CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 29/3/2013, 3:12 pm

coup d'état en Centrafrique ,la grande comédie de la France.


http://www.apricainfo.com/site/fr/docs/magazine/No6.pdf

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  ndonzwau le 29/3/2013, 10:11 pm

"Centrafrique-RD Congo : effet domino ?
(AgoraVox 28/03/2013)

° http://www.africatime.com/rdc/popup.asp?no_nouvelle=729798
La chute du Président centrafricain François Bozizé, le 24 mars dernier, n’a pas fait grand bruit dans la presse internationale. Un évènement qui pourtant pourrait être le début d’un nouveau cycle de bouleversements majeurs en Afrique centrale, avec, une fois de plus, la République Démocratique du Congo dans le collimateur.
Deux éléments, au moins, devraient inquiéter les Congolais au plus haut point et rappeler la douloureuse expérience du Rwanda : la chute d’un régime plutôt « ami » et la possible implication de l’élite politico-militaire de Kigali dans les évènements récents en République Centrafricaine.(...)"

confused Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes confused


Compatriotiquement!

PS

"Des soldats sud-africains signalés à Gemena
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=7898
Des éléments du corps expéditionnaire sud-africain à Bangui. Photo Reuters
Des sources locales au chef-lieu du district du Sud Ubangi rapportent que plusieurs avions C 130 de l’armée sud-africaine "ont débarqué" des hélicoptères qui seraient en cours de montage. La province de l’Equateur est frontalière avec la République Centrafricaine. Depuis janvier dernier, l’Afrique du Sud avait envoyé 400 soldats à Bangui à la rescousse du régime de François Bozize. Treize de ceux-ci ont été tués lors de l’entrée de combattants de
«la Séléka». Le président Jacob Zuma avait traité les nouveaux maîtres de la RCA de «bandits». Le chef d’Etat sud-africain préparerait-il une "opération punitive" à partir du territoire congolais?
(...)
"Affairisme"
(...)
Un coup dur pour "Joseph Kabila"

Sur un plan congolo-congolais, le changement de régime intervenu à Bangui est un "coup dur" pour "Joseph Kabila". Inutile de dire que François Bozizé a rendu d’"éminents services" à son homologue congolais dans le cadre du "dossier Bemba". On le sait, pour avoir soutenu le président centrafricain d’alors, Ange-Félix Patassé, "JPB" s’était attiré les foudres de la France de Jacques Chirac laquelle a porté au pouvoir le chef rebelle qu’était Bozizé en 2003.

Pour faire "payer" à Bemba son soutien à Patassé, Bozize et ses hommes de mains vont jouer un rôle de premier plan pour confectionner des "témoignages à charge" sur les "crimes de guerre" qu’auraient commis les combattants du MLC à Bangui. A titre d’illustration, il y a ce message électronique daté du 21 avril 2006. L’expéditeur s’appelle Abdou Karim Meckassoua. En avril 2006, l’homme assumait les fonctions de ministre d’Etat chargé de la Communication au sein du gouvernement centrafricain. Ce "courriel" était adressé à l’ambassadeur de la RD Congo à Bangui (mugaruka@hotmail.com) ainsi qu’à Léonard She Okitundu (sheokitundu@hotmail.com), alors directeur du cabinet de "Joseph Kabila". On peut lire : «Objet : JPB CPI. Chers amis, je vous transmets les infos nécessaires à la très haute attention du PR. Merci de mettre 2 billets A/R à disposition sur AF, pour un départ le 22 avril de Bangui et retour le 24 avril via Douala pour A. Karim Meckassoua et Me Goungaye Wanfiyo Nganatoua. Je confirme le rendez-vous avec Antoine qui a mon contact de Paris (...). Mes respects au PR et merci pour votre diligence.» L’avocat Wanfiyo Nganatoua est mort mystérieusement en décembre 2008. Un gros camion a percuté sa voiture au moment où il enquêtait sur les crimes imputables aux combattants de l’ex-chef rebelle Bozize.

Question : A quoi vont servir les hélicoptères sud-africains en cours de montage à Gemena?"


Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 31/3/2013, 7:21 pm

TERRIBLES GEOLES DU DICTATEUR FRANCOIS BOZIZE DECOUVERTES, UN VERITABLE MOUROIR

Shocked Shocked

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  KOTA le 31/3/2013, 8:55 pm

LES TRISTEMENT CELEBRES "SAFE HOUSES" de l anr a kinshasa et al interieur du pays - RESERVEES AUX PRISONNIERS POLITIQUES - ne sont pas mieux Evil or Very Mad
TERRIBLES GEOLES DU DICTATEUR FRANCOIS BOZIZE DECOUVERTES, UN VERITABLE MOUROIR

ShockedShocked

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Troll le 31/3/2013, 9:21 pm

Surprised BA ZO LUKA YE...TOOO BONI ?

Sont-ils entrain de "rassembler" les preuves...avant de rattraper Bozize qui risque de se retrouver á la CPI Exclamation En tout cas, les soldats SudAf temoignent dèjà..de l´usage des enfants soldats dans les rangs de SELEKA Twisted Evil

Confusion totale? La RCA est le territoire "pre-carré" de la France..comme la Côte d´Ivoire...L´Afrique du Sud a appris ce qui se passe quand on se met sur le chemin de la France..exactement comme l´Angola qui avait tentée d´aider Gbagbo....

GEMENA Question

Mr Kota, la RSA sera "the nation leader" dans la fameuse brigade d´intervention de l´ONU au Kivu...nous ne serons pas surpris de voir la SANDAF..se preparer pour la mission..en recuperant d´abord ces hommes en RCA.. Idea

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  KOTA le 1/4/2013, 1:04 am

L’Afrique
du Sud s’interroge sur la présence de ses soldats en Centrafrique










Un soldat sud-africain dans un véhicule
blindé à Begoua près de Bangui, le 23 mars 2013.
REUTERS

Par RFI
Le
président sud-africain Jacob Zuma se rendra mercredi 3 avril à Ndjamena pour
assister au sommet de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale sur
la situation en RCA.

Treize
soldats sud-africains sont morts samedi 23 mars lors d'affrontements avec les
forces de la Seleka. Un bilan qui soulève de nombreuses questions en Afrique du
Sud sur la mission exacte de leurs troupes dans le pays, qui fait apparaître
Pretoria comme l'un des derniers soutiens de l'ancien président
Bozizé.





C'est en marge du sommet des Brics de Durban, en
Afrique du Sud, que le président tchadien Idriss Déby avait annoncé la tenue de
la réunion de Ndjamena, et y avait invité son homologue sud-africain.

Le
porte-parole de Jacob Zuma reste vague, expliquant que « toutes les facettes
du problème »
centrafricain y seront discutées, y compris la présence des
soldats sud-africains dans le pays. « Nous n'avons jamais été opposés à
discuter de ce sujet »
avec les confrères africains, explique
t-il.

Les affrontements de samedi dernier mettent Jacob Zuma dans une
situation difficile vis-à-vis de l'étranger, car il était le dernier soutien au
président Bozizé mais aussi et surtout, dans son propre pays.

« Ce
n'est pas notre région. L'Etat n'y a pas d’intérêts économiques que nous
connaissions. Et il n'y a pas de mandat international qui justifie notre
participation à cette guerre »
, note une éditorialiste du Daily
Maverick
. Pourquoi alors y rester ?

Le parti d'opposition DA
(Alliance démocratique) a demandé une enquête sur le rôle de l'armée en
République centrafricaine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Admin le 5/4/2013, 1:40 am


Centrafrique : Les dernières heures de François Bozizé au pouvoir


Depuis l’appel de Zuma, Bozizé a compris qu’il était entrain de passer ses dernières heures à la tête de la Centrafrique. Un roi nu qui ne comptait plus aucun soutien régional. Putschiste en son temps, il s’est rappelé sûrement de la manière avec laquelle son prédécesseur, Ange Felix Patassé, avait été lâché. Il faut partir, mais où et comment ? Non, il ne veut pas prendre le risque de se rendre a l’aéroport de Bangui protégé par les Français. Et, de l’autre côté de la rive du fleuve Oubangui, il a un précédent avec les hommes de Jean Pierre Mbemba intégré dans les FARDC. Il décide enfin dans la nuit de samedi à dimanche de prendre la route de l’ambassade de l’Afrique du sud sous escorte de l’armée sud Africaine qui sécurise les lieux et procède à son exfiltration de la ville vers Gbadolite (village natal de Mobutu Sese Seko) dans la journée de dimanche entre 10heures et 11heures Gmt où se trouvait déjà une partie de sa cour après avoir obtenu les assurances de Zuma et Musseveni. Ce sont ces deux chefs qui ont pris le soin de saisir Kabila de l’arrivée d’un invité encombrant. Le président centrafricain, dont le départ a été confirmé par Paris dimanche, s'est enfui en République démocratique du Congo (RDC) alors que les rebelles s'emparaient de Bangui, a affirmé un de ses conseillers. La RDC a sollicité l'aide du Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) pour transporter la famille du président centrafricain François Bozizé, a indiqué un représentant des Nations unies.

http://www.lesafriques.com/actualite/centrafrique-les-dernieres-heures-de-francois-bozize-au-po.html?Itemid=89?articleid=38198
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 5/4/2013, 10:00 am

En bref BOZIZE a été lâché par les français pour leurs intérêts président juste le titre quand l'aéroport est sécurisé par les français, il faut se poser des questions.

A chaque fois qu'il y a un problème francophone, les français se permettent de sécurisé l'aéroport sous le pretexte au cas où il faut évacuer leurs ressortissants.......Les préfets africains de la Franc n'ont pas encore compris qu'ils doivent s'unir pour lutter contre ses prédateurs sans foi ni loi et travailler pour leurs peuples.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/centrafrique-un-coup-de-force-de-133123


Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 5/4/2013, 12:33 pm

François BOZIZE rompt le silence! Dans une interview exclusive accordée à VoxAfrica, le président déchu de la RCA revient sur les évènements ayant conduit à sa chute, son anlyse de la situation, ses rapports avec la communauté internationale, ses rapports avec les dirigeants d'Afrique Centrale et son avenir politique.


http://www.voxafrica.com/vod/videos/?v=0_nayibk5k




_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 1/5/2013, 6:23 pm

J.C Vuemba : Il faut chasser la famille BOZIZE de Kinshasa


_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 1/5/2013, 7:27 pm

Alia mbongo mpe akanga monoko na ye et qu'il utilise son énergie pour ce que l'on sait ZOBA.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  ndonzwau le 20/6/2013, 7:02 pm

"Centrafrique : Bozizé décidé à reconquérir Bangui...
°http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=8080  
Depuis son renversement, le 24 mars dernier, François Bozizé serait "hanté" par une seule ambition : reconquérir le pouvoir qui lui a été arraché par «des musulmans» du Nord. L’homme consulte. Il voyage beaucoup. Il serait à la recherche des appuis extérieurs. La province congolaise de l’Equateur va-t-elle servir de base de lancement de ce que d’aucuns appellent déjà un «contre-coup d’Etat» ?

Dès le lendemain de la chute de François Bozizé, des observateurs avaient signalé la présence inhabituelle des troupes sud-africaines à Gemena, district du Sud Ubangi. Les mêmes observateurs s’étaient inquiétés du regroupement, à Zongo, l’autre localité congolaise, des soldats centrafricains, fidèles au régime déchu.
Dans une déclaration, faite le jeudi 13 juin à l’Assemblée nationale congolaise, le député José Makila Sumanda (opposition), natif de cette partie du pays, a fait état de la «présence massive» des militaires «au nord» de la province de l’Equateur. Il a demandé des explications au ministre de l’Intérieur, le PPRD Richard Muyej. «La partie nord de l’Équateur est fortement militarisée, a-t-il affirmé. Les militaires sont partout, à partir de Yakoma jusqu’à Zongo. La population ne comprend plus rien. Elle se sent en insécurité, parce qu’il n’y a pas de guerre chez nous». Et d’ajouter : «En tant que députés nationaux, nous devons savoir ce qui se passe chez nous pour informer la population. Nous demandons que le ministre de l’Intérieur nous dise exactement ce qui ne va pas dans le coin». Au moment où ces lignes sont couchées, la réponse du ministre Muyej se faisait attendre. Embarras?
Confronté au mouvement insurrectionnel du Séléka, Bozizé avait fait appel à la «coopération militaire» sud-africaine pour garantir la pérennité de son pouvoir. L’homme s’apprêtait à tripatouiller la Constitution pour faire sauter le 
«verrou» qui l’empêchait de prétendre à un troisième mandat. Son «ami» Jacob Zuma, le très affairiste chef d’Etat sud-africain, avait dépêché 300 soldats de son pays à Bangui. «Les Sud-Africains sont ici dans le cadre d’un accord de coopération bilatérale conclu avant le déclenchement de la rébellion, avait déclaré un Bozizé revigoré, dans un entretien avec J.A. n°2724 du 24-30 mars 2013. (…), ils n’en repartiront qu’une fois les conditions sécuritaires réunies, ce qui n’est pas le cas». Le général-président s’était trompé. Lors de la prise de la capitale centrafricaine, fin mars, les «Sudaf’» seront hachés menu par les «soudards» de Michel Djotodia. Inutile de dire que Zuma rumine la "vengeance".

Des sources indiquent que Bozize voyage beaucoup. Il serait absent de son 
«refuge provisoire» au Cameroun. Il aurait été aperçu récemment à Kampala chez Yoweri Kaguta Museveni. Question : l’ex-président centrafricain serait-il tenté d’organiser une «contre-insurrection» ? «(…). J’apprends ça et là qu’il se prépare militairement à revenir (…)», a déclaré Anicet Dologuélé, ancien Premier ministre d’Ange-Félix Patassé (voir J.A. n°2735 du 9-15 juin 2013). Dans la précédente édition de cette même publication, l’ancien ministre centrafricain des Finances, Sylvain Ndoutingaï, assure avoir parlé au téléphone avec son ancien patron de président et oncle qui l’avait «viré» en juin 2012. «(…). J’ai constaté qu’il n’a pas pris conscience de ce qui est arrivé à notre pays et des erreurs qu’il a commises. Je lui ai dit qu’il vivait dans un monde irréel. (…)».
Selon des sources, les activités des partisans de Bozizé, vivant au pays de Mandela, seraient sous la surveillance des «services» sud-africains. Au motif que ces exilés seraient sur le point de mettre sur pied une «organisation révolutionnaire». But : évincer Michel Djotodia. D’où tout l’intérêt de cerner la raison profonde de la «militarisation» de la partie boréale de la province de l’Equateur. Est-ce pour désarmer les soldats centrafricains refugiés, avec armes et bagages, de l’autre côté de la rivière Ubangi ? Est-ce pour préparer un "blitzkrieg" - guerre éclair - pour «venger» les soldats sud-africains et réinstaller Bozizé au pouvoir? Quel rôle jouerait «Joseph Kabila» dans ce micmac militaro-diplomatique ? L’avenir le dira…"

"RDC: le député Makila dénonce une présence massive des militaires au nord de l’Équateur
° http://radiookapi.net/actualite/2013/06/14/rdc-le-depute-makila-denonce-une-presence-massive-des-militaires-au-nord-de-lequateur/


La présence massive des militaires au nord de la province de l’Equateur inquiète la population locale. Le député national José Makila l’a dit jeudi 13 juin à l’Assemblée nationale où il a présenté une question d’actualité. L’élu de Gemena réclame les explications du ministre de l’Intérieur à ce sujet.
«La partie nord de l’Équateur est fortement militarisée. Les militaires sont partout, à partir de Yakoma jusqu’à Zongo. La population ne comprend plus rien. Elle se sent en insécurité, parce qu’il n’y a pas de guerre chez nous», a déclaré José Makila, parlant au nom des habitants de ce coin du pays.
Selon lui, cette présence militaire traumatise les populations des territoires de Yakoma, Zongo, Gemena, Mobai Mbongo, Businga, Budjala et Libenge.
«En tant que députés nationaux, nous devons savoir ce qui se passe chez nous pour informer la population. Nous demandons que le ministre de l’Intérieur nous dise exactement ce qui ne va pas dans le coin», a-t-il poursuivi.
S’il y avait un problème d’insécurité dans cette zone, selon la même source, c’est la population qui alerterait les agents de l’ordre.
Le député Makila dit craindre le rançonnement de la population locale.
«On ne peut pas larguer comme ça partout des militaires, qui, demain ou après demain, n’auront pas leurs soldes. Et ils vont commencer à rançonner la population. Là, nous ne sommes pas d’accord. La population s’en plaint. Elle est fortement inquiète», a-t-il souligné."

° 
http://radiookapi.net/actualite/2013/03/29/equateur-des-militaires-fideles-francois-bozize-creent-linsecurite-zongo/


Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 1/10/2013, 9:30 pm


Kie kie kie kie

[POLITIQUE] FRANÇOIS BOZIZÉ ARRÊTÉ EN BELGIQUE EN POSSESSION DE FAUX DOCUMENTS DE TRANSPORT


François Bozizé a été arrêté à Bruxelles en possession de faux documents de transports, puis a été extradé vers la France où il sera jugé au tribunal de Paris,


L’ancien président de la Centrafrique devra répondre à une accusation de blanchiment d’argent, et une plainte d’un collectif de centrafricains à son encontre.


http://negronews.fr/2013/09/30/politique-francois-bozize-arrete-en-belgique-en-possession-faux-documents-transport/

PARIS — Arrêté à Bruxelles en Belgique en possession de faux documents de transport il y a quelques jours, l’ex président de la Centrafrique François Bozizé a été remis il y a 24 heures aux autorités françaises.
Le juge du Tribunal de grande instance de paris, hier a requalifié ses chefs d’accusation.
Car en plus de la plainte d’un collectif centrafricain contre lui et prise en compte par le tribunal, il écope en plus du délit de fuite, car il ne devait pas quitter la France, de détention de faux documents, et de blanchiment d’argent.
Il est mis sous examen et contrôle judiciaire strict, en attendant l’instruction de ses procès.

singatioubangui.org

_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Admin le 1/10/2013, 10:14 pm

Mathilde a écrit:
Kie kie kie kie

[POLITIQUE] FRANÇOIS BOZIZÉ ARRÊTÉ EN BELGIQUE EN POSSESSION DE FAUX DOCUMENTS DE TRANSPORT


François Bozizé a été arrêté à Bruxelles en possession de faux documents de transports, puis a été extradé vers la France où il sera jugé au tribunal de Paris,


L’ancien président de la Centrafrique devra répondre à une accusation de blanchiment d’argent, et une plainte d’un collectif de centrafricains à son encontre.


http://negronews.fr/2013/09/30/politique-francois-bozize-arrete-en-belgique-en-possession-faux-documents-transport/

PARIS — Arrêté à Bruxelles en Belgique en possession de faux documents de transport il y a quelques jours, l’ex président de la Centrafrique François Bozizé a été remis il y a 24 heures aux autorités françaises.
Le juge du Tribunal de grande instance de paris, hier a requalifié ses chefs d’accusation.
Car en plus de la plainte d’un collectif centrafricain contre lui et prise en compte par le tribunal, il écope en plus du délit de fuite, car il ne devait pas quitter la France, de détention de faux documents, et de blanchiment d’argent.
Il est mis sous examen et contrôle judiciaire strict, en attendant l’instruction de ses procès.

singatioubangui.org
Math il fallait ba tinda ye ata na CPI JP a beta ye makofi kuna Laughing 
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 2/10/2013, 9:47 am

Admin a écrit:
Mathilde a écrit:
Kie kie kie kie

[POLITIQUE] FRANÇOIS BOZIZÉ ARRÊTÉ EN BELGIQUE EN POSSESSION DE FAUX DOCUMENTS DE TRANSPORT


François Bozizé a été arrêté à Bruxelles en possession de faux documents de transports, puis a été extradé vers la France où il sera jugé au tribunal de Paris,


L’ancien président de la Centrafrique devra répondre à une accusation de blanchiment d’argent, et une plainte d’un collectif de centrafricains à son encontre.


http://negronews.fr/2013/09/30/politique-francois-bozize-arrete-en-belgique-en-possession-faux-documents-transport/

PARIS — Arrêté à Bruxelles en Belgique en possession de faux documents de transport il y a quelques jours, l’ex président de la Centrafrique François Bozizé a été remis il y a 24 heures aux autorités françaises.
Le juge du Tribunal de grande instance de paris, hier a requalifié ses chefs d’accusation.
Car en plus de la plainte d’un collectif centrafricain contre lui et prise en compte par le tribunal, il écope en plus du délit de fuite, car il ne devait pas quitter la France, de détention de faux documents, et de blanchiment d’argent.
Il est mis sous examen et contrôle judiciaire strict, en attendant l’instruction de ses procès.

singatioubangui.org
Math il fallait ba tinda ye ata na CPI JP a beta ye makofi kuna Laughing 

Admin
Kie kie kie fingers crossed !!  Wink Laughing Laughing Eteya ba misusu oyo batikali .....
Mad Mad 



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Mathilde le 2/10/2013, 9:47 am

Admin a écrit:
Mathilde a écrit:
Kie kie kie kie

[POLITIQUE] FRANÇOIS BOZIZÉ ARRÊTÉ EN BELGIQUE EN POSSESSION DE FAUX DOCUMENTS DE TRANSPORT


François Bozizé a été arrêté à Bruxelles en possession de faux documents de transports, puis a été extradé vers la France où il sera jugé au tribunal de Paris,


L’ancien président de la Centrafrique devra répondre à une accusation de blanchiment d’argent, et une plainte d’un collectif de centrafricains à son encontre.


http://negronews.fr/2013/09/30/politique-francois-bozize-arrete-en-belgique-en-possession-faux-documents-transport/

PARIS — Arrêté à Bruxelles en Belgique en possession de faux documents de transport il y a quelques jours, l’ex président de la Centrafrique François Bozizé a été remis il y a 24 heures aux autorités françaises.
Le juge du Tribunal de grande instance de paris, hier a requalifié ses chefs d’accusation.
Car en plus de la plainte d’un collectif centrafricain contre lui et prise en compte par le tribunal, il écope en plus du délit de fuite, car il ne devait pas quitter la France, de détention de faux documents, et de blanchiment d’argent.
Il est mis sous examen et contrôle judiciaire strict, en attendant l’instruction de ses procès.

singatioubangui.org
Math il fallait ba tinda ye ata na CPI JP a beta ye makofi kuna Laughing 

Admin
Kie kie kie fingers crossed !!  Wink Laughing Laughing Eteya ba misusu oyo batikali .....
Mad Mad 



_________________
Le deuil, c’est pour la vie. Ca ne s’en va jamais, ça fait progressivement partie de vous, à chaque pas, à chaque souffle.”

Jandy Nelson,  

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 28/11/2013, 8:20 pm

V
 


Il y avait déjà des soldats français en rsa donc on laisse mourir des gens et on en profite pour venir protéger ses intérêts.

http://allainjules.com/2013/11/28/centrafrique-france-dans-les-meandres-dune-intervention-qui-ne-dit-pas-son-nom/


Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 2/12/2013, 6:32 pm

HOLLANDE s'en va t'en guerre lui qui au départ disait que c'est un problème centrafricain.


http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/centrafrique-la-guerre-de-noel-144465

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Admin le 6/12/2013, 12:12 am

Qu’est ce qui fait qu’un président malmené dans les sondages … (on dit de lui le plus impopulaire que la France n’ait jamais connu) devienne un va-t-en-guerre ?
Réponse simple : Le fric.
L’Afrique connait des taux de croissance économique fulgurants … Tenez par exemple le taux de croissance PIB en 2013… quelques chiffres ….On a la Guinée Équatoriale 38%, Tchad 34%, Éthiopie 14%, Namibie 12%, Nigeria 11%

La France va de plus en plus intervenir en Afrique pour reprendre le terrain qu’occupent aujourd’hui la Chine et l’inde là ou elle a perdu son influence et va se battre bec et ongles pour protéger son influence là où l’empire règne encore. La meilleure illustration est ce qui se passe en Algérie, la Chine est devenue le premier fournisseur de l’Algérie détrônant la France, l’Algérie a importé de la Chine 4.5 milliards $ de marchandises en 2013. Du Jamais vu!

Nous allons donc voir de plus en plus des interventions comme ça de la France …. En échange de nous apporter la paix, elle exigera de recevoir en retour des partenariats bien gourmands! Ira-t-elle jusqu’à nous faire le cout du pyromane pompier? Je le soupçonne.

Quoiqu’il en soit il y a un dynamisme économique que l’Afrique est entrain de connaitre. Ils (français) doivent compter avec … comme le font les chinois, en mettant les échanges sur des bases un peu plus équilibrées. Ils doivent aussi compter sur la maturité politique de l’africain d’aujourd’hui … décomplexé qui est loin de l’attitude complexé qu’affichaient nos parents. Sans un partenariat gagnant-gagnant la France n’y arrivera pas. Déjà en suivant le sommet économique France-Afrique qui vient de se tenir à Bercy on peut percevoir le changement de ton … fini le ton paternaliste du passé … on le dit haut et fort la France a besoin de l’Afrique dit Moscovici !!!

Bon sikoyo to solola bien comme dirait Werrason
avatar
Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 6/12/2013, 12:36 am

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-13481.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Troll le 6/12/2013, 12:46 am

Razz Lisolo ya "petrole" banda kala

Comme au Congo BZV où Lisouba "élu démocratiquement", en RCA Patassé va payer aussi..Like a Star @ heaven Ce que depuis la decouverte du petrole dans ce pays, la France n´entend pas laisser passer cette occasion:star: Razz Les dirigeants francais ne vont plus hésiter d´utiiliser leur armée en Afrique pour défendre leurs intêrets:evil: Evil or Very Mad Evil or Very Mad 

Observez comment toute la classe politique en France ..fait front commun quand il s´agit du Mali..et bientôt de la RCA:arrow: Ce que la France dont l´économie plonge n´a plus d´autres solutions miracles que de se tourner vers l´Afrique:star: Like a Star @ heaven 

On renverse Lissouba et Patassé..avec Bozizé qui s´est montré non seulement incompetant et moins habile que Sassou..car il refusait tout simplement une petite ouverture démocratique..même de face.. comme á Brazaville ou au Tchad, la France lance "Seleka"Like a Star @ heaven avec l'aide d´Idris Deby..et la suite est là visible: la France qui avait pratiquement chassée Zuma..dont les financiers puissants de l´ANC visaient le petrole en RCA..oui, la France retourne en RCA..comme au Mali:star: Like a Star @ heaven 

Même si avec "cynisme", les congolais de la RDC devraient-être contents de ce retour de la France:face: qui aide á instaurer un peu d´équilibre pour nous..Kagame et Museveni ont eu une grande défaite avant tout á cause de cette politique musclée de la France au sein du Conseil de SécuritéWhat a Face What a Face 

Ah lisolo ya petrole, petrole du parc de Virunga qui faisait courir Kagame et Museveni, petrole en RCA qui fait revenir la France qui pourtant avait fermée ses bases militaires en Afrique..et comptait quitter l´Afrique:face: Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 6/12/2013, 12:51 am

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-13510.html

Ils se permettent de décider pour des pays soi disant souverains.

Nsomo mpe mawa.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Arafat le 6/12/2013, 9:41 am

mongo elombe a écrit:http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-13510.html

Ils se permettent de décider pour des pays soi disant souverains.

Nsomo mpe mawa.
En marge de l´intervention française en RCA, le président malien IBK avait declaré hier sur BFM TV : Il eut été mieux que les Africains puissent avoir aussi une force d´intervention rapide sinon on se retournera toujours vers la France pour jouer le rôle de gendarme (et ce, à mon avis dans plusieurs domaines).

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  mongo elombe le 6/12/2013, 11:45 am

Ils font quoi pour avoir cette force d'interposition? Ils resteront toujours esclaves de la France mais quand il s'agit de tirer sur le peuple, leurs militaires sont champions.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  ndonzwau le 9/12/2013, 1:36 am

Qu’il s’agisse de Gbagbo et la Côte d’Ivoire, de Kadhafi et La Lybie, de El Assad en Syrie comme aujourd’hui en Centrafrique (et hier au Cambodge avec les Khmers Rouges et bien des autres entreprises anti-impérialistes du Tiers-Monde en Amérique Latine, en Asie et en Afrique…), je me suis toujours méfié de donner mon avis de peur qu’il soit mal compris…
Ce que perso j’ai l’anti-impérialisme plus pragmatique qu’idéologique !


Idéologiquement je n’ai aucun doute; pour nous les faibles d’aujourd’hui l’anti-impérialisme est un devoir : la domination des puissants nous est largement préjudiciable, nous devons chercher à nous en prévenir si nous voulons mieux construire nos Nations !
Néanmoins dans la réalité de la geste africaine hier comme aujourd’hui nous la combattons souvent de la pire des manières, nous n’utilisons pas l’espace d’autonomie qui nous est abandonné, car il en existe toujours un, de l’efficace façon à installer les bases élémentaires de notre développement propre…

En Côte d’Ivoire, en Lybie et en Centrafrique… (je laisse volontiers de côté le cas de notre Congo pour dépassionner le débat), la France a des intérêts économiques, commerciaux, industriels, (géo)politiques à préserver, ne fût-ce déjà les marchés perdus gagnés par la Chine et d’autres, à tenter de récupérer…
Tout dirigeant africain est pour le moins censé le savoir et être conscient comme je le suis que derrière son Sommet pour la Paix et la Sécurité en Afrique F Hollande poursuit tous ces intérêts mais en même-temps qui l’en blâmerait tant que ça ; n’est-ce pas sa mission en tant que Chef de l’Etat français ?
Que font-ils à leurs places nos illustres "princes", ceux présents et absents à l'Elysée ?
Ici une opportunité de plus leur a été offerte, s'en sont-ils saisis et s'en saisiront-ils demain en actes conséquents passées leurs proclamations d’orgueil de circonstance ?
Bon prince( !) Hollande conclut sa rencontre en planifiant que l’Afrique assure sa propre sécurité ; que demande de plus le peuple ?

Justement l’Afrique elle-même parlons-en; que fait-elle de propre pour son développement, sa sécurité ?
Avons-nous besoin de nous entre-tuer entre nous, d’installer des dictatures qui ignorent une partie de nos peuples, oppriment, affament nos pays pour démontrer que nous combattons les puissants impérialistes alors que nous leur offrons au contraire par nos méfaits toutes les (bonnes) occasions de s’immiscer dans nos affaires ?
Au-delà de la lourde main impérialiste qui nous subjugue il y’a place à faire dans nos Etats que nous ne faisons pas ou que nous faisons mal ! C’est pour moi ce qui s’est essentiellement passé, vu du côté de nos responsabilités, en Côte d’Ivoire, au Mali… ; c'est ce qui se passe aujourd’hui en Centrafrique !

Voilà l’objet essentiel de mon dilemme : contre la France néocoloniale mais aussi contre l’Afrique irresponsable qui stérilise ses actions de développement et permet ainsi davantage cette néo-colonisation !!!

(Je sais que j'ai tendance à être plutôt à être sévère envers nous-mêmes, mais pas autant maso jusque sinon à ne pas voir au moins à ne pas supposer que nos peuples ne sont pas les manchots ataviques de la planète et que subrepticement derrière nos échecs immédiats s'organise une réappropriation "sensée" de notre histoire... A quelle échéance ? Pas non plus autant naïf à m'imaginer une France puissante et intéressée nous élargir nos marges de manœuvres pour l'atteindre... Mais quelle est notre responsabilité sinon pas celle de nous attarder à faire le procès de la France mais celui contre la France par nos actes ? Pouvons-nous dire qu'aujourd'hui nous nous en sommes au moins donné les moyens ?)

Bref, point de doute que l’ingérence impérialiste nous pompe nos richesses et nos capacités, mais en cela ils ne pèchent pas  outre mesure ; c’est la loi des intérêts entre Nations et celle universelle du plus fort…
Le jour où nos politiques feront de leurs pouvoirs une meilleure gestion pour leurs populations plutôt que pour leurs postes, le jour où ils mettront toutes leurs convictions, toutes leurs intelligences, toutes leurs stratégies, toutes leurs actions à poursuivre nos intérêts généraux, je nous donnerais alors davantage de légitimité, d'autorité et de logique à pourfendre leurs interventions intéressées chez nous, à crier sur la France qui joue au gendarme, au pompier pyromane, au bienfaiteur prédateur !!!
Le compte y est-il vraiment aujourd’hui ???


"Sommet de Paris : l’Afrique doit assurer sa propre sécurité, affirme François Hollande
° http://radiookapi.net/actualite/2013/12/07/sommet-de-paris-lafrique-doit-assurer-sa-propre-securite-affirme-francois-hollande/
L’Afrique doit assurer sa propre sécurité, a affirmé le président françois Hollande lors de la clôture samedi 7 décembre du sommet France-Afrique. Pendant deux jours, plus d’une cinquantaine de chefs d’Etats et des gouvernements ont débattu de la sécurité et la paix dans leur continent. Dans son intervention, le président français a souligné que trois grands axes ont retenu l’attention des participants. Il s’agit de la sécurité, le développement et le partenariat économique ainsi que La réduction de réchauffement climatique.
Evoquant la question sécuritaire, le président français a déclaré que l’Afrique devrait assurer sa propre sécurité.
Une force d’intervention rapide devrait être mise en place dans le domaine de la formation, de l’encadrement et en équipement militaire, souligne-t-il.

A ce sujet, la France s’engage à former vingt mille soldats africains chaque année, souligne François Hollande.
Concernant la question de développement et le partenariat économique, François Hollande affirme que son pays va doubler son aide économique avec l’appui de l’Union européenne.
Quant à la question relative au réchauffement climatique, il a affirmé que tous les moyens seront mis en œuvre pour soutenir les pays africains dans leurs efforts contre la désertification et le risque de disparition de la faune et de la flore.
Cette rencontre de deux jours a réuni  plus d’une cinquantaine de chefs d’Etat et des gouvernements africains ainsi que le secrétaire générale des Nations-Unies, du président de l’Union Africaine et de l’Union européenne, et aussi le président de la Banque africaine de développement et de plusieurs autres personnalités internationales."


"Le sommet de l'Elysée célèbre la vision de Hollande pour les relations entre Afrique et France
° http://www.rfi.fr/afrique/20131208-sommet-elysee-vision-hollande-relations-afrique-france
Du discours de Dakar, l'an passé, où il proclamait la fin de la Françafrique, au sommet de l'Elysée ce week-end, il y a une cohérence dans la politique africaine de François Hollande.
Pour François Hollande, c'est un sommet exceptionnel qui s'est terminé samedi 7 décembre. Un sommet qui se termine par des décisions « exceptionnelles ». Sur les trois thèmes de cette réunion, sécurité, développement et climat. Pas de surprise, mais quelques annonces, déjà communiquées vendredi, et réaffirmées en conclusion de ce sommet.

C'est le principe qui a été affirmé et répété pendant ces deux jours : l'Afrique doit assurer sa sécurité elle-même. Pour intervenir vite et efficacement, face aux menaces, elle doit être dotée d'une force de réaction rapide. C'est sur ce vieux projet, qui a reçu l'adhésion de tous les pays participant, que l'accent a été mis durant ce sommet. Tous veulent croire qu'elle pourra voir le jour en 2015.
La France soutient cette force africaine et se dit prête à former, encadrer et équiper des soldats africains. Vingt mille soldats africains pourraient être entraînés par la France par an, propose Paris, qui espère que l'Europe sera solidaire. Réponse lors du prochain conseil européen les 19 et 20 décembre, qui doit aborder les questions de défense.

Ne pas oublier les échanges économiques
En matière de développement et d'économie, la France et l'Afrique ont affirmé à Paris leur volonté d'accroître leurs échanges commerciaux. Paris souhaite qu'ils soient multipliés par deux d'ici cinq ans.
Enfin, pour lutter contre les dérèglements climatiques, les chefs d'Etats présents ont appelé à une alliance entre l'Afrique et l'Europe pour réussir la Conférence sur le climat qui doit se tenir à Paris 2015.
« Nous avons une obligation de succès », a répété François Hollande, rappelant que l'Afrique était le continent le plus vulnérable... et le moins polluant en termes d'émissions de gaz à effet de serre.

La France « leader » de François Hollande en Afrique
Un sommet exceptionnel, dans des circonstances exceptionnelles, avec des décisions exceptionnelles... François Hollande n'a pas manqué de se gargariser à l'issue du sommet de l'Elysée. Encouragé, d'ailleurs, par le président sénégalais, pour qui il faut « magnifier » le rôle de la France. Une France « précurseur et leader », selon le président de l'Union européenne.
A leurs côtés, François Hollande savoure. Du discours de Dakar, l'an passé, où il proclamait la fin de la Françafrique, au sommet de l'Elysée ce week-end, il y a une cohérence dans la politique africaine de François Hollande. Une cohérence que les Français ne perçoivent pas toujours forcément en politique intérieure.

Au Mali comme en Centrafrique, le chef de l'Etat est intervenu non pour défendre un dictateur, ou des intérêts économiques, mais au nom des valeurs (lutter contre le terrorisme ou tout simplement sauver des vies humaines).
A l'heure où les Français redoutent le déclin de leur pays, les scènes de liesse au passage de l'armée française, hier au Mali et aujourd'hui en Centrafrique, entretiennent aussi le mythe de la grandeur de la France. Puissance moyenne à l'échelle de la planète, la France de François Hollande reste une grande puissance en Afrique."


"Document: la déclaration finale du Sommet de l’Elysée
° http://www.rfi.fr/afrique/20131207-document-declaration-finale-sommet-elysee
Le Sommet de l’Elysée sur la paix et la sécurité en Afrique qui s’est tenu les 6 et 7 décembre à Paris s’est clôt ce samedi en fin d’après-midi par une déclaration commune de la France et des 53 délégations de pays africains présentes. Des engagements ont été pris dans les domaines de «la paix et de la sécurité», sur le thème d’un «partenariat économique et développement» et sur le «changement climatique». Le document est à consulter dans cet article.(…)"


"La France en quête d’une politique africaine
° http://afrikarabia.com/wordpress/la-france-en-quete-de-politique-africaine/
Le Sommet de l’Elysée pour la  paix et la sécurité en Afrique se tiendra le 6 et 7 décembre à Paris. Une occasion de faire le point sur la politique africaine de François Hollande, hésitante et dictée par les interventions militaires.(...)"




Compatriotiquement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: CENTRAFIQUE : LES REBELLES ONT PRIS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ! LA FIN DE BOZIZE ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum