QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 8/4/2016, 4:39 pm

]QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, LA CANDIDATURE COMMUNE !?!

Dans un premier temps, permettez que je prenne ce sujet comme à rebours : si le Congolais et en particulier l'homme politique Congolais surtout dans l'opposition s'entiche toujours, par ailleurs tout légitimement, de convoquer l'intérêt général, le changement au nom du peuple chacun de sa chapelle, dans ses intentions et ses principes, très peu souvent il ne s'applique à réfléchir sur et à pratiquer la position commune qui sied à une telle démarche dans la mesure où celle-là seule est la plus entendue, la plus représentative, la plus crédible et la plus efficace !

Je m'en vais prendre opportunément comme illustration une saillie récente des « Pionniers de l'Udps », dans tous les cas ils se présentent comme tels, dans laquelle ses auteurs émettent un diagnostic et même un traitement de la situation du pays tout à fait acceptables mais au lieu de les justifier et de les faire endosser par tout le peuple, ils s'arrogent maladroitement le droit de les revendiquer d'abord au nom de l'Udps !
Comment voulez-vous que tous les autres les adoptent aussi facilement malgré leurs bonnes intentions ?

De plus donc pour moi donc au lieu se précipiter à croire la bête immonde déjà tuée ils se devraient de comprendre qu'il y'a bien des choses à faire avant; ce qui aurait du leur nécessiter d'abord de trouver et de proposer les moyens d'abord de la tuer pour la consommer !
Une étape indispensable qu'ils se permettent d'enjamber maladroitement sinon de façon quelque peu irresponsable, en somme !

J'y reviens très vite parce qu'en fait c'est là l'essentiel pour moi !
Voici en attendant le bijou des "Pionniers de l'Udps" que je vous invite à lire attentivement non pas tant en raison de ses autres prétentions mais quant à son constat et ses propositions même lointaines pour le moment donc pour l'après et pour un changement durable, qui ne sont pas inintéressants !


ndonzwau a écrit:
"Les ‘‘Pionniers de l’UDPS’’ proposent un dialogue de 45 jours !                          
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=9684&rubrique=POLITIQUE
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7192
[...]
Déclaration politique des Pionniers de l’UDPS en rapport avec le dialogue politique


Mesdames et Messieurs de la presse,

Notre rencontre de ce jour a pour but de faire connaître à l’opinion nationale et internationale la position des pionniers de l’UDPS sur le dialogue politique en gestation.
Mais, avant d’entrer dans le vif du sujet, peut-être est-il nécessaire de rappeler ce que sont les pionniers de l’UDPS ?
Les pionniers de l’UDPS sont ces hommes et ces femmes qui, tout au long des années " 80 ", ont bravé, à mains nues, la dictature féroce du Maréchal Mobutu et son MPR/Parti-Etat pour permettre aux populations congolaises d’avoir une vie meilleure. Ils ont connu les arrestations arbitraires, les tortures physiques et morales, les exécutions sommaires, les confiscations des biens, etc. Et, si le Fleuve Congo pouvait parler, il révélerait les noms des dizaines de milliers de leurs compagnons y largués nuitamment par hélicoptères ou pirogues, attachés à des pierres. Dans l’humilité de leur silence, plusieurs d’entre eux portent encore sur leur corps et dans leur cœur les stigmates de leur opposition à la dictature de Mobutu pour la cause de notre pays. C’est le combat mené avec détermination, courage, patriotisme, et altruisme par ces patriotes, dont un échantillon siège devant vous en ce moment, qui a fait fléchir le genou à la dictature le 24 avril 1990, la contraignant de reconnaître enfin au peuple congolais ses droits et libertés les plus élémentaires, dont celui de porter les habits de son choix tout simplement, de se réunir, de s’exprimer, et de s’associer.

Mesdames et Messieurs de la presse,

Les Pionniers de l’UDPS sont des sociétaires de ce grand parti. Ils ont permis, au prix des sacrifices énormes sa popularité sur le plan national et sa notoriété sur le plan international. Et ce parti a focalisé les espoirs de tout un peuple. Ils ne sont donc pas dans l’UDPS comme un cheveu tombé dans la soupe. Ils ont, au contraire, construit ce parti brique après brique, dans l’abnégation la plus totale et dans l’espoir d’un Congo meilleur pour tous. Ils jouissent donc d’une légitimité historique que personne au monde ne peut leur dénier et qui leur accorde le droit et leur impose le devoir de prendre la parole aujourd’hui en vue, d’une part, d’attirer l’attention des Congolais sur les risques que court le pays ; et, d’autre part, de lancer un appel solennel à tous les membres et cadres de l’UDPS, toutes ailes confondues, de s’impliquer dans le dialogue en gestation et de s’unir en vue de conforter la position du parti au sein de ce dialogue et face aux enjeux électoraux à venir.

Mesdames et Messieurs de la presse,

Les Pionniers de l’UDPS, préoccupés par les pièges et les dangers multiformes qui menacent la survie de notre pays en cette année électorale 2016 ;
 considérant que l’UDPS ne peut accéder au pouvoir d’Etat que par la voie d’élections libres, transparentes, et apaisées ;
 Considérant le fait que l’UDPS s’est donné comme objectif de changer les conditions de vie des populations congolaises, et non se contenter de l’alternance ; c’est-à-dire le "ôte-toi que je m’y mette" ;
 
Convaincus qu’aller aux élections dans des conditions aussi brouillées ne peut profiter qu’aux seuls pêcheurs en eaux troubles et aux puissances occultes qui saisiraient l’occasion pour nous imposer des dirigeants devant sauvegarder et protéger leurs intérêts au détriment de notre peuple ;
Justifient, de la manière qui suit, la nécessité d’un nouveau dialogue politique en RDC :

I. Considérations générales

A. Situation politique, économique, sociale, et sécuritaire.

Au plan politique, le processus électoral est dans l’impasse : le temps est devenu beaucoup trop court pour prétendre organiser des élections convenables et crédibles. D’autre part, le démembrement précipité des provinces donne lieu à des " bricolages " dans la désignation des animateurs de ces institutions.
Et, enfin, la Cour constitutionnelle, tout comme la CENI, sont manifestement instrumentalisées par le pouvoir en place ; ce qui présage des contestations postélectorales dans la rue.
2. Au plan économique et social, chacun peut constater que le peuple congolais vit dans une misère chronique, un dénuement total, et sous une tension permanente : manger, se soigner, ou scolariser les enfants constituent un casse-tête quotidien pour le Congolais moyen. L’accès à l’eau potable et au courant électrique est un luxe réservé à quelques privilégiés.
3. Au plan sécuritaire, les Congolais ne sont pas protégés. Outre les tracasseries policiaires, les rançonnements des populations tant de fois décriées, ainsi que les tueries quasi quotidiennes des paisibles citoyens dans la partie l’Est de la RDC, notre pays lui-même est insécurisé par ses voisins sans que nos forces de sécurité, minées de l’intérieur, ne soient en mesure d’y donner la réponse musclée adéquoite, remettant notre salut et notre défense entre les mains de la Brigade spéciale de la Monusco.
D’autre part, la guerre économique que se livrent les Titans de l’Occident et de l’Orient est à la base de la déstabilisation de l’Est de notre pays avec pour finalité de détacher cette partie du territoire national en vue de l’intégrer au Marché Commun de l’Est africain pro occidental ; ce qui se traduira par la disparition de notre pays dans ses frontières actuelle ; c’est-à-dire sa balkanisation.

B. Elections dans les délais constitutionnels et réalisme politique

A l’unisson, la classe politique et la société civile exigent la tenue des élections dans les délais constitutionnels ; c’est-à-dire d’ici novembre 2016 ; élections qui doivent être transparentes, crédibles, et apaisées. Avec un peu de réalisme, nous devons admettre que ceci n’est plus faisable.
La République Démocratique du Congo va donc bientôt se retrouver avec des institutions illégitimes au 31 décembre 2016 ; du Président de la République aux Assemblées Provinciales, en passant par l’Assemblée Nationale, le Sénat, et les gouverneurs de province, parce que tous seront hors mandat constitutionnel ou élus par des assemblées provinciales devenues elles-mêmes illégitimes.
Nous sommes donc contraints d’aller au dialogue politique pour éviter à notre pays et à notre peuple un désastre. Parti d’avant-garde, clairvoyant, et responsable, l’UDPS considère que seul ce dialogue peut nous permettre de trouver des compromis susceptibles de générer un processus électoral apaisé, de préserver la cohésion nationale, l’unité et l’intégrité du Congo, et de garantir une paix durable.
Gardiens du temple des valeurs prônées par l’UDPS et incarnation de ce noble et patriotique combat, les Pionniers de l’UDPS entendent prendre part, es qualité, à ce dialogue. Ils proposent les termes de référence ci-après :

II. Termes de référence pour le nouveau dialogue politique en RDC

1. Un dialogue politique inclusif

Les décisions adoptées au dialogue politique vont impacter la gouvernance de la RDC pour les 10 à 15 prochaines années ; raison pour laquelle il faut obtenir l’implication de toutes les forces politiques et sociales du pays, chacun devant assumer pleinement ses responsabilités devant notre peuple et devant l’histoire dans le devenir de notre pays.

2. Un dialogue devant créer les conditions pour l’émergence de la RDC.

Nous devons planter ensemble les piliers de l’émergence de la RDC, voir plus loin, et viser plus haut, et ne pas chercher uniquement à satisfaire les ambitions des uns et des autres pour la magistrature suprême.
Nous ne devons pas focaliser toute notre attention et notre énergie sur des individus, au risque de nous laisser distraire et de passer à côté de l’essentiel : la préservation des intérêts supérieurs du Congo et du peuple Congolais plus que jamais menacés. ;

3. Du processus électoral

Nous devons nous préparer à organiser des élections convenables et apaisées en vue de déjouer les pièges qui nous sont régulièrement tendus et qui nous maintiennent dans l’asservissement, la pauvreté, et la dépendance.
Organiser de telles élections, c’est avant tout en maîtriser le processus et le financement, nous prendre totalement en charge. C’est le prix à payer pour notre démocratie, notre souveraineté et notre liberté.

4. La gestion du pays sous la transition

L’impasse dans lequel la majorité au pouvoir a délibérément placé la nation nous contraint, dos au mur, d’accepter une période de transition pour conjurer les dérapages et le chaos prévisible ; voire la balkanisation de notre pays. Invoquant la sagesse du Roi Salomon, nous devons accepter de reculer pour mieux sauter.
A ce Dialogue politique, il faudra donc nous mettre notamment d’accord sur la manière dont notre pays va être gouverné au cours des mois à venir, lorsque les animateurs actuels des institutions seront tous devenus illégitimes. Il nous faudra trouver des compromis sur le processus électoral et son financement, nous mettre d’accord sur les conditions de la cohésion nationale, sur les décisions à prendre pour mettre définitivement fin à la déstabilisation de la partie Est et pour restaurer une paix durable en RDC. Il nous faudra prendre des décisions essentielles et consensuelles pour booster notre économie et diminuer le chômage des jeunes. La reconstruction de l’Etat congolais devra également faire l’objet des préoccupations des délégués au Dialogue politique.
En effet, des institutions faibles, une économie fragile, des services de sécurités inefficaces, ou une population miséreuse peuvent faire s’écrouler une charpente de pouvoir construite à l’issue d’élections parfaitement libres, transparentes, crédibles, démocratiques, et apaisées. Et ce sera le retour à la case " départ".

Nous devrions également mettre à profit cette période de transition pour procéder calmement au parachèvement de l’installation des nouvelles provinces, au recensement général de la population, à l’identification des nationaux, à l’enrôlement des électeurs, et à l’organisation des élections générales, comme cela avait été si judicieusement et sagement convenu à Sun City. Nous devrions prendre le temps nécessaire pour reconstruire en matériaux durables l’Etat congolais.
Le fait que, dans quelques mois, les institutions de la République n’auront plus d’autre légitimité que celle conférée par le dialogue politique, parce que hors mandat constitutionnel, et le fait que l’impasse actuelle a été délibérément organisée par la majorité au pouvoir, imposent que la gouvernance du pays, à tous les niveaux, soit collégiale et consensuelle.

5. Les participants

Devraient prendre part au dialogue, et cela de manière paritaire, les composantes ci-après : i. Le pouvoir en place et ses alliés ii. L’opposition politique iii. La Société Civile dans sa diversité
Les délégations seront constituées de manière souveraine par les composantes.
Le nombre total des participants pourrait être de 300 personnes, à raison de 100 délégués par composante, dont 5 experts chacune.

6. Le Comité préparatoire

Un Comité préparatoire du dialogue doit être mis sur pied. Il pourrait être composé de 5 personnes par composante, soit un total de 15 personnes qui seront assistés par 5 experts désignés de manière consensuelle.
Le Comité préparatoire aura 15 jours pour préparer le dialogue. C’est à lui que revient la charge de fixer les termes de références du dialogue politique.

7. Durée des travaux

Les travaux devraient durer 45 jours, avec une prorogation possible de 15 jours décidée par consensus, et en cas de nécessité.
8. Localisation du site
Pour des raisons de sérénité des travaux, le forum devrait être délocalisé loin de Kinshasa (Mbandaka, ou Kisangani, par exemple).

9. La couverture médiatique

Les médias ne devraient être autorisés que pour les séances d’ouverture et de clôture.
Telle est la teneur de notre communication de ce jour. Nous espérons que vous comprenez le sens de notre combat et que notre point de vue pourra être connu au fin fond de la RDC et dans la diaspora congolaise.
Nous voudrions enfin porter à la connaissance des membres de l’UDPS et de l’opinion, en général, que les Pionniers tiendront leur Assemblée Générale le samedi 30 avril, ici au Centre des Handicapés de Kinshasa.
Fait à Kinshasa, le 6 avril 2016 
Pour les Pionniers



Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 8/4/2016, 7:33 pm

Mbuta NDOZWAU

Avez-vous posé une "question" sur l´opposition?

ANNÉE ELECTORALE


Il existe une "opposition" qui pense que l´an 2016 est une année électorale Cette opposition qui defend la Constitution** possede une "stratégie" qui consiste á preparer les élections en désignant des "candidats" qui vont s´affronter dans des primaires ou une "primaire unique" visant á designer leur candidat commun

Cette opposition est composée de la Dynamique de l´opposition et du G7
C´est la partie visible et simple de la réponse á vous apporter*

2¤ DIALOGUE CONGRÉS DU MPR ET OPPOSITION


Il existe (aussi ) une autre opposition qui s´est engagée dans un processus d´un "dialogue" du MPR où les mamans moziki, les taximans, les évangelistes, les musiciens, les nganga, les chefs coutumiers ect...vont se retrouver avec cette "opposition" et la majorité dans un dialogue qui va "contourner" la constitution
Cette "opposition" qui negocie avec Kanambe depuis des mois est contre les élections (implicitement ) car elle parle d´une "transition"..terme qui ne figure pas dans la constitution.
Pire, les resolutions du futur "dialogue" vont s´imposer á tous et annuler la constitution de la RDC

En effet, malgré une résolution "expresse" de l´ONU, la fameuse lettre des "pioniers" de l´UDPS confirme explicitement cette forme de l´opposition capable de violer la constitution et engagée á retarder les élections de quelques années

Dans cette opposition se retrouve l´opposition dite Républicaine de Kengo* et l´UDPS Etrange alliance involontaire des deux leaders "ennemis" depuis la fameuse CNS

¤ Á SUIVRE ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 8/4/2016, 8:12 pm

Razz ENTRE L´ONU, LES USA ET LES "PIONIERS" DE L´UDPS... Smile Surprised Surprised


http://www.voiceofcongo.net/tshisekedi-perriello-les-usa-rappellent-les-delais-constitutionnels Shocked

Entre la dernière résolution de l´ONU, les messages des USA et les declarations de l´UDPS What a Face WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Admin le 8/4/2016, 8:33 pm

Je vais tenter une réponse directement a la question posée. Désolé Donzwau, je n'ai pas parcouru l'extrait du lien en annexe.

Tout dépends vraiment du nombre des candidats ... et a défaut d'une primaire ... plusieurs scénarios sont possibles.

Katumbi semble avoir une bonne longueur d'avance ... Ses principaux atouts:
1. Sa fortune
2. Une gestion reconnue positive
3. Une très forte popularité régionale (Katanga)
4. Ses appuis en occident
5. Un groupe d’hommes politiques aguerris (G7) qui peuvent facilement combler ses lacunes.

Il y a aussi que Kamerhe, qui franchement après certaines rencontres faites en Europe, semble vouloir aussi aller jusqu'au bout (je ne sais pas ce qu'il a reçu la-bas ... peut-être l'argent qui lui manque pour faire compétition a Katumbi sur ce registre
Ses principaux atouts:
1. Son intelligence
2. Une tres forte popularité régionale (Les Kivus)
3. Ses appuis en occident
4. Il est lui-même une bête politique bien aguerri

Du coup, l’Udps semble détenir la balance du pouvoir, car dans cette RDC ou l’on vote encore régionaliste, un rapprochement avec Katumbi permettrai a Katumbi de gagner haut la main. Mais si le vieux inscrit son nom et ben… la les mathématiques peuvent conduire Kamarhe a la tête du pays … car Katumbi n’aura pas assez pour battre quelqu’un qui ferrait le plein facilement dans les 2 Kivu, Maniema etc.. Les choses se compliquent encore si on doit tenir compte des outsiders tels que Fayulu et Matungulu. Rajouter a eux, le candidat du pouvoir, on est dans des situations ou mathématiquement la victoire peut surprendre …
Voila a mon avis ce qui explique les fissures, les alliances qui se font et se défont au sein de l’opposition


Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 8/4/2016, 9:07 pm

Idea Mr l´Admn

" VOIR GRAND"

Vous qui résidez aux USA I love you devraient nous aider á comprendre les raisons de l´insistance des USA Like a Star @ heaven qui continuent á "insister" sur la tenue des élections Like a Star @ heaven

Quand vous citez Tshitshi No No il faudra placer un "bemol" car l´UDPS n´est pas á 100 % en faveur des élections No No et Tshitshi et ses hommes "rêvent" encore d´un dialogue cyclops

Pour mieux comprendre l´opposition, il faut retourner aux USA dont la determination á faire voter les congolais semble ne pas baisser I love you Quel est la ligne de conduite du Departement d´État au sujet du "candidat unique de l´opposition" Question Idea

Si vous trouvez la réponse alors vous allez vite comprendre que ceux de la Dynamique et du G7 qui présentent les "candidats" le font en vue de la "formation d´une équipe gouvernementale" avant d´introniser celui qui sera chargé de faire gagner l´opposition Idea Idea

En nous reservant le droit de nous tromper l´UDPS ne figure pas dans les "intentions électorales" du State Department No Les "comprimissions" et les "negociations" qui continuent (lire sur le site de Jeune Afrique ) avec Kanambe...sont entrain de "saper" la crédibilité de l´UDPS qui semble être contre la tenue des élections

Katumbi semble-t-il continue son sejour en "Europe" afin de "finaliser" un accord de principe avec JP Bemba study Ainsi, le poids de l´Ouest (regardez la configuration de la Dynamique study ) si JP accorde sa benediction (comme Ndjoli semble le dire entre les lignes voir sur Johnimagetv**) Fayulu/Matungulu/Mvwemba...ect seront assez forts dans l´alliance pour faire pencher l´ouest*

Quelques soient les ambitions de Kamerhe, il finira par rester dans la ligne de la Dynamique study Il est tard pour jouer le "solo" quand la machine de l´admnistration Obama semble prendre de la vitesse sunny

"VOIR GRAND"..

Kengo est aussi une "carte" de reserve qui va donner le coup fatal afin de lancer le candidat de la Dynamique/G7.. WAIT AND SEE

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Admin le 8/4/2016, 10:01 pm

Bonjour Troll,

De ce que je sais, les américains sont favorables a Katumbi mais contrairement aux situations dans le passe, tous les acteurs politiques congolais aujourd’hui sont avec eux. Si on doit meme kotala certains cables na miso ya milayi on peut même parler des véritables agents (je ne citerai aucun nom) il y a aussi que plusieurs personnalités politiques en RDC sont soutenues par des lobbys et parfois leurs intérêts entrent en compétition … Je te donne pour exemple ceci, pendant que le conseil de sécurité votait sur la RDC, il y avait bien qlqs congolais a cote. Qui sont-ils? Pour qui roulent-ils? Donc eza lokola jeu d’echec, les pions peuvent bouger et à tout moment. Ces acteurs politiques congolais le savent yango wana ba zo bunda bunda.

Au sujet de l’udps, ce n’est pas aussi clair. La notion de la balance du pouvoir est une réalité. Le clan Katumbi avec son frere Katebe ne pousse pas dans ce ses pour rien. L’envoyé d’Obama l’a rencontré encore cette semaine. Par rapport aux dialogues, j’avoue que je m’y perds un peu mais c’est aussi de la stratégie. C’est de la haute politique.

Pour le reste, je ne sais pas trop quoi dire. Dans ce que tu as dit il y a des choses vraies mais d’autres qu’il faut prendre avec des réserves …


Dernière édition par Admin le 9/4/2016, 3:06 am, édité 3 fois

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 8/4/2016, 11:51 pm

Admin a écrit:Bonjour Troll,

De ce que je sais, les américains sont favorables a Katumbi mais contrairement aux situations dans le passe, tous les acteurs politiques congolais aujourd’hui sont avec eux. Si on doit meme kotala certains cables na misusu ya milayi on peut même parler des véritables agents (je ne citerai aucun nom) il y a aussi que plusieurs personnalités politiques en RDC sont soutenues par des lobbys et parfois leurs intérêts entrent en compétition … Je te donne pour exemple ceci, pendant que le conseil de sécurité votait sur la RDC, il y avait bien qlqs congolais a cote. Qui sont-ils? Pour qui roulent-ils? Donc eza lokola jeu d’echec, les pions peuvent bouger et à tout moment. Ces acteurs politiques congolais le savent yango wana ba zo bunda bunda.

Au sujet de l’udps, ce n’est pas aussi clair. La notion de la balance du pouvoir est une réalité. Le clan Katumbi avec son frere Katebe ne pousse pas dans ce ses pour rien. L’envoyé d’Obama l’a rencontré encore cette semaine. Par rapport aux dialogues, j’avoue que je m’y perds un peu mais c’est aussi de la stratégie. C’est de la haute politique.

Pour le reste, je ne sais pas trop quoi dire. Dans ce que tu as dit il y a des choses vraies mais d’autres qu’il faut prendre avec des réserves …

Oh Admin, puisque tu es si bien informé que disent-ils de notre patriarche qui a déplacé son quartier général à Bruxelles, parce  qu'entre autres raconte-t-on, il ne faisait plus confiance à ses proches collaborateurs.

P.S. Je ne savais pas que  tu vivais aux États-Unis.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Admin le 9/4/2016, 3:28 am

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:Bonjour Troll,

De ce que je sais, les américains sont favorables a Katumbi mais contrairement aux situations dans le passe, tous les acteurs politiques congolais aujourd’hui sont avec eux. Si on doit meme kotala certains cables na misusu ya milayi on peut même parler des véritables agents (je ne citerai aucun nom) il y a aussi que plusieurs personnalités politiques en RDC sont soutenues par des lobbys et parfois leurs intérêts entrent en compétition … Je te donne pour exemple ceci, pendant que le conseil de sécurité votait sur la RDC, il y avait bien qlqs congolais a cote. Qui sont-ils? Pour qui roulent-ils? Donc eza lokola jeu d’echec, les pions peuvent bouger et à tout moment. Ces acteurs politiques congolais le savent yango wana ba zo bunda bunda.

Au sujet de l’udps, ce n’est pas aussi clair. La notion de la balance du pouvoir est une réalité. Le clan Katumbi avec son frere Katebe ne pousse pas dans ce ses pour rien. L’envoyé d’Obama l’a rencontré encore cette semaine. Par rapport aux dialogues, j’avoue que je m’y perds un peu mais c’est aussi de la stratégie. C’est de la haute politique.

Pour le reste, je ne sais pas trop quoi dire. Dans ce que tu as dit il y a des choses vraies mais d’autres qu’il faut prendre avec des réserves …

Oh Admin, puisque tu es si bien informé que disent-ils de notre patriarche qui a déplacé son quartier général à Bruxelles, parce  qu'entre autres raconte-t-on, il ne faisait plus confiance à ses proches collaborateurs.

P.S. Je ne savais pas que  tu vivais aux États-Unis.
Hum Libre Examen, "lokuta mabe" je n'en sais rien sur "notre patriarche".
Oui à Orlando... mais un peu partout aussi

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 9/4/2016, 6:54 am

Voici un rappel expéditif des récentes et anciennes nouvelles qui peuvent aider au débat et surtout l'asseoir davantage sur le réel...
Débat que je me réjouis de voir déjà à l'oeuvre !
Perso je reviendrai plus tard pour y participer plus expressément mais je ne peux m'empêcher de le souhaiter porté vers la bonne stratégie (commune) pour le changement !

J'y reviendrai, disais-je, mais d'ores et déjà je ne peux m'empêcher de le souhaiter collé au concret de notre vie politique !

En effet nous ne nous exprimons pas exactement dans un forum comme  le nôtre en politiques actifs mais en citoyens responsables, du moins je l'espère, et nous aurions voulu que nos vœux patriotiques portent leurs échos de la diaspora où nous avons un peu plus de moyens d'user des nouvelles capacités communicationnelles vers nos hommes politiques : ils nous entendent à travers nos débats dans un forum comme le nôtre, à partir de nos débats envoyons leur le dépit général que sur place la majorité de la population ne peut toujours leur exprimer !
Voilà l'autre défi qui devrait être le nôtre au delà ou à travers la diversité de nos opinions !  
Le changement s'impose face à la déroute patente de notre cher pays vue de loin à travers nos Western Unions et davantage sur place !
Raison de plus de proposer nos solutions !
C'est l'essence de ce sujet ! A vos claviers !

"Candidature unique. Opposition : l’UDPS ferme la porte ! 
Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=9689&rubrique=POLITIQUE
*Le parti de Tshisekedi n’a pas besoin de tisser des alliances pour aller aux élections 2016. Bruno Mavungu, le Secrétaire général de l’UDPS, n’a pas recouru à la langue de bois pour faire cette déclaration devant les journalistes invités, jeudi 7 avril, au point de presse qu’il a personnellement animé, à la permanence du parti.

Bruno Mavungu a rappelé à ceux qui pouvaient encore s’en douter qu’en 2011, le candidat Etienne Tshisekedi avait ‘‘gagné’’ la présidentielle en dehors de toute alliance. Comme pour fermer définitivement la porte à toute discussion sur le sujet, le Secrétaire général de l’UDPS a fait savoir que son parti n’est pas concerné par le débat sur la désignation du candidat unique de l’Opposition à la prochaine élection présidentielle. Il qualifie ce débat de vilain chantage. Bruno Mavungu considère, par ailleurs, que le moment est venu pour l’Union Africaine,  l’ONU, l’Union Européenne, l’OIF et les USA de s’investir dans l’organisation du dialogue politique. Le Secrétaire général de l’UDPS n’a fait aucune allusion aux ‘‘Pionniers de l’UDPS’’ qui, tout en revendiquant leur part de l’héritage du parti, ont publié une déclaration pro-dialogue, le mercredi 6 avril.  Le Secrétaire général de l’UDPS a également annoncé la tenue d’un meeting de vérité au siège du parti, le 23 avril prochain.

Dans la foulée, des réactions à ce réveil soudain de l’UDPS marqué par un retour fracassant au devant de la scène médiatique rd-congolaise, n’ont pas tardé. Pour certains analystes, c’est fini, l’Opposition ira en ordre dispersé aux élections. Dans ces conditions, n’importe quel candidat de la Majorité, pourvu que celle-ci soit unie, l’emporterait. Les uns ont relevé des contradictions entre la Présidence de l’UDPS à Bruxelles qui, dans un communiqué sanctionnant l’entretien avec le Facilitateur africain Edem Kodjo, réaffirmait la volonté d’Etienne Tshisekedi de regagner Kinshasa pour travailler au rassemblement de toutes les forces du changement. Ceux qui ont la mémoire fraiche se sont souvenus de la bagarre ayant mis aux prises les groupes opposés des combattants de l’UDPS, la veille des commémorations de la journée du 16 février 1992 dédiée aux martyrs de la démocratie, dans la cour de la paroisse Saint Joseph de Matonge. Ce jour-là, en effet, le Secrétaire général Bruno Mavungu s’était désolidarisé de la journée ville morte qu’envisageaient d’organiser la Dynamique, le G7 et les autres structures de l’Opposition. Une position contredite par un communiqué d’Etienne Tshisekedi qui apportait tout son soutien aux actions de l’Opposition.

Des problèmes de communication à l’UDPS, on en a connus en janvier 2015 lors des manifestations anti-glissement. Alors que Bruno Tshibala affirmait que l’UDPS n’était pas dans la rue, le 19 janvier 2015, Etienne Tshisekedi, depuis Bruxelles, déclarait le contraire.  Pas plus tard que la semaine dernière, il a été donné aux journalistes d’apprendre que le Président de l’UDPS a reçu Moïse Katumbi, candidat désigné par le G7 à la prochaine élection présidentielle, à Bruxelles pour discuter, justement, de la candidature unique de l’Opposition. Autrefois, il y a quelques mois, Félix Tshisekedi avait négocié et conclu un deal avec le même Katumbi. Dans le même esprit, plusieurs autres candidats autoproclamés depuis l’Europe et les Etats-Unis, à l’instar d’un certain Noël Tshiani n’ont cessé de courtiser le sphinx de l’Udps au sujet de la perspective de conjonction du combat de l’opposition autour d’une candidature commune.
Entre Tshisekedi et les multiples déclarations de ses lieutenants, il se dégage, ainsi, une asymétrie qui jette tout de même de l’ombrage sur les vraies ambitions de ce parti et les moyens mis en œuvre pour les atteindre. "   
 
"Point de presse animé par le Secrétaire Général de l’UDPS le jeudi 7 Avril 2016

Mesdames et Messieurs les journalistes,

1. C’est pour moi un honneur de vous accueillir à la permanence de l’UDPS, première force politique dans notre pays, pour vous entretenir sur un certain nombre de questions d’actualité.
2. Nous échangerons sur la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité de l’ONU, sur le scandale financier ou l’affaire ‘’Panama Papers’’.
3. La candidature unique de l’Opposition et bien sûr.
4. Date et meeting.
L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ‘’UDPS’’ suit de près l’évolution de la situation générale en RD Congo, le parti donne sa position sur ces questions d’actualité..

1. La résolution 2277 du Conseil de Sécurité de l’ONU

- L’UDPS salue la résolution 2277 du Conseil de Sécurité de l’ONU qu’elle considère comme une réponse à la  requête de son Chef, son Excellence Dr Etienne Tshisekedi.
- Considérant que chaque jour qui passe expose le pays au glissement, l’UDPS invite l’Union Africaine, les Nations Unies, l’Union Européenne, l’Organisation Internationale de la Francophonie et les Etats-Unis d’Amérique à s’investir dans l’organisation du dialogue politique tant attendu.
L’UDPS est satisfaite de constater que le Conseil de Sécurité de l’ONU exige que les auteurs des crimes commis lors des élections 2011 soient jugés.

2. Le scandale financier ou l’affaire ‘’Panama Papers’’

L’UDPS est profondément déçue par les révélations de la presse internationale  en rapport avec le scandale financier baptisé ‘’Panama Papers’’ dans lequel les noms des personnalités congolaises sont cités.
En outre, sous le prétexte de venir investir en RD Congo, des personnalités étrangères citées dans cette affaire se sont livrées au pillage des ressources d’un peuple qui bien qu’habitant  dans un paradis vit dans des conditions infernales.
L’UDPS souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que les responsables de ces crimes économiques subissent la rigueur de lois nationales et internationales.

3. Du candidat unique de l’Opposition

L’UDPS n’est pas concernée par le débat concernant la désignation du candidat unique de l’Opposition.
L’UDPS rappelle qu’en 2011, son chef, son Excellence Dr Tshisekedi wa Mulumba a gagné l’élection présidentielle seul, c’est-à-dire en dehors de toute alliance.L’UDPS invite toutes les Congolaises et tous les Congolais qui désirent soutenir le Dr Etienne wa Mulumba de s’abstenir de vilains  chantages et de se ranger derrière lui.
[/justify]

4. Meeting du 23 Avril 2016

Le peuple a besoin d’être informé sur toutes les questions d’actualité et l’UDPS répond à cette préoccupation à travers un meeting que le Secrétaire Général du Parti donne ce 23 avril 2016 à 15h00’ devant la permanence du Parti sise 10ème rue Limete résidentiel et l’invite à venir nombreux.
Seule la lutte libère.
Fait à Kinshasa, le 06/04/2016
Bruno Mavungu Puati
Secrétaire Général"

"Bruno Mavungu : «Le choix d’un candidat unique de l’opposition n’est pas à l’ordre du jour»
° http://www.radiookapi.net/2016/04/08/actualite/politique/bruno-mavungu-le-choix-dun-candidat-unique-de-lopposition-nest-pas
« Le choix d’un candidat unique de l’opposition n’est pas à l’ordre du jour », a affirmé jeudi 7 avril le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Bruno Mavungu à la presse à Kinshasa. Il a expliqué que l’essentiel est de travailler pour l’organisation des élections apaisées qui permettront une alternance sans heurt en RDC.
 
Pour Bruno Mavungu, l’UDPS d’Etienne Tshisekedi a beaucoup milité dans ce pays et il n’est pas prêt à hypothéquer l’avenir du peuple congolais dans une voie qui n’augure rien de bon. 
La réaction de l’UDPS arrive après que le G7, le groupe de dissidents de la Majorité qui a basculé dans l’opposition, a désigné l’ancien gouverneur du Katanga comme son candidat à l’élection présidentielle. 
Il a estimé que le plus important pour son parti est d’arriver à obtenir une alternance pacifique du pouvoir, insinuant au passage que les ténors du G7 à l’époque dans la Majorité Présidentielle ont changé les règles du jeu électoral en faveur de leur candidat. 
«Ce sont les même gens qui ont travaillé pour priver au pays le deuxième tour [de l’élection présidentielle] parce que généralement les alliances se font au deuxième tour. Les alliances c’est bon pour gagner. Mais, si c’est pour gagner qu’on doit être ensemble, alors je dis la raison n’est pas suffisante», a déclaré Bruno Mavungu.
 
Le secrétaire général de l’UDPS qui reste convaincu qu’Etienne Tshisekedi avait remporté la présidentielle de 2011 pense qu’il faut dès à présent préparer une bonne gestion de la période post-électorale.  
«Nous avons gagné [l’élection de 2011] et nous avons rencontré des chars de combat. On peut s’unir pour obtenir 90%, Mais si en face ce sont des chars de combat vous ferez quoi ? A moins qu’on me dise que cette fois-ci nous dans l’opposition, puisque nous aurons le candidat unique nous aurons aussi des chars de combats, pour nous opposer aux autres chars de combat», a ajouté le secrétaire général de l’UDPS.
 
Réagissant à la désignation de Moise Katumbi comme candidat du G7 à la présidentielle, Vital Kamerhe arrivé en troisième position à la présidentielle de 2011, a déclaré sur TV5 Monde que le plus important était d’abord d’obtenir l’organisation de l’élection présidentielle dans les délais prescrits dans la constitution et non de se diviser maintenant autour de la question de la candidature unique de l’opposition à la présidentielle.
Vous pouvez suivre Vital kamerhe en cliquant ici:

[/size]

 Suivre
Le journal Afrique ‎@JTAtv5monde
[ltr]Vital #Kamerhe ce mardi soir sur @tv5monde. Quelle stratégie pour l'opposition en #RDC ?[/ltr]


23:14 - 5 Avr 2016

 
"Pas d’alliance !
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=9687
Le microcosme politique congolais est en pleine ébullition depuis que le G7 a plébiscité Moïse Katumbi comme candidat à la présidentielle de novembre 2016. Là-dessus, quelques leaders de l’opposition se sont exprimés. Franck Diongo a dit respecter la position de cette plateforme. Mais, il n’a pas donné clairement sa position quant à la suite.  D’autres encore se sont prononcés dans le même sens que celui du leader du Front Anti-dialogue. Seulement, ils attendent le moment venu, pour discuter de la candidature commune. En cela, il rejoigne la position de Katumbi, le premier à évoquer les primaires au sein de l’opposition, sans toutefois définir les modalités pratiques de cette élection dont les membres des partis politiques ne maîtrisent guère les principes, à l’instar de ce que l’on apprend dans les pays de la vieille démocratie comme les USA et la France. Pourtant, ce serait un pas majeur pour l’opposition, dans sa diversité, de préconiser la candidature unique ou commune, c’est selon, dès lors que d’autres candidatures avaient déjà été annoncées.

Vital Kamerhe a été, si pas le premier, mais celui qui a crié à la précipitation sur le toit, pour que personne n’en ignore, invitant le G7 à y aller molo-molo. Il considérait ainsi que le vrai combat, actuellement, est celui d’obtenir l’organisation des élections et le respect de la Constitution. Sinon, prévenait-il, le pouvoir trouverait une brèche pour diviser l’opposition, déjà hétéroclite. C’est une prise de position tout aussi valable, mais qui est loin de recevoir l’assentiment des membres du G7.
Voilà que pour enfoncer le clou, c’est l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) qui a fait entendre sa voix. Par le biais de Bruno Mavungu, Secrétaire Général de cette formation politique, la fille aînée de l’opposition rejette toute idée d’alliance avec un quelconque parti de l’opposition. Ferme, non complaisant, ce cadre de l’UDPS a rappelé qu’en 2011, Etienne Tshisekedi aurait gagné les élections sans le moindre concours d’un autre parti politique de l’opposition.

Seulement, tous les observateurs sont unanimes que le Sphinx de Limete a beau chercher l’imperium, mais sans succès jusqu’à ce jour. Il y a de quoi s’étonner sur ce revirement de l’UDPS à 90°. Alors que Tshisekedi a dit vouloir fédérer toutes les forces politiques de l’opposition, bien plus qu’il est en pourparler avec Moïse Katumbi à Bruxelles, pour statuer sur la question du respect de la Constitution et des élections en novembre 2016, qu’il y ait un son discordant. Vient-il de Tshisekedi, ce son, ou de Mavungu, à partir de Kinshasa ? Ce dernier a-t-il voulu parler de la candidature unique de Tshisekedi au sein de son parti ? S’il appert qu’entre les deux, s’il y a quelqu’un qui ne dit pas la vérité, le meeting du parti à la 10ème Rue/Limete, le samedi 23 avril prochain, risque de renforcer la confusion.
Dès lors qu’on semble développer deux discours à géométrie politique variable. Le moins que l’on puisse retenir, à ce stade, est que l’UDPS dit non aux alliances à l’opposition et croit, dur comme fer, en sa victoire aux élections à venir."


"RDC : Katumbi face au défi de la candidature unique
° http://afrikarabia.com/wordpress/rdc-katumbi-face-au-defi-de-la-candidature-unique/
Désigné candidat à la prochaine présidentielle par le G7, l’ex-gouverneur du Katanga doit prochainement donner sa réponse. Avant cela, il devra démontrer qu’il est capable de rassembler les principaux partis d’opposition afin de présenter une candidature unique aux élections. Un vrai casse-tête en perspective.

Moïse Katumbi, a été officiellement désigné candidat du G7, une récente plate-forme de l’opposition composée d’anciens caciques de la majorité, à la prochaine présidentielle en République démocratique du Congo (RDC). Une annonce sans surprise, tant la très probable candidature de l’ancien gouverneur est attendue. C’est à l’issue d’un conclave du G7, ce mercredi, que les sept partis politiques que le compose ont choisi leur poulain par la prochaine présidentielle, initialement prévue le 27 novembre 2016, mais qui risque fortement d’être reportée. Dans un communiqué publié ce jeudi, Moïse Katumbi « prend acte » de la demande du G7 et donnera sa réponse « bientôt», dès son retour en RDC.

L’impossible équation de la candidature unique

Moïse Katumbi hésite sans doute beaucoup avant de se lancer dans la course à la présidentielle. Il va devoir résister aux pressions et aux intimidations. Mais surtout, il devra rassembler toute l’opposition en vue d’une candidature unique à la prochaine présidentielle… candidature qui serait bien entendu la sienne. Et la tâche est ardue. Car si pour l’instant, Katumbi a consulté tout le spectre des partis d’opposition qui comptent (MLC, UNC, UDPS… ), personne n’a avancé d’un pas sur la fameuse candidature unique. L’UDPS, divisée entre le père, Etienne et le fils, Félix, a déjà annoncé qu’il annoncerait sa position (et probablement son candidat) dans deux mois… histoire de se donner encore un peu de temps. A l’UNC de Vital Kamerhe, on annonce être favorable à une candidature unique… à condition que ce soit celle de Vital. Martin Fayulu, de l’Ecidé, a, quant à lui, déjà annoncé que son parti l’avait désigné comme candidat à la présidentielle. Seul le MLC de Jean-Pierre Bemba, encore en prison à La Haye, ne s’est pas positionné sur la question.

Un ticket… sinon rien

Dans ce contexte de guerre des egos larvée, Katumbi va devoir user de toute sa persévérance pour pouvoir s’imposer. Deux challengers peuvent aujourd’hui rivaliser avec Katumbi : l’UDPS et l’UNC (Bemba étant pour le moment indisponible). Concernant le camp Tshisekedi, il y a peu de doute sur une candidature, même dissidente de l’UDPS. Quant à Kamerhe, un observateur me faisait remarquer qu’il imaginait mal Kamerhe ou même Katumbi « [ouer les numéros deux » dans la course à la présidentielle. Pour s’imposer, Moïse Katumbi devra donc s’immerger dans les méandres des guerres intestines de l’UDPS et trouver un terrain d’entente avec Vital Kamerhe pour espérer être le candidat de l’opposition. Un ticket « Katumbi-Kamerhe » (dans cette ordre) est évoqué depuis longtemps en coulisse. La seul chance de Moïse Katumbi pour le moment, est l’incarcération prolongée de Jean-Pierre Bemba. Le MLC pourrait devenir un allié de poids pour le candidat Katumbi en l’absence du chairman. La Piste MLC est donc toujours à travailler. Mais attention, Katumbi devra également contrer les mauvaises langues qui le présente comme un « sous-marin du PPRD », le parti de Joseph Kabila, dont il a été un fidèle allié jusqu’à peu. Certains le présentent même comme le « véritable candidat du pouvoir », Kabila ne pouvant se représenter pour un troisième mandat. Il y a donc du pain sur la planche pour le patron du TP Mazembe."

LE PRÉCÉDENT 2011
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7191
Qui ne se souvient des élections de 2011 ? Qui ne les a décriées ? Du premier au dernier des citoyens congolais, chacun a trouvé à redire sur les scrutins d’il y a cinq ans. Même le très réservé Joseph Kabila y était allé de ses réserves. C’est dire.
Les politiciens ont rivalisé de qualificatifs pour critiquer le millésime 2011. Certains en exagérant, il est vrai. Question de justifier leur échec. M’enfin, peut-être de bonne guerre d’un point de vue strictement politicien.

Voilà que comme si le précédent 2011 ne nous avait pas suffisamment édifié, on se met à entonner le credo " élections " dans le délai sans se poser sérieusement la question de la faisabilité et de la qualité de ces consultations électorales.
Si pour des élections bâclées de 2011 à pareille époque, les questions de logistique et même d’argent étaient presque évacuées, comment pourrait-on rêver de scrutins crédibles en 2016, là où rien sur le terrain ne renseigne sur le moindre début de préparation des élections. Calendrier électoral introuvable, polémique sur le fichier pas encore tranchée, achat des kits d’enrôlement encore au niveau d’appel d’offre ... Last but not least, l’argent nerf de la guerre, demeure largement insuffisant par rapport au volume du budget des élections. Et ce n’est pas à quelque 7 mois de la tenue des élections que l’on peut liquider tant d’hypothèques.
A moins de faire des élections une finalité en soi. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, pas besoin d’être prestidigitateur pour prédire le fiasco électoral. Sans doute plus important que celui de 2011. Et surtout plus dangereux en termes de conséquences que les élections d’il y a cinq ans."


"Présidentielle en RDC : Bousculade à l’Opposition, la Majorité aphone !"
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=9661

"TÊTE-À-TÊTE À BRUXELLES : KATUMBI – TSHISEKEDI : COMBAT COMMUN POUR L’ALTERNANCE"
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14350:tete-a-tete-a-bruxelles-katumbi-tshisekedi-combat-commun-pour-l-alternance&catid=85:a-la-une&Itemid=472

Secrets de la résolution 2277. CENI : l’Onu exige un calendrier électoral complet ! 
° http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=9646

"Dialogue : Kodjo confirmé facilitateur"
° http://www.lephareonline.net/dialogue-kodjo-confirme-facilitateur/

° http://www.lephareonline.net/onu-rdc-haute-surveillance/
° http://7sur7.cd/new/presidentielle-2016-apres-katumbi-tshisekedi-kamerhe-muzito-letau-se-resserre-autour-de-kabila/
° http://www.lephareonline.net/presidentielle-2016-ceni-pied-mur/ 
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7187
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7161
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7214
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7213
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7212
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7211
http://www.forumdesas.org/spip.php?article7160
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7145
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7144
° http://www.forumdesas.org/spip.php?article7143
° http://www.jeuneafrique.com/314247/politique/presidentielle-en-rdc-moise-katumbi-officiellement-designe-candidat-commun-du-g7/
° http://www.rfi.fr/afrique/20160331-moise-katumbi-candidat-opposition-presidentielle-rdc
° http://www.radiookapi.net/2016/03/31/emissions/dialogue-entre-congolais/le-g7-designe-moise-katumbi-comme-son-candidat
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14357:elections-en-rdc-la-monusco-s-en-tient-au-respect-du-delai-constitutionnel&catid=90:online-depeches&Itemid=679
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14340:presidentielle-2016-apres-katumbi-tshisekedi-kamerhe-muzito-l-etau-se-resserre-autour-de-kabila&catid=85:a-la-une&Itemid=472
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14338:presidentielle-2016-moise-katumbi-prend-acte-et-remercie-le-g7&catid=85:a-la-une&Itemid=472
° http://www.lepotentielonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14343:dialogue-politique-la-majorite-tournee-en-bourrique-par-l-udps&catid=85:a-la-une&Itemid=472
° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204156&Actualiteit=selected
° http://www.lephareonline.net/mp-salue-designation-de-kodjo/



Compatriotiquement !



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 9/4/2016, 3:02 pm

Troll a écrit: Mbuta NDOZWAU

Avez-vous posé une "question" sur l´opposition?

ANNÉE ELECTORALE


Il existe une "opposition" qui pense que l´an 2016 est une année électorale Cette opposition qui defend la Constitution** possede une "stratégie" qui consiste á preparer les élections en désignant des "candidats" qui vont s´affronter dans des primaires ou une "primaire unique" visant á designer leur candidat commun

Cette opposition est composée de la Dynamique de l´opposition et du G7
C´est la partie visible et simple de la réponse á vous apporter*

2¤ DIALOGUE CONGRÉS DU MPR ET OPPOSITION


Il existe (aussi ) une autre opposition qui s´est engagée dans un processus d´un "dialogue" du MPR où les mamans moziki, les taximans, les évangelistes, les musiciens, les nganga, les chefs coutumiers ect...vont se retrouver avec cette "opposition" et la majorité dans un dialogue qui va "contourner" la constitution
Cette "opposition" qui negocie avec Kanambe depuis des mois est contre les élections (implicitement ) car elle parle d´une "transition"..terme qui ne figure pas dans la constitution.
Pire, les resolutions du futur "dialogue" vont s´imposer á tous et annuler la constitution de la RDC

En effet, malgré une résolution "expresse" de l´ONU, la fameuse lettre des "pioniers" de l´UDPS confirme explicitement cette forme de l´opposition capable de violer la constitution et engagée á retarder les élections de quelques années

Dans cette opposition se retrouve l´opposition dite Républicaine de Kengo* et l´UDPS Etrange alliance involontaire des deux leaders "ennemis" depuis la fameuse CNS

¤ Á SUIVRE ?

Troll a écrit:Razz ENTRE L´ONU, LES USA ET LES "PIONIERS" DE L´UDPS... Smile Surprised Surprised


http://www.voiceofcongo.net/tshisekedi-perriello-les-usa-rappellent-les-delais-constitutionnels         Shocked

Entre la dernière résolution de l´ONU, les messages des USA et les declarations de l´UDPS What a Face WAIT AND SEE

Troll a écrit:Idea Mr l´Admn

" VOIR GRAND"

Vous qui résidez aux USA I love you devraient nous aider á comprendre les raisons de l´insistance des USA Like a Star @ heaven qui continuent á "insister" sur la tenue des élections Like a Star @ heaven

Quand vous citez Tshitshi No No il faudra placer un "bemol" car l´UDPS n´est pas á 100 % en faveur des élections No No et Tshitshi et ses hommes "rêvent" encore d´un dialogue cyclops

Pour mieux comprendre l´opposition, il faut retourner aux USA dont la determination á faire voter les congolais semble ne pas baisser I love you Quel est la ligne de conduite du Departement d´État au sujet du "candidat unique de l´opposition" Question Idea

Si vous trouvez la réponse alors vous allez vite comprendre que ceux de la Dynamique et du G7 qui présentent les "candidats" le font en vue de la "formation d´une équipe gouvernementale" avant d´introniser celui qui sera chargé de faire gagner l´opposition Idea Idea

En nous reservant le droit de nous tromper l´UDPS ne figure pas dans les "intentions électorales" du  State Department No Les "comprimissions" et les "negociations" qui continuent (lire sur le site de Jeune Afrique ) avec Kanambe...sont entrain de "saper" la crédibilité de l´UDPS qui semble être contre la tenue des élections

Katumbi semble-t-il continue son sejour en "Europe" afin de "finaliser" un accord de principe avec JP Bemba study Ainsi, le poids de l´Ouest (regardez la configuration de la Dynamique study ) si JP accorde sa benediction (comme Ndjoli semble le dire entre les lignes voir sur Johnimagetv**) Fayulu/Matungulu/Mvwemba...ect seront assez forts dans l´alliance pour faire pencher l´ouest*

Quelques soient les ambitions de Kamerhe, il finira par rester dans la ligne de la Dynamique study Il est tard pour jouer le "solo" quand la machine de l´admnistration Obama semble prendre de la vitesse sunny

"VOIR GRAND"..

Kengo est aussi une "carte" de reserve qui va donner le coup fatal afin de lancer le candidat de la Dynamique/G7.. WAIT AND SEE

Sir Troll,

Aviez-vous jamais pris le temps de lire la feuille de route de l'UDPS ? Avez-vous lu la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité ou les résumés qu'on en a faits dans la presse ?

Personnellement, ne n'ai pas lu cette résolution mais j'en lu quand même quelques résumés ici et là dans la presse. A ce que j'ai compris, il ne me paraît pas y avoir des différences fondamentales entre la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité et la feuille de route de l'UDPS. Il est même frappant de voir que certains extraits de la Résolution repris dans la presse reprennent les termes déjà utilisés par l'UDPS. Quelqu'un qui dirait que la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité a été dictée par l'UDPS n'exagérerait pas de beaucoup.

Sir Troll, je ne suis sûr que vous savez aussi bien que tout le monde que lorsqu'on fait référence à des textes la moindre exigence est d'en être fidèle. Si vous trouvez qu'il y a de différences fondamentales entre la Résolution 2277 et la feuille de route de l'UDPS.

Pour ma part, je n'ai jamais trouvé des différences majeures dans l'opposition quant aux objectifs poursuivis. J'irai jusqu'à dire que la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité est dans son ensemble une réédition des prises de position de l'ensemble de l'opposition. Les déchirements qu'on voit dans l'opposition ne sont que luttes d'image et positionnement, ce qui est normal. Ce qui n'est pas normal est que cela accapare tous leurs temps au détriment de la poursuite des objectifs communs.

Enfin un mot sur l'UDPS, qui selon vous est écartée. Moïse Katumbi, malgré qu'il ait été proposé par le G7 comme candidat unique de l'opposition a tenu à aller à Bruxelles rencontrer Ya Tshitshi. Perriollo vient également de rencontrer également Ya Tshistshi. Pour un parti, qui, selon vous ne compte pas dans le processus, il faudrait admettre qu'il continue à attirer beaucoup d'attention.


Dernière édition par Libre Examen le 9/4/2016, 3:53 pm, édité 4 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Admin le 9/4/2016, 3:28 pm

Chers Donzwau et Libre Examen, Tous vos copier - coller rendent le débat difficile à suivre.
Je penss qu'il est plus facile de rester sur le sujet et nos arguments.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 9/4/2016, 4:03 pm

Admin a écrit:Chers Donzwau et Libre Examen, Tous vos copier - coller rendent le débat difficile à suivre.
Je penss qu'il est plus facile de rester sur le sujet et nos arguments.  

Admin,

Combien de fois ai-je utilisé des copier-coller ? L'ai-je fait plus que toi. Mes copier-coller sont souvent des textes auxquels ne réponds. Si tu en as profité pour me faire des reproches à cause de mon poste ci-haut, je te comprends. J'avais décidé de poster par séquence parce qu'à cause de multiples mauvaises touches de ma part j'ai perdu au moins 3 fois ce que j'écrivais. Il me fallait à chaque fois me reprendre. C'est pourquoi j'avais décidé de poster par séquence pour ne pas tout perdre. J'écris à partir d'une petite tablette avec un clavier tactile. Toutes mes excuses à tous.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 9/4/2016, 4:11 pm

mr l´Admn

Copier-coller reduit la capacité de continuer la lecture..souvent..On perd le fil des échanges...Sorry


LA DANSE DE MINISTRE DES AE TSHIBANDA


Nous avons toujours eu..beaucoups de consideration pour le ministre des AE R Tshibanda:dancer: Ce qu´il a fait un effort remarquable pour resoudre le problème de financement des missions diplomatiques á l´étranger:girldance: En Suède, le loyer de l´ambassade est payé reguliérement par virement bancaire...et les diplomates recoivent aussi leurs salaires par le même système chaque, sans retard**


http:www.jeuneafrique.com/316731/politique/rdc-exiger-presidentielle-delais-cest-faire-le-lit-de-la-violence-selon-kinshasa

Pour quelle raison le ministre des AE qui a eu tout le temps de "convaincre" les membres du Conseil de Sécurité de l´ONU se tranforme en un "Mende"?

Il est pourtant membre d´un gouvernement qui a refusé de financer la CENI..et explicitement refuse d´organiser les élections
De quelle "violence" l´ONU serait capable au Congo quand les dirigeants congolais au pouvoir refusent de respecter la constitution de leur pays?

La violence.. ? WAIT AND SEE si cette stratégie du suicide va aller tout le chemin..

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 9/4/2016, 5:45 pm

tongue tongue LA REPONSE DES USA AU MINISTRE DES AE ?

Tom Perrielo* bounce bounce

Le chargé du dossier de la RDC* pale au sein du State Department pale accuse le gouvernement congolais rabbit non seulement au sujet des élections, mais pire au sujet de insécurité á l´Est du Congo pale pale affraid


http://www.tshangu.com/Elections-Tom-Perrielo-repond-a-R-Tshibanda-le-principal-obstacle-c-est-le-gouvernement_a2025.html

Pour la première fois, les USA via leur representant dans la région des Grands Lacs.. affraid affraid accuse ouvertement le gouvernement congolais d´avoir saboté les operations militaires contre les FDLR...qui pouvaient subir la defaite au même moment que le M23 drunken


L´autre accusation concerne le refus de l´organisation des élections dont Tom Perrielo accuse bounce le gouvernement est le principal obstacle

Le terme "obstacle" nous ramene vers le destin nefaste de LDK...Il était l´obstacle á la tenue du DIC, obstacle á la reunification du Congo, obstacle á la démocratisation du Congo Nous connaissons tous sa fin

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 9/4/2016, 5:52 pm

Oh TOM PERRIELLO


http://www.rfi.fr/emission/20160408-rdc-tom-perriello-monusco-protection-civils-kabila Shocked Surprised Ce gouvernement qui est l´obstacle á la sécurisation des populations á l´Est What a Face affraid

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Admin le 9/4/2016, 6:27 pm

Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:Chers Donzwau et Libre Examen, Tous vos copier - coller rendent le débat difficile à suivre.
Je penss qu'il est plus facile de rester sur le sujet et nos arguments.  

Admin,

Combien de fois ai-je utilisé des copier-coller ? L'ai-je fait plus que toi. Mes copier-coller sont souvent des textes auxquels ne réponds. Si tu en as profité pour me faire des reproches à cause de mon poste ci-haut, je te comprends. J'avais décidé de poster par séquence parce qu'à cause de multiples mauvaises touches de ma part j'ai perdu au moins 3 fois ce que j'écrivais. Il me fallait à chaque fois me reprendre. C'est pourquoi j'avais décidé de poster par séquence pour ne pas tout perdre. J'écris à partir d'une petite tablette avec un clavier tactile. Toutes mes excuses à tous.

Je parlais seulement du sujet.
J'ai eu une petite misère à me retrouver avec ces copier-coller, il est plus juste de dire que Ndonzwau l'utilise plus.

Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 9/4/2016, 6:30 pm

Puisqu'il semble que même reprendre les écrits de quelqu'un pour lui répondre nuit à sa propre compréhension et à, la compréhension de tous les autres, qu'Admin me permette de reprendre mon texte en intégralité pour sa bonne compréhension à tous.

Les Admin devraient établir des règles indiquant quand il convient ou pas de reprendre les textes de quelqu'un afin d'y répondre. Je crois que c'est une pratique généralisée. Personne ne peut prétendre ne l'avoir jamais utilisée.

Sir Troll voici en intégralité mon texte sans copier-coller. C'est mon propre texte que j'ai copié-collé. J'espère que ça ne va pas nuire à votre compréhension.


Libre Examen a écrit:Sir Troll,

Aviez-vous jamais pris le temps de lire la feuille de route de l'UDPS ? Avez-vous lu la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité ou les résumés qu'on en a faits dans la presse ?

Personnellement, ne n'ai pas lu cette résolution mais j'en lu quand même quelques résumés ici et là dans la presse. A ce que j'ai compris, il ne me paraît pas y avoir des différences fondamentales entre la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité et la feuille de route de l'UDPS. Il est même frappant de voir que certains extraits de la Résolution repris dans la presse reprennent les termes déjà utilisés par l'UDPS. Quelqu'un qui dirait que la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité a été dictée par l'UDPS n'exagérerait pas de beaucoup.

Sir Troll, je ne suis sûr que vous savez aussi bien que tout le monde que lorsqu'on fait référence à des textes la moindre exigence est d'en être fidèle. Si vous trouvez qu'il y a de différences fondamentales entre la Résolution 2277 et la feuille de route de l'UDPS.

Pour ma part, je n'ai jamais trouvé des différences majeures dans l'opposition quant aux objectifs poursuivis. J'irai jusqu'à dire que la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité est dans son ensemble une réédition des prises de position de l'ensemble de l'opposition. Les déchirements qu'on voit dans l'opposition ne sont que luttes d'image et positionnement, ce qui est normal. Ce qui n'est pas normal est que cela accapare tous leurs temps au détriment de la poursuite des objectifs communs.

Enfin un mot sur l'UDPS, qui selon vous est écartée. Moïse Katumbi, malgré qu'il ait été proposé par le G7 comme candidat unique de l'opposition a tenu à aller à Bruxelles rencontrer Ya Tshitshi. Perriollo vient également de rencontrer également Ya Tshistshi. Pour un parti, qui, selon vous ne compte pas dans le processus, il faudrait admettre qu'il continue à attirer beaucoup d'attention.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 9/4/2016, 6:37 pm

Admin a écrit:
Libre Examen a écrit:
Admin a écrit:Chers Donzwau et Libre Examen, Tous vos copier - coller rendent le débat difficile à suivre.
Je penss qu'il est plus facile de rester sur le sujet et nos arguments.  

Admin,

Combien de fois ai-je utilisé des copier-coller ? L'ai-je fait plus que toi. Mes copier-coller sont souvent des textes auxquels ne réponds. Si tu en as profité pour me faire des reproches à cause de mon poste ci-haut, je te comprends. J'avais décidé de poster par séquence parce qu'à cause de multiples mauvaises touches de ma part j'ai perdu au moins 3 fois ce que j'écrivais. Il me fallait à chaque fois me reprendre. C'est pourquoi j'avais décidé de poster par séquence pour ne pas tout perdre. J'écris à partir d'une petite tablette avec un clavier tactile. Toutes mes excuses à tous.

Je parlais seulement du sujet.
J'ai eu une petite misère à me retrouver avec ces copier-coller,  il est plus juste de dire que Ndonzwau l'utilise plus.

J'ai expliqué ce qui s'est passé et je suis d'accord avec toi. Mais voilà ta remarque bien intentionnée peut être mal récupérée par certains. Par ailleurs, ne crois que reprendre les écrits de quelqu'un pour y répondre ajoute à la compréhension générale.


Dernière édition par Libre Examen le 9/4/2016, 6:44 pm, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Admin le 9/4/2016, 6:43 pm

J'ai suivi attentivement Justine Kasa-Vubu,  sur la question qui nous concerne, elle s'affiche clairement contre Moïse Katumbi et Kamerhe


Admin
Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Libre Examen le 10/4/2016, 5:11 pm

Admin a écrit:J'ai suivi attentivement Justine Kasa-Vubu,  sur la question qui nous concerne, elle s'affiche clairement contre Moïse Katumbi et Kamerhe


L'opposition dans l'opposition ! C'est comme s'ils sont lancés dans une course où le gagnant est celui qui se montrerai l'opposant le plus opposé à Joseph Kabila. Un peu comme les républicains le sont à l'égard d'Obama. A bien y regarder, ne serait-ce pas là une sorte de primaires que nous vivons ? Les primaires c'est en fait la présentation d'arguments devant des membres qui vont choisir un candidat parmi tous les candidats qui se présentent. Ce n'est normalement pas un processus qui se passe entre quatre murs où les acteurs politiques décident qui va être leur candidat.

Cela  étant, telles que les choses se présentent maintenant, la Dynamique de l'l'opposition est la plateforme qui réunit le plus de partis et le parti le plus important parmi eux est sans doute l'UNC de Vital Kamerhe. Il est donc vraisemblable que Vital Kamerhe soit le candidat de la Dynamique de l'opposition. Et vu la prise de position de Vital Kamerhe lors de la campagne présidentielle de 2011 et sa récente prise de position par rapport au choix de Moïse Katumbi par le G7, Vital Kamerhe ne va pas accepter un autre candidat que lui-même.

Moïse Katumbi pour sa part ne veut pas s'engager encore dans un processus dans avoir tenté de convaincre l'UDPS d'y participer. Il faut noter que son frère Katebe est très proche de Ya Tshitshi.

L'UDPS, c'est presque certain, va avoir son propre candidat qui sera probablement Ya Tshitshi. A l'état actuel des choses au sein de l'UDPS, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo  serait peut-être un meilleur choix. Mais pour des raisons filiales, affectives et culturelles, il ne semble pas vouloir faire face à la réalité.

Pourtant, l'opposition dans son ensemble possède une équipe gagnante dans ses leaders. Imaginons une équipe avec Moïse Katumbi, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Vital Kamerhe, Martin Fayulu et Jean-Claude Vuemba.

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  ndonzwau le 10/4/2016, 6:06 pm

Notre sujet porte sur la meilleure stratégie possible de l'opposition face aux difficiles défis de notre pays et ceux-ci posent utilement la question de ses candidats ou de son candidat à l'élection présidentielle !
Dans ce sens, perso,  je vois le sujet moins comme un concours de pronostics à la façon d'une course de chevaux où nous fourbirions nos arguments plutôt statiques à partir des différents profils devant nous, mais plutôt comme une analyse dynamique et réaliste des conditions effectives avec les entrées des uns et des autres ! Voilà au delà la nécessité de certains liens !

C'est seulement ainsi que devraient s'imposer d'un côté une nécessaire expertise moins déconnectée du terrain et de l'autre une indispensable recherche de facteurs favorables à des actions dans le sens qui nous convient !
C'est que pour moi le pari du sujet est plus ambitieux : comment influer sur le débat en cours sur le terrain ?


Comme je l'ai souligné plus haut, j'ai pris exprès le parti d'une approche à rebours ; cela veut dire dans ma bouche, une critique complaisante des points de vue totalement ou partiellement opposés au mien ou à celui qui semblerait le plus logique ou le plus largement partagé !
C'est ainsi que j'ai introduit le sujet avec l'inattendu message de ceux qui s'appellent "Pionniers de l'Udps" ! Je ne le commenterais pas davantage sinon rappeler qu'à mon entendement ils ont fait globalement le bon diagnostic d'une nécessité de reconstruction du pays sur des bases plus saines mais se sont précipités d'endosser tous seuls ce qui devait être l'affaire de nous tous ou de nos représentants nationaux dûment mandatés ! En même temps qu'ils ont oublié que la bataille pour le changement n'est pas encore gagnée, le passage de la dictature à notre capacité d'autodétermination populaire démocratique n'est pas encore acquis ! Mais il y'a plus...

Je prends alors cette fois un autre levier à partir d'un sujet quasi proche par sa vraisemblable "précipitation" paru le 30 mars dernier dans "La Tempête des Tropiques"  :  « En dépit des majorités qu’il détient dans toutes les institutions : Le pouvoir de Kabila toujours fragilisé » 
(° http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=1&newsid=204135&Actualiteit=selected)
Ce papier m' a semblé au premier abord trop satisfait affirmant curieusement que la toute puissance du pouvoir de "JK" dominant dans toutes les institutions ne l'était pas tant que ça et "avait comme principal adversaire la constitution verrouillée qui ne donne aucune chance à "JK"et à ses fanatiques de franchir le Rubicon."
Curieusement cet aplomb qui d'abord m'a paru assez téméraire s'est transformé en une leçon !

Ces deux exemples me poussent à m'imaginer une arme dont toute l'opposition devrait se parer : plutôt que de vraiment croire que  la bataille contre le glissement de "JK" est gagnée ou ingagnable, il nous est autorisé de croire que malgré tous les signaux contraires qui viennent de son camp cette bataille est aujourd'hui gagnable !
"JK" a non seulement contre lui la constitution verrouillée qu'il n'a pu réviser mais aussi tout un peuple et une CI opposés à sa présidence à vie ou manipulable à son profit !
Lorsque nous parlons ici de la meilleure stratégie possible de l'opposition, cette foi en la victoire finale devrait nous guider et nous rassembler davantage ! J'ai aimé en passant a phrase de Katumbi hier dans son interview RFI, « la plus grande armée du monde, c'est le peuple »

Que voit-on sur le terrain ? Sent-on cette conviction ?

Dans un sondage en cours sur Radio Okapi, 52% (1677 votes)  pensent que l’opposition ne réussira pas à présenter une candidature unique, 29% (943 votes) pensent que oui, tandis que 19% (611 votes) pensent que l'opposition n'a pas besoin d'une candidature unique sur un total de 3195 votes !
Je ne sais dans quelle mesure ce sondage express reflète l'opinion de la majorité des Congolais, (je suis au moins convaincu que c'est celle de "parlementaires debout" qui gardent une influence certaine sur la population) mais il montre une grande méfiance envers la capacité des leaders de l’opposition à se réunir, à rassembler leurs forces !  

Cette dernière n'y montre-telle pas une certaine immaturité à conduire une véritable alternance ou a-t-elle raison de fuir ce choix car, trop complexe et difficile à réaliser il mettrait à nu une fragilité de sa part qui jouerait contre elle ou encore précipitée à ce stade oubliant l'entreprise nécessaire sur l'effectivité même du scrutin !
Au delà pointe aussi l'épouvantail empoisonné du dialogue agité par "JK" et auquel succombent certains comme une frange de l'Udps ! Que de confusion !

Qu'aurais-je voulu une implication plus substantielle des populations sur la question de l'efficacité de cette opposition ?
Ce sujet serait ainsi insuffisamment traité s'il ne concernait pas nos bons scénarii pour arriver à rendre plus commun le débat pour la victoire finale au sein de l'opposition, s'il ne traitait pas que des profils des candidats mais surtout nous permettait de réfléchir comment ces derniers devraient mieux conjuguer leurs forces  plutôt que de se diviser !
A plus.............


° http://www.rfi.fr/emission/20160408-rdc-moise-katumbi-election-presidentielle-joseph-kabila-etienne-tshisekedi
° http://www.radiookapi.net/2016/04/08/actualite/politique/dialogue-clement-kanku-appelle-lopposition-trouver-un-point-de-vue
°  http://www.rfi.fr/afrique/20160409-rdc-onu-monusco-resolution-2277-tshibanda
° http://www.jeuneafrique.com/mag/315360/politique/rd-congo-moise-katumbi-se-jette-a-leau/
° http://www.rfi.fr/emission/20160408-rdc-tom-perriello-monusco-protection-civils-kabila
° http://www.congoindependant.com/article.php?articleid=10428
° http://www.jeuneafrique.com/316731/politique/rdc-exiger-presidentielle-delais-cest-faire-lit-de-violence-selon-kinshasa/
° http://www.afrik.com/en-rdc-l-opposition-presque-sur-la-meme-longueur-d-onde
° http://afrique.lepoint.fr/actualites/elections-rd-congo-vital-kamerhe-nous-allons-bousculer-le-pouvoir-de-kabila-08-04-2016-2030832_2365.php
° http://congonouveau.org/candidature-unique-debat-fragiliser-lopposition/


Compatriotiquement!



# Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul #
# Que faisait Dieu avant la création ? De toute éternité, il préparait d'épouvantables supplices pour celui qui poserait cette question. #

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  KOTA le 10/4/2016, 7:21 pm

TRES BONNE INTERVIEW ET VISION DE M.ME KASAVUBU Suspect


Justin Mpoyo Kasavubu https://www.youtube.com/watch?v=mGkLtVhzrKA&feature=player_embedded

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 10/4/2016, 7:42 pm

Smile Mbuta Ndozwau

Sorry What a Face Nous ne trouvons pas le "diagnostic" des sois disant "Pionniers de l´UDPS *réaliste ni même une "réflexion politique saine"

1¤ CONSTITUTION

Quand vous affirmez que ces "pionniers" proposent une "reconstruction sur des bases" saines Comment des gens qui proposent la remise en cause de la Constitution** avec la proposition d´une "transition" peuvent reconstruire l´État au Congo sur une base "saine"

La crédibilité de toute proposition politique au Congo repose par le respect**obligatoire de la Constitution et toute la Constitution* Un groupe des gens si "pionniers" soient-ils ne peuvent pas recommencer les idioties d´un Boshab qui visent á saper la base solide de la construction d´un Etat digne de ce nom que represente la Constitution*


À la lumière de la dernière résolution de l´ONU qui insiste sur le respect de la Constitution, on se demande comment vous mr Ndozwau pouvez soutenir des gens qui continuent á croire qu´un dialogue peut se transformer en "parlement"** et faire voter des lois qui peuvent violer la Constitution*? Suffit-il de participer á un "dialogue"** pour confisquer la souveraineté de 70 millions des congolais


2¤ CONTENTIEUX ELECTORAL lol!

Quand ces fameux "pionniers" pensent que le dialogue serait une sorte de tribunal populaire..et la priorité pour les congolais serait en ce moment precis de "juger" ceux qui avaient fraudés aux dernières élections

Une fois de plus, ces gens ne sont ni "réalistes", et pire ne possedent pas une lecture lucide de la situation politique au Congo
Faire croire que le "dialogue" serait une sorte de "polarisation" politique entre le PPRD et l´UDPS c´est quand même ridicule comme "diagnostic"..L´UDPS ne répresente pas toute l´opposition**
En plus, il existe un facteur "international" où ceux des puissances planètaires qui poussent vers les élections et le respect de la Constitution possedent plus d´impact..car possedant les moyens de leurs ambitions

Les congolais n´ont pas besoin qu´on remonte le temps..mais souhaitent qu´on avance vers l´avenir en tournant la page de Kabila ** Quand ces pionniers repoussent les élections:nonono: Ni les puissances planetaires, ni même la grande majorité des congolais ne partagent pas cette lecture irréaliste de la situation politique*


¤ CANDIDAT COMMUN DE L´OPPOSITION ?

Au cas où la pression des USA et de l´ONU va faire flechir Kabila et son gang** Une fois de plus, nous ne cessons pas d´affirmer que l´approche du "candidat commun" n´est pas une reproduction du MPR où comme dans un moulin, tous ceux qui affirment appartenir á l´opposition peuvent se sentir concernés par le "deal" de la Dynamique et du G7:nonono:
L´UDPS et l´opposition dite "Républicaine" de Kengo ne sont ni membres de la Dynamique, ni surtout du G7...Notre lecture est si simple: La Dynamique et le G7 peuvent faire cause commune et proposer non seulement un candidat commun, mais aussi s´allier pour confectioner un programme politique de gouvernance* C´est "exclusif" et non "inclusif" comme dans un moulin du MPR où tous viendront danser et manger**Lol

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 10/4/2016, 7:43 pm

Smile Mr KOTA

Madame Kasavubu est-elle membre du Front Citoyen, du G7 ou de la Dynamique? En tant que qui se prononce-t-elle au juste? Surprised

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Troll le 10/4/2016, 8:10 pm

Surprised Mr l´Admn

¤ Á PROPOS DE MADAME KASAVUBU Sad Surprised

Quand la dame Kasavubu parle de "precipitation" de la part du G7 Shocked Mais NON, depuis quand FAYULU avait presenté sa "candidature"

Pourquoi la candidature de Fayulu, Busa ou Matungulu..n´était pas "precoce" ou une precipitation et ce n´est pas la candidature de Katumbi qui derange?

Non, madame Kasavubu n´est pas "impartiale" dans sa lecture de ce processus, sinon elle allait commencer par s´en prendre á ceux des membres de l´opposition qui se sont prononcés bien longtemps avant Katumbi ou le G7


Nous ne partageons pas non plus sa lecture sur une "reparation" á la quelle Tshitshi aurait "droit" pour s´être fait voler sa victoire La priorité pour les congolais á moins d´un an de la fin du mandat de Kanambe n´est pas une "reparation" d´un contentieux électoral, mais avant tout des élections dans les delais constitutionnels afin de
"rendre la parole aux électeurs"

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUELLE AUTRE BONNE STRATÉGIE POUR L'OPPOSITION POLITIQUE ??? 2. SES CANDIDATURES, UNE CANDIDATURE COMMUNE !?!

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:52 am


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum