H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Page 8 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Djodjo B le 22/1/2015, 9:01 pm

Libre Examen,

Il n’y a que des individus miséricordieux qui peuvent faire confiance à ce menteur, manipulateur et bandit de mobutu. Ce type devra être puni de la même façon que mende, kanambe et tous les criminels et apprentis voleurs qui ont détruit le Congo. Je me suis toujours posé la question de savoir comment les Congolais peuvent oublier si vite et prêter oreille à quelqu’un comme terminator. NIONSO OYO EZA BA EGLISES; bo limbisa, bo limbisa, bo limbisa…et pendant ce temps on chie sur vos nez.

https://www.youtube.com/watch?v=JnSbYeNwlbk

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  LORD MBAKAMA le 22/1/2015, 11:59 pm

[b]la rue rien que la rue yes yes yes
Lui  NGBANDA a l'argent de Kagame...c connu

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Admin le 23/1/2015, 12:32 am

LORD MBAKAMA a écrit:[b]la rue rien que la rue yes yes yes
Lui  NGBANDA a l'argent de Kagame...c connu
Tu as tout dit!

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Hiro-Hito le 23/1/2015, 9:17 am

lol, nga nazo seka na nga kk, nasi na loba makambu ya Ngbanda oyo, mais batu ba landaka ye kk. Anyway, il parle des Angolais sur terrain pour tirer sur la population, mais en 92 pe ba oyo ba kenda marche ba lobaki la mm chose. Ndoki a yebaka kk moninga na ye ndoki

_________________
Cooperation only lasts as long as the status quo is unchanged (National Treasure)

I demand respect, if I can't get it, I'll take it

et que celui qui n'a pas d'épée vende son vêtement et achète une épée. Luc 22:36

Hiro-Hito
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  LORD MBAKAMA le 23/1/2015, 1:45 pm

Hiro-Hito a écrit: lol, nga nazo seka na nga kk, nasi na loba makambu ya Ngbanda oyo, mais batu ba landaka ye kk. Anyway, il parle des Angolais sur terrain pour tirer sur la population, mais en 92 pe ba oyo ba kenda marche ba lobaki la mm chose. Ndoki a yebaka kk moninga na ye ndoki

kiekeiekeiekeiekeiekeieke mon doyen, ngai pe na seki kaka

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Mathilde le 24/2/2015, 9:30 pm

Serge Welo répond à Honoré Ngbanda


_________________

L'Amitié,ce n'est pas d’être avec les amis quand ils ont raison,c'est d’être avec eux même quand ils ont tort..." André Malraux


Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Libre Examen le 26/2/2015, 7:01 pm

Mathilde a écrit:Serge Welo répond à Honoré Ngbanda


Candide Okeke, pour ne pas citer son nom, est pour Honoré Ngbanda ce que Lambert Mende est pour Joseph Kabila; Candide Okeke, c’est le Lambert Mende de Ngbanda. Candide Okeke, c’est le Tschaku de Ngbanda, c’est la voyeuse de Ngbanda.

Honoré Ngbanda, pour qui ne le sait pas, ou pour qui veut le croire, est selon lui-même, le plus grand connaisseur congolais en matière de renseignements, il sait à peu près tout sur chaque Congolais. Il a ses yeux et ses oreilles partout au Congo. Bref, il sait tout sur le Congo. Par exemple, il connait l’instant précis de la conception de Joseph Kabila;  il sait tout de ce qui se dit entre politiciens congolais. Ainsi, il était au courant mot pour mot de la réponse que Ya Tshitshi avait donnée à l’envoyé de Joseph Kabila, lorsque Ya Tshitshi était encore contre tout dialogue avec Joseph Kabila, l'usurpateur. (Ah comme les choses peuvent changer)

Mais revenons-en à Ngbanda. Croyez-le ou non, cet homme qui connait si bien les Congolais, qui est expert en renseignements, explique, dans l’entrevue qu’il avait accordée à Kerwin Mayizo, que son projet de libération du Congo de l’occupation stagne parce que, entre autres, les 50 officiers des FAZ à qui il avait fait part de ce projet l’auraient trahi, qu’ils auraient été corrompus. Il regrette que les Congolais soient si corruptibles.

Vraiment ! Quelle découverte.

Imaginez-vous que c’est à cet homme, à qui on avait confié la charge des services de renseignements du Zaïre. Le Congo aujourd’hui en paye le prix.

Honoré Ngbanda peut tranquillement continuer à vendre ses compétences. Il aura toujours des Congolais pour mettre leurs talents à son service.

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  djino le 4/5/2015, 6:13 pm




Honoré Ngbanda sur la Voie de Russie

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  ndonzwau le 22/6/2015, 11:29 pm

Voici l'adresse de Ngbanda à l'occasion du 10ème anniversaire de son mouvement, l'APARECO !

J'ai beaucoup de reproches à lui faire non pas tant par rapport à son passé de proche collaborateur de Mobutu (je suis de ceux qui pensent qu'il nous faut vite solder cette période en en tirant de leçons alors pratiques càd visibles dans nos actes actuels plutôt qu'à nous épuiser à la diaboliser tandis que nous n'agissons pas autrement...) mais en partie sur son diagnostic d'aujourd'hui et surtout sur sa stratégie...
Combien de fois me suis-je levé en le voyant faire et dire que j'aurais bien voulu lui en parler de vive voix mais Sieur Ngbanda est physiquement inaccessible; encore sa stratégie, passons...

Je viens parler ici de lui ce jour non pour ce désaccord mais pour vous dire que j'ai globalement aimé son discours et vous invite à le lire ou à l'écouter, il contient des enseignements ou rappels utiles pour un citoyen Congolais !


"Chers compatriotes,

Avant toute autre chose, je voudrais que nos pensées se tournent en direction des dizaines de millions de congolais tombés victimes de prédation et de barbarie des vautours qui dépècent notre pays depuis l'existence du Congo voilà près de deux siècles aujourd'hui. Je vous invite à vous lever et à garder respectueusement une minute de silence en leur mémoire.... (Je vous remercie)

Chers compatriotes,

Aujourd'hui, l'Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo, APARECO, vient de totaliser 10 ans ! En effet, le combat que nous avons débuté ensemble sous les quolibets, les injures et les sarcasmes de toutes sortes, ce combat a conquis aujourd'hui les cœurs des Congolais. Il a réveillé leurs consciences émoussées et il a fait tomber les écailles de leur ignorance et de leur indifférence. Et même si nous ne sommes pas encore parvenus à détruire la locomotive du train de l'occupation et de la balkanisation, nous pouvons toutefois nous venter d'avoir réussi à faire dérailler ses wagons et à bouleverser le programme de ses occupants. Nous sommes mêmes parvenu à renverser la vapeur. Car hier, la peur et l'angoisse avaient paralysé et cloué au sol tout le peuple congolais. Mais aujourd'hui, la peur et l'angoisse sont en train de changer de camp. Et dans un combat de libération, cela constitue un tournant décisif! Aujourd'hui, dans l'armée, dans la Police comme dans les milieux politiques et d'affaires, beaucoup d'occupants étrangers sont en train d'évacuer vers leurs pays d'origine les butins de leur pillage en RD- Congo. C'est un signe qui ne trompe pas!

Dix ans, c'est beaucoup, et c'est peu à la fois. C'est selon. Toutefois, pour un combat que l'on mène contre la puissante pieuvre des multinationales, ce monstre hideux à plusieurs tentacules et plusieurs têtes visibles et invisibles, 10 ans de combat, c'est un parcours plutôt élogieux. C'est aussi une dure épreuve qui exige beaucoup d'abnégation, de privation, de sueur et même beaucoup de larmes discrètes et silencieuses! Un proverbe africain dit : on ne peut pas voir les larmes du poisson, parce qu'il pleure dans l'eau.

C'est pourquoi, vous me permettrez de remercier en ce jour publiquement une femme de l'ombre, une femme sans figure et sans nom pour beaucoup parmi vous, mais une femme qui souffre dans le silence parce qu'elle a sacrifié ce qu'une femme a de plus cher au monde : son mari. Et pourtant, pas un seul jour elle ne m'a adressé des paroles de plainte ou de découragement. Je voudrais aussi, à travers elle, saluer et remercier tous mes enfants qui ont emboité le pas à leur maman pour m'encourager et m'exhorter à tenir bon. Pourtant je sais que comme tous les jeunes parents, ils auraient bien aimé voir, eux aussi, leurs enfants jouer avec leur papy durant les week-ends ou pendant les jours des vacances. Je salue particulièrement la douleur de mes enfants qui se sont mariés sans la présence de leur papa. Autant dire que le combat de libération d'un pays exige souvent des lourds sacrifices.

Je voudrais saluer solennellement et patriotiquement, au nom de tous les cadres et membres de l'APARECO, touts les leaders des différents mouvements de résistance qui luttent courageusement pour une même cause, celle de la libération de la RD-Congo, notre pays. Je salue chaleureusement la présence de celles et ceux parmi eux qui ont accepté de venir partager ce moment de fraternité avec nous dans cette salle.

Je voudrais ensuite saluer et remercier profondément toutes celles et ceux qui partagent avec moi nuit et jour, le sacrifice quotidien du combat. Je pense ici à tous les membres de mon cabinet et particulièrement à leur Chef. Je pense aussi aux collègues et membres du Comité national de l'APARECO, aux Secrétaires Exécutifs Nationaux, aux Présidents Régionaux, aux Présidents Territoriaux, aux Présidents Urbains ainsi qu'à tous les militants de base de notre organisation politique. Que chacun trouve ici l'expression sincère de ma profonde gratitude.

Je m'en voudrais de ne pas saluer et remercier ici tous les journalistes des médias patriotiques, et plus particulièrement tous les animateurs des radios patriotiques pour leur travail de mobilisation. Ils ont en effet réalisé des prouesses durant ces dernières années, malgré les nombreux obstacles et la modicité des moyens matériels dont ils disposent. Je veux parler des Radios Bendele, Horizon, Polele et Bosembo (la dernière née de la famille). Je joins à ces médias patriotiques notre organe d'information et de mobilisation, L'œil du Patriote pour ne pas le citer, qui est devenue une référence de taille au sein du macrocosme politique congolais. Que touts ceux qui contribuent, en public et dans l'ombre, à sa réalisation trouvent ici l'expression de notre profonde reconnaissance.
Je voudrais aussi saluer et rendre un hommage particulier à toutes les mamans patriotes engagées dans tous les domaines du combat de la Résistance. Je pense spécialement à toutes les mamans animatrices des radios patriotiques et aux mamans-leaders d'opinion dans les réseaux sociaux et dans les différents mouvements de résistance.

Comment pourrais-je oublier tous ceux qui me soutiennent chaque jour dans leurs prières et actions de grâce pour demander la protection et la lumière divines du Tout-Puissant sur moi. Je voudrais leur dire qu'il n'y a pas meilleur réconfort à mes yeux que leurs soutiens dans la prière.

Je ne saurais terminer cette série de remerciement sans penser à tous ceux qui ont commencé ce combat avec nous mais qui, pour diverses raisons, ont décidé de nous quitter. Je voudrais ici remercier chacun d'eux pour touts les sacrifices consentis ensemble tout au début de ce combat de libération de notre pays. Quelles que soient les raisons pour lesquelles ils nous ont quittés, nous ne les avons jamais considérés comme nos ennemis. Même si certains parmi eux nous prennent comme la cible de leur combat. Car pour nous, les ennemis qu'ils ont combattus à nos côtés au sein de l'APARECO, resteront toujours les mêmes et les seuls ennemis que nous continuerons à combattre jusqu'à la victoire finale. En effet, personne, et je dis bien personne ne saura nous distraire ni nous détourner des vrais objectifs de ce combat vital pour la survie et l'avenir de notre peuple et des générations futures.

Chers compatriotes,

Si nous nous sommes levés et si nous nous sommes engagés dans un combat sans merci, au risque de notre vie, c'est parce que notre pays, la RD-Congo, est réellement en danger de mort ! Et mon profond souhait est qu'à cette étape de notre combat, vous soyez tous persuadés que le complot international visant l'occupation et la balkanisation de la RD-Congo que nous dénonçons et combattons n'est pas une vue de l'esprit! Il n'est ni une obsession, ni une fixation de notre imagination. Car il s'agit bel et bien d'une réalité historique mieux, d'une véritable menace dont les origines remontent aux conditions premières de la naissance de notre pays en tant qu'Etat Indépendant du Congo depuis les années 1885. Déjà à cet époque-là, tous les pays dominants du Nord, qui représentent aujourd'hui ce que le jargon politique moderne appelle la « Communauté internationale », je veux citer ici la France, l'Allemagne, l'Angleterre, le Portugal, l'Espagne, l'Italie, l'Autriche-Hongrie, le Danemark, la Suède-Norvège, la Russie et les Etats-Unis d'Amérique, tous ce pays disais-je, à cause de la forte concentration de l'immensité des richesses jugées «scandaleuses» du Bassin du Congo, avaient imposé au roi des Belges, Léopold II, un accord pour faire de l'Etat Indépendant du Congo leur propriété commune où ils avaient tous le droit de circulation et de commercialisation. Ils avaient créé à cet effet une sorte de superstructure qu'ils ont baptisée «Association Internationale Africaine». Ils ont alors unanimement (avec acclamation cette fois) placé cette superstructure politico-économique sous la présidence du roi des Belges comme simple gestionnaire. En 1879, Léopold II tenta une vaine opération de récupération en s'associant avec le lobby américain pour créer l'«Association Internationale du Congo» (A.I.C.) Mais pour être reconnu par les autres puissances européennes dont la France et l'Allemagne, cette nouvelle Association fut obligée de fondre avec l'Association Internationale Africaine, et donc à épouser son statut. C'est donc sous cette condition seulement que la souveraineté de l'«Association Internationale du Congo» (A.I.C.) sera reconnue dans l'Acte générale de Berlin qui consacrait ainsi définitivement le statut du Congo en tant que propriété de la communauté internationale1.
Depuis lors, mes dames messieurs, aux yeux de tous les dirigeants des pays dominants du Nord qui constituent aujourd'hui l'essentiel de ce que nous appelons la «communauté internationale», le Congo notre pays, quelles que soient les formes juridiques de façade qu'il ait adoptées à travers l'histoire- que ce soit celle de l'Etat Indépendant du Congo, du Congo-Belge, de la République Démocratique du Congo ou encore de la République du Zaïre- notre pays le Congo a toujours été considéré par les puissances du Nord comme leur propriété commune et non celle du peuple congolais. Toute la problématique est là ! Ne nous y trompons donc pas!

N'oubliez pas que l'actuelle mission de l'ONU en RD-Congo, la MONUSCO, est la plus longue et la plus couteuse de toutes les missions que l'ONU a effectuées dans le monde depuis sa création. Et n'oubliez pas non plus que la RD-Congo est le seul pays en Afrique où les pays de l'Union Européenne ont envoyé une puissante coalition de leurs armées, l'EUFOR, pour y imposer l'élection de leur candidat en 2006. Ce sont là des signes qui révèlent le vrai statut international de la RD-Congo aux yeux des pays occidentaux!
Ainsi, il vous suffit de jeter un coup d'œil critique vers le rétroviseur de l'histoire pour être scandalisé par l'ampleur du complot international en faveur de la balkanisation de la RD-Congo, et par le nombre des personnalités politiques et scientifiques européennes, américaines et africaines qui défendent à haute et intelligible voix le partage universel des richesses du Congo et l'ouverture de ses frontières à ses voisins. Il est scandaleux, voire révoltant de constater qu'au moment où les pays de l'Union Européenne mobilisent leurs avions de chasse ainsi que leurs navires de guerre, et dressent des mures barbelés pour empêcher les immigrés africains d'accéder à leur continent, et qu'au moment où les Etats-Unis d'Amérique érigent des centaines de kilomètres de murailles et mobilisent avions, drones, chiens et policiers pour combattre l'immigration clandestine de leurs voisins mexicains sur leur territoire pour chercher du travail, que ce soient ces mêmes Américains et ces mêmes Européens qui demandent au peuple congolais d'ouvrir ses frontières et de partager ses richesses avec le Rwanda, sous prétexte que ce pays est exigüe et pauvre! La réalité est que derrière cette attitude odieusement incohérente, contradictoire, et hypocrite, c'est en réalité leur thèse d'un «Congo propriété de la communauté internationale» qui est soutenue.

Dans son « Discours sur le colonialisme », Aimé Césaire, a bien résumé le drame du Congo et de l'Afrique. Le grand drame de l'Afrique, a-t-il dit, a été sa rencontre avec l'Europe. Une Europe tombée entre les mains des financiers et des capitaines d'industrie les plus dénués de scrupule. Et notre malchance, a-t-il poursuivi, a voulu que se soit cette Europe-là que nous ayons rencontrée sur notre route. Et il a conclu, avec raison, que l'Europe est comptable du plus grand nombre de cadavres que l'histoire ait connu.
C'est là que se situe en effet l'origine des conflits cycliques qui déchirent l'Afrique. C'est donc qu'à ce niveau que se situe le combat de fond que nous sommes condamnés à mener jusqu'au bout ! Car si nous ne gagnons pas ce combat de fond, il nous sera difficile de mettre définitivement fin au sicle infernal d'agressions, d'oppression, de massacres, de génocide, d'humiliation et de spoliation dont notre peuple est victime depuis le 19e siècle qui marqua le début de sa colonisation.
Car, dans leur stratégie, ces pays dominants du Nord prennent soin de camoufler leurs actes de piraterie et de barbarie derrière un discours policé et adapté à l'évolution de l'histoire moderne. Pour cela, ils sont obligés d'enrober leurs actes d'extrême sauvagerie avec des concepts humanitaristes et modernes de «liberté», «démocratie», «égalité des peuples», «droit de l'homme», «bonne gouvernance» et j'en passe ! Et pour atteindre ces objectifs inavoués et inavouables, ils recourent au service de leurs puissants médias-mensonges bien outillés et très spécialisés pour répandre des fausses thèses dans l'opinion internationale et surtout dans la tête des Congolais.

Chers compatriotes,

Nos oppresseurs nous ont toujours dominés et exploités à cause de notre ignorance et de notre apathie. Voilà pourquoi dans ma démarche, j'ai décidé de briser d'abord le mur du silence, de la fatalité, de l'ignorance et de la résignation en m'adressant au peuple congolais et à sa jeunesse à travers mes 2 livres: « Ainsi sonne le glas ! Les derniers jours du Maréchal Mobutu » écrit en 1998, et «Crimes organisés en Afrique centrale. Révélations sur les réseaux rwandais et occidentaux», écrit en 2004. Jai estimé ensuite, en juin 2005, que le moment était venu pour procéder à la mobilisation de la jeunesse congolaise qui commençait enfin à porter intérêt à la situation de son pays, afin de l'amener à conjurer le sort et à stopper le cycle infernal de l'humiliation et de l'exploitation. Mon objectif principal était d'amener cette jeunesse à briser cette puissante chaîne de larbinisme et d'aliénation mentale qui tient prisonnières des générations entières depuis la naissance du Congo en tant qu'Etat. Mon but immédiat était de convaincre la jeunesse congolaise de l'imminence et de la réalité du danger de l'occupation et de la balkanisation de notre pays, et de lui faire connaître l'identité réelle de nos agresseurs.

C'est pourquoi, dans mes deux livres précités, j'ai produit les preuves de l'agression ainsi que de l'identité des prédateurs qui ont envahi notre pays. J'y ai relaté, avec détails, les témoignages et les aveux que j'avais recueilli personnellement de la bouche-même de nos agresseurs. Puis-je vous rappeler ici que dès les premiers mois de l'agression du Zaïre, je suis allé rencontrer le Président Yoweri Museveni au courant du mois d'octobre 1996 dans son village natal à Rwakitura, situé aux fins fonds de la brousse, vers la frontière avec le Rwanda. J'étais accompagné du SNE de l'APARECO, monsieur Christian Lufungulo qui était à cette époque 1e Secrétaire d'ambassade et chef d'antenne de nos services à Kampala. Lors de ce voyage, nous avons miraculeusement échappé deux fois à la mort, suite aux troupeaux d'éléphants et de buffles qui ont failli charger notre véhicule. Après un entretien houleux de 2h45 lors duquel j'ai pu fournir toutes les preuves d'implication de l'Ouganda et du Rwanda dans la guerre qui se déroulait au Zaïre depuis à peine un mois, le président ougandais accepta ma proposition d'organiser une rencontre tripartite entre le Zaïre, l'Ouganda et le Rwanda. Et lors de cette rencontre qui eut lieu un mois après, soit le 5 novembre 1996 au State House à Kampala, les deux leaders ougandais et rwandais, Yoweri Museveni et Paul Kagame, m'ont avoué que c'est bien leurs pays qui attaquaient le Zaïre avec leurs armées régulières[2]. Bien plus, ils m'ont directement remis un document intitulé « Proposition du Rwanda et de l'Ouganda pour la paix. Suggestions au Président Mobutu ». Ce document comportant effectivement 12 propositions à négocier pour signer un cessez-le-feu avec le Zaïre avait été remis par moi-même, non seulement au président Mobutu, mais aussi à l'Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas à Kinshasa, pays qui assurait la présidence rotative de l'Union Européenne[3]. Quelques mois plus tard, en février 1997 en Afrique du Sud, les hautes autorités de l'administration américaine ont reconnu devant moi, en présence du vice-président sud africain Thabo Mbeki, que c'est leur pays, les Etats-Unis, qui dirigeait et planifiait toutes les opérations de guerre contre le Zaïre. Et à l'instar des dirigeants rwandais et ougandais, les autorités américaines m'ont remis aussi à leur tour, un drôle projet d'accord (Agreement) qui devait être signé par le président Mobutu tout seul, pour arrêter la guerre. Le contenu de ce document ressemble plutôt à un ultimatum pour une capitulation [4].

Ainsi, vous comprendrez, mes chers frères, que lorsque je me suis levé pour mobiliser le peuple congolais contre l'occupation, il n'y avait dans mon esprit aucune ombre d'un doute quant à l'identité réelle des vrais agresseurs du Congo, et quant à leurs objectifs cachés d'occuper et de balkaniser notre pays.

Et vous aurez donc compris que ce combat auquel je vous ai convié, n'est pas une aventure d'un individu, mais bien un combat pour la survie de tout un peuple et des générations futures. Voilà pourquoi, au niveau du Comité national de l'APARECO, nous avons décidé de dédier ce 10e anniversaire de notre combat à la jeunesse patriotique de la résistance. Non seulement à cette jeunesse qui vient de répondre massivement à notre appel d'adhésion à la Résistance, mais aussi à cette jeunesse congolaise de la diaspora et de l'intérieure du Congo qui s'était mise debout depuis le 4 juin 2005, et qui continue toujours à se battre sans plier et sans céder aux chants de sirène, ni à la danse du ventre des occupants de notre pays et des collabos congolais à leur service.

A toute cette génération de jeunes résistants, je dis bravo et Ingeta ! Bravo, parce que vous avez refusé la voie de l'argent facile et de la «dolce vita» comme l'ont fait la plupart des jeunes de votre âge. Bravo, parce que l'histoire retiendra que vous avez eu un esprit différent d'eux et vous avez choisi de défendre la liberté, la dignité et la souveraineté de votre peuple. Bravo, parce que l'Histoire racontera aux générations futures qu'il exista en République Démocratique du Congo une génération de jeunes congolais qui sacrifièrent leur vie au prix de leur sang pour que vive à jamais le peuple congolais !
Exactement comme ce fut le cas en France durant la période de l'occupation allemande. A côté de certains Français qui avaient accepté la fatalité et la soumission à la domination de l'occupant allemand, l'Histoire a retenu et distingué à jamais l'héroïsme d'une catégorie de Français dont des jeunes patriotes résistants, parmi lesquels des tout jeunes lycéens de 16 à 17 ans. Tel le cas de Guy Moquet et de Henry Fertet, ces deux enfants-héros qui ont marqué de sceau d'or la mémoire du peuple français, parce qu'ils ont su, malgré leur jeune âge, appréhender les valeurs sacrées de «liberté» et de «dignité» pour leur peuple. Ils ont très tôt compris que ces valeurs-là doivent être défendues jusqu'au sacrifice du sang. Ainsi, Henry FERTET, ce jeune lycéen et résistant de 16 ans seulement, dans la lettre qu'il écrivit à ses parents, dans sa prison, le matin même de son exécution, leur a dit, je le cite: «Je meurs pour ma patrie, je veux une France libre et des Français heureux, non pas une France orgueilleuse et première nation du monde, mais une France travailleuse, laborieuse et honnête.... Que les Français soient heureux, voilà l'essentiel.... Papa, je t'en supplie, prie, songe que si je meurs, c'est pour mon bien. Quelle mort sera plus honorable pour moi ? Je meurs volontairement pour ma Patrie...»

Mais il n'y a pas qu'en France que ce témoignage s'est produit. Ce fut aussi le cas dans notre pays un certain jeudi 30 juin 1960 à 12 heures. Un jeune leader politique congolais de moins de quarante ans, Patrice Emery Lumumba, avait lui aussi refusé le compromis qui puait l'odeur nauséabonde de la compromission. Cette compromission qui consistait à contraindre l'élite politique congolaise à se contenter d'un simple simulacre d'une indépendance fictive. Un semblant d'indépendance octroyée par condescendance, grâce à la magnanimité du «Bwana kitoko». C'est alors que brisant ce complexe colonial et atavique de «Mondele alobi», «Muzungu anasema», le jeune Lumumba bouscula toutes les règles du Protocole en place. Il prit la parole là où personne ne l'attendait, devant la puissance coloniale médusée et interloquée. Ce jour-là Lumumba avait voulu conjurer le sort et renverser le cours de l'histoire du Congo. Mais malheureusement, il fût incompris par son peuple, parce que son peuple vivait encore dans l'ignorance. Mais malgré cela, le temps a fini par lui ouvrir grandement les portes du Panthéon de l'Histoire où seuls les héros immortels se voient inscrits leurs noms en lettre d'or.

L'Histoire nous révèle en effet que de tout temps, deux camps se sont toujours confrontés au sein d'une même génération. Car chaque fois, devant la force de la domination de l'ennemi, les peuples assiégés se sont toujours divisés en deux camps opposés à cause de leur choix entre la bravoure et la lâcheté, la peur et l'audace, la révolte et la fatalité, la trahison et la résistance.
Peu importe notre nombre et le regard que nos compatriotes portent sur nous, soyons fiers aujourd'hui, parce que nous avons choisi le bon camp, le camp de Toussaint-Louverture et de Martin Luther King, le camp de Steve Biko et de Nelson Mandela, le camp de Kimpa Vita, de Simon Kimbangu et de Patrice Emery Lumumba, le camp des héros qui ont choisi le chemin de la bravoure, de l'audace, de la révolte et de la résistance ; Oui ! Le camp de ceux qui ont choisi de marquer l'histoire de leur nation de l'emprunte indélébile du sacrifice de leur sang !

Ensemble, nous avons parcouru un long chemin depuis dix ans. Ceux qui méprisaient notre combat à ses débuts ont déchanté, au fur et à mesure que nous progressions. Aujourd'hui, la grande majorité du peuple congolais et de sa jeunesse s'est approprié le discours de notre combat. De Goma à Matadi en passant par Kinshasa, de Lubumbashi à Kisangani en passant par Kananga, les Congolais se réveillent chaque jour et nous appellent pour chercher la lumière à travers les directives. Les Militaires et les Policiers opprimés et humiliés par l'armée de l'occupation se réveillent et cherchent à rejoindre l'armée patriotique dans l'ombre. Les étudiants et les professeurs des campus universitaires improvisent des cellules de résistance et d'éveil.... Pendant ce temps, le pouvoir d'occupation vacille suite aux coups de boutoir que nous lui avons assenés aux profondeurs de la fondation même de son édifice.... Le Titanic tangue, mais il n'a pas encore coulé ! C'est pourquoi, nous devons redoubler d'ardeur et intensifier les assauts ; nous devons diversifier les stratégies de notre combat pour les mois à venir.

Dans cette nouvelle étape de notre combat, nous devrons, plus que jamais, nous concentrer sur ce que constitue le socle du pouvoir de l'ennemi à l'intérieur du pays. Nous devrons nous concentrer particulièrement sur Kinshasa où se trouve l'une des principales têtes du monstre. Nous devrons, dans les jours à venir, renforcer l'équipement de la 5e colonne pour lui permettre de maximiser ses activités assurer la connexion de tous ses membres dans tous les coins stratégiques du pays : dans les campus universitaires et les instituts supérieurs, les lycées et les écoles primaires, les églises, les hôpitaux, les clubs sportifs, les «nganda» et les marchés... Nous devrons renforcer les activités de déstabilisation de l'ennemi à travers toutes les institutions du pouvoir d'occupation, en commençant par le Cabinet de l'imposteur rwandais. Nous devrons investir ensuite le Sénat et l'Assemblée nationale, les cabinets ministériels, l'administration publique, les états-majors de l'Armée et de la Police nationale, les services de l'A.N.R, de la DEMIAP et de la D.G.I... Aucun secteur stratégique et névralgique ne sera plus épargné. Car nous devrons cette fois-ci cerner l'ennemi, le harceler de partout, au point de l'étourdir jusqu'à l'épuisement, avant de lui assener le coup fatal!

Pour atteindre cet objectif, nous allons travailler, à l'extérieur comme à l'intérieur du pays, par petits groupes très cloisonnés. Ceci pour endiguer et limiter l'impact des infiltrations des taupes de l'ennemi. Car des agents étrangers, civils et militaires, des femmes hirondelles ont été massivement injectés dans les différentes couches de la société congolaise pour démanteler les réseaux de la Résistance. Vous comprendrez donc que nous n'allons pas décrire ici les tactiques et les stratégies de notre modus operandi. Ces détails opérationnels, vous les recevrez dans vos cellules respectives de travail. Nous avons décidé de nous organiser en petits groupes cloisonnés pour permettre aux membres de mieux s'identifier et de mieux se connaitre, pour mieux se surveiller mutuellement. Car dans la Résistance, la confiance passe par le contrôle. Il y va de la vie des hommes!

Chers compatriotes,

Après 10 ans de dur combat, je crois avoir jeté les bases solides d'une fondation sur laquelle vous et les générations futures allez construire, je l'espère, une forteresse inexpugnable qui résistera à touts les assauts des agresseurs de notre peuple. Quant à moi, je n'ai pas peur de la mort. Et aux ennemis du peuple congolais qui espèrent me bâillonner en recourant aux menaces de la mort, je leur adresse aujourd'hui solennellement ces propos prophétiques que le leader de la Résistance des Noirs en Haïti, Toussaint Louverture, adressa à ses geôliers français qui l'embarquaient dans un navire pour son dernier exil. Il leur avait dit : «En me renversant, on a abattu à Saint-Domingue que le tronc de l'arbre de la liberté des Noirs, il poussera par les racines, parce qu'elles sont profondes et nombreuses».

Oui, mes jeunes frères et mes enfants, vous êtes mes racines, et j'ai désormais la paix, parce que je sais que même quand je ne serai plus là, vous pousserez nombreux et partout à travers le Congo. Et mon souhait est qu'à la fin de mon parcours, l'un de vous s'approche de moi et susurre au creux de mon oreille ces douces paroles d'adieu que Lilian Thuram adressa en avril 2008 à Aimé Césaire après s'être rapproché de son cercueil, en plein cortège funèbre. Il lui avait dit: «Vous pouvez partir en paix car vous avez éduqué toute une population. Nous sommes vos fils et vos filles, nous continuerons à parler, à écrire, pour dénoncer les injustices.»[5]

Vive l'APARECO et la Résistance congolaise!
Vive la République Démocratique du Congo et son Peuple !
Ingeta ! Et que Dieu Bénisse le Congo!
Fait à Paris, Samedi 20 juin 2015





[1] Honoré Ngbanda et Patrick Mbeko : Stratégie du chaos et du mensonge. Poker menteur en Afrique des Grands Lacs, pp 569-573
[2] Les détails des circonstances des rencontres d'Honoré Ngbanda avec les présidents Museveni et Kagame sont relatés dans son livre «Ainsi sonne le glas ! Les derniers jours du Maréchal Mobutu» dans les pages 165-172
[3] Le document de 12 points dont parle l'orateur est produit dans la partie annexe du livre précité (p 375) ; et l'accusé de réception du dit document par l'Ambassade royale des Pays-Bas est produit à la page 379.
[4] Les détails des entretiens avec la délégation américaine sont relatés dans op. cit. pp 233-240, et le document du projet d'accord de cessez-le-feu de l'administration américaine est produit aussi dans le même livre à la partie «Annexe» pages 383 et 384
[5] Lilian Thuram : Mes étoiles noires, Philippe Rey, Paris 2010. Le témoignage de l'auteur du livre sur ses propos est fait à la page 247 "

° http://www.apareco-rdc.com/index.php/a-la-une/actualites/2342-video-audio-version-ecrite-adresse-de-monsieur-honore-ngbanda-president-national-de-l-apareco-a-l-occasion-de-la-celebration-du-10e-anniversaire-de-l-apareco.html






Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 24/6/2015, 5:45 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  link le 23/6/2015, 2:22 am

ndonzwau


En écoutant Ngbanda, je comprend mieux pour le Zaïre est tombé comme un château de carte. Comment un monsieur qui a été pas moins que ministre de la Défense et conseiller spécial en matière de sécurité du président peut être autant ignorant de l'histoire !!!

Si la France de Pétain n'avait pas accepté l'armistice, elle aurait accepter la capitulation après destruction de toutes ses villes et villages par l'armée allemande. Avec l'armistice, l'Allemagne avait proposé une sortie honorables de la guerre à la France.
Et la légitimité de De Gaulle lui a été conféré par ceux qui voulais la guerre a savoir l’Angleterre et par la suite les américains.

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Admin le 23/6/2015, 6:33 am

link a écrit:ndonzwau


En écoutant Ngbanda, je comprend mieux pour le Zaïre est tombé comme un château de carte. Comment un monsieur qui a été pas moins que ministre de la Défense et conseiller spécial en matière de sécurité du président peut être autant ignorant de l'histoire !!!

Si la France de Pétain n'avait pas accepté l'armistice, elle aurait accepter la capitulation après destruction de toutes ses villes et villages par l'armée allemande. Avec l'armistice, l'Allemagne avait proposé une sortie honorables de la guerre à la France.
Et la légitimité de De Gaulle lui a été conféré par ceux qui voulais la guerre a savoir l’Angleterre et par la suite les américains.
like

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  LORD MBAKAMA le 23/6/2015, 12:26 pm

mon link, c mr versatile qu'il l'a ete comme toujours , il  n'ouvre sa bouche que pour du bancal (souvent), bien  qu'il y en a aussi eu à boire dans ses allucutions. Mais Mais Mais GODICHE

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  ndonzwau le 23/6/2015, 6:45 pm

link a écrit:ndonzwau


En écoutant Ngbanda, je comprend mieux pour le Zaïre est tombé comme un château de carte. Comment un monsieur qui a été pas moins que ministre de la Défense et conseiller spécial en matière de sécurité du président peut être autant ignorant de l'histoire !!!

Si la France de Pétain n'avait pas accepté l'armistice, elle aurait accepter la capitulation après destruction de toutes ses villes et villages par l'armée allemande. Avec l'armistice, l'Allemagne avait proposé une sortie honorables de la guerre à la France.
Et la légitimité de De Gaulle lui a été conféré par ceux qui voulais la guerre a savoir l’Angleterre et par la suite les américains.

Cher ami Link,

Je vais essayer de vous répondre le plus complètement que je peux à cet instant !

1° J'avoue ne pas bien comprendre la relation que vous faites entre l'armistice signé par Pétain en 1940 au début de la guerre et une improbable capitulation de la France qu'elle aurait été obligée de parapher plus tard alors que l'acte traître de Pétain fut exactement combattu par une France résistante représentée notamment par De Gaulle qui poursuivit au contraire la guerre contre l'Allemagne avec les Alliés !
D'ailleurs pour être plus correct avec les faits historiques et le droit de la guerre, permettez-moi de vous dire que vous faites une confusion habituelle entre armistice et capitulation !
En effet le 8 mai 1945 la France et les Alliés confirmèrent une capitulation sans conditions d'une Allemagne vaincue que celle-ci n'avait une quelconque capacité de "proposer à la France une sortie honorable de la Guerre" !

Ailleurs sachez que la Guerre de l'Allemagne de 1939-45 fut mondiale et que les destructions matérielles et les victimes humaines furent plus importantes en Allemagne même et à l'Est jusqu'en Russie sans compter dans le Pacifique avec notamment le Japon qu'en France !
Aussi que contrairement à ce que vous laissez supposer, De Gaulle fut parmi les premiers à vouloir la Guerre et à l'internationaliser avec l'appel aux Alliés et tint à faire valoir tant bien que mal jusqu'à la libération de Paris la part prise par son pays dans cette guerre, ce qui ne fut d'ailleurs pas le moindre point de friction récurrent entre lui, Churchill et Américains... Passons...

Quant à Ngbanda; libre à vous et pour des raisons qui sont les vôtres d'avoir choisi d'arrêter sa photo en 1997 càd au temps passé de son mobutisme ; ce n'est pas tout à fait ma lecture  : il fait plus que se racheter, il propose cahin-caha une voie pas toujours inintéressante, selon moi !
En effet si je vous concède votre juste condamnation de son crime de collaborationnisme avec l'Occident et partant de son ignorance de la malice des puissants alors qu'il agissait derrière ou avec Mobutu, complice ignorant de celles-ci, je ne vous suis pas lorsque vous convoquez conséquemment son ignorance actuelle dans le décryptage et la condamnation qu'il fait aujourd'hui de l'Occident !
Mieux, à travers ses déclarations orales et écrites (voir ses derniers livres) comme dans ce dernier discours, il lit plutôt bien l'histoire et veut en tirer des leçons ! Ainsi du suppôt de l'Occident qu'il représentait à côté d'un Mobutu pivot africain du capitalisme occidental face au communisme pendant la Guerre froide, perdant, il a viré vers un anti-impérialisme quasi idéologique genre marxiste ou altermondialiste (variante idéologique de l'ancien anticapitalisme communiste ; regardez sa proximité intellectuelle avec un Mbelu qui professe la même doctrine...) !

3° Bref, à mon humble avis à le juger sans tous les préjugés, je ne vois pas dans son diagnostic et sa stratégie actuels des raisons objectives de l'accuser de cécité ou de complaisance envers l'Occident dominateur et de ne pas en avoir tiré des leçons qu'on peut critiquer mais pas en conclure aussi péremptoirement qu'à travers son discours "on comprend mieux comment il a contribué à faire tomber le Zaïre comme un château de cartes" ! Peut-être aurais-je besoin de vos éclaircissement pour le saisir à mon tour ! (Pour tout vous dire, je suis plutôt fatigué d'une tendance facile des Congolais aux règlements des comptes basés davantage sur des prétentions d'un monopole patriotique et sur des préjugés rigides plus sentimentaux que sur des expertises objectives actuelles )
Je me trompe peut-être mais, selon moi, Ngbanda semble avoir pris conscience à sa façon de ses erreurs passées; loin d'une  méconnaissance de l'histoire du complot impérialiste exploiteur de,l'Occident, il en fait aujourd'hui une des bases de son programme politique...

Reste maintenant une question que vous et moi avons le droit de nous poser et et de lui poser : en est-il mieux armé pour concrétiser sa nouvelle vision, gagner et gouverner autrement qu'il l'a fait avec Mobutu ? Cela est une autre paire de manche...



Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 24/6/2015, 5:47 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Libre Examen le 23/6/2015, 9:06 pm

Monsieur Honoré Ngbanda a dit de sa propre bouche que Monsieur Museveni lui avait confié que leur projet était d’étendre l’hégémonie Tutsis sur la région, y compris le Zaïre et que la personne qui l’informait sur les positions de l’armée ougandaise n’était autre que Paul Kagamé. Et Monsieur Honoré Ngbanda était informé de tout ceci pendant qu’il était chef de services de renseignement du Zaïre, c’est-à-dire l’équivalent du directeur de la CIA aux Etats-Unis. Aujourd’hui, Museveni est président de l’Ouganda, et Paul Kagamé président du Rwanda, et Monsieur Ngbanda prépare une armée pour la libération du Congo depuis les profondeurs des eaux. Allez-y comprendre quelque chose. Monsieur Honoré Ngbanda aime dire qu’en politique, c’est du donnant donnant et il n’y a rien pour rien.

Monsieur Honoré a toujours travaillé sans problème avec les Tutsis quand il faisait partie du pouvoir sous le régime Mobutu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  link le 23/6/2015, 9:47 pm

ndonzwau,

Déjà fraudais savoir qui a déclaré la guerre a qui ? Comme vous le savez ce n'est pas l’Allemagne mais l’Angleterre suivie quelques heures plus tard par la France le 3 septembre 1939 au prétexte fallacieux de garantir les frontières polonaises.
Hitler et le peuple Allemands était dans leur droit de récupérez leur territoire perdu au "Traité de Versailles" au profit de la pologne, En quoi
saurais été un problème pour l’Angleterre et la France que ceux -ci récupérè une partie de leur territoire ? En plus territoire peuplé en
grande majorité par des allemands. La France a bien récupérez l’Alsace n'est ce pas ?

Pétain étant militaire comprenais que sont pays ne tiendrais pas le choc contre l’Allemagne bien plus forte et comme vous le dites vous même il a fallu toute une coalition pour en venir a bout et cela pendant 4 ans ça vous laisse imaginé la force du voisin direct de la France et non de l’Angleterre.

Aussi que contrairement à ce que vous laissez supposer, De Gaulle fut parmi les premiers à vouloir la Guerre et à l'internationaliser avec l'appel aux Alliés et tint à faire valoir tant bien que mal jusqu'à la libération de Paris la part prise par son pays dans cette guerre, ce qui ne fut d'ailleurs pas le moindre point de friction récurrent entre lui, Churchill et Américains... Passons...

De Gaulle ne fut pas le premier a vouloir la guerre parce que cette guerre a toujours été une guerre entre les deux grande puissance industrielle du moment a savoir l'empire Britannique, qui se voyais supplanter économiquement et militairement sur terre et sur mer
bientôt ? Si justement il ne réagissais pas. le rôle de la France devais être celui de ralentisseur et de bouclier humain a l'avancé
de la force allemande afin de l’épuisé militairement et financièrement.

En effet si je vous concède votre juste condamnation de son crime de collaborationnisme avec l'Occident et partant de son ignorance de la malice des puissants alors qu'il agissait derrière ou avec Mobutu, complice ignorant de celles-ci, je ne vous suis pas lorsque vous convoquez conséquemment son ignorance actuelle dans le décryptage et la condamnation qu'il fait aujourd'hui de l'Occident !  

Vous savez que quand Mitterrand demandais au pays africains de démocratisé leur régime c'est parce qu'il savais qu'une fois L’URSS finis ?
les américains ne respecterais plus les équilibres mis en place avec la guerre froide d’où les conférences national dans de nombreux
pays afin d'endigué la propagande américaine de "liberté" "démocratie" ..... La seule chose qui aurais pu enlevé aux anglo-saxons
le faux prétexte d'attaquer le Zaïre aurais été le départ de Mobutu et Ngwanda le savais tout comme Tshisekedi qui a été voir
Mobutu a Nice pour lui dire que c’était plus entre eux ? mais contre le pays cette fois-ci.


Mieux, à travers ses déclarations orales et écrites (voir ses derniers livres) comme dans ce dernier discours, il lit plutôt bien l'histoire et veut en tirer des leçons ! Ainsi du suppôt de l'Occident qu'il représentait à côté d'un Mobutu pivot africain du capitalisme occidental face au communisme pendant la Guerre froide, perdant, il a viré vers un anti-impérialisme quasi idéologique genre marxiste ou altermondialiste (variante idéologique de l'ancien anticapitalisme communiste ; regardez sa proximité intellectuelle avec un Mbelu qui professe la même doctrine...) !

Entre temps c'est conneries a lui et a mobutu nous coutent 20 ans de guerre et des millions de morts. Donc je le juge plus responsable
que joseph Kabila et il est le derniers a faire des leçons a qui ce soit.

Je me trompe peut-être mais, selon moi, Ngbanda semble avoir pris conscience à sa façon de ses erreurs passées; loin d'une  méconnaissance de l'histoire du complot impérialiste exploiteur de,l'Occident, il en fait aujourd'hui une des bases de son programme politique...    

J'ai été long et sur qu'avec mes nombreuses fautes d’orthographes suis difficile a lire, mais je ne peut pas être d'accord avec Ngwanda
déjà parce que il a une méconnaissance de ce que a été la deuxième guerre mondial, Guerre qui a consacré définitivement comme
première puissance mondial les États-Unis devant l'empire britannique alors comment pourrait il comprendre les équilibre a venir entre
la chine, Russie et les États-Unis, Europe......  

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  ndonzwau le 24/6/2015, 5:30 pm

Compatriote Link,

Un dernier mot car on risque là de s'éterniser dans un langage de sourds qui en plus va ennuyer tout le monde !

Votre lecture de la 2de Guerre m'effraie parce que pour moi elle sort d'un paradigme inopportunément revanchard aux allures révisionnistes et par ailleurs anti-occidental qui veut bâtir anachroniquement sur les raisons et les ruines des guerres un éloge de la guerre alors que mon humanité et celle de milliards autres humains, je crois, aspirent à un monde sans guerre !
Dans les pays avancés on s'arme même jusqu'à l'extrême d'abord pour dissuader ceux qui voudraient m'attaquer plutôt qu'à accepter des batailles effectives où l'on perd des vies ! Il n'y a plus donc que chez des êtres et des États fanatiques d'eux-mêmes qui ne tiennent pour aucun prix la vie humaine faisant ainsi fi de leur propre risque à perdre leur vie en se lançant "sans raison" dans la guerre... Ils vouent encore un hommage obsessionnel à la guerre sous des fallacieux prétextes souverainistes, religieux ou autres idéologiques !
Regardez aujourd'hui où prospère la guerre et ses inutiles victimes : des ignorants s'y sont mis à canarder d'abord leurs propres frères et vous comprendrez peut-être mieux !

Ce n'est donc pas ma lecture, c'est quelque part celle du parti de l'étranger, dirais-je ; je ne vais donc pas vous ennuyer à rectifier vos détails sur la Deuxième Guerre Mondiale sauf juste à préciser que ses origines sont moins dans la déclaration expresse par la France et le Royaume-Uni septembre 1939 mais dans les conditions préalables qui l'engendrèrent ! Elles ont comme dénominateur commun les ambitions hégémoniques et expansionnistes armées de  l'Allemagne nazie, de l'Italie fasciste et du Japon impérial auxquelles leurs adversaires, la France, le RU, les victimes en Europe et en Asie et un peu plus tard l'URSS, les USA furent obligées de répondre pour se sauver ou par opportunisme …
Vous ne pouvez en effet accorder dans une Europe d'empires rivaux un droit de possession et de récupération aux uns et pas celui de sauvegarde  et de (re)conquête aux autres ; c'est presque kif-kif sauf que dans la dernière moitié du XiXème siècle et la 1ère moitié du Xxème siècle, vous diriez  tout faux si vous ne reconnaissiez que c'est du côté de l'Allemagne et de ses alliés d'où vinrent souvent les pires provocations...
Au final, méfiez-vous donc, contrairement à votre pari-pris de contre-pied, les vaincus n'ont pas toujours raison et d'ailleurs dites-moi , vous êtes-vous imaginé un instant ce que serait devenu le monde au lendemain d'une éventuelle victoire de l'Allemagne nazie et Cies ?


Sur Ngbanda je ne peux non plus que donner ma langue au chat : vous continuez votre attaque implacable sur son passé d'ailleurs souvent sans en préciser des raisons accessibles à tous, alors que moi je m'occupe davantage de ce qu'il fait aujourd'hui !

Du coup votre attitude ressemble beaucoup à un règlement des comptes sur des préjugés toujours basés sur le passé... Langage de sourds stérile que je ne veux poursuivre, mes excuses !
J'ajouterais juste : comment en effet puis-je dialoguer utilement lorsque par exemple vous allez jusqu'à décréter péremptoirement sans autres preuves, ne pouvoir être d'accord avec lui parce que d'avance incompétent avec sa méconnaissance des mécanismes dans la IIème Guerre qui pourtant a consacré les USA comme première puissance mondiale...
Mais d'où sortez-vous donc ce constat ?

De même vous décrétez Ngbanda plus responsable que "JK" dans nos millions de morts; pourquoi pas sauf que là aussi c'est contradictoire car vous y faites fi du rôle des puissances occidentales qu'il vous arrive d'incriminer et vous ne cherchez pas à graduer la cinétique de l'hécatombe prévisible de toute dictature ! Mobutu n'a pas été également inefficace et meurtrier du début et à la fin ! 
A moins que vous preniez le règne de "JK" pour une démocratie plutôt qu'une dictature ou pas à la mesure de celui de Mobutu et que les victimes de l'une et de l'autre seraient comptablement et étiologiquement équivalentes ! Ce serait là aussi votre lecture pas la mienne...

A la fin, je n'hésite pas à vous répéter ma précédente conclusion sur Ngbanda, elle est plus qu'essentielle dans l'affaire selon moi : "Reste maintenant une question que vous et moi avons le droit de nous poser et et de lui poser : en est-il mieux armé pour concrétiser sa nouvelle vision, gagner et gouverner autrement qu'il l'a fait avec Mobutu ? Cela est une autre paire de manche... "
Et pour tenter d'y répondre, je vous dirais comme je l'ai dit ci-dessus que j'ai des reproches à lui faire, un peu moins sur son diagnostic et sur ses intentions générales des réponses mais d'abord sur la stratégie pratique qu'il adopte ! Selon moi, elle explique davantage les insuffisances et de son diagnostic et de ses réponses ; en gros celle-ci ne diffère pas beaucoup trop du schéma général pratique emprunté par le mobutisme !
Ainsi vous pouvez constater sans peine que nos cibles sur Ngbanda ne sont pas portées au même endroit !
On en reparlera peut-être un jour !




Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  link le 24/6/2015, 11:27 pm

ndonzwau,

Je vais faire plus simple en te mettant un lien PDF d'un livre écris en 1911 par Francis Delaisi un journaliste et économiste français 3 ans avant la première guerre mondial.
En a peine 124 pages que tu pourras lire très vite tu comprendras les mécanismes des guerres. Ce livre vaux toutes les explications que pourrais te donner et après on rediscute en évoluant sur la deuxième guerre mondial.

[url= https://soldatducontingent8308.files.wordpress.com/2014/01/delaisi_francis_-_la_guerre_qui_vient.pdf]https://soldatducontingent8308.files.wordpress.com/2014/01/delaisi_francis_-_la_guerre_qui_vient.pdf [/url]



PS: C'est un livre bilingue Français/Anglais mais très agréables a lire et passionant

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  ndonzwau le 25/6/2015, 3:07 am

link a écrit:ndonzwau,

Je vais faire plus simple en te mettant un lien PDF d'un livre écris en 1911 par Francis Delaisi un journaliste et économiste français 3 ans avant la première guerre mondial.
En a peine 124 pages que tu pourras lire très vite tu comprendras les mécanismes des guerres. Ce livre vaux toutes les explications que pourrais te donner et après on rediscute en évoluant sur la deuxième guerre mondial.

[url= https://soldatducontingent8308.files.wordpress.com/2014/01/delaisi_francis_-_la_guerre_qui_vient.pdf]https://soldatducontingent8308.files.wordpress.com/2014/01/delaisi_francis_-_la_guerre_qui_vient.pdf [/url]

PS: C'est un livre bilingue Français/Anglais mais très agréables a lire et passionant

Merci pour la documentation sauf que je connais déjà "La guerre qui vient" de Delaisi ! Ca fait partie du bagage de l'ancien apprenti anarcho-révolutionnaire complet que je suis !

Je vous dirais juste que je crains que vous n'ayez tiré de sa lecture qu'un aspect du livre : Delaisi était un prolétarien opposé aux oligarchies économiques et même politiques mais aussi pacifiste et foncièrement européen ! Dans ce livre il prévient de la guerre en condamnant le camp occidental qui était le sien parce que se voulant dominateur politiquement et économiquement lui recommandant l'union des peuples notamment par la fusion européenne au niveau syndical et ouvrier pour éviter la guerre ! Il était alors anti-allemand car l'Allemagne d'alors était sur les traces impériales de ses gloires passées et sera par la suite d'abord anti-hitlérien...

Il finira pourtant suspect de collaboration en ayant trop pris "le parti de l'étranger" en voulant trop tirer sur son camp !
Derrière lui subsiste toute une école anti-occidendale, càd contre son camp, qui subjugue l'Occident affairiste et dominateur où l'on trouve déclinistes et prophètes d'un malheur qui ne vient jamais !
Ce n'est pas la position critique que je leur conteste, c'est leur posture trop anti-occidentale pour se croire meilleurs que d'autres alors que la démocratie occidentale est ainsi faite qu'en son sein elle produit les meilleurs critiques envers elle-même qu'on n'a pas besoin d'en sortir !

Ailleurs d'autres temps d'autres mœurs, l'ère des guerres s'est achevée en Occident comme je vous ai dit et prendre le parti de la guerre et de l'Allemagne nazie donc d'Hitler qui a tant mis à feu et à sang son pays et l'Europe seulement pour le plaisir et la singularité d'un contre-pied (anti-occidental) comme vous faites est aveugle et stérile, je vous l'ai dit ! Tous les vaincus n'ont pas raison, ajoutais encore !

J'ai quelque culture et des heures de travail personnel sur l'histoire de l'humanité et sur son possible avenir, croyez-moi, ce n'est peut-être pas un parti-pris que vous sortez d'une lecture isolée dans une vaste matière complexe qui me déstabilisera !
Je vous conseillerai de faire de même, vous construire une vue d'ensemble et on en reparlera !
Dans tous les cas l'avenir est là pour trancher entre les prophéties isolées et la marche inexorable de l'humanité qui n'en souffre pas tant que ça !



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 27/6/2015, 3:49 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  link le 26/6/2015, 12:23 am

ndonzwau,

C'est incroyable!!!

Je vous dirais juste que je crains que vous n'ayez tiré de sa lecture qu'un aspect du livre : Delaisi était un prolétarien opposé aux oligarchies économiques et même politiques mais aussi pacifiste et foncièrement européen ! Dans ce livre il prévient de la guerre en condamnant le camp occidental qui était le sien parce que se voulant dominateur politiquement et économiquement lui recommandant l'union des peuples notamment par la fusion européenne au niveau syndical et ouvrier pour éviter la guerre ! Il était alors anti-allemand car l'Allemagne d'alors était sur les traces impériales de ses gloires passées et sera par la suite d'abord anti-hitlérien...

Vous me faite la biographie de l'auteur, mais est ce objectif pour jugé du contenu du livre ? Peut importe ce qu'il a été! Comme vous même me l'avez reprocher a tort sur Ngwbanda pensant que je n’était pas d'accord avec lui sur base de la personne et non de son discours.

Il finira pourtant suspect de collaboration en ayant trop pris "le parti de l'étranger" en voulant trop tirer sur son camp !
Derrière lui subsiste toute une école anti-occidendale, càd contre son camp, qui subjugue l'Occident affairiste et dominateur où l'on trouve déclinistes et prophètes d'un malheur qui ne vient jamais !
Ce n'est pas la position critique que je leur conteste, c'est leur posture trop anti-occidentale pour se croire meilleurs que d'autres alors que la démocratie occidentale est ainsi faite qu'en son sein elle produit les meilleurs critiques envers elle-même qu'on n'a pas besoin d'en sortir !


Pareils !!!

Ailleurs d'autres temps d'autres mœurs, l'ère des guerres s'est achevée en Occident comme je vous ai dit et prendre le parti de la guerre et de l'Allemagne nazie donc d'Hitler qui a tant mis à feu et à sang son pays et l'Europe seulement pour le plaisir et la singularité d'un contre-pied (anti-occidental) comme vous faites est aveugle et stérile, je vous l'ai dit ! Tous les vaincus n'ont pas raison, ajoutais encore !

Jusque la rien sur le livre que vous prétendez avoir lu dont moi je n'aurais tiré qu'un aspect du livre et plus vous en rajouter une couche en m'accusant d’être (anti-occidental) ce qui me rendrais non apte a jugé de l'objectivité ou du bien fondé d'un livre.

J'ai quelque culture et des heures de travail personnel sur l'histoire de l'humanité et sur son possible avenir, croyez-moi, ce n'est peut-être pas un parti-pris que vous sortez d'une lecture isolée dans une vaste matière complexe qui me déstabilisera !
Je vous conseillerai de faire de même, vous construire une vue d'ensemble et on en reparlera !
Dans tous les cas l'avenir est là pour trancher entre les prophéties isolées et la marche inexorable de l'humanité qui n'en souffre pas tant que ça !


Et pour finir j'aurais tenté de vous déstabilisé ? Et vous me renvoyez a me construire une vue d'ensemble que vous auriez et que de facto je n'aurais pas.

Bravo l'artiste !!! Mais ça marcherais peut être avec quelqu'un d'impressionnable par votre prose et votre style très châtié. Mais trop de verbiage sans jamais aborder le fond et le plus marrant avec tout ça? c'est que je vous sent content de vous même .

PS : lisez ou relisez le livre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  ndonzwau le 26/6/2015, 10:31 pm

link a écrit:ndonzwau,

C'est incroyable!!!

Je vous dirais juste que je crains que vous n'ayez tiré de sa lecture qu'un aspect du livre : Delaisi était un prolétarien opposé aux oligarchies économiques et même politiques mais aussi pacifiste et foncièrement européen ! Dans ce livre il prévient de la guerre en condamnant le camp occidental qui était le sien parce que se voulant dominateur politiquement et économiquement lui recommandant l'union des peuples notamment par la fusion européenne au niveau syndical et ouvrier pour éviter la guerre ! Il était alors anti-allemand car l'Allemagne d'alors était sur les traces impériales de ses gloires passées et sera par la suite d'abord anti-hitlérien...

Vous me faite la biographie de l'auteur, mais est ce objectif pour jugé du contenu du livre ? Peut importe ce qu'il a été! Comme vous même me l'avez reprocher a tort sur Ngwbanda pensant que je n’était pas d'accord avec lui sur base de la personne et non de son discours.

Il finira pourtant suspect de collaboration en ayant trop pris "le parti de l'étranger" en voulant trop tirer sur son camp !
Derrière lui subsiste toute une école anti-occidendale, càd contre son camp, qui subjugue l'Occident affairiste et dominateur où l'on trouve déclinistes et prophètes d'un malheur qui ne vient jamais !
Ce n'est pas la position critique que je leur conteste, c'est leur posture trop anti-occidentale pour se croire meilleurs que d'autres alors que la démocratie occidentale est ainsi faite qu'en son sein elle produit les meilleurs critiques envers elle-même qu'on n'a pas besoin d'en sortir !


Pareils !!!

Ailleurs d'autres temps d'autres mœurs, l'ère des guerres s'est achevée en Occident comme je vous ai dit et prendre le parti de la guerre et de l'Allemagne nazie donc d'Hitler qui a tant mis à feu et à sang son pays et l'Europe seulement pour le plaisir et la singularité d'un contre-pied (anti-occidental) comme vous faites est aveugle et stérile, je vous l'ai dit ! Tous les vaincus n'ont pas raison, ajoutais encore !

Jusque la rien sur le livre que vous prétendez avoir lu dont moi je n'aurais tiré qu'un aspect du livre et plus vous en rajouter une couche en m'accusant d’être (anti-occidental) ce qui me rendrais non apte a jugé de l'objectivité ou du bien fondé d'un livre.

J'ai quelque culture et des heures de travail personnel sur l'histoire de l'humanité et sur son possible avenir, croyez-moi, ce n'est peut-être pas un parti-pris que vous sortez d'une lecture isolée dans une vaste matière complexe qui me déstabilisera !
Je vous conseillerai de faire de même, vous construire une vue d'ensemble et on en reparlera !
Dans tous les cas l'avenir est là pour trancher entre les prophéties isolées et la marche inexorable de l'humanité qui n'en souffre pas tant que ça !


Et pour finir j'aurais tenté de vous déstabilisé ? Et vous me renvoyez a me construire une vue d'ensemble que vous auriez et que de facto je n'aurais pas.

Bravo l'artiste !!! Mais ça marcherais peut être avec quelqu'un d'impressionnable par votre prose et votre style très châtié. Mais trop de verbiage sans jamais aborder le fond et le plus marrant avec tout ça? c'est que je vous sent content de vous même .

PS : lisez ou relisez le livre.

Ce n'est pas bien gentil et surtout assez gratuit tous ces reproches et moqueries que vous me lancez !
Ce n'est pas vous qui vous glorifiiez d'avoir fait une précieuse découverte en ce livre jusque presque à sous-entendre être le seul à l'avoir lu ? Et lorsque je vous fait remarquer que c'est une lecture qui fait le bagage de bons "révolutionnaires gauchistes", vous n'arrivez pas à le comprendre !
Les groupuscules révolutionnaires aujourd'hui millénaristes usent et abusent du livre de Delaisi : il y'a même 5 ans ou plus, le groupe de Tarnac en France s'en revendiquait et si je ne m'abuse, Cantat de l'ex "Noir Désir" l'a utilisé dans une de ses belles tirades révolutionnaires; alors cher ami...

En vérité que vous le vouliez ou non, Delaisi était d'abord un prolétarien gaucho engagé contre les oligarchies occidentales, c'est dans cet esprit qu'il a écrit "La guerre qui vient" qui contient une charge contre l'Occident !
Et quelles que soient les erreurs et conditions inhérentes à l'Occident dans l'avènement de la Guerre en 1939, elles ne peuvent dédouaner la folie hégémonique et meurtrière de l'Allemagne nazie et ses associées comme aujourd'hui beaucoup de "Tiers-Mondistes communisants, altermondialistes ou simplement souverainistes verbaux se trompent, à mon avis, dans une logique anti-impérialiste notamment anti-américaine et anti-occidentale en général exclusive en en faisant un acte de gloire au lieu de s'organiser à se poser la question de nos propres responsabilités dans nos pays...

Le reste n'est que littérature et piteuse fuite en avant stérile qui retarde notre prise de conscience salutaire, ça se saurait depuis un siècle de lutte...
Une intelligente coopération vaudra toujours mieux que la guerre dont nous n'avons d'ailleurs pas les moyens; voilà mon pauvre avis !

Sinon, excusez-moi, si j'essaie de bien parler français; j'aurais par exemple voulu mieux parler anglais mais désolé, ça ne s'est pas fait, j'habite en France !  Laughing  Laughing
Et surtout vous aurez tout faux si vous ne lisiez pas bien tout ce que j'y dis !Laughing  Laughing  Laughing



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #


Dernière édition par ndonzwau le 27/6/2015, 3:43 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  link le 27/6/2015, 1:10 am

ndonzwau,


Ce livre est un exemple parmi tant d'autres, de ce que un homme lucide, connaissant les mécanismes économiques et politiques peut arrivé a prévoir avec une justesse déroutante une guerre 3 ans avant le moindre coud de feu.

Jacques Bainville a pu prédire aussi la 2 guerre mondial dans son livre "Les Conséquences politiques de la paix" et ni l'un ni l'autre ne sont des prophètes ? Mais juste des gens qui connaissais les ressorts qui anime le système financier.


- Le choc des empires, États-Unis, Chine, Allemagne :Qui dominera l'économie-monde ?, Gallimard/Le Débat, 2014
-Pétrole Une guerre d'un siècle William Engdahl
-Le grand échiquier Broché – 4 mars 2011 de Zbigniew Brzezinski (Auteur)
-La guerre des monnaies - La Chine et le nouvel ordre mondial Broché – 11 décembre 2013
-The Battle of Bretton Woods: John Maynard Keynes, Harry Dexter White, and the Making of a New World Order (auteur) Benn Steil
-Le Grand Jeu Officiers et espions en Asie centrale Peter Hopkirk, 2011)

A peine un dixièmes des livres que j'ai lu pour me faire mon opinion donc crois moi ou pas? certaine choses ne change pas a la fin de la guerre froide il était clair que les équilibres géopolitique allais bouger tout comme les américains aujourd'hui, et ces vassaux européens finisse de mettre la main sur le pétrole du moyen-orient pour préparé le choc contre l'asie, russes, inde.......

Gouverner c'est prévoir d’où ngwanda na rien vu venir et ne verra jamais rien venir ! Voila pourquoi je dis qu'il a failli en tant que ministre de la défense et comme conseiller spécial du président.

Revenir en haut Aller en bas

Re: H Ngbanda , L'apareco et de Radio Bendele.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:57 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum