
A cet effet, il a annoncé qu’il va prendre un arrêté devant circonscrire les zones réservées aux manifestations, afin de les sécuriser.


Cette décision de l’autorité urbaine intervient après la marche de Lamuka du 15 septembre, réprimée par les forces de l’ordre.
Les langues s’étaient delieés pour condamner cette répression.
Lamuka, aile Fayulu - Muzitu, annonce une autre marche pour le 29 septembre prochain."

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Ngobila_communique_officiel_21

= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/25/kinshasa-aucune-marche-ne-sera-autorisee-sur-laxe-aeroport-de-ndjili-jusquau-pont-matete.html/93610/
= https://www.forumdesas.net/2021/09/lhotel-de-ville-de-kinshasa-decide-desormais-plus-de-marches-politiques-sur-le-troncon-entre-laeroport-de-ndjili-le-pont-matete-et-le-centre-ville/
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/24/gentiny-ngobila-convie-les-formations-politiques-a-une-importante-communication-ce-samedi.html/93552/
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93784_kinshasa_ngobila_invite_les_dirigeants_des_partis_et_plateformes_politiques_ce_samedi_25_septembre_a_l_hotel_de_ville.html
= https://actualite.cd/index.php/2021/09/24/ngobila-invite-les-formations-et-plateformes-politiques-dont-ludps-le-pprd-le-mlc-lamuka
= https://actualite.cd/index.php/2021/09/26/ngobila-partir-du-pont-matete-jusqua-laeroport-international-de-ndjili-ce-perimetre-est


"Interdiction des marches : Lamuka rejette la décision du gouverneur Ngobila et maintient son itinéraire pour ce 29 Septembre - 26.09.2021,
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93839_interdiction_des_marches_lamuka_rejette_la_decision_du_gouverneur_ngobila_et_maintient_son_itineraire_pour_ce_29_septembre.html

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Prince_epenge_21_01_jpg_640_350_1
Prince Epenge, Communicateur de Lamuka

La décision du gouverneur Gentiny Ngobila d’interdire toute marche politique sur l’axe Pont matete-N’Djili est "une décision politique et anticonstitutionnelle", a déclaré Prince Epenge à MCP.
"On ne négocie pas les dispositions de la Constitution", a mis en garde ce communicateur de Lamuka qui confirme la marche nationale de cette plateforme politique pour ce mercredi 29 septembre, et le maintien de l'itinéraire à Kinshasa dont le point de départ est le quartier 3 Masina.


Pour rappel, Gentiny Ngobila à l'issue de la réunion de ce samedi 25 septembre avec certains dirigeants des partis et plateformes politiques a annoncé l'interdiction des marches politiques sur certaines zones de la capitale, les qualifiant de "zones neutres". Il s'agit du centre ville, siège d'institutions et le tronçon Pont Matete-Aéroport de N'Djili.

"Marche du 29 septembre : Lamuka force la main à Ngobila -  SEP 25, 2021
= https://acturdc.com/marche-du-29-septembre-lamuka-force-la-main-a-ngobila/
La plateforme Lamuka est loin de se résigner et d’annuler sa marche prévue le 29 septembre sur la dépolitisation de la centrale électorale en République Démocratique du Congo. Écrivant au gouverneur de la province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, la structure gérée par Adolphe Muzito considère le silence de l’autorité provinciale à la lettre du 17 septembre comme une approbation.
« Une semaine après, constatant votre silence à notre lettre d’information, nous considérons donc que vous avez pris acte de notre manifestation », peut-on lire dans cette lettre signée par Blanchard Mangomba et Devos Kitoko.


Pour la plateforme Lamuka, il n’y a plus rien à redire sur la date de la manifestation mais tout ce qui reste à faire est d’organiser une rencontre technique le lundi 27 septembre 2021 avec les services compétents de la ville province de Kinshasa, en présence du commissaire général de la Police Nationale pour un meilleur encadrement.
La plateforme Lamuka avait, le 15 septembre dernier, organisé une marche pacifique dénonçant la politisation des institutions en RDC, marche qui a été soldé par des vives altercations entre les forces de l’ordre et les militants de l’opposition."

= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93775_marche_lamuka_du_29_septembre_a_kinshasa_nous_ne_comprenons_pas_pourquoi_il_tarde_a_nous_repondre_prince_epenge.html
= https://actualite.cd/index.php/2021/09/24/kinshasa-lamuka-toujours-pas-notifie-par-lhotel-de-ville-propos-de-lorganisation-de-sa


"Kinshasa : Mboso en meeting populaire ce dimanche au stade municipal de Masina  - 24 septembre 2021
= https://7sur7.cd/2021/09/24/kinshasa-mboso-en-meeting-populaire-ce-dimanche-au-stade-municipal-de-masina
Le président de l'Assemblée nationale Christophe Mboso N'kodia sera en meeting populaire ce dimanche 26 septembre 2021, au stade municipal dans la commune de Masina.
Cette information a été livrée à 7SUR7.CD jeudi dernier par Samuel Mbemba directeur de cabinet qui a fait savoir que le numéro un de la chambre basse du parlement va sensibiliser la population du district de la Tshangu pour soutenir les institutions du pays, ainsi qu'à œuvrer pour la paix et la démocratie.


Le speaker de l'Assemblée nationale va aussi conscientiser la population à éviter toute manipulation des politiciens par des manifestations "sans fondement".
Cette décision d'organiser le meeting dans cette partie de la capitale de la République démocratique du Congo réputée comme bastion de l'opposition, a été prise lors d'une réunion entre son directeur de cabinet et les responsables des églises (pasteurs).
Il sied de signaler que le premier meeting de Christophe Mboso a été organisé début septembre au quartier Camp Luka dans la commune Ngaliema.



"RDC: la CNDH met en cause l’État après la répression de la manifestation du 15 septembre - 24/09/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210924-rdc-la-cndh-met-en-cause-l-%C3%A9tat-apr%C3%A8s-la-r%C3%A9pression-de-la-manifestation-du-15-septembre
Des journalistes victimes de violences, des manifestants d’opposition interpellés, la répression policière le 15 septembre 2021 de la manifestation de l’opposition contre la politisation de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), fait réagir. Ce jeudi, à Kinshasa, la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), une institution publique, a publié un rapport dans lequel elle met en cause l’État. Et en prélude d'un nouveau rassemblement, le 29 septembre prochain, la CNDH somme les autorités de respecter la liberté de manifestation.

Ces recommandations feront l’objet des écrits vis-à-vis des autorités concernées, restés dans la logique de la Constitution. Que le régime d’information soit respecté, et aussi, vis-à-vis de la police, que pour toute manifestation autorisée ou non autorisée, nous insistons sur l’encadrement de toute manifestation, sans discrimination aucune. Et pour la manifestation du 29, nous voulons que de telles erreurs ne se répètent plus. Il faut que les partis politiques exercent la liberté de manifestation.
Benoit Mwamba, président de la CNDH
Pascal Mulegwa
"Rapport sur la marche de Lamuka : La CNDH demande aux autorités de respecter le régime d’information consacré par la Constitution - 24/09/2021
= https://www.forumdesas.net/2021/09/rapport-sur-la-marche-de-lamuka-la-cndh-demande-aux-autorites-de-respecter-le-regime-dinformation-consacre-par-la-constitution/
"Marche de Lamuka : la commission nationale des droits de l’homme note des «violations graves» des droits humains - 23 septembre 2021
= https://24h.cd/2021/09/23/marche-de-lamuka-la-commission-nationale-des-droits-de-lhomme-note-des-violations-graves-des-droits-humains/


"Revendication ! - 24 septembre 2021
= https://laprosperiteonline.net/2021/09/24/rasoir/revendication/


"Marche pour la dépolitisation de la CENI ou appel au secours du corps diplomatique ? -  23 septembre 2021
= http://www.ingeta.com/marche-pour-la-depolitisation-de-la-ceni/


"Incidents de la marche de Lamuka : des journalistes trouvent un compromis avec le Général Kasongo - 25/09/2021
= https://www.forumdesas.net/2021/09/incidents-de-la-marche-de-lamuka-des-journalistes-trouvent-un-compromis-avec-le-general-kasongo/


"
=


Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 27/9/2021, 11:39 pm

"


"Lamuka considère que la décision de Ngobila s’apparente à une volonté d’instaurer l’état de siège dans une partie de Kinshasa - 27 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/27/lamuka-considere-que-la-decision-de-ngobila-sapparente-une-volonte-dinstaurer-letat-de
Au cours d’une communication ce lundi 27 septembre, la coalition Lamuka a dénoncé la décision du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, interdisant dorénavant des manifestations publiques sur le tronçon allant du Pont-Matete à l’aéroport de N’djili et dans le centre-ville.
Pour Lamuka, le communiqué de M. Ngobila ne vaut pas une décision, d’autant plus qu’il s’apparente à une volonté d’instaurer un état de siège instauré dans cette partie de la capitale.

« La démocratie dans notre pays est en danger. Le régime de Monsieur Félix Tshisekedi, après avoir décrété l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sans aucun fondement (…), s’évertue maintenant à vouloir isoler les citoyens de Kinshasa, par le canal de son gouverneur de la ville, et ainsi continuer à diriger le pays sans légitimité et constamment en violation de la constitution (…). A la suite d’une rencontre convoquée via les réseaux avec les partis et organisations politiques majoritairement de l’Union sacrée, a rendu public un communiqué dans lequel il a décrété d’autorité l’axe Pont-Matete-Aeroport de N’djili des zones neutres où des manifestations publiques ne peuvent être organisées », dit la déclaration de Lamuka, lue par Jean-Claude Mwalimu, directeur de cabinet de Martin Fayulu. 

Et d’ajouter :
« Ce communiqué, qui ne vaut pas décision pour nous, est illégal en ce qu’il ne s’appuie sur aucun soubassement légal. Il est aussi discriminatoire en ce qu’ils privent les Congolais habitants cette partie de la ville de leur droit constitutionnel de manifester. En réalité, il établit pratiquement et de manière sournoise un état de siège qui ne dit pas son nom dans cette partie de la ville ». 
A la suite d’une réunion organisée samedi 25 septembre dernier avec les représentants des partis et plateformes politiques, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a annoncé que le tronçon compris entre le pont Matete et l’aéroport de N’djili ainsi que le centre-ville de Kinshasa sont déclarés « zone neutre » et par conséquent, aucune manifestation publique ne devrait être organisée dans ces espaces. 
Cette mesure est annoncée alors que Lamuka prévoit d’organiser une marche ce mercredi 29 septembre pour exiger la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Cette marche, a communiqué Lamuka, partira de Tshangu pour chuter à la place du boulevard Triomphal." 


"Malgré l’interdiction de manifester à Tshangu, le tandem Fayulu-Muzito maintient l’itinéraire de leur marche - 27 septembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/09/27/malgre-linterdiction-de-manifester-a-tshangu-le-tandem-fayulu-muzito-maintient-litineraire-de-leur-marche.html/93698/
Le Présidium de LAMUKA, Fayulu-Muzito, annonce solennellement, ce lundi 27 septembre 2021, qu’il maintienne sa marche pacifique prévue pour le 29 septembre. Cette marche partira du quartier 3 à Masina jusqu’au point de chute, le Palais du peuple pour réclamer la dépolitisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).
Dans une déclaration rendue publique dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, le tandem Fayulu-Muzito réagit au sujet de décret-loi du Gouverneur de la ville de Kinshasa sur l’interdiction de marcher sur l’axe « Pont Matete-Aéroport de Ndjili, de zone neutre ». Pour Fayulu-Muzito, le communiqué de Ngobila ne vaut pas une décision pour eux car, dit-il, est illégal en ce qu’il ne s’appuie sur aucun soubassement légal.


Aussi, il qualifie ce communiqué discriminatoire en ce qu’il prive les congolais habitants de cette partie de la ville de leur droit constitutionnel de manifester. Selon Lamuka, en réalité Ngobila établit pratiquement et de manière « sournoise », un état de siège qui ne dit pas son nom dans cette partie de la ville de Kinshasa.
Il note, cependant, le meeting populaire tenu par le Président de l’Assemblée nationale au stade municipal de Masina alors que cette zone dite neutre a été interdite par le gouverneur, Gentiny Ngobila.
Face à ces deux poids deux mesures, Fayulu-Muzito dénonce un complot visant l’élimination physique des leaders et cadres de Lamuka. Et même temps, il demande à la police nationale de ne pas tomber dans ce piège et l’appelle à sécuriser la population et leurs biens plutôt que de se rendre complice de ce « funeste projet en préparation ».

Le Présidium de Lamuka appelle le peuple congolais en général et les kinois en particulier à ne pas céder à ce qu’il appelle intimidations et à se mobiliser pour répondre nombreux à cette manifestation de ce mercredi 29 septembre 2021.
Rappelons, par ailleurs, que le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila avait décidé, lors d’une réunion tenue le samedi 25 septembre, d’interdire l’organisation des marches populaires sur l’axe routier compris entre l’aéroport de Ndjili jusqu’au Point Matete, dans la partie Est de la Capitale."
= https://actualite.cd/2021/09/27/kinshasa-lamuka-maintient-litineraire-de-sa-marche-partant-de-la-tshangu


"Lamuka boude la décision de Ngobila et dénonce le complot macabre contre ses leaders  - 27.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93902_lamuka_boude_la_decision_de_ngobila_et_denonce_le_complot_macabre_contre_ses_leaders.html
Dans un point de presse tenu ce lundi 27 septembre 2021, Lamuka confirme l’itinéraire de sa marche du mercredi 29 septembre 2021, partant du district de la Tshangu, dans la partie Est de la capitale, alors que le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a interdit toute manifestation publique dans cette zone jugée neutre.
"...le régime de fait de Tshisekedi s’évertue à museler les citoyens par le canal de son gouverneur... tout est fait pour étouffer nos partis politiques en invoquent à chaque fois des raisons fallacieuses. Contre cette discrimination, le Présidium de Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre qui partira du quartier 3 à Masina jusqu'au Palais du Peuple".


Cette marche a pour objectif "de réclamer la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et les réformes électorales consensuelles avec les élections de 2023".
Le Presidium a, par ailleurs, dénoncé le "complot macabre ourdi dans certaines officines politiques visant l’élimination physique des leaders et des cadres de Lamuka", lit-on dans la déclaration, avant d'appeler les éléments de la police à plus de responsabilité pour ne pas tomber dans ce "piège".
La dernière manifestation de Lamuka avait été violemment réprimée par la police. Des militants et journalistes avaient été agressés.

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Lamuka_decla1
FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Lamuka_decla2

"RDC : Certaines officines politiques veulent éliminer physiquement Fayulu et Muzito (LAMUKA)
= https://7sur7.cd/2021/09/27/rdc-certaines-officines-politiques-veulent-eliminer-physiquement-fayulu-et-muzito-lamuka
Dans une déclaration rendue publique devant la presse ce lundi 27 septembre 2021, le présidium de la coalition LAMUKA a dénoncé un complot concocté dans certaines officines politiques pour éliminer physiquement ses leaders et cadres.
À deux jours de la tenue de leur marche contre une CENI politisée, Martin Fayulu et Adolphe Muzito demandent à la police de ne pas tomber dans ce piège.


« Le présidium est au courant du complot macabre ourdi dans certaines officines politiques visant l'élimination physique des leaders et des cadres de LAMUKA. Il demande à la police nationale de ne pas tomber dans ce piège et appelle à sécuriser la population et leurs biens plutôt que de se rendre complice de ce funeste projet en préparation », ont affirmé M. Fayulu et A. Muzito dans cette déclaration.
Pour rappel, la coalition LAMUKA a décidé de passer outre la décision du gouverneur de la ville de Kinshasa interdisant notamment les manifestations publiques sur le tronçon compris entre le Pont Matete et l'aéroport de N'djili, dans l'Est de la capitale congolaise.
En effet, cette plateforme politique a maintenu le point de départ de sa marche au Quartier 3 se trouvant dans l'axe ciblé par l'autorité urbaine. Cette manifestation publique chutera au Palais du peuple."


"Marche de Lamuka : "Ils doivent introduire une autre demande pour marcher dans les zones qui sont autorisées" (Gentiny Ngobila) - 27 septembre 2021
= https://actualite.cd/2021/09/27/marche-de-lamuka-ils-doivent-introduire-une-autre-demande-pour-marcher-dans-les-zones


"RDC: le climat de tension autour de la nomination des membres la Céni demeure -  27/09/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210927-rdc-le-climat-de-tension-autour-de-la-nomination-des-membres-la-c%C3%A9ni-demeure


"Interdiction des marches : Gentiny Ngobila déterminé à faire échouer Tshisekedi ? - 26.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93862_interdiction_des_marches_gentiny_ngobila_determine_a_faire_echouer_tshisekedi.html


"Nouvel Élan de Muzito à Mboso : "C'est l'argent du contribuable de notre peuple qui lui donne cette folie"
= https://7sur7.cd/2021/09/27/nouvel-elan-de-muzito-mboso-cest-largent-du-contribuable-de-notre-peuple-qui-lui-donne
= https://7sur7.cd/2021/09/26/mboso-la-population-de-tshangu-si-quelquun-vous-dit-de-sortir-dans-la-rue-dites-lui-de


"
=
"
=


Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 29/9/2021, 2:58 am

"Lamuka annule sa marche de demain 29 septembre  pour plus tard . De guerre lasse ou par sagesse stratégique, il semble se résoudre à changer de tactique face à un establishment acquis arbitrairement et illégalement à une allégeance au pouvoir en place - Mboso tout en étant président d'une Assemblée Nationale et Ngobila Gouverneur de Kinshasa n'ont pas hésité à le clamer -, il opte cette fois pour une entrée plus négociable en lieu et place d'un affrontement direct . Pourquoi pas ?


"RDC : LAMUKA reporte sa marche pacifique pour des « impératifs sécuritaires » -  28/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/28/actualite/politique/rdc-lamuka-reporte-sa-marche-pacifique-pour-des-imperatifs
La coalition LAMUKA annule sa marche de mercredi 29 septembre sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC). La décision a été prise mardi 28 septembre, à l’issue de la rencontre entre les délégués de cette plateforme de l’opposition et le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila.

Contacté par Radio Okapi, le secrétaire général de Nouvel Elan, Me Blanchard Mongomba, indique que la marche est reportée « pour des impératifs sécuritaires ». Elle est reprogrammée pour le 16 octobre 2021.
Le 9 octobre, LAMUKA prévoit un meeting populaire sur la place « Sainte Thérèse » dans la commune de N’djili.
Me Blanchard fait savoir que le gouverneur Gentiny Ngobila demandait à LAMUKA de changer d'itinéraire et s'en tenait à sa décision de ne pas organiser la marche pacifique entre l’aéroport international de N’djili et le pont Matete, déclaré « zone neutre ». Une mesure que LAMUKA a rejetée, la qualifiant de non constitutionnelle.
LAMUKA avait prévu de manifester pacifiquement pour exiger entre autres la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

"Lamuka reporte sa marche du 29 septembre et annonce un meeting le 9 octobre à N'Djili/Sainte Thérèse - 28.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93982_lamuka_reporte_sa_marche_du_29_septembre_et_annonce_un_meeting_le_9_octobre_a_n_djili_sainte_therese.html

= https://www.radiookapi.net/2021/09/27/actualite/politique/kinshasa-la-commune-de-masina-point-de-depart-de-la-marche-de-lamuka
= https://7sur7.cd/2021/09/28/kinshasa-pas-de-marche-ce-mercredi-officiel


"Kinshasa : Gentiny Ngobila invite Lamuka à une séance de travail ce mardi, un jour avant la marche du 29 septembre - 28.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93916_kinshasa_gentiny_ngobila_invite_lamuka_a_une_seance_de_travail_ce_mardi_un_jour_avant_la_marche_du_29_septembre.html


"Kinshasa : En contrepartie de la marche reportée, LAMUKA organisera un meeting populaire le 9 octobre à N'djili Sainte Thérèse
= https://7sur7.cd/2021/09/28/kinshasa-en-contrepartie-de-la-marche-reportee-lamuka-organisera-un-meeting-populaire-le
C'est officiel ! La coalition de l'opposition LAMUKA n'organisera pas de marche ce mercredi à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.
C'est l'essentiel de la séance de travail qu'a eue ce mardi 28 septembre 2021 le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka avec la délégation de LAMUKA conduite par les secrétaires généraux de l'ECIDé et de Nouvel Élan.


Cependant, en contrepartie de la marche reportée, la coalition LAMUKA organisera un meeting populaire le 9 octobre prochain au terrain Sainte Thérèse situé dans la commune de N'djili.
Rappelons que cette marche a été reportée pour de raison de sécurité. LAMUKA avait appelé à l'organisation de cette marche pour s'opposer notamment à la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI)."


"Marche du 29 septembre : La NOGEC invite les membres du FCC à se joindre à sa marche - 28.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93950_marche_du_29_septembre_la_nogec_invite_les_membres_du_fcc_a_se_joindre_a_sa_marche.html


"Marche du 29 septembre : Kabuya appelle Lamuka à respecter les instructions du gouverneur Ngobila - 28.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93929_marche_du_29_septembre_kabuya_appelle_lamuka_a_respecter_les_instructions_du_gouverneur_ngobila.html


"Etat de siège : Khassim Diagne dénonce les « forces obscures » qui tentent de saboter les efforts de paix - 28/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/28/actualite/securite/etat-de-siege-khassim-diagne-denonce-les-forces-obscures-qui-tentent


"Kinshasa : Un mouvement associatif proche de l’UDPS-Tshisekedi maintient sa marche de ce mercredi - 28.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93977_kinshasa_un_mouvement_associatif_proche_de_l_udps_tshisekedi_maintient_sa_marche_de_ce_mercredi.html


"L’État de droit à l’épreuve de la bonne moralité des juges [ Tribune de Ngoyi Kasanji ] - 28.09.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-93973_l_etat_de_droit_a_l_epreuve_de_la_bonne_moralite_des_juges_tribune_de_ngoyi_kasanji.html


"Gentiny Ngobila : "Je soutiendrai le président Tshisekedi en 2023"
= https://7sur7.cd/2021/09/28/gentiny-ngobila-je-soutiendrai-le-president-tshisekedi-en-2023


"ACTU EXPLIQUEE 28.09 - LA MARCHE LAMUKA DU 29 SEPTEMBRE REPORTEE : FAYULU ET NGOBILA DOS A DOS"



"
=
"
=


Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 10/10/2021, 7:04 pm

"Décidément Fayulu ne fait plus recette, même Ligodi qu'on a vu brutalisé la dernière n'en écrit presque rien et ne nous fait rien voir ou alors qu'une infime dépêche, on sait à peine l'essentiel de ce qu'il a dit mais aucune nouvelle sur l'affluence au meeting. Un mot d'ordre subtil venu d'en haut aux journalistes ? On sait au moins que Ngobila tout  gouverneur de la ville qu'il est venait de déclarer sa flamme chaleureuse à Tshisekedi : circulez, il n'y a plus rien à voir, tous au service fervent du pouvoir en place, aucune image et aucun mot sur "l'ennemi" bien honni Fayulu...

Mais il semble bien que des milliers de sympathisants ont accouru et se sont massé à Ste Thérèse au meeting du "président élu" et de son compère sans qu'on les arrose des billets. Ces derniers n'ont pas manqué de répéter leur antienne : non à une Céni politisée, pas de report des élections de 2023 mpila mosi glissement, non à la fraude ; il faut juste trouver un consensus. Il se sont aussi prononcés sur l’impasse et la crise qui secouent la classe politique et les confessions religieuses autour de la désignation des animateurs de la Céni, saluant au passage la résistance de la Cenco & Ecc face à la corruption et noté l’échec de l’état de siège dans les provinces du Nord–Kivu et Ituri, appelant au retour à l’administration civile. Etc, etc..



"Caricature: Sainte Thérèse, Ngobila avant Mafa
= https://actualite.cd/index.php/2021/10/09/caricature-sainte-therese-ngobila-avant-mafa

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... 2FA83999-6B6A-4246-8FEE-48C30AD2DD01

= https://actualite.cd/2021/10/05/kinshasa-gentiny-ngobila-autorise-le-meeting-de-lamuka-prevu-ce-samedi-sainte-therese


"RDC : la coalition Lamuka s'invite dans le débat sur la désignation de la nouvelle Céni - 10/10/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211010-rdc-la-coalition-lamuka-s-invite-dans-le-d%C3%A9bat-sur-la-d%C3%A9signation-de-la-nouvelle-c%C3%A9ni

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... IMG_9434
Martin Fayulu en a profité pour se prononcer sur l’impasse et la crise qui secouent la classe politique et les confessions religieuses autour de la désignation des animateurs de la Céni. :copyright: P. Mulegwa/RFI

Martin Fayulu et Adolphe Muzito, les deux leaders de la plateforme d’opposition Lamuka étaient samedi devant des milliers de militants massés à la place sainte Thérèse, dans la commune populaire de Ndjili. C’était le premier meeting d’opposition depuis un an, et Martin Fayulu en a profité pour se prononcer sur l’impasse et la crise qui secouent la classe politique et les confessions religieuses autour de la désignation des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), à deux ans de la fin du premier quinquennat de Felix Tshisekedi.
Avec notre correspondant, Pascal Mulegwa

Martin Fayulu et ses partisans connaissent bien Sainte Thérèse, dans la commune de Ndjili. Ils sont des milliers à attendre sous le soleil. A 16 heures, leur patience est récompensée par l’arrivée de Martin Fayulu venu mettre les points sur les « i ».
« Il faut qu’on avance. Cette loi qui a été votée au parlement pour la nouvelle commission électorale est mauvaise, nous n’allons pas accepter d’une Céni politisée, mobilisez–vous pour qu’ils arrêtent de déléguer des hommes politiques pour des postes à la Céni. Nous prévenons aussi que nous n’allons accepter aucun report des élections de 2023, pas question de glissement. Enfin, nous disons NON à la fraude, il ne faudrait pas qu’on nous vole encore notre victoire. Pour réformer la loi sur la Céni, il faudrait juste trouver un consensus, il y a encore du temps ».

Les Eglises catholique et protestante pensent au contraire qu’il n’y a plus de temps. Pour éviter tout report des scrutins, elles souhaitent que l’administration sortante de la Céni se penche dès maintenant sur les préparatifs techniques, avant même la https://congodiaspora.forumdediscussions.com/users/2915/10/11/23/smiles/1371890812.gifnomination d’une nouvelle équipe. Mais sur ce point aussi Martin Fayulu se veut intransigeant, notamment vis-à-vis du président de la commission, nommé sous Joseph Kabila et toujours en poste.
« Je mets en garde tout le monde. Que Corneille Nangaa n'ose même pas toucher à un seul document de la Céni. Nangaa et son bureau doivent être chassés. L'administration existe à la Céni. Cette administration, comme les princes de l'Eglise de l'ECC et de la Cenco l'ont dit, elle peut faire le travail pour qu'il n'y ait pas de retard. Qu'ils fassent l'inventaire, qu'ils s'apprêtent techniquement. Corneille Nangaa devrait déjà être en prison. »

Pour faire valoir ses idées, l’opposant qui se présente comme « président élu », mise sur la pression de la rue avec notamment une marche prévue dans une semaine. Après six mois, il a lors de ce rassemblement repris les commandes de la coalition Lamuka des mains son allié, Adolphe Muzito.
Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont par ailleurs noté l’échec de l’état de siège dans les provinces du Nord–Kivu et Ituri. Ils ont appelé au retour à l’administration civile.

"RDC : LAMUKA refuse tout « glissement » et fraude électorale en 2023 - 09/10/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/10/09/actualite/politique/rdc-lamuka-refuse-tout-glissement-et-fraude-electorale-en-2023-0

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... 20211009195720446778_WhatsApp_Image_2021-10-09_at_12.31.51
Les militants de la plate-forme politique Lamuka lors d'un meeting sur la place Sainte Thérese à Kinshasa, 09 octobre 2021. Radio Okapi/Ph. Paul Matendo

L’opposant Martin Fayulu refuse tout « glissement » et fraude électorale pour les élections de 2023 en République démocratique du Congo. lors de son meeting samedi 9 octobre à Kinshasa devant des milliers de militants de sa plateforme LAMUKA, il a indiqué que son opinion sur  la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’est pas liée à l’homme mais plutôt à la dépolitisation de cette institution.

Au sujet de l’insécurité dans l’Est de la RDC, plusieurs personnes sont régulièrement massacrées, a déploré le président du Parti Engagement citoyen pour le Développement ECIDE, en dépit de l’état de siège. Martin Fayulu demande aux autorités de lever l’état de siège qu’il considère comme une distraction et de revenir l’administration civile. Evoquant la question du registre des appareils mobiles (RAM), il propose que cette taxe soit annulée et reverser l’argent dans le trésor public.
Il a aussi appelé l’Inspection générale des Finances à se saisir de cette question. Attendu à 13h00' par ses militants, Martin Fayulu Madidi a débuté son meeting à 16h00', sur le terrain sainte Thérèse du quartier 6 dans la commune de Ndjili."

"Meeting Lamuka : Martin Fayulu critique le RAM, l'état de siège et annonce une nouvelle marche pour le 16 octobre - 09.10.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-94512_meeting_lamuka_martin_fayulu_critique_le_ram_l_etat_de_siege_et_annonce_une_nouvelle_marche_pour_le_16_octobre.html
Le duo Martin Fayulu - Adolphe Muzito était en meeting populaire ce samedi 9 octobre 2021 au terrain Sainte-Thérèse de N'djili. Face aux militants en effervescence, Martin Fayulu a annoncé une marche pacifique pour le 16 octobre prochain afin d’exiger la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

À Sainte-Thérèse, Martin Fayulu s'est aussi attaqué à la taxe liée au Registre des appareils mobiles (RAM) qui, d'après lui, est illégale. Pour ce faire, il a appelé l'IGF (Inspection générale des finances) a enquêter sur cette taxe.
Martin Fayulu a également critiqué l'État de siège instauré en Ituri et au Nord-Kivu.
"Cet état de siège n'est pas vrai. En réalité, ils sont en train de chercher comment ils vont voler nos ressources naturelles. Et nous n'allons pas l'accepter. Ils ont fabriqué des usines sur place pour travailler l'or et le coltan du Congo", a déclaré Martin Fayulu.

Intervenant sur le même sujet avant Martin Fayulu, le député national, Jean Baptiste Kasekwa, a fait son bilan de l'état de siège.
"Le bilan de l'état de siège se présente comme suit : depuis le 6 mai jusqu'au 9 octobre, l'état de siège a déjà fait 156 jours. Durant tous ces jours-là, il y a eu au total 917 civils tués. Au premier mois de l'état de siège, au mois de mai 2021, il y a eu 210 civils tués. Ce qui veut dire qu'il y a au moins 7 personnes qui sont en train de mourir par jour", a-t-il déploré.
Au cours de ce meeting, Martin Fayulu a été investi nouveau coordonnateur de la coalition Lamuka, en remplacement d'Adolphe Muzito."

"Désignation des membres de la CENI : Fayulu salue la résistance de la CENCO et l’ECC « face à la corruption » - 9 octobre 2021
= https://actualite.cd/2021/10/09/designation-des-membres-de-la-ceni-fayulu-salue-la-resistance-de-la-cenco-et-lecc-face

"Meeting de Lamuka : Fayulu note l’échec de l’état de siège et appelle au retour à l’administration civile - 9 octobre 2021
= https://actualite.cd/2021/10/09/meeting-de-lamuka-fayulu-note-lechec-de-letat-de-siege-et-appelle-au-retour

"Dossier RAM : contre cette taxe, Fayulu demande à l’IGF de faire la lumière sur la gestion des recettes collectées - 9 octobre 2021
= https://actualite.cd/2021/10/09/dossier-ram-contre-cette-taxe-fayulu-demande-ligf-de-faire-la-lumiere-sur-la-gestion-des



"RDC-CENI : après son meeting de ce samedi, Lamuka annonce une marche pacifique le 16 octobre - 9 octobre 2021
= https://actualite.cd/2021/10/09/rdc-ceni-apres-son-meeting-de-ce-samedi-lamuka-annonce-une-marche-pacifique-le-16



"RDC : Alors que Fayulu envoie les enfants des autres dans la rue, les siens se la coulent douce en organisant un mariage inédit à Pointe-Noire ! - 28 août 2021  Laughing  Laughing  Laughing
= https://scooprdc.net/2021/08/28/rdc-alors-que-fayulu-envoie-les-enfants-des-autres-dans-la-rue-les-siens-se-la-coulent-douce-en-organisant-un-mariage-inedit-a-pointe-noire/


"RDC: le président du bureau sortant de la Céni lance des réflexions en prévision de 2023 - 19/09/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210919-rdc-le-pr%C3%A9sident-du-bureau-sortant-de-la-c%C3%A9ni-lance-des-r%C3%A9flexions-en-pr%C3%A9vision-de-2023
"Corneille Nangaa : « Avec la volonté politique, on peut encore tenir les élections en 2023 » - 10.10.2021,
= https://www.radiookapi.net/2021/10/09/actualite/politique/corneille-nangaa-avec-la-volonte-politique-peut-encore-tenir-les
"Corneille Nangaa : "2 ans et demi, ceux qui doivent désigner mon remplaçant n'arrivent pas toujours, je suis encore aujourd'hui Président par défaut et par devoir d'État" - 10 octobre 2021
= https://actualite.cd/2021/10/10/corneille-nangaa-2-ans-et-demi-ceux-qui-doivent-designer-mon-remplacant-narrivent-pas


"MEETING LAMUKA: CARTON PLEIN DU DUO FAYULU MUZITO A NDJILI SAINTE THÉRÈSE -10 oct. 2021"



"DIRECT 14H MARCHE LAMUKA TSHANGU TOMBE FAYULU ABUKI STE THERESE TATIANA NA TERRAIN G.NGOBILA ASUKI"



"PERFECT PRESSE: MBUTU MBUTU NA BA JOURNALISTES AFFAIRE MEETING YA FAYULU Na SAINT THÉRÈSE"



"FAYULU NA MOZITU BAKOLO MABELE BA FRAPPE FORT YOKA MESSAGE FORT FELIX ASAMBWE APRES MEETING SUIVEZ"



"BOSOLO NA POLITIK | 08 OCT | LAMUKA EN MEETING | QUELLE EST LA PART DU PEUPLE DANS CETTE DEMARCHE ??"



"Analyse du 11 octobre 2021:M.Fayulu à Ndjili et F.Tshisekedi aux Émirats arabes unis quid du peuple?"




Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 16/10/2021, 6:47 pm

UNE FOULE IMMENSE PREND PART A LA MARCHE DE LAMUKA A KINSHASA CE SAMEDI 16 OCTOBRE !

Fayulu et Muzito ont mené quelques miliers de manifestants dès 11h du Rond-point Ngaba vers la 1ère rue de Limete qu'ils ont atteinte vers 14h et y ont improvisé un meeting dans lequel Fayulu est revenu à ses annonces d'il y'a une semaine et a insisté sur la suppression du RAM et de l'état du siège. Pas d'entraves particulières sur le chemin sauf à Limete où des militants de l'Udps ont tenté de leur barré la route tandis qu'eux continuaient sans désemparer leur marche selon l'itinéraire prévu. Les manifestants ont été heureusement dispersés par la Police et dans son discours Fayulu n'a pas manqué de lui rendre hommage pour leur sain encadrement de la marche.

Maintenant, hélas, hélas, le succès patent de la marche n'est pas synonyme du succès de leurs revendications - la dépolitisation de la Ceni avec l'exclusion de Kadima, l'éradication de la fraude électorale, pas de glissement, la suppression du RAM, le retrait de l'état de siège, etc, etc... L'impuissance (relative !?) de Fayulu et de son Lamuka se traduit malheureusement par la coincidence temporelle de sa marche avec l'entérinement de Kadima dont ils ne veulent pas comme Président de la Ceni à l'Assemblée nationale. L'avenir nous en dira plus sûrement sur l'efficacité de sa résistance au pouvoir en place !



"Kinshasa: une foule immense prend part à la marche de Lamuka - 16.10.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-94863_kinshasa_une_foule_immense_prend_part_a_la_marche_de_lamuka.html

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Lamuka_foule_21_02145_jpg_640_350_1

Comme annoncé, la coalition Lamuka est dans la rue ce samedi 16 octobre pour manifester notamment contre le Registre des appareils mobiles(RAM) et pour exiger la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Une foule immense prend part à cette marche, avec à sa tête le duo Fayulu-Muzito.

Partis du croisement des avenues Kianza et de l’université (commune de Ngaba), les manifestants viennent de dépasser la commune de Lemba et se dirigent vers la commune de Limete. En effervescence, chemin faisant, ils scandent des chansons à la gloire de Martin Fayulu et critiquent la gestion du pouvoir actuel.
Encadrés par les éléments de la police, avec à leur tête le général Sylvano Kasongo, commissaire divisionnaire adjoint, la marche se déroule dans le calme pour l’instant. Toutefois, beaucoup craignent un  affrontement au niveau de la 10e rue Limete avec les militants du parti présidentiel. La marche de Lamuka a comme point de chute la première rue Limete Cohydro.
= https://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/03-octobre/11-17/Kinshasa_Marche_Lamuka%20-%20-%20%40MartinFayulu%20faisant%20plusieurs%20fois%20le%20signe%20de%20lAigle.mp4

"Marche de Lamuka : Martin Fayulu accueilli en roi par ses militants dans la commune de Ngaba - 16.10.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-94862_marche_de_lamuka_martin_fayulu_accueilli_en_roi_par_ses_militants_dans_la_commune_de_ngaba.html
Chemise blanche, casquette avec effigie de Lamuka, Martin Fayulu est arrivé sur l'avenue Kianza dans la commune de Ngaba (est de Kinshasa) à 11 heures à bord de son 4x4 noir accompagné d'une foule.
Sur place, devant le siège de son parti Ecidé/Ngaba, plusieurs autres militants de la Tshangu et Mont-Amba attendaient recevoir ”l’Aigle” depuis 9 heures du matin.
Parmi les cadres de Lamuka, Lisanga Bonganga et maître Blanchard Mongomba, secrétaire général de Nouvel élan de Adolphe Muzito, sont également présents dans cette marche.


Lamuka vit ses heures de gloire ce jour. Principales revendications : la dépolitisation de la centrale électorale, le consensus autour du processus électoral et la supression de la taxe Ram, a rappelé Me Blanchard Mongomba à Media Congo Press (MCP).
Lamuka est soutenu par une population fortement mobilisée pour accompagner la marche. Sur les balcons des maisons avoisinantes, des familles réunies saluent le passage de Martin Fayulu.
Alors que la police congolaise encadre en toute responsabilité et professionnalisme la marche de la Lamuka, l’harmonie est au rendez-vous entre militants et forces de l'ordre.
La marche qui a débuté à Kianza va prendre fin à la première rue Limete, le point de chute.

"Marche de LAMUKA : Fayulu et Muzito mènent la procession - octobre 16, 2021
= https://actu30.cd/2021/10/marche-de-lamuka-fayulu-et-muzito-menent-la-procession/#:~:text=Marche%20de%20LAMUKA%20%3A%20Fayulu%20et%20Muzito%20m%C3%A8nent,Muzito%2C%20m%C3%A8nent%20la%20foule%20des%20centaines%20des%20militants.

"Marche de Lamuka : gaz lacrymogène pour disperser les militants de l’UDPS venus barrer la route à la 10e Limete - 16 octobre 2021
= https://actualite.cd/2021/10/16/marche-de-lamuka-gaz-lacrymogene-pour-disperser-les-militants-de-ludps-venus-barrer-la
"Marche de Lamuka : les affrontements à la 11è rue entre les militants de l’UDPS et manifestants - 16 octobre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/10/16/marche-de-lamuka-les-affrontements-a-la-11e-rue-entre-les-militants-de-ludps-et-manifestants.html/95143/

"Marche de Lamuka : le dispositif policier renforcé - octobre 16, 2021
= https://vraijournal.net/marche-de-lamuka-le-dispositif-policier-renforce/

= https://7sur7.cd/2021/10/16/kinshasa-fayulu-et-muzito-sont-arrives-la-1ere-rue-limete-situation-14h00


"Meeting Lamuka : Martin Fayulu insiste sur la surpression du RAM et de l'état de siège - 16.10.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-94875_meeting_lamuka_martin_fayulu_insiste_sur_la_surpression_du_ram_et_de_l_etat_de_siege.html

"Martin Fayulu réitère son opposition à la taxe RAM et appelle à sa suppression immédiate - 16 octobre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/10/16/martin-fayulu-reitere-son-opposition-a-la-taxe-ram-et-appelle-a-sa-suppression-immediate.html/95146/
= https://actualite.cd/2021/10/16/fayulu-hausse-le-ton-pour-demander-la-suppression-de-ram-au-dela-de-la-misere-du-peuple

"RDC-CENI : Fayulu promet de mobiliser la population pour un sit-in au Palais du peuple en cas de forcing de l’Assemblée nationale - 16 octobre 2021 -
= https://actualite.cd/2021/10/16/rdc-ceni-fayulu-promet-de-mobiliser-la-population-pour-un-sit-au-palais-du-peuple-en-cas


"Kinshasa : Martin Fayulu rend hommage à la Police pour l'encadrement de la marche
= https://7sur7.cd/2021/10/16/kinshasa-martin-fayulu-rend-hommage-la-police-pour-lencadrement-de-la-marche


"Marche de Lamuka : un test pour le pouvoir et l’Opposition- 15 octobre 202
= https://www.forumdesas.net/2021/10/marche-de-lamuka-un-test-pour-le-pouvoir-et-lopposition/


"CPI : Lamuka dépose un mémo en prévision de la marche du 15 septembre - 10/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/11/actualite/politique/cpi-lamuka-depose-un-memo-en-prevision-de-la-marche-du-15-septembre


"Dépolitisation de la CENI et élections de 2023 : une délégation de Lamuka reçue au Parlement européen - 14.10.2021
= https://www.radiookapi.net/2021/10/14/actualite/politique/depolitisation-de-la-ceni-et-elections-de-2023-une-delegation-de


"Kinshasa: la marche de LAMUKA autorisée et renvoyée au 17 septembre - 13/09/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/09/13/actualite/politique/kinshasa-la-marche-de-lamuka-autorisee-et-renvoyee-au-17-septembre


"MARCHE LAMUKA - LA VILLE DE KINSHASA EST TOMBEE : CARTON PLEIN POUR FAYULU ET MUZITO



"DIRECT MARCHE: MBUTU MBUTU EBANDI FAYULU MUZITU BA RESISTANTS NA LA POLICE SUIVEZ"



"MESSAGE FORT FAYULU APESI NA PEUPLE SOULEVEMENT?LIBERE IDENGO INSECURITE TATIANA BITUMBA NA UDPS




Compatriotiquement!
PS

"Caricature : que chacun donne sa stratégie pour former un « bloc patriotique » "
= https://actualite.cd/index.php/2021/10/26/caricature-que-chacun-donne-sa-strategie-pour-former-un-bloc-patriotique 

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Bloc%20patriotique


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 14/11/2021, 1:44 pm

LE BLOC PATRIOTIQUE A MARCHE LE SAMEDI 13 NOVEMBRE SOUS LA PLUIE, SANS FAYULU MAIS AVEC LES CACIQUES DU PPRD ET SURTOUT LES LAICS CATHOLIQUES (CALCC) ET PROTESTANTS (MILAPRO), PRINCIPAUX ORGANISATEURS !
Ca s'est plutôt bien passé, trois itinéraires à travers Kinshasa, pas d'incident majeur, quelques milliers de manifestants qui ont clamé la dépolitisation de la Ceni avec son forcing via l'investiture contestable de Kadima, le consensus autour des prochaines élections, la présumée dictature de Tshisekedi, le retour à la paix à l'Est, le retrait du RAM, la juste gratuité de l'enseignement, etc, etc...


Une longue litanie d'indicateurs de mauvaise gouvernance du pouvoir en place ! Question alors : peut-on attendre de cette marche une suite favorable à ses revendications ? Dans tous les cas, organisateurs et manifestants prévoient d'autres actions jusqu'à satisfaction ; y tiendront-ils ? Et Tshisekedi se départira-t-il de sa gestion légère car quoi que peuvent exagérer les manifestants, il subsistera le fond d'une mal-gouvernance avérée vu la situation socio-écnoomique et politique !



"Marche "Bloc patriotique" : absent au rendez-vous, Fayulu félicite la population pour la... - 14.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96229_marche_bloc_patriotique_absent_au_rendez_vous_fayulu_felicite_la_population_pour_la_determination_a_obtenir_une_ceni_depolitisee.html
Martin Fayulu félicite la population pour la détermination à obtenir une CENI dépolitisée. Ce message de Fayulu intervient après la marche tenue, ce samedi 13 novembre 2021, à Kinshasa sur l'initiative des laïcs catholiques et protestants.

"La manifestation d'aujourd'hui montre clairement que la population a compris le message des Églises, ici représentées par le CALCC et le MILAPRO que des élections libres constituent la base essentielle de légitimité des institutions, le préalable sans lequel les problèmes sociaux, sécuritaires, éducatifs et sanitaires ne peuvent trouver des solutions véritables et durables", rappelle Fayulu tel que repris dans le mémorandum des forces sociales et politiques réunies.
D'après les organisateurs et les forces sociales et politiques, la marche d'aujourd'hui ne constitue que la première pierre d'un grand chantier, celui de la construction d'un Congo conforme au destin de grandeur conçu pour lui par Dieu.
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96146_marche_de_ce_samedi_13_novembre_le_camp_kabila_fayulu_se_range_derriere_l_eglise_catholique_protestante.html

"Marche du bloc patriotique : aucun incident majeur jusqu’à présent, sauf un drapeau de l’UDPS arraché  - 13 novembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-aucun-incident-majeur-jusqua-present-sauf-un-drapeau-de-ludps-arrache.html/97297/
De Lemba terminus jusqu’à l’avenue de l’Université, des nombreux manifestants marchent pacifiquement aux cotés des quelques leaders des forces sociales et politiques de la nation tels que Lisanga Bonganga et les autres. Comme mentionné dans leur communiqué, la marche de ce samedi 13 novembre 2021 à Kinshasa se déroule paisiblement.

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... ADC5596E-3DAD-4CAD-B6A3-0E857452F82C

Quelques manifestants ont arraché un drapeau de l’UDPS qui flottait juste devant eux sur l’avenue de l’Université dans la commune de Limete. La marche continue dans une atmosphère d’ambiance. Ils lancent des cris et des chansons tels que « plus Félix, Fayulu maintenant » et « aujourd’hui c’est à la fin ».[/size]
Les Forces sociales et politiques exigent la dépolitisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les réformes électorales consensuelles mais dénoncent également la mise en place « irrégulière » des animateurs de la CENI.


"RDC: des milliers de manifestants dénoncent à Kinshasa la «politisation» de la Céni - 13/11/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211113-rdc-des-milliers-de-manifestants-d%C3%A9noncent-%C3%A0-kinshasa-la-politisation-de-la-c%C3%A9ni

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... YH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7
Des milliers de manifestants étaient dans les rues de Kinshasa pour exiguer une « dépolitisation » de la Céni, samedi 13 novembre 2021. :copyright: Pascal Mulegwa/RFI

Des milliers de militants de la société civile et de l’opposition ont répondu à l’appel des mouvements laïcs catholiques et protestants pour réclamer « la dépolitisation de la Commission électorale », dont le choix des membres est contesté, en particulier celui du chef de cette Céni, Denis Kadima suspecté de liens avec le président Félix Tshisekedi.
Avec notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Malgré les fortes pluies, ils étaient des milliers répartis dans trois itinéraires. Comme prévu, les partisans de Joseph Kabila ont participé à la marche sans afficher leur appartenance politique. Dans cette foule hétéroclite, ils se serrent les coudes autour Ramazani Shadary : « Nous marchons contre la Céni, nous allons continuer jusqu’à ce que les incompétents qui sont des microbes politiques comprennent que le peuple dit "non" à leur dictature instaurée par Felix Tshilombo, une dictature qui dépasse celle de Mobutu ».

Un premier succès pour les organisateurs

C’est la première fois que le FCC manifeste aux côtés de la société civile et qu’il marche avec la coalition Lamuka portée par Martin Fayulu. Serait-ce un bloc anti-Tshisekedi ? Serge Wello de Lamuka, relativise : « Ici, il est question de la survie de l’État, de manifester de manière ponctuelle et après chaque parti va s’organiser. Ce n’est pas une alliance, ce n'est pas un rassemblement, ce n'est pas un contrat signé ».
Ils sont d’accord sur les mots d’ordre : retrait de l’ordonnance de nomination, en octobre dernier de Denis Kadima, expert électoral investi malgré l’opposition des églises catholiques et protestantes. « Ce n’est pas une opposition à sa personne, mais au processus qui a prévalu lors de sa désignation. Ce processus était truqué, il était tronqué. Ce n’est pas une politique de fait accompli qui va nous aider. Nous connaissons les erreurs du passé », explique Hervé Diakese, le porte-parole des organisateurs de la marche

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... YH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7
Des manifestants dans les rues de Kinshasa, le 13 novembre 2021. AFP - ARSENE MPIANA

Cette première mobilisation est un succès, selon ses organisateurs qui n’excluent pas de continuer de manifester dans les prochains jours. Selon la police, près de 4 000 personnes ont participé à cette marche qui s’est déroulée sans incident majeur, les organisateurs ayant respecté les itinéraires convenus avec les autorités de Kinshasa.
« Nous disons consensus par rapport à la Céni. Le forcing de Kadima n’est pas acceptable. Nous ne voulons plus être roulé dans la farine. Nous voulons qu’il y ait un dialogue où nous allons nous retrouver avec des réformes consensuelles ».
« Nous devons mettre en place une Céni qui rassure toutes les parties présentes

= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211101-rdc-une-nouvelle-plateforme-appelle-%C3%A0-une-marche-pacifique-contre-denis-kadima
= = https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/marche-bloc-patriotique-en-depit-de-la-pluie-des-manifestants-deja-presents-a-lemba-terminus.html/97273/


"Marche pacifique de la société civile et partis politiques de l’opposition ce samedi à Kinshasa - 13.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96191_marche_pacifique_de_la_societe_civile_et_partis_politiques_de_l_opposition_ce_samedi_a_kinshasa.html

"Marche du “Bloc patriotique”: l’avenue de l'université prise d’assaut, sous l'encadrement de la police - 13.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96197_marche_du_bloc_patriotique_l_avenue_de_l_universite_prise_d_assaut_sous_l_encadrement_de_la_police.html

"RDC: les laïcs catholiques et protestants promettent d'autres manifestations de grande envergure pour obtenir l'annulation du Bureau de la CENI - 13 novembre 2021
= https://actualite.cd/2021/11/13/rdc-les-laics-catholiques-et-protestants-promettent-dautres-manifestations-de-grande
= https://actualite.cd/2021/11/13/depolitisation-de-la-ceni-le-bloc-patriotique-ne-savoue-pas-vaincu-et-annonce-quil-se
= https://actualite.cd/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-lafbc-martele-sur-la-suppression-du-ram-et-lindependance-de

"Kinshasa : pour Néhémie Mwilanya, manifester ce samedi dans la rue contre les maux qui rongent le pays est un devoir patriotique et un acte de salut public - 13.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96195_kinshasa_pour_nehemie_mwilanya_manifester_ce_samedi_dans_la_rue_contre_les_maux_qui_rongent_le_pays_est_un_devoir_patriotique_et_un_acte_de_salut_public.html
"Félix Kabange Numbi : « nous avons bravé la pluie pour dire non à la dictature, non à la CENI imposée » - 13.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96214_felix_kabange_numbi_nous_avons_brave_la_pluie_pour_dire_non_a_la_dictature_non_a_la_ceni_imposee.html
"Marche « bloc patriotique » : Shadary dénonce des « microbes politiques et une dictature depassant celle de Mobutu » - 13 novembre 2021"
= https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2021/11/13/marche-bloc-patriotique-shadary-denonce-des-microbes-politiques-et-une-dictature-depassant-celle-de-mobutu.html/97294/
"RDC : Après la marche « qui a démontré la capacité de mobilisation de l’opposition », Bruno Tshibala invite l’Union sacrée au consensus -13 novembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/rdc-apres-la-marche-qui-a-demontre-la-capacite-de-mobilisation-de-lopposition-bruno-tshibala-invite-lunion-sacree-au-consensus.html/97318/
= "CENI : Bruno Tshibala appelle les congolais à ne pas reconnaître Denis Kadima comme président - 14.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96223_ceni_bruno_tshibala_appelle_les_congolais_a_ne_pas_reconnaitre_denis_kadima_comme_president.html

"Kinshasa: la police a dispersé, à coup de gaz lacrymogènes, des manifestants qui s'attaquaient à un bureau de l'UDPS - 13.11.2021,
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96198_kinshasa_la_police_a_disperse_a_coup_de_gaz_lacrymogenes_des_manifestants_qui_s_attaquaient_a_un_bureau_de_l_udps.html

"Marche de l’opposition : « Il faut garder la dictature loin de nos institutions » (Francine Muyumba) - 13 novembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/marche-de-lopposition-il-faut-garder-la-dictature-loin-de-nos-institutions-francine-muyumba.html/97314/
"Marche du « bloc patriotique » : Emmanuel Shadary promet plusieurs marches pour mettre fin à « la dictature » - 13 novembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-emmanuel-shadary-promet-plusieurs-marches-pour-mettre-fin-a-la-dictature.html/97304/
= https://actualite.cd/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-shadary-sattaque-aux-incompetents-et-aux-microbes-politiques
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/marche-bloc-patriotique-arrivee-de-shadary-et-autres-caciques-du-fcc-au-stade-tata-raphael.html/97300/
"Marche du bloc patriotique : Bruno Tshibala, Aubin Minaku, Kambere, Dunia Kilanga et autres caciques du PPRD mobilisent avant le go - 13 novembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-bruno-tshibala-aubin-minaku-kambere-dunia-kilanga-et-autres-caciques-du-pprd-mobilisent-avant-le-go.html/97278/
"Marche bloc patriotique : Raymond Tshibanda estime que Tshisekedi prépare des élections truquées en 2023 -  13 novembre 2021
= https://actualite.cd/2021/11/13/marche-bloc-patriotique-raymond-tshibanda-estime-que-tshisekedi-prepare-des-elections
= https://actualite.cd/2021/11/13/rdc-ceni-cest-cause-de-cette-tricherie-que-nous-voyons-venir-que-nous-sommes-venus-dire
"Marche bloc patriotique : Bruno Tshibala insiste sur le consensus autour des questions électorales - 13 novembre 2021
= https://actualite.cd/2021/11/13/marche-bloc-patriotique-bruno-tshibala-insiste-sur-le-consensus-autour-des-questions
= https://actualite.cd/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-gaz-lacrymogene-pour-disperser-quelques-manifestants

"Marche du bloc patriotique : « Félix a détruit le pays», chantent les manifestants - 13 novembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-felix-a-detruit-le-pays-chantent-les-manifestants.html/97285/

"RDC-CENI : “ c'est à cause de cette tricherie que nous voyons venir que nous sommes venus dire ici à la face du monde que ça doit cesser ”(Jean-Marie Bulambo) -  13 novembre 2021
= https://actualite.cd/2021/11/13/rdc-ceni-cest-cause-de-cette-tricherie-que-nous-voyons-venir-que-nous-sommes-venus-dire

"Bloc patriotique : la femme et les enfants de Muzito ont marché à Kinshasa - 13 novembre 2021
= https://actualite.cd/2021/11/13/bloc-patriotique-la-femme-et-les-enfants-de-muzito-ont-marche-kinshasa


"Le silence de Jean-Pierre Bemba devait normalement interpeller Fayulu et Katumbi - 13.11.2021,
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96215_le_silence_de_jean_pierre_bemba_devait_normalement_interpeller_fayulu_et_katumbi.html


"« Ils ont régné 18 ans, ils ont brisé les vies de plusieurs » congolais, rappelle Peter Kazadi au FCC - 13.11.2021,
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96216_ils_ont_regne_18_ans_ils_ont_brise_les_vies_de_plusieurs_congolais_rappelle_peter_kazadi_au_fcc.html
"Kabund à Ambongo : « La politique c’est comme la boxe, plus vous donnez des coups, plus vous en recevrez » - 13.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96207_kabund_a_ambongo_la_politique_c_est_comme_la_boxe_plus_vous_donnez_des_coups_plus_vous_en_recevrez.html
= https://actualite.cd/2021/11/13/kabund-le-cardinal-ambongo-est-libre-de-sexprimer-quil-soit-aussi-consequent-comme-il
"Marche de Lamuka-FCC-CLC : les martyrs de la démocratie trahis - 13.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96200_marche_de_lamuka_fcc_clc_les_martyrs_de_la_democratie_trahis.html
"Kabund devant les combattants : « Nous allons faire de tout notre mieux pour que les sociétés viennent afin que vous soyez engagés » - 13.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96183_kabund_devant_les_combattants_nous_allons_faire_de_tout_notre_mieux_pour_que_les_societes_viennent_afin_que_vous_soyez_engages.html
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96180_pour_des_raisons_de_securite_l_ass_nat_interdit_aux_deputes_de_rouler_avec_des_palisades_la_journee_de_ce_samedi.html
"UDPS: « Champion de la mobilisation, notre parti va de nouveau démontrer sa force populaire ce vendredi 12 novembre» ( Lisette Yombo Dyfaf) - 12.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96163_udps_champion_de_la_mobilisation_notre_parti_va_de_nouveau_demontrer_sa_force_populaire_ce_vendredi_12_novembre_lisette_yombo_dyfaf.html


"RDC-UDPS : Kabund annonce « un grand regroupement politique » pour gagner les élections à tous les niveaux en 2023 - 13 novembre 2021
= https://actualite.cd/2021/11/13/rdc-udps-kabund-annonce-un-grand-regroupement-politique-pour-gagner-les-elections-tous
= http://www.congoindependant.com/rdc-udps-kabund-annonce-un-grand-regroupement-politique-pour-gagner-les-elections-a-tous-les-niveaux-en-2023/


Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 14/11/2021, 6:37 pm, édité 1 fois

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 14/11/2021, 4:46 pm

PS
ENCORE SUR LA MARCHE D'HIER ! QUESTION UNE FOIS DE PLUS : AURA-T-ELLE UNE SUITE EXPLOITABLE POUR LE PAYS ???



"NEHEMIE,SHADARY,MINAKU,DEVOS KITOKO,WELO DANS LA RUE CONTRE LE RAM ET LA POLITISATION DE LA CENI - 13 nov. 2021"



" La marche du bloc patriotique du 13 Novembre 2021 à Kinshasa"



"KINSHASA/SUIVEZ EN INTEGRALITE LA MARCHE DU BLOC PATRIOTIQUE. - 14 nov. 2021"



"BITUMBA UDPS CONTRE POPULATION ET LA POLICE APRÈS RETOUR YA MARCHE"



"RDC/INTÉGRALITÉ YA MARCHE FCC,LAMUKA ET ENSEMBLE OPESI MBWA,MBWA ABOYI EN PLEINE MBULA"




"RDC/13 Novembre : Le bloc patriotique a marché pour 4 raisons principales (déclaration finale) - NOV 13, 2021
= https://24newsagency.com/rdc-13-novembre-le-bloc-patriotique-a-marche-pour-4-raisons-principales-declaration-finale/

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... IMG-20211113-WA0074

Menacée par la pluie depuis le petit matin, la journée du 13 novembre 2021 à Kinshasa a également été marquée par la marche dite citoyenne organisée par les laïcs catholiques et protestants avec la participation des forces politiques acquises au changement dont Lamuka et le FCC.

Quatre points ont été évoqués dans la déclaration finale lue face à la presse par le coordonnateur provincial des laïcs protestants .
Il s’agit notamment de la dépolitisation de la CENI qui selon la déclaration, a été mise en place sans les partis de l’opposition, la suppression de la taxe RAM, le réévaluation de l’État de siège et le social des congolais qui doit s’améliorer.
Le bloc patriotique espère faire entendre sa voix auprès des autorités grâce notamment “à la mobilisation massive de la population” qui souhaite avoir des dirigeants “ crédibles, non corrompus”, précise-t-il.
L’organisation des élections crédibles, transparentes et apaisées en 2023 reste une priorité non négligeable, rappelle le Bloc patriotique.

À noter que la marche a connu la participation de la quasi totalité des Leaders du FCC sauf ceux de Lamuka dont Fayulu et Muzito.
Une masse significative a été observée dans la ville de Kinshasa malgré les tentatives de trouble, aucune perte en vies humaines n’a été constatée, pas de casse ni dégâts matériels graves selon la police qui semble avoir joué correctement son rôle"


"Marche Du Bloc Patriotique : Une Réussite Totale ! -  Novembre 14, 2021
= https://www.presselibre.net/2021/11/14/marche-du-bloc-patriotique-une-reussite-totale/
Organisée par le CALCC, cette marche pacifique a été une réussite totale selon les manifestants dont Plusieurs caciques du FCC de Joseph Kabila et de Lamuka étaient dans la rue ce samedi 13 novembre 2021.
Emmanuel Shadary, Néhémie Mwilanyia, Adolphe Lumanu, Aubin Minaku, Ferdinand Kambere, Félix Momat, Bruno Tshibala, Raymond Tshibanda ont battu le pavé sous une fine pluie à Kinshasa ce samedi.
Ils ont marché contre « la dictature Fatshiste » et ont exigé « la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) », dirigée désormais par Dénis Kadima, jugé proche du pouvoir.

Scandant des chansons hostiles au régime en place, la foule réclamait aussi le départ de Félix Tshisekedi, actuel président de la République, estimant que la situation socio-professionnelle devient insoutenable.
Certains vont même jusqu’à souhaiter le retour de Joseph Kabila, ancien Chef de l’État, aux affaires.

Solidarité avec le peuple qui souffre

« C’est une journée de solidarité avec le peuple qui souffre. On lui a arrache même le peu de revenu qu’il a, à travers le RAM. Nos enfants n’étudient plus. On a tué l’école. Les droits démocratiques dont les élections sont compromis, par une CENI aux ordres », déplore Néhémie Mwilanya, coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, ancien président de la République.
Qui estime que « c’est le peuple qui a dit non à toutes ces politiques menées par le peuple contre ses intérêts. Ce pouvoir perd toute légitimité. C’est un avertissement sérieux. Le pouvoir doit se ranger derrière le peuple. Tout est paralysé ».
Il prévient que « le peuple va s’assumer. On croit encore en la lucidité du pouvoir. Il n’a pas à faire à nous, mais au peuple ».
À ceux qui disent que le FCC dénonce ce qu’il a fait durant ses 18 ans de règne, Néhémie Mwilanya (Photo) rappelle que « le FCC a accordé les premières élections libres, démocratiques et pluraliste au pays mais aussi la première alternance pacifique au pays ».

Dialoguer pour un consensus

« J’ai plus de 37 ans de combat pour l’avènement de la démocratie dans ce pays. La démocratie repose sur le dialogue et le compromis. Le consensus signifie le consensus. Pour les élections crédibles et apaisées, la CENI doit être dirigée par une personne qui fait consensus de toutes forces sociales et politiques du pays. Lors qu’il n’y ait pas il faut le trouver à tout prix », insiste Bruno Tshibala, ancien Premier ministre.
« Les partenaires en face doivent comprendre qu’il faut un consensus. S’il y en a pas, il y aura trouble ».

Marées humaines

« Sans argent ni bus, la population a répondu massivement. Il y a eu marrées humaines », constate Devos Kitoko, secrétaire général de l’Ecide, parti politique de Martin Fayulu.
Qui annonce que « nous allons intensifier les actions jusqu’à ce que l’ordonnance portant investissement de la CENI soit retirée et qu’on trouve un consensus pour éviter la fraude électorale ».
Il reste convaincu que « nous devons libérer le pays des mains des frappeurs et cambistes politiques qui saignent les finances publiques ».
Aucun discours n’a été prévu au Stade Tata Raphaël, point de chute. Martin Fayulu et Adolphe Muzito étaient invisibles tout au long de la marche, organisée à l’appel des Laïcs catholiques et protestants.
Les manifestants qui voulaient se diriger vers le Palais du peuple ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes."


"Emmanuel Ramazani : « Nous marchons pour dénoncer la dictature instaurée par Félix Tshisekedi » - 13/11/2021
= https://www.radiookapi.net/2021/11/13/actualite/politique/emmanuel-ramazani-nous-marchons-pour-denoncer-la-dictature-instauree


"Marche du Bloc Patriotique : "Félix Tshisekedi va réaliser qu'une grande partie de la population n'est pas d'accord avec lui", (Moïse Nyarugabo)
= https://7sur7.cd/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-felix-tshisekedi-va-realiser-quune-grande-partie-de-la


"Marche de l’opposition : Le bloc patriotique promet d’intensifier les actions populaires -  14 Novembre 2021
= https://www.adiac-congo.com/content/marche-de-lopposition-le-bloc-patriotique-promet-dintensifier-les-actions-populaires-132227


"Marche du bloc patriotique : ” la démocratie repose sur 2 valeurs essentielles, c’est le dialogue et le compromis ” Bruno Tshibala -  novembre 13, 2021
= https://cplnews.net/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-la-democratie-repose-sur-2-valeurs-essentielles-cest-le-dialogue-et-le-compromis-bruno-tshibala/
L’ancien Premier ministre, Bruno Tshibala nzenza était également du nombre dans la marche du bloc patriotique ce samedi 13 novembre.

Devant la presse, B. Tshibala a fait savoir qu’il faut trouver un consensus quant à l’organisation du prochain scrutin sans lequel il n’y aura pas la paix dans le pays et l’actuel régime devait comprendre ça[/size]
“J’ai toujours dit et je parle en connaissance de cause parce que j’ai fait plus de 37 ans de combat pour l’avènement de la démocratie dans ce pays, la démocratie repose sur 2 valeurs essentielles, c’est le dialogue et le compromis” dit-il et ajoute
”Nous pensons que pour garantir les élections apaisées, crédibles et transparentes, il faut que la centrale électorale soit dirigée par une personne sur laquelle est réuni le consensus de toutes le forces politiques et sociales du pays, lorsque ce consensus n’est pas trouvée, il faut le créer à tout prix, avec cette marche, il faudrait que nos partenaires en face se résolvent à comprendre qu’il faut nécessairement un consensus.”
Il sied de noter que, la société civile et les différents partis étaient dans les rues de Kinshasa pour dire non à la taxe RAM, à la politisation de la CENI et autres.


"Marche du bloc patriotique : Devos Kitoko conduit le groupe venant de l’Ouest de la Capitale - NOVEMBRE 13, 2021
= https://depeche.cd/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-devos-kitoko-conduit-le-groupe-venant-de-louest-de-la-capitale/
"Marche bloc patriotique :Kabila, Fayulu et Muzito représentés par leurs collaborateurs - NOV 13, 2021
= https://24newsagency.com/marche-bloc-patriotique-kabila-fayulu-et-muzito-representes-par-leurs-collaborateurs/
"Kinshasa : Absent à la marche, Adolphe Muzito s’est fait représenter par sa femme et son parti Nouvel Elan
= https://yabisonews.cd/2021/11/13/kinshasa-absent-a-la-marche-adolphe-muzito-sest-fait-representer-par-sa-femme-et-son-parti-nouvel-elan/
= https://7sur7.cd/2021/11/13/absence-de-fayulu-et-muzito-la-marche-de-ce-samedi-ils-etaient-occupes-dautres-choses-sg
= https://depeche.cd/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-absence-remarquable-de-fayulu-et-muzito/


"Marche du Bloc Patriotique : "Une simple marche de santé du FCC, sans impact", (UDPS Éric Ngalula) - 13 novembre 2021
= https://7sur7.cd/index.php/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-une-simple-marche-de-sante-du-fcc-sans-impact-udps-eric

= https://www.radiookapi.net/2021/11/14/actualite/politique/kalemie-la-marche-de-la-societe-civile-et-des-partis-politiques-de
= https://www.actualite.cd/index.php/2021/11/13/marche-du-bloc-patriotique-lafbc-martele-sur-la-suppression-du-ram-et-lindependance-de
= https://latribuneplus.net/2021/11/14/rdc-long-defendons-kinshasa-felicite-la-police-mais-deplore-12-blesses-lors-de-la-marche-du-bloc-patriotique/
= https://linterview.cd/kinshasa-marche-du-bloc-patriotique-gentiny-ngobila-remercie-la-police-pour-son-encadrement/



Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  ndonzwau 15/11/2021, 7:07 pm

Il nous faut l'avouer sans ambiguïté : dans cette marche la cohabitation entre le camp plutôt vertueux composé des Laïcs catholiques & protestants, Lamuka et la population avec le camp décrié du Fcc coupable de maints méfaits dans le passé, pose problème. Pour moi 'JK' reste un grand mal dans notre pays, faire avec lui une alliance fondée sur les convictions, c'est se mordre la queue mais hic et nunc il a fallu faire une cohabitation de circonstance vers un objectif ponctuel de changement. Question : fallait-il quand même accepter de figurer à coté des personnes si coupables et croire lutter pour le changement ?

Fayulu à court de stratégie avait initié ce bloc patriotique qui devrait réunir les forces politiques et sociales acquises réellement au changement : si le Fcc est une force politique du pays, seul l'avenir nous dira s'il peut représenter une force de changement, en passant on peut en effet espérer qu'il tire des leçons de leur passé délictuel. Lorsque Me Diakiese, coordonnateur des Laïcs catholiques et protestants pose la question à ceux du pouvoir en place qui lui reprochent de défiler avec ses assassins, pourquoi ils n'arrêtent pas ces assassins alors qu'ils en ont la légitimité, il veut dire que jusque-là le Fcc est une force politique du pays qui n'a pas été écartée judiciairement, il leur demande de créer une commission générale  d’enquête parlementaire sur les répressions dont les différents activistes pro-démocratie ont été victimes. Répond-il ainsi valablement à ceux qui doutent que la cohabitation Fayulu-'JK' soit un mal ponctuel nécessaire ? A chacun d'y répondre...



"Me Hervé Diakiese: "si nous avons défilé avec nos assassins, pourquoi vous ne les arrêtez pas ?" - 15.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96281_me_herve_diakiese_si_nous_avons_defile_avec_nos_assassins_pourquoi_vous_ne_les_arretez_pas.html
Répondant à ceux qui estiment que la marche du "Bloc patriotique" du samedi 13 novembre à Kinshasa, avait réuni les victimes du régime Kabila et leurs bourreaux, Me Hervé Diakiese, porte-parole des laïcs catholiques et protestants, se demande pourquoi alors l'actuel pouvoir n'arrête-t-il pas ces assassins, d'autant plus qu'il les a déjà identifiés.

Il a déclaré ce lundi 15 novembre que "vous disposez de la présidence de la République, du gouvernement, de la majorité parlementaire, des services de sécurité, de l'armée et de la police. Pourquoi vous ne les arrêtez donc pas ?", s'est-il demandé.
Il demande au régime de Tshisekedi de créer une commission d’enquête parlementaire sur les massacres et la répression dont ces martyrs (Thérèse Kapangala, Yves Nkululu...) ont été victimes ! Qui vous en empêche ? ", s'interroge-t-il, d'un ton moqueur, oubliant, par exemple, que le procès Rossy Mukendi a déjà été relancé et touche déjà à sa fin, l'affaire Chebeya et Bazana exhumée...
"L’erreur est de croire que le combat pour lequel ils avaient versé leur sang était dirigé contre des individus", a-t-il conclu.
Présent samedi dernier à la marche du "Bloc patriotique", Me Hervé Diakiese, habillé d'une chemise en pagne sur laquelle était écrit notamment le nom de Rossy Mukendi, était à côté des caciques du FCC, considérés comme ses propres bourreaux.


"Marche anti-Kadima : absents, Fayulu et Muzito ont évité la récupération politique - 15.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96258_marche_anti_kadima_absents_fayulu_et_muzito_ont_evite_la_recuperation_politique.html
Fayulu et Muzito ont été les deux grands absents de la marche anti-Kadima. Ils ont simplement évité toute récupération politique.
Organisée à l’initiative des laïcs catholiques et protestants, les deux leaders Lamuka ne voulaient pas faire de cette manifestation citoyenne, comme étant celle des purs politiques.


« Nos deux leaders ne voulaient pas faire de cette activité citoyenne comme étant celle des politiques. Ils ont évité toute récupération politique. Comme vous l’avez constaté, il n’y avait ni effigie, ni drapeau d’un quelconque parti politique, nous les avons valablement représenté. Le peuple était mobilisé, engagé pour soutenir le message de la dépolitisation de la CENI (…) », a soutenu Blanchard Mongomba, le secrétaire général de Nouvel élan.
Néanmoins, le numéro 2 du parti de Muzito a rappelé que le présidium de Lamuka a participé activement à la mobilisation pour la réussite de cet acte 1 contre le bureau de la CENI.
« Je confirme que nos deux leaders ont valablement été représentés et participé activement à la réussite de cette marche des forces politiques et sociales, initiée par les laïcs catholiques et protestants », affirme-t-il .
Cependant, a-t-il poursuivi, Lamuka va appuyer toutes les actions pour obtenir un processus électoral apaisé dans le but d’avoir des dirigeants légitimes. « Nous allons continuer notre combat politique , parce que la dépolitisation, ça c’est notre champ de bataille. En tant que citoyen, partout où il y aura des actions de mobilisation, des marches et autres nous n’allons pas hésiter d’appuyer cela parce que l’objectif ici, c’est d’obtenir un processus électoral apaisé qui finira par nous donner des dirigeants légitimes », a conclu Maître Mongomba.
Juste après la marche du 13 novembre 2021, les forces politiques et sociales ont annoncé qu’elles vont multiplier des actions de terrain pour obtenir des réformes électorales profondes mais aussi exiger la suppression de la taxe RAM.


"Le bloc patriotique réussit son premier test - 15.11.2021
= https://www.forumdesas.net/2021/11/le-bloc-patriotique-reussit-son-premier-test/


Marche "Bloc patriotique" : absent au rendez-vous, Fayulu félicite la population pour la détermination à obtenir une CENI dépolitisée - 14.11.2021"
=https://www.mediacongo.net/article-actualite-96229_marche_bloc_patriotique_absent_au_rendez_vous_fayulu_felicite_la_population_pour_la_determination_a_obtenir_une_ceni_depolitisee.html
Martin Fayulu félicite la population pour la détermination à obtenir une CENI dépolitisée. Ce message de Fayulu intervient après la marche tenue, ce samedi 13 novembre 2021, à Kinshasa sur l'initiative des laïcs catholiques et protestants.
"La manifestation d'aujourd'hui montre clairement que la population a compris le message des Églises, ici représentées par le CALCC et le MILAPRO que des élections libres constituent la base essentielle de légitimité des institutions, le préalable sans lequel les problèmes sociaux, sécuritaires, éducatifs et sanitaires ne peuvent trouver des solutions véritables et durables", rappelle Fayulu tel que repris dans le mémorandum des forces sociales et politiques réunies.
D'après les organisateurs et les forces sociales et politiques, la marche d'aujourd'hui ne constitue que la première pierre d'un grand chantier, celui de la construction d'un Congo conforme au destin de grandeur conçu pour lui par Dieu.


"Emietté au nez et à la barbe de Kabila: Néhémie Mwilanya et le FCC se consolent dans la rue - 15.11.2021
= https://www.mediacongo.net/article-actualite-96254_emiette_au_nez_et_a_la_barbe_de_kabila_nehemie_mwilanya_et_le_fcc_se_consolent_dans_la_rue.html


"RDC : « Marcher pour une CENI dépolitisée, c’est refuser à jamais la fabrication des résultats au profit d’un camp politique » ( Bloc patriotique) - 14 novembre 2021
= https://www.politico.cd/encontinu/2021/11/14/rdc-marcher-pour-une-ceni-depolitisee-cest-refuser-a-jamais-la-fabrication-des-resultats-au-profit-dun-camp-politique-bloc-patriotique.html/97383/


"RDC : manifestation contre la « politisation » de la commission électorale à Kinshasa - 15 novembre 2021
= https://afrique.lalibre.be/65534/rdc-manifestation-contre-la-politisation-de-la-commission-electorale-a-kinshasa/
"RDC: des milliers de manifestants dénoncent à Kinshasa la «politisation» de la Céni - 13/11/2021
= https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211113-rdc-des-milliers-de-manifestants-d%C3%A9noncent-%C3%A0-kinshasa-la-politisation-de-la-c%C3%A9ni



"Marche du « Bloc patriotique »: Cherche Fayulu et Muzito désespérément! - 15 novembre 2021
= http://www.congoindependant.com/marche-du-bloc-patriotique-cherche-fayulu-et-muzito-desesperement/
Promoteur du grand rassemblement des forces politiques et sociales sous l’appelation de « Bloc patriotique« , Martin Fayulu Madidi était introuvable lors de la marche du samedi 13 novembre. Son alter ego, Adolphe Muzito, se serait fait « représenter » par son épouse. La mouvance kabiliste dite FCC-PPRD (Front commun pour le Congo) semblait avoir fait une O.P.A sur la trouvaille du leader de l’ECIDé (Engagement pour la citoyenneté et le développement). Les têtes d’affiche de la « kabilie » occupaient le podium: Emmanuel Ramazani Shadary, Ferdinand Kambere, Raymond Tshibanda, Néhémie Mwilanya, Aubin Minaku. La liste n’est pas exhaustive. A en croire le porte-parole des laïcs chrétiens, les gouvernants congolais « doivent annuler la mise en place du bureau de la Ceni. Dans le cas contraire, d’autres marches de grande envergure seront organisées de manière permanente« . Ils doivent également annuler le fameux RAM (Registre des appareils mobiles). Indépendance de la Ceni, suppression du RAM, mettre fin à insécurité à l’Est, résoudre le problème de la gratuité de l’enseignement sont autant de revendications. Le député national Ados Ndombasi a ajouté l’emploi pour les jeunes. Ouf!
Selon des sources concordantes, plus ou moins cinq mille kinois ont battu le pavé samedi 13 novembre. Et ce en dépit de la pluie. Ils ont répondu à l’appel lancé par les laïcs chrétiens du Calcc (catholiques) et de Milapro (protestants). Martin Fayulu Madidi, président du parti ECIDé et membre du présidium de la plateforme « Lamuka » en a été l’inspirateur. C’était dans son speech du 19 octobre. Il avait appelé à la constitution d’un « Bloc patriotique« . But: combattre la « dictature Fatshiste« . Secrétaire général de l’ECIDé, Devos Kitoko est allé plus loin: « La marche a pour but de chasser la dictature en place« . Le FCC-PPRD Felix Kabange Numbi ne dit pas autre chose.

Les marcheurs sont partis de trois points de rassemblement. Destination: Stade Tata Raphaël. Le moins que l’on puisse dire est que le FCC-PPRD a mobilisé ce qui lui reste de partisans. Ceux-ci étaient partis notamment du rond-point Moulaert, dans la commune de Bandalungwa. « Yo nani Oboya Kabila [Qui es-tu pour rejeter Kabila]? »; « Kabila banda okende, bombé na bombé [Kabila, depuis que tu es parti, la drogue ‘bombé‘ fait rage »; « Trop c’est trop ». Les Kinois ont cru rêver en entendant ces slogans d’une autre époque.
Il importe d’ouvrir une parenthèse. Les Kinois ont, sans doute, été surpris de voir des barons du régime de « Joseph Kabila » se présenter – trois années après le changement intervenu à la tête du pays -, en hérauts de la « vérité des urnes« , de l’Etat de droit et de la démocratie. Un comble quand on sait que leur chef de file n’a jamais gagné une élection. Cela est vrai non seulement lors des élections générales de 2006 mais aussi de 2011. Pour réussir ses forfaits, « Kabila » avait placé ses « obligés » à la tête de la Centrale électorale: Abbé Apollinaire Malumalu Muhongolu (2006), « Révérend » Daniel Mulunda Ngoy Nyanga (2011) et de Corneille Nangaa Yobeluo (2018).
Pour la petite histoire, Daniel Mulunda fut découvert en Afrique du Sud par Laurent-Désiré Kabila. Après le décès de ce dernier, ce pasteur proche du Sud-Africain Desmond Tutu devint le « conseiller spirituel » du successeur de Mzee. En janvier 2011, « Kabila » n’a pas hésité à initier une révision constitutionnelle intempestive en supprimant le second tour de l’élection présidentielle. L’objectif était la conservation d’un pouvoir illégitime. Lors des élections générales du 30 décembre 2018, des observateurs avertis affirment la main sur le coeur que Corneille Nangaa proclamait les « résultats » des élections législatives, pendant que les bureaux provinciaux de la Ceni étaient occupés à compiler les résultats. Que dire des manifestations réprimées jadis dans le sang? Les citoyens demandaient à « Joseph Kabila » une seule chose: le respect de la Constitution. Fermons la parenthèse.

UNE CENI INDEPENDANTE ET TRANSPARENTE

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Calcc--300x225
Un porte-parole des laïcs chrétiens occupé à lire le mémorandum du CALCC et MILAPRO. A gauche, il y a les cadres de l’ECIDé Devos Kitoko et Clément Muza

Passons aux messages du jour. Dans un mémorandum lu au nom des « Forces vives de la Nation« , le représentant du Calcc a précisé que le but de la marche est de demander « à qui de droit de privilégier l’intérêt supérieur de la nation et d’annuler la mise en place irrégulière et illégale du bureau de la Ceni« . Et de prévenir que « faute de quoi, d’autres manifestations de grande envergure seront organisées de manière permanente« . Le pouvoir est prévenu.
L’orateur de marteler les revendications: « Marcher pour une Ceni indépendante et transparente, c’est donc marcher pour ne plus jamais avoir des dirigeants nommés, corrompus et illégitimes à la tête de nos institutions« ; « Marcher pour une Ceni dépolitisée, c’est refuser à jamais d’accepter des résultats fabriqués au profit d’un camp politique (…) »; « Marcher pour une loi électorale forte, c’est refuser à jamais des juges instrumentalisés et qui font publier des résultats fabriqués de toutes pièces (…) »; « Marcher pour des élections libres, c’est permettre  au peuple de choisir des dirigeants légitimes qui travaillent dans l’intérêt du peuple pour mettre fin à l’insécurité à l’Est les taxes injustes comme le RAM pour un enseignement de qualité et surtout permettre à nos enfants de vivre dans des meilleurs conditions de sécurité« .

Pour lui, « la marche » du 13 novembre « est historique« . Car « elle ne constitue que la première pierre d’un grand chantier de reconstruction du Congo« . Au total, les « Forces vives de la nation » demandent l’annulation pure et simple [C’est nous qui le soulignons] de la mise en place du Bureau de la Ceni dirigé par Denis Kadima Kazadi. Une mise en place qualifiée « d’irrégulière » et « d’illégale ». Le président Tshisekedi Tshilombo va-t-il se rétracter? On peut en douter. Soufflant le chaud et le froid, les laïcs chrétiens demande l’instauration d’un « véritable consensus » pour les réformes à accomplir notamment en ce qui concerne la Loi électorale. Pour les laïcs, « il est essentiel que les élections de 2023 soient meilleures que les précédentes« .
On ne pourrait s’empêcher de reprocher aux mouvements laïcs une certaine mauvaise foi lorsqu’ils clament dans leur mémorandum « qu’il est urgent et important de mettre fin à l’insécurité à l’Est du pays« . Les tueries ont commencé à Beni, au Nord Kivu, en octobre 2014 soit quatre ans avant l’investiture de Felix Tshisekedi. Nul n’a souvenance d’une exigence formulée dans ce sens à l’époque du pouvoir répressif de « Kabila« . Que dire des voix qui s’élèvent pour fustiger l’état de siège proclamé en le 6 mai dernier?

FAYULU ET MUZITO AUX ABONNÊS ABSENTS
FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Diakese-herve1-300x225
L’avocat Hervé Diakese du CLC

Le plus surprenant est de constater que des réflexions analogues sont formulées par des caciques du FCC-PPRD. C’est le cas notamment de l’ex-dircab à la Présidence Néhémie Mwilanya. « Le peuple congolais a exprimé son ras-le bol, a-t-il déclaré. Il faut que le pouvoir se range derrière la volonté populaire sinon il va perdre toute sa légitimité et n’aura plus de raison d’être« .
D’aucuns ont été surpris d’entendre Emmanuel Ramazani Shadary dire, sans broncher, que Felix Tshisekedi est à la tête d’une « dictature que nous n’avons jamais connue, une dictature qui dépasse celle de Mobutu« . Ancien ministre de l’Intérieur de l’autocrate « Joseph Kabila », Ramazani Shadary est suspecté d’être impliqué dans les tueries de Kamuina Nsapu, au Kasaï. Depuis le mois de juillet 2017, la Cour militaire de la garnison de Kananga juge des personnes suspectées de participation dans le double assassinat des experts onusiens Zaida Catalan et Michaël Sharp. Les avocats de la défense n’ont pas cessé d’exiger, en vain, l’audition de l’ancien ministre Ramazani Shadary. Autre surprise: la présence de l’avocat Hervé Diakiesse à quelques mètres de « Néhémie« . Membre du Comité des laïcs catholiques, ce brillant juriste a participé en août 2017 à la rédaction du « Manifeste Citoyen Esili » exigeant la démission de « Joseph Kabila« .
Deux questions restent sans réponse. Où étaient passés Martin Fayulu et Adolphe Muzito pendant que des Kinois battaient le pavé samedi 13 novembre? Cette double absence découle-t-elle d’un « deal » conclu avec « Kabila« . Deal consistant à laisser aux barons de la « Kabilie » le devant de la scène? Le duo Fayulu-Muzito est-il convaincu que l’ex-dictateur « Kabila » s’est recyclé en « promoteur du changement démocratique« ?  


"Les manifestants du bloc patriotique ont marché sans incident- 15/11/2021
= https://www.forumdesas.net/2021/11/les-manifestants-du-bloc-patriotique-ont-marche-sans-incident/


"La crise ... - 15 novembre 2021
= https://laprosperiteonline.net/2021/11/15/rasoir/la-crise/
Lorsque dans un pays tout le monde devient ‘‘politicien’’, en d’autres termes, si le petit peuple s’intéresse exagérément à la politique, c’est qu’il y a un problème. Le problème, c’est que les besoins élémentaires de ce peuple là ne sont pas rencontrés. Notamment, le manger, l’éducation, les soins de santé, pour ne parler que de ça. C’est le cas de la RDC où depuis les années 1990 jusqu’à ce jour, tout le monde analyse politique. On parle démocratie, on parle Etat de droit, on revendique ses libertés fondamentales longtemps séquestrées par des années de dictature. Bref, le peuple est en quête du bien-être. Mais, c’est sans compter avec une classe politique égoïste, avare, qui ne fait que s’enrichir au détriment d’un peuple qui n’a cessé de payer le prix fort depuis les années de colonisation jusqu’à présent.
Aujourd’hui, ceux qui sont au pouvoir se battent bec et ongles pour conserver le pouvoir jusqu’au ‘‘retour de Jésus-Christ’’ et ceux qui dans l’opposition ou la résistance, ne jurent que par la ‘‘dépolitisation’’ de la CENI.

Pendant ce temps, l’ODEP, l’Observatoire de la Dépense Publique, parle du dépassement budgétaire à la présidence avec plus de 1000 conseillers, plus de 117 voyages du Président de la République. D’autres parlent de la révision à la hausse du budget du Parlement dans une loi de finances où le gros de dépenses ne concerne que les émoluments des institutions…La classe politique est tellement obnubilé par ses intérêts qu’elle ne voit pas venir une crise, une grave crise.
Tenez ! A en croire les agences de l’ONU, la crise alimentaire en République Démocratique du Congo montre peu de signes de diminution et pourrait s’aggraver dans les prochains mois si jamais il n’y a pas d’assistance accrue.
Des chiffres, on évoque près de 27 millions de personnes, soit un quart de la population de la RDC, sont confrontées à des conditions de crise ou d’insécurité alimentaire aiguë d’urgence, alimentées par de mauvaises récoltes, des déplacements dus à la violence, des maladies et l’effondrement des infrastructures, selon la dernière analyse du Cadre intégré de la classification de la sécurité alimentaire (IPC). Même les zones situées dans et autour de la capitale Kinshasa, souligne-t-on, seraient gravement touchées.



"Lamuka-FCC-CALCC : marche au rythme des pillages  -15 novembre 2021  Shocked  Shocked  Laughing  Laughing  Shocked  Shocked
= https://www.lephareonline.net/lamuka-fcc-calcc-marche-au-rythme-des-pillages/


"T'LA DU 14.11 : QUE RETENIR DE LA MARCHE ANTI-FATSHI?"



"LE DÉBAT 15 NOVEMBRE 2021"



":fire:KATUMBI APESAKI 30000$ PONA MARCHE,MUKEBAY CONTRE JB,WERRA AWA MAKAMBU EBEBELI BANGO:point_right:JUSTICE SUIVEZ"





Compatriotiquement! 


# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul # # Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

ndonzwau


Revenir en haut Aller en bas

FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS... Empty Re: FAYULU ET MUZITU SE RAPPELLENT DE MEILLEURE INTELLIGENCE A NOTRE BON SOUVENIR PAR DES PROPOSITIONS...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum