Les échos de la Francophonie

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 10:51 pm



Conseil de sécurité de l'ONU: Diouf exige pour l'Afrique "la place qui lui revient"

Le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a vivement dénoncé samedi, à l'ouverture du sommet de l'organisation à Kinshasa, un "déficit de démocratie dans les relations internationales" qui prive l'Afrique de la place "qui lui revient", notamment au Conseil de sécurité de l'ONU.

A la tribune du sommet, M. Diouf a une nouvelle fois dénoncé le "report sine die" de la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies, de la réforme du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM), "instances où l'Afrique doit occuper la place qui lui revient de droit".

"En entérinant le pouvoir autoproclamé de quelques-uns, parmi les plus puissants, de décider, sans réelle concertation, de l'avenir de tous, singulièrement des plus démunis, c'est encore la stabilité et la sécurité du monde que nous mettons en danger", a-t-il dit.

L'ancien président sénégalais, âgé de 77 ans, a globalement mis en cause une politique du "deux poids, deux mesures, deux poids, deux discours" qui permet de dénoncer "chez certains les manquements que l'on s'abstient de dénoncer chez d'autres au nom d'intérêts commerciaux ou stratégiques". Son discours très politique a été salué par des applaudissements nourris.

L'Afrique écrira sa propre histoire

Il l'avait débuté par une citation de l'ancien Premier ministre congolais Patrice Lumumba, principale figure de l'indépendance du Congo belge, mort assassiné en 1961: "l'Afrique écrira sa propre histoire et elle sera au nord et au sud du Sahara une histoire de gloire et de dignité".

D'emblée, M. Diouf avait mis les souffrances actuellement engendrées par le conflit au Nord-Kivu, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) au coeur du sommet: je voudrais "dire à ces femmes, ces enfants, qui en ce moment même, dans l'est du pays, continuent d'être victimes des exactions les plus barbares, que nous ne les oublions pas".

Des organisations internationales de défense des droits de l'homme avaient appelé les participants au sommet à condamner les viols, exécutions sommaires, pillages et enlèvements, commis par les groupes armés et certains militaires dans l'Est.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Libre Examen le 13/10/2012, 11:05 pm

King David a écrit:
L'avocat de Mobutu a écrit:Commencez par compter ces gens sur la photo que vous avez agrandie et verez qu'il ne sont pas plus de 300..Ils sont comptable! Comptez, kobanga te Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

L'avocat de Mobutu



Ceci démontre votre ignorance et dénote une fois de plus de votre incompétence en qualité d'avocat. Si le Pouvoir de Kanambe est au plus bas fond, c'est à cause d'avocats comme vous.
En effet, est-ce à moi qu'incombe la charge de démontrer qu'il y a moins de 300 personnes sur la photo? Shocked Shocked Shocked

Zongela cours de droit na yo, mon cher. Il n'est jamais tard pour apprendre.
Sad Sad Sad
... sûrement à l'Université de Washington !

Sans blague KD, tu ne penses pas si bien dire. Sais-tu que beaucoup d'entre eux ont entrepris de reprendre des études universitiaires au Congo et ne font que des grandes distinctions !

Même moi, je vais aller m'inscrire.


Dernière édition par Libre Examen le 13/10/2012, 11:07 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 11:07 pm

























Dernière édition par lino le 13/10/2012, 11:19 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  LORD MBAKAMA le 13/10/2012, 11:14 pm

Il s sont au palais du peuple et au stade e de martyr toujours construit sous Mobutu.

LA RUE RIEN QUE LA RUE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 11:16 pm

LORD MBAKAMA a écrit:Il s sont au palais du peuple et au stade e de martyr toujours construit sous Mobutu.


LA RUE RIEN QUE LA RUE

...dans une ville bâtie par les Belges.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mwana Ya Lola le 13/10/2012, 11:22 pm

LORD MBAKAMA a écrit:Il s sont au palais du peuple et au stade e de martyr toujours construit sous Mobutu.

LA RUE RIEN QUE LA RUE

En fin de compte, Kabila n'aura rien construit.

Il ne fait que remettre de la peinture sur des édifices laissés par d'autres.

Ce type est un médiocre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mwana Ya Lola le 13/10/2012, 11:24 pm

lino a écrit:
LORD MBAKAMA a écrit:Il s sont au palais du peuple et au stade e de martyr toujours construit sous Mobutu.


LA RUE RIEN QUE LA RUE

...dans une ville bâtie par les Belges.

Stanley avait trouvé KoKo Ngaliema...

Ce n’était pas un terrain vague.

Cela ne change rien au fait que les Belges n'ont laissé ni le Stade des martyrs, ni le Palais du Peuple, ni la Cité de l'Union Africaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  LORD MBAKAMA le 13/10/2012, 11:25 pm

bâtie par les BelgesS oui MAIS sans un stade digne a l'instar du stade roi Baudouin de Bruxelles, sans une salle de congres a l'instar du parlement belge et du palais du peuple Rolling Eyes
rendez-vous avec l'histoire ba kala te. Tozokoya Very Happy
LA RUE RIEN QUE LA RUE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Jim KK le 13/10/2012, 11:36 pm

lino a écrit:





Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Sad Sad Sad Sad Sad tongue tongue tongue Razz Razz Razz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 11:39 pm

Au Palais du peuple F Hollande humilie le criminel KABILA et regardez sa femme aussi vis à vis d'Olive


Laughing Laughing Laughing Laughing


12 heures 15, heure locale, un journaliste de l'APE ( Association de la Presse Etrangère) que je tais le nom, m'appelle et me dira ceci : On est en train de vivre une scène surréaliste qui rentrera dans les annales de la politique et de diplomatie.

Joseph KABILA, est pestiféré chez lui, c'est comme s'il ne contrôlait pas ce sommet de la francophonie. Un homme, que personne ne veut s'attarder avec lui. Et il conclura, en disant que la RDC ne sera plus effacer des radars de la grande diplomatie internationale.

A chaque chose, malheur est bon, ce sommet ouvre des perspectives pour le renouveau de la RDC. Les Congolais de la diaspora, l'opposition, la société civile et les ONG ont gagné cette bataille médiatique sur la RDC. Fin de citatio
n !

http://www.afriqueredaction.com/article-les-news-de-la-francophonie-joseph-kabila-pestifere-chez-lui-111205564.html



lol! lol! lol! lol! lol! lol! Laughing Laughing Laughing

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 11:41 pm

Francophonie : l'entrée du Qatar comme membre associé fait polémique





La Francophonie s'est élargie, samedi 13 octobre à Kinshasa, en accordant à l'Arménie le statut de membre à part entière de l'organisation, celui d'observateur à l'Uruguay et en faisant entrer le Qatar directement comme membre associé, ce qui a fait polémique, a-t-on appris de sources concordantes. L'OIF compte désormais 57 membres - dont 3 associés - et 20 observateurs.

Ces décisions, prises lors du 14e sommet de l'organisation qui se tient samedi et dimanche à Kinshasa, n'ont pas fait l'objet d'annonces publiques. "L'Arménie est passée du statut de membre associé à membre à part entière", a indiqué une source au sein de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), selon laquelle "l'Uruguay qui avait demandé à devenir observateur l'est devenu".

UNE INFLUENCE EN AFRIQUE DE L'OUEST

Quant au Qatar, il est entré directement dans l'organisation en tant qu'"Etat associé" sans passer par la "case observateur", comme c'est habituellement la règle, a expliqué cette source. Cette entrée du Qatar a fait grincer des dents, selon une source proche du ministère français de la Francophonie.

La polémique portait principalement sur la légitimité du Qatar, qui n'est pas francophone, à entrer dans l'OIF. Certains participants se sont aussi inquiétés de l'ambition de ce pays de développer davantage son influence en Afrique de l'Ouest musulmane et notamment de sa propension à financer des écoles religieuses prenant parfois la place d'écoles en langue française.



http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/10/13/francophonie-l-entree-du-qatar-comme-membre-associe-fait-polemique_1775174_3218.html


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 13/10/2012, 11:46 pm

HOLLANDE: LA DEMOCRATIE ET LE DROIT DE L'HOMME. CHACUN DOIT POUVOIR CHOISIR SON DIRIGEANT


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  lino le 13/10/2012, 11:57 pm

Le mauvais regard d'Olive Kabila sur la concubine de François Hollande , Valérie Trierweiler la rivale de Ségolène Royal .ah ba mère ya palais balingaka basi ya makango te!.
lol! lol! lol!

0:56 min



Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mwana Ya Lola le 14/10/2012, 12:09 am

lino a écrit:Le mauvais regard d'Olive Kabila sur la concubine de François Hollande , Valérie Trierweiler la rivale de Ségolène Royal .ah ba mère ya palais balingaka basi ya makango te!.
lol! lol! lol!

0:56 min




Hollande pe, azo tambola na mwasi ya batu. KO kamwa.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Jim KK le 14/10/2012, 12:13 am

Reynders se démarque des déclarations de Hollande

"Des déclarations destinées à l’opinion nationale française" Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Lors d’un entretien avec la presse belge, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a pris ses distances avec la condamnation ferme du président français, François Hollande. « Je regrette toujours qu’il y ait des déclarations très fortes qui sont davantage destinées à l’opinion nationale », a-t-il dit.

http://www.lesoir.be/98225/article/actualite/belgique/2012-10-12/francophonie-reynders-se-démarque-des-déclarations-hollande



Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Libre Examen le 14/10/2012, 12:20 am

Jim KK a écrit:Reynders se démarque des déclarations de Hollande

"Des déclarations destinées à l’opinion nationale française" Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Lors d’un entretien avec la presse belge, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a pris ses distances avec la condamnation ferme du président français, François Hollande. « Je regrette toujours qu’il y ait des déclarations très fortes qui sont davantage destinées à l’opinion nationale », a-t-il dit.

http://www.lesoir.be/98225/article/actualite/belgique/2012-10-12/francophonie-reynders-se-démarque-des-déclarations-hollande


Oyo nde ESENGO NA MOTEMA ! CONGO ELENGI MINGI ! CONGO KIESE YAYA...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Jim KK le 14/10/2012, 12:24 am

Libre Examen a écrit:
Jim KK a écrit:Reynders se démarque des déclarations de Hollande

"Des déclarations destinées à l’opinion nationale française" Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Lors d’un entretien avec la presse belge, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a pris ses distances avec la condamnation ferme du président français, François Hollande. « Je regrette toujours qu’il y ait des déclarations très fortes qui sont davantage destinées à l’opinion nationale », a-t-il dit.

http://www.lesoir.be/98225/article/actualite/belgique/2012-10-12/francophonie-reynders-se-démarque-des-déclarations-hollande


Oyo nde ESENGO NA MOTEMA ! CONGO ELENGI MINGI !

Congo na ngai mawa!!! Sad Sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Flick de Kolwezi le 14/10/2012, 12:25 am

C´est pas quand même gentil de n´est pas mentioner un seul mot de félicitation pour une telle grandiose organisation et le decord du palais du peuple comme si c´était à New-York, Tokyo ou Kigali. Very Happy
Félicitations le Congo pour cette Francophonie que Mobutu a tant révé organiser sans succés. Je suis vraiment fier pour cela. Ca honore quand même ma ville province.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mwana Ya Lola le 14/10/2012, 12:33 am

Flick de Kolwezi a écrit:C´est pas quand même gentil de n´est pas mentioner un seul mot de félicitation pour une telle grandiose organisation et le decord du palais du peuple comme si c´était à New-York, Tokyo ou Kigali. Very Happy
Félicitations le Congo pour cette Francophonie que Mobutu a tant révé organiser sans succés. Je suis vraiment fier pour cela. Ca honore quand même ma ville province.

Pensez également à remercier Mobutu pour le Palais du Peuple.

C'est la moindre des choses...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Mathilde le 14/10/2012, 12:33 am




CHEBEYA A L'HONNEUR AU CENTRE CULTUREL FRANÇAIS

A Kinshasa, François Hollande inaugure une plaque à la mémoire de Floribert Chebeya afin de marquer son soutien aux défenseurs de droit de l'homme, de la liberté d'expression et surtout, exprimer son éloignement au régime sanguinaire de la Kabilie.

Le président français a inauguré en marge de la francophonie le 13 octobre 2012, une plaque au Centre culturel français de Kinshasa, et la médiathèque a été baptisée du nom du militant décédé
.

Un message fort symbolique qui a un certain retentissement diplomatique. Un signal fort à l'endroit du pouvoir en place.

Joseph KABILA, voulait cette francophonie, il aura la honte de sa vie. Pestiféré chez " lui " !

Roger BONGOS

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Libre Examen le 14/10/2012, 12:38 am

Jim KK a écrit:
Libre Examen a écrit:
Jim KK a écrit:Reynders se démarque des déclarations de Hollande

"Des déclarations destinées à l’opinion nationale française" Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Lors d’un entretien avec la presse belge, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a pris ses distances avec la condamnation ferme du président français, François Hollande. « Je regrette toujours qu’il y ait des déclarations très fortes qui sont davantage destinées à l’opinion nationale », a-t-il dit.

http://www.lesoir.be/98225/article/actualite/belgique/2012-10-12/francophonie-reynders-se-démarque-des-déclarations-hollande


Oyo nde ESENGO NA MOTEMA ! CONGO ELENGI MINGI !

Congo na ngai mawa!!! Sad Sad

Na MAWA, na ESENGO, MOTEMA NA YO MOKO SE EPONAEEEE....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  link le 14/10/2012, 12:39 am

RDC: L'exercice d'équilibriste de François Hollande

http://m.20minutes.fr/societe/1021986-rdc-exercice-equilibriste-francois-hollande/



Au fil d'une journée menée au pas de charge, François Hollande a également rencontré les principaux opposants au président congolais contesté depuis sa réélection de 2011, notamment Etienne Tshisekedi, figure emblématique de cette opposition. «Je n’attendais rien du président Hollande sur la situation au Congo. Il n’y a que les Congolais qui savent ce qu’il se passe ici. Et personne d’autres. Mais nous croyons toujours dans les valeurs pour lesquels il est là, de bonne gouvernance et de démocratie», a lâché le président de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à la sortie de sa rencontre avec le président français.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  link le 14/10/2012, 2:12 am

Derrière les sourires, une rencontre tendue entre François Hollande et Joseph Kabila

http://www.rfi.fr/afrique/20121013-sommet-francophonie-france-rdc-derriere-sourires-circonstance-rencontre-tendue-entre-mm-hollande-kabila

La rencontre entre François Hollande et Joseph Kabila fut courte : 35 minutes au total. Joseph Kabila a attendu son hôte sur le perron du palais de la Nation. « Bienvenue à Kinshasa », a dit le président congolais. « Merci de m'accueillir », a répondu le président Hollande. La poignée de main fut brève, furtive. Service minimum.


EN SÉANCE PLÉNIÈRE, DE PETITS SIGNES QUI NE TROMPENT PAS
Quelques fois, certains gestes sont beaucoup plus parlants que des paroles. Dans les sommets francophones, quand un orateur a terminé son discours et retourne à sa place, la coutume veut que ses voisins l'applaudissent. C'est le « salut ». Mais ce vendredi, quand Joseph Kabila, premier orateur de la cérémonie d'ouverture, est redescendu de son pupitre et a regagné sa place près de François Hollande, celui-ci ne l'a pas applaudi, ne lui a pas serré la main et est resté le regard plongé dans ses notes.

Puis, quand le président français est monté à son tour au pupitre, il a commencé son discours en saluant Abdou Diouf, le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), mais sans prononcer une seule fois le nom de Joseph Kabila. C'est dire l'état d'esprit du président français ici à Kinshasa : il n'a pas ménagé son homologue congolais, et aurait pu en conséquence mécontenter une salle toute acquise à Joseph Kabila.

Mais non ! François Hollande a été ovationné, notamment au moment d'évoquer la guerre au Kivu, dans l'Est, lorsqu'il a prononcé cette phrase : « Je veux réaffirmer que les frontières du Congo sont intangibles et doivent être respectées ». A ce moment d'ailleurs, la chef de la délégation rwandaise, la ministre Louise Mushikiwabo, n'a pas bronché.

Autre orateur qui n'a pas ménagé le président congolais : le Premier ministre canadien, Stéphane Harper. « Je ne peux passer sous silence les violations des droits de l'homme dans le monde francophone, a-t-il dit. Le ministre canadien de la Francophonie s'est rendu à Kinshasa pour parler de ces problèmes ». Aucune réaction à ce moment-là de la part de Joseph Kabila dont le visage est resté de marbre. En revanche, à la fin de ce discours, François Hollande a applaudi l'orateur canadien.

je ne suis pas fan de joseph kabila mais que le président français traîte le président congolais comme un minable,
personnellement, ça me dérange un peu parce qu' après tout, kabila représente la RDC à ce sommet et l'humilier c'est humilier
aussi tous les congolais. Mais bon, kabila est et restera une honte pour notre Pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Flick de Kolwezi le 14/10/2012, 2:19 am

Je suis á 100% de même avis que toi avec ton dernier paragraphe.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les échos de la Francophonie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum